Interprétation des rêves?

Psychologie - Psychanalyse - Psychiatrie - Psychologie sociale - Pathologies psychiques
Lucien
Barbarus
Barbarus

Interprétation des rêves?

Message non lupar Lucien » mer. 17 juin 2009, 19:41

Bonjour,

Cela fait une vingtaine d'années que je ne pratique plus, et hier soir j'ai fait un rêve étrange:

J'étais sur la place d'une église, le temps était maussade et soudain je vois une immense foule de personnes confluer vers l'église et parmi cette foule un prêtre en aube blanche.

Je cherche alors à m'éloigner de cette foule, traversant la place tout en continuant de regarder d'un air curieux ce rassemblement. A ce moment-là le prêtre s'approche de moi et me donne une galette de pain. Embarassé je prends la galette et cherche à m'esquiver discrètement, me disant que je la mangerai une fois tranquille, mais je sens le regard du prêtre sur moi et je n'ose m'éloigner, je décide alors de faire comme les autres et de rentrer dans l'église, me disant qu'à la première occasion je prendrai la poudre d'escampette. Une fois dans l'église je cherche les portes de sortie latérale pour m'esquiver discrètement, mais il n'y en a pas, je suis coincé!

Ce matin j'ai cherché quelle pouvait en être la signification et j'ai trouvé ça:

REVER DE eglise
Interprétation du rêve n° 1 pour le mot eglise

L'église du rêve n'est pas que l'édifice où est célébré un culte car il y a, dans ce type de songes, une autre idée que l'exercice d'une religion
L'église est en fait le sanctuaire du rêveur, là où son psychisme se recueille, reçoit la " bonne parole " et où il est en contact avec quelque puissance intérieure qui le guide et lui promet le paradis, c'est-à-dire sa définition du bonheur
Lorsqu'un rêveur, même s'il n'est pas croyant et ne fréquente pas les églises, se trouve dans un lieu de prières, église, cathédrale ou autre lieu, ce message concerne son âme
ce mot étant pris non pas dans le sens sacré de substance divine mais comme principe de pensée et d'animation
Si un rêveur se met à prononcer des prières, à murmurer, même sans jamais les avoir apprises, des litanies ou des pater noster, il faut qu'il accepte l'idée qu'une inquiétude intense l'habite et que son psychisme a besoin d'une action de grâce, soit d'être consolé, rassuré, et guéri de ses problèmes
Le rêveur doit savoir que dans son inconscient se trouvent programmés des rites magiques qui remontent à la préhistoire de la pensée humaine : peurs des diables, adoration de dieux inventés par toutes les civilisations et toutes les époques
Tous ces symboles religieux profitent des rêves pour ressurgir et donner au rêveur des conseils qui ressemblent fort aux orientations, aux devoirs et aux obligations qu'impose n'importe quelle croyance
Si le rêveur ne trouve pas l'entrée d'une église, l'avertissement est important
il lui indique que n'ayant pas de foi dans ce qu'il est, ce qu'il fait et ce qu'il dit, il ne peut profiter d'un dieu protecteur, d'une religion secourable qui puissent le guérir de ses angoisses
Enfin, le rêveur qui fait le signe de la croix retrouve inconsciemment un geste de la panoplie magique qui a pour objet de le protéger de quelques maléfices mais aussi de se prouver qu'il appartient à une religion, un corpuscule, un clan, une assemblée de personnes initiées et ce geste devient essentiellement rassurant car il affirme un état de non-isolement
Mais moi c'est la sortie que je n'ai pas trouvée!

Qu'en pensez-vous? Merci d'avance pour vos conseils.

Avatar de l’utilisateur
olive
Quæstor
Quæstor
Messages : 367
Inscription : lun. 15 déc. 2008, 23:38
Localisation : Amen, Ta Volonté Père .

Re: Signification d'un rêve

Message non lupar olive » mer. 17 juin 2009, 21:26

Bonjour cher frère,

En règle générale, il ne faut pas s'attarder sur les rêves, ni sur leur significations . Ce n'est pas un procédé qui vient de Dieu .

Par contre, il arrive que le Seigneur nous gratifie de songes, c'est relativement fréquent dans la Bible et dans la vie des chrétiens ce n'est pas rare et même fréquent si j'ose dire . Ils peuvent être prophéiques ou non .
Un songe est un rêve qui laisse une forte impression dans l'âme . Vous vous souvenez d'un songe toute votre vie ainsi que de l'impression qu'il a fait dans votre âme, et vous avez l'intime conviction d'une sorte d'expérience spirituelle, Dieu veut vous dire quelque chose que vous voulez comprendre .

Pour votre "expérience" vous trouverez la signification profonde dans votre coeur, et peut-être la connaissez-vous déjà ;
Si vous voulez mon avis, c'est tout simple . Un appel, un rappel de Dieu . Il vous veut, Il veut votre Amour . Il vous veut dans son Eglise comme un véritable enfant .
C'est une grande grâce qu'Il vous a fait .
Vous savez ce qu'est le pain ?
A la Messe le Prêtre transforme le pain en le corps de Jésus . C'est un mystère qu'on appelle la "transubstantiation" .
Peut-être est-ce prophétique, et que vous rencontrerez un prêtre qui vous ramènera sur ses épaules dans le Bercaille...

En tout cas ne vous torturez pas l'esprit Dieu est simple, Il se révèle aux petits et aux humbles .
Interrogez votre coeur, c'est lui qui vous répondra . Car Dieu est Amour et Il se trouve dans votre coeur . Allez aussi dans une Eglise, et priez vous rencontrerez Jésus dans le Pain au Tabernacle . Et votre songe s'éclairera .

Commencez par lui demandez, et il vous répondra , et n'oubliez pas de lui dire Merci ! ;)

Bonne route ! :coeur:

Votre petite soeur Olive .

" Crois à ce que Dieu mumure à ton coeur " Benoît 16
" Tout ce qu'Il vous dira, faites-le " Jean, 2, 5

Avatar de l’utilisateur
Pneumatis
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1950
Inscription : jeu. 19 févr. 2009, 17:22
Localisation : Châteaubriant
Contact :

Re: Signification d'un rêve

Message non lupar Pneumatis » jeu. 18 juin 2009, 12:17

Bonjour Olive,
En règle générale, il ne faut pas s'attarder sur les rêves, ni sur leur significations . Ce n'est pas un procédé qui vient de Dieu .
Je voulais savoir ce qui fondait cette affirmation. Autant je vous rejoins sur le songe, autant je ne comprends pas dans quelle case vous mettez le "rêve". Pour ma part, ayant fait quelques années d'études de psychologie, j'y vois une émanation des tensions, pulsions, refoulement, de la journée... bref, tout ce qui n'a pas trouvé crédit auprès de notre conscience pour s'y présenter, et que la nuit permet de trier, d'apporter sous une nouvelle forme, dans le langage de l'analogie et du symbole, de manière à ce que rien de notre vie psychique ne soit ignoré de notre conscience. Enfin bref, sans rentrer dans les détails, il me semble là que ce soit un mécanisme tout à fait naturel que le rêve. Et si il est naturel, il c'est qu'il a une fonction bien précise. Je ne sais pas si le rêve est un mécanisme qui vient de Dieu ou pas, mais chercher à en comprendre le sens ça me parait tout aussi utile que d'écouter son estomac quand il nous dit que c'est l'heure de manger. C'est quelque chose de vous-même qui vous parle à travers le rêve.

Après, pour qu'on soit bien d'accord : les matériaux dans l'interprétations ne sont pas du tout les mêmes que pour les songes. C'est toujours la même règle d'analogie, mais si dans le songe, les symboles ont une signification qu'on peut dire universelle, dans le rêve, c'est votre esprit à vous qui définit les règles d'analogie. C'est pourquoi les livres d'interprétation des rêves sont des absurdités notoires, à moins d'assumer qu'elles sont des significations qu'on a couramment rencontré et qu'elle peuvent éventuellement fournir un "exemple" d'interprétation.

Mais sinon personne d'autre que vous ne peut comprendre votre rêve, à moins de vous questionner encore et encore pour réfléchir avec vous à la signification que vous donnez personnellement aux symboles qui sont dans votre rêve. Par exemple, le pain si c'était un songe, aurait évidemment une signification éminemment spirituelle : c'est le symbole du Verbe fait chair, le pain de vie qui nous sauve. Mais dans un simple rêve cela peut vouloir signifier n'importe quoi d'autre, en fonction de la signification que cela a pour la personne qui en rêve. Et des fois c'en est presque ridicule de signification : cela peut juste être le mot qui doit attirer l'attention, plus que le concept, et par exemple, le rêve dirait "pain" pour évoquer la "main". Le lien peut être donc métaphorique, métonymique, mais aussi sonore (allitérations par exemple), voire même une contrepèterie pourquoi pas. Tout ce qui peut permettre de relier un signifiant à un signifié, en conformité avec la sensibilité propre de la personne.

Une dernière chose, ça vaut ce que ça vaut, mais j'ai entendu dans l'enseignement d'un théologien thomiste, qui s'est intéressé d'assez prêt à ces questions-là, lors d'une de ses conférences, que lorsqu'on est gratifié d'un songe, on ne se pose pas la question. La particularité du songe, c'est qu'au réveil on sait que c'était un songe et pas un rêve. Il n'y a aucune ambiguïté possible. Par contre, à l'inverse, et c'est plus délicat, on peut avoir juste fait un rêve et le prendre pour un songe : c'est d'ailleurs l'erreur que font tous les adeptes de l'interprétation des rêves un peu façon new age ou psychanalyse de comptoir.

Pour l'interprétation de votre rêve, Lucien, vous ne la trouverez pas dans un bouquin. C'est à vous de nous dire ce que signifie pour vous une église, une procession, une hostie, etc... Et si vous avez rêvé de tout cela, c'est aussi probablement que le jour même ou récemment, vous avez approché une Eglise ou vu à la télé, ou entendu parlé et que cela a rappelé des souvenirs anciens. Dans tous les cas, il vous faut retrouver la source du matériel pris pour essayer de savoir ce que vous avez ressenti à ce moment que vous n'avez pu assumer dans votre conscience et qui vous est revenu en rêve. Enfin bref, c'est avant tout un travail d'introspection avant d'en faire un exercice d'herméneutique, surtout sur la base de bouquins globalement ineptes dans leur approche.
Site : http://www.pneumatis.net/
Auteur : Notre Père, cet inconnu, éd. Grégoriennes, 2013

Avatar de l’utilisateur
olive
Quæstor
Quæstor
Messages : 367
Inscription : lun. 15 déc. 2008, 23:38
Localisation : Amen, Ta Volonté Père .

Re: Signification d'un rêve

Message non lupar olive » jeu. 18 juin 2009, 12:45

Bonjour Pneumatis,

La psychologie ... qui sondera nos coeurs et nos reins si ce n'est le Seigneur !
Il faut savoir que la Théologie des Pères se méfie toujours de la psychologie (sans la mépriser biensûr car elle est partie intégrante de l'homme, et ce sont d'ailleurs les plus grands "psycholoques" justement) . Ils enseignent que c'est le terrain de prédilection du démon, la source de beaucoup d'illusions, de confusions, d'erreurs, de fausses vies mystiques . La puissance de la psychologie n'est pas négligeable . Mais autand le Démon n'a pas accès à la fine pointe de l'âme autand la psychologie est un des domaines auquels il a accès avec permission de Dieu .
La mémoire, l'imagination ... toutes ces puissances peuvent être facilement illusionnées . Les pères nous apprennent à ne pas y mettre trop d'importance, si c'est Dieu tant mieux, si c'est l'autre tanpis .
C'est pourquoi il y a différence entre le rêve qui relève de la psychologie et un songe qui relève de l'esprit .
Attention je ne méprise pas la psyché, les pères justement y accordaient beaucoup d'importance, mais plutôt dans le sens de la dénoncer lorqu'elle s'élevait pour fourvoyer l'esprit .
( Et je ne parle pas ici des blessures que nous pouvons trainer dans notre inconcient, qui je crois ne peuvent être guerri que par Dieu seul, à travers des instruments parfois, les pères aidaient leurs moines novices à guerrir de ces blessures . )

La théologie du moine est de mépriser les rêves, car il peuvent très bien venir du démon . Un rêve pornographique, pour vous faire croire que vous avez pêché, des rêves mauvais pour vous assimiler au péché dont vous rêver .
Des faux songes qui peuvent amener l'orgueil ou autres ...
C'est par la vertu de prudence, qu'il est bon de ne pas faire cas de ces rêves . dixit les pères .

ps : bien sûr un rêve peut-être anodin, nous ne parlons pas de cela ici .

Votre petite soeur Olive .

" Crois à ce que Dieu mumure à ton coeur " Benoît 16
" Tout ce qu'Il vous dira, faites-le " Jean, 2, 5

Avatar de l’utilisateur
Pneumatis
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1950
Inscription : jeu. 19 févr. 2009, 17:22
Localisation : Châteaubriant
Contact :

Re: Signification d'un rêve

Message non lupar Pneumatis » jeu. 18 juin 2009, 13:57

Je vous rejoins tout à fait, sauf que je ne vois pas la psychologie comme une façon de sonder les coeurs et les reins. Dieu seul a ce pouvoir. Pour moi la psychologie c'est comme la biologie mais appliqué au "pathos", tandis que la biologie s'applique au "soma". Le terme de "psyché" est ambigue par ce qu'il nous entraine directement vers l'âme. Ce n'est pas tout a fait faux, mais pas plus que ce qui concerne le corps et sa sanctification d'une certaine manière.

Bref, je suis totalement d'accord avec vous, le rêve est le lieu privilégié du démon, et à 200% d'accord avec le fait qu'il ne faut pas en faire grand cas. Pour moi interpréter un rêve, quand l'un d'entre eux m'interpelle plus qu'à l'habitude, c'est simplement le démystifier justement. Ce qui est intéressant c'est que même avec des rêves très gênants l'interprétation permet de ne pas nous associer directement avec son contenu, ne pas nous culpabiliser, et même déjouer les pauvres manoeuvres du démon. Oh rien de mystique là-dedans, justement : je vous le dis, il s'agit juste de voir les rêves comme des simples borborygmes de la psyché. Pardonnez la comparaison pas très fraiche, mais de la même manière il arrive parfois que si vous ne laissiez pas échapper ce qui coince, cela risquerait de se terminer en occlusion. Désolé, c'est tout à fait délicieux comme comparaison !!! :oops:
Site : http://www.pneumatis.net/
Auteur : Notre Père, cet inconnu, éd. Grégoriennes, 2013

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7852
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Re: Signification d'un rêve

Message non lupar Christophe » jeu. 18 juin 2009, 17:48

Bonjour Lucien

Toute interprétation est subjective, et donc sujette à contestation... Néanmoins, je vous livre la mienne : vous ressentez une aspiration à remplir le vide de votre vie spirituelle, mais vous êtes sceptique, et avez peur d'être "embrigadé", de perdre votre liberté en suivant une école spirituelle.

Que Dieu vous éclaire !
Christophe
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

Avatar de l’utilisateur
olive
Quæstor
Quæstor
Messages : 367
Inscription : lun. 15 déc. 2008, 23:38
Localisation : Amen, Ta Volonté Père .

Re: Signification d'un rêve

Message non lupar olive » jeu. 18 juin 2009, 18:27

Je comprends mieux votre point de vue cher Pneumatis, sans contradiction avec la pensée des pères .
Merci !

" Crois à ce que Dieu mumure à ton coeur " Benoît 16
" Tout ce qu'Il vous dira, faites-le " Jean, 2, 5

mirack
Barbarus
Barbarus

A propos des rêves

Message non lupar mirack » mer. 28 oct. 2009, 21:39

L'interprétation des rêves ?

Bonjour,

Quel est la position des chretiens sur l'interprétation des rêves ? Comment savoir si les rêves que nous faisons sur certaines situations nous sont inspirés par Dieu ou par le malin ? Ma question peut vous paraitre bizarre mais je lis tellement de choses sur le malin et ses agissements, que je me demande s'il peut venir nous induire en erreur même dans nos reves.
Merci pour vos réponses

Avatar de l’utilisateur
OlivierT
Censor
Censor
Messages : 83
Inscription : lun. 24 août 2009, 14:27
Localisation : Bassenge (Liège-Belgique)

Re: L'interprétation des rêves ?

Message non lupar OlivierT » jeu. 29 oct. 2009, 13:50

Bonjour,
Je ne crois pas qu'il y ait une position "officielle" de l'Eglise sur l'interprétation des rêves. Je ne suis pas du tout versé en la matière, mais je crois que les rêves reflètent surtout nos émotions, nos stress, nos blessures inconscientes, nos joies souhaitées ou vécues, ... le mécanisme de fonctionnement du cerveau est complexe et la part de psychologie fort importante.
Faut-il s'essayer à les interpréter ? Je ne crois pas.

Avatar de l’utilisateur
Hélène
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 1604
Inscription : lun. 13 juin 2005, 3:51
Localisation : Sous le regard de Dieu
Contact :

Re: L'interprétation des rêves ?

Message non lupar Hélène » jeu. 29 oct. 2009, 13:58

Le malin n'a accès qu'aux facultés à la périphérie de notre être, càd à l'imagination et aux sens (l'affectivité). Il n'a pas accès à notre volonté, notre intelligence, notre coeur profond. Donc, oui, il peut nous tenter en rêve mais je me méfierais davantage des tentations lorsque nous sommes éveillés car nous sommes supposés être dans la vigilance constante. Franchement, durant notre sommeil, c'est grossier et facile... il suffit de prier avant de dormir et de demander au Seigneur qu'il nous protège de toute attaque de la nuit. Et s'il persiste, ne pas lui donner plus d'importance et prier pour que le Seigneur nous en délivre.

Fraternellement,
Hélène
"Le Père n'a dit qu'une seule Parole, c'est son Fils et, dans un éternel silence, il la prononce toujours". (Saint Jean de la Croix)

Avatar de l’utilisateur
ti'hamo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2891
Inscription : sam. 17 mai 2008, 0:04

Re: L'interprétation des rêves ?

Message non lupar ti'hamo » jeu. 29 oct. 2009, 14:25

...Je dirais que une première et peut-être bonne façon de sa part de nous tenter à travers les rêves, serait déjà de trop nous persuader de l'importance des rêves. :-)
Mettons que vous croisiez dans votre rêve une personne avec qui vous travaillez, associée à des éléments déplaisants ou inquiétants. Vous pouvez, au réveil, ne plus y penser ; vous pouvez aussi ne pas cesser d'y repenser, vous demander s'il y a là un "signe" ou une signification, et finalement changer dans le mauvais sens vos rapports avec cette personne, même sans trop le vouloir.
“Il serait présomptueux de penser que ce que l'on sait soi-même n'est pas accessible à la majorité des autres hommes.”
[Konrad Lorenz]

Celui qui connaît vraiment les animaux est par là même capable de comprendre pleinement le caractère unique de l'homme.
[Konrad Lorenz]
Extrait de L'Agression

Invité
Barbarus
Barbarus

Re: L'interprétation des rêves ?

Message non lupar Invité » jeu. 29 oct. 2009, 17:40

on raconte que le Curé d'Ars avait des visites du diable pendant la nuit; il y avait des bruits dans son prebytère, même quelques tremblements , Un jour il vit une forme menançante, alors il dit: Ah! C'est vous le diable!Le Curé d'Ars se tourna de l'autre côté et s'endormit dans la paix. Pour les rêves faites de même. C'est peut être parce que vous lisez trop sur le sujet que vous en rêvez.

Mirack
Barbarus
Barbarus

Re: L'interprétation des rêves ?

Message non lupar Mirack » ven. 30 oct. 2009, 12:56

Merci vos retours.
Pour olivier T, je suis d'accord avec vous sur ce que reflètent les rêves, néanmoins il m'arrive d'avoir des rêves que je qualifierait de prémonitoires. Je ne cherche évidemment pas à exploiter celà, mais il est vrai que quelques fois j'y accorde de l'importance surtout quand le rêve semble me donner une réponse que je cherche sur certaines situations de ma vie, ou quand mon rêve semble me prevenir pour m'épargner certaines déconvenues.
J'ai eu en l'occurence un rêve sur une situation latente dans ma vie actuelle et j'ai pris une décision par rapport à la réponse que j'ai eu dans mon rêve. Or entre temps, j'ai beaucoup réfléchit et j'ai compris que quelque chose ne tournait pas rond. J'ai donc été voir un prêtre qui après vérification de mon discernement m'a exorcisée (sachant que l'église n'exorcise pas forcément tous ceux qui croient voir le malin agir dans leur vies). D'ou ma question sur l'interprétation des rêves qui je pense est mal formulée, car dans l'absolue je souhaitait savoir comment reconnaitre les rêves qui peuvent venir de dieu et ceux qui peuvent venir du malin (si tant est qu'on pense que Dieu peut nous guider dans nos rêves). Après comme Ti'HAMO peut aussi ne pas donner d'importance aux rêves...

Harfang
Persona
Persona
Messages : 1428
Inscription : mar. 09 sept. 2008, 23:45

Re: L'interprétation des rêves ?

Message non lupar Harfang » ven. 30 oct. 2009, 13:11

Personnellement je demande à Saint Michel la protection de mon sommeil avant d'aller dormir, ce qui se révèle être un très bon moyen pour se garder de mauvais songes. J'ai aussi remarquer que de trop y penser n'arrange absolument rien. Ne pas y faire attention et tourner toute sa confiance vers le Seigneur me paraît donc être la meilleure solution. Vouloir interpréter trop ses rêves me semble plus se rapprocher d'une pratique divinatoire, enfin c'est ce que je pense...
« O Crux Ave Spes Unica ! »
http://vidi-aquam.blogspot.com/

papillon
Barbarus
Barbarus

Re: L'interprétation des rêves ?

Message non lupar papillon » dim. 01 nov. 2009, 3:50

Je ne suis pas du tout versé en la matière, mais je crois que les rêves reflètent surtout nos émotions, nos stress, nos blessures inconscientes, nos joies souhaitées ou vécues, ... le mécanisme de fonctionnement du cerveau est complexe et la part de psychologie fort importante.
Je suis tout à fait d'accord avec ça. Et de la même manière qu'on peut modifier son "pattern" de pensée, en devenant par exemple plus positif que négatif, en voyant les choses plus objectivement, en dédramatisant les situations etc, on peut de même conditionner ses rêves. Une psychothérapeute m'a parlé d'un livre qui traite du sujet, un livre qui paraît-il a eu beaucoup de succès. Je n'ai pas le titre en mémoire mais je vous reviens là-dessus.


Revenir vers « Psychologie »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités