Second tour des élections présidentielles

« Par moi les rois règnent, et les souverains décrètent la justice ! » (Pr 8.15)
Avatar de l’utilisateur
spk
Quæstor
Quæstor
Messages : 329
Inscription : ven. 20 janv. 2012, 16:38

Re: Second tour des élections présidentielles

Message non lu par spk » jeu. 26 avr. 2012, 12:20

L'un des deux divise, sème la haine, promet tout et son contraire, n'a aucun souci de l'intérêt général, a démontré son incompétence, et méprise ses électeurs, et plus encore les électeurs des autres évidemment. L'autre, quoi qu'on en dise et sans l'idéaliser, n'a pas ses défauts.
Je n'ai pas besoin de vous dire qui est qui. Il se trouve que je ne chercherai aucune autre raison pour guider mon choix, celle-ci me suffit amplement.
(Propos insultants et mensongers envers l'Eglise, et confusion à son sujet, supprimés) Un catholique peut, heureusement, voter pour l'autre. CQFD.

Avatar de l’utilisateur
mikah il
Censor
Censor
Messages : 109
Inscription : jeu. 31 déc. 2009, 18:49

Re: Second tour des élections présidentielles

Message non lu par mikah il » jeu. 26 avr. 2012, 12:37

Donc nous avons le choix entre un menteur de première et beau parleur. De l autre nous avons un candidat qui est sans doute honnête mais qui veut le mariage homo,l euthanasie et soutenus par des islamistes... (enfin selon sarko). Ensuite nous avons des individus qui veulent nous obliger a voter l un ou l autre en prenant les valeurs chrétiennes en otage.

Je vais dire une chose, l euthanasie je suis contre. Le mariage homo, je m en fiche car le mariage civil n a aucune valeur a mes yeux au contraire du Sacrement du Mariage.
J ai hâte de voir le débat entre les deux candidats!

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Second tour des élections présidentielles

Message non lu par Raistlin » jeu. 26 avr. 2012, 13:03

touriste a écrit :Ensuite nous avons des individus qui veulent nous obliger a voter l un ou l autre en prenant les valeurs chrétienne en otage.
Si vous voulez mon avis, ce sera toujours mieux que les chrétiens qui votent en s'asseyant sur les principes en théorie non négociables de la foi chrétienne (je ne dis pas ça pour vous, c'est juste une réflexion générale).

Le problème des chrétiens selon moi ? La complaisance avec le monde. Lorsqu'on entend des chrétiens dire qu'ils votent Hollande pour des raisons de "justice sociale" alors qu'il veut promouvoir un peu plus la culture de mort, c'est qu'il y a vraiment un problème de priorités. Les chrétiens ont tellement épousé les idées d'une certaine partie de la gauche, qu'ils ne voient même plus que tuer un enfant dans le ventre de sa mère ou une personne en fin de vie sera toujours pire que de ne pas augmenter le SMIC. De même, vouloir évacuer toute référence à Dieu dans le société (ce qu'on appelle le laïcisme) est infiniment pire que le bouclier fiscal. Mais qui en a encore conscience ?


Franchement, si pour avoir plus de justice sociale, il faut accepter de vivre dans une société où Dieu (le Dieu chrétien de préférence) est persona non grata, et où on massacre les innocents à tour de bras, je le dis haut et fort, au risque de passer pour un prétentieux : il faut ne rien avoir compris à l'Évangile pour accepter ça !

Après, c'est vrai que l'Évangile, on peut en faire ce qu'on veut. Jésus fut, selon l'humeur des gens, tour à tour révolutionnaire, gourou hippie, dangereux terroriste, etc. Mais qui parmi les chrétiens s'intéresse vraiment à ce que veut Jésus ? Le vrai Jésus j'entends, pas l'idole que nous nous forgeons pour mieux justifier nos préférences personnelles.

Cordialement,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
spk
Quæstor
Quæstor
Messages : 329
Inscription : ven. 20 janv. 2012, 16:38

Re: Second tour des élections présidentielles

Message non lu par spk » jeu. 26 avr. 2012, 14:00

On peut discuter à propos de la laïcité ou de l'avortement, j'irai même jusqu'à dire qu'il doit être possible d'en parler rationnellement, en prenant le temps d'écouter les arguments de l'autre. Mais quel rapport avec les élections présidentielles? Sarkozy aurait-il interdit l'avortement et fait du christianisme la religion officielle de l'Etat français durant son quinquennat? Quelque rumeur pourrait-elle laisser croire qu'il le ferait en cas de réélection?
Vous voyez bien, je peux comprendre, sans l'approuver, que ces questions vous passionnent et que vous en fassiez un critère essentiel de votre jugement politique, mais, hélas ou tant mieux :incertain: , ce n'est pas le sujet.
Ceci dit en toute amitié. Moi aussi je m'échauffe parfois un peu vite quand on parle politique. :)

Avatar de l’utilisateur
mikah il
Censor
Censor
Messages : 109
Inscription : jeu. 31 déc. 2009, 18:49

Re: Second tour des élections présidentielles

Message non lu par mikah il » jeu. 26 avr. 2012, 14:24

raistlin , je pense comme vous même si le mariage gay a la mairie m importe peu car seul le mariage devant Dieu est important a mes yeux. Dans tous les cas, ce qui m exapere c est le fameux il faut voter droite ou gauche alors que les deux sont , a mon sens, pareil. Cependant, je vais attendre le débat entre les deux pour choisir, en mon âme et conscience, celui qui sera moins nocif . Si je n arriverai pas a décider, je resterai chez moi. Dans tous les cas, je lis avec attention le débat qui se joue dans la cité catholique , qui sait, peut être cela m aidera a choisir.

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4484
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Second tour des élections présidentielles

Message non lu par Kerniou » jeu. 26 avr. 2012, 14:34

Permettez-moi, cher Raistlin, une fois encore, de ne pas être totalement d'accord avec vous.
Je partage les valeurs chrétiennes de respect de la vie: elles sont primordiales. Je voudrais reprendre la question de l'avortement que je ne cautionne pas, il faut dire qu'il a été légalisé pour que les femmes (pauvres) ne meurent plus à cause des aiguilles à tricoter ... L'avortement, comme le mariage homosexuel supposent un choix et un acte volontaires. Alors me direz-vous, quand un acte est légalisé, il est banalisé: c'est hélas vrai. La pauvreté non choisie ne relève pas d'un acte volontaire: elle est subie et quelque soit le gouvernement, il ne reviendra pas sur cette loi.
Quand Jésus remet leurs pêchés aux malades qu'il guérit, il les guérit d'abord.
G.W Busch a centré sa deuxième campagne électorale sur le refus du mariage homosexuel et la défense des valeurs chrétiennes alors qu'il avait menti pour déclarer la guerre à l'Irac ... Quand des millions d'américains se sont retrouvés à la rue, peut-être est-ce du aux mauvaises retransmissions de la presse française, mais je ne me souviens pas qu'il les ait défendus, ni même qu'il s'en soit préoccupé ... La zone dévastée par le cyclone Katrina à la Nouvelle Orléans est restée dévastée ... après deux mandats il ne pouvait pas se représenter, alors ...
Le sort des pauvres n'est-il pas, aussi, une préoccupation majeure des chrétiens ? Tout comme ils doivent se soucier des enfants en gestation, ne doivent-ils pas se soucier des enfants des pauvres ?
Quand Le président sortant déclare que le vrai travail:" c'est faire son travail et ne rien demander à personne " ! Quiquonque n'a jamais vécu qu'avec le smig ne mesure, j'en suis désolée, combien il est insuffisant pour subvenir aux besoins d'une famille. Il est vrai que certains n'ont rein à demander, ils n'ont qu'à se servir.
Comme vous l'avez compris, sans illusions, je voterai pour François Hollande.
Qu'est-il plus facile ? Dire lève-toi et marche ou tes pêchés te sont remis ? Seul le fils de Dieu peut dire: " Tes pêchés te sont remis " .
C'est Dieu qui jugera la valeur de nos choix.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Second tour des élections présidentielles

Message non lu par Raistlin » jeu. 26 avr. 2012, 14:35

spk a écrit :On peut discuter à propos de la laïcité ou de l'avortement, j'irai même jusqu'à dire qu'il doit être possible d'en parler rationnellement, en prenant le temps d'écouter les arguments de l'autre. Mais quel rapport avec les élections présidentielles? Sarkozy aurait-il interdit l'avortement et fait du christianisme la religion officielle de l'Etat français durant son quinquennat? Quelque rumeur pourrait-elle laisser croire qu'il le ferait en cas de réélection?
Non, Sarkozy n'a rien de fait de tout ça. Mais Hollande veut aller plus loin dans la culture de mort en optant pour l'euthanasie, et faciliter l'accès à l'avortement.

Le reste de mon propos sur la place de Dieu était de réfléchir simplement à une juste laïcité, et non pas le laïcisme tel qu'il est pratiqué par la gauche.

Encore une fois, Sarkozy et Hollande sont deux maux entre lesquels il va bien falloir choisir. Je pense sincèrement que Sarkozy est un moindre mal compte tenu des bouleversements sociaux que Hollande veut promouvoir. Le chrétien, je pense, doit avoir une vision plus large que la croissance, le bouclier fiscal ou les allocations. Globalement, quel projet de société est proposé ? Le projet de Hollande est, à mon avis, bien pire que celui de Sarkozy. Certes, avec Hollande, les foyers les plus modestes verront sans doute leur sort s'améliorer légèrement. Mais la culture de mort qu’il introduira minera la société bien plus profondément que ce que Sarkozy pourrait faire.

Cordialement,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
Gaudeamus
Quæstor
Quæstor
Messages : 263
Inscription : mer. 02 mars 2005, 11:18

Re: Second tour des élections présidentielles

Message non lu par Gaudeamus » jeu. 26 avr. 2012, 15:19

Quant l'intérêt supposé du PS pour les classes populaires, je me permets de recommander la lecture de la synthèse du rapport de Terra Nova (think tank proche du PS)
Gauche : quelle majorité électorale pour 2012 ?

Extrait :
Si la coalition historique de la gauche est en déclin, une nouvelle coalition émerge. Sa sociologie est très différente :

1. Les diplômés. Ils votent plus à gauche que la moyenne nationale (+2 points en 2007). Le vote à gauche est désormais corrélé positivement au niveau de diplôme : plus on est diplômé, plus on vote à gauche ; moins on est diplômé, plus on vote à droite.

2. Les jeunes. C’est le cœur de l’électorat de gauche aujourd’hui : +11 points par rapport à la moyenne nationale au second tour de la présidentielle, en 2007 (58% contre 47%). L’orientation politique du vote est très fortement corrélée à l’âge : le vote à gauche baisse avec l’âge ; et les séniors votent massivement à droite – ils ont donné une avance de 30 points à Nicolas Sarkozy contre Ségolène Royal (65-35). S’il y a un facteur âge (on est idéaliste à 20 ans, et on devient plus conservateur en vieillissant), il y a surtout un facteur générationnel : les nouvelles générations votent de plus en plus à gauche.

3. Les minorités et les quartiers populaires. La France de la diversité est presqu’intégralement à gauche. L’auto-positionnement des individus révèle un alignement des Français d’origine immigrée, et plus encore de la deuxième génération, à gauche – de l’ordre de 80-20. On retrouve des scores de cette ampleur dans les bureaux de vote des quartiers populaires, et encore de 62-38 dans les zones urbaines sensibles.

4. Les femmes. Nous vivons un renversement historique : l’électorat féminin, hier très conservateur, a basculé dans le camp progressiste. En 1965, l’électorat féminin a assuré la victoire du Général de Gaulle ; François Mitterrand l’emportait chez les hommes. En 1981, les femmes votent encore 7 points de moins à gauche que les hommes (49% contre 56% au second tour). En 2007, pour la première fois, elles votent plus à gauche que les hommes, de 2 points (49-47)). La transition vers la gauche se poursuit à vive allure. En 2010, aux élections régionales, cet écart atteint désormais +7 points (58-51).

La nouvelle coalition de la gauche n’a plus rien à voir avec la coalition historique : seuls les jeunes appartiennent aux deux. L’identité de la coalition historique était à trouver dans la logique de classe, la recomposition en cours se structure autour du rapport à l’avenir. La nouvelle gauche a le visage de la France de demain : plus jeune, plus féminin, plus divers, plus diplômé, mais aussi plus urbain et moins catholique . Elle est en phase avec la gauche politique sur l’ensemble de ses valeurs.
Dernière modification par Gaudeamus le jeu. 26 avr. 2012, 16:28, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
spk
Quæstor
Quæstor
Messages : 329
Inscription : ven. 20 janv. 2012, 16:38

Re: Second tour des élections présidentielles

Message non lu par spk » jeu. 26 avr. 2012, 15:38

Le projet de société est exactement le même. L'un et l'autre, de ce point de vue, sont des conservateurs, au sens propre du terme, qui n'ambitionnent aucunement de transformer la société, mais plutôt de la gérer telle qu'elle est. C'est d'ailleurs pour cette raison, plus que pour leurs mérites respectifs, qu'ils sont arrivés en tête. En effet, l'immense majorité de nos concitoyens n'envisage pas de changer de société, sinon en rêve. Comment faire?
Cette société est libérale. Excusez-moi, mais quand vous parlez de culture de mort, vous vous payez de mots, ou vous jouez à vous faire peur, à moins que "culture de mort" ne soit une définition de toute la société libérale, mais dans ce cas nous ne nous sauverons pas pas par des élections. Il n'est pas question de généraliser l'euthanasie gratuite laïque et obligatoire! Il s'agira, pour l'élu quel qu'il soit, en gestionnaire, d'adapter la législation aux supposés besoins ou attentes de la majorité, si tant est que la législation actuelle soit à modifier. D'une manière générale, le président d'une démocratie libérale, même quand il a le goût de la dictature, n'a pas pour rôle de dicter le bien et le mal, mais d'adapter le droit aux moeurs. Je ne dis pas que ce soit une bonne chose, mais je voudrais resituer la question. Il ne s'agit pas de choisir un sauveur, ni même un guide.
Il y a à choisir un clan et un homme. Qu'on veuille bien me pardonner le cynisme de cette formulation. Le clan, c'est en général déjà fait, pour la majorité d'entre nous, le plus souvent pour des raisons sociologiques. L'homme, cela reste à faire, et, oui, je tiens que c'est très important. L'homme que nous élirons n'aura pas tant de pouvoir que nous le pensons, mais il représentera la France au plus haut rang. La question de son exemplarité en tant qu'homme politique n'est pas neutre. Si, comme c'est le cas, l'un des deux a érigé le cynisme et le mensonge en principes exclusifs de son action, alors je l'avoue, je tiens pour criminel de le réélire.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9524
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Second tour des élections présidentielles

Message non lu par PaxetBonum » jeu. 26 avr. 2012, 15:44

touriste a écrit : Je vais dire une chose, l eutanasie je suis contre. Le mariage homo, je m en fiche car le mariage civil n a aucune valeur a mes yeux au contraire du Sacrement du Mariage.
J ai hâte de voir le débat entre les deux candidats!
Le mariage des homosexuels entraînera l'adoption par les homosexuels, la procréation assistée pour ces couples… et cela on ne peut s'en ficher.
L'euthanasie… on ne peut s'en ficher non plus.

Pour le côté économique aucun des candidats ne pourra résoudre une crise mondiale.
Je pense qu'il est de notre devoir de prendre particulièrement en compte les problèmes solubles directement par une intervention du président de la république française pour orienter notre vote.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9524
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Second tour des élections présidentielles

Message non lu par PaxetBonum » jeu. 26 avr. 2012, 15:53

spk a écrit :D'une manière générale, le président d'une démocratie libérale, même quand il a le goût de la dictature, n'a pas pour rôle de dicter le bien et le mal, mais d'adapter le droit aux moeurs.
Même si les mœurs sont dépravées ?
Je pense que son rôle va au-delà : respecter la nature de l'homme et orienter la politique pour que l'organisation de la cité respecte l'homme tel qu'il est et non pas tel que certains veulent le voir.
La majorité ne peut modifier la licité d'un acte.
spk a écrit : Si, comme c'est le cas, l'un des deux a érigé le cynisme et le mensonge en principes exclusifs de son action, alors je l'avoue, je tiens pour criminel de le réélire.
Ou a l'élire, car en matière de cynisme ils n'ont rien à s'envier.
Certes l'un peut s'en servir ouvertement, mais l'autre le manipule subtilement comme le digne héritier d'un autre François de triste mémoire.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Gaudeamus
Quæstor
Quæstor
Messages : 263
Inscription : mer. 02 mars 2005, 11:18

Re: Second tour des élections présidentielles

Message non lu par Gaudeamus » jeu. 26 avr. 2012, 16:07

spk a écrit :D'une manière générale, le président d'une démocratie libérale, même quand il a le goût de la dictature, n'a pas pour rôle de dicter le bien et le mal, mais d'adapter le droit aux moeurs.
Non, le président d'une démocratie libérale a pour rôle de veiller au maintien d'un état de droit, qui suppose que le droit positif doit se soumettre à certains principes supérieurs.

Avatar de l’utilisateur
mikah il
Censor
Censor
Messages : 109
Inscription : jeu. 31 déc. 2009, 18:49

Re: Second tour des élections présidentielles

Message non lu par mikah il » jeu. 26 avr. 2012, 16:38

PaxetBonum a écrit :
touriste a écrit : Je vais dire une chose, l eutanasie je suis contre. Le mariage homo, je m en fiche car le mariage civil n a aucune valeur a mes yeux au contraire du Sacrement du Mariage.
J ai hâte de voir le débat entre les deux candidats!
Le mariage des homosexuels entraînera l'adoption par les homosexuels, la procréation assistée pour ces couples… et cela on ne peut s'en ficher.
L'euthanasie… on ne peut s'en ficher non plus.
Effectivement, je n'avais pas envisagé celà de cette maniere....

Merci PaxetBonum pour ce rappelle des conséquences .

Avatar de l’utilisateur
polomnic
Quæstor
Quæstor
Messages : 268
Inscription : jeu. 29 avr. 2004, 18:59

Re: Second tour des élections présidentielles

Message non lu par polomnic » jeu. 26 avr. 2012, 19:23

Raistlin a écrit :
spk a écrit :On peut discuter à propos de la laïcité ou de l'avortement, j'irai même jusqu'à dire qu'il doit être possible d'en parler rationnellement, en prenant le temps d'écouter les arguments de l'autre. Mais quel rapport avec les élections présidentielles? Sarkozy aurait-il interdit l'avortement et fait du christianisme la religion officielle de l'Etat français durant son quinquennat? Quelque rumeur pourrait-elle laisser croire qu'il le ferait en cas de réélection?
Non, Sarkozy n'a rien de fait de tout ça. Mais Hollande veut aller plus loin dans la culture de mort en optant pour l'euthanasie, et faciliter l'accès à l'avortement.

Le reste de mon propos sur la place de Dieu était de réfléchir simplement à une juste laïcité, et non pas le laïcisme tel qu'il est pratiqué par la gauche.

Encore une fois, Sarkozy et Hollande sont deux maux entre lesquels il va bien falloir choisir. Je pense sincèrement que Sarkozy est un moindre mal compte tenu des bouleversements sociaux que Hollande veut promouvoir. Le chrétien, je pense, doit avoir une vision plus large que la croissance, le bouclier fiscal ou les allocations. Globalement, quel projet de société est proposé ? Le projet de Hollande est, à mon avis, bien pire que celui de Sarkozy. Certes, avec Hollande, les foyers les plus modestes verront sans doute leur sort s'améliorer légèrement. Mais la culture de mort qu’il introduira minera la société bien plus profondément que ce que Sarkozy pourrait faire.

Cordialement,
Sarkozy moindre mal, je n'en suis pas sûr. Car Sarkozy n'est opposé au mariage homosexuel que pour des raisons électoralistes. Quand on sait que les instituts de sondage donnent à présent une majorité de français favorables à ce "mariage", après de nombreuses campagnes de matraquage, je ne serais pas étonné qu'il retourne sa veste à ce sujet s'il y voit un intérêt politique.

Bref, personnellement je ne peux donner ma voix à un homme politique sans réelles convictions que celles que dicte son intérêt politicien.
L'abstention, c'est à dire, le rejet total de ce système me semble constituer l'option la plus pérenne. La droite d'argent libérale n'en a que faire des valeurs. La seule chose qui la retient c'est le risque électoral. Philosophiquement elle est tout aussi pervertie que la gauche et a au fond le même logiciel maçonnique.

Avatar de l’utilisateur
zelie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1624
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45

Re: Second tour des élections présidentielles

Message non lu par zelie » jeu. 26 avr. 2012, 19:56

polomnic a écrit : La droite d'argent libérale n'en a que faire des valeurs. La seule chose qui la retient c'est le risque électoral. Philosophiquement elle est tout aussi pervertie que la gauche et a au fond le même logiciel maçonnique.
Oui, on ne peut nier cela ni pour la droite, ni pour la gauche.
Le seul tout petit plus, c'est qu'intérêt de pouvoir ou pas, actuellement, la droite protège encore le mariage, l'adoption, la vie, un tout petit peu plus que la gauche (certes surement plus par intérêt que par valeur...). C'est toujours ça de pris.
Il y a un article intéressant qui circule sur google actualités sur les conséquences du mariage homosexuel dans sa redéfinition juridique du mariage, qui a terme ouvrirait la porte à la polygamie. Ca fait quand même réfléchir (entre autres, parce que l'euthanasie, c'est pas triste non plus!).
Ne pas voter Niko c'est laisser une autoroute à tout un courant politique encore plus éloigné des "points non-négociables"... Et nous ne sommes plus dans l'optique d'un premier tour, là il nous faut choisir, sinon on subira.
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre
Vis vraiment chaque instant. Fais-le meilleur. Aime-le. Chéris-le. Fais-le beau, bon pour toi-même et pour Ton DIEU. Ne néglige pas les petites choses. Fais-les avec Moi, doucement. Fais de ta maison un Carmel où Je puisse Me reposer. Jésus, Premier Cahier d'Amour

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités