"Face aux chrétiens" - Marine Le Pen

« Par moi les rois règnent, et les souverains décrètent la justice ! » (Pr 8.15)
Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8197
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: "Face aux chrétiens" - Marine Le Pen

Message non lupar Raistlin » ven. 27 mai 2011, 10:51

Il est présente les choses d'une manière absolument irréprochable, contrairement au FN dont la politique est clairement inspirée par le racisme le plus primaire.
Auriez-vous des preuves que l'idéologie du FN soit raciste ? Ce serait bien qu'on ait des éléments concrets pour pouvoir discerner en conscience.

Merci d'avance.
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Luciphoros
Censor
Censor
Messages : 64
Inscription : jeu. 14 oct. 2010, 12:00

Re: "Face aux chrétiens" - Marine Le Pen

Message non lupar Luciphoros » ven. 27 mai 2011, 10:54

Bonjour

JM Lepen n'est pas tout le FN et ses déclarations ne sont pas toute l'idéologie de ce parti qui est à l'opposé des valeurs évangéliques.
Dernière édition par Cgs le ven. 27 mai 2011, 10:57, édité 1 fois.
Raison : Propos polémiques supprimés, cordialement, Cgs

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8197
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: "Face aux chrétiens" - Marine Le Pen

Message non lupar Raistlin » ven. 27 mai 2011, 11:00

JM Lepen n'est pas tout le FN et ses déclarations ne sont pas toute l'idéologie de ce parti qui est à l'opposé des valeurs évangéliques.
Je suis bien d'accord, il me semble qu'il faille distinguer les dérapages de Mr Le Pen et l'idéologie politique du FN.

Par contre, avant de me prononcer sur l'inadéquation entre cette idéologie et les valeurs évangéliques, j'aimerais autant en savoir plus sur elle... De nos jours, c'est à la mode de stigmatiser (sans mauvais jeu de mots) en dénonçant cette soi-disant contradiction avec les valeurs évangéliques. C'est d'autant plus dérangeant que cette stigmatisation est parfois l'oeuvre de personnes bien peu soucieuses de mettre leurs pas dans ceux du Christ.
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Luciphoros
Censor
Censor
Messages : 64
Inscription : jeu. 14 oct. 2010, 12:00

Re: "Face aux chrétiens" - Marine Le Pen

Message non lupar Luciphoros » ven. 27 mai 2011, 12:34

Eh bien il suffit de raisonner dans ses limites le concept de "préférence nationale" ou celui de "droit du sol <=> du sang".

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8197
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: "Face aux chrétiens" - Marine Le Pen

Message non lupar Raistlin » ven. 27 mai 2011, 13:53

Eh bien il suffit de raisonner dans ses limites le concept de "préférence nationale" ou celui de "droit du sol <=> du sang".
Il n'y a strictement rien de choquant, de prime abord, dans les notions de "préférence nationale" et de "droit du sang". Du moins, il n'y a rien de choquant lorsqu'on n'est pas assujetti aux idéologies multi-culturelles modernes.
Comprenez-moi bien : je ne refuse pas le droit aux gens d'adhérer à ces idéologies mais je me demande au nom de quoi ils se permettent de diaboliser ceux qui ne pensent pas comme eux.

Bref, donc à moins de prouver en quoi le FN propose une idéologie raciste (c'est-à-dire une idéologie fondée sur la supériorité d'une race par rapport à une autre), je ne vois pas le bien-fondé d'une telle diabolisation... Ou plutôt si, je vois bien : il s'agit de terrorisme intellectuel. On impose un mode de pensée devant lequel tout un chacun est obligé d'abdiquer son intelligence.

En fait, à la limite, ce qui serait contestable dans l'idéologie politique du FN, ce serait ce concept de donner la priorité aux Français. Ca pourrait effectivement être jugé discriminatoire. Mais en même temps, n'est-ce pas légitime qu'une nation concentre davantage ses efforts sur ses citoyens ? Ca ne me semble pas si absurde que ça. Bon, je rappelle que je connais mal le sujet. Mais si je ne suis pas pro-FN, je refuse d'être contre a priori et de céder à cette diabolisation savamment orchestrée.

Et puis, entre nous, plutôt que de perdre leur temps à diaboliser le FN (et donc à prendre pour des imbéciles ou des fachos les 10 à 20% de citoyens qui votent pour ce parti), nos politiques feraient mieux de se poser la question de ce qui fait son lit.
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Luciphoros
Censor
Censor
Messages : 64
Inscription : jeu. 14 oct. 2010, 12:00

Re: "Face aux chrétiens" - Marine Le Pen

Message non lupar Luciphoros » ven. 27 mai 2011, 15:14

Je vous suggère de relire ce fil depuis son début.

La préférence nationale, en plus d'être une crispation identitaire discriminatoire, est par nature "exclusive" et par là même anticonstitutionnelle.

Quid par ex de ces migrants +- clandestins sous le coup permanent d'une reconduite, qui ramassent vos (nos) poubelles, ont un salaire, payent des impôts, cotisent aux organismes sociaux, ont scolarisés leurs enfants...????
A défaut d'être régularisés - c.à.d de devenir Français - n'auraient-ils pas droit à la constitution de leur retraite, à la SS, aux allocations....?

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8197
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: "Face aux chrétiens" - Marine Le Pen

Message non lupar Raistlin » ven. 27 mai 2011, 15:47

La préférence nationale, en plus d'être une crispation identitaire discriminatoire, est par nature "exclusive" et par là même anticonstitutionnelle.
Le terme de "crispation identitaire discriminatoire" ne regarde que vous. C'est votre lecture selon votre idéologie.

Quant à l’exclusion, c’est un épouvantail dont se servent les uns et les autres pour éviter d’avoir à réfléchir. Car toute communauté – et donc nation a fortiori – procède par exclusion. Les francs-maçons ne font-ils pas la même chose en refusant d’initier ceux qui ont un casier judiciaire, ou d'ouvrir leurs tenues aux non maçons ?
Entendons-nous bien : il ne s’agit pas de vanter tout type d’exclusion. Il va de soi qu’un certain type d’exclusion est abject. En revanche, je ne vois pas où est le problème lorsqu’une communauté souhaite conserver une cohésion et une identité propres. Une telle communauté peut tout à fait dialoguer avec d’autres et même accueillir de nouveaux membres venant de l’extérieur, mais il est absurde d’exiger d’elle qu’elle se dissolve dans une espèce de marasme multi-culturel. D’ailleurs, en faisant ainsi, elle mourra, par définition. Il s’agit donc simplement de poser de justes limites, afin de ne pas perdre son identité. Honnêtement, il n’y a aucun mal à ça. Le mal ne vient que si ça se transforme en haine de l’autre.

Ainsi, la préférence nationale ne me semble pas poser de problème moral, tant qu’il ne s’agit pas de haïr ce qui n’est pas français. Rappelons que l’État est d’abord là pour veiller aux intérêts des citoyens. Bien sûr, j’ai conscience des dérapages que le concept de préférence nationale peut engendrer – et peut-être que le FN dérape à ce sujet – mais en soi, il ne me semble pas poser de problème. Résumons :
- Est-ce que par préférence nationale le FN veut signifier une haine et un rejet systématique de ce qui n’est pas français ? PAS BIEN !
- Est-ce que par préférence nationale le FN veut dire que le devoir de l’État est de veiller aux intérêts des citoyens français en priorité ? BIEN ! (ou du moins, rien de condamnable)

Quid par ex de ces migrants +- clandestins sous le coup permanent d'une reconduite, qui ramassent vos (nos) poubelles, ont un salaire, payent des impôts, cotisent aux organismes sociaux, ont scolarisés leurs enfants...????
Hé bien, c'est très simple : soit leur situation doit être régularisée, soit ils doivent effectivement être reconduits s'il s'avère qu'ils n'ont aucun motif valable à rester sur le sol français. Rien de choquant là-dedans.

Si leur situation est régularisée, voire même si la nationalité leur est octroyée, aucun souci ! J’ai des amis étrangers qui travaillent en France, cotisent, scolarisent leurs enfants, etc. et ils n’ont aucun problème de papiers. Par contre, quid de ceux qui sont en situation irrégulière, travaillent au black, profitent de la sécu, etc. ? Il y a de tout j’imagine.

S’il s’agissait de faire de la France un système replié sur soi où toute possibilité pour un étranger de venir résider en France serait impossible, il est bien évident que ce serait une idéologie absurde et néfaste. Mais s’il s’agit simplement de réguler les flots migratoires et d’empêcher les situations irrégulières, je ne vois franchement pas où est le problème. Sauf si c’est fait de manière inhumaine, bien entendu.

A défaut d'être régularisés - c.à.d de devenir Français - n'auraient-ils pas droit à la constitution de leur retraite, à la SS, aux allocations....?
Attention, il n’y a pas que la nationalisation comme régularisation possible. On peut être étranger et travailler légalement en France.

Par contre, je suis bien d’accord avec vous : à partir du moment où un étranger cotise pour la sécu, les allocs, etc. il doit pouvoir en bénéficier. Ou alors on ne le fait pas cotiser, mais ce serait profondément injuste de lui faire payer des cotisations sans qu’il puisse bénéficier des services associés.
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Luciphoros
Censor
Censor
Messages : 64
Inscription : jeu. 14 oct. 2010, 12:00

Re: "Face aux chrétiens" - Marine Le Pen

Message non lupar Luciphoros » ven. 27 mai 2011, 16:20

Le terme de "crispation identitaire discriminatoire" ne regarde que vous. C'est votre lecture selon votre idéologie.

Non relisez la Constitution Française : http://www.legifrance.gouv.fr/affichTex ... 0006071194
Non votre exemple maçonnique ne tient pas car il met sur le même pied des catégories qui ne se comparent pas. En plus il est inexact nous pouvons accepter des personnes ayant purgé leur peine sauf pour des délits et crimes de sang et ceux touchant aux moeurs, à l'honneur et à la probité.

- Est-ce que par préférence nationale le FN veut dire que le devoir de l’État est de veiller aux intérêts des citoyens français en priorité ? BIEN ! (ou du moins, rien de condamnable)
Ca c'est le discours officiel...

- Est-ce que par préférence nationale le FN veut signifier une haine et un rejet systématique de ce qui n’est pas français ? PAS BIEN !
C'est hélas la réalité... voir ce qui se passe dans certaines communes à forte notation extrême droite.

Au sujet des migrants vous ne pouvez pas charcuter à votre guise l'exemple.
Il y a bien sûr de tout et même du pire. Toute la ,question est de savoir si quelques exceptions peuvent constituer une justification?
Par contre, quid de ceux qui sont en situation irrégulière, travaillent au black, profitent de la sécu, etc. ?
c'est exactement l'argument frontiste.

aroll
Quæstor
Quæstor
Messages : 261
Inscription : lun. 16 nov. 2009, 13:09

Re: "Face aux chrétiens" - Marine Le Pen

Message non lupar aroll » ven. 27 mai 2011, 16:52

Il est présente les choses d'une manière absolument irréprochable, contrairement au FN dont la politique est clairement inspirée par le racisme le plus primaire.
Auriez-vous des preuves que l'idéologie du FN soit raciste ? Ce serait bien qu'on ait des éléments concrets pour pouvoir discerner en conscience.

Merci d'avance.
Le front national fait le lien entre immigration et délinquance, comme si la délinquance que l'on rencontre aujourd'hui dans les quartiers était une "spécialité" étrangère, comme si ce type de délinquance ne pouvait être le fait de français.
C'est faux, totalement faux, ce type de délinquance est exclusivement liée au mode de vie imposé par les conditions de vie dans ces quartiers.
Il y a quelques décennies, ces quartiers étaient majoritairement habités par des français, et le même type de délinquance s'y rencontrait, mais on l'a oublié.
Il suffit de lire le texte de la chanson "quand on arrive en ville" de Daniel Balavoine, dans l'opéra-rock Starmania en 1978, pour se rafraîchir la mémoire.

Voici le texte
Quand tout l'monde dort tranquille
Dans les banlieues-dortoir
C'est l'heure où les zonards descendent sur la ville
Qui c'est qui viole les filles
Le soir dans les parkings
Qui met l'feu aux buildings
C'est toujours les zonards
Alors c'est la panique sur les boulevards
Quand on arrive en ville...

Quand on arrive en ville
Tout l'monde change de trottoir
On a pas l'air virils
Mais on fait peur à voir
Des gars qui se maquillent
Ça fait rire les passants
Mais quand ils voient du sang
Sur nos lames de rasoir
Ça fait comme un éclair dans le brouillard
Quand on arrive en ville...

Nous tout c'qu'on veut c'est être heureux
Etre heureux avant être vieux
On n'a pas l'temps d'attendre d'avoir trente ans
Nous tout c'qu'on veut c'est être heureux
Etre heureux avant être vieux
On prend tout c'qu'on veux mais en attendant

Quand on arrive en ville
On arrive de nulle part
On vit sans domicile
On dort dans les hangars
Le jour on est tranquille
On passe incognito
Le soir on change de peau
Et on frappe au hasard
Alors préparez vous pour la bagarre
Quand on arrive en ville...

Quand la ville souterraine
Est plongée dans le noir
Les gens qui s'y promènent ressortent sur des brancards

On agit sans mobile
Ça vous paraît bizarre
C'est p't être qu'on est débile
C'est p't être par désespoir
Du moins c'est ce que disent les journaux du soir
Quand on arrive en ville

Nous tout ce qu'on veut, c'est être heureux
Etre heureux avant d'être vieux
On a pas le temps d'attendre d'avoir trente ans
Nous tout ce qu'on veut, c'est être heureux
Etre heureux avant d'être vieux
Nous on prend tout ce qu'on peut en attendant

Quand viendra l'an 2000 on aura 40 ans
Si on vit pas maintenant, demain il sera trop tard
Qu'est-ce qu'on va faire ce soir
On va peut-être tout casser
Si vous allez danser ne rentrez pas trop tard
De peur, qu'on égratigne vos Jaguars
Préparez vous pour la bagarre
C'est la panique sur les boulevards
Quand on arrive en ville.


Je remet un extrait particulièrement intéressant:

Qui c'est qui viole les filles
Le soir dans les parkings
Qui met l'feu aux buildings
C'est toujours les zonards
Alors c'est la panique sur les boulevards

Viols, feux aux buildings, on se croirait aujourd'hui............... dans un quartier d'immigré.....

Le FN affirme que l'immigration tire les salaires vers le bas, et ça aussi c'est faux (de plus, si c'était vrai, ce serait l'employeur le coupable, pas l'immigré).
La plupart des emplois qui ne sont acceptés que par les étrangers, ne sont pas des emplois "normaux" pour lesquels l'employeur profite de la situation, ce sont plutôt des emplois dont la rentabilité NE PERMET PAS de payer un salaire supérieur.
En d'autres termes, sans les étrangers, ces emplois seraient quand même sous payés ou DISPARAÎTRAIENT tout simplement.
Il y a aussi des emplois nécessaires à la bonne marche de la société (donc impossibles à laisser disparaître), qui sont essentiellement occupés par des immigrés mal payés.
Sans les immigrés, les patrons seraient bien obligés d'employer des français et de les payer mieux!? Oui, mais alors il serait obligé AUSSI d'augmenter leurs prix, ce qui rendrait la vie plus chère aux français, tandis que leur salaire ne serait bien sûr pas augmenté*.
(*) On augmente pas les salaires sur une simple décision, ceux ci sont fonction de la productivité, et une augmentation arbitraire du SMIC se traduirait simplement par une hausse du chômage.



Le FN stigmatise le coût (supposé) des immigrés en prestations sociale.
Ben ils ne touchent pas plus que ce que toucherait un français dans la même situation, donc si l'on remplace tous les immigrés par autant de français (pour conserver la même population et donc comparer efficacement), le bilan est exactement le même (même taux de chômage, donc même nombre de chômeurs, et même nombre de RMIstes).

Beaucoup de sympathisants du FN affirment que les étrangers aggravent le chômage, ce qui est bien sûr totalement faux (j'ose espérer que je ne serai pas obligé de justifier de cette évidence) mais le FN ne s'est jamais démarqué de cette légende, parce qu'elle sert ses intérêts.

Voilà donc toute une série de contre vérités propagées par le FN (identification délinquance/immigration, influence sur les salaires, coût), ou hypocritement non corrigée par le FN (immigration = + de chômage). Comment expliquer cela?
Ben soit ils sont idiots (tous), soit ils sont racistes, et je ne me résouds pas à penser qu'ils sont idiots.

Le Fn refuse le regroupement familiale, mais prétend par ailleurs défendre la famille.... Il y aurait donc de bonnes et de mauvaises famille...

Le FN prône le renvoi des immigrés délinquants dans le pays d'origine, ce qui correspond à une double peine. Un crime est donc considéré comme plus grave lorsqu'il est commis par un étranger que par un français, sans compter l'injustice que représente ce renvoi pour la famille (du délinquant) qui n'a peut-être rien à se reprocher et n'a pas à être punie pour les agissements d'un seul.

Le FN prône le retrait de la nationalité française, avec effet rétroactif sur un certains nombre d'années*, pour certains délinquants.
Ici encore, on a une mesure qui entérine le principe de deux poids deux mesures, tout est toujours plus grave pour un étranger.
(*)pas trop quand même pour ne pas devoir virer certains de ses membres, ça ferait désordre.

Voilà donc plusieurs points où les étrangers sont systématiquement stigmatisés et traités différemment, pour leur seul tort d'être étrangers.
Ces mesures n'ont aucun intérêt réel, elles sont donc d'inspiration raciste.

J'ai vu Jean-Marie Lepen, il y a déjà pas mal d'années, faire un discours dans le nord de l'Italie (à l'invitation de responsables locaux), devant une foule dont une grande partie faisait le salut nazi.............. et ça ne l'a pas dérangé le moins du monde.

Certaines paroles (simples paroles sans insultes), de Jean-Marie Lepen étaient clairement racistes(1), mais n'ont jamais été condamnées parce que ce que l'on condamne, ce sont les INSULTES racistes, les incitations à la haine, et la discrimination, mais pas les idées...
(1) Il a affirmé, il y a une quinzaine ou une vingtaine d'années qu'il ne croyait pas à l'égalité des races, c'est la définition même du racisme.

Conclusion: Le FN répand ou favorise des idées absolument fausses sur les immigrés (délinquance, pression salariale, coût, chômage), il propose des mesures clairement discriminatoires et socialement et économiquement injustifiées (non regroupement familial, double peine, retrait de nationalité), il mentionne l'immigration au minimum comme co-responsable de TOUS les problèmes, il a* toléré les manifestations et comportements à tendance clairement nazie (salut hitlerien), et n'a pas renié les paroles clairement racistes de son ancien chef.
(*)Il y a semble-t-il une correction timide qui a commencé sur ce sujet, sauf quand il s'agit de "papa".
Tous ces faits ne peuvent s'expliquer que de deux manières: soit ils sont stupides, soit racistes.

Amicalement, Alain

aroll
Quæstor
Quæstor
Messages : 261
Inscription : lun. 16 nov. 2009, 13:09

Re: "Face aux chrétiens" - Marine Le Pen

Message non lupar aroll » ven. 27 mai 2011, 16:55

JM Lepen n'est pas tout le FN et ses déclarations ne sont pas toute l'idéologie de ce parti qui est à l'opposé des valeurs évangéliques.
Je suis bien d'accord, il me semble qu'il faille distinguer les dérapages de Mr Le Pen et l'idéologie politique du FN.

Par contre, avant de me prononcer sur l'inadéquation entre cette idéologie et les valeurs évangéliques, j'aimerais autant en savoir plus sur elle... De nos jours, c'est à la mode de stigmatiser (sans mauvais jeu de mots) en dénonçant cette soi-disant contradiction avec les valeurs évangéliques. C'est d'autant plus dérangeant que cette stigmatisation est parfois l'oeuvre de personnes bien peu soucieuses de mettre leurs pas dans ceux du Christ.
Ben je crois que le lien de Pneumatis répond bien à ce problème.
http://pneumatis.over-blog.com/article- ... 71176.html
Le lien ne marchait pas, je l'ai corrigé.

Amicalement, Alain
Dernière édition par aroll le sam. 28 mai 2011, 11:52, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Anonymus
Senator
Senator
Messages : 749
Inscription : ven. 22 janv. 2010, 13:54

Re: "Face aux chrétiens" - Marine Le Pen

Message non lupar Anonymus » ven. 27 mai 2011, 19:31

il me semble qu'il faille distinguer les dérapages de Mr Le Pen et l'idéologie politique du


Sauf que J-M Le Pen n'est pas un militant de base du parti, il en est le fondateur et l'a présidé pendant longtemps. De plus, nous ne parlons pas d'une élection locale, mais d'une élection présidentielle où justement le candidat était M. Le Pen. Et ce n'est pas non plus comme si il était le seul dans son parti à avoir connu de tels dérapages.

omicron
Censor
Censor
Messages : 173
Inscription : dim. 05 avr. 2009, 11:39
Conviction : agnostique (catholique jusqu'en 2015)
Localisation : Toulouse

Re: "Face aux chrétiens" - Marine Le Pen

Message non lupar omicron » ven. 27 mai 2011, 23:03

Raistlin en force !

Bonjour Raistlin,

je parcours vos divers billets publiés sur ce fil de discussion et je me trouve bien souvent en accord avec vos propos.
J'en veux surtout retenir la nécessité de ne pas diaboliser l'ensemble des Français tentés par le vote Le Pen, de même que votre exigence à vouloir "faire de la pensée" au-delà d'une situation qui veut trop souvent présenter le FN de manière caricaturale.
Les Bons jugeraient de haut les Méchants, là comme ailleurs, et cette grille d'analyse binaire qui diabolise le courant de pensée classé à l'extrême-droite et les Français sensibles à ses sirènes pèse sur la qualité du débat hexagonal.
Si la montée du FN est un thermomètre qui montre la "crispation" des Français, il ne s'agirait pas de casser ce thermomètre mais plutôt d'apprendre à reconnaître dans cette manifestation la contre-réaction à une autre crispation : l'éloge du multiculturalisme à tout prix et de l'immigration comme richesse nationale-et-que-si-t'es-pas-d'accord-t'es-qu'un-bouseux !

La France est devenue une terre hétérogène, voire hétéroclite, pour le plus grand bonheur de "brutes" qui l'ont parcellisée pour mieux se goinfrer.

Bon courage.
Au-delà de deux commentaires par jour, c'est l'égo qui prime, l'échange devient second.

Avatar de l’utilisateur
Cgs
Prætor
Prætor
Messages : 2660
Inscription : mar. 24 mars 2009, 14:20
Conviction : Catholique

Re: "Face aux chrétiens" - Marine Le Pen

Message non lupar Cgs » sam. 28 mai 2011, 7:28

Bonjour,
Je vous suggère de relire ce fil depuis son début.
La préférence nationale, en plus d'être une crispation identitaire discriminatoire, est par nature "exclusive" et par là même anticonstitutionnelle.
Déjà, il faudrait savoir ce que l'on entend par préférence nationale. S'il est accepté au sens large, on en fait déjà pour :
:arrow: recruter les fonctionnaires
:arrow: établir des personnes dans des fonctions sensibles ou stratégiques (grandes entreprises nationales par exemple)
:arrow: accorder le droit de vote à ceux qui ont la nationalité française
:arrow: définir le caractère éligible d'une personne à un mandat public
etc.

Cette chasse à la discrimination à tout va n'a aucun sens. Il faudrait également expliquer en quoi la préférence nationale est exclusive. Je préfère coucher avec ma femme, du coup j'exclus toutes les autres ? Ce n'est pas une exclusion, c'est un choix. Un pays peut également faire des choix, sans qu'on l'accuse d'être exclusif (ou alors dès qu'on fait un choix, on est exclusif ? Mais alors on ne peut plus choisir avec votre belle idéologie de voir du discriminatoire partout !).

En Christ,
Cgs
Mes propos qui apparaissent en vert comme ceci indiquent que j'agis au nom de la modération du forum.

Sofia
Barbarus
Barbarus

Re: "Face aux chrétiens" - Marine Le Pen

Message non lupar Sofia » sam. 28 mai 2011, 10:28

Pour information, la préférence nationale dans le programme du FN (j'oublie peut-être certaines mesures) :
Immigration :

Supprimer les « pompes aspirantes » en réservant les aides sociales diverses et les allocations familiales aux seuls Français et en réinstaurant, dans le cadre de nouvelles dispositions législatives, la préférence nationale pour les prestations sociales. Les cotisations de l’assurance Maladie et de l’assurance Chômage seront, ainsi, augmentées pour les étrangers à prestations équivalentes. Le RMI pour les étrangers ainsi que l’AME seront supprimés.

Sécurité sociale :

-L’établissement d’une politique familiale volontariste réservée aux Français (la suppression des allocations familiales pour les non-nationaux).
Le maintien des prestations sociales (hors « Famille ») pour les travailleurs étrangers légalement présents en France mais en concrétisant la préférence nationale par une majoration des cotisations selon le schéma suivant :
- Majoration de 35 % des cotisations patronales « Maladie ».
- Majoration de 35 % des cotisations salariales et patronales « Chômage ».
- Aucune majoration des cotisations pour la « Vieillesse ».

Famille et enfance :

L’ensemble des prestations à la charge des CAF (Caisses d’allocations familiales) sera établi dorénavant sur des critères nationaux et familiaux et non plus presque exclusivement sociaux. Les allocations familiales, réservées aux familles françaises, seront revalorisées et indexées sur le coût de la vie.

Logement :

- Affirmer la priorité pour les Français dans l’attribution des logements sociaux et réserver le logement d’urgence aux Français se trouvant dans des situations sociales dramatiques et non plus aux sanspapiers. ( :!: )

Culture :

- Renforcer l’exception culturelle : les dispositifs de l’exception culturelle (quotas de diffusion d’oeuvres françaises, aides spécifiques à l’industrie française, etc.) relèvent d’une logique de préférence nationale, l’exception culturelle n’est rien d’autre que la préférence nationale appliquée à la culture ! Par conséquent nous les défendrons : les quotas de diffusion d’oeuvres françaises à la télévision et à la radio seront garantis, ainsi que le prix unique du livre et les modes de financement du cinéma mais ces derniers devront devenir plus transparents et plus équitables.

Sport :

Les championnats nationaux ne seront désormais ouverts qu’aux clubs dont une partie significative des joueurs sont de nationalité française, voire nés ou ayant résidé un temps minimum dans la région ou se situe le club. Les subventions publiques aux centres de formation seraient modulées en fonction du respect des mêmes critères.

Avatar de l’utilisateur
Pneumatis
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1950
Inscription : jeu. 19 févr. 2009, 17:22
Localisation : Châteaubriant
Contact :

Re: "Face aux chrétiens" - Marine Le Pen

Message non lupar Pneumatis » sam. 28 mai 2011, 11:25

Bonjour en coup de vent,

Le programme sur la préférence nationale du FN est à lire en gardant aussi en tête ce qu'est "une famille française" pour le FN. En effet, c'est là qu'il est bon de rappeler que le FN veut supprimer le droit du sol et la double nationalité. Je n'ai pas trouvé le détail des conditions de naturalisation du Front National, mais a priori naitre en France de parents étrangers, y vivre toute sa vie (sans allocations familiales ni aides sociales, of course) et y fonder une famille ne fait pas de vous une famille française. Quoique : en fait c'est là que le programme du FN est très flou, et ça me parait très embêtant autant de subjectivité :
Lancer une réforme du droit de la nationalité, en supprimant notamment la binationalité et l’acquisition automatique de la nationalité (celle-ci ne serait alors automatique que si l’on est de père ou de mère français). L’acquisition dépendrait alors de critères reposant sur la bonne conduite et le degré d’intégration.
Bonne conduite, OK, on peut imaginer un casier judiciaire vierge (quoique pas facile à conserver en l'état quand vous êtes plus facilement la cible d'erreurs judiciaires en tous genres), si vous avez le malheur d'avoir un parent qui n'a pas acquis la nationalité. Degré d'intégration ??? Quels sont les indicateurs ? Rien n'est dit là-dessus. Mystère et boule de subjectivisme. C'est pratique, hein, ça laisse de la marge de manoeuvre.

Bonne journée à tous.

PS : je ne suis pas d'accord, comme je l'ai dit plusieurs fois avec le fait de confondre une certaine xénophobie (ou préférence nationale version FN) et le racisme. Ceci étant dit, vouloir revenir au seul droit du sang et en faire découler tout ce qui en découle au niveau de la politique familiale, ça fait quand même un poil raciste, hein... Parce que du coup, je suis désolé, mais il devient bien question d'une "race française" (de sang français) que le FN distingue très nettement des "sangs mêlés" ou des "races étrangères".
Site : http://www.pneumatis.net/
Auteur : Notre Père, cet inconnu, éd. Grégoriennes, 2013


Revenir vers « Politique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 12 invités