Second tour des élections présidentielles

« Par moi les rois règnent, et les souverains décrètent la justice ! » (Pr 8.15)
Avatar de l’utilisateur
polomnic
Quæstor
Quæstor
Messages : 268
Inscription : jeu. 29 avr. 2004, 18:59

Re: Second tour des élections présidentielles

Message non lu par polomnic » jeu. 26 avr. 2012, 20:25

Vous voulez mon avis. Si Sarko est élu, on gagne à la rigueur 5 ans. Aux prochaines élections la gauche passe haut la main, et met en place le mariage homo, l'adoption. Et si la droite UMP repassait derrière, elle ne reviendrait jamais dessus.

Bref, je ne me vais pas me fourvoyer juste pour gagner 5 années. Ce n'est de tout façon pas dans une République aux principes franc-maçon que vous verrez un jour appliqués les principes de l'Eglise.

Avatar de l’utilisateur
le fureteur
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 400
Inscription : lun. 18 janv. 2010, 1:37
Conviction : Catholique Romaine mais oecuménique
Localisation : dans les mains de Dieu

Re: Second tour des élections présidentielles

Message non lu par le fureteur » jeu. 26 avr. 2012, 20:54

Même si j'habite à l'étranger, je vote dans une commune française limitrophe. J'irai voter c'est sûr mais je n'ai pas à dire sur un forum quel est le candidat choisi.
De toutes façons, vous connaissez la chanson de Dalida : "Parole, parole parole"... :-D moi je traduirai par : "Promesses, promesses, promesses"... Les promesses sont belles des 2 côtés mais seront-elles tenues ? J'en doute... Toutes sûrement pas. 5 ans cela ne fait que 60 mois !
De toutes façons les grandes décisions ne peuvent être prises seulement par le Chef de l'Etat. Il doit consulter ses ministres mais aussi l'Assemblée Nationale. Il peut également consulter le peuple par Référendum. Donc ne pas s'affoler...
La Principauté de Monaco est directement concernée, contrairement à ce que pensent certaines personnes, par ce qui se passe dans le grand pays voisin. D'abord parce-que la France assurerait, en cas de conflit ou une disparition brutale de la famille souveraine, une protection de la Principauté, mais aussi parce-qu'elle fournit à la Principauté :eau, gaz, électricité et bien sûr l'alimentation.Lorsque une augmentation de ces dernières est décidée en France le Gouvernement monégasque ne tarde pas à en faire autant. Pour les salaires et les retraites, c'est pareil.
Les français habitant Monaco, s'ils ne sont pas inscrits sur une liste d'une commune française, à condition d'être inscrits, votent à l'Ambassade de France. Pour la première fois, ils voteront pour les législatives. En effet il y aura des candidatures de français de Monaco pour la représentation des français de l'étranger à l'Assemblée Nationale.
Pour votre curiosité voici les résultats du 1er tour :
Electeurs inscrits : 4370, suffrages exprimés : 2011.
Nicolas Sarkozy : 1171 voix soit 58,2 %
Marine Le Pen : 368 voix soit 18,2 %
François Hollande 201 voix - de 10 %
"Ce qui te préoccupe, Dieu s'en occupe" Fr. Roger de Taizé

Avatar de l’utilisateur
Columbanus
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 508
Inscription : jeu. 21 août 2008, 13:53
Conviction : Catholique romain traditionaliste
Localisation : Artois

Re: Second tour des élections présidentielles

Message non lu par Columbanus » jeu. 26 avr. 2012, 21:06

Un catholique s'exprime:
http://www.gloria.tv/?media=282510
« Car je n'ai pas eu la pensée de savoir parmi vous autre chose que Jésus Christ, et Jésus Christ crucifié... »

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9524
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Second tour des élections présidentielles

Message non lu par PaxetBonum » ven. 27 avr. 2012, 10:29

polomnic a écrit : Bref, je ne me vais pas me fourvoyer juste pour gagner 5 années.
Moi, si je pouvais m'épargner 5 années d'enfer, je n'hésiterais pas une seconde.
Moi si je pouvais m'épargner 5 années de purgatoire, je n'hésiterais pas une seconde.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
miel.
Censor
Censor
Messages : 156
Inscription : dim. 15 avr. 2012, 11:52

Re: Second tour des élections présidentielles

Message non lu par miel. » ven. 27 avr. 2012, 11:39

Les 5 dernières années que j'ai passé ont été catastrophiques et même des inconnus par rapport à moi en ont ricané...

A qui je dois ça ? A moi ? Oui mais tout ne viens pas que de moi...
Aux gouvernements Français ?
Aux autres partis politiques ?

Moi tout ce que je sais c'est que durant les 5 années qui viennent de passées, j'ai été le Dindon d'une grosse farce pour amuser la galerie.

Alors je suis d'accord avec PatexBonnum mais je ne sais pas comment faire.

Avatar de l’utilisateur
papoter
Barbarus
Barbarus

Re: Second tour des élections présidentielles

Message non lu par papoter » ven. 27 avr. 2012, 11:43

Il est vraisemblable que la gauche va gagner dans 9 jours !

Pas besoin d'attendre encore 5 ans avec du Sarko en prime...

Avatar de l’utilisateur
spk
Quæstor
Quæstor
Messages : 329
Inscription : ven. 20 janv. 2012, 16:38

Re: Second tour des élections présidentielles

Message non lu par spk » ven. 27 avr. 2012, 11:51

Gaudeamus a écrit :
spk a écrit :D'une manière générale, le président d'une démocratie libérale, même quand il a le goût de la dictature, n'a pas pour rôle de dicter le bien et le mal, mais d'adapter le droit aux moeurs.
Non, le président d'une démocratie libérale a pour rôle de veiller au maintien d'un état de droit, qui suppose que le droit positif doit se soumettre à certains principes supérieurs.
Ce que vous dites vaut pour toute forme de législation, et en constitue une condition de légitimité.
Mais dans le cas qui nous occupe de la démocratie libérale, le principe supérieur est celui de la liberté, ainsi comprise : chacun est juge du bien et du mal et par conséquent libre de sa conduite tant qu'il n'empiète pas sur la liberté d'autrui.
Il me semble qu'il y a beaucoup de gens sur ce forum qui ne sont pas libéraux, qui n'admettent pas ce principe, si vous préférez. Jusque là, je serais assez porté à les suivre.
Mais l'enjeu des élections présidentielles n'est pas de choisir entre un modèle de société libéral et un autre. Que serait d'ailleurs cet autre, et lequel des deux candidats le représenterait? Il faut choisir entre deux versions du modèle libéral. C'est pourquoi je ne comprends pas qu'on jette la pierre à ceux qui se déclarent en conscience obligés de voter blanc, ce choix est tout à fait cohérent et n'est pas une dérobade, même si, vous l'avez compris, mon choix sera tout différent.
Il en résulte que les questions relatives aux moeurs seront traités par l'un ou par l'autre selon son intérêt électoral. D'une certaine façon, c'est normal, puisqu'ils n'ont pas à guider la conscience des gens, selon le grand principe libéral.
Reste la question de l'homme. PaxetBonum, je n'ai jamais entendu parler d'un courant de théologie qui dirait qu'après cinq ans d'enfer il fallait en redemander :-D .

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2969
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Second tour des élections présidentielles

Message non lu par Suliko » ven. 27 avr. 2012, 12:18

Mais dans le cas qui nous occupe de la démocratie libérale, le principe supérieur est celui de la liberté, ainsi comprise : chacun est juge du bien et du mal et par conséquent libre de sa conduite tant qu'il n'empiète pas sur la liberté d'autrui.
Il me semble qu'il y a beaucoup de gens sur ce forum qui ne sont pas libéraux, qui n'admettent pas ce principe, si vous préférez. Jusque là, je serais assez porté à les suivre.
D'ailleurs, n'est-ce pas pour cela que le libéralisme a été condamné par le Syllabus?
Il est évident que ce que vous décrivez est incompatible avec notre religion. Beaucoup se fourvoient à ce sujet, même si l'évidence, pour ma part, saute aux yeux. La démocratie, comme tout autre type de régime, n'est pas condamné en soi par l'Eglise. Néanmoins, je vois difficilement comment nous pourrions soutenir une démocratie libérale. La véritable liberté étant de faire le bien et d'adhérer à la vérité. Le système actuel n'est donc selon moi pas bon, et ce n'est pas une histoire de gauche ou de droite...
Evidemment, les catholiques ne sont pas tenus de voter pour un système qu'ils n'apprécient pas. Néanmoins, nous pouvons également comprendre ceux qui choisisent le moindre mal (ou le moindre pire...).

Avatar de l’utilisateur
Invité
Barbarus
Barbarus

Re: Second tour des élections présidentielles

Message non lu par Invité » ven. 27 avr. 2012, 13:03

miel. a écrit :Les 5 dernières années que j'ai passé ont été catastrophiques et même des inconnus par rapport à moi en ont ricané...

A qui je dois ça ? A moi ? Oui mais tout ne viens pas que de moi...
Aux gouvernements Français ?
Aux autres partis politiques ?

Moi tout ce que je sais c'est que durant les 5 années qui viennent de passées, j'ai été le Dindon d'une grosse farce pour amuser la galerie.

Alors je suis d'accord avec PatexBonnum mais je ne sais pas comment faire.

Bonjour Miel,

Honnêtement, je préfère tout de même la farce du dindon.

JACQUES-FRANCOIS
Ædilis
Ædilis
Messages : 10
Inscription : mer. 03 mars 2010, 20:33
Localisation : Docèse de BAYEUX & LISIEUX

Re: Second tour des élections présidentielles

Message non lu par JACQUES-FRANCOIS » ven. 27 avr. 2012, 17:23

Préparons-nous au combat!
Avec Sarkozy certains ont étaient tentés de prendre le maquis.
Avec Hollande d'autres pensent à prendre le fusil.
Pour nous chrétiens préparons-nous à un dur combat spirituel. Les armes que saint-Paul nous proposent sont à fourbir de toutes urgences.
"Tenez-vous donc debout, avec la Vérité pour ceinture,
la Justice pour cuirasse,
et pour chaussures le Zèle à propager l’Évangile de la Paix;
ayez toujours en main le bouclier de la Foi, grâce auquel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du Mauvais;
enfin recevez le casque du Salut
et le glaive de l'ESPRIT-SAINT, c'est-à-dire la parole de DIEU."
Éphésiens 6 14 à 17
Maranatha!
Merci!
JFL

Avatar de l’utilisateur
Gaudeamus
Quæstor
Quæstor
Messages : 263
Inscription : mer. 02 mars 2005, 11:18

Re: Second tour des élections présidentielles

Message non lu par Gaudeamus » ven. 27 avr. 2012, 17:47

spk a écrit : Ce que vous dites vaut pour toute forme de législation, et en constitue une condition de légitimité.
Pas du tout, une certaine conception de la démocratie pose qu'aucune norme n'est supérieure à la volonté de la majorité.
Les théoriciens du libéralisme ont au contraire cherché divers moyens de garantir, face au risque de pression démocratique, la sauvegarde de droits considérés par eux comme fondamentaux.
spk a écrit : Mais l'enjeu des élections présidentielles n'est pas de choisir entre un modèle de société libéral et un autre. Que serait d'ailleurs cet autre, et lequel des deux candidats le représenterait? Il faut choisir entre deux versions du modèle libéral.
Il n'y a qu'en France que l'on peut dire ce genre d'ineptie avec aplomb sans être contredit.

Le libéralisme prête le flan à des critiques fondées du point de vue de l'anthropologie chrétienne, mais ce n'est pas le problème ici.
Dire que Hollande et Sarkozy sont libéraux est indéfendable.
En France on amalgame stupidement libéralisme, néoconservatisme, sociale-démocratie, voire socialisme, alors qu'il y a des différences radicales entre ces doctrines en dépit de certains traits partagés.
Ce genre de confusion est du même niveau intellectuel que dire que christianisme et islam se rejoignent au fond, ne sont-ce pas des religions monothéistes ?

Exemple d'amalgame débile et récurrent : relativisme = libéralisme
Or : il existe des libéraux relativistes (pâââs biennnn !!!!), des libéraux non relativistes (pas bien), des non libéraux relativistes (pas bien), des non libéraux non relativistes (bien !!!!)

Tout cela ne fait pas progresser l'intelligence des problèmes politiques, ni l'intelligence tout court.

Avatar de l’utilisateur
spk
Quæstor
Quæstor
Messages : 329
Inscription : ven. 20 janv. 2012, 16:38

Re: Second tour des élections présidentielles

Message non lu par spk » ven. 27 avr. 2012, 18:51

J'ignore qui défend la conception de la démocratie dont vous parlez. Quelle est votre référence? A quelle pensée politique attribuez-vous une telle idée, dont je pense que vous reconnaîtrez avec moi qu'elle ne supporte pas l'examen critique?
Quant à l'ineptie que j'ai écrite, permettez-moi de la maintenir. Il y a plusieurs nuances au sein du libéralisme, c'est entendu. Mais toutes ces nuances sont libérales. A moins que vous n'ayez une définition restrictive du libéralisme et de bonnes raisons d'en exclure certaines de ces nuances, ce qu'il faudrait expliquer.
Si vous voulez dire, ce qui serait une interprétation possible, que le socialisme ne saurait être libéral puisqu'il s'intitule socialiste, c'est accorder une bien trop grande confiance aux étiquettes.
J'ai pour ma part donné ma définition du libéralisme. Que lui reprochez-vous? Où voyez-vous que les socialistes français ne s'y rallient pas? Sans parler, bien entendu, de leur notoire conversion à l'économie de marché. Mais je ne parlais pas d'économie.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Second tour des élections présidentielles

Message non lu par Cinci » ven. 27 avr. 2012, 18:58

Gaudeamus :
Les théoriciens du libéralisme ont au contraire cherché divers moyens de garantir, face au risque de pression démocratique, la sauvegarde de droits considérés par eux comme fondamentaux.
Le contrepouvoir. Le mécanisme («Ces salauds de bourgeois!») pour faire obstacle à la rue. Le droit à la propriété, la prévalence du discours des plus capables (= capables de s'enrichir), etc.
Le café est un breuvage qui fait dormir quand on en prend pas.
- Alphonse Allais

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3065
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Second tour des élections présidentielles

Message non lu par AdoramusTe » ven. 27 avr. 2012, 19:00

PaxetBonum a écrit : Le mariage des homosexuels entraînera l'adoption par les homosexuels, la procréation assistée pour ces couples… et cela on ne peut s'en ficher.
L'euthanasie… on ne peut s'en ficher non plus.
J'ajoute une menace sur l'école privée :

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog ... 3%A9e.html

Je n'imagine pas un seul instant que derrière tout cela, l'école hors contrat ne puisse être menacée.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Second tour des élections présidentielles

Message non lu par Cinci » ven. 27 avr. 2012, 19:38

Gaudeamus,
Dire que Hollande et Sarkozy sont libéraux est indéfendable.
Indéfendable ?

Peut-être une petite tendance sous-jacente au despotisme éclairé du parti chez le premier (1) et au règne de la ploutocratie oligarchique chez le second. Mais ne serait-ce pas excessif de dénier toute forme de participation au libéralisme politique chez l'un et chez l'autre ?

Les DSK-Anne Sinclair-Ségolène-Attali-Rocard-«le bon docteur Kouchner» et cie ne m'ont jamais paru «très menaçants» pour le système du libéralisme financier des banques, celui des moeurs privées, le multipartisme, etc.


________
(1) Nous allons vous imposer les bonnes valeurs anti-racistes, anti-intolérances; l'on va vous forcer à manger du jambon hallal pour votre bien, vous obligé à vous prendre les minarets dans les dents pour vous faire grandir, pour vous rendre meilleurs malgré vous, et via les tribunaux si nécéssaires. Il faudra travailler à vous réformer votre fascisme atavique et congénital grâce à la mise en place de nouvelles mesures, à l'aide de nouvelles subventions et à la création de nouveaux organismes qui...

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités