Programmes et conséquences

« Par moi les rois règnent, et les souverains décrètent la justice ! » (Pr 8.15)
nova-era
Civis
Civis
Messages : 4
Inscription : mar. 24 avr. 2007, 19:20

Programmes et conséquences

Message non lu par nova-era » mar. 24 avr. 2007, 19:59

Bonjour à tous,

Ayant remarqué l'avance qu'a N. Sarkozy devant S. Royale, je me devais de vous faire lire à tous ceci :

http://www.syti.net/SarkozyDanger.html

Tout y est authentique, aucun piège, aucun mensonge, rien...

Réfléchissez et informez-vous, vraiment.

Avatar de l’utilisateur
Greensleeves
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 117
Inscription : mer. 03 janv. 2007, 14:19

Message non lu par Greensleeves » mar. 24 avr. 2007, 21:41

Je préfère prendre mes informations sur le site des partis, et voir les vraies propositions des candidats. Et là, mon choix est très vite fait ! :)
La première partie du document que vous indiquez a au moins le mérite d'annoncer clairement la couleur : quand on veut débattre sérieusement et calmement des propositions d'un candidat, on ne commence généralement pas par le traiter de fasciste et le comparer à Hitler.
Ad majorem Dei gloriam

"Vous niez Dieu, vous niez la sainteté, quelle est donc la routine, sourde, aveugle et obtuse, qui peut m'obliger à agir d'une façon, s'il m'est plus avantageux d'agir d'une autre ?" Dostoïevski, L'Adolescent

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7910
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Message non lu par Christophe » mar. 24 avr. 2007, 22:00

Un homme à ce point haï par la gauche ne peut pas être totalement mauvais... :P
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

Avatar de l’utilisateur
giorgino
Barbarus
Barbarus

à nova-rea

Message non lu par giorgino » mar. 24 avr. 2007, 22:53

Il est clair , n' en déplaise à certains - dont l' opinion m' importe assez peu , du reste - que Sarko est un mégalo accompli . Ceci dit , vu comment et Royal et lui font des appels du pied a Bayrou , Sarko mettra de l' eau dans son vin . Il sera obligé sinon , ce sera le conflit social asuré . ASSURE .

nova-era
Civis
Civis
Messages : 4
Inscription : mar. 24 avr. 2007, 19:20

Message non lu par nova-era » mer. 25 avr. 2007, 1:56

Un lien tout aussi intéressant, vidéos à l'appui (dont une qui retrace le parcours du bonhomme).
Donc ses actes parlent mieux que son programme n'est-ce pas ?
Dépassons le clivage gauche-droite, faut pas être abruti pour voir qu'il est dangereux.

http://www.syti.net/Blog/Blog1.html

Avatar de l’utilisateur
Boris
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2475
Inscription : lun. 21 août 2006, 17:46
Localisation : France - Centre (28)

Re: à nova-rea

Message non lu par Boris » mer. 25 avr. 2007, 7:54

giorgino a écrit :Il est clair , n' en déplaise à certains - dont l' opinion m' importe assez peu , du reste - que Sarko est un mégalo accompli . Ceci dit , vu comment et Royal et lui font des appels du pied a Bayrou , Sarko mettra de l' eau dans son vin . Il sera obligé sinon , ce sera le conflit social asuré . ASSURE .
De toute manière, sur les conflits sociaux :
- si la droite passe, il y aura confilt social, c'est une définition des syndicats en France
- si la droite ou la gauche fait les réformes nécessaires au pays, il y aura conflit social

Le seul moyen de s'en sortir passe par l'interdiction des conflits comme se fut le cas en Angleterre avec Tacher. Interdiction pendant les réformes.

Car enfin, les syndicats ne représentent qu'eux-même. ils nont pas d'adhérent et ne vivent qu'au crochet des citoyens payant des impôts (donc 30% de la population).
UdP,
Boris

nova-era
Civis
Civis
Messages : 4
Inscription : mar. 24 avr. 2007, 19:20

Message non lu par nova-era » mer. 25 avr. 2007, 13:29

Et c'est ça qu'on appelle du résultat ?

http://www.dailymotion.com/video/xcryj_le-vrai-sarkozy

Avatar de l’utilisateur
giorgino
Barbarus
Barbarus

la sortie ?

Message non lu par giorgino » mer. 25 avr. 2007, 13:36

Quand on a lu le Mal français de Peyrefitte , Toujous plus de De Closets , Les bullocrates de Khan ; et qu'on voit que rien ne bouge, on peut etre inquiet quant a nos chance de réformer quoi que ce soit . Une autre solution serait de tout mettre a plat , mais je ne nous en crois pas capables : je pense et je crains que nous nous enfoncions dans l' avachissement généralisé . Nous y sommes en partie !! Un peu de patience et on y sera jusqu' au cou . Nous autres civilisations , savons que nous sommes mortelles écrivait Paul Valery .

Avatar de l’utilisateur
L. Lawliet
Ædilis
Ædilis
Messages : 14
Inscription : mar. 24 avr. 2007, 21:28

Message non lu par L. Lawliet » mer. 25 avr. 2007, 14:04

Au contraire, les choses changent, la France s'anarchise.

Le "pouvoir de faire changer les choses" ne semble même plus appartenir aux présidents, comme s'il était volatilisé ou bien était descendu en chacun de vous - français.
Depuis que Dieu est mort, les idéologies et les institutions se multiplient, les repères éclatent, on ne sait plus ni ou donner de la tête ni même ce que nous sommes, ni ce que nous croyons.
Le XXème siècle a bien eu l'humanisme pour tenter de rattraper le coup, histoire de trouver un terreau commun, un socle commun aux Hommes pour les unifier (contre l'éclatement) mais, bien vite, les nouvelles technologies ont pulvérisés les efforts des humanistes : je veux dire que, aussi violent que l'imprimerie auparavant, le XXème siècle a bénéficié d'Internet. Chacun sa "page virtuelle", chacun son blog.

Chacun bénéficie peut-être d'une parcelle du pouvoir qu'il s'attendrait à voir en la personne du président mais il ne s'en rend même pas compte.

Après avoir passé par toutes les idéologies, toutes les pensées, tous les courants, après avoir vu ce panorama, on en vient même à dire, au détour d'une conversation lassante, d'un air désabusé "oh et puis, de toute façon... à chacun sa vérité". C'est le retour du sophisme, c'est-à-dire "nous n'avons que des opinions ; c'est à qui sera le plus fort pour se défendre par le discours (démagogie, rhétorique, éloquence)". Il n'y a rien de plus anarchisant que cela. C'est l'ère post-humaniste, peut-être même sommes nous post-humains ou tout simplement inhumains, chacun singulier. Humain, c'est une généralité qui ne peut plus rien signifier.


Je caricature... mais en gros, c'est un peu ça, je crois. Il est triste que je soi le seul à aimer cette situation - les "anarchistes" eux-même, ce drôle d'essaim paradoxal, ne savourent même pas.



Personnellement, je voterais pour celui des candidats le moins charismatique et le moins "homme/femme de pouvoir", en espérant que le pouvoir passe d'autant plus facilement entre les mains de chacun.
« Si on ne peut pas rire au paradis, je ne tiens pas à y aller. »

Martin Luther.

Renaud
Quæstor
Quæstor
Messages : 231
Inscription : mar. 30 août 2005, 5:02

Message non lu par Renaud » mer. 25 avr. 2007, 16:48

Bonjour,

Je viens juste de lire le message de L. Lawliet. Ce propos me fait penser (mais je le pense depuis longtemps) que, peu à peu, nous avons pris l'esprit protestant. D'innombrables détails petits et grands indiquent (et ce n'est pas de ce matin!) une protestantisation avérée des mœurs, des attitudes, des jugements, bref, des pensées, avec les conséquences à la clé. Tant de faits parlent d'eux-mêmes. La France, devenue politiquement protestante depuis l'Édit de Nantes mais qui était restée socialement catholique pendant environ trois siècle, finit aussi par devenir socialement protestante dans les faits. Pas de quoi être fier!

Ave Maria

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Message non lu par Raistlin » mer. 25 avr. 2007, 17:10

Bonjour,

Je trouve ça un peu ridicule de comparer Sarkozy à Hitler. Il est vrai que la dictature avance toujours masquée et que quand elle enlève son masque, il est déjà trop tard, mais c'est sans compter le fait que la France d'aujourd'hui n'a rien à voir avec l'Allemagne de l'époque. Le peuple français ne laisserait jamais une dictature s'installer (rien que pour le CPE, ça a été un souk monstrueux, alors pour le reste...).

Et puis, c'est oublier un détail important : Sarkozy n'est pas Hitler ! Oui il est autoritaire, oui il est ambitieux, oui il est un tantinet mégalo. Et alors ? Ca ne fait pas de lui un dictateur pour autant... Tatcher était tout ça et pourtant je n'ai jamais entendu qu'une dictature avait été installée en Angleterre...

Bref, je trouve que ce deuxième tour prend une tournure absurde. Au lieu de défendre un programme et un projet, la gauche s'évertue à brandir le "tout sauf Sarkozy", tentant par la-même de faire peur aux éléecteurs afin qu'ils votent contre lui. (vous remarquerez que ça devient une coutume de jouer avec les peurs des français et que l'extrême droite n'en a pas le monopole apparemment)
Je suis désolé, mais on fait une campagne présidentielle sur un vrai projet de société, par sur le rejet d'un homme.

Cordialement,

Avatar de l’utilisateur
giorgino
Barbarus
Barbarus

ah bon ??

Message non lu par giorgino » mer. 25 avr. 2007, 17:18

Le comparer a Hitler est excessif , mais il n 'en reste pas moins vrai que si Royal est soutenue par Zapatero , Sarko l'est par Berlusconi !!! Comme modèle de vertu , Berlusconi , non seulement on fait mieux , mais on ne peut pas faire pire !!

nova-era
Civis
Civis
Messages : 4
Inscription : mar. 24 avr. 2007, 19:20

Message non lu par nova-era » jeu. 26 avr. 2007, 0:12

Je trouve ça un peu ridicule de comparer Sarkozy à Hitler. Il est vrai que la dictature avance toujours masquée et que quand elle enlève son masque, il est déjà trop tard, mais c'est sans compter le fait que la France d'aujourd'hui n'a rien à voir avec l'Allemagne de l'époque. Le peuple français ne laisserait jamais une dictature s'installer (rien que pour le CPE, ça a été un souk monstrueux, alors pour le reste...).
Ben mon analyse (je suis historien) est celle-ci :

l'Allemagne des années 30 était en crise économique et sous le chomage ; la France d'aujourd'hui aussi
l'Allemagne des annése 30 avait peur de son avenir, peur d'autrui ; la France d'aujourd'hui aussi

La peur fait tout, vous demandez au moindre jeune de maintenant, ou au moindre travailleur, il répondra qu'il a peur de son avenir, peur de son lendemain, peur de l'étranger à cause des insécurité, du chomage, des menaces, de la pauvreté, etc... Tant de points communs avec l'Italie mussolinienne ou l'Allemagne fasciste. Donc voilà, biensûr je ne dis pas qu'on va sombrer comme à l'époque, c'est idiot, mais toutes les conditions sont réunies pour mettre en place un régime autoritaire, sécuritaire au possible, basé sur des inégalités. Et c'est bien là la base du fascisme les enfants, le fascisme ce n'est pas le rascisme, c'est plus vaste, c'est aussi l'ordre, la religion, la droite extremiste.

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Message non lu par Raistlin » jeu. 26 avr. 2007, 14:46

l'Allemagne des années 30 était en crise économique et sous le chomage ; la France d'aujourd'hui aussi
l'Allemagne des annése 30 avait peur de son avenir, peur d'autrui ; la France d'aujourd'hui aussi
C'est vrai, mais vous oubliez un détail : l'Allemagne de l'époque était brisée, saignée à blanc et humiliée depuis sa défaite lors de la première guerre. Le peuple n'avait qu'une envie : retrouver un semblant de dignité.

Sinon, je pense en effet que Sarkozy est autoritaire et que son régime le sera, mais ça ne veut pas dire qu'il sera pour autant injuste ou inégalitaire. Au contraire, il m'a toujours semblé que la justice devait s'accompagner d'une certaine autorité, non ?

Cordialement,

Avatar de l’utilisateur
giorgino
Barbarus
Barbarus

Raistlin

Message non lu par giorgino » jeu. 26 avr. 2007, 17:58

Il faut je crois prendre le pb par l' autre bout : l ' atmosphère actuelle est bien telle que la décrit nova-era . Or un pays qui vit dans une telle ambiance vit dans une atmosphere excréable . Un paysan a qui on demandait ce qu'il avait voté a répondu : "Le Pen !!! Quans on voit ce qu'on voit à la télé " !! Inutile de dire que ce brave homme n' est pas encombré par l' immigration ! c 'est évident ! Mais ça traduit bien l' ambiance actuelle . sarko dans cette histoire ne fait qu' exploiter le fait et tirer les marrons du feu ! En tant que ministre de l' intérieur , il n' a pas été beaucoup plus brillant que les autres , les faits ne plaident pas en sa faveur . Que la justice n'existe pas sans la force , c 'est vrai . Quant a savoir s'il sera " juste " s'il doit etre président , esperons le ! J' ai des raisons sérieuses d 'en douter .

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités