Situation économique en Grèce

Écoles et doctrines - Économie politique - Politique monétaire - Comptabilité nationale
etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12642
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Situation économique de la Grèce

Message non lupar etienne lorant » lun. 22 juin 2015, 19:03

Ils ont qu'á mettre quelques iles en vente sur ebay :-D
Le Pirée est déjà occupé par les chinois : tandis que le quai 1 "agonise", les quais 2 et 3 connaissent un regain de vitalité ... chinoise :

http://www.lesechos.fr/journal20150528/ ... 122977.php
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Christian
Senator
Senator
Messages : 977
Inscription : dim. 05 déc. 2004, 10:25
Localisation : Londres

Re: Situation économique de la Grèce

Message non lupar Christian » sam. 27 juin 2015, 10:11

On les voyait arrogants, on découvrait leur incompétence, voilà qu’ils manifestent leur malhonnêteté intellectuelle. Les dirigeants de Syriza annoncent un référendum. Enjeu : la proposition des créanciers du pays. Si les électeurs l’acceptent, Syriza l’appliquera. Plutôt que de reconnaître leur échec et démissionner, les Tsipras, Varoufakis & Co appliqueront les mesures qu’ils ont furieusement rejetées pendant 6 mois.

Si j’étais grec, mon humiliation ne serait pas le fait de la troika ou de l’Allemagne, mais des clowns tragiques que ma démocratie a placés au pouvoir depuis 150 ans.

Christian


On dit qu’un peuple a les gouvernements qu’il mérite. Quand mériterons-nous de n’en avoir pas ?
Paul-Jean Toulet

Wazabi
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 517
Inscription : lun. 29 sept. 2014, 12:12

Grèce - Crise = Pillage ressource

Message non lupar Wazabi » lun. 10 août 2015, 9:50

Je savais que la Grèce contenait d'énormes gisements d'or, mais pas pour le pétrole. On comprend pourquoi les américains tiennent par dessus tout à ce que la Grèce reste dans l'U.E/TAFTA.
Dans les 2 premières parties nous avons illustré les plans des stratèges américains, qui veulent mettre la main sur toutes les ressources stratégiques mondiales. Un autre pays qui se situe près du « croissant d’instabilité » est la Grèce. Dans ce « croissant d’instabilité » se trouvent apparemment les plus grandes ressources stratégiques mondiales. C’est pourquoi la question de cette émission est la suivante : Existe-t-il un lien entre la crise grecque et la guerre américaine pour les ressources ?
Suite : http://metatv.org/la-guerre-americaine- ... e-la-grece

Parties 1 et 2 :
https://www.youtube.com/watch?v=RFdSy4HRl_Y
https://www.youtube.com/watch?v=WbOyvyb9JMQ

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12642
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Situation économique de la Grèce

Message non lupar etienne lorant » lun. 10 août 2015, 16:55

Pourquoi ne pas ajouter les réserves de gaz ?
juillet 6, 2015 par LHK
Les richesses de la Grèce attisent la convoitise des marchés…
A l’heure où la monnaie fabriquée par les banques ne vaut plus rien, seules les ressources naturelles auront toujours plus de poids à l’avenir. Spécialement l’or.Or, la Grèce regorge d’or, de gaz et de pétrole!

Grâce à la compilation d’articles ci-dessous, on a une idée plus claire des ressources cachées de ce pays décrit à l’envi comme pauvre et en faillite. Rien n’est plus faux. La mise sous tutelle et la privatisation de ce pays ne peuvent qu’asseoir encore plus le pouvoir de la haute finance!
https://lilianeheldkhawam.wordpress.com ... les-lhk-2/
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Wazabi
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 517
Inscription : lun. 29 sept. 2014, 12:12

Re: Situation économique de la Grèce

Message non lupar Wazabi » mar. 11 août 2015, 13:46

Techniquement, les Grecs ont - semble-t-il - largement de quoi rembourser leur dette et même de quoi donner une rente aux Grecs comme en Alaska. Pourtant l'U.E. s'acharne à leur faire appliquer des mesures de liquidation.

C'est bien une politique d'asservissement, de pillage, et non pour le bien des Grecs.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12642
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Situation économique de la Grèce

Message non lupar etienne lorant » mar. 11 août 2015, 18:32

Le gouvernement décide de prolonger la fermeture des banques

Le gouvernement grec a décidé de prolonger la fermeture des banques, a annoncé une source du ministère des Finances. Après une réunion entre le ministre adjoint des Finances Dimitris Mardas et les directeurs de principales banques grecques, et malgré l'accord trouvé à Bruxelles, le gouvernement a décidé le maintien du contrôle des capitaux et "la fermeture des banques", imposée au pays depuis le 29 juin, a indiqué cette source.

http://www.huffingtonpost.fr/2015/07/12 ... 78394.html
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12642
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Situation économique de la Grèce

Message non lupar etienne lorant » mer. 12 août 2015, 19:11

"Demandez à tous ceux qui connaissent l'état des finances grecques et ils vous diront que cet accord ne marchera pas", a déclaré M. Varoufakis sur la chaîne publique britannique. Même le ministre des Finances allemand "est allé au Bundestag pour dire que ce plan ne fonctionnera pas", a-t-il ajouté. Les autres négociateurs seraient d'accord avec lui et "le ministre des Finances grec dit à peu près la même chose", a-t-il soutenu, ajoutant: "Le Fonds monétaire international s'en lave les mains, désespérant d'un programme basé sur une dette ingérable, et pourtant c'est le programme que tout le monde travaille à mettre en place". Ces critiques interviennent alors même que le Premier ministre Tsipras s'est déclaré mercredi "confiant dans la conclusion d'un accord et d'un prêt qui mettra fin à l'incertitude économique" de la Grèce. Yanis Varoufakis a démissionné du gouvernement grec début juillet. Il s'était opposé fermement à la décision du gouvernement grec de négocier un nouveau prêt. Il a été par la suite accusé d'avoir voulu mettre en place un "plan B" pour faire face aux menaces de sortie de la Grèce de la zone euro. Il a reconnu avoir demandé à une petite équipe de son ministère de "pirater" le registre des impôts pour préparer la mise en place d'un système de paiement parallèle en cas de "Grexit". Son intégrité avait alors été défendue par Alexis Tsipras devant les parlementaires grecs. (Belga)

http://www.dhnet.be/dernieres-depeches/ ... 46533cdfbc
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12642
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Situation économique de la Grèce

Message non lupar etienne lorant » ven. 14 août 2015, 14:18

Le nouveau plan d’aide international à la Grèce, le troisième depuis 2010, a été adopté vendredi à l’issue d’un débat-marathon au parlement marqué par la défection de très nombreux députés de la majorité Syriza (gauche radicale), avant un examen pointu par l’Eurogroupe, l’Allemagne en particulier.

(...)

Mais jusqu’à 47 députés Syriza sur 149, selon un décompte encore officieux, n’ont pas suivi M. Tsipras : 32 ont voté contre, 11 se sont abstenus, trois ont voté oui sur le texte général et non sur des mesures particulières, et un était absent.

(...)

Derrière ce marathon, la pointilleuse présidente du Parlement Zoé Konstantopoulou, députée Syriza fermement opposée à l’accord. Elle a mené une véritable guérilla de procédure, Constitution grecque et règlement du Parlement en main, au risque de faire manquer à Athènes le coche de l’Eurogroupe qui se réunit à Bruxelles à 13h00 GMT.

(...)

Le FMI a clairement indiqué jeudi qu’il ne participerait au financement du plan que si les Européens prennent prochainement «des décisions» sur un allègement de la dette grecque qu’ils détiennent en grande partie, et que le FMI juge insoutenable à son niveau actuel de 170% du PIB.
De quoi embarrasser les Européens, Allemagne surtout, qui tout à la fois exigent la participation du FMI au plan d’aide, mais ne veulent pas perdre d’argent en allégeant la dette grecque.

(...)

L’ancien ministre de l’Energie Panagiotis Lafazanis, leader de la Plateforme de gauche de Syriza, et partisan du retour à la drachme, qui va créer un mouvement contre l’accord, probable amorce d’un nouveau parti. Le gouvernement a pris acte de cette «séparation des chemins».

Le feuilleton semblait fini ? Non, non, la suite sera intéressante !

http://www.liberation.fr/monde/2015/08/ ... er_1363288
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12642
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Situation économique de la Grèce

Message non lupar etienne lorant » mar. 18 août 2015, 16:21

La question de la dette sera de nouveau sur la table en octobre. D'ici là, près de quarante mesures dans le domaine fiscal, du droit du travail, de la concurrence, de la sécurité sociale, des retraites... devront êtres votées dans le même temps que le premier ministre Alexis Tsipras voit la tension s'élever d'un cran dans son propre camp !

Il ne pourra probablement pas échapper à un vote de confiance, ou carrément à des élections anticipées. De sorte que la réalisation de la feuille de route n'est pas du tout partie gagnée. Autre menace sur la route : la menace de nouvelles mesures d'austérité.

Au mois d'octobre, la "température" atteindra des sommets lorsque le FMI conditionnera sa participation à ce troisième plan d'aide. La dette grecque pèse 170 % du produit intérieur brut, mais devrait continuer à s'élever jusqu'à 200 % (!!!), ce qui est déjà jugé "intenable" par Washington.

L'Union Européenne s'est véritablement montrée très vague lorsqu'elle a affirmé... dans un discours qui ressemble tellement à de la "langue de bois" :

- "La soutenabilité de la dette grecque peut-être assurée grecque peut être assurée grâce à un programme de réformes crédible et complet, et à des mesures supplémentaires sans effacement nominal"

Un langage très "politique" entendu hier soir sur France Info (et noté pratiquement en "sténo" !)
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12642
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Situation économique de la Grèce

Message non lupar etienne lorant » mer. 19 août 2015, 17:51

Entendu hier sur France Info. Petite prise de notes, je restitue ici...

Dette grecque: la participation du FMI étant liée à l'agrément des pays de la zone euro, l'Espagne et l'Allemagne ont voté. Bien que les nationalistes espagnols de "Podemos"ont voté contre le troisième plan d'assistance à la Grèce, l'Allemagne a voté "oui" avec une majorité de 504 députés.

Le gouvernement grec a privatisé les 14 aéroports régionaux les plus fréquentés, qui ont été vendus à l'Allemagne pour 1,24 milliards d'euros.

Ont été également privatisés : ports, marinas, distributeurs d'énergie, ainsi que certaines plages...

http://trends.levif.be/economie/politiq ... 11035.html

http://www.investingreece.gov.gr/defaul ... sec=7&la=1

(Pas encore trouvé d'infos sur les fournisseurs d'énergie privatisés)
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Wazabi
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 517
Inscription : lun. 29 sept. 2014, 12:12

Re: Situation économique de la Grèce

Message non lupar Wazabi » lun. 24 août 2015, 11:14

Cette vidéo montre l'hypocrisie européenne envers la Grèce. La dette grecque ne doit pas être remboursée car elle permet la pillage du pays par la finance.

Il est fini le temps ou l'on devait bombarder un pays pour le piller, maintenant on a l'arme économique et les dettes artificielles provoquées par les traités européens. Traités qui ont été signés par des politiciens qui ont tourné le dos à ceux qu'il devaient défendre.

Bientôt en France.. en fait, cela a déjà commencé...
Gregor Gysi (Die Linke) sur la vente par la Grèce de 14 aéroports
https://www.youtube.com/watch?v=Gq6toyvCXuU

Christian
Senator
Senator
Messages : 977
Inscription : dim. 05 déc. 2004, 10:25
Localisation : Londres

Re: Situation économique de la Grèce

Message non lupar Christian » lun. 24 août 2015, 16:47

Quand une affaire va mal, on change les dirigeants, ou on devrait le faire.

L’affaire grecque va mal. Mettre l’économie sous une nouvelle direction ne me paraît pas malsain.

Comme les Grecs ne veulent pas changer eux-mêmes la gestion de leurs affaires, il me paraît judicieux que ceux qui ont fait la preuve qu’ils s’y entendaient un peu mieux soient mis en charge.

Si Syriza avait proposé seulement le début d’une esquisse d’un programme économique qui ne se résumât point à mendier, personne ne se serait immiscé dans leurs affaires.

Christian

Wazabi
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 517
Inscription : lun. 29 sept. 2014, 12:12

Re: Situation économique de la Grèce

Message non lupar Wazabi » lun. 24 août 2015, 16:58

Syriza avait proposé et a fait tout le contraire... C'est pour cela que le parti est aujourd'hui en phase de scission. 25 des députés de Syrisa quittent le parti pour en monter un autre.

On ne peut faire confiance a des hommes politiques qui n'annoncent/affichent pas clairement leur volonté de changer les choses : sortir de l'U.E. Car c'est la seule solution pour la Grèce de se sortir de cette crise. Les Grecs ont suffisamment de richesses dans leurs sous-sols pour se redresser. Mais jamais l'U.E. ne le permettra... parce que les USA on des vues dessus.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12642
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Situation économique de la Grèce

Message non lupar etienne lorant » lun. 24 août 2015, 17:44

Comme les Grecs ne veulent pas changer eux-mêmes la gestion de leurs affaires, il me paraît judicieux que ceux qui ont fait la preuve qu’ils s’y entendaient un peu mieux soient mis en charge. Christian
A qui songez-vous ? Aux Allemands ?
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Christian
Senator
Senator
Messages : 977
Inscription : dim. 05 déc. 2004, 10:25
Localisation : Londres

Re: Situation économique de la Grèce

Message non lupar Christian » lun. 24 août 2015, 18:07

A qui songez-vous ? Aux Allemands ?
Pas seulement.

Nous avons déjà eu cette discussion. Le problème de la Grèce n’est pas qu’elle a trop emprunté. La Corée (du sud) était plus endettée en 1970 que la Grèce aujourd’hui. Mais la Corée n’a pas dilapidé l’argent des créanciers en achetant des armes, en embauchant des fonctionnaires et versant des retraites aux cinquantenaires. La Corée a investi. Infrastructures, centres de recherche, éducation. Elle a favorisé ses entrepreneurs. La Grèce les asphyxie.

Donc, très logiquement, la Grèce est en faillite, la Corée du sud est prospère.

Les Européens proposent de privatiser des entreprises que les Grecs n’ont pas su gérer.

Mais Syriza aurait pu proposer une autre politique pour garder ces entreprises dans le giron de l’Etat. Syriza, par exemple, aurait pu faire appel aux ‘chasseurs de têtes’ pour trouver une centaine de dirigeants de par le monde, pour les nommer à la tête des aéroports, de la poste, des sociétés de téléphone, d’électricité, de transports, etc., avec carte blanche pour les rentabiliser.

L’initiative aurait démontré aux créanciers que le pays avait sérieusement le projet de développer son économie. Pas d’agrandir la sébile tendue aux Européens.


Revenir vers « Économie »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités