Le tombeau du Christ

Anthropologie - Sociologie - Histoire - Géographie - Science politique
Avatar de l’utilisateur
André
Censor
Censor
Messages : 122
Inscription : jeu. 29 janv. 2009, 21:30

Re: Le tombeau du Christ

Message non lu par André » ven. 11 sept. 2009, 12:20

A quoi ca sert de chercher le tombeau de Jesus ?

Il est vivant il n'a pas besoin de tombeau ! :toast: :dance:
Et Jésus dit : Laissez les petits enfants, et ne les empêchez pas de venir à moi ; car le royaume des cieux est pour ceux qui leur ressemblent. Matthieu 19:14

Avatar de l’utilisateur
Libremax
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1034
Inscription : mer. 01 avr. 2009, 16:54
Conviction : chrétien catholique

Re: Le tombeau du Christ

Message non lu par Libremax » ven. 11 sept. 2009, 13:10

André a écrit :A quoi ca sert de chercher le tombeau de Jesus ?
Il est vivant il n'a pas besoin de tombeau !
Et justement, ça sert aux personnes qui ne sont peut-être pas tout à fait sûres de leur foi, de voir pour croire...
Ca servirait bien entendu aux "chercheurs" très intentionnés de nier sa résurrection, mais aussi, peut-être, à d'autres, de ressentir ce qui a été donné à Jean : "Il vit et il crut".

Du reste, je pense comme Raistlin, et des foules de personnes vont au St Sépulcre précisément pour cette raison.

Avatar de l’utilisateur
Etrigan
Senator
Senator
Messages : 852
Inscription : jeu. 09 févr. 2006, 13:21
Localisation : Pas loin de Paris, dans une ville protégée par une Sainte et des bois.
Contact :

Re: Le tombeau du Christ

Message non lu par Etrigan » ven. 11 sept. 2009, 14:42

Raistlin a écrit :
Etrigan a écrit :En hébreu, le mot équivalent au mot français "croire" se traduit par "la certitude de la vérité".
Tiens, ça rejoint un peu un livre de Tresmontant que je lis en ce moment. En gros, il disait que pour les Hébreux, croire en Dieu n'a jamais signifié croire en son existence - qui était acquise - mais croire en Sa Parole, bref avoir confiance en Lui.

Bien à vous,
Ca rejoint d'autant plus que je cite en fait Tresmontant ^__^
« Le Verbe s’est incarné pour la Rédemption du Péché. Faudra-t-il que le Saint-Esprit s’incarne pour la rédemption de la sottise ? » Léon Bloy

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13466
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Le tombeau du Christ

Message non lu par etienne lorant » ven. 11 sept. 2009, 15:08

Pierre-Antoine a écrit :Si vos doutes persistent, le mieux est d'aller voir par vous même sur place. Vous prenez avec vous vos Evangiles, un guide historien et topographe des lieux. Verrez que l'incertitude est très faible.

Si les villes peuvent évoluer en 2000 ans il y a un certain nombre d'éléments de topographie qui évoluent peu : une colline reste une colline (cf. les spets collines de Rome), une rivière reste une rivière etc.
Il se trouve que notre Anne a bel et bien traversé la planète pour se rendre en Terre sainte. Inutile de lui "bourrer le mou". Pour le reste, "une colline reste une colline"... euh, comme une dune reste une dune, demain elle sera à dix kilomètres d'aujourd'hui... Au fait, quid de la ville de Capharnaüm ? Si l'on est capable de retrouver la maison du Christ, alors forcément la maison de Pierre ne devrait poser aucun problème !!!
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7144
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Le tombeau du Christ

Message non lu par Anne » sam. 12 sept. 2009, 2:59

Le pèlerinage en Terre Sainte est une expérience très subjective... Pierre-Antoine n'a pas tort de proposer un guide-historien: cependant, l'histoire n'est pas la même pour tous et si vous y allez avec un protestant, vous verrez un autre "tombeau" du Christ; avec un orthodoxe un autre endroit pour l'Annonciation... :siffle:

En ce qui me concerne, il y a deux lieux incorporés dans des "bâtiments" où j'ai ressenti des émotions très fortes: à la grotte de l'Annonciation et à l'Anastasis (Saint-Sépulcre)*. Il se trouve plusieurs indices archéologiques qui permettent d'authentifier ce dernier site. Mais il est certain que si vous cherchez des preuves du contraire, vous en trouverez "un char et une barge"!

Pour ce qui est de la maison de Pierre, il semble bien qu'on l'ait retrouvée à Capharnaüm, près de la synagogue... Je l'ai même vue! :oui:

Pour ce qui est de la maison de Jésus, je ne retiendrais pas mon souffle! ;)

*Sans compter le Jardin des Oliviers et le Lac de Tibériade...
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 11054
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Ouverture du tombeau du Christ

Message non lu par Fée Violine » jeu. 30 mars 2017, 15:47

Les 26, 27 et 28 octobre 2016 la dalle de marbre qui couvre le tombeau du Christ a été repoussée. Une poignée de scientifiques et de religieux a eu accès au lieu, et plusieurs rumeurs ont immédiatement couru. Premièrement, une « odeur suave » aurait été sentie, émanant du tombeau, rappelant les manifestations olfactives associées à certains saints. Deuxièmement, des instruments de mesure employés par des scientifiques aurait été troublés par des perturbations électromagnétiques. Ils cessaient de fonctionner, ou fonctionnaient mal, aussitôt qu’ils étaient placés à la verticale de la pierre sur laquelle aurait reposé le corps du Christ.
la suite :
http://fr.aleteia.org/2016/11/06/myster ... Socialflow

J'aime beaucoup l'expression "absence réelle" !

Avatar de l’utilisateur
pierresuzanne
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 636
Inscription : dim. 11 mai 2014, 8:33

Re: Ouverture du tombeau du Christ

Message non lu par pierresuzanne » ven. 21 avr. 2017, 22:20

Le saint Suaire de Turin a été imprimé par l'image du Christ lors du flash de la résurrection.
Il s'agissait d'une réaction nucléaire, ou d'une émission laser, ainsi que l'a prouvé l'analyse du Suaire.

Manifestement, la réaction nucléaire qui a accompagnée la Résurrection du Christ a laissé une trace sur le rocher où était posé le corps de Jésus.
On a pu constater cette irradiation en octobre 2016, puisque les appareils de mesure sont tombés en panne, quand le rocher a été mis au jour.
L'archéologie et la science peuvent-elles nous apprendre la vérité sur nos religions ?Télécharger gratuitement en copiant collant : https://onedrive.live.com/redir?resid=83935C97F75476A6!103&authkey=!AC2tYNawNpXvvR8&ithint=folder%2cpdf
HISTOIRE ILLUSTRÉE DES MONOTHÉISMES

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Ouverture du tombeau du Christ

Message non lu par Mac » ven. 21 avr. 2017, 23:14

pierresuzanne a écrit :
ven. 21 avr. 2017, 22:20
Le saint Suaire de Turin a été imprimé par l'image du Christ lors du flash de la résurrection.
Sans doute un flash effectivement comme pour l'appareil photographique qui a pris la première image du Saint Suaire.

Fraternellement. :coeur:

Avatar de l’utilisateur
Pierre Carhaix
Barbarus
Barbarus

Re: Ouverture du tombeau du Christ

Message non lu par Pierre Carhaix » sam. 22 avr. 2017, 9:54

Comment sait on que l'image serait due à un "flash" provoqué par la Résurrection ? Le voile de Sainte Véronique, selon le récit traditionnel, et qui est aujourd'hui perdu, s'est imprimé en étant simplement appliqué sur le visage du Christ. Il y a aussi le récit traditionnel du voile d'Edesse, également perdu, et imprimé de la même manière.

Je préfère, personnellement, m'en tenir à une origine mystérieuse, plutôt qu'à une hypothèse d'allure scientifique, mais non étayée, voulant expliquer un fait surnaturel.

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 11054
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Ouverture du tombeau du Christ

Message non lu par Fée Violine » lun. 24 avr. 2017, 21:30

Le voile d'Édesse est probablement le Saint Suaire, qui aurait séjourné à Édesse avant d'être à Constantinople puis en France.
Quant au flash de la résurrection, c'est juste une hypothèse, ou plutôt c'est la seule hypothèse qui ait quelque vraisemblance.

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2121
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Conviction : Catho ni progressiste ni traditionaliste
Localisation : France

Re: Ouverture du tombeau du Christ

Message non lu par Relief » lun. 24 avr. 2017, 21:35

Pierre Carhaix a écrit :
sam. 22 avr. 2017, 9:54
Comment sait on que l'image serait due à un "flash" provoqué par la Résurrection ? Le voile de Sainte Véronique, selon le récit traditionnel, et qui est aujourd'hui perdu, s'est imprimé en étant simplement appliqué sur le visage du Christ. Il y a aussi le récit traditionnel du voile d'Edesse, également perdu, et imprimé de la même manière.

Je préfère, personnellement, m'en tenir à une origine mystérieuse, plutôt qu'à une hypothèse d'allure scientifique, mais non étayée, voulant expliquer un fait surnaturel.
En fait il s'agit d'une action de Dieu mais qui a une explication rationnelle scientifique. Toutefois cette action n'est pas à la portée de l'homme, bien que celui-ci en rêve : c'est une explosion nucléaire à froid, c'est-à-dire ne dégageant pas de chaleur destructrice, ni rayonnement ionisant de grande ampleur. C'est donc une explosion nucléaire "à la carte" qui a imprimé le Saint Suaire d'après les scientifiques.
Il s'agit donc bien d'un miracle, scientifiquement explicable, mais non reproduisible, sauf par notre Créateur.
C'est un peu comme les guérisons à Lourdes et ailleurs : la médecine constate scientifiquement les guérisons mais ne sait pas les reproduire.

Avatar de l’utilisateur
Pierre Carhaix
Barbarus
Barbarus

Re: Ouverture du tombeau du Christ

Message non lu par Pierre Carhaix » lun. 24 avr. 2017, 22:46

Je reviens à Véronique. Elle essuie le visage du Christ avec un linge, où les traits du Christ s'impriment mystérieusement. L'histoire du voile, ou d'un des voiles d'Edesse, est analogue. Le roi d'Edesse envoie quelqu'un auprès du Christ, qui prend un linge, l'applique sur son visage, et l'envoie au roi avec son image imprimée mystérieusement.
Pourquoi un tel scénario serait rejeté quant au suaire ? Pourquoi imaginer une explosion nucléaire ? Pourquoi l'image ne serait pas simplement imprimée, miraculeusement sur le suaire au moment où il aurait été appliqué sur le corps du Christ ?

Par exemple, lorsque le Christ marche sur la mer, a t on aussi une explication scientifique de ce phénomène ? Ou lorsqu'il multiplie les pains ?


Et pourquoi relier forcément ce miracle à la Résurrection ? Quand on regarde le saint suaire, on ne voit pas un Christ glorieux et ressuscité, mais plutôt un Christ mort, encore souffrant.

Mais je sais que c'est tentant, dans le contexte de notre époque, de visualiser la scène où le Christ ressuscité aurait émis un rayonnement nucléaire s'imprimant sur le suaire.

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2121
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Conviction : Catho ni progressiste ni traditionaliste
Localisation : France

Re: Ouverture du tombeau du Christ

Message non lu par Relief » lun. 24 avr. 2017, 22:55

Pierre Carhaix a écrit :
lun. 24 avr. 2017, 22:46
Mais je sais que c'est tentant, dans le contexte de notre époque, de visualiser la scène où le Christ ressuscité aurait émis un rayonnement nucléaire s'imprimant sur le suaire.
On peut supposer une chose, c'est que le passage de l'état de cadavre à celui d'un corps en vie demande une énergie considérable afin de réparer, réactiver une machinerie morte. Le dégagement de cette formidable énergie a laissé une trace, que le Seigneur a bien voulu nous montrer.

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Ouverture du tombeau du Christ

Message non lu par Mac » mar. 25 avr. 2017, 23:50

Pierre Carhaix a écrit :
lun. 24 avr. 2017, 22:46
Mais je sais que c'est tentant, dans le contexte de notre époque, de visualiser la scène où le Christ ressuscité aurait émis un rayonnement nucléaire s'imprimant sur le suaire.
Les évangiles relatent un trembement de terre et la présence d'un ange étincelant ce qui n'est pas le cas pour le voile de Sainte Véronique. Donc je pense que dans la résurection il y a quelque chose de cosmique puisque physiquement Jésus est mort.

Et il y a eu plusieurs hypothèses pour tenter d'expliquer la formation de l'image, entre autre une réaction nucléaire; suite à des expérimentations cette hypothèse ne semble pas invraissemblable. Il suffit juste que la lumière nécessaire à ce phénomène vienne du corps de Jésus. Et là je vous renvoie à la transfiguration. Pour une photo il faut une chambre noire (tombeau), une surface d'impression adéquat (Saint Suaire) , de la lumière (transfiguration : jésus resplendit la lumière), un sujet dont l'image va s'imprimer sur le support. Après le mystère demeure quand même puisque puisque personne ne peut normalement réssuciter.

Fraternellement :coeur:

Avatar de l’utilisateur
Pierre Carhaix
Barbarus
Barbarus

Re: Ouverture du tombeau du Christ

Message non lu par Pierre Carhaix » mer. 26 avr. 2017, 2:54

Mac a écrit :
mar. 25 avr. 2017, 23:50
Pierre Carhaix a écrit :
lun. 24 avr. 2017, 22:46
Mais je sais que c'est tentant, dans le contexte de notre époque, de visualiser la scène où le Christ ressuscité aurait émis un rayonnement nucléaire s'imprimant sur le suaire.
Les évangiles relatent un trembement de terre et la présence d'un ange étincelant ce qui n'est pas le cas pour le voile de Sainte Véronique. Donc je pense que dans la résurection il y a quelque chose de cosmique puisque physiquement Jésus est mort.

Et il y a eu plusieurs hypothèses pour tenter d'expliquer la formation de l'image, entre autre une réaction nucléaire; suite à des expérimentations cette hypothèse ne semble pas invraissemblable. Il suffit juste que la lumière nécessaire à ce phénomène vienne du corps de Jésus. Et là je vous renvoie à la transfiguration. Pour une photo il faut une chambre noire (tombeau), une surface d'impression adéquat (Saint Suaire) , de la lumière (transfiguration : jésus resplendit la lumière), un sujet dont l'image va s'imprimer sur le support. Après le mystère demeure quand même puisque puisque personne ne peut normalement réssuciter.

Fraternellement :coeur:
Le tremblement de terre a lieu avant la Résurrection, me semble-t-il.

Et lorsque le Christ imprime son image sur le voile de Véronique, il n'est pas encore ressuscité. Donc, pas besoin d'un éclair nucléaire (auquel Véronique n'aurait d'ailleurs pas survécu) pour que le miracle ait lieu.

Idem pour la Transfiguration. Le Christ n'est pas encore ressuscité. Et si les trois disciples avaient été exposés à un rayonnement nucléaire, ils auraient eu quelques problèmes de santé !

En fait, ce qui me gêne dans tout cela, c'est que l'on cherche à accoler un phénomène scientifique à un événement surnaturel. Surnaturel, donc qui échappe aux lois naturelles. Il me semble que cette vision scientiste réduit nécessairement la signification de cet événement.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités