Discussion sur ce que pense la CEF du programme du FN

« Par moi les rois règnent, et les souverains décrètent la justice ! » (Pr 8.15)
Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1699
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Re: Ce que pense la CEF du programme du FN

Message non lu par Charles » mar. 13 déc. 2011, 0:52

Bonsoir,
Suliko a écrit :Alors pour qui un catholique peut-il voter ?
avez-vous lu les extraits du texte de la Congrégation pour la doctrine de la foi cités plus hauts ?

"le Magistère de l'Église ne veut pas exercer un pouvoir politique ni éliminer la liberté d'opinion des catholiques sur des questions contingentes."

"Il n'appartient pas à l'Église de formuler des solutions concrètes - et encore moins des solutions uniques - pour des questions temporelles que Dieu a laissées au jugement, libre et responsable, de chacun."

"Cette conception relativiste du pluralisme n'a rien à voir avec la légitime liberté qu'ont les citoyens catholiques de choisir, parmi les opinions politiques compatibles avec la foi et la loi morale naturelle, celle qui correspond le mieux aux exigences du bien commun, selon leur critère propre."


L'Eglise ne peut pas vous dire pour qui vous devez voter. Elle vous dit seulement que vous devez voter selon votre conscience chrétienne :

«Les fidèles laïcs qui, guidés par la conscience chrétienne » accomplissent les devoirs civils communs selon les valeurs conformes à cette conscience"

Et que cette conscience chrétienne appliquée à la sphère politique ne se restreint pas aux question de foi mais englobe aussi l'ordre naturel :

"S'il est permis de penser à l'utilisation d'une pluralité de méthodologies reflétant des sensibilités et des cultures différentes en face de ces problématiques, aucun fidèle chrétien ne peut certes en appeler au principe du pluralisme et de l'autonomie des laïcs en politique pour favoriser des solutions de compromis qui compromettent ou atténuent la sauvegarde des exigences éthiques fondamentales pour le bien commun de la société. En soi, il ne s'agit pas de «valeurs confessionnelles». En effet ces exigences éthiques s'enracinent dans l'être humain et appartiennent à la loi morale naturelle. Elles n'exigent pas que celui qui les défend, professe la foi chrétienne, même si la doctrine de l'Eglise les confirme et les protège toujours et partout, comme service désintéressé à la vérité sur l'homme et au bien commun de la société civile."

La réalisation du bien commun de la société ne dépend pas de valeurs confessionnelles. Par exemple, ce n'est pas parce que Christine Boutin passe pour une sainte que son action politique est compatible avec les valeurs chrétiennes ni bénéfique pour le bien de la France. On se souvient tous de la promotion qu'elle avait faite du bipartisme... prônant l'élimination du paysage politique de tous les partis autres que l'UMP et le PS, or on a vu que le bipartisme dans les circonstances actuelles revient à un régime de parti unique, l'UMP et le PS étant d'accord sur la majorité des grandes questions de société, perpétuation de l'avortement, de l'intérêt de la dette, de la corruption politique, de l'abandon de la souveraineté nationale au profit de l'échelon supranational, de l'augmentation de l'immigration, de la diffusion de la théorie du gender, du mariage homosexuel, etc. et le personnel politicien passant d'un bord à l'autre sans difficulté - Amara, Mitterrand, Kouchner et Besson devenus ministres du gouvernement UMP - au gré d'alternances de façade.

Pour qui un catholique doit voter ? Pour le candidat ou la candidate dont le programme assure le plus concrètement le bien commun de la société et respecte le plus (ou méprise le moins) les exigences éthiques fondamentales du bien commun. C'est à vous seule, selon votre conscience chrétienne, de vous décider ; vous assumez par votre vote la souveraineté populaire, personne ne vous dit quoi faire, vous êtes dans une situation souveraine, seigneuriale, solitaire. Comme je l'ai déjà dit, la démocratie est un régime d'élite, c'est l'aristocratie du plus grand nombre, le régime le plus exigeant. A vous d'être digne de la responsabilité qui vous échoit. Le Pape précisait "conscience chrétienne bien formée", à vous de vous former, de vous informer, de faire en sorte de vous déterminer librement, selon la sagesse chrétienne, pour le bien commun de la France.

Personnellement, il me semble impossible de concéder le moindre crédit au candidat de l'UMP pour les raisons que j'ai dites : viewtopic.php?f=94&t=19762 pas plus qu'au PS qui ne dévie en rien de l'UMP sur les enjeux les plus graves et les plus urgents.

Les passages entre guillemets sont tirés de la Note doctrinale de la Congrégation pour la doctrine de la foi, Vatican.

Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1699
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Re: Ce que pense la CEF du programme du FN

Message non lu par Charles » mar. 13 déc. 2011, 1:12

J R a écrit :De plus le FN s'en fiche pas mal, ils préfèrent les frères 3 points aux catho tradis.
Il ne faut pas exagérer... il doit y avoir sur ce forum suffisamment de sujets traitant de la collusion entre l'UMP, le PS et la Franc-Maçonnerie pour ne pas ignorer ce fait. Le Secrétaire Général de l'UMP, Xavier Bertrand, a lui-même reconnu son appartenance à la maçonnerie, c'est autre chose que deux ou trois maçons plus ou moins infiltrés.

Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1699
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Ce que pense la CEF du programme du FN

Message non lu par Charles » mar. 13 déc. 2011, 10:14

Nous sommes en 2011, seul un des liens proposés par Aldous correspond au titre du fil "Ce que pense la CEF du programme du FN", le communiqué de 2002 et dont le contenu relève plus de l'émotion médiatique que de l'analyse et la réfutation d'un programme politique. Aucun des liens proposés par le père Guy n'y correspond.

Le Magistère de l'Eglise catholique est pourtant clair :

"le Magistère de l'Église ne veut pas exercer un pouvoir politique ni éliminer la liberté d'opinion des catholiques sur des questions contingentes."

"Il n'appartient pas à l'Église de formuler des solutions concrètes - et encore moins des solutions uniques - pour des questions temporelles que Dieu a laissées au jugement, libre et responsable, de chacun."

"Cette conception relativiste du pluralisme n'a rien à voir avec la légitime liberté qu'ont les citoyens catholiques de choisir, parmi les opinions politiques compatibles avec la foi et la loi morale naturelle, celle qui correspond le mieux aux exigences du bien commun, selon leur critère propre."


Les avis de la CEF n'ont aucune force ni sur les prêtres diocésain, ni sur les fidèles laïcs.

Seuls les moines font un voeux d'obéissance à leur abbé et les évêques au Pape. En conséquence, c'est à la CEF, composée d'évêques de se conformer à l'enseignement pontifical.

Aucun texte de condamnation n'a été émis par le Vatican concernant le Front National.

Les catholiques français sont absolument libres de voter pour le Front National, l'Eglise n'y fait aucune objection.

Prétendre le contraire est un mensonge et de la désinformation.

La manoeuvre consistant à diviser en deux le fil avec une partie "information" et une partie "discussion" est une malhonnêteté intellectuelle. Les administrateurs ou modérateurs qui ont fait cette séparation doivent ajouter eux-mêmes une note précisant la portée du communiqué de 2002 (nulle et en contradiction avec le Magistère de l'Eglise) et le hors-sujet des textes cités par le père Guy (aucun de mentionne le Front National).

Le communiqué de 2002 ne mentionne même pas le Front National...

Vous devriez avoir honte de vous abaisser à de telles manoeuvres.

Avatar de l’utilisateur
Geronimo
Quæstor
Quæstor
Messages : 342
Inscription : mer. 05 mai 2004, 1:58
Localisation : europe chrétienne

Re: Ce que pense la CEF du programme du FN

Message non lu par Geronimo » mar. 13 déc. 2011, 11:53

Il ne me semble pas que la vocation des évêques soit d'exercer un pouvoir temporel.
La vocation des évêques est d'être des exemples de sainteté par leur humilité et leur service, d'être pasteur des âmes, pas de jouer aux petits chefs dans le domaine temporel.

Par contre c'est la vocation des laïcs.

Par ailleurs, beaucoup ici semblent s'imaginer que les laïcs doivent obéissance à leur évèque. Or les seuls voeux d'obéissance qui existe dans le catholicisme sont ceux des moines et ceux des évêques vis-à-vis de leurs supérieurs.

Les prêtres et les laïcs ne sont pas eux appelés à faire voeu d'obéissance. D'où tous les cas fréquents de conflits en raison des abus de pouvoir des évêques sur les prêtres.

Et finalement c'est une grande sagesse de l'Eglise que d'éviter ainsi le cléricalisme.

L'opinion d'un évêque en matière politique n'est pas contraignante pour les fidèles laïcs pas plus que ne l'est l'opinion d'une organisation d'appellation contrôlée et inventée genre CEF ou COMECE.

Par conséquent je ne vois pas l'importance d'épingler ce sujet en tête de page (surtout expurgé de toutes les réponses valables des contradicteurs).
"Tant la concurrence au sens du LIBERALISME économique que la lutte des classes dans le sens marxiste sont contre nature et opposées à la conception chrétienne de la vie." Bienheureux Jean XXIII, encyclique Mater et Magistra n. 24

"Si les élections changeaient vraiment les choses, le vote serait interdit" Coluche
vive les sacrifices humains !
la droite a des idées
la droite sait aussi manifester

Aldous
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1434
Inscription : lun. 23 févr. 2009, 18:43

Re: Ce que pense la CEF du programme du FN

Message non lu par Aldous » mar. 13 déc. 2011, 12:31

Charles a écrit :Le communiqué de 2002 ne mentionne même pas le Front National...
Non, mais quand même y a pas photo:

Chrétiens, nous ne supportons pas les mensonges du candidat de l'exclusion, du mépris et de la haine (CEF)
Geronimo a écrit :Il ne me semble pas que la vocation des évêques soit d'exercer un pouvoir temporel.
La vocation des évêques est d'être des exemples de sainteté par leur humilité et leur service, d'être pasteur des âmes, pas de jouer aux petits chefs dans le domaine temporel.
Bonjour,

fonctions responsables qu'eux-mêmes avaient reçues du Christ : enseigner, baptiser, célébrer l'Eucharistie, rassembler et conduire
http://www.eglise.catholique.fr/ressour ... xiqueID=49

Le rôle de la Conférence des évêques de France:
Le contexte historique, institutionnel, culturel, social et politique est en partie commun à l'ensemble des diocèses français.
...Cet organisme leur permet également de réfléchir ensemble sur des sujets sociétaux, sociaux, éthiques, etc.
http://www.eglise.catholique.fr/confere ... rance.html
"Tout le malheur des hommes vient d'une seule chose, qui est de ne savoir pas demeurer en repos, dans une chambre." Blaise Pascal

Aldous
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1434
Inscription : lun. 23 févr. 2009, 18:43

Re: Ce que pense la CEF du programme du FN

Message non lu par Aldous » mar. 13 déc. 2011, 13:04

Charles a écrit :Il est tout à fait permis à des catholiques de défendre leur nation, car comme je l'ai déjà dit, le nationalisme (ou le patriotisme) est l'autre nom de l'amour du bien commun.
Défendre la nation oui, mais défendre ou adhérer au nationalisme, c'est autre chose. Le nationalisme n'est pas la nation , c'est une doctrine politique qui a des vues particulières sur la nation.

Plus généralement Charles, il me semble que vous brasser beaucoup d'air contre une évidence: L'Eglise dans sa grande majorité n'apprécie pas le FN ou l'extrême droite:

http://www.eglise.catholique.fr/confere ... roite.html

http://www.eglise.catholique.fr/confere ... nous-.html

http://www.eglise.catholique.fr/confere ... 002-5.html

http://www.eglise.catholique.fr/confere ... -2002.html

http://www.eglise.catholique.fr/confere ... arite.html

http://www.eglise.catholique.fr/confere ... -2002.html

http://www.eglise.catholique.fr/confere ... -2002.html

http://www.eglise.catholique.fr/actuali ... 11828.html

http://www.eglise.catholique.fr/eglise- ... ciete.html

http://www.eglise.catholique.fr/downloa ... ogique.pdf
"Tout le malheur des hommes vient d'une seule chose, qui est de ne savoir pas demeurer en repos, dans une chambre." Blaise Pascal

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Ce que pense la CEF du programme du FN

Message non lu par Raistlin » mar. 13 déc. 2011, 13:11

Aldous a écrit :fonctions responsables qu'eux-mêmes avaient reçues du Christ : enseigner, baptiser, célébrer l'Eucharistie, rassembler et conduire
Conduire oui, mais pas en tant qu'autorité politique. A moins d'envisager une théocratie, ce que l'Église n'a jamais fait.

Comme l'a rappelé Charles, le Magistère de l'Église laisse les nations libres de se gouverner. Certes, l'Église guide ét éclaire la conscience de ses fidèles mais au final, il me semble que les choix politiques relèvent de la conscience de chacun, sauf lorsque ces choix impliquent comme conséquence la violation de règles morales. Par exemple, dans le cas d'un candidat partisan de l'avortement ou du mariage homosexuel, il me semble que l'Église peut exiger des fidèles qu'ils ne votent pas pour lui.

La question devient donc : le FN promeut-il des choses contraires à la loi morale et au bien ? C'est à cette question qu'il faut répondre.

Bien entendu, en marge de cette question, la CEF peut aider les fidèles à réfléchir et à prendre une décision. Mais il me semble important de ne pas faire de ces opinions une vérité de foi : la CEF n'est pas infaillible, et si tout fidèle doit accueillir ce qui émane d'elle avec bienveillance (dans la mesure du possible), tout n'exige pas l'assentiment et l'obéissance du fidèle.
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Aldous
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1434
Inscription : lun. 23 févr. 2009, 18:43

Re: Ce que pense la CEF du programme du FN

Message non lu par Aldous » mar. 13 déc. 2011, 13:28

Raistlin a écrit :
Aldous a écrit :fonctions responsables qu'eux-mêmes avaient reçues du Christ : enseigner, baptiser, célébrer l'Eucharistie, rassembler et conduire
Conduire oui, mais pas en tant qu'autorité politique. A moins d'envisager une théocratie, ce que l'Église n'a jamais fait.
Les eveques réfléchissent sur des sujets de société, donc sur la politique aussi (c'est une des vocations de la CEF). Et nous font savoir leur réflexion par des textes. Il ne s'agit pas d'autorité, ni d'ordre comme voudrez nous faire croire Charles, géronimo et maintenant vous même que certains pensent que c'est le cas. La CEF donne un avis pesé, réfléchi sur des sujets (la politique compris) pouvant éclairer notre propre réflexion.
Personne n'a jamais dit ici: les eveques nous disent de faire ceci ou cela, c'est vous qui avez ce fantasme. Guy a mis des textes des eveques en ligne ici, c'est d'abord informatif et c'est déjà pas mal.
Dernière modification par Aldous le mar. 13 déc. 2011, 14:09, modifié 2 fois.
"Tout le malheur des hommes vient d'une seule chose, qui est de ne savoir pas demeurer en repos, dans une chambre." Blaise Pascal

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Ce que pense la CEF du programme du FN

Message non lu par Raistlin » mar. 13 déc. 2011, 13:41

Aldous a écrit :Les eveques réfléchissent sur des sujets de société, donc sur la politique aussi (c'est une des vocations de la CEF). Et nous font savoir leur réflexion par des textes. Il ne s'agit pas d'autorité, ni d'ordre comme voudrez nous le faire croire Charles, géronimo et maintenant vous même, mais d'un avis pesé, réfléchi sur des sujets (la politique compris) pouvant éclairer notre propre réflexion.
Oui, c'est bien ce que j'ai dit.

Mais ce qui importe de garder à l'esprit, c'est que cette réflexion de la CEF peut être soumise à une saine et charitable critique. Or vous semblez l'oublier puisque vous citez à tour de bras les texte de la CEF mais sans jamais émettre d'avis critique sur leur pertinence. En gros, vous faites une utilisation idéologique de ces textes : puisqu'ils vont dans votre sens, vous pensez pouvoir vous contenter de les citer sans aucune précaution ni critique objective. Quelle erreur !

Comprenez-moi bien. C'est une très bonne chose de rappeler ce que dit la CEF sur le FN car on peut attendre des évêques un avis pertinent sur beaucoup de sujets. Mais c'est aussi une excellente chose de mesurer le degré de pertinence de ses propos sur la question. Et je ne dis pas ça pour défendre le FN (je n'ai aucune sympathie pour ce parti), je dis cela pour éviter que l'erreur (si erreur il y a) prenne tout à coup des allures de vérité irréfutable sous le seul prétexte qu'elle sorte de la bouche de la CEF.
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Aldous
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1434
Inscription : lun. 23 févr. 2009, 18:43

Re: Ce que pense la CEF du programme du FN

Message non lu par Aldous » mar. 13 déc. 2011, 13:50

Raistlin a écrit : Oui, c'est bien ce que j'ai dit.

Mais ce qui importe de garder à l'esprit, c'est que cette réflexion de la CEF peut être soumise à une saine et charitable critique.
Peut mais ce n'est pas une obligation (en tout cas pas une obligation de faire part de sa critique). Et personnellement je mesure mon temps passé sur le forum (je n'ai pas que ça à faire) aussi ne caricaturez pas ma non-critique (apparente) en idéologie ou que sais- je encore...
"Tout le malheur des hommes vient d'une seule chose, qui est de ne savoir pas demeurer en repos, dans une chambre." Blaise Pascal

Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1699
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Re: Ce que pense la CEF du programme du FN

Message non lu par Charles » mar. 13 déc. 2011, 15:27

Bonjour,
Raistlin a écrit :La question devient donc : le FN promeut-il des choses contraires à la loi morale et au bien ? C'est à cette question qu'il faut répondre.
c'est la bonne question, à laquelle j'ai répondu dans ce message : viewtopic.php?p=200125#p200125 en rappelant le Magistère de l'Eglise et en reprenant les points principaux pouvant poser une difficulté.

Et il en ressort, bien évidemment, que le Front National ne promeut rien qui s'oppose aux exigences éthiques fondamentales pour le bien commun.

Le problème est que la CEF ne s'exprime pas en référence au Magistère de l'Eglise mais en fonction des tendances politiques personnelles des personnes qui la composent.

La vérité est que l'Eglise catholique ne s'est jamais exprimée sur le Front National et ne l'a pas condamné.

Mais elle a condamné, par exemple, le libéralisme de façon répétée : encycliques « Qui pluribus », « Nostis et Nobiscum », « Quadragesimo anno », « Rerum Novarum», allocutions « Quibus quantisque », « Quanto conficiamur moerore », etc.

Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1699
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Re: Ce que pense la CEF du programme du FN

Message non lu par Charles » mar. 13 déc. 2011, 16:05

Aldous a écrit :L'Eglise dans sa grande majorité n'apprécie pas le FN ou l'extrême droite
L'Eglise ne se réduit pas aux personnes, groupuscules ou associations qui utilisent le site de la CEF comme tribune pour diffuser leurs convictions politiques tout à fait privées.

Vous dites l'Eglise mais les auteurs que vous citez, ce sont :

Jeunesse Indépendante Chrétienne
AnimaFac - Eclaireuses Eclaireurs De France (EEDF) – FAGE - Jeunesse Etudiante Chrétienne (JEC) – Jeunesse Indépendante Chrétienne (JIC) – Jeunesse Ouvrière Chrétienne (JOC) - Mouvement Rural de Jeunesse Chrétienne (MRJC) - Scouts de France – Unions Chrétiennes de Jeunes Gens (UCJG-YMCA)
Action Catholique des Milieux Indépendants
Mgr de Berranger
Collectif Chrétiens contre la Précarité
Mgr Simon
Conseil du Presbyterium (délégués élus des prêtres d'Alsace)

des groupes qui sont censés diffuser le christianisme dans la société et non pas politiser l'Eglise. Mais ces gens se servent d'elle pour diffuser leurs convictions politiques personnelles. C'est une évidence, oui. Ils font ce qu'on appelle prostituer l'Eglise, la faire servir à des intérêts mondains.

Quand on a le souci de la Vérité, on va au Magistère et on redescend dans le concret, en veillant à ne rien perdre en route de ce qu'on a reçu de lui. Vous, vous procédez très différemment. Vous faites la sourde oreille au Magistère et utilisez l'Eglise à vos fins privées...

Dans les communiqués et déclarations que vous citez, il n'y a jamais d'examen sérieux et intelligent des positions condamnées. C'est toujours la même rhétorique qu'on entend sur TF1, dans le Figaro ou dans d'autres médias. Jamais rien qui soit un peu solide, on dirait que les auteurs s'adressent à des enfants ou à des moutons.

Le record dans la bêtise et l'hypocrisie est atteint quand on s'indigne de références aux valeurs chrétiennes faites par le Front National. C'est la mission des laïcs chrétiens de rendre le débat politique et la société un peu plus conformes à ces valeurs. Et le lieu du débat est la société elle-même. Mais vos amis font entrer le débat politique profane dans l'Eglise, comme si l'Eglise devait gouverner la société et se déterminer en faveur ou contre tel ou tel programme à faire appliquer dans la société, ce qui expressément défendu par le Magistère. L'Eglise a déjà beaucoup souffert de ce phénomène avec l'entrisme marxiste dans les années 60. Ca continue ou recommence aujourd'hui.

La société est le lieu du débat politique et de l'expression de valeurs chrétiennes, mais l'Eglise n'est pas le lieu du débat et de l'expression des convictions politiques.

La conférence des Evêques de France commet ainsi une faute en servant de tribune politique.

Bref, vous faites de telles confusions sur les rapports de l'Eglise et de la politique que c'est à se demander si au fond ces questions ne vous indiffèrent pas complètement. Et vos contributions sont d'une minceur... vous n'avez finalement rien à dire, vous essayez seulement d'employer l'Eglise au service de vos convictions politiques, sans même beaucoup d'attention à ce qu'elle peut dire... j'espère d'ailleurs que vous ne la méprisez pas, une telle désinvolture pour son Magistère pouvant interroger sur le respect que vous avez pour elle.

Cordialement

Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1699
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Re: Discussion sur ce que pense la CEF du programme du FN

Message non lu par Charles » mar. 13 déc. 2011, 16:18

Les administrateurs de ce forum condamnent-ils la :

Note doctrinale à propos de questions sur l'engagement et le comportement des catholiques dans la vie politique
[...]
Le Souverain Pontife Jean-Paul II, durant l'audience du 21 novembre 2002, a approuvé et
ordonné la publication de cette Note, qui avait été décidée par la session ordinaire de la
Congrégation pour la Doctrine de la Foi.
Rome, au siège de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, le 24 novembre 2002, Solennité du
Christ Roi de l'Univers.
+ Joseph, cardinal Ratzinger, préfet.
+ Tarcisio Bertone s.d.b., archevêque émérite de Verceil, secrétaire

si oui, peuvent-ils avoir l'honnêteté intellectuelle de l'exprimer publiquement ?

Si non, peuvent-ils avoir l'honnêteté de préciser dans le sujet : viewtopic.php?f=94&t=19953 que la note précitée prévaut sur le simple avis exprimé par la CEF, et tirer les conclusions de la note doctrinale quand à la pertinence de cet avis ?

Peuvent-ils également préciser si le "catholique" de Cité-catholique.org doit être entendu comme romain ou gallican ?

Pensent-ils que l'Eglise française jouisse d'une autonomie spéciale par rapport au Magistère de L'Eglise ?

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Ce que pense la CEF du programme du FN

Message non lu par Raistlin » mar. 13 déc. 2011, 16:20

Aldous a écrit :Peut mais ce n'est pas une obligation (en tout cas pas une obligation de faire part de sa critique). Et personnellement je mesure mon temps passé sur le forum (je n'ai pas que ça à faire) aussi ne caricaturez pas ma non-critique (apparente) en idéologie ou que sais- je encore...
Le problème, c'est que vous avez voulu manifester votre point de vue en citant les textes de la CEF. Soit, c'est votre droit et c'est effectivement intéressant. Mais dans la mesure où vous vous êtes servi des texte de la CEF pour exprimer votre point de vue (si ce n'est pas ce que vous vouliez faire, force est de constater que c'est pourtant l'impression que ça donne), il est légitime d'attendre de votre part un minimum de critique (en bien ou en mal).

Alors, je me trompe sans doute sur vos intentions, mais la façon dont vous avez posté ces textes a donné l'impression que vous invoquiez le Magistère et l'autorité de l'Église pour trancher la question. En gros, vous donniez l'impression de vouloir user d'un argument d'autorité. Si c'était bien le cas, à vous de vous assurer que la CEF a bien l'autorité nécessaire pour trancher la question. D'où la nécessité d'une authentique réflexion critique sur ces textes.

Sinon, de manière plus générale, je comprends tout à fait que vous n'ayez pas le temps de développer une analyse critique des textes de la CEF. Mais alors, lorsque Charles vous explique preuve à l'appui que ces textes ne sont peut-être pas sans erreur, pourquoi continuez-vous à les asséner avec la même constance comme si sa critique n’importait pas ?

Cordialement,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Discussion sur ce que pense la CEF du programme du FN

Message non lu par Raistlin » mar. 13 déc. 2011, 16:25

Charles a écrit :Les administrateurs de ce forum condamnent-ils la :

Note doctrinale à propos de questions sur l'engagement et le comportement des catholiques dans la vie politique
[...]
Le Souverain Pontife Jean-Paul II, durant l'audience du 21 novembre 2002, a approuvé et
ordonné la publication de cette Note, qui avait été décidée par la session ordinaire de la
Congrégation pour la Doctrine de la Foi.
Rome, au siège de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, le 24 novembre 2002, Solennité du
Christ Roi de l'Univers.
+ Joseph, cardinal Ratzinger, préfet.
+ Tarcisio Bertone s.d.b., archevêque émérite de Verceil, secrétaire

si oui, peuvent-ils avoir l'honnêteté intellectuelle de l'exprimer publiquement ?

Si non, peuvent-ils avoir l'honnêteté de préciser dans le sujet : viewtopic.php?f=94&t=19953 que la note précitée prévaut sur le simple avis exprimé par la CEF, et tirer les conclusions de la note doctrinale quand à la pertinence de cet avis ?

Peuvent-ils également préciser si le "catholique" de Cité-catholique.org doit être entendu comme romain ou gallican ?

Pensent-ils que l'Eglise française jouisse d'une autonomie spéciale par rapport au Magistère de L'Eglise ?
Charles, ne soyez donc pas absurde. Ce forum est fidèle à l’Église catholique et vous le savez pertinemment. Le gallicanisme ne saurait faire partie de la ligne éditoriale de ce forum.
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Verrouillé

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités