Retour sur le quinquennat de Sarkozy

« Par moi les rois règnent, et les souverains décrètent la justice ! » (Pr 8.15)
Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1701
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Retour sur le quinquennat de Sarkozy

Message non lupar Charles » lun. 21 nov. 2011, 11:52

Retour sur le quinquennat de Sarkozy :


2007 Nicolas Sarkozy choisit Xavier Bertrand, franc-maçon du Grand Orient de France, comme porte-parole pour sa campagne électorale

2007 Sarkozy fête son élection au Fouquet’s sur les Champs-Elysées avec ses parrains Bernard Arnault (LVMH), Martin Bouygues (TF1), Serge Dassault (Armement, Le Figaro), Alain Minc (Le Monde), François Pinault (Fnac), Albert Frère (M6), Paul Desmarais (qui aurait payé l’addition de la soirée)…

2007 Deuxième divorce de Sarkozy

2007 Sarkozy envoie plus de troupes en Afghanistan

2007 Bernard Kouchner, ministre des Affaires Etrangères du gouvernement UMP déclare qu’il faut se préparer à la guerre en Iran

2007 Joseph Macé-Scaron, ancien directeur du Figaro Magazine « démissionné » du Figaro pour avoir refusé de céder à des pressions sarkozystes.

2007 Sarkozy signe le Traité de Lisbonne, seconde version du projet de constitution européenne rejeté par le peuple français lors du référendum de 2005, violant la souveraineté populaire et bafouant la démocratie.

2007 Mise en examen du sénateur UMP des Hauts de Seine Charles Ceccaldi-Raynaud, pour favoritisme, recel d'abus de biens sociaux et corruption passive.

2007 Sarkozy fait racheter les anciens bâtiments de l’imprimerie nationale au groupe Carlyle pour 376,5 millions d'euros. En 2003, Sarkozy alors ministre de l’Economie avait fait vendre ces mêmes bâtiments à ce même groupe pour 85 millions d'euros. (Parmi les principaux investisseurs et conseillers du groupe Carlyle, on trouve George Soros, Paul Desmarais, le grand ami de Nicolas Sarkozy, Olivier Sarkozy, demi-frère de Nicolas Sarkozy, qui copilote depuis avril 2008 l’activité mondiale de services financiers de Carlyle Group et Frank Carlucci, un ami du beau-père d'Olivier Sarkozy.)

2007 Déficit commercial de la France : 39,1milliards d’euros

2008 Troisième mariage de Sarkozy

2008 Sarkozy fait acheter par l’Etat un « avion présidentiel » dont le coût est de 176 millions d’euros, dont 60 millions pour l'achat, 91,5 pour l'aménagement, 20,5 pour la sécurisation des communications et les systèmes d'écoutes, et 4 millions pour la qualification de l'appareil.

2008 Le secrétaire d'État UMP Christian Blanc chargé du Développement de la région parisienne fait acheter sur le budget de son secrétariat d'État pour 12 000 € de cigares en dix mois, information révélée dans la presse en 2010. Prévenu de la publication de l'article, il rembourse 3 500 euros correspondant, selon ses dires, à sa « consommation personnelle », puis sur instruction de François Fillon, il se résout finalement à rembourser l'intégralité de la somme.

2008 Le secrétaire d'Etat à l'Outre-mer, Christian Estrosi, se fait louer par l’Etat un jet privé à 138.000 euros pour ne pas rater un pot à l'Elysée entre fidèles sarkozystes. Il déclare ensuite « Bien évidemment, si on m'avait soumis ce devis, je ne l'aurais pas accepté, je souhaite présenter toutes mes excuses ».

2008 Sarkoy remet la légion d'honneur à Isabelle Balkany (UMP), condamnée à quinze mois d'emprisonnement avec sursis en 1999, pour prise illégale d'intérêt, par la chambre régionale des comptes d'Ile de France.

2008 Déficit commercial de la France : 55,7 milliards d’euros

2008 Sarkozy dit « Casse-toi alors pauvre con ! » à un visiteur devant les caméras de télévision au Salon de l’Agriculture

2008 Sarkozy décore Paul Desmarais de la Légion d’Honneur

2009 Sarkozy fait revenir la France dans le commandement intégré de l’OTAN

2009 Xavier Bertrand, franc-maçon du Grand Orient de France devient secrétaire général de l’UMP

2009 Le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand apporte son soutien au réalisateur Roman Polanski qui, poursuivi aux États-Unis depuis 1977 pour une affaire de crime sexuel commis sur une fille de treize ans et délit de fuite, est arrêté en Suisse sur mandat d'arrêt américain.

2009 Léon Bertrand, maire (UMP) de Saint-Laurent du Maroni (Guyane), ex-ministre du tourisme de Jacques Chirac, est mis en examen pour "délit de favoritisme et corruption passive" et placé en détention provisoire au centre pénitentiaire de Ducos (Martinique) dans le cadre d'une information judiciaire ouverte à Fort de France pour "prise illégale d'intérêt, favoritisme, corruption active et passive, faux et usage de faux".

2009 Pierre Bédier, député UMP et président du Conseil général des Yvelines, est définitivement condamné pour "corruption passive"et "recel d'abus de biens sociaux". En décembre 2006, le tribunal correctionnel de Paris l’avait condamné à 18 mois de prison avec sursis, 50.000 euros d'amende et trois ans de privation des droits civiques. Deux autres élus UMP sont concernés : l’ancien maire de Poissy et actuel député des Yvelines Jacques Masdeu-Arus, et son ancien adjoint Gilles Forray, condamnés respectivement à deux et trois ans de prison avec sursis, ainsi qu'à cinq ans de privation des droits civiques. La justice leur reproche d’avoir reçu, entre 1998 et 2001, des enveloppes en espèces et d’autres avantages pour un total de plusieurs centaines de milliers d'euros, en échange de l’attribution de marchés publics.

2009 Sarkozy tente d’imposer son fils (23 ans sans diplôme) à la présidence de l’EPAD

2009 Le maire UMP de Saint-Cyprien (Pyrénées-Orientales), Jacques Bouille, 62 ans, incarcéré en décembre 2008 pour "prise illégale d'intérêts et corruption", se suicide à la prison de Perpignan où il était détenu. M. Bouille avait été mis en examen pour "blanchiment, corruption par personne exerçant un mandat électoral, trafic d'influence, prise illégale d'intérêts, détournement de biens publics, entrave à la manifestation de la vérité, subornation de témoins, faux et usage de faux" et placé en détention provisoire.

2009 Déficit commercial de la France : 43 milliards d'euros

2009 Sarkozy nomme directement le président de France Télévisions (précédemment élu par le CSA) et de Radio France

2009 L’UMP signe un « mémorandum d’entente » avec le parti communiste Chinois

2010 Sarkozy ordonne la vente de 56 tonnes d’or (il avait déjà fait vendre 500 tonnes d’or quand il était ministre du Budget en 2004. Janvier 2011 : 2 435,4 tonnes d’or, 2004 : 3 000 tonnes)

2010 Alain Juppé (UMP) est nommé ministre d'État, ministre de la Défense et des Anciens combattants. (En 2004, il avait été condamné à dix-huit mois de prison avec sursis dans l’affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris et à une peine de dix ans d’inéligibilité. Le tribunal jugeant notamment que : « la nature des faits commis est insupportable au corps social comme contraire à la volonté générale exprimée par la loi ; qu’agissant ainsi, Alain Juppé a, alors qu’il était investi d’un mandat électif public, trompé la confiance du peuple souverain. » En décembre 2004, la cour d’appel réduit la condamnation à quatorze mois de prison avec sursis et un an d’inéligibilité.)

2010 Le procureur général de la Cour de cassation saisit la Commission des requêtes de la Cour de justice de la République d'une demande d'enquête sur le rôle du Ministre UMP du Travail, de la Solidarité et de la Fonction publique Éric Woerth dans le dossier de la vente de l’hippodrome de Compiègne, soupçonné de « favoritisme » et de « prise illégale d’intérêt ». La Commission des requêtes de la CJR émet le 13 janvier 2011 un avis favorable à l'ouverture d'une enquête pour « prise illégale d'intérêts ».

2010 Le sénateur et maire UMP de Saint-Jean-Cap-Ferrat est mis en examen dans une affaire de corruption présumée sur la Côte d’Azur pour "blanchiment à titre habituel et en bande organisée, trafic d’influence et association de malfaiteurs", dans une affaire de corruption présumée liée à la construction de la Tour Odéon à Monaco, limitrophe de la commune de Beausoleil, instruite à Marseille par le juge d’instruction Charles Duchaine, de la Juridiction interrégionale spécialisée (Jirs).

2010 Le Secrétaire d'État UMP chargé de la Coopération et de la Francophonie Alain Joyandet démissionne suite à la révélation de la location d'un jet privé pour 116 500 € afin de se rendre en Martinique où il doit assister à une conférence et aux soupçons émis par le Canard Enchaîné d'avoir bénéficié d'un permis de construire illégal pour l'agrandissement de sa maison de Grimaud (Var), permis auquel il renonce peu après tout en clamant son innocence.

2010 Le Monde, Le Point et Mediapart — ont fait état d'un cambriolage ; les ordinateurs portables des journalistes chargés de l'affaire Woerth-Bettencourt, Hervé Gattegno (Le Point) et Gérard Davet (Le Monde), ont été dérobés au siège du journal du premier et au domicile du second, Mediapart pour sa part indique la disparition des cédéroms contenant les écoutes illégales de Liliane Bettencourt.

2010 Liberté de la presse : 45ème rang mondial (30ème rang en 2007, soit un recul de 15 places)

2010 Le gouvernement UMP supprime le dimanche férié (le dimanche devient un jour de travail comme les autres)

2010 Le ministre UMP de l’Education Luc Chatel attaque l’enseignement catholique en décrétant que “les dons effectués au profit d’association gérant un établissement privé hors contrat ne sont pas éligibles aux réductions d’impôt accordées au titre du mécénat.”

2010 En déplacement dans l’Ain, Benjamin Lancar, président du mouvement de jeunesse de l’UMP, consomme de l’alcool en quantité excessive puis se comporte de manière obscène avec son subordonné, le responsable départemental des jeunes de l’Ain, en ayant des attouchements sexuels et allant même jusqu’à le masturber devant l’ensemble des militants. Le lendemain, il insulte et agresse les pompiers venus le ranimer – les services hôteliers l’ayant trouvé en état de coma éthylique – à tel point que la police doit intervenir pour le calmer.

2010 Déficit commercial de la France : 51,4 milliards d'euros

2011 La mairie UMP d’Avignon subventionne l’exposition Piss Christ

2011 Sarkozy fait entrer la France en guerre contre la Libye, coût 320 millions d’euros, bilan : des milliers de morts et l’arrivée au pouvoir d’islamistes instaurant la charia et la polygamie

2011 (2010) Taux de chômage en France : 10% soit une augmentation de 25% en 4 ans de gouvernement Sarkozy-UMP (taux de chôamge 8% en 2007)

2011 Roselyne Bachelot ministre UMP des Solidarités réaffirme son « engagement que beaucoup connaisse pour que le mariage soit ouvert au couple de même sexe [...] Le mariage, c'est d'abord maintenant un engagement social et un engagement affectif. Donc je souhaite que, là encore, il n'y ait pas de discrimination".

2011 La commission des requêtes de la Cour de justice de la République recommande l'ouverture d'une enquête à l'encontre de Christine Lagarde pour « complicité de faux » et « complicité de détournement de biens publics » dans l'arbitrage rendu dans l'affaire Bernard Tapie lorsqu'elle était ministre UMP de l'Économie nommée par Sarkozy.

2011 Le premier ministre UMP François Fillon refuse au juge van Ruymbeke une perquisition dans le cadre de son enquête sur l’attentat de Karachi et les rétro-commissions des contrats d’armement.

2011 Alain Juppé (condamné en 2004 à quatorze mois de prison avec sursis et un an d’inéligibilité) est nommé ministre des Affaires Etrangères.

2011 Le secrétaire général l'UMP Jean-François Copé admet avoir reçu des cadeaux de l'homme d'affaires Ziad Takieddine, mis en examen dans le cadre de l'enquête sur le financement de la candidature d'Edouard Balladur en 1995.

2011 La député-maire UMP de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, a été entendue en août comme témoin assisté par un juge de Nanterre dans une enquête sur des soupçons de malversations financières. L'instruction judiciaire ouverte à Nanterre pour corruption et abus de biens sociaux est liée à l'attribution d'un marché par le syndicat intercommunal de chauffage urbain de la Défense (Sicudef). Joëlle Ceccaldi-Raynaud est aussi la présidente du conseil d'administration de l'Epad, l'Etablissement public pour l'aménagement de la Défense.

2011 Brice Hortefeux, ex-ministre UMP de l'Intérieur et conseiller de Sarkozy est l’objet d’une plainte pour "entrave au déroulement des investigations", "complicité de subornation de témoins" et "violation du secret de l'enquête" déposée par l’avocat des familles de l’attentat de Karachi.

2011 Vincent Franchi, fils de la député-maire UMP de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, est désigné par la majorité UMP du conseil général des Hauts-de-Seine administrateur du Sicudef, le syndicat qui gère tout le marché du chauffage du quartier d’affaires de la Défense. Marché qui est à l'origine de l'enquête en cours au tribunal de Nanterre portant sur de possibles commissions occultes.

2011 Le secrétaire d'État UMP au Commerce Frédéric Lefebvre déclare que le fort taux de natalité en France provoque un niveau élevé de chômage.

2011 Le gouvernement UMP de Sarkozy décide la désindexation des allocations familiales de l’inflation.

2011 Benjamin Lancar, président du mouvement de jeunesse de l’UMP, prend position en faveur du mariage et de l'adoption pour les homosexuels

2011 « Tous les dirigeants de l’UMP sont pour le mariage homosexuel » selon C. Boutin

2011 Le ministre UMP du budget François Baroin refuse la demande des juges d’instructions de lever le secret défense dans l’enquête sur la corruption dans le contrat Sawari II

2011 Indice de perception de la corruption : 6,8 (25° rang mondial) soit une augmentation de la corruption du secteur public de 0,5 points et un recul de 6 places pendant les 4 années de présidence Sarkozy (indice 7,3 en 2007, 19° rang mondial).

2011 Déficit commercial de la France : 75 milliards d'euros

2011 Déficit public français : 98,5 milliards d'euros soit une augmentation de 60 milliards par rapport à 2007 (déficit public année 2007 : 38,4 milliards d’euros)

2011 Dette française à fin mars : 1646,1 milliards d'euros soit 84,5 % du PIB et une augmentation de 430 milliards d’euros en 4 ans de gouvernement Sarkozy-UMP (1 211,6 milliards d'euros en 2007 soit 64,2 % du PIB)

2011 Les agences Standard & Poors et Moody menacent le AAA de la France


Depuis que Sarkozy est président, la France est moins compétitive, plus en déficit, moins riche en or, plus endettée, moins souveraine, plus corrompue politiquement, moins libre dans sa presse, moins démocratique, plus au chômage, plus belliqueuse, plus corrompue moralement, plus hostile au christianisme… c’est un véritable effondrement dans tous les domaines. Et je ne parle pas de la sécurité et de l'éducation où la décomposition a atteint son stade terminal.


SUPPLEMENT 1

Liste des taxes créées par Sarkozy depuis 2007

2012
- Taxe sur les hauts revenus
- Taxe sur les loyers élevés des micro-logements ( taxe de 10 % à 40 % sur le loyer des locations de petites surfaces dont le prix dépasse 40 euros du mètre carré, dès le 1er janvier).
- Taxe sur les sodas et boissons sucrées ( voir Taxe sodas appliquée aux light)
- Hausse du forfait social sur l’intéressement et la participation de 6 % à 8 %.
- Hausse de la taxe sur les conventions d’assurance de 3,5 % à 7 % (1,1 milliard d’euros de gain pour l’ Etat). Les mutuelles de santé solidaires et responsables, auparavant exemptées de la taxe, seront taxées à 3,5%.
- Hausse de la taxe sur le tabac et l’alcool ( bénéficie pour l’ Etat de 940 millions d’euros).
- Hausse du barème de la taxe sur les véhicules de société.
- Hausse de l’assiette de la contribution sociale de solidarité des sociétés et contribution additionnelle dans le secteur financier.
Niches fiscales supprimées :
- Fin de la défiscalisation totale des heures supplémentaires.
- Suppression de l’abattement sur la participation et l’intéressement et réduction de l’abattement sur la CSG et la CRDS de 3 % à 2 %.
2011
- Taxe sur les nuitées d’hôtel supérieures à 200 euros ( 90 millions d’euros dans les caisses de l’ Etat).
- Taxe sur la provision pour hausse des prix mise à la charge des entreprises du secteur pétrolier ( taxe sur les entreprises pétrolières, bénéfice de 120 millions d’euros pour l’ Etat).
- Imposition des plus-values latentes lors du transfert d’un domicile fiscal à l’étranger ( gain pour l’ Etat: 189 millions d’euros).
- Taxe sur les activités privées de sécurité ( 17 millions d’euros pour l’Etat).
-Taxe de risque systémique pour les banques ( 809 millions d’euros pour l’ Etat).
- Taxe de droit de timbre pour l’introduction d’une instance dans le cadre de la réforme de l’aide juridictionnelle ( 88 millions d’euros pour l’Etat).
- Taxe sur les opérateurs ferroviaires privés autorisés à utiliser le réseau ferré français.
- Taxe sur la capitalisation boursière ( taxe sur les sociétés détentrices de capitalisations de plus d’ 1 milliard d’euros, bénéfice de 12 millions d’euros dans les caisses de l’ Etat).
- Taxe de 5 % à 10 % sur les sociétés d’assurances qui constituent une réserve d’argent dans certaines conditions.
- Surtaxe de 5% sur les entreprises dites « de réseau », qui touchent à l’énergie, au transport ou aux télécommunications.
- Hausse de 2,5 % à 8 % du taux de la contribution payée par le bénéficiaire sur le gain de la levée d’option sur les stock-options, et de 10 % à 14 % de la contribution patronale sur la valeur de l’option.
- Hausse de la taxe sur les retraites chapeaux ( 110 millions d’euros de gain pour l’ Etat).
- Hausse du taux de forfait social sur l’épargne salariale de 4 % à 6 % ( 350 millions d’euros pour l’ Etat).
Niches fiscales supprimées :
- Réduction de cotisations patronales « Fillon » sur les bas salaires.
- Plafonnement de la réduction d’assiette au titre des frais professionnels.
2010
- Taxe spéciale d’équipement au profit de la société du grand Paris.
- Taxe sur les exploitants de centrales nucléaires.
- Taxe sur les bonus des traders ( bénéfice pour l’ Etat de 270 millions d’euros en 2010).
- Hausse de 6% de la taxe sur le tabac.
- Hausse du forfait journalier hospitalier et du « forfait social ».
- Hausse des prélèvements sociaux sur les « retraites chapeaux » sont doublés.
- Hausse de la fiscalité sur les plus-values mobilières.
- Taxe sur les complémentaires santé pour participer aux frais générés par la grippe A ( 300 millions d’euros).
- Taxe de 9,5% sur le produit des appels à des numéros surtaxés effectués dans le cadre des programmes télévisés et radiodiffusés comportant des jeux et concours.
Niches fiscales supprimées :
- Fin de l’exonération de prélèvements sociaux sur certains contrats d’assurance-vie en cas de décès du bénéficiaire .
- Fin des exonérations fiscales des sportifs professionnels liées au « droit à l’image collectif ».
2009
- Droit affecté au fonds d’indemnisation de la profession d’avoués près les cours d’appel: Dans la loi de finance rectificative pour 2009, le législateur a voté une indemnisation des avoués et de leurs salariés. Cette taxe, d’un montant forfaitaire de 330 euros est due, lors d’un procès, “par la partie qui interjette appel principal, lorsque l’appelant est tenu de constituer avocat devant la cour d’appel”.
- Droit de timbre perçu en cas de renouvellement anticipé de la CNI : La loi de finance de 2009 impose à tout citoyen de présenter sa carte nationale d’identité afin de la renouveler. En cas de défaut de présentation de la précédente carte, on doit s’acquitter d’un droit de timbre de 25 euros.
- Taxe sur le certificat d’immatriculation d’un véhicule neuf ou d’occasion.
- Eco-taxe poids lourds ( taxe sur le transport des marchandises par la route, gain pour l’ Etat de 1,2 milliard d’euros par an).
- Hausse de lla taxe sur le chiffre d’affaires de la branche santé des assurances complémentaires de 2,5 % à 5,9 % ( gain pour l’ Etat: 1 milliard d’euros)
- Doublement de la taxe sur les retraites chapeaux.
- “Forfait social” pour les employeurs.
- Taxe minière spécifique applicable à la production d’or en Guyane.
- Taxe sur les véhicules polluants, en fonction de l’émission de CO2.
- Taxe fixe sur chaque rapport de certification des comptes.
2008
- Franchises médicales.
- Taxe sur les distributeurs de pharmacie.
- Taxe sur les stock-options et les attributions gratuites d’actions.
- Taxe sur les indemnités de mise à la retraite d’office.
- Suppression de l’exonération de la taxe sur les accidents du travail et maladies professionnelles.
2007
Taxe additionnelle à la taxe sur les certificats d’immatriculation des véhicules ( surtaxe sur les véhicules polluants).

SUPPLEMENT 2

2007-2008 L’UMP verse 300 000 euros de subventions au parti de Christine Boutin

2009 « Je reste fidèle à Sarkozy » déclare Christine Boutin

2009 « Les électeurs du FRS sont les cocus de l’UMP. L’arnaque a consisté à faire croire à des dizaines ou des centaines de milliers d’électeurs qu’elle défend des valeurs alors qu’elle ne défend rien d’autre que sa carrière ! [...] C’est un parti qui est totalement inféodé à l’UMP. S’il avait été autonome, on aurait été fidèles à notre identité sur la question de l’Europe. [...] Christine Boutin est en train de tromper les gens. » analyse Emmanuel Delhoume, ex-secrétaire national du FRS (Boutin) en charge de la culture.

2010 Sarkozy charge Christine Boutin d’une rapport sur la mondialisation rémunéré à 9 500 euros nets par mois avec une voiture avec chauffeur à disposition, des bureaux dans le XVe arrondissement de Paris et un secrétariat particulier.

2010 « Je sais en revanche, que le Président Sarkozy est porteur de l’énergie nécessaire pour proposer aux autres chefs d’Etat, cette commune humanité qui, fonde sur la confiance et le respect, pourra éviter les violences qui sont en germe partout dans le monde. » affirme Christine Boutin.
Dernière édition par Charles le ven. 25 nov. 2011, 21:59, édité 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Anonymus
Senator
Senator
Messages : 749
Inscription : ven. 22 janv. 2010, 13:54

Re: Retour sur le quinquennat de Sarkozy

Message non lupar Anonymus » lun. 21 nov. 2011, 21:50

Il aurait été intéressant de présenter aussi les aspects positifs de son mandat et les taxes qu'il a supprimé/diminué.

Avatar de l’utilisateur
Griffon
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3174
Inscription : sam. 26 déc. 2009, 20:24

Re: Retour sur le quinquennat de Sarkozy

Message non lupar Griffon » lun. 21 nov. 2011, 22:06

2007-2008 L’UMP verse 300 000 euros de subventions au parti de Christine Boutin

2009 « Je reste fidèle à Sarkozy » déclare Christine Boutin

Ne prenons rien que cela !
Ces 2 faits, sortis de leur contexte, et mis l'un derrière l'autre.
Que dire ?
Si ce n'est saluer l'habileté.

Pas un commentaire négatif ou accusateur.
Mais l'accusation est bien là, un procès d'intention et le trouble sur l'intégrité de Mme Boutin.
Tout cela sans avoir rien dit.

Personnellement, je trouve le procédé odieux et bas.
Il décrédibilise toute votre litanie et démontré la bassesse du cœur de celui qui l'a exprimée.

En tout cas, ce n'est pas chrétien, et j'ose espérer que ce n'est pas vous qui l'avez composé.

De plus, pour le forum qui invite cette dame, il ne devrait pas laisser cela sans réagir.

Griffon.
Jésus, j'ai confiance en Toi,
Jésus, je m'abandonne à Toi.
Mon bonheur est de vivre,
O Jésus, pour Te suivre.

Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1701
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Re: Retour sur le quinquennat de Sarkozy

Message non lupar Charles » mar. 22 nov. 2011, 7:02

Cher Griffon,

je suis très désolé pour vous que vous ne supportiez pas la réalité, c'est très dommage. Bien que ce soit très fréquent. C'est agréable de rêver le monde, mais ça peut être aussi dangereux. Essayez de vous réveillez, d'ouvrir les yeux, de ne pas rester dans le déni. Vous savez, c'est votre monde, votre réalité, vous n'en avez pas d'autre.

Bien cordialement
Dernière édition par Charles le mar. 22 nov. 2011, 15:06, édité 1 fois.

Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1701
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Re: Retour sur le quinquennat de Sarkozy

Message non lupar Charles » mar. 22 nov. 2011, 14:25

Pas un commentaire négatif ou accusateur.
Mais l'accusation est bien là, un procès d'intention et le trouble sur l'intégrité de Mme Boutin.
Tout cela sans avoir rien dit.
La déclaration d'Emmanuel Delhoume, ancien secrétaire national du FRS (Boutin) en charge de la culture :

« Les électeurs du FRS sont les cocus de l’UMP. L’arnaque a consisté à faire croire à des dizaines ou des centaines de milliers d’électeurs qu’elle défend des valeurs alors qu’elle ne défend rien d’autre que sa carrière ! [...] C’est un parti qui est totalement inféodé à l’UMP. S’il avait été autonome, on aurait été fidèles à notre identité sur la question de l’Europe. [...] Christine Boutin est en train de tromper les gens. »

n'est-elle pas suffisamment claire ?

Le soutien indéfectible de Boutin à Sarkozy, à ces 4 ans de saletés ininterrompues commises par le président et son parti, ruine toute prétention à une "intégrité" morale ou politique qu'elle aurait préservée.

Et s'il y a du trouble, il est du côté de la contradiction perpétuelle que Boutin nous inflige, dans le genre je défends les valeurs chrétiennes mais votez quand même pour l'UMP car "à l'UMP, tous les leaders souhaitent le mariage homosexuel"...
Personnellement, je trouve le procédé odieux et bas.
Il décrédibilise toute votre litanie et démontré la bassesse du cœur de celui qui l'a exprimée.
Mon cher Griffon, comment est-il possible de "décrédibiliser" la réalité ? Vous dites "votre litanie" mais non, ce n'est pas "ma" litanie, ce n'est qu'un rappel portant sur seulement 4 années de gouvernement Sarkozy/UMP. Si j'étais remonté avant 2007, on tombait sur la suppression du lundi de Pentecôte, l'arrestation du conseiller en communication de Raffarin avec une prostituée mineure dans sa voiture... et encore toute une liste d'affaires et de saletés, mais par souci de concision, j'en suis resté à 2007-2011. Ce n'est donc pas "ma" litanie, on croirait presque que vous tentez de me faire porter la responsabilité de ces horreurs, mais bien celle de Sarkozy et de l'UMP, et je ne vois pas comment un catholique ayant un minimum de conscience morale pourrait voter pour une telle équipe de corrompus et d'incapables. "Catholique" n'est pas synonyme d'idiotie, de naïveté ou d'abrutissement, que je sache... ou bien est-ce votre conception du catholicisme ?

Bien à vous
Dernière édition par Charles le mar. 22 nov. 2011, 16:16, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2829
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Retour sur le quinquennat de Sarkozy

Message non lupar AdoramusTe » mar. 22 nov. 2011, 14:28

je suis très désolé pour vous que vous ne supportiez pas la réalité, c'est très dommage. Bien que ce soit très fréquent. C'est agréable de rêver le monde, mais ça peut être aussi dangereux. Essayez de vous réveillez, d'ouvrir les yeux, de ne pas rester dans le déni. Vous savez, c'est votre monde, votre réalité, vous n'en avez pas d'autre.
Merci Charles de ce texte qui résume bien le quinquennat du président Sarkozy.

Hélas, je crois que, comme d'habitude, il sera trop tard quand les gens décideront de se réveiller.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Avatar de l’utilisateur
Sapin
Sacerdos
Sacerdos
Messages : 2327
Inscription : sam. 14 juil. 2007, 15:54
Localisation : Montréal

Re: Retour sur le quinquennat de Sarkozy

Message non lupar Sapin » mar. 22 nov. 2011, 14:53

Paul Desmarais (qui aurait payé l’addition de la soirée)…
Paul Desmarais est un ami de Sarkozy??? Eh bien! elle est forte celle-là?? Ça explique bien des choses entre autres que le journal La Presse à Montréal ne remet jamais en question, ne serait-ce que dans sa page éditoriale, la politique de Sarkozy et le présente toujours de manière positive!
Père Guy

"J'attends la résurrection des morts et la vie du monde à venir".
credo

Mars
Censor
Censor
Messages : 88
Inscription : mer. 09 nov. 2011, 16:51

Re: Retour sur le quinquennat de Sarkozy

Message non lupar Mars » mar. 22 nov. 2011, 14:58

Il aurait été intéressant de présenter aussi les aspects positifs de son mandat et les taxes qu'il a supprimé/diminué.
Moins de solidarité? C'est chrétien çà?

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8140
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Retour sur le quinquennat de Sarkozy

Message non lupar Cinci » mar. 22 nov. 2011, 16:05

Père Guy :
Paul Desmarais est un ami de Sarkozy??? Eh bien! elle est forte celle-là??
C'est bien le cas.

Et alors Paul Desmarais et sa femme auront été tour à tour gratifiés de la Légion d'honneur. Il apparaît que Monsieur Desmarais aurait appuyé la carrière de Monsieur Sarkozy tout simplement. Le président français et l'homme d'affaire canadien partagent tout deux la même vision du monde.

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7079
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Retour sur le quinquennat de Sarkozy

Message non lupar Anne » mer. 23 nov. 2011, 4:50

Oh ! Boy ! :sonne:
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Invité
Barbarus
Barbarus

Re: Retour sur le quinquennat de Sarkozy

Message non lupar Invité » mer. 23 nov. 2011, 21:22

Cher Griffon,

je suis très désolé pour vous que vous ne supportiez pas la réalité, c'est très dommage. Bien que ce soit très fréquent. C'est agréable de rêver le monde, mais ça peut être aussi dangereux. Essayez de vous réveillez, d'ouvrir les yeux, de ne pas rester dans le déni. Vous savez, c'est votre monde, votre réalité, vous n'en avez pas d'autre.

Bien cordialement
Il me semble que Griffon ne vote pas en France.

Invité
Barbarus
Barbarus

Re: Retour sur le quinquennat de Sarkozy

Message non lupar Invité » mer. 23 nov. 2011, 21:34

Remarquable résumé de la situation. Merci Charles pour ce travail de titan. J'espère que vous n'aurez pas à rajouter une idée de génie que je n'ose pas citer ici de peur que nos politiques ne la traduise dans les faits.

Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1701
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Re: Retour sur le quinquennat de Sarkozy

Message non lupar Charles » ven. 25 nov. 2011, 21:52

Merci ! :)

Mise à jour :

2008 Sarkoy remet la légion d'honneur à Isabelle Balkany (UMP), condamnée à quinze mois d'emprisonnement avec sursis en 1999, pour prise illégale d'intérêt, par la chambre régionale des comptes d'Ile de France.

2009 Léon Bertrand, maire (UMP) de Saint-Laurent du Maroni (Guyane), ex-ministre du tourisme de Jacques Chirac, est mis en examen pour "délit de favoritisme et corruption passive" et placé en détention provisoire au centre pénitentiaire de Ducos (Martinique) dans le cadre d'une information judiciaire ouverte à Fort de France pour "prise illégale d'intérêt, favoritisme, corruption active et passive, faux et usage de faux".

2007 Déficit commercial de la France : 39,1milliards d’euros
2008 Déficit commercial de la France : 55,7 milliards d’euros
2009 Déficit commercial de la France : 43 milliards d'euros
2010 Déficit commercial de la France : 51,4 milliards d'euros
2011 Déficit commercial de la France : 75 milliards d'euros

Invité
Barbarus
Barbarus

Re: Retour sur le quinquennat de Sarkozy

Message non lupar Invité » sam. 26 nov. 2011, 10:56

Cher Griffon,

je suis très désolé pour vous que vous ne supportiez pas la réalité, c'est très dommage. Bien que ce soit très fréquent. C'est agréable de rêver le monde, mais ça peut être aussi dangereux. Essayez de vous réveillez, d'ouvrir les yeux, de ne pas rester dans le déni. Vous savez, c'est votre monde, votre réalité, vous n'en avez pas d'autre.

Bien cordialement
Cher Charles,
Je suis plutôt d'avis que certains qui sont enfoncés jusqu'au cou dans les problèmes du fait de leur médiocrité, ne supporteraient pas que la France s'en sorte.

Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1701
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Re: Retour sur le quinquennat de Sarkozy

Message non lupar Charles » jeu. 01 déc. 2011, 12:51

"La France dégradée par une agence US

L'agence de notation américaine Egan-Jones a abaissé aujourd'hui la note attribuée à la dette de la France à "A", cinq crans en dessous du "triple A" des trois grandes du secteur, Standard and Poor's, Moody's et Fitch.

La note, qui était jusque-là de "AA-", a été abaissée de deux crans au vu des perspectives pour la croissance économique, les finances publiques et le secteur bancaire du pays. La France avait perdu son "AAA" chez cette agence en juillet.

Pour la dette publique, Egan-Jones a constaté une "tendance désastreuse et le pire est encore à venir". Elle table sur une dette publique à 108,6% du produit intérieur brut en juin 2012, et 117,1% en juin 2013, contre 100% en juin 2011. "A mesure que la croissance de l'UE ralentira et que le chômage en France montera, les pressions budgétaires augmenteront", a estimé Egan-Jones. (...)"

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2011/1 ... agence.php

Le bilan économique de Sarkozy sera sans doute un des pires jamais enrgistrés.


Revenir vers « Politique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités