Le prêt à intérêt : licite ou pas?

Écoles et doctrines - Économie politique - Politique monétaire - Comptabilité nationale
gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 5031
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Le prêt à intérêt : licite ou pas?

Message non lu par gerardh » lun. 17 févr. 2020, 19:50

Dans l'Ancien Testament, le prêt à intérêts est interdit (sauf erreur entre israélites).

Dans le Nouveau Testament, Jésus, je crois lors de la parabole des talents, reproche à celui qui en avait peu, de n'avoir pas mis l'argent à la banque pour en retirer au moins les intérêts.

Aussi dans une épître il est dit : "ne devez rien à personne si c e n'est de vous aimer l'un l'autre".

Donc je comprends qu'une âme pieuse puisse être gênée par les prêts, à intérêts ou non. Cela dit la Bible nous indique "de ne pas être juste à l'excès".

En ce qui me concerne personnellement je me suis plusieurs fois posé la question . Mais mon niveau spirituel n'est pas suffisant pour renoncer à cette possibilité. Certains de mes amis ont résisté à cette tentation….

Avatar de l’utilisateur
prodigal
Amicus Civitatis
Amicus Civitatis
Messages : 1745
Inscription : mar. 09 juil. 2013, 10:32

Re: Le prêt à intérêt : licite ou pas?

Message non lu par prodigal » lun. 17 févr. 2020, 21:40

Cher Gerardh,
le prêt à intérêt pose un problème non pas à celui qui emprunte mais à celui qui prête, me semble-t-il.
Celui qui essaie de faire de l'argent avec de l'argent, il me semble que c'est très légitimement qu'il est gêné, si toutefois il l'est. :)
Paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 5031
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Le prêt à intérêt : licite ou pas?

Message non lu par gerardh » lun. 17 févr. 2020, 22:34

«Ne devez rien à personne» (Romains 13 v. 8) est une exhortation à ne pas oublier à notre époque où le crédit est entré dans les mœurs! Les dettes peuvent constituer un piège à plusieurs points de vue. 1° En engageant un avenir qui ne nous appartient pas. 2° En nous liant aux hommes plutôt qu’à Dieu (Jér. 17 v. 7). 3° En traduisant un esprit d’impatience et de propre volonté. Dois-je faire un achat pour lequel le Seigneur ne m’a pas encore donné l’argent nécessaire ? Une seule dette doit nous lier: l'amour qui résume toutes les instructions de ce chapitre: amour pour le Seigneur (1 Pier. 2 v. 13), pour nos frères, pour tous les hommes.

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1687
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Le prêt à intérêt : licite ou pas?

Message non lu par Altior » mar. 18 févr. 2020, 18:24

Thurar a écrit :
lun. 17 févr. 2020, 17:01

Je n'ai pas bien compris votre explication. Qu'est-ce que cela change qu'il n'y ait plus de ''monnaie réelle''. Vous voulez dire qu'il n'y a plus d'étalon ? (or, argent... ) Cela ne change rien pour moi. Si quelqu'un me prête 10 kilos de pommes de terre, je ne vois pas pourquoi je devrais lui en rendre 11. Le onzième kilo de pommes de terre d'intérêt représente du temps et de la peine en plus.
Mais alors, pourquoi le prêteur s'en priverait de 10 kilos de pommes de terre pour vous les prêter pour un mois, ou 6 mois ou un an ?
Une banque est une entreprise privée qui ne produit aucune richesse. Vos demandez un prêt à la banque pour un monter une entreprise ou autre, le banquier crée l'argent sans bouger de son fauteuil, d'un simple clic sur son ordinateur. Tandis que vous vous travaillez dur, vous produisez de la richesse réelle (nourriture, bâtiments, services... ) pour rembourser le capital + les intérêts. Et si vous ne remboursez pas elle saisit vos biens. Cela s'appelle de l'extorsion et du parasitisme tout simplement.
Les banques sont spoliatrices, là je suis d'accord. De plus, l'État, de connivence avec le monde bancaire, m'oblige à ouvrir un compte, chose qui n'existait pas il y a peu d'années. Là, je suis encore d'accord.
Pourtant, je suis beaucoup plus spolié par l'État que par les banques. L'État, et non les banques est le plus grand cambrioleur.

Au cours de 2019, la banque m'a spolié de 272 euros. 72 euros de mon compte personnel, le reste de mon compte professionnel. J'ajoute 800 euros d'intérêt pour le prêt immobilier que j'ai acquis pour m'acheter la maison où j'habite. J'ajoute 516 euros de primes d'assurances imposées par la même banque pour le même crédit. Au total, cela fait 1588 Euros partis de mes poches dans les poches de la banque. Bon, ça fait pas mal. Mais ça fait peu si je tiens compte qu'à chaque 15 du mois l'État me subtilise 1163 Euros d'impôt sur le revenu. Pour ne pas mentionner les impôts de fin d'année, dont le plus curieux est un impôt pour le remboursement de la dette de l'État, qui ne cesse pas de grossir. Pour ne pas mentionner les cotisations à l'URSSAF (environ 2000 Euros pas trimèstre). Pour ne pas mentionner la TVA, qui, à ce que j'estime, dépasse toutes les autres impôts et assimilés (taxes, assurances obligatoires, cotisations imposées, amendes). Pour ne pas mentionner les impôts cachés dans le prix de l'essence, dans les factures d'energie et d'eau et ainsi de suite.

J'ai été cambriolé par des bohémiens en Roumanie. Mon bureau a été cambriolé par des drogués en France. Tous les dommages que les voleurs m'ont infligés, auquels j'ajoute le dommage infligé par les voleurs à col blanc des banques, sont loin, très loin de ce que j'ai payé au plus grand voleur: l'État.

Thurar
Censor
Censor
Messages : 100
Inscription : dim. 19 janv. 2020, 13:59
Conviction : Catholique

Re: Le prêt à intérêt : licite ou pas?

Message non lu par Thurar » mar. 18 févr. 2020, 18:41

Ce que l'Etat vole au peuple via les taxes, les impôts etc. va directement dans la poche des banques. La TVA sert soi-disant à rembourser la ''dette publique''. En réalité ce ne sont que des intérêts qu'on ne doit à personne.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités