Président du Conseil européen et catholique pratiquant

« Par moi les rois règnent, et les souverains décrètent la justice ! » (Pr 8.15)
Avatar de l’utilisateur
muirgheal
Quæstor
Quæstor
Messages : 363
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 14:35

Re: Président du Conseil de l'Europe et catholique pratiquant

Message non lu par muirgheal » lun. 30 nov. 2009, 13:29

jean_droit a écrit :Et alors ?
Il est catholique et il y a bien des hommes politiques français qui se proclament catholiques et qui font une politique peu conforme à l'enseignement de l'Eglise. Inutile de donner des noms, vous les connaissez parfaitement.
Alors attendons de voir les actes, les siens et ceux qu'il va soutenir.
En effet, c'est une bonne nouvelle que cet homme soit président du Conseil de l'Europe.

Par contre, en effet peu d'hommes peuvent être catholiques et faire une politique conforme à l'enseignement de l'Eglise. Ils sont tenus à la "ligne de conduite" de leur parti et ne peuvent pas forcément faire ce qu'ils veulent, ou ne veulent pas non plus pour ne pas "choquer" l'électorat (je parle au sens général ici).

Cet homme vient d'un parti se disant chrétien (traduction du nom de son parti CD&V - Christen-Democratisch & Vlaams - = parti démocrate chrétien et flamand). Ce parti en porte le nom, mais est-il vraiment chrétien ?
Un exemple d'une proposition de loi émanant d'un député de ce parti et me semblant absolument non conforme à l'Eglise : faire passer la majorité sexuelle à 14 ans. Vous pouvez voir un petit article à ce sujet ici : http://www.lameuse.be/actualite/societe ... 1502.shtml
Maintenant la loi est passée, suite à celà sans doute, autorisant la sexualité entre personnes consentantes à partir de 14 ans.

Donc c'est bien beau qu'un parti porte le nom de parti chrétien, c'est bien beau que les membres de ce parti soient (j'imagine) pour la plupart des chrétiens, mais ça n'en fait pas forcément un parti désirant respecter la morale chrétienne.

Monsieur Van Rompuy semble être un catholique pratiquant et je pense que c'est un grand homme politique et respectable, j'espère que l'Europe pourra bénéficier de ses qualités.

L'histoire avec le pape suite à la polémique sur le préservatif est regrettable. Mais il ne faut pas condamner cet homme sur base de cette décision du parlement belge. La politique en Belgique est très complexe, mais ce n'est pas parce qu'il est premier ministre qu'il peut décider tout seul de ce qu'il veut faire.

Donc évitons de condamner cet homme, catholique pratiquant visiblement, mais pas vraiment responsable de certaines dérives. A savoir que c'est un homme très compétent et j'espère qu'il fera ses preuves.

Edité car je me suis trompée dans les dates et pensait qu'il n'était pas premier ministre à l'époque de l'histoire de la polémique sur le préservatif
Tu as frappé à la porte de mon cœur !
J'ai entendu ta voix et je t'ai ouvert.
Allume en mon cœur un grand feu de joie.

Avatar de l’utilisateur
muirgheal
Quæstor
Quæstor
Messages : 363
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 14:35

Re: Président du Conseil européen et catholique pratiquant

Message non lu par muirgheal » lun. 30 nov. 2009, 13:41

Geronimo a écrit : Durant le triste épisode de la résolution parlementaire belge, l'intervention du chrétien-démocrate Van Rompuy consista simplement à atténuer le texte original de la sentence qui parlait de «déclarations dangereuses et irresponsables», obtenant qu'il fût modifié en "affirmations inacceptables". Un compromis au rabais qui ne fait certes pas honneur à quelqu'un qui est candidat pour représenter l'Union européenne.
Je pense qu'il a fait ce qu'il a pu, compte tenu qu'un premier ministre ne détient pas l'autorité absolue sur les décisions des parlementaires. Renseignez-vous sur la politique belge, vous verrez à quel point c'est loin d'être simple ;)
Tu as frappé à la porte de mon cœur !
J'ai entendu ta voix et je t'ai ouvert.
Allume en mon cœur un grand feu de joie.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13225
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Président du Conseil européen et catholique pratiquant

Message non lu par etienne lorant » lun. 30 nov. 2009, 15:04

Herman Van Rompuy et la Turquie

Ancien étudiant du Collège jésuite et de l'Université catholique flamande de Louvain, où il a décroché un doctorat en économie, cet homme au visage lisse et serein aurait sans doute fait merveille dans les cénacles du Vatican, précise Le Monde pour définir le profil du nouveau président du Conseil Européen, Hermann Van Rompuy, en rappelant qu'il était l'auteur d'un ouvrage intitulé Le Christianisme, une pensée moderne.

Vincent Jauvert, sur son blog Affaires étrangères, met en avant sa déclaration de 2004 devant le parlement belge : « La Turquie ne fait pas partie de l'Europe et ne fera jamais partie de l'Europe... Un élargissement de l'UE pour inclure la Turquie ne peut pas être considéré comme une simple extension comme dans le passé. Les valeurs universelles qui sont en vigueur en Europe, et qui sont aussi des valeurs fondamentales du christianisme, perdront de leur force avec l'entrée d'un grand pays islamique comme la Turquie. »
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13225
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Président du Conseil de l'Europe et catholique pratiquan

Message non lu par etienne lorant » mar. 26 janv. 2010, 19:44

jean_droit a écrit :Et alors ?
Il est catholique et il y a bien des hommes politiques français qui se proclament catholiques et qui font une politique peu conforme à l'enseignement de l'Eglise. Inutile de donner des noms, vous les connaissez parfaitement.
Alors attendons de voir les actes, les siens et ceux qu'il va soutenir.
Les trois quarts d'entre vous - mais en fait je crois que c'est la totalité d'entre vous, aviez jugé le personnage avant même qu'il entre en fonction. "Catholique, bof, c'est une bonne nouvelle tout à fait relative, il aurait fallu une plus forte personnalité, etc." Toujours cette manie de voir tout en noir. Eh bien, voici quelques nouvelles:

Herman Van Rompuy insiste sur les racines chrétiennes de l'Europe

Dans un discours prononcé lundi à Paris, Herman Van Rompuy a insisté sur les racines chrétiennes de l'Europe.

"Les deux premiers moments d'unification européenne ont été, d'abord, la Chrétienté latine du Moyen-Age, puis la République des Lettres du 18e siècle", a affirmé le président du Conseil européen à l'occasion d'un colloque de l'Alliance française.

"Du 12e au 15e siècle, la chrétienté latine était unie religieusement et donc culturellement. Partout en Europe, la foi chrétienne structurait la vie quotidienne. Pensez aux prêtres qui célébraient la même liturgie dans la même langue (...). Partout, les gens de culture utilisaient le Latin et disposaient des mêmes références intellectuelles. (...) Partout, les écoles et les universités avaient le même programme. Partout, dans les arts plastiques, la tapisserie et la peinture, l'inspiration venait des mêmes modèles", a détaillé Van Rompuy (pour rappel CD&V).

Le discours intégral est disponible sur internet à l'adresse http://www.consilium.europa.eu/uedocs/c ... 112540.pdf.

--------------


Et voici les trois premières réactions

réactions
philippe renard, bxl

J aurais préféré le voir insister sur nos racines laiques , les religions sont des hontes dont on a pas a etre fiers !! deja que nous sommes la risée de l europe qui le considère a juste titre comme un cul béni !!!

26/01/10 18h29Chrislg Chrislg, Flémalle

Et hop là, un catho utra conservateur de plus avec Mr Léonard et le pape, nous sommes bien partis pour un retour de l'inquisition. Les église seront vides un jour avec des gens pareils.

26/01/10 18h27Sale Type,

Lui et Léonard, ils forment un beau couple, je trouve. A quand le pacs ?

26/01/10 18h1711 josua, Belgique
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Bernard
Censor
Censor
Messages : 55
Inscription : mar. 04 avr. 2006, 15:22
Localisation : Arlon - Belgique

Re: Président du Conseil européen et catholique pratiquant

Message non lu par Bernard » mer. 27 janv. 2010, 1:21

Herman Van Rompuy fait partie de ces très rares politiciens qui me réconcilient avec la politique. C'est-à-dire que c'est un homme de conviction, discret, travailleur et qui oeuvre dans l'intérêt général. Un homme qui fuit l'exposition personnelle et le tapage médiatique et qui ne vise que le résultat à atteindre. Un homme humble qui ne va pas chercher les responsabilités mais que l'on va chercher pour lui proposer des responsabilités : je rappelle à ce sujet qu'au niveau belgo-belge, on a été le chercher pour qu'il devienne Premier Ministre, contre son gré, alors qu'il avait déjà refusé le poste, mais il finit par accepter dans l'intérêt général, se rendant bien compte que son nom seul faisait l'unanimité des partis démocratiques ; de même, au niveau européen, faut-il rappeler que sa nomination au poste de Président du Conseil a du rencontrer l'unanimité des représentants des états membres (et pas seulement des Français et des Allemands) ?

Etienne, comme vous, je me suis réjouis à l'heure de la nomination d'Herman Van Rompuy au poste de Président du Conseil européen. Surtout quand on sait que son concurrent le plus sérieux est longtemps resté Tony Blair. Car, sincèrement, à part une gueule médiatique, qu'aurait apporté Tony Blair à l'Institution européenne en termes de motivation, de compétence, de travail, d'idées ? Contrairement à Herman Van Rompuy, Tony Blair n'est ni un sage, ni un homme de réflexion, ni un homme de conviction, ni un Européen convaincu. Je trouve courageux et plein d'espoir le fait qu'à l'heure où différentes formes de populismes reviennent à la mode dans la plupart des pays européen, on ait eu le courage de nommer un sage à la tête de l'Union. Le seul reproche que je lis dans la presse européenne à son sujet est qu'on ne le connaît pas et que sa figure sera difficilement associée à l'Europe : si c'est là tout ce qu'on lui reproche (et j'ai rarement vu d'autres reproches fondés), je répondrai "Et alors ?".
Fluctuat nec mergitur

Avatar de l’utilisateur
Laurent L.
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1618
Inscription : lun. 25 mai 2009, 13:18

Re: Président du Conseil européen et catholique pratiquant

Message non lu par Laurent L. » mer. 27 janv. 2010, 2:55

Etienne, comme vous, je me suis réjouis à l'heure de la nomination d'Herman Van Rompuy au poste de Président du Conseil européen. Surtout quand on sait que son concurrent le plus sérieux est longtemps resté Tony Blair. Car, sincèrement, à part une gueule médiatique, qu'aurait apporté Tony Blair à l'Institution européenne en termes de motivation, de compétence, de travail, d'idées ? Contrairement à Herman Van Rompuy, Tony Blair n'est ni un sage, ni un homme de réflexion, ni un homme de conviction, ni un Européen convaincu.
Ben quoi, il est catho pratiquant aussi, notre frère Tony. :-D :shutup:

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : James, PaxetBonum et 4 invités