16 juillet 1429, entrée de Jeanne d'Arc à Reims

Anthropologie - Sociologie - Histoire - Géographie - Science politique
Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5864
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: 16 juillet 1429, entrée de Jeanne d'Arc à Reims

Message non lu par coeurderoy » jeu. 16 juil. 2009, 9:56

Statue de Jeanne, Prosper de l'Epinay, 1900. Cathédrale de Reims.

Image
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5864
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: 16 juillet 1429, entrée de Jeanne d'Arc à Reims

Message non lu par coeurderoy » jeu. 16 juil. 2009, 10:52

Sandrine Bonnaire, la Jeanne d'Arc de Rivette

Image Image
Dernière modification par coeurderoy le lun. 16 juil. 2012, 21:30, modifié 2 fois.
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4817
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: 16 juillet 1429, entrée de Jeanne d'Arc à Reims

Message non lu par gerardh » jeu. 16 juil. 2009, 13:20

_______

Bonjour,

Jeanne d'Arc n'a t-elle pas été brûlée par des chrétiens ? Comment cela a t-il pu se produire ?


________

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5864
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: 16 juillet 1429, entrée de Jeanne d'Arc à Reims

Message non lu par coeurderoy » jeu. 16 juil. 2009, 13:31

La Shoah ne s'est-elle pas réalisée en des terres évangélisées depuis le Vème s. ?
Le Christ n'a-t-il pas été livré par un disciple qu'il avait choisi ?
Cauchon, comme vous et moi avait toute latitude de choisir entre sa carrière personnelle (c'était un "étrille-fauvel", un arriviste, et on connaît par le détail sa carrière ecclésiastique) et la fidélité au souverain légitime. Mon oncle Georges, fonctionnaire avait le choix : dénoncer des Juifs ou leur fournir de faux-papiers (ce qu'il fit). A un moment ou un autre chacun est libre de dire oui ou non au Christ humilié et persécuté, c'est la fameuse doctrine des deux Etendards énoncée par Ignace de Loyola.
Par ailleurs les Chrétiens qui furent témoins des derniers moments de Jeanne (y compris les Anglais) eurent pleinement conscience d'avoir assisté à un procès de type stalinien dirions-nous aujourd'hui.

Le mystère d'iniquité, voilà tout gerardh, et là Saint Paul nous a tout-de-même prévenus...
Cordialement !
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4817
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: 16 juillet 1429, entrée de Jeanne d'Arc à Reims

Message non lu par gerardh » jeu. 16 juil. 2009, 13:37

_______

Hello Coeurderoy,

Vous avez tout à fait raison.


_________

Avatar de l’utilisateur
Philomene
Ædilis
Ædilis
Messages : 23
Inscription : dim. 07 juin 2009, 14:49

Re: 16 juillet 1429, entrée de Jeanne d'Arc à Reims

Message non lu par Philomene » dim. 19 juil. 2009, 20:11

Merci Coeurderoy pour cette belle page d'histoire :clap:

tartampion32
Ædilis
Ædilis
Messages : 10
Inscription : mer. 29 juil. 2009, 17:27

Re: 16 juillet 1429, entrée de Jeanne d'Arc à Reims

Message non lu par tartampion32 » jeu. 30 juil. 2009, 12:36

A moi de raconter quelques choses sur Jeanne d'Arc.

Beaucoup d'entre nous pensons que jeanne la pucelle fut une pauvre paysanne élevant des moutons, ou encore qu'elle a été brulée. Cependant, certains historiens et amateurs d'histoire disent le contraire. Comment me direz vous ?
Il faut remonter tout ça jusqu'au commencement :

Le Royaume de France est en ce temps menacé, en effet, les britanniques ( perfide albyon ! :mal: ) étaient en passe de nous diriger et d'en finir avec nos armées.
Il fallait donc un miracle, un signe fort qui redorerait le blason français.
Et on avait trouvé : Pourquoi ne pas prétendre que Dieu, voudrait la gloire pour le roi Charles ?

Et bien on avait trouvé : Dire qu'un simple paysanne menée par le tout puissant allait bouter les anglais hors du royaume de France !

C'est de là qu'est venue Jeanne...

Mais quelles sont ces origines ?
Remontons encore plus loin, environ vers 1412 ( année de naissance supposée de jeanne, elle a été brulée vive à 19 ans en 1431, si on en croit les registres d'époque ) : C'est cette année qu'Isabeau de Bavière, met au monde le futur le roi charles VII, de l'union avec Charles VI, roi prétendu fou.
Hors, Dame Isabeau aurait eut 12 enfants, dont une fille, et je ne sais pas la mentalité de l'époque, mais il semblait préférable d'avoir accouché d'un garçon plutot que d'une fille. Cette fille, selon la légende, s'appellerait Jeanne...

Pour ne pas la remettre dans un couvent ou autre, Dame Isabeau préfère donc laisser son enfant à un couple de paysans, les d'Arc. En l'échange de richesses, de terres et tout ce qu'on pouvait donner à des paysans...Aussi, jeanne recevrait une éducation de jeune femme noble.


La suite, vous la connaissez : Elle vient voir le roi, le reconnait, et va guerroyer pour lui.

( et il parait qu'on la brule après ).


Tout cela, c'est bien joli, mais je n'ai jusqu'à présent avancé aucune preuve, comment se fait il que jeanne était noble ?

La réponse vient de son éducation. En effet, qui d'entre vous sait monter à cheval, manier une épée, et gagner des batailles ? Peu, j'en conviens... Et pourtant, l'équitation et le maniement de l'épée faisait parti des loisirs de la Dame de l'époque, afin de vite décamper en cas de litige avec une faction ennemie.


Ce ne serait que ça ? l'épée et le cheval comme preuve ? Non.
Qui a cette époque savait écrire, signer de son nom ? A part les prêtres et les nobles, personne. Et pourtant, nous avons bel et bien la signature de Jeanne d'arc : http://www.valeriebarrow.com/images/jehanne-sig.jpg

Mais aussi, nous avons recueilli les minutes de son procès, et la manière d'argumenter de Jeanne est bien plus efficace que n'importe qui à notre époque en France...

( si je trouve les minutes, je vous donnerais le lien )











Autre chose, concernant sa crémation, serait qu'on ne l'aurait pas brulée, ou plutot, que l'on aurait échangé de femme...

Preuve : A son retour dans son village natal, les frères d'arc l'eurent reconnu pour soeur.





J'espère que ça vous aura plu, et si vous voulez plus d'indication...













( tout ce que je prétend, je ne le tiens pas pour vérité, c'est en ce quoi je crois, et je pense que l'on ne peut laisser aucune version de l'histoire aux oubliettes )

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5864
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: 16 juillet 1429, entrée de Jeanne d'Arc à Reims

Message non lu par coeurderoy » jeu. 30 juil. 2009, 16:21

Cher tartempion : la thèse adultérine a fait long feu, et Jeanne d'Arc n'en est pas au premier Cauchon venu : comme le Seigneur lui-même, elle est pierre d'achoppement révélant les coeurs et les intelligences...
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

tartampion32
Ædilis
Ædilis
Messages : 10
Inscription : mer. 29 juil. 2009, 17:27

Re: 16 juillet 1429, entrée de Jeanne d'Arc à Reims

Message non lu par tartampion32 » jeu. 30 juil. 2009, 16:52

:sonne: Pouvez vous reformuler ?

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5864
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: 16 juillet 1429, entrée de Jeanne d'Arc à Reims

Message non lu par coeurderoy » jeu. 30 juil. 2009, 17:23

"La thèse de l'adultère royal pour expliquer le destin exceptionnel de Jeanne remonte à...1819, date à laquelle le sieur Caze, sous-préfet de Bergerac qui n'était pas autrement qualifié pour se mêler d'histoire, exposa en deux volumes intitulés "la Vérité sur Jeanne d'Arc" la thèse selon laquelle elle serait la fille illégitime de Louis d'Orléans et d'Isabeau de Bavière. Si les erreurs de Caze étaient excusables dans l'état des recherches historiques de 1819, celles de ses successeurs le sont moins à mesure que la publication des documents authentiques et la critique des sources vont en s'amplifiant et se précipitant. Il reste que, à la cadence d'environ un tous les vingt ans ce "vieil essai de mystification" comme l'écrivait, peu avant 1900, l'érudit Lefèvre-Pontalis, reparait sous le patronage de divers auteurs dont chacun se vante d'avoir apporté des documents sensationnels à l'appui de sa thèse - documents qui se révèlent être toujours les allégations du sous préfet de Bergerac (...) Chaque génération ou presque a eu son ouvrage sur la thèse de la batardise, chaque fois réfutée par les érudits les plus compétents : Lebrun des Charmettes, Quicherat, Vallet de Viriville et, récemment Charles Samaran puis Yann Grandeau (Jeanne insultée, le procès en diffamation, Albin Michel 1973). Il est bien évident qu'à l'heure actuelle, seuls sont encore convaincus par cette thèse ceux qui veulent délibérément l'être"
Régine Pernoud, Jeanne d'Arc, Seuil 1981 pp. 76.77
Dernière modification par coeurderoy le jeu. 30 juil. 2009, 17:38, modifié 1 fois.
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5864
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: 16 juillet 1429, entrée de Jeanne d'Arc à Reims

Message non lu par coeurderoy » jeu. 30 juil. 2009, 17:29

tartampion32 a écrit :






( tout ce que je prétend, je ne le tiens pas pour vérité, c'est en ce quoi je crois, et je pense que l'on ne peut laisser aucune version de l'histoire aux oubliettes )
merci de n'avoir pas écrit Histoire, en effet les histoires et historiettes reposant sur des "aurait" "eurent" etc, n'ont aucune valeur probatoire : les documents authentiques seuls, ce qu'on appelle archives en matière historique ont valeur de documents pour établir la vérité historique. CQFD...
Dernière modification par coeurderoy le jeu. 30 juil. 2009, 17:42, modifié 1 fois.
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

tartampion32
Ædilis
Ædilis
Messages : 10
Inscription : mer. 29 juil. 2009, 17:27

Re: 16 juillet 1429, entrée de Jeanne d'Arc à Reims

Message non lu par tartampion32 » jeu. 30 juil. 2009, 17:40

Comment expliquer le fait qu'elle savait écrire ? ou même qu'elle montait à cheval, ou qu'elle reconnu charles VII ?

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5864
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: 16 juillet 1429, entrée de Jeanne d'Arc à Reims

Message non lu par coeurderoy » jeu. 30 juil. 2009, 17:45

Jeanne a signé (fort maladroitement, cela est fort connu, on pense même qu'on a guidé sa main) aucune des lettres conservées n'est en revanche de la même écriture : elle dictait et se contentait de signer.
Pour le reste : vous êtes jeune, avez sans doute du temps pendant les vacances : cherchez et vous trouverez ! ;)
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

tartampion32
Ædilis
Ædilis
Messages : 10
Inscription : mer. 29 juil. 2009, 17:27

Re: 16 juillet 1429, entrée de Jeanne d'Arc à Reims

Message non lu par tartampion32 » jeu. 30 juil. 2009, 17:53

:p Je veux bien vous croire ( mais je ne délaisse pas mes versions pour autant )

Pour ce qui serait de la mauvaise écriture, sachez que bien des prêtres qui s'occupaient des registres des paroisses ( enfin, qui notaient les mariages/décès bapteme ) étaient bien souvent moins dégourdis que la "jehanne".
Leur seul mérite, bien souvent, c'était de dessiner des petits tourbillons sur les cotés pour faire croire qu'ils avaient une grande maitrise de la plume :siffle:

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5864
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: 16 juillet 1429, entrée de Jeanne d'Arc à Reims

Message non lu par coeurderoy » jeu. 30 juil. 2009, 17:56

Sur les différentes graphies coexistant à une époque donnée...j'ai bossé cinq ans aux Archives Nationales et ai suivi des cours de paléographie.. j'ai donc eu le loisir d'admirer et...de comparer des écritures parfois très croquignolettes c'est vrai !
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité