Le déclin de la France

Écoles et doctrines - Économie politique - Politique monétaire - Comptabilité nationale
Avatar de l’utilisateur
Christophe67
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1543
Inscription : dim. 08 juil. 2012, 11:56
Conviction : Catholique Romain
Localisation : Alsace

Re: Le déclin de la France

Message non lupar Christophe67 » ven. 13 nov. 2015, 10:24

Mais je crois que la France a de nombreux atouts.
Je partage cet avis, cette annonce je l'ai entendu hier sur France Info mais j'ai vu aussi une émission sur Arte, ou sur la cinq je ne sais plus, dans laquelle des investisseurs étrangers parlaient de la France comme de la nouvelle Silicon Valley.

Espérons que l'état n'étouffera pas cette éclaircie sous sa patte lourde qui inciterait toutes ces jeunes pousses à s'expatrier pour des horizons plus clairs.

A suivre notamment cette petite entreprise qui risque de révolutionner le monde avec son procédé de stockage de l'énergie électrique, qui pourrait solutionner le problème des batteries lourdes et encombrantes dans les véhicules notamment.


Cordialement
"Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l'oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables. 2Tim 4:3-4

« Actuellement, ma connaissance est partielle ; ce jour-là, je connaîtrai parfaitement, comme j’ai été connu. » 1Cor 13: 12

Wazabi
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 528
Inscription : lun. 29 sept. 2014, 12:12

Re: Le déclin de la France

Message non lupar Wazabi » ven. 13 nov. 2015, 12:20

La France peut se relever, je n'en doute pas. Mais les Français doivent, pour cela, briser leurs chaînes.

Danniel
Barbarus
Barbarus

Re: Déclin annoncé de la France

Message non lupar Danniel » jeu. 19 nov. 2015, 2:05

Le titre "Déclin annoncé de la France" ne convient pas car la France est en déclin depuis un certain 13 juillet 1789. Et dire qu'il y en a des milliers qui vont fêter, comme chaque année à la même date, le départ de l'autogénocide français le 14 Juillet avec force pétards, bals et défilés !
Rien n'est certainement plus vrai, j'aimerais rajouté que jamais ce changement n'a été voulu par le peuple. Peuple faisant partie d'une France agricole à 80%, la paysannerie n'est pas révolutionnaire plutôt encline à respecter l'autorité, c'est-à-dire le Catholicisme et le Roi. Même devant les abus de la noblesse, les slogans paysans si je puis dire, n'étaient pas " Mort aux tyrans " mais "si le bon Roi savait "

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7933
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Le déclin de la France

Message non lupar Cinci » dim. 22 nov. 2015, 4:47

Danniel,
Rien n'est certainement plus vrai, j'aimerais rajouté que jamais ce changement n'a été voulu par le peuple.
Il dépend de l'identité de ceux à qui vous songeriez en disant «peuple» et il dépend aussi de la nature du changement en question. D'après les cahiers de doléances le l'an 1789, il aura semblé que même le bon peuple des campagnes aspirait lui aussi à un certain changement. Je pense qu'on y souhaitait un allègement de la pression liée à ce qui était devenu un sport pour des avocats spécialisés en droit coutumier, des avocats auxquels les nobliaux de province faisait appel afin de dénicher sans cesse de nouvelles sources de taxations pour les obligés.
Peuple faisant partie d'une France agricole à 80%, la paysannerie n'est pas révolutionnaire plutôt encline à respecter l'autorité, c'est-à-dire le Catholicisme et le Roi.
... quoique les paysans n'auraient sûrement pas rechigner trop fort à l'idée d'être soulagé de la dîme.
Même devant les abus de la noblesse, les slogans paysans si je puis dire, n'étaient pas " Mort aux tyrans " mais "si le bon Roi savait "
... qui est bien ce que les historiens diront, globalement, au sujet de l'époque médiévale, et sans doute aussi jusqu'à une période assez avancée dans le XVIIIe siècle et qui est probablement vrai aussi.

Toutefois, il faudrait pas sous-estimer non plus la puissance de l'«opinion publique», le nouveau facteur qui aura fait son apparition vers l'époque de Voltaire, et qui, en France, se sera révélé être un bon levier pour travailler (avec la diffusion des idées de progrès) des strates de populations de plus en plus étendues parmi ceux du Tiers, comme bourgeois des villes mais paysans ambitieux aussi.

Je croirais qu'une assez bonne partie du peuple en France était bien prête à suivre les premières phases de la Révolution compris jusqu'à l'idée de moderniser l'institution monarchique. Comment l'idée d'ôter des privilèges fiscaux à la noblesse ou au haut-clergé de l'époque n'aurait pas pu plaire aux humbles travailleurs aussi, devant besogner douze heures juste pour se payer une miche de pain ?

Mais si vous voulez dire que les paysans ne réclamaient pas spécialement la tête de Louis XVI au départ, ensuite le gouvernement de la Commune révolutionnaire, sans compter la grande croisade ultérieure contre toute l'Europe (ou presque) et pour semer la bonne parole jusqu'à Moscou : oui, vous avez probablement raison. Tout comme je penserais que l'athéisme professé par quelques individus d'avant-garde ne devait pas recueillir trop de suffrages auprès de la grande masse des gens, pas à cette époque. Pas encore.

:)

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12852
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Le déclin de la France

Message non lupar etienne lorant » mar. 24 nov. 2015, 16:36

La France 3ème pour les innovations technologiques derrière le Japon et les États Unis. http://future.arte.tv/fr/content/innova ... ng-mondial

Petite nouvelle parmi d'autres.
Je ne partage pas cette vision misérabiliste de la France,
Les défis sont importants, la crise économique, les bouleversements climatiques, l'instabilité généralisée.
Ils ne sont faciles pour aucun pays.
Mais je crois que la France a de nombreux atouts.
OUF ! Il n'en restait qu'un seul et c'est p.cristian ! :clap: :clap: :clap:
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3692
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Le déclin de la France

Message non lupar Kerniou » mar. 24 nov. 2015, 16:42

Je partage le point de vue de Cinci. Son analyse me paraît juste.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12852
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Le déclin de la France

Message non lupar etienne lorant » mar. 24 nov. 2015, 18:00

Je partage le point de vue de Cinci. Son analyse me paraît juste.
C'est normal : l'analyse de Cinci paraît toujours juste ! :oui:
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7933
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Le déclin de la France

Message non lupar Cinci » sam. 05 déc. 2015, 6:04

Bonjour Kerniou,

:cyrano:
(Vous êtes gentilles. Merci)

Avatar de l’utilisateur
Guillaume C.
Censor
Censor
Messages : 112
Inscription : mer. 14 janv. 2015, 13:37
Conviction : Catholique romain

Mais dans quel pays vit-on ?

Message non lupar Guillaume C. » ven. 02 mars 2018, 23:53

Chers frères et sœurs dans le Christ,

Voici une chronique absolument excellente, publiée hier sur KTO, du père Christian Venard (aumônier militaire) que je tenais à partager avec vous.

C'est ici : Mais dans quel pays vit-on ?

En vous souhaitant à tous un bon Carême.

Bien fraternellement,
Guillaume
Il n'y a qu'une Église, une par l'unité de la doctrine comme par l'unité du gouvernement, c'est l'Église catholique (Léon XIII, lettre Testem benevolentiæ sur la condamnation de l'américanisme)

invité0
Barbarus
Barbarus

Re: Le déclin de la France

Message non lupar invité0 » sam. 03 mars 2018, 0:52

La France peut se relever, je n'en doute pas. Mais les Français doivent, pour cela, briser leurs chaînes.
Tant que le frigo est plein et le porte-monnaie rempli, ils ne bougeront pas d'un pouce.

Wazabi
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 528
Inscription : lun. 29 sept. 2014, 12:12

Re: Le déclin de la France

Message non lupar Wazabi » jeu. 08 mars 2018, 18:44

Le cas que vous notez exprime le fait que les Française se revolteront pour de mauvaises raisons ( des conséquenses et non des causes ) ; et auront des solutions à la hauteur de leur ignorance quant à leur situation...

Je n'appèle pas cela se liberer de ses chaînes.


Revenir vers « Économie »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités