Jean-Marie Le Pen à nouveau condamné en appel

« Par moi les rois règnent, et les souverains décrètent la justice ! » (Pr 8.15)
etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13398
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Jean-Marie Le Pen à nouveau condamné en appel

Message non lu par etienne lorant » jeu. 16 févr. 2012, 17:08

PARIS - La cour d'appel de Paris a condamné jeudi à trois mois de prison avec sursis et 10.000 euros d'amende Jean-Marie Le Pen pour ses propos sur l'Occupation allemande, une condamnation que l'ex-président du FN s'est empressé de qualifier d'"opportune" pour ses adversaires.

"Je fais un recours en cassation contre cette décision, dont je ne m'étonne pas qu'elle arrive en période électorale. Les choses sont bien faites par le système", a déclaré à l'AFP le fondateur et président d'honneur du FN, qui n'a pas assisté au délibéré.

http://www.lexpress.fr/actualites/1/act ... 83205.html

.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1699
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Re: Jean-Marie Le Pen à nouveau condamné en appel

Message non lu par Charles » jeu. 16 févr. 2012, 20:59

Jean-Marie Le Pen est puni pour avoir osé remettre en cause le Mythe National : celui de la Résistance du peuple français... C'est un mythe créé par De Gaulle à la libération, auquel la France s'est rangée comme un seul homme, ou un seul résistant, et que Chirac avait osé aussi attaquer. On est allé jusqu'à soutenir que pendant l'occupation, la France n'avait plus été la France... du pur délire. Le fait est que les Allemands ne se sont pas comportés en France comme dans les pays de l'Est : Pologne, Tchécoslovaquie, Ukraine, Russie. On a ici un Oradour-sur-Glane auquel on tient comme à la prunelle de nos yeux parce qu'il prouve qu'on a été des victimes et que les Allemands se seraient déchaînés sur nous. Mais ils ne se sont pas du tout déchaînés... On a notre Oradour-sur-Glane, qu'on a transformé en sanctuaire... bien précieusement... alors que dans l'Est, il y a eu des centaines, des milliers d'Oradour-sur-Glane, il y en a eu tant qu'on n'a pas eu l'idée de faire des sanctuaires, mais seulement de rebâtir car sinon où habiter ? Dans l'Est, Varsovie, une métropole, a été rasée aussi nettement que notre petit village Français... mais Paris n'a pas été brûlé, non, Paris a juste pris quelques éclats, quand les "insurgés" parisiens sont sortis dehors pour tirer dans le dos des quelques allemands attardés qui avait raté le train de la retraite. Dans Varsovie, une division entière de la Wermarcht a été engloutie (Les combattants polonais résistèrent 63 jours au total. Les pertes s'élevèrent à 18 000 soldats tués, 25 000 blessés et entre 160 000 et 180 000 civils tués. Du côté allemand 17 000 soldats furent tués et 9 000 blessés. Les Allemands finirent la capitale polonaise à la dynamite après l'avoir vidée de ses occupants)... les Parisiens ont dû tirer trois ou quatre cyclistes allemands comme à la fête foraine... Mais la France a terriblement résisté et les allemands se sont terriblement acharnés sur elle... Et je ne parle pas du calvaire soviétique avec ses 20 millions de pertes humaines, ni du calvaire Yougoslave avec les Serbes découpés vivants à la scie par les Oustachis croates. en Pologne, il y a eu le "Gouvernement général", une sorte de gigantesque camp de concentration administré par Hans Frank un sadique surnommé le "bourreau de la Pologne"... au nord de Varsovie, il y a une forêt avec des fosses communes (une parmi tant d'autres, le sable qui se creuse facilement et les sapins qui repoussent vite se prêtent merveilleusement aux exécutions de masse), dans lesquelles ont été ensevelis des polonais fusillés : des camions entiers d'avocats, de chefs d'entreprise, de prêtres, de professeurs d'université, d'hommes politiques, d'artistes, il y a même une fosse avec des scouts... En France on a eu une zone libre et le gouvernement de Vichy, dirigé par un maréchal français... Et aujourd'hui, on déclare la réalité par une arrêt rendu dans un tribunal... pathétique... la cour de Cassation va peut-être d'ailleurs rendre un arrêt déclarant que Varsovie n'a pas été rasée par les Allemands et que l'URSS n'a pas perdu 20 millions d'habitants... pour mettre un peu de cohérence dans tout ça... :zut:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pertes_hum ... e_mondiale

Avatar de l’utilisateur
Anonymus
Senator
Senator
Messages : 748
Inscription : ven. 22 janv. 2010, 13:54

Re: Jean-Marie Le Pen à nouveau condamné en appel

Message non lu par Anonymus » jeu. 16 févr. 2012, 23:10

Voici la déclaration condamnée :
En France du moins, l'Occupation allemande n'a pas été particulièrement inhumaine, même s'il y eut des bavures, inévitables dans un pays de 550.000 kilomètres carrés.

Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1699
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Re: Jean-Marie Le Pen à nouveau condamné en appel

Message non lu par Charles » ven. 17 févr. 2012, 6:07

Anonymus a écrit :Voici la déclaration condamnée :
En France du moins, l'Occupation allemande n'a pas été particulièrement inhumaine, même s'il y eut des bavures, inévitables dans un pays de 550.000 kilomètres carrés.
Eh oui, les allemands se sont comportés en France les fesses serrées et le doigt sur la couture du pantalon... Quand on lit le journal de guerre de Ernst Junger, on voit un allemand complexé d'entrer en France, comme un plouc qui pourrait violer une aristo... c'est très précisément cela, le besoin de se convaincre soi-même qu'il y a une légitimité à s'emparer de la France, et Junger ne trouve pas d'autre justification que socialiste (c'est-à-dire prolétaire) : l'ouvrier allemand (le soldat allemand) a bien mérité de son travail et sa juste récompense est de pénétrer la France.... la justification la plus basse, la plus humiliante et la plus minable qui soit... et malgré elle, l'Allemand est giflé, humilié dans sa vulgarité quand il se trouve surpris en flagrant délit de voyeurisme ou de viol - quand Junger pénètre une maison qu'il croit abandonnée et se trouve face-à-face avec un Français revenu chercher des photos de familles qu'il ne voulait pas perdre. C'est pour cela que je suis en désaccord avec Virgile sur l'oeuvre de Junger, lourde et insupportable pour la quasi totalité, spécialement les Falaises de Marbre, et pourrie de servilité et d'humiliation pour les journaux de guerre qui en sont le meilleur, surnageant loin au-dessus du reste qui est parfaitement ridicule et soporifique, le pire dans le ridicule étant la pose de l'entomologue, à pleurer de rire... l'Allemand qui se la joue ami des fourmis et des papillons... indigne d'un lycéen français de 1940...

Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1699
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Re: Jean-Marie Le Pen à nouveau condamné en appel

Message non lu par Charles » ven. 17 févr. 2012, 6:34

Si l'occupation a été en France "particulièrement inhumaine", qu'est-ce qu'elle a été en Pologne, en Tchécoslovaquie, en Yougoslavie et en Russie ? Le fait d'extraterrestres et non pas d'Allemands ? Il faudrait innocenter les Allemands de ce qu'ils ont fait dans l'Est ? Car si en France, c'était déjà "particulièrement inhumain", ça ne pouvait être qu'extraterrestre ailleurs ? L'arrêt de la cour de cassation est immonde, il est négationiste dans le sens où il interdit d'affirmer la violence et la barbarie sans commune mesure auxquelles se sont livrés les allemands dans l'Est. Au nom du mensonge Français, on nie la violence délirante que la France n'a pas connue et qui a été le quotidien, la banalité, de la vie sous l'occupation allemande dans le spays de l'ESt. Oui la France a eu droit à un traitement de faveur, oui Paris n'a pas été rasé, oui la France n'a pas perdu le tiers de sa population... La Cour de Cassation va rendre un arrêt contre la Pologne, la Tchécoslovaquie, la Yougoslavie et la Russie, leur interdisant de se souvenir de leurs souffrances ? Et les condamnant pour je ne sais quel motif stupide et honteux, vaniteux, mesquin, pourri ? Au nom de notre "honneur" on va nier l'insurrection de Varsovie, les boucheries commises par Frank et Heydrich ? Pour ne pas "perdre la face" ?

La réalité est que la vie en France, comparée à la vie en Tchécoslovaquie, en Yougoslavie, dans le gouvernement général de Pologne ou en Russie, c'était le luxe et le confort... On n'a en Franc aucune idée de ce qu'a été l'occupation allemande dans l'Est de l'Europe et on ne veut surtout pas le savoir.

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2951
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Jean-Marie Le Pen à nouveau condamné en appel

Message non lu par AdoramusTe » ven. 17 févr. 2012, 9:44

Charles a écrit :Jean-Marie Le Pen est puni pour avoir osé remettre en cause le Mythe National : celui de la Résistance du peuple français...
Je ne possède pas toutes vos connaissances en la matière, mais ce qui me scandalise le plus dans cette affaire est que l'on puisse être condamné pour délit d'opinion dans notre pays.
Car, que ce soit vrai ou faux, il ne s'agit que d'une opinion personnelle.

A quand le crime par la pensée ? :mal:
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Virgile
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1133
Inscription : mer. 14 janv. 2009, 10:33

Re: Jean-Marie Le Pen à nouveau condamné en appel

Message non lu par Virgile » ven. 17 févr. 2012, 10:48

Charles a écrit :C'est pour cela que je suis en désaccord avec Virgile sur l'oeuvre de Junger, lourde et insupportable pour la quasi totalité, spécialement les Falaises de Marbre, et pourrie de servilité et d'humiliation pour les journaux de guerre qui en sont le meilleur, surnageant loin au-dessus du reste qui est parfaitement ridicule et soporifique, le pire dans le ridicule étant la pose de l'entomologue, à pleurer de rire... l'Allemand qui se la joue ami des fourmis et des papillons... indigne d'un lycéen français de 1940...
Bonjour Charles,

toujours en forme! Bon... je ne suis pas non plus un admirateur inconditionnel de Jünger - et il parfaitement exact qu'il y a chez lui plus d'un côté particulièrement agaçant - par exemple le côté "ermite retiré du monde" mais qui ne rechigne jamais sur une décoration ou un honneur supplémentaire. En fait ce qui m'intéressait chez lui, autrefois, c'étaient les désillusions qui ont fait de l'une des figures de proue de la Révolution conservatrice allemande le chantre d'un pacifisme spiritualiste, individualiste et élitaire. On peut considérer cela comme une pose, bien entendu. Que ce soit soporifique ou ridicule, voire illisible, surtout sur la fin, pourquoi pas - pour le reste, j'ai une aversion marqué pour l'entomologie...

Puisque nous parlons de Jünger, et pour en revenir au mythe de la "France résistante", une chose me semble assez claire. Ce ne doit pas être trop s'avancer que de dire que la plupart des officiers supérieurs allemands avaient une certaine maïtrise de la langue française et parfois lisaient même notre littérature dans le texte. Il est patent que la culture française exerçaient sur eux une fascination jalouse dont il faudrait examiner l'origine. L'explication la plus probable est que les allemands, d'une part n'ont jamais été capable de résoudre de façon intelligente les problèmes que la France avait résolu en partie pendant la Révolution française et l'Empire, et que d'autre part il ne disposaient ni d'une culture véritablement nationale, ni d'une culture qui pouvait prétendre à l'"universalité".

Toujours est-il que les efforts tout de même énorme entrepris par les allemands pour maintenir une activité culturelle en France, en pleine conflit mondial, n'ont d'équivalent dans aucun autre pays de l'Europe occupée. Dans les journaux de guerre de Jünger, on reste tout de même perplexe en constatant qu'alors que ce commettaient des atrocités sans nom dans les pays occupés à l'Est et qu'y disparassait jusqu'à la notion de civilisation, Florence Gould tenait salon le jeudi en plein Paris occupé, et y recevait des intellectuels, écrivains, artistes, etc. dont il serait trop fastidieux de donner la liste ici. La plupart d'entre eux poursuivant très tranquillement et sans être trop inquiétés leurs activités de "créateurs" à la libération. Florence Gould et son salon aussi...

Le meilleur, au fil des pages, étant la mention - proprement surréaliste - par Jünger d'une rencontre et d'un court entretien entre lui et Pablo Picasso...

Une bien curieuse occupation tout de même!

Amicalement.
Virgile.

MB
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 977
Inscription : lun. 26 juil. 2004, 0:03

Re: Jean-Marie Le Pen à nouveau condamné en appel

Message non lu par MB » ven. 17 févr. 2012, 11:44

Avé

Ce que dit Charles sur la question est absolument indiscutable. En France, pendant l'Occupation, comme le disait J.-F. Deniau qui était adolescent à l'époque, "Il y avait des arrestations, des exécutions d'otages, mais les fonctionnaires continuaient à arriver à l'heure au bureau". Et, de fait, la vie culturelle sous l'Occupation est aussi florissante qu'avant 1940 : on ne compte plus les grands livres, les grands films, les grandes pièces de théâtre qui ont été publiés ou créés à ce moment. Alors qu'au même moment, en Pologne, l'enseignement de la langue nationale était interdit sous peine de mort (on tuait jusqu'aux élèves) !
On ne se rend vraiment pas compte de la sauvagerie de l'occupation nazie à l'Est. Je ne pense pas que les Français ne "veuillent" pas le faire, je pense juste que, habitués qu'ils sont à un pays pépère, ils n'ont pas une case dans le cerveau pour comprendre la terreur animale vécue dans ces lieux et à cette époque. Ça ne justifie pas l'Occup', évidemment, mais ça devrait aider à tout remettre en contexte.

Dans le cas de Jünger, je serais plus réservé. Le fait est qu'il faisait partie de cette élite allemande qui méprisait Hitler et les siens. Les Falaises de marbre ne sont pas son meilleur récit, et de loin, mais il est indiscutable qu'il a été inquiété pour l'avoir publié, et qu'il n'a dû sa sauvegarde qu'à son glorieux passé militaire et à sa popularité en Allemagne. Je me demande même s'il n'a pas eu quelques difficultés après l'attentat raté contre Hitler.
Je n'irais pas jusqu'à dire que son style est "lourd" ou je ne sais quoi (il n'est qu'à lire Heliopolis, son meilleur roman, onirique, utopique, publié après-guerre). C'est enfin un monsieur authentiquement cultivé, qui était bien au-dessus des complexes des Allemands de son époque. Le traiter de plouc face aux Français, c'est être assez prétentieux ; il était bien au-dessus de pas mal de Parisiens en vogue à ce moment...
Quant à sa passion pour l'entomologie, bien réelle (il a donné son nom à plusieurs espèces d'insectes qu'il a découvertes), je ne vois pas ce qu'elle a de ridicule. Il s'est réfugié là-dedans pendant les violents combats de la campagne de 1940, à laquelle il a participé perso : il y a un texte célèbre dans lequel, sous le feu des bombardements français, il se réfugie dans la contemplation d'une fleur. C'est un comportement classique (dans la terreur de l'assaut, on se raccroche à ce qu'on peut, et on en sent la valeur plus que de coutume).

Rapport aux Allemands en général à cette époque : ils sont très complexés en effet par l'Occident, et en particulier par la France qui est leur modèle (et ces complexes ont été avivés par les rancœurs puériles d'après la 1re guerre mondiale). Cette distance crée le phénomène mimétique classique ("ils sont plus forts que nous, mais nous, nous sommes mieux et nous avons notre propre voie, et en fait c'est eux les usurpateurs", un peu comme ce que disent les Russes sur l'Occident depuis deux siècles, ou, de même, les Arabes aujourd'hui).
Mais il ne faut pas rabaisser la culture allemande d'avant 1933, qui est dynamique, développée, raffinée. Je ne parle pas des sempiternels Brecht et autres (qui sont marginaux), mais de plein d'autres personnes. Les élites allemandes n'avaient vraiment rien à envier, en termes de niveau et de production culturels, aux élites françaises de l'époque. En plus ils savaient les langues étrangères !

Pour la condamnation de JMLP, personnellement, je hausse les épaules, on commence à avoir l'habitude (provoc, réparties idiotes de l'antiracisme, etc.). Il serait plus constructif de s'intéresser au programme du parti.

Amicalement
MB

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13398
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Jean-Marie Le Pen à nouveau condamné en appel

Message non lu par etienne lorant » ven. 17 févr. 2012, 12:38

Il est tout à fait exact que la collaboration des Français, notamment dans l'opération "Vent Printanier", a permis un traitement "plus doux" de la part de l'occupant... du moins si l'on compare... mais je n'ai aucune intention de me laisser entraîner dans un débat comparatif... très peu pour moi !
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2951
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Jean-Marie Le Pen à nouveau condamné en appel

Message non lu par AdoramusTe » ven. 17 févr. 2012, 12:43

etienne lorant a écrit :Il est tout à fait exact que la collaboration des Français, notamment dans l'opération "Vent Printanier", a permis un traitement "plus doux" de la part de l'occupant... du moins si l'on compare... mais je n'ai aucune intention de me laisser entraîner dans un débat comparatif... très peu pour moi !
Néanmoins, vous avez créé ce fil de discussion avec une arrière pensée particulière.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13398
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Jean-Marie Le Pen à nouveau condamné en appel

Message non lu par etienne lorant » ven. 17 févr. 2012, 12:47

C'est un fil d'actualités - je me suis contenté de citer. Je vous rappelle que l'on m'a demandé de jouer le rôle "d'expert" et dans mon cas, ce rôle a consisté, notamment, à lancer un fil sur la théorie du genre. Mais d'arrière-pensée, je n'en ai pas, mais vous, vous me la prêtez. Non, je ne me laisse pas prendre à ces jeux. Rien d'autre de ma part sur ce fil. Silence radio complet, RAS.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Pati
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 568
Inscription : jeu. 10 déc. 2009, 21:30

Re: Jean-Marie Le Pen à nouveau condamné en appel

Message non lu par Pati » ven. 17 févr. 2012, 12:50

Peut être simplement à titre informationnel tout simplement......
Il est vrai qu'avec ce fil de discussion, on a atteint des sommets....mais bon.. je ne vais certainement pas en rajouter, n'est-ce pas ??

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2951
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Jean-Marie Le Pen à nouveau condamné en appel

Message non lu par AdoramusTe » ven. 17 févr. 2012, 12:51

etienne lorant a écrit : Je vous rappelle que l'on m'a demandé de jouer le rôle "d'expert" et dans mon cas, ce rôle a consister notamment à lancer un fil sur la théorie du genre. Mais d'arrière-pensée, je n'en ai pas, mais vous me la prêter. Non, je ne me laisse pas prendre à ces jeux.
Pardon, je ne savais qu'on vous avait demandé de jouer un rôle particulier. Comment le saurais-je ?

Avouez que ça peut laisser penser qu'il y a un lien insidieux avec la campagne présidentielle.
Mais je peux bien retirer ce que j'ai dit.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13398
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Jean-Marie Le Pen à nouveau condamné en appel

Message non lu par etienne lorant » ven. 17 févr. 2012, 12:52

D'autant que je n'ai rien à voir avec la politique française : je suis Belge.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Silvio1190
Censor
Censor
Messages : 119
Inscription : dim. 25 avr. 2010, 1:23

Re: Jean-Marie Le Pen à nouveau condamné en appel

Message non lu par Silvio1190 » ven. 17 févr. 2012, 15:16

Monsieur Etienne marque un point là.

Ce que je ne comprends pas c'est que l'on condamne quelqu'un pour avoir énoncé la réalité. Qu'il n'ait pas fait mention de la résistance est un fait mais celle-ci est et reste toujours un mythe (De Gaule) comme je l'ai appris sur ce fil ? Est-ce légitime de condamner quelqu'un sur la non-croyance d'un mythe ? Parce qu'alors condamner moi, Paris était juste à la mode sinon avec la puissance des Nazis, résistance ou pas, la ville aurait été rasée en BlitzKrieg comme toute les autres.
" Le chemin vers Dieu est long et sinueux. "

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invités