Du dualisme

Epistémologie - Logique - Écoles - Ontologie - Métaphysique - Philosophie politique
charlulu
Censor
Censor
Messages : 96
Inscription : dim. 18 oct. 2009, 5:15

Re: Du dualisme

Message non lu par charlulu » mer. 02 déc. 2009, 22:45

« Ni la chair ni le sang n'hériteront du royaume de Dieu » (1 Corinthiens 15, 50)
« Or vous n'êtes pas dans la chair, mais dans l'Esprit, si du moins l'Esprit de Dieu habite en vous ; mais si quelqu'un n'a pas l'Esprit de Christ, celui-là n'est pas de lui. Mais si le Christ est en vous, le corps est bien mort à cause du péché, mais l'Esprit est vie à cause de la justice. » (Romains 8, 9-10).
« Ceux qui sont selon la chair ont leurs pensées aux choses de la chair ; mais ceux qui sont selon l'Esprit aux choses de l'Esprit ; car la pensée de la chair est la mort ; mais la pensée de l'Esprit, vie et paix ; - parce que la pensée de la chair est inimitié contre Dieu, car elle ne se soumet pas à la loi de Dieu, car aussi elle ne le peut pas. Et ceux qui sont dans la chair ne peuvent plaire à Dieu. » (Romains 8, 5-Cool.
« Dieu a envoyé son propre Fils en ressemblance de chair de péché, et pour [le] péché, a condamné le péché dans la chair, afin que la juste exigence de la loi fut accomplie en nous, qui ne marchons pas selon la chair, mais selon l'Esprit. » (Romains 8, 3-4).
« De moi-même selon l'entendement je sers la loi de Dieu ; mais de la chair, la loi du péché. » (Romains 7, 25).
« Moi je suis charnel, vendu au péché (...) C'est le péché qui habite en moi. Car je sais qu'en moi, c'est-à-dire en ma chair, il n'habite point de bien (...) Je vois dans mes membres une autre loi qui combat contre la loi de mon entendement et qui me rend captif de la loi du péché qui existe dans mes membres. » (Romains 7, 15-18 ; 23)
« Marchez par l'Esprit, et vous n'accomplirez point la convoitise de la chair. Car la chair convoite contre l'Esprit, et l'Esprit contre la chair ; et ces choses sont opposées l'une à l'autre... » (Galates 5, 16-17).
« Misérable homme que je suis, qui me délivrera de ce corps de mort ? » (Romains 7, 24 ).
«C’est l’esprit qui vivifie ; la chair ne profite de rien » (Jean, 6, 63)

Michel_paix
Censor
Censor
Messages : 131
Inscription : sam. 24 janv. 2009, 0:32

Re: Du dualisme

Message non lu par Michel_paix » jeu. 03 déc. 2009, 6:11

« Marchez par l'Esprit, et vous n'accomplirez point la convoitise de la chair. Car la chair convoite contre l'Esprit, et l'Esprit contre la chair ; et ces choses sont opposées l'une à l'autre... » (Galates 5, 16-17).

Le contexte est différent, l'être qui vie par l'esprit s'oppose a l'être qui vie par la chair de même que l'être qui vie par la chair s'oppose a l'être qui vie par l'Esprit... Il a ceux qui sont dans la sagesse et il a ceux qui sont dans l'ignorance. Mais il n'a pas de dualité entre ignorance et sagesse, simplement c'est ignorer la sagesse ou simplement l'ignorance n'existe pas, il reste la sagesse qui est depuis toujours. Dieu domine et rien n'est son égale. Dire que l'Esprit est en dualité avec la chair c'est la mettre à égalité. L'Esprit existe et sa indépendamment de l'être, mais la chair existe a cause de l'être et non de l'Esprit... Être exilé de l'essence de l'Esprit est la dualité qui engendre la chair.
« Or vous n'êtes pas dans la chair, mais dans l'Esprit, si du moins l'Esprit de Dieu habite en vous ; mais si quelqu'un n'a pas l'Esprit de Christ, celui-là n'est pas de lui. Mais si le Christ est en vous, le corps est bien mort à cause du péché, mais l'Esprit est vie à cause de la justice. » (Romains 8, 9-10).
Dieu habite en nous tous, même ceux qui sont dans la chair, mais ceux qui sont dans la chair ne le perçoivent pas, se point de vue peux avoir une apparence de contradiction avec l'évangile, mais se n'est pas le cas, l'évangile fait appelle a notre conscience, que Dieu sois en votre esprit ''conscience''. Sinon nous devrions dire qu'un athée a raison de dire que Dieu n'existe pas, car il n'y croit pas, donc Dieu n'est pas là. Mais si Dieu n'est pas en notre esprit ''conscience'' cela ne signifie pas qu'il n'est pas en nous, mais que nous nous ne le reconnaissons pas. En plus se passage nous dit mais si quelqu'un n'a pas l'Esprit de Christ, celui-là n'est pas de lui. Et si nous sommes pas avec le Christ EN NOTRE CONSCIENCE nous sommes pas avec son L'Esprit-Saint donc loin du Père, mais le Père n'est-il pas partout, qu’est-ce qui est loin de se qui est partout? Notre conscience... Si notre esprit ne grandi pas dans l'Esprit, nous demeurons ainsi toujours distinct de l'unité, en exile, en dualité, séparer, distant, loin.

Qu’est-ce que tout sa veut dire concrètement? Il n’a rien à trouver, rien à gagner, rien a chercher, rien a faire, mais simplement à abandonner la chair et ainsi le fond se dévoilera, car Dieu est notre fond. Nous avons tous ce besoin d’aimer, c’est fondamental, c’est par ignorance que l’on aime la chair, c’est par sagesse que l’on aime Dieu, car l’amour vient de Dieu et non de moi. Se qui vient de moi, ne fait qu’embrouiller son essence a cause de la chair.

Je vous renvoie une question que vous m'avez posés, a quoi sers a la foi de dire que le jour et la nuit sont en dualité?? Il me semble logique pour la foi de dire que si je n'accepte pas la nuit car je désir le jour me mets en dualité ''JE VEUX''?

Avec amitié…

Michel_paix
Censor
Censor
Messages : 131
Inscription : sam. 24 janv. 2009, 0:32

Re: Du dualisme

Message non lu par Michel_paix » jeu. 03 déc. 2009, 6:53

Dsl j'ai oublier de spécifier que l'on a rien a chercher car tout est déjà là. Il n'a rien a gagner car tout se que nous avons réellement besoin nous l'avons déjà.

charlulu
Censor
Censor
Messages : 96
Inscription : dim. 18 oct. 2009, 5:15

Re: Du dualisme

Message non lu par charlulu » jeu. 03 déc. 2009, 18:26

Michel_paix a écrit :« Marchez par l'Esprit, et vous n'accomplirez point la convoitise de la chair. Car la chair convoite contre l'Esprit, et l'Esprit contre la chair ; et ces choses sont opposées l'une à l'autre... » (Galates 5, 16-17).

Le contexte est différent, l'être qui vie par l'esprit s'oppose a l'être qui vie par la chair de même que l'être qui vie par la chair s'oppose a l'être qui vie par l'Esprit... Il a ceux qui sont dans la sagesse et il a ceux qui sont dans l'ignorance. Mais il n'a pas de dualité entre ignorance et sagesse, simplement c'est ignorer la sagesse ou simplement l'ignorance n'existe pas, il reste la sagesse qui est depuis toujours. Dieu domine et rien n'est son égale. Dire que l'Esprit est en dualité avec la chair c'est la mettre à égalité. L'Esprit existe et sa indépendamment de l'être, mais la chair existe a cause de l'être et non de l'Esprit... Être exilé de l'essence de l'Esprit est la dualité qui engendre la chair.
« Or vous n'êtes pas dans la chair, mais dans l'Esprit, si du moins l'Esprit de Dieu habite en vous ; mais si quelqu'un n'a pas l'Esprit de Christ, celui-là n'est pas de lui. Mais si le Christ est en vous, le corps est bien mort à cause du péché, mais l'Esprit est vie à cause de la justice. » (Romains 8, 9-10).
Dieu habite en nous tous, même ceux qui sont dans la chair, mais ceux qui sont dans la chair ne le perçoivent pas, se point de vue peux avoir une apparence de contradiction avec l'évangile, mais se n'est pas le cas, l'évangile fait appelle a notre conscience, que Dieu sois en votre esprit ''conscience''. Sinon nous devrions dire qu'un athée a raison de dire que Dieu n'existe pas, car il n'y croit pas, donc Dieu n'est pas là. Mais si Dieu n'est pas en notre esprit ''conscience'' cela ne signifie pas qu'il n'est pas en nous, mais que nous nous ne le reconnaissons pas. En plus se passage nous dit mais si quelqu'un n'a pas l'Esprit de Christ, celui-là n'est pas de lui. Et si nous sommes pas avec le Christ EN NOTRE CONSCIENCE nous sommes pas avec son L'Esprit-Saint donc loin du Père, mais le Père n'est-il pas partout, qu’est-ce qui est loin de se qui est partout? Notre conscience... Si notre esprit ne grandi pas dans l'Esprit, nous demeurons ainsi toujours distinct de l'unité, en exile, en dualité, séparer, distant, loin.

Qu’est-ce que tout sa veut dire concrètement? Il n’a rien à trouver, rien à gagner, rien a chercher, rien a faire, mais simplement à abandonner la chair et ainsi le fond se dévoilera, car Dieu est notre fond. Nous avons tous ce besoin d’aimer, c’est fondamental, c’est par ignorance que l’on aime la chair, c’est par sagesse que l’on aime Dieu, car l’amour vient de Dieu et non de moi. Se qui vient de moi, ne fait qu’embrouiller son essence a cause de la chair.

Je vous renvoie une question que vous m'avez posés, a quoi sers a la foi de dire que le jour et la nuit sont en dualité?? Il me semble logique pour la foi de dire que si je n'accepte pas la nuit car je désir le jour me mets en dualité ''JE VEUX''?

Avec amitié…
J'ai un peu de mal à m'y retrouver entre
corps qui n'est pas chair, chair qui est homme, ame qui est corps.
Et puis esprit du corps, Esprit et volonté de dieu, ou esprit en tant qu'idées.
Et je veux bien croire que c'est compliqué mais alors peut etre que tout cela n'a pas de sens finalement.

Ca me rappelle une citation du sceptique Gassendi. Je suis esprit mais je suis aussi corps. or toutes les lois qui viennent du corps échappent à mon esprit. Ainsi tout ce qui me parait claire en esprit s'obscurcit a la vue du corps.

Si bien que les lois du corps sont celle de Dieu, et elles s'opposent en mon ame à mon libre arbitre. il y a donc une dualité entre ce qui j'aimerais dans mon esprit, et ce que je ressens dans ma chair.

charlulu
Censor
Censor
Messages : 96
Inscription : dim. 18 oct. 2009, 5:15

Re: Du dualisme

Message non lu par charlulu » ven. 04 déc. 2009, 2:26

Sur la dualité dans le judaisme:

Avant la création du monde D-ieu seul existait, l'unité totale régnait.

Si l'unité totale regnait. Il n'y avait NI de bien ni de mal, ni de vrai , ni de faux, ni de jour, ni de nuit.
On peut penser qu'a partir de la création il existe alors une dualité entre celui qui créé et ce qui est créé. Il y a donc d'abord une division dieu et sa création elle même. Mais celle ci ne sera distincte qu'apres qu'elle ait été achevé. (au 6eme jour)
Mais est ce qu'il y a pour autant une unité dans le monde? Est ce que la création existe d'elle meme indépendamment de Dieu? Pas vraiment, l'univers n'est pas incréé, il y a donc dans ce monde, toujours l'esprit de Dieu qui fait dieu et la création ne font qu'un. Aussi nous avons une dualité entre l'esprit de Dieu et la création au commencement.
Le mal et le bien provienne de la séparation de l'unicité en deux absolus qui s'opposent: ce qui est esprit et ce qui est matiere. Ou bien ce qui est pur (matiere avec l'esprit de dieu) et ce qui est impur(matiere sans vie)

Michel_paix
Censor
Censor
Messages : 131
Inscription : sam. 24 janv. 2009, 0:32

Re: Du dualisme

Message non lu par Michel_paix » ven. 04 déc. 2009, 2:38

Cher Charlulu, si vous posez une question a la fois, vous vous retrouverez dans ses questionnements... Amicalement.

Michel_paix
Censor
Censor
Messages : 131
Inscription : sam. 24 janv. 2009, 0:32

Re: Du dualisme

Message non lu par Michel_paix » ven. 04 déc. 2009, 13:00

charlulu a écrit :Sur la dualité dans le judaisme:

Avant la création du monde D-ieu seul existait, l'unité totale régnait.

Si l'unité totale regnait. Il n'y avait NI de bien ni de mal, ni de vrai , ni de faux, ni de jour, ni de nuit.
On peut penser qu'a partir de la création il existe alors une dualité entre celui qui créé et ce qui est créé. Il y a donc d'abord une division dieu et sa création elle même. Mais celle ci ne sera distincte qu'apres qu'elle ait été achevé. (au 6eme jour)
Mais est ce qu'il y a pour autant une unité dans le monde? Est ce que la création existe d'elle meme indépendamment de Dieu? Pas vraiment, l'univers n'est pas incréé, il y a donc dans ce monde, toujours l'esprit de Dieu qui fait dieu et la création ne font qu'un. Aussi nous avons une dualité entre l'esprit de Dieu et la création au commencement.
Le mal et le bien provienne de la séparation de l'unicité en deux absolus qui s'opposent: ce qui est esprit et ce qui est matiere. Ou bien ce qui est pur (matiere avec l'esprit de dieu) et ce qui est impur(matiere sans vie)

L'Esprit et le corps sont 2 réalités distinctes, comme Dieu ''L'Esprit'' est distinct de la création. La création n'agi pas d'elle-même mais de Dieu et sa depuis toujours. Pas de 6 eme jour. La création et Dieu ne font qu'un, comme notre corps/ esprit ne font qu'un. Quand la création va être anéantie, L'Esprit va demeurer, comme aussi il en est pour nous. La matière n'est ni pure, ni impure. La lune brille pour se qu'elle est, elle ne donne pas, ne demande rien, elle est se quel est, mais la lune ne peut pas exister sans la terre. La création comme notre corps nous ne pouvons pas dire voici mon œil est séparer de ma jambe, non c'est un corps dans une création et nous ne pouvons pas dire, la lune est séparer du soleil, car la création comme le corps forme un et le corps et la création ne forme qu'un. Donc mon corps n'est pas séparer de la création, c'est nos illusions qui créer cette séparation. Nous disons ici est la lune qui est différente du soleil, la lune na pas les mêmes caractéristique que le soleil. Oui c'est en cela qu'elle sont séparer.

Michel_paix
Censor
Censor
Messages : 131
Inscription : sam. 24 janv. 2009, 0:32

Re: Du dualisme

Message non lu par Michel_paix » ven. 04 déc. 2009, 20:10

Si l'unité totale régnait. Il n'y avait NI de bien ni de mal, ni de vrai, ni de faux, ni de jour, ni de nuit.
Je ne dis pas que le jour et la nuit n'existe pas, il serait fou de le nier. Il n'existe pas une essence jour qui s'oppose a une essence nuit. Quand il a le jour, il a la nuit. Exactement comme quand les rayons du soleil frappe un objet, derrière cet objet il à une ombre, sans l'objet le rayon du soleil passe sans éclairer rien. Essayer, prenez une lampe de poche et pointé la vers le ciel, il a la lumière, mais pas d'objet a éclairer, donc il n'a ni lumière ni ombre, si l'on éclaire un objet il a la lumière et aussi l'ombre. L’un ne va pas sans l'autre. La dualité entre soleil et l'ombre existe par une mauvaise compréhension des phénomènes simplement. Il a la terre quand c'est la nuit nous sommes dans la parti de ''l’ombre'' quand il fait jour nous sommes dans la parti du soleil, mais quand il fait nuit, le soleil n'est pas mort, mais meurs a notre perception... Si l'unité n'existait pas il n'aurait ni soleil, ni terre, ni étoile, ni animal, ni humain...

Avec amitié, michel...

charlulu
Censor
Censor
Messages : 96
Inscription : dim. 18 oct. 2009, 5:15

Re: Du dualisme

Message non lu par charlulu » sam. 05 déc. 2009, 9:36

vous voulez dire elle ne s'oppose pas en absolu car il y a unité divine et donc un seul absolu : dieu. cependant de l'unité nait la dualité a travers la création.
il y a alors une opposition entre le jour et la nuit si on prend la création: il y a un jour ,qui s'oppose à la nuit, mais qui n'est celui des terriens. et pour un observateur, l'ombre s'oppose a la lumiere. en effet je met mon doigt devant une source. je le vois noir.
donc la dualité jour / nuit est relative, n'existe pas dans l'absolu mais elle n'en est pas moins vraie. tout dépend la maniere dont on la regarde(on la pense) ou on l'observe (de la terre)
évidemment en tant que créature de la nature imaginons une fleur ou un animal, le jour soleil s'oppose a la nuit lune
c'est ce qui regle nos vies, les saisons etc car la vie est un cycle jour/nuit.
mais pour l'esprit humain cest plus complexe. cependant en tant que creature de la nature, le jour soleil s'oppose bien a la nuit lune meme si c'est un erreur de jugement. on dirait que c'est une approche matériel, naturaliste. pour l'esprit éclairé. l'horloge seul c'est celle de dieu.
mais nous sommes aussi des créatures capable de savoir le vrai du faux, donc capable daller a l'origine de la création. et donc de toucher au divin.
etdans ce divin, meme sans l'atteindre, tout est unité , ou une seule vérité . il y a une dualité esprit / matiere, mais aussi une relation jour / nuit, et on réussit alors a distinguer a la source le vrai du faux mais aussi le bien et le mal
il ya encore une fois une opposition entre notre nature corporelle, figée sur terre, nous sommes résidus de matiere organique. et nous devons comme toute créature rendre hommage a notre créateur, faire nos devoirs d'hommes: faire nos besoins, dormir, manger, nous reproduire. ca suppose tout un tas de contraintes:
ce rituel nous aidera chez les juifs en particulier chez les religieux chrétiens a purifier notre ame; en nous rendant beau devant dieu. le beau c'est la forme c'est l'objet, la propreté, c'est l etre, c'est la vie, la mélodie, la musique, le monde fini qui fait penser à l'absolu, qui nous donne un sentiment de perfection
l'opposé;c'est le difforme, c'est ce qui se décompose à l'infini, la poussiere, le bruit; la crasse. et donc cela n'a aucune valeur affective et ne renvoie pas au concept de beau ni a dieu car il n'y aucune harmonie or la nature est parfaite.
bon la différence entre les croyants chrétiens et juifs anciens, c'est que les chrétiens ont dépassé le rituel religieux qui s'est standardisé en culture ou plus vulgairement la tradition est devenu une histoire de moeurs ou de mode.
ainsi on n'oppose plus le monde sensible matériel au monde spirituel. on n'honnore plus la création et dieu. Car nous sommes des êtres conscients.
si bien que la matiere et l'esprit ne s'oppose plus. c'est seulement relatif a un absolu : dieu. Il existe seulement une autre dualité : le corps (qui est le mien) et l'ame/ la conscience; mais si en nature nous sommes séparé, le corps est matériel., en esprit nous ne faisons qu'un.
la foi n'est plus seulement une question de rituel , de communion avec la nature pour essayer de lui donner un sens mais une maniere de se déposséder du corps et voir au dela des apparences
ce n'est plus essayer de servir le seigneur mais de rendre grace a dieu. la beauté de ce monde n'est plus dans les apparences, la contemplation des formes , dans le rituel, les interdictions alimentaires, figées dans le temps.Car la beauté est universelle, elle dépasse l'espace et le temps. Elle est dans la nature de toute chose.
Ainsi il y a la séparation entre la foi et la raison(ce que faisaient les grecs) le fond et la forme, l'idée et la réalité, le religieux et le profane.
La culture n'est plus seulement une erreur ou un péché de la nature, mais elle existe dans l'idée meme de nature qui n'est plus par essence.

Michel_paix
Censor
Censor
Messages : 131
Inscription : sam. 24 janv. 2009, 0:32

Re: Du dualisme

Message non lu par Michel_paix » sam. 05 déc. 2009, 12:50

Nous parlons de la même chose.

Le relatif et l'absolu c'est la même chose. Quand le doigt entre en contact avec un objet la création se forme rien de plus, rien de moins. C'est pourquoi il est dit soyez doux et bon. Dans l'instant. Car se qui se forme dans l'instant c'est l'absolu.

Michel_paix
Censor
Censor
Messages : 131
Inscription : sam. 24 janv. 2009, 0:32

Re: Du dualisme

Message non lu par Michel_paix » sam. 05 déc. 2009, 13:18

Dans la vérité il n'a pas de choix autre que la vérité, dans la dualité les choix sont multiples et relatif. S'il y a deux choses qui s'opposent c'est qu'il a une essence pour la dualité. Si l'on prend le thermomètre, c'est l'essence de la dualité entre chaud et froid selon le point de congélation à 0. Mais 0 est une base logique, en réalité 0 a l'essence quand l'eau devient en glace, la transition entre les deux. Ce n’est pas réellement 0. Oui il existe les dualités, mais relativement parlant où il a la subjectivité de quelque chose comme essence, comme le thermomètre étant l'essence d'une certaine logique a deux opposés, la limite infini du -0 et +0, uniquement sous la subjectivité d'un point que l’on choisi. D'un point de vue nous demanderions oui mais il a la dualité entre la subjectivité et l'objectivité, mais non car c'est la même chose, c’est juste que du point de vue subjectif l’on voit en terme de -0 et +0... Et qu'objectivement c'est 0 mais le 0 n’est pas séparer de -0 et +0, c’est parce qu’il a -0 et +0 qu’il a 0.


Image

Le chapeau n'est pas séparer de la toile, de même que la toile n'est pas séparer du chapeau. La toile n'est pas séparer de la création, ni la création séparer de la toile. La création n'est pas séparer du chapeau, ni le chapeau de la création, la toile n'est pas une limité au chapeau, parconte la toile, le chapeau et la création forme qu'une même chose, duquel nous ne sommes pas distinct.

avec amitié, michel

Michel_paix
Censor
Censor
Messages : 131
Inscription : sam. 24 janv. 2009, 0:32

Re: Du dualisme

Message non lu par Michel_paix » sam. 05 déc. 2009, 13:29

Elle est dans la nature de toute chose.
juste pour jouer avec les mots... Elle n'est ni dedans ni dehors mais elle est. Saint-augustin que je connaît pas vraiment disait Dieu est a la fois proche et loin...

Michel_paix
Censor
Censor
Messages : 131
Inscription : sam. 24 janv. 2009, 0:32

Re: Du dualisme

Message non lu par Michel_paix » sam. 05 déc. 2009, 16:02

Image

Michel_paix
Censor
Censor
Messages : 131
Inscription : sam. 24 janv. 2009, 0:32

Re: Du dualisme

Message non lu par Michel_paix » sam. 05 déc. 2009, 16:11

Praetor dit:
N'oublions pas que le terme de "chair" sert aussi à signifier tout ce qui attaché (souvent de façon désordonnée) au monde plutôt qu'à Dieu.
Le problème c'est l'attachement a cette vision dualiste du monde qui désire désespérement quelque chose qui n'existe pas dans l'instant présent... Il a aussi le problème d'être heureux a partir de cette vision dualiste car se bonheur ne vient pas de Dieu mais de la chair... En étant heureux de voir le soleil parce qu'il ne pleut pas c'est un problème, car la pluie est aussi importante a la vie que le beau temps.
Dernière modification par Michel_paix le sam. 05 déc. 2009, 23:06, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Tétraèdre
Ex Civitate
Ex Civitate
Messages : 58
Inscription : mer. 27 déc. 2006, 21:18

Re: Du dualisme

Message non lu par Tétraèdre » sam. 05 déc. 2009, 18:23

Il y a le monisme , le dualisme et le triadisme et pour englober le tout il y a le tétraédisme
Le tétraédisme englobe les trois premieres dimension
Il en est ainsi dans le mystère révélé dela Trinité
Dieu est la nature unique des Trois
Dans le dualisme il y a toujours un tiers exclu et en 1 THESS V-23 l'être entier avec raison est corps âme et esprit
L'âme permet le corps et l'âme permettant le corps permet la naissance de l'esprit comme bilan de vie de chacun.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité