Retour sur le quinquennat de Sarkozy

« Par moi les rois règnent, et les souverains décrètent la justice ! » (Pr 8.15)
Avatar de l’utilisateur
Amfortas
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 138
Inscription : lun. 27 déc. 2010, 19:44

Re: Retour sur le quinquennat de Sarkozy

Message non lupar Amfortas » jeu. 15 déc. 2011, 11:48



Il n'y a aucune excuse possible en avançant le "contexte" économique tout simplement parce que Sarkozy et ses prédécesseurs ont continuellement diminué les capacités d'action de la France en bradant sa souveraineté à l'U.E. : ils ont rendu la France de plus en plus dépendante du "contexte" et ils l'ont fait volontairement, constamment.


C’est tout à fait exact, le supranationalisme a toujours été vendu comme la seule issue de secours, et lorsque les clients n’y croyaient plus trop on leur a même forcé la main. Inutile de rappeler ce qu’est le principe de subsidiarité, principe chrétien, complètement dévoyé pour le coup.

Notez que je n’ai rien contre le supranationalisme et les entorses au principe démocratique, si cela peut permettre un retour à la civilisation, à plus d’amour, d’intelligence et de prospérité, mais tous les indicateurs semblent indiquer le contraire.

Ceci dit c’est très pratique pour nos politicards à la petite semaine : le pays se porte un peu mieux c’est à mettre à leur actif, le pays se dégrade c’est à mettre au passif de Bruxelles ou de la conjoncture internationale, voilà l’arme à double tranchant.

De toute façon, un homme politique qui brigue la magistrature suprême est responsable moralement ou alors ce n’est qu’un histrion et il n’a pas à se présenter, il doit donc avouer ses impuissances d’entrée de jeu : « Cher Français et Françaises, je vous informe que si je suis élu, je n’aurai aucun pouvoir pour résoudre ça, ça et ça...car pour tout vous dire je suis l’homme lige d’un régime, et si l’on peut toucher aux institutions les plus sacrées, en revanche le régime il ne faut surtout pas y toucher. »

Entre parenthèses vous noterez la campagne de propagande de ces jours derniers : «Sortir de l’euro coûterait un million d’emplois ». C’est du même niveau que le joueur invétéré qui s’est déjà saigné aux quatre veines pour payer le droit d’entrée au club, qui s’est ruiné dans toutes ses parties, et qui préfère essayer de se refaire plutôt que de « payer le droit de sortie ».

Les "Patres Civitatis" se font de plus en plus mous ces temps-ci, flasques même...


Vous les remplacez tous avantageusement :)

Du reste je préfère l’intelligence de « La Voix dans le désert » (Jn 19-28) aux voix dans les urnes.
Un Tel verra comme feu Celui qu'il n'a pas connu comme lumière (St Grégoire Le Théologien)

Aldous
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1433
Inscription : lun. 23 févr. 2009, 18:43

Re: Retour sur le quinquennat de Sarkozy

Message non lupar Aldous » jeu. 15 déc. 2011, 12:03

Bonjour,

Moi je trouve que l'Europe c'est une belle idée même si c'est difficile. La solidarité, la concertation c'est bien. Et d'ailleurs l'Eglise à ce qu'il me semble est plutôt pour.

:paix!
"Tout le malheur des hommes vient d'une seule chose, qui est de ne savoir pas demeurer en repos, dans une chambre." Blaise Pascal

Avatar de l’utilisateur
VexillumRegis
Senator
Senator
Messages : 988
Inscription : ven. 21 mai 2004, 22:32
Localisation : Provence

Re: Retour sur le quinquennat de Sarkozy

Message non lupar VexillumRegis » jeu. 15 déc. 2011, 19:12

Entre parenthèses vous noterez la campagne de propagande de ces jours derniers : «Sortir de l’euro coûterait un million d’emplois ». C’est du même niveau que le joueur invétéré qui s’est déjà saigné aux quatre veines pour payer le droit d’entrée au club, qui s’est ruiné dans toutes ses parties, et qui préfère essayer de se refaire plutôt que de « payer le droit de sortie ».
C'est exactement la même chose en ce qui concerne l'affaire de la perte du triple A : il y a deux semaines, on nous présentait cette éventualité comme une vraie catastrophe, et aujourd'hui les mêmes nous assurent que cette perte ne serait finalement pas si catastrophique que cela...

Ils nous prennent vraiment pour des imbéciles !

- VR -

papoter
Barbarus
Barbarus

Re: Retour sur le quinquennat de Sarkozy

Message non lupar papoter » jeu. 15 déc. 2011, 19:36

C'est exactement la même chose en ce qui concerne l'affaire de la perte du triple A : il y a deux semaines, on nous présentait cette éventualité comme une vraie catastrophe, et aujourd'hui les mêmes nous assurent que cette perte ne serait finalement pas si catastrophique que cela...

Ils nous prennent vraiment pour des imbéciles
!

- VR -

Oui, c'est exactement cela, comme des imbéciles. Tous les politiciens sont comme cela : menteurs, dissimulateurs et -sauf en période électorale- méprisants à l'égard du peuple...

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13005
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Retour sur le quinquennat de Sarkozy

Message non lupar etienne lorant » jeu. 15 déc. 2011, 20:22

Oui, c'est exactement cela, comme des imbéciles. Tous les politiciens sont comme cela : menteurs, dissimulateurs et -sauf en période électorale- méprisants à l'égard du peuple...
Charles de Gaulle aussi ?
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Invité
Barbarus
Barbarus

Re: Retour sur le quinquennat de Sarkozy

Message non lupar Invité » lun. 19 déc. 2011, 19:16

C'est exactement la même chose en ce qui concerne l'affaire de la perte du triple A : il y a deux semaines, on nous présentait cette éventualité comme une vraie catastrophe, et aujourd'hui les mêmes nous assurent que cette perte ne serait finalement pas si catastrophique que cela...

Ils nous prennent vraiment pour des imbéciles
!

- VR -

Oui, c'est exactement cela, comme des imbéciles. Tous les politiciens sont comme cela : menteurs, dissimulateurs et -sauf en période électorale- méprisants à l'égard du peuple...
Quelques news supplémentaires :
Jeudi, en attendant dans un café, j'ai ouvert un journal et j'ai lu :

« Des militaires sans solde
Salaires
Depuis plusieurs mois, plus de 10.000 soldats de l'armée de terre seraient victimes d'un bug informatique. Leurs épouses haussent le ton . »

Je me suis jetée sur l'article pour savoir dans quel pays cela se passait. Eh bien, cela se passe chez nous. Bug informatique, je veux bien, mais bug informatique plusieurs mois de suite ??

Je sens nettement que mon porte-monnaie va avoir un bug bientôt. Pas le vôtre ??

papoter
Barbarus
Barbarus

Re: Retour sur le quinquennat de Sarkozy

Message non lupar papoter » mer. 21 déc. 2011, 9:59

Oui, c'est exactement cela, comme des imbéciles. Tous les politiciens sont comme cela : menteurs, dissimulateurs et -sauf en période électorale- méprisants à l'égard du peuple...
Charles de Gaulle aussi ?

Non, pas au même degré, mais le général n 'était pas un saint...

Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1701
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Re: Retour sur le quinquennat de Sarkozy

Message non lupar Charles » mar. 17 janv. 2012, 19:37

Affichée en 174x120 cm sur les kiosques à journaux de Paris, la une de Marianne :

http://www.marianne2.fr/photo/art/defau ... 1326385994

"L'HOMME QUI A COÛTÉ 500 MILLIARDS A LA FRANCE"

:mdr:

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13005
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Retour sur le quinquennat de Sarkozy

Message non lupar etienne lorant » mar. 31 janv. 2012, 18:52

Et d'après Wikipedia, ce sont 18 983 138 de français qui l'ont élu ! Bravo les électeurs !

:clap: :clap: :clap: :clap:

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lect ... se_de_2007
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13005
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Retour sur le quinquennat de Sarkozy

Message non lupar etienne lorant » mar. 31 janv. 2012, 22:21

L'angoisse de l'électeur devant le bulletin de vote...




Vieux mort en rire (pardon : mieux vaut en rire !)
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
miel
Quæstor
Quæstor
Messages : 273
Inscription : mer. 28 déc. 2011, 22:47

Re: Retour sur le quinquennat de Sarkozy

Message non lupar miel » sam. 04 févr. 2012, 11:41

Bonjour...

Et si on tempérait un peu tout ça ?

Mr. Nicolas Sarkozy a proposer une loi pour supprimer les consommations de tabac dans les lieux publics et ça... ce n'est pas un mal... en effet dans l'hôtellerie-restauration les employés n'ont pas par exemple à se ruiner la santé pour les fumeurs...

Il y a encore eu des gens pour sauter au plafond lors de cette annonce. Il y a encore eu des gens qui n'ont su à peut prêt que se plaindre.

Mr. Nicolas Sarkozy a augmenter les allocations de personnes handicapées...

Bizarrement, c'est passé sous silence... et il n'y a eu contrairement aux autres très peu de polémiques.

Mr. Nicolas Sarkozy a fait organisé des retours à l'emploi avec et c'est très important des formations de remise à niveau dans les matières scolaires...

Les bonnes gens bien pensantes, ont crier au loup dans la bergerie... ils ont saper son travail, sa politique et sa volonté en adoptant un comportement exécrable avec les jeunes qui ont adhéré à ces formations de remises à niveau.

Mr. Nicolas Sarkozy a supporter en silence presque qu'on lui manque énormément de respect...

En effet c'est pratiquement le seul président qui prépare des réunions télévisées avec des citoyens Français autant... le seul qui répond avec politesse, car pour garder son sang froid face à autant de méchanceté parfois gratuite... il faut être bien éduqué.

Mr. Nicolas Sarkozy a surtout de la famille qui vient des pays de l'est.

On a su le lui reprocher consciencieusement.

Mr. Nicolas Sarkozy n'est ni un saint, ni un héros, ni une victime.

Maintenant... je laisse les autres parler car si ce discours donne l'impression de le défendre ça n'en est rien :

Mr. Nicolas Sarkozy et ses gouvernements n'ont pas effectuer que de bonnes choses ni de bonnes décisions.
Ce ne sont juste que des constatations.

Il fait partie de l'Histoire de ce pays maintenant... voulez vous vraiment cracher sur une période de l'Histoire... ?
Voulez vous vraiment mettre le pays plus bas que terre en prenant plaisir à cracher sur une personnalité ?
Dernière édition par miel le sam. 04 févr. 2012, 16:56, édité 1 fois.

proflycee
Censor
Censor
Messages : 62
Inscription : sam. 18 déc. 2010, 15:21
Localisation : angers

Re: Retour sur le quinquennat de Sarkozy

Message non lupar proflycee » sam. 04 févr. 2012, 15:23

Bonjour à tous.

Je suis attristé par les réactions de certains "citoyens" concernant M.Sarkozy, s'appuyer sur un article de Marianne me semble bizarre. sachant ce qu'a dit son fondateur au sujet de M.Strauss-Kahn et des femmes (de plus où en serions nous avec Mme Royal??)

En France, les élections présidentielles ont lieu en deux tours:
Au premier tour, on essaie de voter pour celui qui est le plus proche de nos valeurs, en ne perdant pas de vue que seuls deux candidats restent en liste.
Au deuxième tour, on choisit entre deux candidats : Deux possibilités: on s'abstient ou on vote blanc.
Si on vote blanc, on assume le fait qu'aucun des deux candidats ne nous convient tout en acceptant , peut-être, le plus mauvais des deux, aussi nous ne pouvons plus nous plaindre (hormis le fait d'être en démocratie)
Si on vote pour l'un des deux, on doit accepter le résultat, tout en ayant donné des chances à celui qui semble le moins éloigné de nos aspirations.
Quand à moi, en 2007 au deuxième tour, je pense avoir fait le bon choix quant aux valeurs auxquelles je crois et en 2012, si cela devait être un choix analogue, je pense que je maintiendrai mon choix, eu égard au programme de M.Hollande concernant certaines valeurs.

Cordialement, et merci à Miel pour ses paroles adoucissantes et pleines de bon sens.

Avatar de l’utilisateur
Un gentil athée
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1308
Inscription : ven. 14 août 2009, 12:53
Conviction : Athéisme, agnosticisme, ignosticisme
Localisation : Lorraine profonde...
Contact :

Re: Retour sur le quinquennat de Sarkozy

Message non lupar Un gentil athée » sam. 04 févr. 2012, 15:41

Il aurait été intéressant de présenter aussi les aspects positifs de son mandat et les taxes qu'il a supprimé/diminué.
Moins de solidarité? C'est chrétien çà?
Se faire taxer, c'est être solidaire ? :sonne:
Sites pro-vie séculiers :
- http://www.godlessprolifers.org/
- http://secularprolife.org/
Mon blog : http://metazet.over-blog.com
Spoiler!
« Seigneur, prenez pitié du chrétien qui doute, de l'incrédule qui voudrait croire,
du forçat de la vie qui s'embarque seul, dans la nuit, sous un firmament
que n'éclairent plus les consolants fanaux du vieil espoir ! »
Joris-Karl HUYSMANS, A rebours

« L'amitié peut subsister entre des gens de différents sexes, exempte même de toute grossièreté.
Une femme cependant regarde toujours un homme comme un homme ;
et réciproquement un homme regarde une femme comme une femme.
Cette liaison n'est ni passion ni amitié pure : elle fait une classe à part. »
Jean de LA BRUYÈRE, Caractères, IV, Du cœur

Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1701
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Re: Retour sur le quinquennat de Sarkozy

Message non lupar Charles » sam. 04 févr. 2012, 17:49

Je suis attristé par les réactions de certains "citoyens" concernant M.Sarkozy, s'appuyer sur un article de Marianne me semble bizarre. sachant ce qu'a dit son fondateur au sujet de M.Strauss-Kahn et des femmes (de plus où en serions nous avec Mme Royal??)
Quel rapport ? Ca change quelque chose à l'accroissement de l'endettement de la France, de son déficit budgétaire et commercial, à la corruption de l'UMP, au fait que le ministre des affaires étrangères soit un repris de justice ? A tout le reste ? Vous n'avez que ce genre d'argument ? :zut:
Mr. Nicolas Sarkozy a supporter en silence presque qu'on lui manque énormément de respect...

En effet c'est pratiquement le seul président qui prépare des réunions télévisées avec des citoyens Français autant... le seul qui répond avec politesse, car pour garder son sang froid face à autant de méchanceté parfois gratuite... il faut être bien éduqué.
De toute façon, pour voter, il faut avoir au moins 18 ans. :p

Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1701
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Re: Retour sur le quinquennat de Sarkozy

Message non lupar Charles » sam. 04 févr. 2012, 19:20

Selon ce reportage, les Français souffrent du "syndrome du larbin ":

:arrow: http://www.dailymotion.com/video/xf1hfp ... n-2-2_news

Terrible, mais si vrai...


Revenir vers « Politique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit