Claude Tresmontant, philosophe

Epistémologie - Logique - Écoles - Ontologie - Métaphysique - Philosophie politique
Avatar de l’utilisateur
Etrigan
Senator
Senator
Messages : 852
Inscription : jeu. 09 févr. 2006, 13:21
Localisation : Pas loin de Paris, dans une ville protégée par une Sainte et des bois.
Contact :

Claude Tresmontant, philosophe

Message non lupar Etrigan » mer. 31 déc. 2008, 20:21

La finalité de la Création de Claude Tresmontant
Image

Venant de terminer La finalité de la Création, le salut et le risque de perdition, je ressens le besoin de partager avec vous mes impressions à la lecture de ce petit livre au contenu d'une grande richesse :

« Jésus répondit : En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d'eau et d'Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. » : A partir de cette proposition de Jésus tenu à Nicodème, Claude Tresmontant développe une théologie de la finalité de la Création et du sens du salut. En s'appuyant sur les Epîtres de Paul (comme il l'avait déjà fait dans son livre consacré à ce dernier), Tresmontant affirme que le but de la Création, c'est de donner naissance à l'Homme nouveau. C'est de devenir à son tour un Christ. Un Homme complet uni à Dieu : deux esprits, mais une seule chair. Deux volontés pour une union sacrée, un mariage mystique, qui n'étouffe aucun des épousés mais les sublime : relire le Cantique des cantiques).

La répétition étant la base de la pédagogie, Tresmontant développe à outrance les mêmes propos, ce qui a le mérite de le rendre très compréhensible mais assez pompeux par moment et surtout, pour le lecteur connaisseur de ses autres ouvrages, donne l'impression de suivre toujours le même développement,

Cet opuscule de 98 pages compte aussi des défauts :

-Premièrement, affirme Tresmontant, le but n'est pas de savoir si nous serons sauvés ou pas, mais de réaliser l'Homme nouveau. Qu'il dit ! Mais pour l'Homme moyen, la question de la rédemption et de la résurrection est centrale : il s'agit bien justement de se sauver.

-Deuxièmement, Tresmontant estime que l'antisémitisme se résume à une résistance au nouveau message génétique transmis par leurs prophètes. On croirait rêver ! Si une telle idée n'est pas dénuée de fondement, il serait absurde de résumer l'antisémitisme à ce seul point. Relire Sartre et la Réflexion sur la Question juive pour un point de vue laïque et éclairé sur le sujet.

Néanmoins, La finalité de la Création, le salut et le risque de perdition a le mérite de faire rêver en élevant la conscience spéculative de l'Homme dans les hauts sommets des Cieux. Car cet Homme nouveau à réaliser s'annonce comme un projet parfaitement excitant. Et sans le doute le seul qui mérite d'être tenté...



Que le Christ vous protège et vous soutienne pour cette année 2009 !
« Le Verbe s’est incarné pour la Rédemption du Péché. Faudra-t-il que le Saint-Esprit s’incarne pour la rédemption de la sottise ? » Léon Bloy

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8193
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: La finalité de la Création de Claude Tresmontant

Message non lupar Raistlin » lun. 05 janv. 2009, 12:58

Néanmoins, La finalité de la Création, le salut et le risque de perdition a le mérite de faire rêver en élevant la conscience spéculative de l'Homme dans les hauts sommets des Cieux. Car cet Homme nouveau à réaliser s'annonce comme un projet parfaitement excitant. Et sans le doute le seul qui mérite d'être tenté...
"Dieu s'est fait Homme afin que l'Homme devienne Dieu" (Saint Augustin, je crois...)
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
Etrigan
Senator
Senator
Messages : 852
Inscription : jeu. 09 févr. 2006, 13:21
Localisation : Pas loin de Paris, dans une ville protégée par une Sainte et des bois.
Contact :

Re: La finalité de la Création de Claude Tresmontant

Message non lupar Etrigan » lun. 05 janv. 2009, 13:31

C'est l'idée.
« Le Verbe s’est incarné pour la Rédemption du Péché. Faudra-t-il que le Saint-Esprit s’incarne pour la rédemption de la sottise ? » Léon Bloy

Isabelle47
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1948
Inscription : mer. 22 juin 2011, 22:49

Claude Tresmontant

Message non lupar Isabelle47 » mer. 29 août 2012, 10:53

J'aimerais découvrir la pensée de Claude Tresmontant. Par quel ouvrage commencer et quelle suite donner? Il y a-t-il un appareil critique de son oeuvre? Si oui est-ce souhaitable de le lire (avant? pendant? après?) la lecture de Tresmontant?

Merci de vos conseils.
"Aussi, croyez-moi, vous pratiquerez beaucoup mieux la vertu en considérant les perfections divines, qu'en tenant le regard fixé sur votre propre limon"
(Thérèse d'Avila)

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8193
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Claude Tresmontant

Message non lupar Raistlin » mer. 29 août 2012, 10:55

Voici un excellent blog sur cet auteur fort méconnu mais d'une grande richesse : http://www.claude-tresmontant.com/

Sinon, une anthologie de son oeuvre publiée est sortie récemment : http://www.claude-tresmontant.com/artic ... 75320.html

Fraternellement,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Isabelle47
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1948
Inscription : mer. 22 juin 2011, 22:49

Re: Claude Tresmontant

Message non lupar Isabelle47 » mer. 29 août 2012, 11:06

Je vous remercie de votre réponse aussi rapide que précise.

Fraternellement,
"Aussi, croyez-moi, vous pratiquerez beaucoup mieux la vertu en considérant les perfections divines, qu'en tenant le regard fixé sur votre propre limon"
(Thérèse d'Avila)

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10187
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Claude Tresmontant

Message non lupar Fée Violine » jeu. 25 juil. 2013, 9:28

Je retrouve un papier où j'avais noté des extraits d'un livre, vraisemblablement "Comment se pose aujourd'hui le problème de l'existence de Dieu" de Tresmontant. Voici:

"L'exigence éthique n'est pas une loi extrinsèque qui tomberait d'ailleurs. Elle est la norme constitutive du réel, et en particulier du réel humain (...). La Torah a été, et reste en grande partie, une pédagogie de la liberté et de l'intelligence et de l'intelligence, une matrice pour former l'humanité et lui permettre de se réaliser. Elle n'est pas une loi arbitraire, despotique, négative." [et l'auteur explique qu'Occam et surtout Luther ont fait prévaloir l'idée inverse, et donc causé l'athéisme moderne]. (pp 425-426)

"La révolte contre ce système d'interdits se transformera en révolte oedipienne contre le Père qui impose ces interdits (...). Tout est permis, mais tout n'est pas bon pour l'homme". (p 427)

"L'existence du mal dans le monde est donc bien, comme le dit st Thomas, preuve de l'existence de Dieu, car l'existence du mal présuppose l'existence du monde et des êtres (Summa contra gentiles III 71)". (p 428)

"Les philosophes sont-ils si avares qu'ils ne puissent au moins imaginer une création qui ne serait pas intéressée, égocentrique, mais au contraire don gratuit? (...) sans une théologie de l'agapê, la métaphysique de la création est totalement inintelligible". (p 438)

"Le terme de la création, c'est l'union, sans confusion des natures ni des personnes". (p 440)

"Ce n'est pas contre lui qu'il faut revendiquer notre liberté : car il la veut pour nous, avant nous et plus que nous". (p 443)

"Pierre Duhem dans Le système du monde a montré comment la théologie issue du monothéisme hébreu a libéré la science positive, précisément en professant que rien de ce qui est du monde n'est divin, et à l'encontre de la théologie hellénique qui, comme Athènes, était remplie de dieux". (p 444)

(si je retrouve le reste de mes notes, je les recopierai aussi, mais là je suis tombée juste sur un papier !)

Vincichristi
Censor
Censor
Messages : 126
Inscription : mar. 15 juin 2010, 16:17

les évangiles par Tresmontant et par soeur Jeanne-d'Arc

Message non lupar Vincichristi » mer. 21 août 2013, 18:56

Bonjour,

J'aimerais savoir ce que vous pensez de la traduction des évangiles faite par Claude Tresmontant et aussi faite par soeur Jeanne d'Arc. Quelle type de traduction est-ce? Comment sont-elles reçues par le monde scientifique ou pastoral?

Merci

elenos
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1051
Inscription : mer. 22 août 2012, 14:10
Localisation : France

Re: les évangiles par Tresmontant et par soeur Jeanne-d'Arc

Message non lupar elenos » jeu. 22 août 2013, 10:27

Je ne connais pas ses traductions des évangiles mais je connais ses traductions de Thomas d'Aquin et le point principal de sa philosophie concernant l'athéisme.
D'autre part je fais confiance à l'érudition de Soeur Jeanne d'Arc. Elle fut l'auteur de l' "Initiation au grec des évangiles" qui fait autorité auprès de tous ceux qui, connaissant le grec classique, pourraient être déroutés par certaines expressions de nature "sémitique" des originaux évangéliques et même des épitres (à l'exception des textes écrits par Luc, son évangile et les Actes). Ses "leçons" m'ont été des plus profitables.

Milk
Ædilis
Ædilis
Messages : 14
Inscription : ven. 25 août 2017, 12:37
Conviction : Agnostique

Pourquoi Claude Tresmontant a-t-il été ostracisé ?

Message non lupar Milk » mer. 28 févr. 2018, 11:35

En écoutant un témoignage de son éditeur lors d'une journée hommage, j'ai appris que ses liens avec les représentants de l'Église étaient parfois tendus. Pourtant je trouve son œuvre remarquable. Pensez-vous qu'elle soit si dépassée que cela ? En quoi dérangeait-il tant ?

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10187
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Pourquoi Claude Tresmontant a-t-il été ostracisé ?

Message non lupar Fée Violine » jeu. 01 mars 2018, 0:14

Dépassée, non, certainement pas : voir par exemple son remarquable livre "Comment se pose aujourd'hui le problème de l'existence de Dieu".
Il était philosophe, mais pas théologien ni historien. Ce qui dérange, c'est surtout, je pense, son livre "Le Christ hébreu" que les gens sérieux trouvent trop farfelu. Il est vrai que certaines de ses idées ne sont pas vraiment démontrées. Mais il le dit si bien, qu'on a quand même envie de le croire !
Mais s'il dérange, c'est peut-être surtout parce qu'il bouscule les habitudes ?
En tout cas, quand j'entends des biblistes sérieux affirmer que les évangiles ont été écrits dans les années 80 ou plus, alors qu'il n'y a pas la moindre preuve de ça, et qu'il y a même beaucoup de preuves d'une rédaction plus précoce, je me dis que c'est pas juste, car eux, on ne les critique pas ! mais c'est la mode du moment - qui passera comme toutes les modes.

Avatar de l’utilisateur
prodigal
Amicus Civitatis
Amicus Civitatis
Messages : 1209
Inscription : mar. 09 juil. 2013, 10:32

Re: Claude Tresmontant, philosophe

Message non lupar prodigal » mar. 28 août 2018, 12:17

Cher sator, ne le prenez pas mal, mais je trouve la fin de votre message plus prophétique que rationnelle! :-D
Et puis, plus amoureux de la raison que Platon, cela m'étonnerait quand même! :/
Mais je ne dis pas cela pour vous embêter, plutôt pour vous encourager à commencer une discussion. Personnellement je n'ai rien lu de Claude Tresmontant, mais les citations ci-dessus proposées par Fée Violine me plaisent bien. De plus, pour que l'Eglise devienne, non pas tresmontienne, mais simplement davantage respectueuse de la logique rationnelle (à supposer qu'elle ne le soit pas déjà) rien ne vaut à mon sens la pratique de la discussion soucieuse par dessus tout de l'honnêteté intellectuelle. Si cela vous dit...
Paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté


Revenir vers « Philosophie »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit