Limogeage de Delphine Batho

« Par moi les rois règnent, et les souverains décrètent la justice ! » (Pr 8.15)
Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Limogeage de Delphine Batho

Message non lu par Raistlin » mer. 03 juil. 2013, 10:23

http://www.leparisien.fr/politique/vall ... 950077.php

Effectivement, Delphine Batho a eu tort de critiquer de la sorte le budget 2014. Mais je note qu'il n'y a aucune miséricorde de la part de ce gouvernement, qui pourtant n'hésite pas à faire de grands discours sur la tolérance, le dialogue et autres choses du même accabit. L'Église est bien plus miséricordieuse : elle permet TOUJOURS à une brebis égarée de revenir.

Finalement, Mélenchon a sans doute raison en disant : « François Hollande, aux abois, montre un visage autoritaire, machiste et violent ». C'est cohérent avec ce que nous avons au sujet du mariage pour tous : ce gouvernement est autoritaire et violent.
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
MariaMagdala
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 498
Inscription : jeu. 22 sept. 2011, 20:10

Re: Limogeage de Delphine Batho

Message non lu par MariaMagdala » mer. 03 juil. 2013, 11:16

Je suis tres choquée....

On n'est plus en démocratie? Faire partie du gouvernement ne permets plus d'avoir sa propre opinion? Je ne la connait pas plus que ca, mais je suis admirative de cette personne qui conserve son intégrité malgré les enjeux....
" A celui qui n'a pas, même ce qu'il a lui sera retiré" (Mc 4,25)
" A celui qui n'a pas on ôtera même ce qu'il croit avoir " (Lc 8,18)

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Limogeage de Delphine Batho

Message non lu par Raistlin » mer. 03 juil. 2013, 11:24

MariaMagdala a écrit :On n'est plus en démocratie? Faire partie du gouvernement ne permets plus d'avoir sa propre opinion? Je ne la connait pas plus que ca, mais je suis admirative de cette personne qui conserve son intégrité malgré les enjeux....
C'est surtout que le limogeage est extrêmement brutal. Elle aurait pu d'abord être rappelée à l'ordre - car je pense qu'elle a bien fait une bêtise - et se voir au moins proposer une deuxième chance. Mais non, en quelques heures c'est plié, elle est virée.

Bon, on verra bien ce qu'elle aura à dire sur le sujet. Peut-être qu'il y a eu discussion et qu'il en est ressorti qu'elle ne pouvait plus rester au gouvernement. Mais pour l'instant, la façon dont les choses semblent s'être faites est très autoritaire et violente.
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
Scratchy
Censor
Censor
Messages : 143
Inscription : mer. 22 févr. 2012, 12:30

Re: Limogeage de Delphine Batho

Message non lu par Scratchy » mer. 03 juil. 2013, 12:04

Raistlin a écrit :
Effectivement, Delphine Batho a eu tort de critiquer de la sorte le budget 2014. Mais je note qu'il n'y a aucune miséricorde de la part de ce gouvernement, qui pourtant n'hésite pas à faire de grands discours sur la tolérance, le dialogue et autres choses du même accabit. L'Église est bien plus miséricordieuse : elle permet TOUJOURS à une brebis égarée de revenir.

La voilà la grande différence: le soi disant "humanisme" socialiste permet tout mais ne pardonne rien (voir affaire Cahuzac mais les exemples sont multiples) alors que le christianisme est certes exigeant (les détracteurs diront conservateur ou réactionnaire) mais peut tout pardonner.

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Limogeage de Delphine Batho

Message non lu par Raistlin » mer. 03 juil. 2013, 12:14

Scratchy a écrit :La voilà la grande différence: le soi disant "humanisme" socialiste permet tout mais ne pardonne rien (voir affaire Cahuzac mais les exemples sont multiples) alors que le christianisme est certes exigeant (les détracteurs diront conservateur ou réactionnaire) mais peut tout pardonner.
C'est très bien dit ! :oui:
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
françois67
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1386
Inscription : jeu. 28 avr. 2011, 14:37

Re: Limogeage de Delphine Batho

Message non lu par françois67 » mer. 03 juil. 2013, 12:16

Bonjour à tous,
Il y a une règle en politique actuelle qui ne souffre de quasiment aucune exception: Mélenchon a toujours tort. Je trouve ridicule le qualificatif de machiste: on n'aurait plus le droit de limoger une femme juste car elle est une femme?! J'en ai plus qu'assez de cette discrimination "positive". Cela est infâme.
De plus, tapez "Batho limogée" dans Google et trouvez l'article du Figaro.fr: "Delphine Batho limogée du gouvernement".
Vous verrez qu'elle avait d'abord été convoquée par M.Ayrault, qui lui avait demandé de s'excuser,de retirer ses propos. Elle a refusé.
Il est normal qu'un gouvernement doive suivre une même politique. Chaque ministre n'est qu'un substitut du Premier ministre. Si chacun se met dans le navire à faire ce qu'il veut, on est presque sûr de chavirer. Cet acte est enfin un acte d'autorité, un signal pour dire "non" à la chienlit. En outre, si cela permet de faire partir les Verts, tant mieux.
Bien à vous.
Avertissement: j'ai sur ce forum peut-être exprimé des avis contraires à la position de l'Église, et /ou de sa sainte Tradition, et/ou à l'avis qui se doit d'être celui d'un vrai chrétien catholique: ne me prenez donc en RÉFÉRENCE POUR RIEN. Ne soyez pas victimes de scandale. Que mon exemple soit rejeté et en aucun cas suivi. Si vous trouvez un endroit où une de mes interventions serait au moins douteuse, si ce n'est pire, faites-en moi part, notamment par mp. Je m'excuse profondément.

Avatar de l’utilisateur
Johnny
Senator
Senator
Messages : 751
Inscription : mar. 26 mars 2013, 16:44
Localisation : Ile-de-France

Re: Limogeage de Delphine Batho

Message non lu par Johnny » mer. 03 juil. 2013, 12:22

Scratchy a écrit :La voilà la grande différence: le soi disant "humanisme" socialiste permet tout mais ne pardonne rien (voir affaire Cahuzac mais les exemples sont multiples) alors que le christianisme est certes exigeant (les détracteurs diront conservateur ou réactionnaire) mais peut tout pardonner.
Le pardon est une attitude "insupportable" pour les promoteurs de la pensée relativiste-libertaire, car celui-ci implique une notion de "péché" qu'ils n'acceptent en aucune manière.
Se croire soi-même imparfait et trouver les autres parfaits, voilà le bonheur. (Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus)

Ce qui attire le plus de grâces du bon Dieu, c'est la reconnaissance, car si nous le remercions d'un bienfait, il est touché et s'empresse de nous en faire dix autres et si nous le remercions encore avec la même effusion, quelle multiplication incalculable de grâces ! (idem)

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Limogeage de Delphine Batho

Message non lu par Raistlin » mer. 03 juil. 2013, 12:46

françois67 a écrit :Il y a une règle en politique actuelle qui ne souffre de quasiment aucune exception: Mélenchon a toujours tort.
Moui, bon, à voir. Je ne suis pas pro Mélenchon, loin s'en faut, mais enfin, je n’aime pas partir du principe que quelqu’un a tort, sans écouter ce qu’il a à dire.

françois67 a écrit :Vous verrez qu'elle avait d'abord été convoquée par M.Ayrault, qui lui avait demandé de s'excuser,de retirer ses propos. Elle a refusé.
Ah, hé bien voilà une information intéressante, et c’est exactement le cas de figure que j’envisageais. Vous avez un lien pour confirmer l’information ? De toute façon, Delphine Batho devrait bientôt s’exprimer sur les raisons de son limogeage.

françois67 a écrit :Il est normal qu'un gouvernement doive suivre une même politique.
Ce n’est pas cela qui est discuté, François. On s’interrogeait sur les raisons de ce limogeage et sur la façon dont il a eu lieu.
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Limogeage de Delphine Batho

Message non lu par Raistlin » jeu. 04 juil. 2013, 16:38

Delphine Batho s'est expliqué lors d'une conférence de presse : c'est ici.

Bien entendu, elle défend son point de vue, mais je note ceci :
Le budget 2014 "marque un tournant par rapport à la volonté de mener à bien la transition écologique. Je n'ai pas accepté cela en silence", a aussi déclaré Delphine Batho, qui a revendiqué un statut de "lanceuse d'alerte", estimant que c'en était "fini de la collégialité au sein du gouvernement". Jean-Marc Ayrault arbitre désormais les budgets "sans discussion directe avec les ministres concernés", a affirmé Delphine Batho. "Quelque chose à changé (...), mes demandes budgétaires sont remontées à l'arbitrage du Premier ministre, qui procède aux arbitrages sans discussion directe avec les ministres concernés", a-t-elle accusé, après son limogeage pour avoir qualifié sur RTL son budget de "mauvais" pour 2014.
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Emmanuel Lyasse
Quæstor
Quæstor
Messages : 243
Inscription : lun. 05 sept. 2011, 10:05

Re: Limogeage de Delphine Batho

Message non lu par Emmanuel Lyasse » ven. 05 juil. 2013, 11:58

Le principal intérêt de cette affaire est qu'elle révèle fort bien ce qu'on appelle aujourd'hui "démocratie" en France (et dans les pays voisins d'ailleurs).

Un ministre émet un désaccord politique avec le gouvernement en qualifiant le budget de mauvais. De ce moment, il n'y a que deux possibilités saines, et une troisième qui ne l'est pas
1) Elle convainc qu'elle a raison. Le gouvernement change de politique ou on change de gouvernement.
2) Elle quitte le gouvernement.
3) Elle revient sur ses propos.

La (3) est ce que lui ont demandé Hollande et Ayrault. Elle est virée non pour avoir dit ce que tout le monde sait, mais pour avoir refusé de s'excuser humblement de l'avoir dit. Dans ce cas, la (2) était logique.

Mais ce qui est scandaleux est qu'elle soit traitée par le gouvernement subsistant, par les députés de gôche et par la presse aux ordres comme une petite fille pas sage qui a fait une grosse bêtise et qui en est justement punie. Ce qui est scandaleux, c'est l'impossibilité totale du (1) dans le système actuel.

C'est très mal pour un ministre de discuter du bien-fondé du budget sur RTL. Admettons. Mais où peut-on discuter, au juste ?
À l'intérieur du gouvernement ? Elle nous confirme que ce n'est pas le cas.
À la Chambre ? Soyons sérieux. Les députés PS n'ont même plus honte d'expliquer qu'ils sont là pour soutenir "le président" en appuyant sur le bouton quand on le leur demande (290 chouettes emplois non qualifiés à environ quinze millions par mois).
Dans les instances du parti majoritaire ? Hypothèse hélas encore plus risible.

Conclusion: on ne discute pas, jamais. Les ministres sont là pour recopier ce qui leur vient d'en haut, les députés de la majorité pour approuver systématiquement (et ceux de l'opposition pour rejeter de même, sans plus de débat). Tout vient de la personne inviolable et sacrée de "le président, oint du suffrage universel".

Comment peut-on appeler ça démocratie ? C'est tout au plus une monarchie élective. L'élu n'a plus à se soucier de l'opinion du peuple, ni des engagements qu'il a pris devant lui. Il fait ce qu'il veut, en sachant qu'au bout de cinq ans il sera renvoyé avec du goudron et des plumes, mais qu'il pourra espérer revenir cinq ans plus tard.

Car dans cette monarchie élective, l'élection est honteusement truquée, puisque les électeurs n'ont de fait le choix qu'entre des candidats présélectionnés par le système d'accord sur l'essentiel, contre la volonté clairement exprimée du peuple quand il a l'occasion de le faire (sur l'Union européenne, sur la sécurité sociale et les retraites, sur le service public, désormais sur l'adoption conjointe par des couples homosexuels…)

Sans partager du tout la plupart des options de Delphine Batho, je ne peux qu'admirer son cran. Nous verrons si ça dure.

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Limogeage de Delphine Batho

Message non lu par Raistlin » ven. 05 juil. 2013, 12:01

Une 4ème option était possible : le gouvernement convainc Delphine Batho que le budget est le "meilleur" possible dans la situation actuelle (ce qui déboucherait sur votre 3ème alternative, mais pour des raisons beaucoup plus saines). Apparemment, ils ont lamentablement échoué ou n'ont même pas essayé.
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
Johnny
Senator
Senator
Messages : 751
Inscription : mar. 26 mars 2013, 16:44
Localisation : Ile-de-France

Re: Limogeage de Delphine Batho

Message non lu par Johnny » lun. 08 juil. 2013, 12:07

Emmanuel Lyasse a écrit :
Sans partager du tout la plupart des options de Delphine Batho, je ne peux qu'admirer son cran. Nous verrons si ça dure.
Delphine Batho se comporte comme une adolescente frustrée de ne pas avoir eu gain de cause.

Ces aparatchicks qui n'ont jamais travaillé en entreprise sont une calamité.
Se croire soi-même imparfait et trouver les autres parfaits, voilà le bonheur. (Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus)

Ce qui attire le plus de grâces du bon Dieu, c'est la reconnaissance, car si nous le remercions d'un bienfait, il est touché et s'empresse de nous en faire dix autres et si nous le remercions encore avec la même effusion, quelle multiplication incalculable de grâces ! (idem)

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9492
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Limogeage de Delphine Batho

Message non lu par PaxetBonum » lun. 08 juil. 2013, 14:00

Avant qu'elle ne quitte le navire sur ordre du capitaine, je n'avais jamais entendu parlé de ce Batho !

Nos ministres ne représentent plus rien.
Seul le président va prendre ses directives de Bruxelles et les fait appliquer…
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

l'Ecossais
Quæstor
Quæstor
Messages : 222
Inscription : ven. 17 avr. 2009, 18:07

Re: Limogeage de Delphine Batho

Message non lu par l'Ecossais » lun. 08 juil. 2013, 14:27

Bonjour!
Je vous rappelle les paroles de Jean-Pierre Chevènement:"Un ministre,ça ferme sa gueule ou sa démissionne"...et il avait mis 2 fois sa parole en accord avec ses actes!
Je pense aussi que le pouvoir rend fou et qu'il est roi de toutes les bassesses pour perdurer!
De là à dire "tous pourris" ou "tous soumis"...je crois qu'il ne faut rien exagérer!....il y a des femmes et des hommes honnêtes qui nagent encore à contre-courant!

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9492
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Limogeage de Delphine Batho

Message non lu par PaxetBonum » lun. 08 juil. 2013, 16:16

l'Ecossais a écrit :Bonjour!
Je vous rappelle les paroles de Jean-Pierre Chevènement:"Un ministre,ça ferme sa gueule ou sa démissionne"...et il avait mis 2 fois sa parole en accord avec ses actes!
Un ministre de la défense qui démissionne quand ses troupes partent en guerre me fait l'effet d'être un traître…
On est prêt à empocher sa solde de ministre des armées, mais si l'armée doit intervenir, 'pouf !' plus personne…
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités