Condamnation de Jacques Chirac

« Par moi les rois règnent, et les souverains décrètent la justice ! » (Pr 8.15)
etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13392
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Condamnation de Jacques Chirac

Message non lu par etienne lorant » jeu. 15 déc. 2011, 20:02

Nicolas Sarkozy souligne que Jacques Chirac mérite "l'estime des Français"

L'ex-président a été condamné à deux ans de prison avec sursis dans l'affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris.

Ce qui est intéressant, c'est de lire les réactions des principaux candidats:

http://tempsreel.nouvelobs.com/politiqu ... ncais.html
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Anonymus
Senator
Senator
Messages : 748
Inscription : ven. 22 janv. 2010, 13:54

Re: Condamnation de Jacques Chirac

Message non lu par Anonymus » jeu. 15 déc. 2011, 22:01

Ce ne sont pas des "faits mineurs", il a été condamné pour avoir abusé de ses fonctions (emplois fictifs de la mairie de Paris). La corruption est un problème majeur pour le bon fonctionnement d'un État.

Avatar de l’utilisateur
Anonymus
Senator
Senator
Messages : 748
Inscription : ven. 22 janv. 2010, 13:54

Re: Condamnation de Jacques Chirac

Message non lu par Anonymus » ven. 16 déc. 2011, 1:05

les emplois fictifs étaient d'usage courant au sein de tous les partis politiques et c'est alors tous les partis politiques de l'époque ainsi qu'un nombre important de maires, députés, conseillers généraux et autres représentants de l'Etat qu'il faudrait également faire condamner.
D'autres ont été condamné ; et son procès a surtout été retardé à cause de son immunité.

Et puis parce que tout le monde le faisait, il faut abandonner toute idée de justice ? Il n'était peut être que l'engrenage d'un système (enfin pas le plus petit, il était alors maire de Paris et avait déjà été Premier Ministre), mais comment arrêter un système si on se refuse à toucher les engrenages ?

La peine ne me semble pas en plus injustement proportionnée, 2 ans avec sursis, c'est plus une peine d'ordre "morale" (reconnaissance de la faute) qu'une peine réelle.

Accepter les abus du passé est une acceptation tacite de ceux du présent.

(note au cas où : mes messages ne veulent absolument pas dire que je rejette la carrière de M. Chirac dans son ensemble.)
Dernière modification par Anonymus le ven. 16 déc. 2011, 1:06, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10806
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Condamnation de Jacques Chirac

Message non lu par Fée Violine » ven. 16 déc. 2011, 1:06

le gyrovague a écrit :Quand je parle de faits mineurs dans le cas précis des emplois fictifs de la ville de Paris, je les considère comme mineurs car à l'époque des faits, les emplois fictifs étaient d'usage courant au sein de tous les partis politiques et c'est alors tous les partis politiques de l'époque ainsi qu'un nombre important de maires, députés, conseillers généraux et autres représentants de l'Etat qu'il faudrait également faire condamner.
Que les autres le fassent aussi, ce n'est pas une excuse!!!

Avatar de l’utilisateur
Geronimo
Quæstor
Quæstor
Messages : 342
Inscription : mer. 05 mai 2004, 1:58
Localisation : europe chrétienne

Re: Condamnation de Jacques Chirac

Message non lu par Geronimo » ven. 16 déc. 2011, 2:07

le gyrovague a écrit : ...
Quand je parle de faits mineurs dans le cas précis des emplois fictifs de la ville de Paris
...
C'est sûr que c'est mineur à côté de son nom et de sa signature en bas de la loi de 1975 ayant causé la mort de 6,5 Millions de petits Français.
Grâce à lui, la France devient un pays de petits vieux. L'économie risque pas de s'emballer.
Mais il n'y a pas que l'argent dans la vie.

6,5 Millions de petits-anges en moins ça manque aussi pour la bonne humeur générale. Et puis c'est tout simplement un assassinat et un génocide. La justice de Dieu risque d'être moins rigolote que celle des hommes.

Mineur aussi à côté de la loi de 1976 instituant le regroupement famillial et le remplacement des 200.000 avortés annuels par 200.000 travailleurs pas chers déracinés immigrés.

C'est mineur aussi à côté de tous les chrétiens ivoiriens tués en 2004 lorsque Chirac a essayé de faire assassiner leur président Bagbo.

Coupable aussi de s'être allié au clan des menteurs pour bombarder les chrétiens serbes, tuants de pauvres gens par milliers avec des armes illégales, uranium appauvri et bombes à sous-munition. Tout ça pour les remplacer par des musulmans selon les visions apocalyptiques du psychopate BHL.

Coupable dêtre logé à Paris par une famille de musulmans étrangers mafieux-notoires : la famille Hariri.

Coupable de racisme auprès des anciens combattants français des colonies africaines qui ne perçoivent qu'1/3 de la retraite des anciens combattants français. Problème auquel il a répondu "ils ne sauront pas quoi faire de cet argent"

Coupable aussi d'avoir assassiné la démocratie en magouillant le mode de scrutin avant chaque élection suivant les sondages afin de n'autoriser le pays à n'être gouverné que par 2 partis (UMP/PS "à l'américaine" disait l'enthousiaste Christine Boutin)

Coupable d'avoir décerné la légion d'honneur aux terroristes des brigades internationales assasins de plus de 8000 prêtres, religieux et religieuses en Espagne.

Coupable d'avoir été un véritable caniche des impérialistes eurocrates et de nous avoir entraînés dans le guêpier de l'euro et de l'utopie impériale européenne.
L'euro va changer l'Europe et d'abord les mentalités. Je tiens ce soir à vous rendre hommage. L'euro, c'est d'abord le fruit de vos efforts. C'est aussi l'expression de votre esprit d'ouverture, car si vous ne l'aviez pas voulu, si vous ne l'aviez pas rendu possible, nous serions restés en dehors de cette grande aventure. Pour nous, Français, c'est une chance. L'euro nous apportera plus de choix dans nos achats, des prix plus bas, de nouvelles parts de marché, de nouveaux emplois. Il nous apportera plus de stabilité dans un monde incertain. Plus de force face aux grands pôles économiques et politiques qui existent et se développent sur la planète. »
discours de Jacques Chirac le 31/12/1998
sachant pertinemment qu'il allait contre les intérêts des citoyens de son pays.
Une Europe fédérale ne manquerait pas d'être dominée par les intérêts américains. C'est dire que les votes de majorité, au sein des institutions européennes, en paralysant la volonté de la France, ne serviront ni les intérêts français, bien entendu, ni les intérêts européens. En d'autres termes, les votes des 81 représentants français pèseront bien peu à l'encontre des 329 représentants de pays eux-mêmes excessivement sensibles aux influences d'outre-Atlantique.
...
C'est pourquoi nous disons NON.

NON à la politique de supranationalité.

NON à l'asservissement économique.

NON à l'effacement international de la France.

Jacques Chirac

appel de Cochin 1978
Mais un des plus noirs épisodes pour les historiens sera sans doute sa gestion calamiteuse de sa "Françafrique" à travers les réseaux mafieux-gaulistes de Foccard, Pasqua, Juppé et autres... se soldant par des guerres atroces au Zaïre, congo etc.
"Pendant trente ans, Jacques Foccart a été en charge, entre autres choses, des transferts de fonds entre les chefs d’État africains et Jacques Chirac. Moi-même, j’ai participé à plusieurs remises de mallettes à Jacques Chirac, en personne, à la mairie de Paris. [...] C’était toujours le soir. "Il y a du lourd?" demandait Chirac quand j’entrais dans le bureau. Il m’installait sur un des grands fauteuils bleus et me proposait toujours une bière. Moi qui n’aime pas la bière, je m’y suis mis. Il prenait le sac et se dirigeait vers le meuble vitré au fond de son bureau et rangeait lui-même les liasses. Il n’y avait jamais moins de 5 millions de francs. Cela pouvait aller jusqu’à 15 millions. Je me souviens de la première remise de fonds en présence de Villepin. L’argent venait du maréchal Mobutu, président du Zaïre. C’était en 1995. Il m’avait confié 10 millions de francs que Jacques Foccart est allé remettre à Chirac. En rentrant, le "Doyen" m’avait dit que cela s’était passé "en présence de Villepinte", c’est comme cela qu’il appelait Villepin. Foccart ne l’a jamais apprécié… Et c’était réciproque. [...] Par mon intermédiaire, et dans son bureau, cinq chefs d’État africains - Abdoulaye Wade (Sénégal), Blaise Compaoré (Burkina Faso), Laurent Gbagbo (Côte d'Ivoire), Denis Sassou Nguesso(Congo-Brazzaville) et, bien sûr, Omar Bongo (Gabon) - ont versé environ 10 millions de dollars pour cette campagne de 2002."

source : http://www.lejdd.fr/Politique/Actualite ... =headlines

Bref, la liste est longue et sanglante des choses beaucoup moins mineures à lui reprocher.
"Tant la concurrence au sens du LIBERALISME économique que la lutte des classes dans le sens marxiste sont contre nature et opposées à la conception chrétienne de la vie." Bienheureux Jean XXIII, encyclique Mater et Magistra n. 24

"Si les élections changeaient vraiment les choses, le vote serait interdit" Coluche
vive les sacrifices humains !
la droite a des idées
la droite sait aussi manifester

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4348
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Condamnation de Jacques Chirac

Message non lu par Kerniou » ven. 16 déc. 2011, 12:13

Le maire de Paris devenu président de la république, comme tout citoyen, doit respecter les lois dont il est garant devant les français. Il est tenu par un devoir d'exemplarité.
L'égalité de traitement devant la loi est une question de principe. Maintenant les choses sont claires pour TOUS les hommes politiques: ils ne sont pas au dessus des lois.
Dire que cette sentence arrive tard, est vrai. A force de vouloir épuiser tous les moyens d'échapper à la justice, on essaie de gagner du temps pour que le procès n'ait pas lieu. Mais il arrive, maintenant, que le temps, ainsi chapardé, laisse à la justice le temps de passer...
J'avoue que je n'y croyais pas ... Cette décision me réconcilie avec les institutions dont je trouve qu'elles favorisaient beaucoup trop souvent les puissants.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4348
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Condamnation de Jacques Chirac

Message non lu par Kerniou » ven. 16 déc. 2011, 12:17

La condamnation en correctionnelle de Jacques Chirac n'a rien à voir avec celle de Pétain. Il n'y a pas d'amalgame possible entre les deux.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
papoter
Barbarus
Barbarus

Condamnation tardive pais justifiée

Message non lu par papoter » ven. 16 déc. 2011, 12:37

Mieux vaut tard que jamais....

Il est certain que ses avocats et lui-même ont tout fait pour retarder le procès, voire même faire en sorte qu'il ne s'ouvre jamais.

C'est un homme sympathique au sourire facile mais plutôt mécanique. C'est le type même de l' homme politique de métier.

40 années au pouvoir dans diverses fonctions importantes lui ont fait perdre certaines notions (de morale basique) telle celle d'utiliser à son profit des collaborateurs payés par les impôts des parisiens.

J'estime que cette condamnation, au fond assez minime, est justifiée. Mais elle aurait dû être prononcée bien plus tôt...

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités