Les Samaritains

Anthropologie - Sociologie - Histoire - Géographie - Science politique
Avatar de l’utilisateur
Libremax
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 758
Inscription : mer. 01 avr. 2009, 16:54
Conviction : chrétien catholique

Re: Les Samaritains

Message non lupar Libremax » jeu. 05 avr. 2018, 15:05

Juifs ou Samaritains : c'est la même religion à toutes fins pratiques.

:)
En dehors du culte de Jérusalem,
en dehors des Prophètes, psaumes et compagnie,
en dehors de l'enseignement des rabbins...

ce n'est pas rien tout de même.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8041
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Les Samaritains

Message non lupar Cinci » jeu. 05 avr. 2018, 15:25

Zélie écrivait :
J'ai besoin de quelques lumières : que s'est-il passé au départ de la scission entre les Samaritains et les Juifs? Ont-ils été un jour un seul et même peuple avant une scission ou ont-ils été dès le départ des peuples différents? Car ils semblent avoir en tous les cas eu la même foi, le même Dieu, quoique vénéré à des endroits différents...
Ce que je peux comprendre : c'est la politique qui aura divisé une population au nord d'avec l'autre groupe d'Hébreux vivant en Judée. Il y a une querelle dynastique qui apparaît dans la succession au trône, après le roi Salomon. C'est une première division entre frères ennemis. A partir de là, les deux populations du nord et du sud ne vivront pas exactement les mêmes aléas de l'histoire, les mêmes tribulations. Et la grande cassure va intervenir lors de la "déportation à Babylone", parce que cette "déportation à Babylone" va être ni plus ni moins que l'occasion historique réelle à partir de laquelle on pourrait dire que le judaïsme va être recrée ou refondé dans un esprit ségrégationniste, un esprit sectaire, plus radical. Les penseurs religieux juifs post-exilique concluront de l'expérience traumatique de l'Exil que c'est le trop grand laxisme de leurs pères, leur compromission avec l'étranger (et les dieux étrangers surtout !) qui aura amené la ruine sur leur tête. De là cette volonté farouche de tenir dorénavant les habitants de l'ex-royaume du nord pour de la fausse monnaie, tels des représentants gangrénés du membre à amputer. Ça, c'était la mentalité des Esdras et Néhémie, les restaurateurs du judaïsme à Jérusalem.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8041
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Les Samaritains

Message non lupar Cinci » jeu. 05 avr. 2018, 15:54

Libremax,

Les Sadducéens du temps de Jésus étaient totalement, parfaitement et intégralement considérés comme des Juifs, des vrais Juifs, en dépit du fait que - très conservateurs, et à l'instar des Samaritains - ils pouvaient rejeter comme des inventions tardives, peu sûres, non sacrées et non contraignantes en tout cas, toutes ces idées ou interprétations religieuses pouvant émaner des scribes et des Pharisiens.

Les Sadducéens, à titre d'exemple, ne participaient pas d'une religion étrangère, une religion non-mosaïque. Dans le judaïsme, les disputes d'écoles n'empêchent pas d'évoquer une même religion. Et c'est en ce sens que les Samaritains participent aussi de la même religion. On dit : même Dieu, mêmes ancêtres légendaires, même fond culturel, même désir d'observer la loi de Moïse, même idée de célébrer la Pâque ... et même perméabilité à l'idée d'un messianisme qui devrait tout rétablir.

Avatar de l’utilisateur
Libremax
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 758
Inscription : mer. 01 avr. 2009, 16:54
Conviction : chrétien catholique

Re: Les Samaritains

Message non lupar Libremax » jeu. 05 avr. 2018, 16:03


Les Sadducéens, à titre d'exemple, ne participaient pas d'une religion étrangère, une religion non-mosaïque. Dans le judaïsme, les disputes d'écoles n'empêchent pas d'évoquer une même religion. Et c'est en ce sens que les Samaritains participent aussi de la même religion. On dit : même Dieu, mêmes ancêtres légendaires, même fond culturel, même désir d'observer la loi de Moïse, même idée de célébrer la Pâque ... et même perméabilité à l'idée d'un messianisme qui devrait tout rétablir.
Oui, on peut voir ça comme ça.
Bon; une religion se définit aussi en termes de lieux de culte et de textes sacrés. Et de fait, ceux des Juifs et des samaritains n'étaient pas et ne sont toujours pas les mêmes. Il y a un coeur commun, le Pentateuque, mais retirez aux Juifs les textes d'Isaïe, les Psaumes, et ce genre de choses, ils crient au blasphème!
Imaginez qu'un mouvement chrétien n'ait conservé que l'évangile de Marc, par exemple, sans retenir des trois autres, sans épître, sans Apocalypse ... pourrait-on parler de même religion? Je pense que nous serions au même niveau.


Revenir vers « Histoire »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invités