Quel est votre roi préféré?

Anthropologie - Sociologie - Histoire - Géographie - Science politique

message supprimé

message supprimé
0
Aucun vote
message supprimé
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 0

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Quel est votre roi préféré?

Message non lu par jean_droit » lun. 19 juin 2006, 16:29

"Quant à Saint Louis, j'ai peine à comprendre son action: croisades inefficaces, coûteuses en vies humaines et ruineuses pour le royaume, port obligatoire de la rouelle pour les Juifs, concessions incompréhensibles faites à l'Angleterre."

Je suis loin d'être un spécialiste de cette période de l'histoire.

Quand je l'ai étudiée d'un peu plus près j'ai simplement fait la réflexion qu'être saint et bon roi n'est pas toujours très compaztible.

Bien sûr je ne doute pas que ce fut un "bon roi" mais pour un homme politique être "bon" n'est pas la plus grande des qualités d'un homme d'état.

Tant qu'à la croisade à Tunis qui s'est si mal terminée elle me semble plus que légitime. N'oublions pas que quelques siècles auparavant la Tunisie était chrétienne et qu'elle ne l'était plus à cause de l'invasion arabe.

Mespheber
Censor
Censor
Messages : 88
Inscription : mar. 09 mai 2006, 18:22
Localisation : Ailleurs.

Message non lu par Mespheber » lun. 19 juin 2006, 18:31

J'aurais bien voté Clovis, qui m'a bien fait rire sur les bancs d'écolier, ou Charlemagne. Là, j'hésite entre Henri IV, pour la réforme, et Louis XIV pour avoir sponsorisé Molière, Corneille, Racine et avoir mis une déculottée à la marine anglaise par l'intermédiaire de Jean Bart. :cool:
Memento mori!

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7910
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Message non lu par Christophe » lun. 19 juin 2006, 19:54

Bonjour Jean
jean_droit a écrit :Quand je l'ai étudiée d'un peu plus près j'ai simplement fait la réflexion qu'être saint et bon roi n'est pas toujours très compaztible.

Bien sûr je ne doute pas que ce fut un "bon roi" mais pour un homme politique être "bon" n'est pas la plus grande des qualités d'un homme d'état.
Je trouve regrettable ce genre de proposition, comme si - en politique - la vertu s'opposait à la prudence.
Un bon Prince n'est pas un mauvais Chrétien, et un bon Chrétien n'est pas un mauvais Prince. La vertu politique impose certes un certain réalisme, et disqualifie d'emblée toute forme d'angélisme. Mais le bon chrétien ne saurait pêcher par angélisme, n'est-ce-pas ?

Que Dieu bénisse les Rois de France.
Christophe
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

Mespheber
Censor
Censor
Messages : 88
Inscription : mar. 09 mai 2006, 18:22
Localisation : Ailleurs.

Message non lu par Mespheber » lun. 19 juin 2006, 20:06

A voté. Et vive la République! :cool:
Memento mori!

Avatar de l’utilisateur
laiglejo
Barbarus
Barbarus

Message non lu par laiglejo » lun. 19 juin 2006, 20:23

.....J'aime pas les gros ! :online: .......J'ai voté un saint car.....

"qui connait ses saints les zadore" !
:drunk:

Christian
Senator
Senator
Messages : 975
Inscription : dim. 05 déc. 2004, 10:25
Localisation : Londres

Message non lu par Christian » lun. 19 juin 2006, 21:55

La sagesse populaire a depuis longtemps consacré Henri IV, le plus moderne et le plus sage de nos rois. :) Plus attentif au bien-être de ses sujets que les 4 Louis qui lui succédèrent, il voulut que chaque foyer ait au moins une « poule au pot » pour dîner. Mais sa plus grande vertu fut de mettre fin aux atroces guerres de religion. Né protestant, il se convertit prudemment au catholicisme après l’ignoble Massacre de la Saint Barthélémy ordonné par son beau-frère, retourna à la religion réformée, et se reconvertit enfin pour accéder inopinément au trône de France (« Paris vaut bien une messe »). Voilà pour la modernité.

Quant à la sagesse, alors que chaque famille française compte au moins un des siens parmi les victimes des massacres, lui, roi catholique, nomme le protestant Sully au poste de premier ministre (« pâturage et labourage sont les mamelles de la France ») et le protestant Lesdiguières à la tête des armées. D'autres ministres sont catholiques. Le pays se trouve réconcilié. Il s’ensuivit une période de paix et de prospérité que la France ne devait plus connaître avant le 19ème siècle.

Malheureusement, les artisans de paix sont des objets de haine. Henri IV a fini assassiné, comme Gandhi, Sadat et une ribambelle d’autres.

Christian

PS. Je suis étonné de voir figurer l’irrésolu et sournois Louis XIII à ce palmarès. Avec Richelieu, :twisted: il inaugure la funeste triade de ministres (+ Mazarin + Colbert) qui transformèrent la France en premier pays totalitaire moderne : tout le pouvoir politique, l’économie, l’idéologie, aux mains de l’Etat.

Richelieu réactive le conflit avec les Protestants, qui finira par aboutir à la désastreuse Révocation de l’Edit de Nantes. Le royaume est constamment en guerre et écrasé d’impôts, caractéristique de la France jusqu’à nos jours (mais au moins, comme le rappelle la bonne Mme de Sévigné, on savait en ce temps-là assassiner les percepteurs ou les jeter dans la Seine.)

Ah, si seulement la Fronde avait réussi… :waou:

Avatar de l’utilisateur
Eremos
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 230
Inscription : dim. 11 sept. 2005, 13:50
Localisation : Nantes

Message non lu par Eremos » mar. 20 juin 2006, 0:23

Je vais faire un peu de provoc : Louis XVI.

Contrairement à Christian, je ne crois pas qu'il n'ait eu cure de son peuple. La simple décision de retenir les gardes suisses le montre assez bien. Ce ne serait pas le principal reproche que l'on pourrait lui faire.

[align=center]Image[/align]

Mais évidemment, j'aime assez Saint Louis. "Saint Louis, à la fin de sa vie, se plaignait à son confesseur de ce que les larmes lui défaillent, et il lui disait débonnairement, humblement et privément, que quand l'on disait en la litanie ces mots : " Ô Sire Dieu, nous te prions que tu nous donnes fontaine de larme", le Saint Roi disait dévotement : "Ô Sire Dieu, je n'ose requérir fontaine de larmes ainsi me suffirait petite goutte de larmes à arroser la sécheresse de mon coeur" ". (Michelet, reprennant un témoignage plus ancien)

[align=center]Image[/align]

[align=center]Vive le Roi ! :P [/align]
NISI Dóminus ædificáverit domum, in vanum laboravérunt qui ædíficant eam.
(Liber Psalmorum, 126)

Avatar de l’utilisateur
laiglejo
Barbarus
Barbarus

Message non lu par laiglejo » mar. 20 juin 2006, 0:48

Il en a de grandes oreilles ! :blink: :jawdrop:

Exupère
Quæstor
Quæstor
Messages : 278
Inscription : jeu. 25 août 2005, 16:03
Localisation : Toulouse

Message non lu par Exupère » mar. 20 juin 2006, 10:13

Bonjour,

Il était croyant, il était humble, il a beaucoup aidé les plus miséreux, il a beaucoup bâti, il a pris les armes pour défendre la Croix attaquée. Il a été fait Saint de notre Eglise, il est maintenant assis aux côtés du Père.

Bref sans l'ombre d'une hésitation: Saint Louis.

Anecdote: je me suis rendu récemment à Tunis dans le cadre de mon travail. J'ai eu l'agréable surprise de discuter avec un jeune ingénieur tunisien; il me disait être très croyant (moslem) et nous avons discuté un moment de foi, d'Histoire, de politique. Il m'a soudain posé la question du nom de notre roi qui était mort dans sa ville de Tunis. Je lui ai donné la réponse. Nous avons alors parlé un peu de Saint Louis et des Croisades.

Qu'un jeune musulman tunisien en 2006 se souvienne encore de la mort de notre roi sous les remparts de sa ville, et éprouve le désir d'en discuter avec un jeune chrétien français, m'a fait un plaisir immense.

Ca, c'est du dialogue entre les peuples.

En Christ,
Ex
- Quiconque donc écoute les paroles que je viens de prononcer et les met en pratique ressemblera à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc -
Mt 7, 24

Mespheber
Censor
Censor
Messages : 88
Inscription : mar. 09 mai 2006, 18:22
Localisation : Ailleurs.

Message non lu par Mespheber » mar. 20 juin 2006, 10:27

Une question qui me turlupine, mais absolument candide: J'ai fréquenté des royalistes à une époque et je respecte ces opinions, mon objectif n'est pas d'en critiquer les idées. Être catholique est-il synonyme de royaliste ou est-ce juste une bouffée de nostalgie historique?
Memento mori!

Christian
Senator
Senator
Messages : 975
Inscription : dim. 05 déc. 2004, 10:25
Localisation : Londres

Message non lu par Christian » mar. 20 juin 2006, 10:31

Ca, c'est du dialogue entre les peoples
Tout à fait d’accord, Exupère.

Il est vrai qu’il est plus facile de dialoguer avec un jeune musulman qui éprouve le désir de discuter de Saint-Louis qu’avec tel autre qui voudrait parler de Soliman. ;-)

Bonne journée

Christian

Exupère
Quæstor
Quæstor
Messages : 278
Inscription : jeu. 25 août 2005, 16:03
Localisation : Toulouse

Message non lu par Exupère » mar. 20 juin 2006, 11:41

Bonjour,
Mespheber a écrit : Une question qui me turlupine, mais absolument candide: J'ai fréquenté des royalistes à une époque et je respecte ces opinions, mon objectif n'est pas d'en critiquer les idées. Être catholique est-il synonyme de royaliste ou est-ce juste une bouffée de nostalgie historique?
La plupart des cathos ne sont pas monarchistes. Je ne le suis pas non plus.

Je ne vois pas où est la nostalgie. La majeure partie de l'Histoire de notre pays, c'est la monarhcie de droit divin. Il est essentiel de s'y intéresser si l'on veut comprendre la France de 2006.

En Christ,
Ex
- Quiconque donc écoute les paroles que je viens de prononcer et les met en pratique ressemblera à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc -
Mt 7, 24

Exupère
Quæstor
Quæstor
Messages : 278
Inscription : jeu. 25 août 2005, 16:03
Localisation : Toulouse

Message non lu par Exupère » mar. 20 juin 2006, 11:44

Bonjour,
Christian a écrit : Il est vrai qu’il est plus facile de dialoguer avec un jeune musulman qui éprouve le désir de discuter de Saint-Louis qu’avec tel autre qui voudrait parler de Soliman. ;-)
Nous avons aussi parlé du kurde Saladin à l'occasion, de ce qu'il représente encore aujourd'hui pour les Arabes.

Soliman c'est tout autre chose: il ne guerroyait pas pour défendre sa foi ou des corrélégionaires, mais pour coloniser, pour détruire, pour humilier. Tel n'était pas le but de Saint-Louis, ni celui de Saladin d'ailleurs.

En Christ,
X
- Quiconque donc écoute les paroles que je viens de prononcer et les met en pratique ressemblera à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc -
Mt 7, 24

Avatar de l’utilisateur
Eremos
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 230
Inscription : dim. 11 sept. 2005, 13:50
Localisation : Nantes

Message non lu par Eremos » mar. 20 juin 2006, 18:14

Bonjour Mespheber,
Mespheber a écrit :Une question qui me turlupine, mais absolument candide: J'ai fréquenté des royalistes à une époque et je respecte ces opinions, mon objectif n'est pas d'en critiquer les idées. Être catholique est-il synonyme de royaliste ou est-ce juste une bouffée de nostalgie historique?
Pour ma part, il n'y a aucune nostalgie. Il s'agit avant tout d'un choix de philosophie politique qui découle d'une certaine conception de l'homme. Je ne pense pas que l'on puisse évaquer la question du type de régime souhaitable d'un simple revers de main, en décrétant que, ce qui était dans le passé, ne peut plus être pour l'avenir. Rien ne justifie un tel propos. Bien au contraire, je crois que la royauté a fait ses preuves, et pourrait à nouveau être utile.

Quant à dire qu'être catholique implique d'être royaliste, certains vous le diront, pas moi. Il n'y a pas de synonymie nécessaire. Il me semble néanmoins que la royauté est plus lié, de par l'histoire, au christianisme.

Pour Exupère : plus que monarchiste, il est mieux d'être royaliste. ;-)
NISI Dóminus ædificáverit domum, in vanum laboravérunt qui ædíficant eam.
(Liber Psalmorum, 126)

Avatar de l’utilisateur
marchenoir
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 268
Inscription : dim. 25 déc. 2005, 22:58
Localisation : Vincennes

TOUT PAREIL

Message non lu par marchenoir » mar. 20 juin 2006, 18:52

Exupère a écrit :Bonjour,

Il était croyant, il était humble, il a beaucoup aidé les plus miséreux, il a beaucoup bâti, il a pris les armes pour défendre la Croix attaquée. Il a été fait Saint de notre Eglise, il est maintenant assis aux côtés du Père.

Bref sans l'ombre d'une hésitation: Saint Louis.

Anecdote: je me suis rendu récemment à Tunis dans le cadre de mon travail. J'ai eu l'agréable surprise de discuter avec un jeune ingénieur tunisien; il me disait être très croyant (moslem) et nous avons discuté un moment de foi, d'Histoire, de politique. Il m'a soudain posé la question du nom de notre roi qui était mort dans sa ville de Tunis. Je lui ai donné la réponse. Nous avons alors parlé un peu de Saint Louis et des Croisades.

Qu'un jeune musulman tunisien en 2006 se souvienne encore de la mort de notre roi sous les remparts de sa ville, et éprouve le désir d'en discuter avec un jeune chrétien français, m'a fait un plaisir immense.

Ca, c'est du dialogue entre les peuples.

En Christ,
Ex
Bonjour Exupère.

Bravo pour votre message, je le signe sans hésiter.
J'ai donné à mon aîné le beau prénom de Louis en l'honneur de ce grand roi.

Bonne soirée à tous.
Il n'y a qu'une tristesse, c'est de n'être pas des saints (Léon Bloy, La Femme Pauvre)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités