Grève des trains

Écoles et doctrines - Économie politique - Politique monétaire - Comptabilité nationale
Avatar de l’utilisateur
Silica
Quæstor
Quæstor
Messages : 244
Inscription : jeu. 13 févr. 2014, 22:24

Grève des trains

Message non lu par Silica » ven. 13 juin 2014, 13:00

Je ne suis pas concernée mais j'en entends beaucoup parler via les sites d'info et les réseaux sociaux. Je suis toujours surprise de voir qu'il y a toujours quelques amis fb que j'ai pour poster un statut rageur sur la SNCF et leur "satanée grève" tout en appelant à demi-mots (même sans le vouloir vraiment) à la privatisation. Du coup je m'y suis un peu plus penchée. Les médias interviewent des gens bloqués sur les quais mais ils n'expliquent jamais la cause réelle de la grève et ne la mettent jamais en perspective, ce qui fait que pour peu qu'on ne soit pas rencardé sur le sujet on a l'impression que les grèves sont toutes les mêmes et n'ont pas de raisons valables.

J'ai regardé ce documentaire hier et je l'ai trouvé touchant et très informatif :

http://www.frequency.com/video/paris-sa ... 09/-/Vimeo
Dernière modification par Silica le ven. 13 juin 2014, 16:02, modifié 1 fois.

Extasy
Ædilis
Ædilis
Messages : 28
Inscription : lun. 09 juin 2014, 16:04

Re: Grève des trains

Message non lu par Extasy » ven. 13 juin 2014, 13:16

Bonjour,
Pensons et prions pour tous les étudiants qui passent le bac la semaine prochaine, alors que la grêve risque d'être reconduite. C'est surtout à eux que je pense.Le stress ne va pas être l'épreuve du bac, mais comment arriver à l'épreuve...un comble!!
Les cheminots ont juste peur de perdre leurs acquis..c'est tout...et c'est toujours la même chose.
Pourtant, je pense qu'ils ne sont pas les plus à plaindre en France!!!
Paix sur la terre aux hommes de bonne volonté ( LC 2,15)
Amicalement
Catherine

Avatar de l’utilisateur
Silica
Quæstor
Quæstor
Messages : 244
Inscription : jeu. 13 févr. 2014, 22:24

Re: Grève des trains

Message non lu par Silica » ven. 13 juin 2014, 13:29

Je vous suggère de regarder le documentaire Extasy, votre message est très cliché justement.

Quant au bac, quel rapport ? Quels élèves vont au lycée en train ?
Moi vivant à la campagne j'allais au lycée en bus scolaire et mes amis vivant en ville y allaient à pied ou en transports en commun. Dans quel cas isolé la SNCF interviendrait-elle dans le transport des élèves de lycée ?

Extasy
Ædilis
Ædilis
Messages : 28
Inscription : lun. 09 juin 2014, 16:04

Re: Grève des trains

Message non lu par Extasy » ven. 13 juin 2014, 13:39

Silica a écrit :Je vous suggère de regarder le documentaire Extasy, votre message est très cliché justement.

Quant au bac, quel rapport ? Quels élèves vont au lycée en train ?
Moi vivant à la campagne j'allais au lycée en bus scolaire et mes amis vivant en ville y allaient à pied ou en transports en commun. Dans quel cas isolé la SNCF interviendrait-elle dans le transport des élèves de lycée ?
En région Parisienne, les élèves peuvent être amenés à prendre le RER pour aller au lycée d'eamen.
Par exemple, la Maison des Examens à Arcueil se situe juste au pied du RER B...qui sera bien évidemment le plus sinistré..comme d'habitude
Donc, ce sera la galère pour eux....en plus de la galère des épreuves!!!
Mais il faut vivre en IDF et se payer 3H de transports par jour ( ce qui est mon cas), pour comprendre que c'est un cauchemar :clap:
Paix sur la terre aux hommes de bonne volonté ( LC 2,15)
Amicalement
Catherine

Avatar de l’utilisateur
Silica
Quæstor
Quæstor
Messages : 244
Inscription : jeu. 13 févr. 2014, 22:24

Re: Grève des trains

Message non lu par Silica » ven. 13 juin 2014, 14:09

Oh, si vous vivez en IDF je vous conseille d'autant plus de regarder cette vidéo, ça éclaire bien des choses (j'y ai vécu aussi quelques années et j'avais souvent affaire à la gare St Lazare).

Donc cela ne concerne tout de même que quelques (dizaines ? Centaines ?) d'élèves d'île de France, pas de quoi titrer "les grèves menacent le bac" comme le Figaro le fait. Toujours dans l'outrance...

Extasy
Ædilis
Ædilis
Messages : 28
Inscription : lun. 09 juin 2014, 16:04

Re: Grève des trains

Message non lu par Extasy » ven. 13 juin 2014, 14:14

Silica a écrit :Donc cela ne concerne tout de même que quelques (dizaines ? Centaines ?) d'élèves d'île de France, pas de quoi titrer "les grèves menacent le bac" comme le Figaro le fait. Toujours dans l'outrance...
C'est normal, c'est le Figaro!!!! :wow: :wow:
Paix sur la terre aux hommes de bonne volonté ( LC 2,15)
Amicalement
Catherine

Jean-Mic
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2443
Inscription : mar. 07 févr. 2012, 20:17

Re: Grève des trains

Message non lu par Jean-Mic » ven. 13 juin 2014, 15:25

Au JT de 13h, le présentateur a enchaîné deux titres en poussant à la confusion et sans faire le lien entre les deux. C'est à désespérer d'une information intelligente et pédagogue :

1/ l'annonce de la grève contre le projet de regroupement de la SNCF (qui gère les transports de personnes et de fret) et RFF (qui gère les infrastructures, rails et ouvrages),

2/ le rapport sur l'accident de chemin de fer en gare de Brétigny ; le rapport annonce que les rails et les éclisses étaient défectueux, usés ou carrément disparus et le présentateur a parlé de la responsabilité de la SNCF, au lieu de parler de celle de RFF (la confusion dont je parlais).

J'aurais bien aimé qu'on fasse le lien entre les deux infos et qu'on m'explique en quoi la réforme (le regroupement SNCF-RFF) était à même d'éviter de tels dysfonctionnements à l'avenir. C'est le genre d'informations que j'attends d'un organe de presse, écrite ou télévisuelle.

Au passage, je n'ai entendu personne pour préciser que ce saucissonnage date d'à peine 15 ans, au temps de la présidence de Gallois, qui a découpé l'ex-SNCF en plusieurs sociétés distinctes : RFF, SNCF, mais aussi en redécoupant la nouvelle SNCF en directions autonomes : Thallys, Eurostar, etc. d'une part, TER, d'autre part, avec pour conséquence la disparition de la péréquation entre les différents niveaux et donc la mise en déficit programmé des réseaux locaux en vue de les "refiler" aux régions ...

Difficile de se faire une idée dans de telles conditions. Une occasion ratée de plus ...!

Jean-Mic

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3400
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Grève des trains

Message non lu par Héraclius » ven. 13 juin 2014, 15:42

Silica a écrit :Oh, si vous vivez en IDF je vous conseille d'autant plus de regarder cette vidéo, ça éclaire bien des choses (j'y ai vécu aussi quelques années et j'avais souvent affaire à la gare St Lazare).

Donc cela ne concerne tout de même que quelques (dizaines ? Centaines ?) d'élèves d'île de France, pas de quoi titrer "les grèves menacent le bac" comme le Figaro le fait. Toujours dans l'outrance...
Beaucoup plus. Et je suis bien placé pour le savoir : j'en fait partis. :p

Après, je ne me sent pas non plus outrageusement menacé. Au pire j'aurais à me lever 20min plus tôt le temps de la grève. :>
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

Peccator
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2234
Inscription : mar. 10 sept. 2013, 21:38
Localisation : Près de Paris

Re: Grève des trains

Message non lu par Peccator » ven. 13 juin 2014, 16:36

Quand j'étais lycéen, nous étions nombreux à venir au lycée par le train : tous ceux qui habitaient le long de la voie de chemin de fer. Et rien que notre lycée, ça faisait déjà plusieurs centaines de candidats.
Alors certes, ça ne concerne pas la totalité des candidats au bac, mais ça fait quand même un peu plus de quelques dizaines.

Voilà pour l'anecdote.


Maintenant, pour le fond, effectivement c'est agaçant de n'avoir aucune information sur les raisons de cette grève. Il se trouve que je connais un certain nombre de cheminots, ils ne font pas grève pour s'amuser, parce qu'il fait beau.

Quand on cherche, on apprend que c'est à cause du regroupement SNCF/RFF. Je me rappelle très bien qu'à l'époque de la séparation, il y avait eu des grèves car les cheminots étaient contre (et ils avaient raison). Aujourd'hui, ils font grève contre la réunification : pourquoi ? Les médias n'en parlent pas. Encore une occasion ratée d'informer le public, encore une occasion réussie de propager de la désinformation.

Et si par hasard, informés correctement, les français se retrouvaient à dire que les cheminots ont raison ?
Non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux. Mc 14, 36

Extasy
Ædilis
Ædilis
Messages : 28
Inscription : lun. 09 juin 2014, 16:04

Re: Grève des trains

Message non lu par Extasy » ven. 13 juin 2014, 16:37

Héraclius a écrit :
Silica a écrit :Après, je ne me sent pas non plus outrageusement menacé. Au pire j'aurais à me lever 20min plus tôt le temps de la grève. :>
Bravo!!! Vous êtes ma foi fort philosophe!! Et bonne chance pour les exams!!! ;)
Paix sur la terre aux hommes de bonne volonté ( LC 2,15)
Amicalement
Catherine

Avatar de l’utilisateur
nano
Censor
Censor
Messages : 55
Inscription : dim. 20 sept. 2009, 16:42
Conviction : Catholique bien imparfait
Localisation : Gallicanie post-conciliaire ordinaire

Re: Grève des trains

Message non lu par nano » ven. 13 juin 2014, 17:58

Bonjour à toutes et à tous

Avant de commencer, je crois utile de préciser que je suis cheminot de l'Infra, non syndiqué et non gréviste, et investi d'aucune autre autorité syndicale, patronale ou politique pour m'exprimer ici que mon point de vue personnel.

Le fond de cette grève est le projet de loi de réforme du système ferroviaire. Vous avez sans doute entendu parler de l'affaire des trains trop larges (problème de quais, en fait), et tant le ministère que les directions de SNCF et RFF se sont empressés de dire "c'est la faute de la séparation SNCF - RFF, heureusement, on va faire une grande réforme".

En gros, depuis 1997, le propriétaire du réseau est RFF, qui vend des sillons ("droit de passage" avec un horaire associé) aux transporteurs (SNCF, mais aussi ECR, Thello, Europorte ...) et achète des travaux (SNCF Infra, mais aussi des privés tel que Colas Rail, Eiffage Rail et Eurovia Travaux Ferroviaires (nos trois géants du BTP) tout en essayant d'éponger la trentaine de milliards d'euros de dette associée au réseau (ce montant correspondant plus ou moins à celui la construction des lignes à grande vitesse depuis Paris-Lyon en 1980 jusqu’à la création de RFF en 1997).

Ce système n'a jamais vraiment fonctionné : la dette continue de se creuser, les coûts des travaux explosent et leur impact sur la circulation se fait de plus en plus gênant (par exemple : fermeture des lignes régionales pendant 6 mois pour travaux, coupure de grandes lignes les week-ends prolongés, etc.). De plus, RFF n'a aucun intérêt à investir pour améliorer la performance du réseau (relever les vitesses limite par exemple) puisqu'elle n'en tire aucun profit.

Ces dysfonctionnements, les syndicats - et bon nombre de cheminots non syndiqués - n'ont pas manqué une occasion de les faire remarquer, et l'idée d'une fusion RFF-SNCF est née sous le gouvernement précédent.
Schématiquement :
- SNCF "transporteur" reste telle quelle et devient SNCF Mobilités
- SNCF Infra fusionne avec RFF (la structure juridique de RFF accueille les cheminots de l'Infra et le tout devient "SNCF Réseau")
- un nouvel établissement public est créé pour chapeauter le tout.
Encore plus simplement : pour "réconcilier" deux entreprises qui ne se parlent pas, on en crée une 3ème ! Qu'est-ce que ça va changer ? Concrètement, on a du mal à voir ..

Viennent s'ajouter des difficultés pratiques et humaines : des "technocrates" de RFF vont prendre des postes de direction au-dessus de "techniciens" SNCF, qu'ils voient comme des "br**leurs" et des incompétents, il va y avoir des mutations, des déménagements de services entiers, des mises au placard, quelques licenciements de personnels contractuels, des suppressions de doublons de postes qui vont amener certains cadres à se trouver encore plus surchargés qu'ils ne le sont actuellement ...

A cela, viennent encore s'ajouter
- le "cadre social harmonisé", applicable à toute la branche du ferroviaire. Ce qui sera un grand pas en avant pour les salariés du privé sera assurément un recul pour les cheminots de la SNCF ...
- des frémissements du côté de la commission européenne contre le statut d'EPIC, quelle voit comme un avantage face aux concurrents privés, la transformation d'un EPIC en SA étant potentiellement la porte ouverte à une privatisation (suivre l'exemple de France Télécom, ou plus récemment, de la Poste)
- la séparation des deux EPIC "SNCF Mobilités" et "SNCF Réseau" est aussi vue par les syndicats comme une porte ouverte à la privatisation de la première et une accélération de l'ouverture à la concurrence
- le fameux "exemple allemand" où l'on travaille jusqu'à pas d'heure et pas d'âge, puisque le nouveau modèle est calqué sur le système allemand ... sauf qu'en Allemagne, l'Etat a repris à son compte la dette liée au réseau, ce qui n'est pas le cas en France, et n'est pas prévu dans la réforme !
- le ras-le-bol général contre l'exécutif en place - bien palpable ici !

Pour terminer, je ne connais pas de cheminots qui font grève parce qu'il fait beau. La grève est un acte fort (bien que souvent galvaudé, certes), où la perte de revenus (salaire, mais aussi indemnités de déplacement, primes diverses) ne compense jamais les résultats obtenus, quand il y en a.

paulau
Ædilis
Ædilis
Messages : 38
Inscription : ven. 11 mai 2012, 13:12

Re: Grève des trains

Message non lu par paulau » ven. 13 juin 2014, 19:27

Vous les jeunes, qui vous êtes enflammés pour Hollande, vous allez adorer les socialistes. Vous commencez à les découvrir. Des syndicats qui veulent toujours plus, qui bloquent tout. Vous connaissez d’ailleurs ça , avec le blocage des lycée par une vingtaine de gosses que personne n’affronte parce qu’ils sont de gauche.

Quant à votre BAC : c’est chacun pour soi et le socialisme pour tous.

Avatar de l’utilisateur
Silica
Quæstor
Quæstor
Messages : 244
Inscription : jeu. 13 févr. 2014, 22:24

Re: Grève des trains

Message non lu par Silica » lun. 16 juin 2014, 14:03

Au sujet des grèves (et du bac), cet article d'Arrêt Sur Image : http://www.arretsurimages.net/breves/20 ... ie-id17573

Et il y a aussi ce post de blog d'un cheminot : http://blog.sylvainbouard.fr/pourquoi-je-suis-en-greve/
Les commentaires sont très instructifs !

James
Senator
Senator
Messages : 835
Inscription : mar. 25 avr. 2006, 0:02
Conviction : Catholique

Re: Grève des trains

Message non lu par James » mar. 17 juin 2014, 2:55

L'usager lambda n'a strictement aucune connaissance des motivations qui amènent à ces grèves, il ne fait que subir. Et à défaut, même l'empathie ne fonctionne pas étant donné que les rares contacts que les usagers ont avec la sphère SNCF sont bien souvent négatifs : retards répétés, contrôleurs peu amicaux, conducteurs qui ferment les portes des rames au nez des gens, non-remboursement de billets (sauf si assurance), tarifs qui ne cessent d'augmenter, ...

Si on rajoute à cela tous les privilèges qu'ont ces derniers du fait de leur "régime spécial", l'image que les gens se font des cheminots (et assimilés) est déjà trop entachée d'aprioris qui ne jouent pas en leur faveur.

De plus, lorsque ces derniers font une grève, ce n'est pas seulement leur activité qu'ils perturbent mais le pays entier car énormément de gens comptent sur leurs trains pour se rendre au lycée, à la fac ou au travail.

Partant de cela, je ne sais pas s'il est de bon ton de demander aux gens d'essayer de comprendre outre mesure les raisons de leurs mouvements sociaux, d'autant plus qu'il s'agit là d'une relation à sens unique. Je pense donc que, pour toutes ces raisons, contrairement à ce que sous-entend Peccator, quand bien même les français seraient informés, je doute que ces derniers se rangeraient du côté des cheminots.

Ceci étant dit, pour la culture, ça peut toujours être intéressant de s'informer de la chose.

Merci pour ces liens Silica, je les lirai prochainement.

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4231
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Grève des trains

Message non lu par Kerniou » mar. 17 juin 2014, 10:35

En province, les élèves sont nombreux à prendre le train, le TER pour se rendre au collège et au lycée,ainsi que les profs et bon nombre de salariés.
Ce sont les TER les premiers trains à être supprimés alors qu'ils assurent les trajets entre villes de la même région.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités