La situation au Moyen-Orient

« Par moi les rois règnent, et les souverains décrètent la justice ! » (Pr 8.15)
jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

La guerre entre tous au Moyen Orient

Message non lu par jean_droit » sam. 11 oct. 2014, 10:10

Voici un article de l'UNEC qui n'est pas inintéressant :

Remarques :

1- La description des antagonismes est loin d'être complète.
Le principal étant la guerre entre sunnites et chiites.
A l'origine, sans doute, de l'EI.
Et puis il y a ce qui ressemble à une grande passivité de l'Irak ... pour l'instant et pour autant que Irak veuille dire quelque chose actuellement.
Et bien sûr tous les pays extérieurs au moyen orient qui ont des intérêts idéologiques ou économiques dans cette zone.
Etats Unis, France, Grande bretagne ....
Et tous ceux que les Etats Unis veulent entrainer dans cette guerre au long cours.

2- Si j'ai cru comprendre cet article les Etats Unis sont le grand méchant loup.
Et, pourtant, il y a aussi bien des petits loups aux dents et aux griffes tout aussi accérées.

3- Bien sûr que nous, chrétiens, nous devons soutenir les chrétiens persécutés ou martyrs au Moyen Orient.
Et que nous devons essayer de convertir un maximum de musulmans .... même si lestemps ne sont pas favorables devant l'islamisation des musulmans.
La guerre entre tous en Orient (ru, 10 octobre 2014).

Voici un résumé de la situation selon un certain K. Al-Sabah dans un courrier des lecteurs publié par le Financial Times du 22 août :

« - L'Iran soutient Assad. Mais les pays du Golfe sont contre Assad !
- Assad est contre les Frères Musulmans.
- Les Frères Musulmans et Obama sont contre le Général égyptien Sissi.
- Mais les pays du Golfe sont pro-Sissi ! Ce qui veut dire qu'ils sont contre les Frères Musulmans !
- L'Iran est pro-Hamas, mais le Hamas soutient les Frères !
- Obama soutient les Frères Musulmans, mais le Hamas est contre les Etats-Unis!
- Les pays du Golfe sont pro-Américains.
- Mais la Turquie est, avec les pays du Golfe, contre Assad, pourtant la Turquie est pour les Frères Musulmans et contre le Général Sissi… »

Avec stupeur nous découvrons là l’atrocité de la politique israélo-américaine : pour préserver l’avenir de leurs états, ils n’hésitent pas à tuer préventivement tout ce qui peut entraver cet objectif, surtout les peuples du Moyen Orient, riches en gaz et pétrole.

Et pour obtenir ce résultat, pas question de sacrifier leurs propres sujets ! Non, il faut faire de façon à ce que les peuples visés se tuent entre eux-mêmes. Machiavel était un enfant de cœur par rapport à ces tueurs modernes, pourtant nos « amis » politiques.

Dans le puzzle du Moyen Orient, on voit donc les Américains bombarder systématiquement le belligérant le plus faible afin qu’il ne disparaisse pas et que la danse mortifère continue. Obama parlait il y a un mois d’une guerre « qui peut durer des années ». Aujourd’hui il parle d’une guerre « peut-être de 30 ans ».

Les bombardements clairsemés et inefficaces en Iraq du nord et à Kobané prouvent que les Américains ne veulent surtout pas terminer ce jeu macabre en faisant gagner les Kurdes. Bien sûr, il faut bombarder l’Etat Islamique, pour prouver au monde qu’elle agit contre « le terrorisme », mais seulement en bombardant un peu, de façon à faire durer les tueries, voire les transférer … en Turquie et ailleurs.

Quand tout l’Orient sera en feu et en flamme, les USA triompheront et boiront du Champagne en récoltant un boom économique grâce surtout à l’industrie de fabrication des armes et avions de guerre. Bref elle savourera, pour les décennies à venir, sa marche sur les cadavres froidement programmée.

Le pire c’est que les Européens, et surtout les Français et Allemands, suivent aveuglement une politique de guerre qui ne sert qu’à l’Amérique. Ils ne savent pas encore que l’Amérique souhaiterait bien intégrer l’Europe entière dans ses funestes champs de bataille « par autrui ». On en reparlera.

Pourtant, la seule solution est la conversion des Musulmans au Christ, seul Sauveur du monde, Prince de la Paix. Tout le reste est satanique. Sommes-nous prêts à évangéliser les Musulmans ? Au Vatican on discute de la communion des remariés, mais le véritable problème d’aujourd’hui est ailleurs : des centaines de millions de Musulmans (1,1 milliards de personnes) souffrent de la haine et de la guerre, mais personne ne veut leur annoncer le Christ, surtout pas nos évêques.

Faut-il rappeler la parabole du Bon Samaritain ? «Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho. Et il tomba entre les mains de brigands qui, l’ayant dépouillé, et de plus chargé de coups, s’en allèrent le laissant à demi mort. Or, par hasard, un prêtre ( !) descendait sur cette route. Et l’ayant vu, il obliqua. De même un diacre ( !) passant par cet endroit vit et obliqua. Or un Samaritain, qui était en voyage, passa près de lui… » Vous connaissez la suite.

Soyons les Bons Samaritains des Musulmans !

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Commerce des armes au Moyen Orient

Message non lu par jean_droit » sam. 11 oct. 2014, 11:35

Puisque l'on parle d'armes :

https://fr.news.yahoo.com/daech-nouveau ... 05032.html
Daech: un nouveau rapport révèle la provenance des armes

Reuters - il y a 21 heures

INTERNATIONAL - Selon un nouveau rapport publié lundi dernier, les militants de Daech utilisent des armes fabriquées dans 21 pays différents, notamment les États-Unis.

L'étude des armes saisies lors des confrontations de Daech contre les forces kurdes au nord de l'Irak et en Syrie, en juillet et août derniers, met en avant les différentes sources fournissant le groupe extrémiste, également connu sous le nom d'"EI", État islamique.

Les enquêteurs de l'organisation de contrôle des armes Conflict Armament Research ont répertorié plus de 1700 cartouches de balles selon le pays et la date de fabrication. Le rapport indique que la plupart des armes en question auraient apparemment été prises par Daech aux opposants présents en Syrie et en Irak allant des armées nationales aux groupes rebelles soutenus par l'étranger.

"Nous avons appris ici que les forces de la défense et de la sécurité ayant reçu des approvisionnements en armes de la part de nations externes ne peuvent vraiment pas conserver ces armes", a déclaré James Bevan, directeur du groupe financé par l'Union européenne Conflict Armament Research, au New York Times.

Wazabi
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 580
Inscription : lun. 29 sept. 2014, 12:12

Re: Commerce des armes au Moyen Orient

Message non lu par Wazabi » sam. 11 oct. 2014, 12:12

Elles ne sont pas fabriquées qu'en Amérique.
Elles le sont aussi dans le cadre de l'OTAN.

Et d'autres encore... Mais c'est bien l'OTAN (extension militaire des USA) qui prétexte le terrorisme pour attaquer à tout va.
Attaquer même des cibles armées par ses soins....
Cela montre, au minimum, un manque de considération total pour les soldats de l'OTAN.

Qu'on ne me parle pas de revente illicite...
ça arrive mais on n'est pas c...
Il y a des numéros de série et une traçabilité, par la technologie (schémas techniques), des armes.
Donc on peut savoir qui revend.

Et ça fait des dizaines d'années que ça dure... On a toujours rien fait contre cela ?
Dernière modification par Nanimo le dim. 12 oct. 2014, 21:18, modifié 1 fois.

Wazabi
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 580
Inscription : lun. 29 sept. 2014, 12:12

Re: La guerre entre tous au Moyen Orient

Message non lu par Wazabi » sam. 11 oct. 2014, 12:26

Dire que tous les pays du Golfe sont contre Assad est faux.
Les gouvernements, possible oui, mais les peuples ?

Prenez par exemple les manifestations turques contre le régime d'Assad.
On vous les a montrées en image... C'est une preuve.

Demandez a un Turc de vous traduire ce que disent les manifestants ?
Vous aurez une information totalement contraire.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: La guerre entre tous au Moyen Orient

Message non lu par jean_droit » sam. 11 oct. 2014, 13:03

1- Vous avez raison .... on parle assez peu de ce que pensent les peuples.
En Egypte qui peut penser qu'une majorité de musulmans n'est pas pour les frères musulmans malgré leur répression par la dictature sanguinaire qui est au pouvoir.
On a entendu parler de réactions populaires en Arabie Saoudite en faveur de l'EI.
Qui ignore que la majorité des syriens étaient pour Assad ?
Ni qu'une partie significative des sunnites en Syrie et en Irak est pour l'EI.
Il est, sans doute, de même pour l'Iran où les journalistes ont passé leur temps à critiquer le pouvoir et à encenser les courants pro-occidentaux.

Nous sommes confrontés à une vaste campagne de propagande occidentale relayée par les médias qui voudraient nous faire croire que l'EI est rejeté par tous les "vrais musulmans". Les "vrais musulmans" étant, évidemment, ceux qui sont favorables aux occidentaux.

Peut-on penser que les musulmans qui sont attaqués sans cesse par les occidentaux supposés chrétiens depuis des années et des années ne nourissent pas une vraie haine des américains et des chiens d'occidentaux ?

2- A la liste des différents intervenants au Moyen Orient il faut, évidemment, ajouter l'EI, Al Quaeda, le front Al Nosra, les "rebelles" syriens .....

3- Ma conclusion est toujours : "Qu'allons nous faire dans cette galère ?" Protégeons seulement ceux qui en ont besoin et, si possible, soyons des artisans de paix.
Je suis quasiment sûr que les occidentaux actuellement doivent, eux mêmes ou à travers l'ONU, pousser, presser les turcs à entrer en guerre !
Pour ne pas avoir à intervenir tout en intervenant.

Wazabi
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 580
Inscription : lun. 29 sept. 2014, 12:12

Re: La guerre entre tous au Moyen Orient

Message non lu par Wazabi » sam. 11 oct. 2014, 13:19

En ce qui me concerne ; on peut résoudre ce qu'il se passe la bas tant qu'on a pas résolu ce qu'il se passe en France/Europe.
C'est lié.

Bien entendu tout ne sera pas résolu.
MAIS, une bonne partie du monde arrêtera de faire ch... l'autre, en tout cas du point de vue de l'éthique.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: La guerre entre tous au Moyen Orient

Message non lu par jean_droit » dim. 12 oct. 2014, 11:24

De Aleteia

Comme quoi rien n'est simple au Moyen orient contrairement à ce que veut nous faire croire la propagande étatique et médiatique.

Mais cela ne fait rien ... armons les qu'ils tuent et se tuent ....

http://www.aleteia.org/fr/international ... 9038410752
Ce que l’on nous cache sur les « démocrates syriens »

L’Armée Syrienne Libre est supposée être une organisation démocratique, combattant à la fois les djihadistes et l’armée de Bachar Al-Assad, ce qui justifierait l’engagement de la Coalition à ses côtés. Le doute est permis.

Fondée officiellement en 2011, l’Armée Syrienne Libre (ASL) se présente comme la principale force d’opposition au régime de Bachar Al Assad. Elle serait composée de déserteurs de l’armée régulière et aurait pour objectif de mettre en place une démocratie à l’occidentale.

Outre le fait que l’expérience des « printemps arabes » passés pourrait nous mettre en garde contre ce type de « mouvement providentiel », la nature de cette entité aurait dû empêcher les pays occidentaux de lui venir en aide.

La patte de la Turquie

L’état-major de cette armée est basé en Turquie, et c’est là aussi que le premier camp d’entraînement est situé, strictement contrôlé par Ankara. ................

Or le pouvoir Turc a un intérêt direct dans le renversement de la Syrie, vieil ennemi et allié de la Russie. On peut douter de la pureté de ses intentions (voir Aleteia).

Plus grave, la structure de cette organisation semble pour le moins difficile à appréhender. Le manque de coordination sur le terrain entre les différents groupes tend à prouver qu’il s’agit plutôt d’un nom que se donne des groupes d’opposants pour se distinguer des djihadistes ...............

Des liens louches avec les djihadistes

Ouvertement ou non, de nombreux membres de l’ASL ont rejoint les rangs des djihadistes, notamment le front Al Nosra, une filiale d’Al Quaeda dédiée à la chute de Bachar Al Assad.

Pendant longtemps, disposer d’un « sigle ASL » offrait de bonnes chances d’être soutenu par l’occident.

En certaines circonstances, les membres de l’ASL ont été soutenus par les forces spéciales de certains membres de la Coalition (Jordanie, Israël, Etats-Unis, Grande-Bretagne et France). Ils ont ainsi obtenu des armes sophistiqués, comme des missiles antichars TOW ou antiaériens Stinger. Mais leurs actions sur le terrain auraient dû prévenir les pays occidentaux contre le fait de les soutenir.

Des exactions dignes de l’EI

.............

Outre qu’ils ont été condamnés par Human Wright Watch pour avoir utilisé des enfants soldats, plusieurs cas d’exécutions sommaires, voire d’actes de barbarie ont été relevés, sans que le soutien de la Coalition pour cette organisation ne cesse pour autant.

Leur attitude à Alep, où ils ont cherché à punir la population pour son soutien à Bachar Al Assad, évoque peu celle de combattants de la liberté : ils ont volé les récoltes de blé pour les revendre en Turquie, se sont emparés des médicaments… Et dans les quartiers qu’ils ont investis, la charia a été instaurée peu après leur prise de contrôle, et cela dans un pays qui n’a jamais connu la charia !

Peut-on imaginer que la nature profonde de cette organisation polymorphe ait été ignorée par les services de renseignements occidentaux lorsqu’ils ont décidé de soutenir l’ASL ? Il est possible, voire urgent, d'en douter.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Une nouvelle conférence sur le Moyen Orient

Message non lu par jean_droit » jeu. 10 sept. 2015, 16:19

La France adore organiser des conférences.
C'est bon pour ceux qui les organisent, pour s'y montrer et pour les médias.
Combien y-a-t-il eu de conférences sur la Syrie depuis 4 ans ?


http://belgicatho.hautetfort.com/archiv ... 82643.html

Sur belgicatho voici un article intéressant sur la situation en Syrie. Belle description de ce qui se passe en Syrie qui ne correspond pas tout à fait à la propagande française.
Une conférence sur le Moyen-Orient ? Pour quoi faire ?

Le directeur (France) de l’ AED (Aide à l’Eglise en Détresse), Marc Fromager, de retour de Syrie, s'interroge sur la pertinence de la position française sur la guerre que traverse un pays en proie à l'Etat islamique.

Les gesticulations du président Hollande (survol de Daesch par des avions militaires français, grande conférence internationale à Paris) ont-elle, en effet, quelque chose à voir avec la réalité de terrain ? Lu sur le site « Figarovox » :

« Je rentre de Syrie. Ce pays, qui fut merveilleux, le demeure un peu en dépit de plus de quatre années de guerre acharnée. Cette guerre, que l'on persiste à nous décrire comme étant civile, oppose l'Etat syrien à un conglomérat de milices djihadistes, pour la plupart composées d'étrangers (tchétchènes, soudanais, algériens, français, …) et largement financées par des pays étrangers.

230 000 morts et 12 millions de déplacés plus tard, le pays est coupé en deux:
l'est, principalement désertique, occupé par l'Etat islamique

et l'ouest, encore ou à nouveau sous contrôle de l'Etat. A Homs, Yabroud ou Maaloula, villes «libérées» de la présence des «rebelles», la vie revient petit à petit après des destructions de grande ampleur. Aujourd'hui, cette partie du pays est en train de se reconstruire!


Très majoritairement, la population syrienne n'aspire qu'à la fin des combats et donc à la défaite des djihadistes. Entre un Etat pérenne et le chaos irakien ou libyen où les milices islamistes se gavent sur les décombres d'un pays failli, le choix paraît en réalité assez simple.

Toutes les communautés ont souffert pendant cette guerre et les chrétiens n'ont pas été épargnés. Il suffit de voir par exemple avec quelle rage les djihadistes ont mutilé les icônes dans les églises en détruisant systématiquement les yeux, comme s'ils ne voulaient pas être observés dans leur haine destructrice. J'ai rencontré la famille de Sarkis, Michel et Antoine, trois chrétiens de Maaloula, assassinés devant leur famille pour n'avoir pas voulu se convertir à l'islam.

Plus de 40% des chrétiens ont déjà fui le pays mais si la guerre prenait fin, un certain nombre pourrait revenir. Les chrétiens y ont conservé une plus grande espérance que leurs frères irakiens sur lesquels les épreuves se sont appesanties depuis encore plus longtemps.

Sur place, certains s'attendent à une amélioration de la situation avant la fin de l'année. Les cartes sont en train d'être redistribuées, les Russes et les Américains se seraient mis d'accord et le pays, peut-être, parviendrait à survivre à une destruction programmée. Pragmatiques, les Américains se rendent compte que l'opération est en train d'échouer et comme ils souhaitent maintenant se rapprocher de l'Iran, soutien de la Syrie, le panorama moyen-oriental est brusquement en train d'évoluer.

Dans ce contexte, seule la France persiste ouvertement à réclamer l'élimination de Bachar el-Assad, ce qui démontre soit un entêtement totalement déconnecté de la réalité du terrain, soit une capitulation effective devant les intérêts de la péninsule arabique qui, elle, poursuit son rêve de renverser le régime syrien pour des raisons à la fois politiques et énergétiques.

Nous sommes aujourd'hui plongés dans une guerre entre sunnites et chiites qui n'est pas réellement une dispute doctrinale mais bien plus une lutte entre l'Arabie saoudite et l'Iran pour la suprématie régionale. Pour briser l'arc chiite (Iran, Irak - majorité de chiites), Syrie (les alaouites au pouvoir) et Liban (Hezbollah) qui le menace, l'Arabie saoudite cible le «maillon faible», à savoir la Syrie dont la majeure partie de la population est sunnite.

A cela se rajoute des considérations énergétiques avec un projet de gazoduc qatari contrarié qui devait passer par la Syrie pour alimenter l'Europe via la Turquie. Le refus syrien (pour ne pas nuire à son allié russe - dont l'Europe est très dépendante pour le gaz) aura été un des déclencheurs de cette guerre. Dans les deux cas, il fallait donc se débarrasser de Bachar el-Assad, d'où le soutien des milices, Etat islamique compris. »

Veut-on vraiment en finir avec l'État Islamique? Si on voulait résoudre le problème, il faudrait exiger de la péninsule arabique, de la Turquie et de l'Occident qu'ils cessent de soutenir les djihadistes rassemblés dans le nord-est syrien et réunir autour de la table tous les acteurs de cette crise, y compris les Iraniens, les Russes et l'Etat syrien.

Comme rien de tout cela n'est fait, la guerre devrait continuer, nos djihadistes vont continuer à y aller et en revenir, les chrétiens vont continuer à disparaître et l'ensemble de la population locale va continuer à souffrir!

Alors, pourquoi une conférence sur le Moyen-Orient à Paris? Eh bien, on se le demande. La première image qui vient à l'esprit est celle de Dalida: «encore des mots, toujours des mots…» La France voudrait conserver un rôle dans cette région du monde mais force est de constater que sa diplomatie, autrefois diplomatique et dorénavant âprement partisane, aura du mal à se faire respecter. L'art ne consiste pas à exagérément choisir (ou se soumettre) aux sunnites contre les chiites ou aux américains contre les russes.

Pour le moment, cela nous permet de vendre des armes à la péninsule arabique mais qu'en est-il de la sécurité du territoire national? La poursuite de cette stratégie du chaos au Moyen-Orient ne fait que rapprocher le cyclone de nos rives. »

Avatar de l’utilisateur
Marie du 65
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1746
Inscription : ven. 10 avr. 2015, 21:00
Localisation : LOURDES 65100

Re: Une nouvelle conférence sur le Moyen Orient

Message non lu par Marie du 65 » jeu. 10 sept. 2015, 16:38

Très bel article!!

Les gesticulations de Hollande (pour ne pas l'appeler autrement je m'en garde)....sait-il faire autre chose...euh!!
Encore des mots...toujours des mots....
Tu Aimeras ton Prochain comme Toi-même

Près de Notre Saint Père

Avatar de l’utilisateur
axou
Barbarus
Barbarus

La situation au Moyen-Orient

Message non lu par axou » jeu. 22 oct. 2015, 22:23

jean_droit a écrit :
Pour ma part je pense que la seule solution est de promouvoir de toute urgence la paix au Proche Orient. Mais ce n'est pas ce qui est fait. Combien faudra-t-il de temps pour y arriver ? Combien de mois et combien d'années ? Là-bas la mort rôde partout, mort que, souvent, nous provoquons nous-mêmes. Et les chrétiens y sont toujours persécutés.
réponse de Pierre Servent, spécialiste en géopolitique, à la question d'un journaliste à la TV : "combien de temps va durer la guerre au Proche Orient avec Daech ?"
"De 10 à 30 ans " !

Axou

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Réfugiés, Appel du Pape François aux paroisses d'Europe

Message non lu par jean_droit » ven. 23 oct. 2015, 9:52

Malheureusement je pense qu'il n'a pas tout à fait tord. Car personne ne pense vraiment à la paix. Chacun ne pense qu'à faire la guerre pour des raisons variées. Et à tuer ! A tuer !
Parmi les Occidentaux, Américains et Russes sont sur place et envoient leurs avions bombarder leurs ennemis et leurs familles. Les Américains ont parachuté, il y a quelques jours, 50 tonnes - 50 tonnes - d'armements aux rebelles! Comme les Français dans la honteuse guerre de Lybie, on distribue les armes qui demain tueront et tueront .... Et nous sommes tout fiers de vendre à des régimes honteux nos armements. Bravo ! Très grande est notre responsabilité dans tout ce qui se passe au Moyen-Orient. Et les populations que nous avons contribué à faire fuir des lieux de combats viennent chez nous. Et nous avons le toupet de les empêcher de venir chez nous.
Quelle honte doit être la notre !
Je pense que nous aurons à en payer le prix !

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9523
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: La situation au Moyen-Orient

Message non lu par PaxetBonum » ven. 23 oct. 2015, 18:06

La guerre durera plus si on continue à armer les "rebelles" qui sont en fait des terroristes au même titre que Daesh.
Elle durera encore plus si on n'associe pas d'interventions au sol à nos frappes aériennes.

Le toupet de les empêcher de venir dites-vous ? Le toupet et même l'ignominie c'est d'avoir armé le montre qui a fait fuir ces gens et de continuer à le faire. [...] mais à remettre le pays comme il était avant nos interventions pour qu'ils puissent vivre chez eux. Nous devons payer le prix du sang et des larmes pour cela.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Lys_Sul
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 502
Inscription : mar. 10 juin 2014, 22:45
Conviction : Catholique
Localisation : Divine Comédie

Re: La situation au Moyen-Orient

Message non lu par Lys_Sul » mar. 27 oct. 2015, 23:05

PaxetBonum a écrit :La guerre durera plus si on continue à armer les "rebelles" qui sont en fait des terroristes au même titre que Daesh.
Elle durera encore plus si on n'associe pas d'interventions au sol à nos frappes aériennes.
Avez-vous des exemples de pays qui voudraient envoyer des hommes au sol?
L’esprit est à soi-même sa propre demeure ; il peut faire en soi un Ciel de l’Enfer, un Enfer du Ciel.

Livre I, Le Paradis perdu - John Milton

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9523
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: La situation au Moyen-Orient

Message non lu par PaxetBonum » mar. 27 oct. 2015, 23:22

La Syrie le fait déjà.
L'Iran n'est pas opposée.
La Russie l'envisage.

Les pleutres n'y pensent pas… et pis, tirent du ciel sans s'organiser avec les troupes au sol.
Dernière modification par PaxetBonum le lun. 02 nov. 2015, 8:59, modifié 1 fois.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Lys_Sul
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 502
Inscription : mar. 10 juin 2014, 22:45
Conviction : Catholique
Localisation : Divine Comédie

Re: La situation au Moyen-Orient

Message non lu par Lys_Sul » mar. 27 oct. 2015, 23:48

PaxetBonum a écrit :La Syrie le fait déjà.
L'Iran n'est pas opposée.
La Russie l'envisage.

Les pleutres n'y pensent pas… et pis tire du ciel sans s'organiser avec les troupes au sol.

La Russie revivra t'elle son épisode afghan? Il y aussi la Tchétchénie comme possible foyer de conflit.

http://www.lesechos.fr/monde/afrique-mo ... 165405.php

http://fr.euronews.com/2015/10/13/syrie ... la-russie/

Ce n'est pas une question de courage d'intervenir au sol, mais de stratégie.
L’esprit est à soi-même sa propre demeure ; il peut faire en soi un Ciel de l’Enfer, un Enfer du Ciel.

Livre I, Le Paradis perdu - John Milton

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités