Le Syllabus de Pie IX

Epistémologie - Logique - Écoles - Ontologie - Métaphysique - Philosophie politique
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7910
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Le Syllabus de Pie IX

Message non lu par Christophe » lun. 24 mai 2004, 23:57

Publié le 8 décembre 1864 en annexe de l'encyclique «Quanta cura», le Syllabus est un recueil de 80 propositions des principales doctrines contemporaines condamnées par Notre Très Saint-Père le Pape Pie IX.
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

wanderer
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 757
Inscription : ven. 03 sept. 2004, 16:49
Localisation : Haute-Savoie

Message non lu par wanderer » sam. 04 sept. 2004, 12:12

Question très importante pour moi.

Ces déclarations sont-elles soumises au principe d'infaillabilité du pape? Y a-t-il des cas où l'on reconnaît au pape le droit de se tromper? Si oui, lesquels?

Avatar de l’utilisateur
VexillumRegis
Senator
Senator
Messages : 987
Inscription : ven. 21 mai 2004, 22:32
Localisation : Provence

Message non lu par VexillumRegis » sam. 04 sept. 2004, 16:43

Les principes de l'infaillibilité pontificale n'étaient point encore définis en 1864 (ils ne le furent qu'au concile de Vatican I, en 1870) ; je suppose donc que le Syllabus n'est pas garanti par l'infaillibilité. Mais je peux me tromper...

Wanderer, trouveriez-vous certaines propositions du Syllabus choquantes ou dépassées ?

wanderer
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 757
Inscription : ven. 03 sept. 2004, 16:49
Localisation : Haute-Savoie

Message non lu par wanderer » sam. 04 sept. 2004, 22:59

" Il est libre à chaque homme d'embrasser et de professer la religion qu'il aura réputée vraie d'après la lumière de la raison "

Cette "faute" me choque car il me semble qu'elle retire le droit à l'humain de se tromper. Or Dieu seul ne peut se tromper.

Christian
Senator
Senator
Messages : 975
Inscription : dim. 05 déc. 2004, 10:25
Localisation : Londres

Le "Syllabus" de Pie IX

Message non lu par Christian » lun. 04 juil. 2005, 18:07

VexillumRegis
Wanderer, trouveriez-vous certaines propositions du Syllabus choquantes ou dépassées ?
Bonjour VexillumRegis

Permettez-moi de répondre à une question qui ne m’est pas posée:
L'abrogation de la souveraineté civile dont le Saint-Siège est en possession servirait, même beaucoup, à la liberté et au bonheur de l'Église
Le Saint Père peut louer chaque matin le Seigneur de n’avoir plus à administrer un véritable Etat. A chaque critique adressée à des dirigeants quelque part dans le monde, à chaque encyclique sociale, on lui renverrait une imperfection des ‘Etats du Pape’.
Aussi c'est avec raison que, dans quelques pays catholiques, la loi a pourvu à ce que les étrangers qui s'y rendent y jouissent de l'exercice public de leurs cultes particuliers
Pas de temple protestant, pas de synagogue, pas de mosquée ? Il n’y a plus que l’Arabie Saoudite qui a ce type de loi.

Cordialement
Christian

Khalil_Gibran
Censor
Censor
Messages : 52
Inscription : mer. 18 mai 2005, 20:32

Message non lu par Khalil_Gibran » lun. 04 juil. 2005, 18:54

wanderer a écrit :" Il est libre à chaque homme d'embrasser et de professer la religion qu'il aura réputée vraie d'après la lumière de la raison "

Cette "faute" me choque car il me semble qu'elle retire le droit à l'humain de se tromper. Or Dieu seul ne peut se tromper.
Moi, ce qui me choque dans cette phrase, c'est qu'elle ouvre la porte aux paganismes, à la lecture de cette affirmation, je pourrais donc déclarer que l'islam est vrai et massacrer les non-musulmans, ou la religion abominable des aztèques, et pratiquer les sacrifices humains... cependant, "d'après la lumière de la raison", je considère que la seule vraie "religion" est celle que professe notre Eglise, celle que le Christ a bâtie sur Pierre et je refuse (mais je ne condamne pas) le protestantisme, le pentecôtisme, l'islam, etc...

Il y a une chose qui m'exaspère, c'est qu'on me parle de religion et de catholicisme, le terme catholicisme est une pure invention des non-catholiques, le terme correct est christianisme, l'Eglise, elle, est catholique, car catholique signifie universelle et en tant que fidèle de l'Eglise universelle de Jésus-Christ, je ne puis, en mon âme et conscience, considérer les "églises" séparées comme pleinement chrétiennes, sachant que ces mouvements n'appliquent pas complétement la Parole de Dieu, mais uniquement les versets qui les arrangent. Alors oui, cette phrase me choque au plus haut point. Si elle est réellement issue d'un ouvrage catholique, alors c'est un bel autogoal. :sick:

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7910
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Message non lu par Christophe » lun. 04 juil. 2005, 20:43

[align=justify]Bonsoir Khalil ! :)
Khalil_Gibran a écrit :Alors oui, cette phrase me choque au plus haut point. Si elle est réellement issue d'un ouvrage catholique, alors c'est un bel autogoal. :sick:
Cette phrase est effectivement extraite d'un ouvrage du Magistère catholique : il s'agit de la proposition condamnée n°XV par le Syllabus de Pie IX. Elle relève, d'après ce Pape, de l'hérésie indifférentiste et latitudinariste.
Un débat sur le droit civil à la liberté religieuse peut être lancé dans le fil intitulé Dignitatis humanae - Déclaration sur la liberté religieuse du forum "Affaires religieuses".

Au plaisir de vous lire.
Christophe[/align]
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

Khalil_Gibran
Censor
Censor
Messages : 52
Inscription : mer. 18 mai 2005, 20:32

Message non lu par Khalil_Gibran » mar. 05 juil. 2005, 9:01

Christophe a écrit :[align=justify]Bonsoir Khalil ! :)
Khalil_Gibran a écrit :Alors oui, cette phrase me choque au plus haut point. Si elle est réellement issue d'un ouvrage catholique, alors c'est un bel autogoal. :sick:
Cette phrase est effectivement extraite d'un ouvrage du Magistère catholique : il s'agit de la proposition condamnée n°XV par le Syllabus de Pie IX. Elle relève, d'après ce Pape, de l'hérésie indifférentiste et latitudinariste.
Un débat sur le droit civil à la liberté religieuse peut être lancé dans le fil intitulé Dignitatis humanae - Déclaration sur la liberté religieuse du forum "Affaires religieuses".

Au plaisir de vous lire.
Christophe[/align]

Donc, si j'ai bien compris votre réponse, l'Eglise condamne cette phrase ?

Avatar de l’utilisateur
marchenoir
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 268
Inscription : dim. 25 déc. 2005, 22:58
Localisation : Vincennes

Message non lu par marchenoir » lun. 26 déc. 2005, 0:10

wanderer a écrit :" Il est libre à chaque homme d'embrasser et de professer la religion qu'il aura réputée vraie d'après la lumière de la raison "

Cette "faute" me choque car il me semble qu'elle retire le droit à l'humain de se tromper. Or Dieu seul ne peut se tromper.
Ce n'est pas parce que Dieu ne peut pas se tromper qu'il existe pour l'homme un droit à l'erreur...
Cette expression, quand on y réfléchi, n'a pas de sens.
A mon avis, mais ce n'est que mon avis, le rédacteur se place dans le cas (cas d'école ?) où la raison a été éclairée de façon parfaite, c'est-à-dire de telle façon que la conscience puisse faire son choix en parfaite connaissance de cause. Dans ce cas, un autre choix que celui de la religion catholique relèverait de la "rebellion" (étant entendu qu'une personne se doit de suivre l'avis de sa conscience).

Maintenant, peut-être je me gourre...

wanderer
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 757
Inscription : ven. 03 sept. 2004, 16:49
Localisation : Haute-Savoie

Message non lu par wanderer » ven. 06 janv. 2006, 15:08

Merci popeye, mais la question date de plus d'un an, j'ai lu l'ouvrage depuis.

Cordialement,

Wanderer

:)

Olivier
Quæstor
Quæstor
Messages : 204
Inscription : dim. 29 août 2004, 23:15
Localisation : Région marseillaise
Contact :

Message non lu par Olivier » mer. 23 août 2006, 19:53

VexillumRegis a écrit :Les principes de l'infaillibilité pontificale n'étaient point encore définis en 1864 (ils ne le furent qu'au concile de Vatican I, en 1870) ; je suppose donc que le Syllabus n'est pas garanti par l'infaillibilité. Mais je peux me tromper...

Wanderer, trouveriez-vous certaines propositions du Syllabus choquantes ou dépassées ?

ALors une amie théologienne m'a dit que le pape n'était infaillible, car le concile de Vatucan I n'est pas allé à terme.

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7910
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Message non lu par Christophe » mer. 23 août 2006, 19:58

Olivier a écrit :ALors une amie théologienne m'a dit que le Pape n'était infaillible, car le concile de Vatucan I n'est pas allé à terme.
Peut-être que c'est plutôt votre amie théologienne qui n'est pas infaillible...
:lol:
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

La Rochejaquelein
Ædilis
Ædilis
Messages : 48
Inscription : lun. 23 oct. 2006, 21:25

Message non lu par La Rochejaquelein » mar. 24 oct. 2006, 22:16

Christophe a écrit :
Olivier a écrit :ALors une amie théologienne m'a dit que le Pape n'était infaillible, car le concile de Vatucan I n'est pas allé à terme.
Peut-être que c'est plutôt votre amie théologienne qui n'est pas infaillible...
:lol:
Un séminariste m'a dit la même chose, que c'était ambigüe.

Avatar de l’utilisateur
Domy
Censor
Censor
Messages : 196
Inscription : ven. 18 août 2006, 23:47
Localisation : Royaume de France occupé, saccagé par la république des FM
Contact :

Re: Le « Syllabus » de Pie IX

Message non lu par Domy » mar. 06 févr. 2007, 16:19

Christophe a écrit :[align=justify]Publié le 8 décembre 1864 en annexe de l'encyclique «Quanta cura», le Syllabus est un recueil de 80 propositions des principales doctrines contemporaines condamnées par Notre Très Saint-Père le Pape Pie IX.[/align]

[align=center]CATALOGUE DES ERREURS MODERNES SELON LE SYLLABUS DE PIE IX[/align]

Tous ceux qui votent pour un candidat républicain quand ils ont le choix avec un candidat royaliste votent pour l'application stricte de ces erreurs grossières.

:lol:

Domy
http://lafrancecouronnee.xooit.fr

Avatar de l’utilisateur
Théophane
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1996
Inscription : sam. 22 janv. 2005, 14:18
Conviction : Catholique
Localisation : France

Message non lu par Théophane » mar. 06 févr. 2007, 16:28

Ce qui me choque dans ce document c'est la condamnation du libéralisme et du socialisme.
« Être contemplatifs au milieu du monde, en quoi cela consiste-t-il, pour nous ? La réponse tient en quelques mots : c’est voir Dieu en toute chose, avec la lumière de la foi, sous l’élan de l’amour, et avec la ferme espérance de le contempler face à face au Ciel. »
Bienheureux Álvaro del Portillo (1914-1994)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités