Turquie et Europe

« Par moi les rois règnent, et les souverains décrètent la justice ! » (Pr 8.15)
Avatar de l’utilisateur
nuage
Civis
Civis
Messages : 4
Inscription : lun. 03 oct. 2005, 13:37
Localisation : france

Message non lu par nuage » mar. 04 oct. 2005, 12:50

Oui! :lol: ça marche aussi ;-)

Avatar de l’utilisateur
Francoise
Censor
Censor
Messages : 73
Inscription : lun. 07 mars 2005, 15:34
Localisation : France
Contact :

Les Turcs

Message non lu par Francoise » ven. 18 nov. 2005, 22:22

Ont-ils vraiment envie d'intégrer l'Europe ?

http://www.letemps.ch/template/transmet ... ArtID=5374

A croire que depuis le Haut Moyen-Age, leur mentalité n'a pas trop évoluée !
Faut-il vraiment donner plus de pouvoir à ces gens sur nous par le biais de l'Europe?
"Je ne meurs pas, j'entre dans la vie." Sainte Thérèse de Lisieux

elisseievna
Senator
Senator
Messages : 689
Inscription : ven. 08 oct. 2004, 3:08

Message non lu par elisseievna » sam. 19 nov. 2005, 9:39

Disons qu'ils (les partisans d'Erdogan et co) ont envie de l'élargir.
Roublev, peintre de genie, chretien ou pas.

Avatar de l’utilisateur
BGdC
Censor
Censor
Messages : 60
Inscription : ven. 05 nov. 2004, 16:22

La Turquie est déjà dans l'europe

Message non lu par BGdC » mer. 22 févr. 2006, 10:29

Outre le fait que l'Allemagne sera un pays turque d'ici 2050, d'après de nombreuses personnes, la Turquie a presque les même accords économiques avec les pays de l'europe que les pays de l'europe entre eux. Il y a une semaine, il y avait aussi l'entrainement (en Alsace je crois) du premier groupe de l'armée européenne (j'entends bien de l'union), qu'ils appellent je ne sais comment, et qui bizarrement, au milieu des français, belges allemands et autres, contenait des turques...
VDVR - VLXX
"Ma personne n'est rien, mon principe est tout" Henry V

FMD
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1559
Inscription : mar. 27 avr. 2004, 22:25
Contact :

Vers la suppression du référendum sur la Turquie ?

Message non lu par FMD » ven. 14 sept. 2007, 10:00

Bonjour,

L'idée semble avancer:
Le Figaro a écrit :Le secrétaire d'État aux Affaires européennes suggère de s'exonérer de l'actuelle règle constitutionnelle pour les nouvelles adhésions.

[...]

La proposition a été validée à l'Élysée, où l'on rappelle que la suppression de l'article 88-5 avait été préconisée par le candidat Sarkozy.

Source
Je préfère m'abstenir de commenter cette nouvelle dans la mesure où je suis dans l'incapacité de m'exprimer de manière civilisée.

Souhaitons simplement la bienvenue à nos 210 millions d'amis turcs.

Franck

Avatar de l’utilisateur
amdg90
Ædilis
Ædilis
Messages : 11
Inscription : jeu. 19 avr. 2007, 15:46
Localisation : Belfort

Re: Vers la suppression du référendum sur la Turquie ?

Message non lu par amdg90 » ven. 14 sept. 2007, 19:15

Notons que, sont effectivement autorisés à obtenir la nationalité turque, et donc bientôt à circuler dans l'ensemble de l'Union Européenne, l'ensemble des turcophones, qui représentent effectivement un bon 200 millions d'âmes.

Je m'aligne sur la position exprimée Franck.

David25
Censor
Censor
Messages : 53
Inscription : jeu. 20 sept. 2007, 12:02
Contact :

Re: Vers la suppression du référendum sur la Turquie ?

Message non lu par David25 » jeu. 20 sept. 2007, 14:37

L'explication de Patrick Devedjan est intéressante :

"Le référendum sur les adhésions à l'UE peut mettre en danger l'adhésion future de la Suisse ou de la Norvège à cause de questions de politique franco-française. Il doit donc être supprimé.
Mais Nicolas Sarkozy et l'UMP sont opposés à l'entrée de la Turquie dans l'UE. Donc le référendum est inutile pour empêcher l'adhésion de la Turquie."

Voilà en gros ce qu'il explique. Sauf qu'il y a un petit problème. Au vu des premièrs actes de Sarkozy en Président, il n'est pas évident de voir qu'il est fermement opposé à l'entrée de la Turquie dans l'UE...

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7910
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Re: Vers la suppression du référendum sur la Turquie ?

Message non lu par Christophe » jeu. 20 sept. 2007, 16:17

Surtout avec Kouchner à la tête de la diplomatie française : on est bien partis pour intégrer la Turquie (ou l'inverse) et faire la guerre à l'Iran.
:furieux:
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

Serge BS
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 881
Inscription : mer. 08 mars 2006, 6:22
Localisation : Marseille
Contact :

Re: Vers la suppression du référendum sur la Turquie ?

Message non lu par Serge BS » ven. 21 sept. 2007, 13:57

Pour ce qui est du "faire la guerre à l'Iran", voici ce que je viens d'écrire à un autre endroit du forum où l'on accusait Niclas Sarkoy et Bernard Kouchener d'être des fauteurs de guerre :

Mesdames, Messieurs,

Avant que vous ne réagissiez trop vite, sous le coup de l'émotion ou n’importe comment, au dernier propos de monsieur Bernard Kouchner sur une guerre en Irak, veuillez lire d'abord ce qu’a exactement dit le Ministre français des affaires étrangères et européennes, monsieur Bernard Kouchner !

- pour ce qui est de son entretien du 16 septembre 2007 au Grand Jury/RTL/Le Figaro/LCI, qui a mis le feu aux poudres chez certains en mal de sensationnel, voir le texte sur :
https://pastel.diplomatie.gouv.fr/edito ... xtor=EPR-7

- pour ce qui est de ses entretiens avec la radio Les échos de Moscou, du 17, et avec France Inter du 18 :
https://pastel.diplomatie.gouv.fr/edito ... xtor=EPR-7

Vous conviendrez avec moi que ce qui a été dit dans les media ne correspond pas à la réalité des propos ministériels, et que la plupart se sont totalement désinteressés des démentis ministériels ! Un mot a été isolé de son contexte ! Nous critiquons suffisament cette méthode scandaleuse lorsque cela concerne l’Église et notre Foi pour que nous ne sombrions pas à notre tour dans cette dérive pseudo-médiatique !

Merci !

Larmorencourt
Quæstor
Quæstor
Messages : 205
Inscription : dim. 09 oct. 2005, 23:59

Re: Vers la suppression du référendum sur la Turquie ?

Message non lu par Larmorencourt » lun. 24 sept. 2007, 10:00

Franck a écrit :
Je préfère m'abstenir de commenter cette nouvelle dans la mesure où je suis dans l'incapacité de m'exprimer de manière civilisée.

Souhaitons simplement la bienvenue à nos 210 millions d'amis turcs.

Franck
Je me rappelle de vos réticences à l'encontre du candidat Sarkozy et auxquelles je ne souscrivais pas, je crains que vous eussiez finalement raison.
"Tous les pays qui n'ont plus de légende
Seront condamnés à mourir de froid".
Patrice de La Tour du Pin, la Quête de joie.

Serge BS
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 881
Inscription : mer. 08 mars 2006, 6:22
Localisation : Marseille
Contact :

Re: Vers la suppression du référendum sur la Turquie ?

Message non lu par Serge BS » lun. 24 sept. 2007, 11:52

Voici la réponse exacte de l'UMP, par la voix de Patrick Devedjian :

A propos de la proposition Jouyet

Bien entendu, il faut empêcher la Turquie d’adhérer à l’Union européenne : d’abord parce que géographiquement elle n’est pas dans l’Europe, ensuite parce qu’elle ne partage pas nos valeurs démocratiques, enfin parce qu’elle est en conflit permanent avec ses voisins ce qui nous entraînerait dans la guerre alors que l’Europe c’est la paix. C’est un grand pays avec lequel nous devons établir un partenariat privilégié, ce n’est pas un pays européen.
C’est la raison pour laquelle le Président de la République a obtenu de nos partenaires européens que soit constitué un comité européen définissant les frontières de l’Europe. Dès lors que celles-ci auront été définies et que la Turquie en sera naturellement exclue, le dispositif constitutionnel spécifique qui avait été inventé pour empêcher l’entrée de la Turquie devient plus nuisible qu’utile. Mais l'abandon du référendum n'est concevable qu'en échange de la garantie par l'Union européenne que la Turquie n'adhérera pas.
Ce qui explique la proposition Jouyet, c'est qu'il y a de vrais pays européens, comme la Norvège ou la Suisse ou les pays des Balkans, qui ont vocation à entrer dans l’Union européenne dans les mêmes conditions que les pays qui les ont précédés. Il me paraît dangereux de conférer aux adversaires de la construction européenne un pouvoir de veto qui emprunte souvent les voies de la démagogie.
Il faut en même temps reconnaître que c’est faute d’avoir le courage de s’opposer à l’entrée de la Turquie que nos dirigeants politiques ont délégué la responsabilité au suffrage populaire : je pense que le fond de la question est de savoir s’opposer politiquement et fermement à l’adhésion de la Turquie à l’Union.


De plus, la proposition Jouyet n'est ... qu'une proposition ... parmi bien d'autres ! Un ministre, et plus encore un secrétaire d'État, ne peut à lui tout seul modifier une Constitution ! Toujours est-il que la position officielle et réelle de l'UMP et celle toute aussi réelle de la majorité de ses militants est qu'aucune modification de la Constitution dans le sens de la proposition Jouyet ne sera admise en l'absence de tout texte solennel de l'Union européenne admettant le refus d'adhésion de la Turquie ! C'est la l'une des conditions sine qua non d'une éventuelle modification de l'actuel article 88-5 !

Par ailleurs, où trouvez vous 210 millions de turcs, car ils sont trois fois moins à ma connaissance ?

Enfin, quels sont les actes de Nicolas Sarkozy que vous lui reprochez ? Doit-on ignorer qu'il existe un pays qui s'appelle la Turquie et qui se trouve dans la zone méditerranéenne ? Ne préjugez pas au travers de seuls échos, mais sur des faits !

Cordialement.

David25
Censor
Censor
Messages : 53
Inscription : jeu. 20 sept. 2007, 12:02
Contact :

Re: Vers la suppression du référendum sur la Turquie ?

Message non lu par David25 » lun. 24 sept. 2007, 13:18

C'est la phrase en gras qui pose problème.

Est on sûr que Sarkozy défendra cette position ?

Serge BS
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 881
Inscription : mer. 08 mars 2006, 6:22
Localisation : Marseille
Contact :

Re: Vers la suppression du référendum sur la Turquie ?

Message non lu par Serge BS » lun. 24 sept. 2007, 14:55

Nicolas Sarkozy a été très clair sur ce point, et ce bien avant son élection à la Présidence de la République. Il ne faut donc pas lui faire un procès d'intention. Jusqu'à aujourd'hui, il n'a rien fait qu'il n'ait pas dit, y compris de discuter avec la Lybie dans le cadre de l'affaire des infirmières bulgares, y compris le fait d'annoncer une grande fermeté envers un Iran militaireent nucléarisé ! Il disait d'ailleurs déjà voici trois ou quatre ans devant les cadres de l'UMP que l'Europe avait plus besoin de la Turquie comme État tampon, pouvant bénéficier du système marchand communautaire, que d'une Turquie membre de l'Union et de l'Union elle-même ! C'est clair : la poursuite d'une coopération renforcée, qui existe depuis 1963, tant géostratégique qu'économique, mais sans adhésion ! C'est là une constante du discours de Nicolas Sarkozy, même s'il est toujours possible de lui faire dire autre chose en isolant une phrase de son contexte ou mieux en inventant des petites phrases par "bricolage" sémantique !

Par analogie, que ne pourrait-on faire croire de Benoît XVI en isolant telle ou telle phrase ou expression de ce discours du 6 décembre 2006: http://www.vatican.va/holy_father/bened ... 06_fr.html ? Ne serait-ce qu'en bidouillant les phrases : "Je ressens tout d'abord le devoir de renouveler l'expression cordiale de ma reconnaissance au Président de la République, au Premier ministre et aux autres Autorités, qui m'ont accueilli avec tant de courtoisie et qui ont assuré les conditions nécessaires, afin que tout puisse se dérouler de la meilleure façon.", ou encore : "la Turquie est un pays à très large majorité musulmane,  réglementé  cependant  par  une Constitution qui affirme la laïcité de l'Etat. Il s'agit donc d'un pays emblématique en ce qui concerne le grand défi qui se joue aujourd'hui au niveau mondial"... Facile à manipuler, n'est-ce pas ?

Certains ne se privent pas de déformer les propos du Pape, comme nous en avons eu tant d'exemple ces derniers mois ! Alors, s'il vous plaît, ne faites pas la même chose au Président de la République !

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7910
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Re: Vers la suppression du référendum sur la Turquie ?

Message non lu par Christophe » lun. 24 sept. 2007, 20:21

Bonsoir Serge !

J'espère que vous avez raison, et que l'on est pas en train de se faire avoir en beauté...
Voici un article de Liberté Politique qui va dans votre sens : Turquie-Europe : en France, rien de nouveau

Pax
Christophe
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

FMD
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1559
Inscription : mar. 27 avr. 2004, 22:25
Contact :

Re: Vers la suppression du référendum sur la Turquie ?

Message non lu par FMD » mar. 25 sept. 2007, 19:11

Bonsoir Serge,

Je reproche à Nicolas Sarkozy de retarder de plusieurs années toute prise de décision sur la question turque, en contradiction notamment avec les engagements annoncés lors de la campagne présidentielle:
Nicolas Sarkozy, débat avec Ségolène Royal a écrit :Les négociations ont commencé en 1964. Nous sommes en 2007. Il est venu le temps de dire aux Turcs si on en veut ou pas.

Je n'ai personnellement pas le temps d'attendre dix ou vingt ans avant d'être fixé dans la mesure où l'adhésion de la Turquie est fonction de mon exil hors d'Europe. Il m'est en effet impossible de partager le moindre projet commun d'envergure avec la nation turque. Vous m'excuserez de ne pas développer davantage ce point, je n'en ai que trop parlé sur ce forum durant les mois précédents et j'ai perdu durablement le goût de la chose politique.

En Christ,
Franck

PS: Le chiffre de 210 millions est obtenu en incluant les turcophones, qui peuvent obtenir la nationalité turque au terme d'un bref parcours administratif à l'issue certaine.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités