La situation politique en Syrie

« Par moi les rois règnent, et les souverains décrètent la justice ! » (Pr 8.15)
Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1699
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Re: Situation des chrétiens en Syrie

Message non lu par Charles » lun. 30 janv. 2012, 11:28

Bonjour Suliko,
Suliko a écrit :Quelqu'un en saurait-il plus sur cette religieuse(...) elle aurait joué un jeux trouble dans l'affaire du journaliste français assassiné en Syrie. Qu'en est-il vraiment?
Je pense qu'il faut arrêter avec la langue de bois, s'il y a un jeu trouble, c'est celui de la France et des autres puissances de l'OTAN. Je vous recommande l'article : "Le fiasco des barbouzes français à Homs" , sans doute le plus approfondi sur la question de la mort de Gilles Jacquier.
Suliko a écrit :Pour ma part, j'en ai plus que marre de l'idéalisme des médias occidentaux!
Je dirais plutôt le cynisme des médias occidentaux et le mensonge des médias occidentaux et la complicité de terrorisme et de crimes de guerre des médias occidentaux...
Suliko a écrit :Ils n'ont pas cessé de présenter les révolutions arabes comme des révolutions pour la démocratie et la liberté, sans jamais se poser la question du rôle de l'islam dans les futurs gouvernements
On a le droit d'être naïf, mais peut-être pas à ce point-là. Ces médias ne se posent pas de questions, ils n'enquêtent pas, de cherchent pas la vérité, n'informent pas. Ils servent les intérêts de leurs propriétaires, multinationales, banquiers et marchands d'armes.

:arrow: Le Figaro, TV Magazine, Investir - Journal des Finances, La Chaîne Météo sont possédés par le groupe Dassault qui a aussi une importante participation dans le groupe Thalès : http://www.dassault-aviation.com/fr/avi ... aires.html

Rafale
Capable de remplir tous les rôles dévolus à un avion de combat en une seule mission, Rafale est le seul avion de combat omnirôle au monde.

Mirage 2000
Utilisé dans des environnements variés allant du désert à la forêt tropicale, en passant par des régions polaires ou de haute altitude, mis en œuvre dans le cadre de nombreux exercices internationaux et engagé sur différents théâtres d'opérations, le Mirage 2000 est une référence mondiale en termes de disponibilité et de maintenance. Son interopérabilité avec les appareils de l'OTAN et ses performances ont été mises en évidence en combat réel, etc.


:arrow: Paris Match, RFM, MCM, Europe 1, Elle, Le Journal du Dimanche sont possédés par le groupe Lagardère : http://www.lagardere.com/activites/eads-997.html

Airbus Militarya livré 20 avions de transports légers/moyens en 2010 et a enregistré 21 nouvelles commandes.
Le programme A400M affiche de bons résultats sur le plan technique. (...) Le "seuil de maturité" de l'appareil, point d'étape majeur du programme franchi en février 2011, ouvre la voie à la production en série...
L'appareil ravitailleur multi-rôle A330 (MRTT) a, pour sa part, obtenu sa certification civile et militaire...

En 2010, Eurocopter a livré 527 appareils dont 28 NH90 et 15 hélicoptères de combat Tigre, doublant ainsi les livraisons sur chacun de ces programmes. Les prises de commandes de la Division s'élèvent à 346 hélicoptères (51 % civil et 49 % militaire)...

L'activité de la Division Cassidian a été tirée par la croissance des activités d'Eurofighter, de sécurité et de missiles.(...)
Cassidian a commencé néanmoins à ressentir les premiers effets de la pression exercée sur les budgets européens de la Défense, qui se traduisent par des prises de commandes différées et des dépenses de R&D plus élevées. Un programme de transformation a été lancé pour permettre à Cassidian de s'adapter à l'évolution de son environnement économique, et notamment à la croissance future du secteur de la sécurité...

Suliko a écrit :Et je comprends tout à fait que les musulmans ne veulent pas d'un Etat laïc à l'occidentale.
C'est plus compliqué. Les musulmans ont montré qu'ils pouvaient parfaitement avoir le désir d'un État laïc à l'occidentale, dans le sens où l'expression "État laïc" est purement occidentale. Les régimes socialistes ou socialisants du Maghreb, les régimes nationalistes arabes du Proche-Orient étaient laïcs au sens occidental. Mais il ne furent pas nécessairement laïcards et anti-religieux. Le cas de la Syrie est très intéressant, l'État n'y est pas religieux, et il a même durement réprimé les tendances islamistes les plus radicales, mais les religions ont une place légitime dans la vie sociale (publique) et politique. Cela vient de la doctrine baasiste, dont j'ai parlé plus haut. On peut donc voir Bachar El-Assad en visite presque familiale chez des religieux chrétiens et prier dans des mosquées, naturellement. Ce qu'on pourra toujours attendre des dirigeants européens qui eux ne croient plus en rien depuis déjà longtemps :

:arrow: http://cache.gawkerassets.com/assets/im ... 0ee924.jpg

Ici on voit l'ancien premier ministre espagnol Zapatero avec sa femme et ses deux filles recevant les Obama... des dégénérés. L'Espagne ayant fourni un important soutien à la propagande otanienne en faveur de la destruction de la Syrie : http://le5minutes.com/index.php?option= ... &Itemid=54

Cordialement

C.

Mars
Censor
Censor
Messages : 87
Inscription : mer. 09 nov. 2011, 16:51

Re: Situation des chrétiens en Syrie

Message non lu par Mars » lun. 30 janv. 2012, 18:08

Les sources citée et les allégations qui s'y trouvent sont tout bonnement scandaleuses.
"Je vous recommande l'article : "Le fiasco des barbouzes français à Homs" , sans doute le plus approfondi sur la question de la mort de Gilles Jacquier" écrit Charles. Vérification faite, cet article provient du site du réseau Voltaire (Meyssan, le gars qui nous explique le monde car nous sommes tous des ignares). Affirmer que Jacquier était membre des services secrets sur base de la lettre d'Envoyé Spécial est un procédé assez dégueulasse et je pèse mes mots. Occulter la responsabilité du régime meurtrier des Assad est honteux. Jacquier est mort en faisant son boulot de journaliste. Un peu de respect de votre part ne revient sans doute pas demander l'impossible. Vos journalistes ou prétendus tels (Meyssan a quand même écrit un best-seller sur le 11 septembre sans mettre les pieds aux Etats-Unis, puis un deuxième volume pour se faire un peu plus de pognon). Vous faites l'apologie des Assad et vous insultez Cohn-Bendit, et maintenant Obama et Zapatero (sur base d'un article d'août 2011, car il me semble qu'il y a eu depuis lors des élections en Espagne...). Répondez donc à cette question : Qu'en est-il de l'Amnistie promise à trois reprises? Assad s'accroche au Pouvoir alors qu'il a la possibilité de mettre en terme au bain de sang en renonçant à ses privilèges. Les Russes l'ont compris : une concertation est prévue entre les opposants et le Régime. Pour rappel Charles, l'Otan n'est pas encore intervenue en Syrie.

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2966
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Situation des chrétiens en Syrie

Message non lu par Suliko » lun. 30 janv. 2012, 21:44

Je dirais plutôt le cynisme des médias occidentaux et le mensonge des médias occidentaux et la complicité de terrorisme et de crimes de guerre des médias occidentaux...
Je ne pense pas que tous les journalistes sont cyniques. Il y a vraiment une grande part d'idéalisme devant le concept de révolution.
C'est plus compliqué. Les musulmans ont montré qu'ils pouvaient parfaitement avoir le désir d'un État laïc à l'occidentale, dans le sens où l'expression "État laïc" est purement occidentale. Les régimes socialistes ou socialisants du Maghreb, les régimes nationalistes arabes du Proche-Orient étaient laïcs au sens occidental. Mais il ne furent pas nécessairement laïcards et anti-religieux. Le cas de la Syrie est très intéressant, l'État n'y est pas religieux, et il a même durement réprimé les tendances islamistes les plus radicales, mais les religions ont une place légitime dans la vie sociale (publique) et politique. Cela vient de la doctrine baasiste, dont j'ai parlé plus haut. On peut donc voir Bachar El-Assad en visite presque familiale chez des religieux chrétiens et prier dans des mosquées, naturellement. Ce qu'on pourra toujours attendre des dirigeants européens qui eux ne croient plus en rien depuis déjà longtemps :
Je crois que sur ce point, nous ne pourrons nous mettre d'accord. Même la Syrie n'est pas vraiment laïque, dans le sens où il n'y a pas véritablement de liberté religieuse. Certes, l'état n'est pas confessionnel, mais on ne peut pour autant dire que les Syriens sont laïcs et que les conversions au christianisme sont permises, que les musulmanes peuvent épouser un non musulman,...Pour beaucoup de musulmans, laïcité=athéisme, et vu la situation de l'Occident, ils n'ont pas entièrement torts...
Par contre, ce qui est vrai, c'est que les minorités religieuses disposent d'une assez grande liberté et ne sont pas discriminées par l'état, ce qui est bien rare dans le monde musulman. C'est un des points pour lesquels je redoute la chute du régime. Cette tolérance religieuse assez unique dans cette région du monde risque de disparaître au profit d'une Syrie islamique et bien moins bienveillante à l'égard des minorités. Mais de cela, presqu'aucun journaliste ne parle. Il est sans doute trop réactionnaire d'être réticent envers la révolution pour ce genre de raisons..Et puis, la Tunisie et l'Egypte sont gouvernées à présent par des "musulmans modérés"...Pourquoi avoir peur pour les chrétiens?
C'est pourquoi elle seule, prédestinée avant les générations et annoncée par les prophètes, la Mère du Créateur de tout l'univers, non seulement n'a participé en rien à la tache originelle, mais elle est toujours demeurée pure comme le ciel et toute belle. (extrait du règlement pour le monastère de Biélokrinitsa (1841)

Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1699
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Re: Situation des chrétiens en Syrie

Message non lu par Charles » lun. 30 janv. 2012, 22:11

Bonsoir Suliko
Suliko a écrit :Même la Syrie n'est pas vraiment laïque, dans le sens où il n'y a pas véritablement de liberté religieuse.
Conférence donnée par Youssef AYACHE appartenant à l'Église uniate (grecque-catholique ou grecque-melkite) de Syrie, dans le cadre des rencontres de l'Union Protestante Libérale à Strasbourg le 20 janvier 2003 :

"On peut dire que de nos jours cette liberté de culte est assurée pour tous. Les chrétiens obtiennent assez facilement l'autorisation de construire des églises et peuvent même organiser dans les rues des processions qui sont protégées par la police.
En Syrie, le jour férié est le vendredi, mais les chrétiens dans les écoles et les administrations peuvent s'absenter deux heures le dimanche matin pour assister à la messe. Noël et Pâques sont des jours fériés tout comme les fêtes musulmanes.
Dans la vie quotidienne, chrétiens et musulmans travaillent ensemble, sont parfois associés dans une affaire ou sont simplement voisins et amis. Ils se rendent visite à diverse occasions : à l'occasion d'une naissance, par exemple, d'un mariage, d'un deuil ou d'une fête religieuse. Je me souviens de cette semaine d'avril 94 que j'ai passée dans ma famille après le décès de mon frère Toufik. J'ai vu défiler alors des dizaines de musulmans venus présenter leurs condoléances ; ils n'étaient pas tous des voisins de la famille ou des relations d'affaires."

http://unionprotlib.over-blog.com/article-730100.html
Suliko a écrit :Certes, l'état n'est pas confessionnel, mais on ne peut pour autant dire que les Syriens sont laïcs et que les conversions au christianisme sont permises,
Que voulez-vous dire : "on ne peut pour autant dire que les Syriens sont laïcs" ? Qu'un État laïc est un État où les citoyens sont athées, sans foi ni culture ?

"les communautés religieuses du Proche-Orient ont appris à vivre ensemble moyennant un certain nombre de règles et de limites à ne pas franchir.
En effet, chrétiens et musulmans reconnaissent leurs différences religieuses et se reconnaissent mutuellement le droit à la différence, tout en étant égaux devant la loi. Il s'ensuit qu'aucun prosélytisme n'est toléré : personne ne cherche à convertir l'autre ou ne tente de porter atteinte à la liberté de culte de l'autre." (Youssef AYACHE)
Suliko a écrit :que les musulmanes peuvent épouser un non musulman,...
Votre remarque sur la mariage est absurde, en effet :

"635 D’après le droit en vigueur dans l’Église latine, un mariage mixte a besoin, pour sa licéité, de la permission expresse de l’autorité ecclésiastique (cf. ⇒ CIC, can. 1124). En cas de disparité de culte une dispense expresse de l’empêchement est requise pour la validité du mariage (cf. ⇒ CIC, can. 1086). Cette permission ou cette dispense supposent que les deux parties connaissent et n’excluent pas les fins et les propriétés essentielles du mariage et aussi que la partie catholique confirme ses engagements, portés aussi à la connaissance explicite de la partie non catholique, de conserver sa foi et d’assurer le baptême et l’éducation des enfants dans l’Église catholique (cf. ⇒ CIC, can. 1125)."

La "liberté religieuse" dont vous parlez n'est rien d'autre que l'athéisme des sociétés occidentales. Les choses semnlent être très confuses dans votre tête.

Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1699
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Re: Situation des chrétiens en Syrie

Message non lu par Charles » mer. 01 févr. 2012, 17:21

La traduction française du rapport de la Mission d'observation de la Ligue arabe est désormais disponible, un élément important pour la compréhension de la situation en Syrie :

"26 – La Mission a observé dans les deux secteurs de Homs et Hama des actes de violence du fait des groupes armés contre les forces gouvernementales, qui ont fait des tués et des blessés parmi les troupes gouvernementales. Dans certaines situations, les forces gouvernementales ont recours à la violence comme réaction aux attaques perpétrées contre ses membres. Les observateurs de la mission ont noté que les groupes armés ont recours aux bombes thermiques et aux missiles anti-blindage.

27 – La Mission a été témoin dans les secteurs de Homs, Idlib et Hama des actes de violence contre les troupes gouvernementales et contre les citoyens entraînant de nombreux décès et blessures. C’est le cas de l’explosion de l’autobus civil, tuant huit personnes et blessant plusieurs autres, dont des femmes et des enfants ; celui du sabotage à l’explosif d’un train chargé du transport du diesel ainsi que d’autres événements à Homs, dont la destruction de l’autobus de la police tuant deux d’entre eux, l’attaque à l’explosif du pipeline de carburant, et autres attentats de moindre importance.

28 – La mission a noté l’émission de faux rapports émanant de plusieurs parties faisant état de plusieurs attentats à la bombe et de violence dans certaines régions. Lorsque les observateurs se sont dirigés vers ces zones pour enquêter, les données recueillies montrent que ces rapports ne sont pas crédibles.

29 – La mission a noté également, se basant sur les documents et les rapports émanant des équipes sur le terrain, qu’il y a des exagérations médiatiques sur la nature et l’ampleur des accidents et des personnes tuées ou blessées à la suite des événements et des manifestations qui ont eu lieu dans certaines villes."

:arrow: http://www.infosyrie.fr/re-information/ ... ion-arabe/

Terrorisme, désinformation, attentats, armes sophistiquées, massacres et exécutions de civils...

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2966
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Situation des chrétiens en Syrie

Message non lu par Suliko » mer. 01 févr. 2012, 19:12

En effet, chrétiens et musulmans reconnaissent leurs différences religieuses et se reconnaissent mutuellement le droit à la différence, tout en étant égaux devant la loi. Il s'ensuit qu'aucun prosélytisme n'est toléré : personne ne cherche à convertir l'autre ou ne tente de porter atteinte à la liberté de culte de l'autre."

Votre remarque sur la mariage est absurde, en effet :

La "liberté religieuse" dont vous parlez n'est rien d'autre que l'athéisme des sociétés occidentales. Les choses semnlent être très confuses dans votre tête.
Les choses ne sont absolument pas confuses dans ma tête...Ce que je veux dire, et ce que vous écrivez vous-même, c'est que le prosélytisme est interdit, qu'un musulman ne peut se convertir au christianisme sans graves dangers.
En ce qui concerne le mariage, vous mentionnez vous-même qu'il est autorisé avec un non-catholique sous certaines conditions bien précises (ce qui est logique). Prouvez-moi à partir de cela qu'une musulmane syrienne, acceptant ces conditions, peut se marier avec un chrétien...

Sinon, je suis bien loin de confondre liberté religieuse et athéisme de nos sociétés. Et si vous voulez savoir, je n'ai que dégoût de cet athéisme, ce relativisme et ce matérialisme omniprésent.. Par ailleurs, ce qui m'a touché dans la société syrienne, c'est bien cette grande liberté des minorités religieuses qui n'empêche nullement la religion en général (et surtout l'islam) d'être omniprésente et de ne pas rencontrer ce laïcisme que l'on trouve en Occident.
Ce que je voulais juste dire, c'est que même si la situation en Syrie est bien meilleure qu'ailleurs dans le monde arabe en ce qui concerne la liberté religieuse, il ne faut tout de même pas tout idéaliser. Il est très difficile pour un chrétien de chercher à montrer la véracité de sa religion à un musulman. Le contraire est tout de même plus facile et les chrétiens sont plus incités à se convertir que les musulmans. Mais peut-être que la situation idéale n'existe tout simplement pas et que le simple fait d'être minoritaire implique pour les chrétiens certaines restrictions visant à sauvegarder le bien commun.

Je suis vraiment désolée que vous ayez réagi au quart de tour...
C'est pourquoi elle seule, prédestinée avant les générations et annoncée par les prophètes, la Mère du Créateur de tout l'univers, non seulement n'a participé en rien à la tache originelle, mais elle est toujours demeurée pure comme le ciel et toute belle. (extrait du règlement pour le monastère de Biélokrinitsa (1841)

Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1699
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Re: Situation des chrétiens en Syrie

Message non lu par Charles » mer. 01 févr. 2012, 20:14

Bonsoir Suliko
Suliko a écrit :Ce que je veux dire, et ce que vous écrivez vous-même, c'est que le prosélytisme est interdit, qu'un musulman ne peut se convertir au christianisme sans graves dangers.
Ce n'est pas moi qui le dit, mais Youssef Ayache et il est plus précis que vous, il dit :

"les communautés religieuses du Proche-Orient ont appris à vivre ensemble moyennant un certain nombre de règles et de limites à ne pas franchir.
En effet, chrétiens et musulmans reconnaissent leurs différences religieuses et se reconnaissent mutuellement le droit à la différence, tout en étant égaux devant la loi. Il s'ensuit qu'aucun prosélytisme n'est toléré : personne ne cherche à convertir l'autre ou ne tente de porter atteinte à la liberté de culte de l'autre."

C'est un compromis entre communautés religieuses garantissant la paix, c'est-à-dire le "vivre ensemble" au quotidien. Le danger n'est pas pour tel ou tel personne en particulier mais pour les communautés entières. Le résultat de ce compromis, tout à fait réaliste et pas du tout idéaliste comme vous le croyez, est ce genre de témoignages :

"Dans la vie quotidienne, chrétiens et musulmans travaillent ensemble, sont parfois associés dans une affaire ou sont simplement voisins et amis. Ils se rendent visite à diverse occasions : à l'occasion d'une naissance, par exemple, d'un mariage, d'un deuil ou d'une fête religieuse. Je me souviens de cette semaine d'avril 94 que j'ai passée dans ma famille après le décès de mon frère Toufik. J'ai vu défiler alors des dizaines de musulmans venus présenter leurs condoléances ; ils n'étaient pas tous des voisins de la famille ou des relations d'affaires."
Image
Prêtre et Imam devant le sapin de Noël de Safita

Image
Le Grand Mufti de Syrie dans l'Eglise Sainte Croix de Damas
En ce qui concerne le mariage, vous mentionnez vous-même qu'il est autorisé avec un non-catholique sous certaines conditions bien précises (ce qui est logique). Prouvez-moi à partir de cela qu'une musulmane syrienne, acceptant ces conditions, peut se marier avec un chrétien...
La condition bien précise est que le mariage entre une personne catholique et une personne non-baptisée est interdit :

"Can. 1086 - § 1. Est invalide le mariage entre deux personnes dont l'une a été baptisée dans l'Église catholique ou reçue dans cette Église et ne l'a pas quittée par un acte formel, et l'autre n'a pas été baptisée.
§ 2. On ne dispensera pas de cet empêchement sans que soient remplies les conditions dont il s'agit aux cann. ⇒ 1125 et ⇒ 1126."

La possibilité donnée dans l'Eglise catholique n'est pas de droit, elle est dérogation accordée, une dispense et une autorisation expresse. Je doute que l'Église fasse une dérogation qui puisse déclencher un conflit inter-confessionnel menaçant la paix et la vie de tout un pays... et je doute que les musulmans syriens soient moins sage que les chrétiens.

Cependant, Youssef Ayache écrit :

"Il s'ensuit également que les mariages mixtes entre chrétiens et musulmans sont très mal vus et très mal vécus par les uns et les autres. Ils constituent, dans leur extrême rareté, le principal point de friction entre les deux communautés... "

Ce qui laisse entendre que de tels mariages sont possibles.
Mais peut-être que la situation idéale n'existe tout simplement pas et que le simple fait d'être minoritaire implique pour les chrétiens certaines restrictions visant à sauvegarder le bien commun.
C'est précisément ce que je vous disais... en citant le texte de Y. Ayache.

Cordialement ;)

Avatar de l’utilisateur
VexillumRegis
Senator
Senator
Messages : 986
Inscription : ven. 21 mai 2004, 22:32
Localisation : Provence

Re: Situation des chrétiens en Syrie

Message non lu par VexillumRegis » ven. 03 févr. 2012, 18:44

Nouvelle étape dans la propagande de guerre anti-syrienne dans le journal atlantiste Le Figaro :
Les témoignages effrayants des enfants torturés en Syrie

Le régime ne recule devant rien en Syrie pour mater la révolte. Un rapport de Human Rights Watch met en lumière les tortures subies par les enfants, dont près de 400 ont déjà été tués par l'armée de Bachar el-Assad (...)
[+] Texte masqué
Hossam a 13 ans. Il y a quelques mois, les forces syriennes l'arrêtent et l'enferment dans une cellule. «Ils m'ont électrocuté en me posant sur le ventre une pince pour électrocuter le bétail. Je me suis évanoui. Quand ils m'ont interrogé une deuxième fois, ils m'ont battu et électrocuté de nouveau. La troisième fois, ils avaient des pinces avec lesquelles ils m'ont arraché les ongles des pieds. Ils m'ont dit: ''Souviens toi bien, nous arrêtons les adultes et les enfants, et nous les tuons tous''». Le témoignage d'Hossam, qui a fuit la Syrie avec sa famille après sa captivité, est l'un de ceux recueillis par l'association de protection des droits de l'homme Human Rights Watch (HRW). Dans son rapport sur la situation en Syrie, Lois Whitman, directrice de la section enfants HRW, souligne que le régime méprise toutes les lois et les conventions internationales en s'attaquant à des mineurs, dont certains n'ont que 11 ans.

Arrêtés à l'école, emprisonnés pendant 8 mois sans contact avec leur famille, brûlés, battus, ils sont cruellement humiliés par leurs geôliers, comme le rapporte un opposant, Samih, à HRW: «Il y avait 70 à 75 personnes dans une cellule de 9m2. Parmi nous, des adolescents de 15 ou 16 ans, qui avaient les ongles arrachés et qui avaient été battus. Les enfants sont encore pus maltraités que les adultes. Il y a la torture, mais pour les garçons il y a aussi des viols. Quand les gardes les ramenaient en cellule, leur état est indescriptible.»

Les écoles transformées en centre de détention

Le régime attaque même les enfants dans leur maison. De nombreux cas d'enfants attaqués dans leur foyer ont été rapportés à l'association, comme celui de Fatima, touchée dans le dos par un sniper alors qu'elle traversait le jardin de sa maison. Elle est depuis paralysée.

La situation des enfants syriens est dramatique et Human Right Watch demande à l'ONU d'intervenir auprès de la Syrie pour mettre fin à toutes les violations des droits de l'homme. Les écoles ont été transformées en centre de torture par le régime, et les enfants sont privés de cours depuis des mois. «Combien de temps les enfants syriens vont-ils payer le prix des violences?», conclut Lois Whitman. La répression de la révolte en Syrie a fait plus de 6000 morts en 11 mois.
Le gouvernement syrien voudrait-il provoquer une intervention armée des Occidentaux qu'il ne s'y prendrait pas autrement...

Cette affaire me rappelle fâcheusement la fameuse histoire des couveuses qui préluda à la première intervention américaine en Irak.

Si vous ne savez pas à quoi je fais référence, je vous renvoie à cette très éclairante et surtout très actuelle vidéo :



- VR -

Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1699
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Re: Situation des chrétiens en Syrie

Message non lu par Charles » ven. 03 févr. 2012, 22:21

VexillumRegis a écrit :Nouvelle étape dans la propagande de guerre anti-syrienne dans le journal atlantiste Le Figaro :
Les témoignages effrayants des enfants torturés en Syrie

Le régime ne recule devant rien en Syrie pour mater la révolte. Un rapport de Human Rights Watch met en lumière les tortures subies par les enfants, dont près de 400 ont déjà été tués par l'armée de Bachar el-Assad (...)
[+] Texte masqué
Hossam a 13 ans. Il y a quelques mois, les forces syriennes l'arrêtent et l'enferment dans une cellule. «Ils m'ont électrocuté en me posant sur le ventre une pince pour électrocuter le bétail. Je me suis évanoui. Quand ils m'ont interrogé une deuxième fois, ils m'ont battu et électrocuté de nouveau. La troisième fois, ils avaient des pinces avec lesquelles ils m'ont arraché les ongles des pieds. Ils m'ont dit: ''Souviens toi bien, nous arrêtons les adultes et les enfants, et nous les tuons tous''». Le témoignage d'Hossam, qui a fuit la Syrie avec sa famille après sa captivité, est l'un de ceux recueillis par l'association de protection des droits de l'homme Human Rights Watch (HRW). Dans son rapport sur la situation en Syrie, Lois Whitman, directrice de la section enfants HRW, souligne que le régime méprise toutes les lois et les conventions internationales en s'attaquant à des mineurs, dont certains n'ont que 11 ans.

Arrêtés à l'école, emprisonnés pendant 8 mois sans contact avec leur famille, brûlés, battus, ils sont cruellement humiliés par leurs geôliers, comme le rapporte un opposant, Samih, à HRW: «Il y avait 70 à 75 personnes dans une cellule de 9m2. Parmi nous, des adolescents de 15 ou 16 ans, qui avaient les ongles arrachés et qui avaient été battus. Les enfants sont encore pus maltraités que les adultes. Il y a la torture, mais pour les garçons il y a aussi des viols. Quand les gardes les ramenaient en cellule, leur état est indescriptible.»

Les écoles transformées en centre de détention

Le régime attaque même les enfants dans leur maison. De nombreux cas d'enfants attaqués dans leur foyer ont été rapportés à l'association, comme celui de Fatima, touchée dans le dos par un sniper alors qu'elle traversait le jardin de sa maison. Elle est depuis paralysée.

La situation des enfants syriens est dramatique et Human Right Watch demande à l'ONU d'intervenir auprès de la Syrie pour mettre fin à toutes les violations des droits de l'homme. Les écoles ont été transformées en centre de torture par le régime, et les enfants sont privés de cours depuis des mois. «Combien de temps les enfants syriens vont-ils payer le prix des violences?», conclut Lois Whitman. La répression de la révolte en Syrie a fait plus de 6000 morts en 11 mois.
Oui, c'est un article d'anthologie et la "journaliste", Caroline Buneau, qui l'a signé restera dans l'Histoire. C'est sans doute un des sommets dans le traitement de la crise syrienne, car je ne vois pas comment on peut aller plus loin... inventer des armes de destructions massives ? Une menace nucléaire ? Le cran supérieur ce serait un attentat en Europe ou aux États-Unis et attribué à la Syrie.

Je ne sais pas combien elle a été payée pour ce torchon et quelles autres récompenses elle recevra pour l'avoir assumé, parce que se compromettre à ce point dans le mensonge mérite un salaire, mais il est certain que cette Caroline Bruneau a aujourd'hui perdu toute crédibilité. Ainsi que le Figaro, qui est lui aussi définitivement enterré en tant que "presse" ou "journal" sérieux... Il faudra maintenant regarder par la fenêtre et vérifier à chaque fois s'il pleut, s'il neige ou s'il fait soleil quand le Figaro le dira, de crainte de se laisser tromper...

Mars
Censor
Censor
Messages : 87
Inscription : mer. 09 nov. 2011, 16:51

Re: Situation des chrétiens en Syrie

Message non lu par Mars » lun. 06 févr. 2012, 17:40

400 enfants sont morts et cela, ce n'est pas de la propagande.

Avatar de l’utilisateur
VexillumRegis
Senator
Senator
Messages : 986
Inscription : ven. 21 mai 2004, 22:32
Localisation : Provence

Re: Situation des chrétiens en Syrie

Message non lu par VexillumRegis » lun. 06 févr. 2012, 23:05

Mars a écrit :400 enfants sont morts et cela, ce n'est pas de la propagande.
D'où sort ce chiffre ? Quelle(s) sources(s) ? Est-ce le fameux OSDH sis à Londres et contrôlé par les Frères Musulmans, c'est-à-dire les plus farouches adversaires du gouvernement syrien ?

En admettant même ce chiffre hautement contestable, comment prouver que ces enfants ont été victimes de l'armée syrienne légitime et non de l' "Armée syrienne libre" (ASL) ou des groupes armés terroristes qui gravitent autour (les uns et les autres stipendiés par les Occidentaux et les monarchies pétrolières du Golfe) ?

Soit il existe des faits précis et circonstanciés, des preuves qu'il faut produire, soit il ne s'agit là encore que de grossière manipulation à des fins de propagande belliqueuse.

- VR -

Avatar de l’utilisateur
polomnic
Quæstor
Quæstor
Messages : 268
Inscription : jeu. 29 avr. 2004, 18:59

Re: Situation des chrétiens en Syrie

Message non lu par polomnic » mar. 07 févr. 2012, 0:49

Dans une guerre médiatique nul besoin de sourcer. Il suffit que l'information soit reprise par suffisamment de média pour qu'elle devienne vraie et prenne un poids politique. Ensuite, peu importe si six mois après elle s'avère fausse, cette info aura été exploitée politiquement. Une info chassant l'autre, la contre-enquête n'intéressera de toute manière que ceux que l'on qualifie abusivement de complotistes.

La machinerie médiatique est devenue l'arme de guerre sans doute la plus efficace, et peut être demain la plus meurtrière. Il suffit de regarder les conflits de 20 dernières années pour se rendre compte que ces média-mensonges accompagnent systématiquement les guerres des droits de l'homme. Guerres tout aussi meurtrières et illégitimes que les autres, mais qui permettent à ceux qui ne veulent pas voir de dormir sur leurs deux oreilles, la conscience tranquille. Au nom du danger des armes de destruction massive irakiennes qui n'existaient pas, des centaines de milliers d'enfants irakien sont morts faute de soin et de malnutrition.

Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1699
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Re: Situation des chrétiens en Syrie

Message non lu par Charles » mar. 07 févr. 2012, 11:53

VexillumRegis a écrit :Cette affaire me rappelle fâcheusement la fameuse histoire des couveuses qui préluda à la première intervention américaine en Irak.
Oui, et bien d'autres manipulations comme par exemple la manipulation de Racak ayant marqué le commencement des bombardement de la Serbie en 1999...

:arrow: http://www.dailymotion.com/video/xoeel1 ... racak_news

Là en deux jours, juste au moment du vote du conseil de sécurité de l'ONU, on a eu une affaire bis des couveuses et un massacre bis de Racak... cela s'appelle "mettre la pression médiatique".

Mars
Censor
Censor
Messages : 87
Inscription : mer. 09 nov. 2011, 16:51

Re: Situation des chrétiens en Syrie

Message non lu par Mars » mar. 07 févr. 2012, 16:57

http://www.contre-info.com/

Ce site est un site d'extrême-droite. Vous parlez d'infos sérieuses?

Vous parlez sans cesse de manipulation de l'info... L'ensemble des média professionnels occidentaux seraient donc à la solde d'une puissance occulte dans le but unique d'installer des gouvernements islamistes au Moyen-Orient??? Est-ce bien sérieux?
Si les Chinois refusent de voter les résolutions de l'ONU, cela ne signifie nullement qu'ils soient toujours favorable au maintien de Bashar Al Assad. Ils lui demandent conformément au souhait de la Ligue Arabe de céder le pouvoir à un Gouvernement de transition d'Union Nationale. Pourquoi ce refus de négocier dans le chef du dictateur Syrien?

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Situation des chrétiens en Syrie

Message non lu par Raistlin » mar. 07 févr. 2012, 18:18

Mars a écrit :Ce site est un site d'extrême-droite. Vous parlez d'infos sérieuses?
Et ?

S'il fallait récuser d'office toutes les sources d'info confessionnelles, ce serait mal barré. Plutôt que de diaboliser d'office (et sans preuves), je vous invite à analyser rationnellement le contenu de ce site et voir ce qui est juste ou erroné.

Cordialement,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités