La poussée du FN

« Par moi les rois règnent, et les souverains décrètent la justice ! » (Pr 8.15)
aur15
Quæstor
Quæstor
Messages : 250
Inscription : ven. 28 mars 2014, 21:01

La poussée du FN

Message non lu par aur15 » mer. 04 juin 2014, 19:50

Bonjour

Je voulais savoir ce que vous pensiez de la poussée du FN ? aux européennes ?
Faut-il avoir peur de ce parti politique sachant que c'est possible vu son score qu'il se retrouve au deuxième tour des présidentielle en 2017. Du coup le premier tour sera peut être le tour décisif si c'est comme en 2002.
Enfin il y a quand même un vaste mouvement de grogne en france a cause de la crise et il se pose en résolveur de problème.
Je sais pas si c'est trop dans la bonne section, mais bon comme c'est suite à l'actualité sur les score aux européennes, je le met dans cette section actualité, libre au modo de le changer de place. :)

Avatar de l’utilisateur
Kolia Karamazov
Censor
Censor
Messages : 195
Inscription : ven. 29 mars 2013, 21:35

Re: La poussée du FN

Message non lu par Kolia Karamazov » mer. 04 juin 2014, 22:04

Il n'y a pas lieu d'avoir peur du FN en lui-même. En revanche ce qui le fait monter (désindustrialisation, flux migratoires incontrôlés, nullité abyssale de la classe politique, etc.) est réellement inquiétant.
Celui qui fait la vérité vient à la lumière pour que ses oeuvres soient manifestées, elles qui ont été accomplies en Dieu.

Avatar de l’utilisateur
MariaMagdala
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 498
Inscription : jeu. 22 sept. 2011, 20:10

Re: La poussée du FN

Message non lu par MariaMagdala » mer. 04 juin 2014, 22:05

Je trouve que c'est un sujet sensible et, malgre son interet, j'ai peur que certains propos puisse etre detournes ou mal interpretes....

Pour ma part, et ce n'est pas en tant que catholique que je reponds, je trouve que certaines de leurs idees et de leur valeurs sont bonnes et j'y adhere totalement. Apres c'est le cote sulfureux du "papa" qui fait un peu peur et le genre de population que ca federe (neonazi, skinhead, gros racistes....).

C'est pour ca que je pense pas voter un jour pour eux un jour. C'est dommage qu'il n'y ait pas d'alternative reelle :(
" A celui qui n'a pas, même ce qu'il a lui sera retiré" (Mc 4,25)
" A celui qui n'a pas on ôtera même ce qu'il croit avoir " (Lc 8,18)
[/color]

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8919
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: La poussée du FN

Message non lu par PaxetBonum » jeu. 05 juin 2014, 9:10

MariaMagdala a écrit :Apres c'est le cote sulfureux du "papa" qui fait un peu peur et le genre de population que ca federe (neonazi, skinhead, gros racistes....).

C'est pour ca que je pense pas voter un jour pour eux un jour. C'est dommage qu'il n'y ait pas d'alternative reelle :(
Ne trouvez-vous pas étonnant de choisir de voter ou pas pour un programme en fonction de ceux qui voteraient aussi pour celui-ci ?
N'est-ce pas un choix politique pour notre pays avant tout ?
Pensez-vous qu'il n'y a pas des gens dangereux qui votent pour les partis qui vous avez déjà donné votre voix ?
Est-ce cautionner leurs erreurs ou juste soutenir une même idée juste ?

Je vous livre cette analyse qui m'a bien fait rire :

Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4131
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: La poussée du FN

Message non lu par Kerniou » jeu. 05 juin 2014, 11:06

Je ne pense pas que les solutions prônées par le FN, comme quitter l'euro, par exemple, soient réalistes. Grâce à l'euro plus fort que le dollar, nous payons moins cher le pétrole et les produits importés en dollars. La France ne peut, seule, faire face à la mondialisation.
Qu'il y ait des modifications à apporter au fonctionnement de l'UE, est vrai; Mais de là à vouloir en sortir ???
Le projet de Constitution européenne, d'inspiration française, proposait, pour ne citer que cela, des bases sociales communes, prévoyait une plus grande démocratie, par exemple, - élections et non plus nominations - au niveau des instances décisionnelles de l'UE etc ... Nous savons qu'elle a été rejetée ... par la France.
Notre situation économique est le résultat de décisions de circonstance prises au cours des dernières décennies sans perspectives à long terme.
Le FN propose des mesures réactionnelles. Concevoir à l'heure de la mondialisation un repli économique et identitaire ne me parait pas une réponse à la hauteur de la situation.
Je ne cautionne pas la mondialisation actuelle, mais elle est là, il nous faut faire avec. Pour ma part, je ne veux pas d'un France ni d'une Europe des égoïsmes et du rejet.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
MariaMagdala
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 498
Inscription : jeu. 22 sept. 2011, 20:10

Re: La poussée du FN

Message non lu par MariaMagdala » jeu. 05 juin 2014, 12:06

Kerniou a écrit :Le projet de Constitution européenne, d'inspiration française, proposait, pour ne citer que cela, des bases sociales communes, prévoyait une plus grande démocratie, par exemple, - élections et non plus nominations - au niveau des instances décisionnelles de l'UE etc ... Nous savons qu'elle a été rejetée ... par la France.
Sauf que ca a quand meme ete adopte dans un second temps par nos chers elus..... Et on voit ce que ca donne. Je pense que la plupart des gens sont contre l'UE et tout leur est impose.
PaxetBonum a écrit :
MariaMagdala a écrit :Apres c'est le cote sulfureux du "papa" qui fait un peu peur et le genre de population que ca federe (neonazi, skinhead, gros racistes....).

C'est pour ca que je pense pas voter un jour pour eux un jour. C'est dommage qu'il n'y ait pas d'alternative reelle :(
Ne trouvez-vous pas étonnant de choisir de voter ou pas pour un programme en fonction de ceux qui voteraient aussi pour celui-ci ?
N'est-ce pas un choix politique pour notre pays avant tout ?
Pensez-vous qu'il n'y a pas des gens dangereux qui votent pour les partis qui vous avez déjà donné votre voix ?
Est-ce cautionner leurs erreurs ou juste soutenir une même idée juste ?
Pour le moment je ne vote plus. Deja parce que j'habite loin de l'endroit ou je suis inscrite et je ne prends pas toujours le temps de faire une procuration.
Ensuite je ne vois pas en quoi c'est etonnant d'etre sympathisant pour des idees sans voter pour eux. D'autres partis ont des idees que je respecte egalement et je ne vote pas pour eux non plus. A tout ca se mele comme je le disais le cote sulfureux du "Papa" Lepen.... Je trouve que rien que ca, peut mettre des doutes et je pense qu'il est toujours actif dans le parti, mais en sousmarin.....
Et ensuite, oui, je trouve dangereux qu'il y ait des personnes comme des skin, des racistes ou des neonazi qui gravite autour de ce parti et qui en font peut etre parti justement.... A ces personnes je refuse de donner le pouvoir sur notre pays et ca n'a rien d'etonnant. Je pense d'ailleurs que le FN en lui meme doit etre gener de ces personnes qui ne peuvent que lui faire du tort a sa popularite.

Ensuite je respecte le charisme de Marine Lepen, je suis souvent d'accord avec ses propos.

Qu'il y ait d'autres personnes dangereuses dans les autres partis, je n'en ai jamais douter et probablement avec des uniformes moins identifiables que les skin.... C'est pour ca que je regrette que les idees que j'aime bien dans le FN ne soit pas defendu par un autre parti qui soit un peu moins.... contreverse...
" A celui qui n'a pas, même ce qu'il a lui sera retiré" (Mc 4,25)
" A celui qui n'a pas on ôtera même ce qu'il croit avoir " (Lc 8,18)
[/color]

MB
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 977
Inscription : lun. 26 juil. 2004, 0:03

Re: La poussée du FN

Message non lu par MB » jeu. 05 juin 2014, 12:54

Avé

Je n'ai pas voté FN (ma nature est centriste :oops: ), mais je comprends ce type de vote. Plusieurs choses me retiennent de le faire :
- une grande incompréhension des mécanismes économiques, même si je reconnais que ça s'est amélioré
- la volonté de sortir de l'euro, qui me paraît suicidaire, même s'ils me semblent avoir atténué leur point de vue
- l'attitude systématiquement pro-poutinienne - mais on ne va pas se lancer dans le débat, on l'a fait ailleurs.
A cela s'ajoute un autre problème : la présence de vrais excités dans ce parti et, plus généralement, dans cette frange de l'opinion, de gens qui ont peine à masquer une agressivité parfois inquiétante (j'en ai connu un, délicieux par ailleurs, sur ce forum). A la décharge du FN, il faut reconnaître que ce type de personnages se retrouve dans presque tous les milieux militants, quel que soit leur bord.

Je pense aussi que l'interprétation des institutions européennes - qui, il est vrai, ne conviennent pas - n'est pas la bonne. La situation actuelle est du centralisme bureaucratique ; il faut la remplacer par du fédéralisme (si vous pensez qu'une telle solution rendrait la France moins souveraine qu'elle ne l'est aujourd'hui, vous donnez la preuve de ce que vous ne savez pas ce que c'est que le fédéralisme :-D ).

Reste quand même une sorte de Schadenfreude à voir ces résultats. Dans le fond, les hommes politiques français les ont bien mérités ! J'y vois plusieurs enseignements :
- le besoin d'une rhétorique patriotique et non plus simplement technique : le FN en a désormais le monopole, et je le regrette beaucoup.
- une chose que les médias refusent de voir : le rejet, par une grande partie de la population, des lobbies et milieux médiatiques cristallisés autour de la querelle du "mariage pour tous" (pour le dire de façon cavalière : "marre des homos", souvent confondus avec des cadres du Marais déconnectés des réalités)
- une autre chose que personne ne veut voir (je m'étonne qu'AUCUN commentateur n'ait osé le faire, ça en dit long, alors que ça me paraît la motivation première) : le rejet des cailleras et de la culture islamique telle qu'on l'importe actuellement en France.

Je suis frappé aussi par le rejet des milieux dirigeants français, qui est un phénomène très large - et justifié, me semble-t-il. On a affaire, de plus en plus, à des fils à papa, à des gens qui ne connaissent rien à rien, à des "élites" appelées ainsi malgré leur ignorance, leur inculture, parfois leur vulgarité (des gens qui ont trahi la culture française, quoi, il suffit de les entendre parler) - et de fait, la critique du FN, qui actuellement vise les journalistes, fait mouche. Tout le monde provient du même milieu parisien (y compris les provinciaux qui s'y sont agrégés) et a les mêmes réflexes. C'est assez pénible ; je peux d'autant plus me permettre de faire cette critique que je proviens de ce milieu. Plus que le jeu des institutions ou de je ne sais quel complot, j'y verrais plutôt un effet de la géographie humaine récente : quand une petite région concentre 25 % de la population, quand l'hypercentre de la capitale est de la taille d'une grande agglomération de province, quand les lieux de pouvoir se trouvent uniquement là et pas ailleurs, ces phénomènes sont inévitables...

Amicalement
MB

aur15
Quæstor
Quæstor
Messages : 250
Inscription : ven. 28 mars 2014, 21:01

Re: La poussée du FN

Message non lu par aur15 » jeu. 05 juin 2014, 20:12

Pour ma pars je me pose la question des valeurs du FN.
Si ils disent non à l'immigration en accèdant au pouvoir, je vois poindre a vitesse grand V des émeutes dans les quartiers sensible constitué de ses population. On risque d'avoir plein de manif dans tout les sens à tel point que ça risque de plus être le bordel avec eux aux pouvoir que sans.
La question qui se pose c'est sur les alternatives au FN.
La gauche et la droite on eu le pouvoir pendant des années et tout le monde a l'impression que la situation se dégrade, les gens politisé d'un coté ou de l'autre disent que c'est bien sur l'autre gouvernement qui fout la merde.
Mais bon avec la crise identitaire et économique de l'europe, on peut avoir un retour de populisme, et des partis qu'on pensais bloquer à 15-20% peuvent faire une nouvelle percée.

zelie
Senator
Senator
Messages : 962
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45

Re: La poussée du FN

Message non lu par zelie » jeu. 05 juin 2014, 20:42

Pour moi ce vote FN est une claque magistrale des électeurs autrefois PS qui ont migré vers ceux qui aujourd'hui les représentent le mieux. C'est une vote de souffrance où on va chercher ailleurs la confiance perdue dans la capacité du PS à faire fleurir des lois sociales. Le discours qui se pose contre l'oppression des grands, qui dérange le pouvoir et promet monts et merveilles aux petits, aujourd'hui, c'est celui du FN. ET ça il faut impérativement en tenir compte. Où est aujourd'hui la capacité d'un parti ripoublicain à incarner les espérances du peuple d'en bas?

Et sincèrement je suis même étonnée qu'aux élections municipales dernières le FN n'est pas fait mieux que quelques villes. Je pensais qu'ils frapperaient encore plus fort.
Hollande n'est au pouvoir que par une sorte de hasard mathématique; il n'aurait jamais dû être élu en fait. L'alternance à la présidentielle n'a joué que parce que c'était un vote anti-Sarkozy avant d'être un vote anti-droite. Si un autre candidat de droite s'était présenté, il aurait eu toutes ses chances. Mais là on a vu un Sarkozy entrer en lice bien trop tard, bâcler sa campagne en 6 semaines avec l'enthousiasme d'un âne qui ne veut pas faire un deuxième round de meule. Donc l'alternance a joué.

Au PS DSK s'était fait démonter. Après lui il y avait des femmes capables d'incarner une certaine profondeur sociale, mais la candidature féminine, au PS, depuis 2007, ça a fait pschitt... A la fin il ne restait plus que le pingouin dans la barque, tous les autres étaient tombés à l'eau.
Mais quand dans une France encore assez attachée à des valeurs chrétiennes de fond, et à des idées un peu plus à droite que réellement ancrée à gauche, élire un homme aussi insipide par esprit de moindre mal plutôt que par un réel enthousiasme, ça laisse vite les gens sur leur faim, et la faim génère vite le mécontentement et la colère.
On a bel et bien eu le gouvernement qu'on a appelé de nos voeux avec un Sarkozy contestable, fouettard mais énergique et convaincu de son projet, et on a bel et bien eu le gouvernement qu'on a appelé de nos gémissements avec un Hollande infatué de lui-même, incroyablement lourd lors de sa campagne ("je hais les riches", ah la bonne devise fédératrice) et empêtré à la moindre averse politique, et d'une goujaterie qu'on ne pourra que retenir longtemps. Pour ma part, le fait qu'il soit opposé au mariage pour lui-même après 4 enfants et plus de 20 ans de vie commune avec une femme d'origine chrétienne -et portant ces valeurs sur un plan personnel même si politiquement elle ne les portaient pas- m'a toujours laissée dans une grande inquiétude quant à son positionnement politique en matière familiale et montre à quel point il fait partie de ce genre d'homme insensible et hermétique à autrui; eh bien depuis deux ans ma "grande inquiétude" ne s'est jamais portée aussi bien, je suis comblée! Depuis Hollande on a jamais autant bouffé la même chose tous les jours tellement la variété alimentaire est devenue un luxe; il faut vraiment commencer à penser à établir les raviolis en boite plat national des français!!
Après de tels bonhommes, tour à tour investis d'espérances puis d'une désespérance grandissante, il ne pouvait en être autrement que beaucoup de personnes peu enclines à la finesse politicienne mais pas forcément dénués de bon sens -même s'il est trop simpliste- aillent chercher ailleurs ce qui ne pouvait plus les porter ni à l'UMP ni au PS. Et Marine avait très bien compris cela, et depuis des années. Sa machine à gagner -à dédiaboliser- est parfaitement rodée et a fait longtemps ses classes: respectabilité du parti, nuances dans les prises de positions du FN, démarquage d'avec son politiquement suicidaire de père, condamnations sans équivoque de tout geste raciste, recrutement d'intellectuels de haut vol et aguerris, et tout un tas de choses encore. Elle sème depuis 12 ans, aujourd'hui elle récolte sur le lit cousu d'or que lui ont tendu les grands partis. On dirait presque la prise de Constantinople; pendant que certains se déchirent ou se regardent le nombril, d'autres s'organisent et bâtissent un siège en rameutant des milliers de sympathisants!

Et pour finir, quoi qu'on dise du FN, à partir du moment où il fait le meilleur score à une élection aussi importante que les européennes, le nombres d''électeurs signe sa légitimité; il serait grand temps de se demander pourquoi beaucoup trop de monde a peur de l'Europe telle qu'elle est aujourd'hui, n'y croit plus, ne voit plus en elle un parapluie mais plutôt une bombe à retardement, n'a plus confiance en l'Euro depuis la crise de 2009 dont trop de voix disent et redisent encore qu'on en a pas fini, et qui ou quoi sont derrière ces deux grandes craintes.
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre
Vis vraiment chaque instant. Fais-le meilleur. Aime-le. Chéris-le. Fais-le beau, bon pour toi-même et pour Ton DIEU. Ne néglige pas les petites choses. Fais-les avec Moi, doucement. Fais de ta maison un Carmel où Je puisse Me reposer. Jésus, Premier Cahier d'Amour

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8978
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: La poussée du FN

Message non lu par Cinci » ven. 06 juin 2014, 23:44

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89cono ... rv%C3%A8ge


Le cas norvégien

De 1995 à nos jours

Favorisé par un secteur pétrolier et gazier puissant, la Norvège a su au mieux traverser la crise que le reste de la Scandinavie. Tout en assainissant les finances publiques, en lançant les privatisations et en relançant son économie vers les hautes technologies, la Norvège s'est préoccupée de son avenir. En 2001, l'État à regroupé 62 milliards d'euros de ses participations dans les hydrocarbures, il a dynamisé son fonds pétrolier destiné à financer la reconversion économique et la protection sociale des prochaines décennies. Elle a lancé une vaste refondation de l'État-providence qui sera financée par une partie de la rente pétrolière en 2006. La Norvège se place en tête du classement en matière de développement humain depuis 2000 selon l'ONU. Pour ceci, le pays possède une croissance de 4 % en moyenne, un chômage constamment en dessous de 5 %. De plus, le PNB en croissance folle (de 106 milliards de dollars en 1990 à 238 milliards en 2005) assure la quatrième place mondiale de PNB/habitant. La Norvège fait partie de l'espace Schengen en 2001 mais refuse radicalement l'adhésion à l'Union européenne car le pays préfère garder ses spécificités économiques, sociales et régionales qui fonde son identité nationale. Elle fait tout de même partie de l'espace économique européen avec les pays de l'AELE (Islande, Suisse et Liechtenstein) et de l'Union européenne.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8919
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: La poussée du FN

Message non lu par PaxetBonum » sam. 07 juin 2014, 8:32

aur15 a écrit :Pour ma pars je me pose la question des valeurs du FN.
Si ils disent non à l'immigration en accèdant au pouvoir, je vois poindre a vitesse grand V des émeutes dans les quartiers sensible constitué de ses population. On risque d'avoir plein de manif dans tout les sens à tel point que ça risque de plus être le bordel avec eux aux pouvoir que sans.

Mais bon avec la crise identitaire et économique de l'europe, on peut avoir un retour de populisme, et des partis qu'on pensais bloquer à 15-20% peuvent faire une nouvelle percée.
Pourquoi les immigrés présent feraient des manifestations ?
Et si tant est faut-il céder à la peur pour gouverner le pays ?
On ne doit pas gouverner un pays en fonction des exactions que certains pourraient faire.

Quant au populisme agité comme un épouvantail, je trouve très bien que le peuple reprenne son destin en main à des technocrates tous issuent des mêmes écoles, usines de la pensée unique.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8919
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: La poussée du FN

Message non lu par PaxetBonum » sam. 07 juin 2014, 8:54

Kerniou a écrit :Je ne pense pas que les solutions prônées par le FN, comme quitter l'euro, par exemple, soient réalistes.
Le FN propose de faire un référendum au bout de 2 ans pour demander au français si ils sont prêt à quitter l'euro.
Cela me semble être plus que démocratique bien loin de l'attitude de nos dictateurs actuels qui font des référendums sur l'europe puis appliquent l'inverse du vote de leurs concitoyens…
Kerniou a écrit : Grâce à l'euro plus fort que le dollar, nous payons moins cher le pétrole et les produits importés en dollars. La France ne peut, seule, faire face à la mondialisation.
A cause de l'euro nous produisons des produits trop chers à l'exportation.
A cause de l'euro les prix ont été multipliés en quelques années.
La France ne peut seule faire face à la mondialisation ? Pourtant c'est le cas d'une majorité de pays dans le monde.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Guersen
Civis
Civis
Messages : 2
Inscription : sam. 07 juin 2014, 21:40
Localisation : Toulouse

Re: La poussée du FN

Message non lu par Guersen » dim. 08 juin 2014, 21:55

PaxetBonum a écrit : A cause de l'euro nous produisons des produits trop chers à l'exportation.
A cause de l'euro les prix ont été multipliés en quelques années.
Bonjour,
Il a bon dos l'euro. Comme d'habitude, c'est la faute à l'Europe ... et plus particulièrement à l'euro.
La situation serait sans doute bien pire si nous en étions encore à notre bon franc, surtout en ce qui concerne le 2ème point et l'inflation. Une dévaluation a quelques intérêts à court terme mais beaucoup d'inconvénients aussi (taux d’intérêts plus élevés, inflation, renchérissement des importations, pétrole en premier lieu, etc ...).
Dans un contexte où on a :
- une dette importante,
- un déficit commercial chronique,
- et des politiques trop lâches pour oser les réformes qui sont nécessaires,
franchement, je suis bien content que nos hommes politiques ne puissent plus user de cette facilité (souvenez vous des dévaluations de Mitterrand : ce n'est pas ça qui nous a rendu notre compétitivité).

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3391
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: La poussée du FN

Message non lu par Héraclius » lun. 09 juin 2014, 0:11

Et puis l'euro se renforce d'année en année, au dépend du dollar. L'ultraorthodoxie monétaire de la BCE est loin d'être toujours bénéfique, mais il faut lui reconnaître le mérite d'avoir montré au monde que l'euro reste stable en toute circonstance. Un jour, peut-être, les grands échanges mondiaux se feront en euro ? Avec un dollar en perte de vitesse, cela semble probable.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Euro#Monna ... C3.A9serve

Le discours du FN, ça a quand même des relents de "Rassurez vous, potentiels électeurs ! La crise, c'est pas de votre faute ! C'est la faute des étrangers immigrés et des étrangers technocrates bruxellois ! Les Francais eux-même, responsables ? Noooon...". C'est ca, le populisme.

@Cinci : On dirait que vous faites de la Norvège un exemple à suivre, et une preuve que l'UE, c'est mal. Aux dernières nouvelles, la France n'a pas les moyens de vivre sur une rente pétrolière...

Héraclius -
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4131
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: La poussée du FN

Message non lu par Kerniou » lun. 09 juin 2014, 10:55

A Paxetbonum:
La balance commerciale de l'Allemagne qui produit cher et vend en euro est largement excédentaire.
On ne peut accuser l'UE et l'euro d'être responsables des difficultés spécifiques de la France qui dès les années 70 "a choisi" le secteur tertiaire au détriment de l'industrie qui n'a pas été modernisée.
Le problème de la France est qu'elle ne fabrique presque plus rien.

D'accord avec Héraclius et Guersen
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités