Le diable a-t-il accès à notre psyché ?

Psychologie - Psychanalyse - Psychiatrie - Psychologie sociale - Pathologies psychiques
Avatar de l’utilisateur
Hantouane
Barbarus
Barbarus

Le diable a-t-il accès à notre psyché ?

Message non lu par Hantouane » dim. 25 août 2019, 9:33

Le diable se manifeste-t-il dans les airs ? Et a-t-il accès à notre psyché ? Lorsque l'on a recours par exemple à la voyance, par quel biais le diable intervient-il ? Pourtant, j'ai appris que seul Dieu peut nous "sonder", mais peut-être que je me trompe.

Avatar de l’utilisateur
zelie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1598
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45

Re: Le diable a-t-il accès à notre psyché ?

Message non lu par zelie » mer. 09 oct. 2019, 12:27

Le diable se manifeste-t-il dans les airs ?
Quelle question ...originale! Le diable se manifeste, certes, puisqu'il existe et qu'il est surmotivé à nous perdre. C'est un ange déchu, mais plus exactement un général d'armée déchu: le combat est dans ses gènes...(si je puis dire). Mais rien ne dit qu'il se manifeste dans le monde physique, donc dans les airs...

Et a-t-il accès à notre psyché ?
A nos pensées, notre psychisme, oui. A chaque colère, il est là. A chaque sentiment de haine, il est là. A chaque apitoiement, chaque paresse, chaque indifférence, chaque médisance, il est là. Et Jésus aussi est là, recueillant au passage les coups de fouet de nos médisances, les pesanteurs sur sa couronne de nos indifférences, paresse, les crucifixions de nos haines et de nos colères injustifiées... Jésus est là, avec nous et près de nous à chaque instant de nos vies; et c'est tellement vrai qu'on peut lui parler tout le temps, l'emmener au cinéma avec nous, l'emmener au travail avec nous, partout...

Lorsque l'on a recours par exemple à la voyance, par quel biais le diable intervient-il ? Pourtant, j'ai appris que seul Dieu peut nous "sonder", mais peut-être que je me trompe.
Recourir à la voyance puis venir se plaindre qu'il arrive des bricoles... pfttt... passons. Est-ce vraiment ce que Dieu nous demande de scruter comment le diable agit? Ne pourrait-on pas au contraire scruter comment Dieu agit en nous?
Quand on appelle quelqu'un en admiration devant lui, ne vient-il pas? A-t-on besoin de savoir comment il vient? Ne vient-il pas justement avec ses propres moyens, moyens qui dépassent les nôtres?
Quand dans une adoration on appelle l'Esprit de Dieu, Marie ou Jésus, ne viennent-ils pas? Si, bien sûr... LEur demande-t-on comment ils viennent? Non. Pourtant ils sont là, en prière avec nous.
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre
Vis vraiment chaque instant. Fais-le meilleur. Aime-le. Chéris-le. Fais-le beau, bon pour toi-même et pour Ton DIEU. Ne néglige pas les petites choses. Fais-les avec Moi, doucement. Fais de ta maison un Carmel où Je puisse Me reposer. Jésus, Premier Cahier d'Amour

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Le diable a-t-il accès à notre psyché ?

Message non lu par Cinci » mer. 09 oct. 2019, 16:07

Hantouane :
Lorsque l'on a recours par exemple à la voyance, par quel biais le diable intervient-il ?

En 2001, le gouvernement de la Russie a compté plus de 300 000 personnes enregistrées comme magiciens, devins, diseurs de bonne aventure ("fortunetellers") et sorciers dans le pays. Viktor Makarov, à la tête de la ligue des psychothérapeutes, après enquête, a conclu que la moitié d'entre eux étaient des fraudeurs et un autre 25% des malades mentaux.

En 2002, aux États-Unis, la Federal Trade Commission a obligé les responsables de Miss Cleo Psychic hot line d'annuler 500 millions $ de factures aux clients. Les clients téléphonaient à 4.99 $ la minute pour obtenir des perspectives sur l'amour et l'argent d'un réseau national des maîtres psychiques. En trois ans d'opération, environ 6 millions de personnes téléphonèrent. Miss Cléo leur avait chargé 1 milliard $ et avait reçu la moitié.

En Italie en 2003, il y avait 22 000 magiciens et diseurs de bonne aventure au pays. Huit millions d'Italiens (15% de la population) disent avoir consulté un astrologue au moins une fois.


Dans la Bible ...

Dieu a indiqué que tout acte de divination est un acte d'idolâtrie. "Tu n'auras pas d'autres dieux que moi. Je suis le Seigneur ton Dieu, qui t'a fait sortir d'Égypte, de la maison de servitude." Ex 20,2

L'Écriture explique pourquoi Dieu détruit le royaume d'Israël : "Les fils d'Israël avaient péché contre YHWH, leur Dieu. Ils se prosternèrent devant toute l'armée des cieux et servirent Baal. Ils firent passer leurs fils et leurs filles par le feu; ils pratiquèrent la divination et la magie." 2 R 17, 7-16

L'Écriture condamne Manassé, roi de Juda : "Il bâtit des autels à toute l'armée des cieux dans les deux cours de la maison de Dieu. Il fit passer son fils par le feu, pratiqua l'astrologie, institua nécromans et devins. Il fit, de maintes façons, ce qui est mal aux yeux de YHWH." 2 R 21, 5-6

"Ne vous tournez pas vers les nécromans et vers les devins, ne les consultez pas, pour devenir impurs avec eux : je suis YHWH, votre Dieu. " Lv 19,31

Dans l'épisode de Saül, à l'apparition de Samuel, la femme d'Endor panique : "La femme vit Samuel et elle poussa un grand cri". 1 Samuel 28, 12. Les choses ne se passaient pas comme d'habitude. D'ailleurs Samuel s'adresse directement à Saül, sans passer par le médium. Finalement, Samuel reproche et condamne Saül : "Pourquoi m'as-tu troublé en me faisant monter ?" Et Samulel dit : "Et pourquoi m'interroges-tu, alors que YHWH s'est retiré loin de toi et est devenu ton adversaire ? Demain, toi et tes fils, vous serez avec moi ..." De fait, selon le Lévitique 20 : 6 et 27, la condamnation à mort fut appliquée à Saül dans les 24 heures de sa nécromancie.

L'Écriture semble impliquée que la nécromancie mène à l'habitation des esprits dans les pratiquants.

"Et la personne qui se tournera vers les nécromanciens et vers les devins pour se prostituer à leur suite, je dirigerai ma Face contre cette personne-là et je la retrancherai du milieu de son peuple ... l'homme ou la femme en qui serait un spectre ou un esprit seront mis à mort, on les assommera avec des pierres; leur sang est sur eux" Lv 20, 6-27

Toutes les formes de divination sont à rejeter : recours à Satan ou aux démons. évocation des morts ou autres pratiques supposées à tort dévoiler l'avenir (cf. Dt 18, 10; Jr 29. 8) La consultation des horoscopes, l'astrologie, la chiromancie, l'interprétation des présages et des sorts, les phénomènes de voyance, le recours aux médiums recèlent une volonté de puissance sur le temps, sur l'histoire et finalement sur les hommes en même temps qu'un désir de se concilier les puissances occultes. Elles sont en contradiction avec l'honneur et le respect, mêlés de crainte aimante, que nous devons à Dieu seul. ( Catéchisme de l'Église, 2116)


Source : H. Lemay,"Occultisme et connaissance" dans Délivrés et transférés. École de guérison chrétienne, p. 83


Commentaire :

Par quel biais le Diable agit-il ? Toujours le même. Attraction, fascination, séduction. Attrait pour le fait de transgresser un ordre. Et, très légaliste, le Diable : une fois réalisé la violation de l'interdit par le sujet, le "prince des ténèbres" s'estime en droit d'y accroître un peu plus son emprise. La violation y équivalant à une permission accordée pour une action ultérieure des esprits impurs. On peut appeler ça une malédiction également. Malheur ! A moins du retournement du sujet, son aveu, sa confession, son repentir : la porte va rester ouverte pour une influence physique et psychique des puissances de mort. Traduction : l'adepte d'ésotérisme se trouve entraîné un peu plus vers la mort, sur une pente émaillée de désordres psychiques, physiques et spirituels.

Solene111
Censor
Censor
Messages : 180
Inscription : mar. 03 sept. 2019, 20:33

Re: Le diable a-t-il accès à notre psyché ?

Message non lu par Solene111 » mer. 09 oct. 2019, 20:47

Ah bon? Ce n'est pas ce que j'ai compris :
Pour l’Eglise catholique les contacts avec l’Au-delà sont possibles et celui qui dialogue avec le monde des défunts ne commet pas de péché s’il le fait sous l’inspiration de la foi.

C’est ce que soutient le Père Gino Concetti, frère de l’ordre des Franciscains Mineurs, un des théologiens les plus compétents du Vatican et commentateur de l’Osservatore Romano, le quotidien officiel du Saint-Siège.

L’intervention du Père Concetti dans l’article paru est très importante, car pour la première fois s’y trouvent manifestées des tendances nouvelles de l’Eglise au sujet du paranormal, sur lequel, jusqu’alors, les autorités ecclésiastiques avaient formulé des avis nettement contraires. Pour en savoir plus, nous avons interviewé le théologien :

«Selon le nouveau catéchisme, dit tout de suite le père G. Concetti, «Dieu permet à nos chers défunts qui vivent dans la dimension ultra terrestre d’envoyer des messages pour nous guider en certains moments de notre vie. A la suite des nouvelles découvertes dans le domaine de la psychologie sur le paranormal, l’Eglise a décidé de ne plus interdire les expériences de dialogue avec les défunts, à condition qu’elles soient menées avec une sérieuse finalité religieuse et scientifique ».

Voulez- vous nous expliquer cette nouvelle conception théologique sur les communications avec l’Au-delà ?

« Tout part de la constatation que l’Eglise est un unique organisme dont Jésus-Christ est le chef. Cet organisme est composé des vivants, c’est à dire aussi bien du peuple des fidèles sur la terre que des trépassés, qu’ils soient les bienheureux et les saints qui sont dans la paix de l’esprit au Paradis, ou des âmes qui doivent expier leurs péchés au Purgatoire. Ces trois dimensions non seulement sont unies à Jésus, mais le concept de la «communion des saints», fait qu’elles sont unies ensemble. Ceci signifie qu’une communication est possible ».

D’après la doctrine catholique, comment viennent ces contacts ?

« Les messages peuvent nous parvenir, non seulement à travers les paroles et les sons, c'est-à-dire par les systèmes normaux de communication des êtres humains, mais aussi par divers signes, à travers les rêves, qui certaines fois sont prémonitoires ou à travers des impulsions spirituelles qui entrent dans notre esprit, impulsions qui peuvent se transformer en visions ou en idées ».

Père Concetti, tout le monde peut-il avoir ces perceptions ?

« Ceux qui captent le plus souvent ces phénomènes sont les personnes sensitives c’est à dire les personnes qui ont une sensibilité supérieure à l’égard de ces signes ultra terrestres. Je veux parler des clairvoyants et des médiums. Mais les personnes normales peuvent avoir certaines perceptions extraordinaires, un rêve particulier, un signe étrange, une illumination soudaine. A la différence des personnes sensitives, elles peuvent rarement parvenir à interpréter ce qui se passe en elles et à l’extérieur d’elles-mêmes ».

Est-ce que pour interpréter ces phénomènes, l’Eglise leur permet de s’adresser à ces dits sensitifs et aux médiums ?

«Oui, l’Eglise permet de s’adresser à ces personnes particulières, mais avec une grande prudence et à certaines conditions. Les sensitifs auxquels on peut demander assistance doivent être des personnes qui mènent leurs expériences, même avec des techniques modernes, en s’inspirant de la foi. Si ces derniers sont des prêtres, c’est encore mieux. L’Eglise interdit tous les contacts des fidèles avec ceux qui communiquent avec l’Au-delà en pratiquant l’idolâtrie, l’évocation des morts, la nécromancie, la superstition et l’ésotérisme, toutes ces pratiques occultes qui incitent à la négation de Dieu et des Sacrements ».

Avec quelles motivations un fidèle peut-il entreprendre un dialogue avec les défunts ?

« Il est nécessaire de ne s’approcher du dialogue avec les défunts que dans des situations de grande nécessité, comme quelqu’un qui a perdu, dans des circonstances tragiques, son père, sa mère, son enfant ou bien son mari et ne se résigne pas à l’idée de la disparition. Avoir un contact avec l’âme du cher défunt peut rasséréner l’esprit d’une personne bouleversée par le drame. On peut s’adresser aux défunts si l’on a besoin de résoudre un grave problème de vie. Nos ancêtres, en général, nous aident et ne nous envoient jamais de message qui porte atteinte à nous-mêmes ou à Dieu ».

Quelles attitudes convient-il d’éviter durant les contacts médiumniques ?

« Il ne faut pas jouer avec les âmes des trépassés. Il ne faut pas les évoquer pour des motifs futiles, pour obtenir par exemple un numéro du Loto. Il convient aussi d’avoir un grand discernement à l’égard des signes de l’Au-delà et de ne pas trop les amplifier.
On risquerait de tomber dans la crédulité excessive la plus suspecte. Avant tout, il ne faut pas aborder le phénomène de la médiumnité sans la force de la foi. On risquerait de perdre son équilibre psychique et de sombrer tout à fait dans la possession démoniaque. Des prêtres exorcistes continuent à signaler des milliers de personnes infestées par le démon, au cours des séances spirites ».

L’interview a été reprise dans les principaux journaux italiens « La Stampa, Il Messagero, la républica l’Avvenire… » en Décembre 1996 .

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Le diable a-t-il accès à notre psyché ?

Message non lu par Cinci » jeu. 10 oct. 2019, 17:44

Solene111:

Ah bon? Ce n'est pas ce que j'ai compris
Que voulez-vous dire ? Ce n'est pas ce que vous comprenez.

Mais qu'est-ce que vous comprenez au juste de cet extrait que vous voulez apporter ici ? A ma connaissance, il n'y a jamais eu le moindre changement dans l'Église, par rapport à ce que je viens de déposer au-dessus. Je ne crois pas que le Pape Emérite Benoit XVI ni même le Pape François donnent maintenant des autorisations aux fidèles, pour aller consulter des voyants, des astrologues ou encore des praticiens de nouvelles thérapies, pour vous permettre d'échanger avec vos ancêtres, pour que votre arrière grand-mère disparue depuis soixante ans vous révèle enfin quelle serait votre blocage vous empêchant de danser avec des amis, sortir, prendre du bon temps.

«Selon le nouveau catéchisme, dit tout de suite le père G. Concetti, «Dieu permet à nos chers défunts qui vivent dans la dimension ultra terrestre d’envoyer des messages pour nous guider en certains moments de notre vie. A la suite des nouvelles découvertes dans le domaine de la psychologie sur le paranormal, l’Eglise a décidé de ne plus interdire les expériences de dialogue avec les défunts, à condition qu’elles soient menées avec une sérieuse finalité religieuse et scientifique ».
Qu'est-ce que c'est que cette histoire ? A priori, j'opterais pour un canular. Des nouvelles découvertes ... la psychologie, le paranormal ... le nouveau catéchisme ... Ah ! mais pour être nouveau, il doit être vraiment neuf, ce catéchisme. Je ne connais pas de coreligionnaires pouvant le connaître.

:jesus:

Solene111
Censor
Censor
Messages : 180
Inscription : mar. 03 sept. 2019, 20:33

Re: Le diable a-t-il accès à notre psyché ?

Message non lu par Solene111 » jeu. 10 oct. 2019, 23:30

Dites donc Cinci je vous trouve bien agressif!

Je ne sais pas, vous êtes vous renseigné sur le Père Gino Concetti et les articles publiés en 1996? Si ce prêtre qui travaillait au Vatican a vraiment écrit cela, il aurait dû être repris par le Vatican. A-t-il été repris? Bref ce sont des choses à vérifier avant de balayer ça avec mépris.



Et si vous nous donniez le lien du texte que vous avez posté concernant l'approbation de l'Eglise sur le dialogue avec les défunts ? La modération

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Le diable a-t-il accès à notre psyché ?

Message non lu par Cinci » ven. 11 oct. 2019, 7:02

Solene111 :
Dites donc Cinci je vous trouve bien agressif!
C'est vrai ? Désolé. Parce que je réagissais vivement peut-être ... Je ne m'attendais pas à vous voir débarquer avec une affaire semblable.

Ce Père Concetti m'est inconnu, mais non pas le Père François Brune ("Les morts vous parlent") dont il semble être l'alter ego. Ce Père Brune n'était plus en communion avec l'Église catholique depuis au moins l'an 2002.

Quant au catéchisme ...

Notre dernier catéchisme de l'Église date de 1992. Et aucun "nouveau catéchisme" n'a été produit depuis pour le remplacer. Il est évident qu'aucune déclaration quelconque du Vatican ne peut intervenir en 1996 pour légitimer les vues du Père François Brune.


En faisant une recherche avec le Père Concetti comme entrée sur Google mais l'on abouti sur des pages web de sites qui vont faire la promotion d'Allan Kardec, l'un des principaux initiateurs du spiritisme en vogue vers la fin du XIXe siècle.

[...]


Le marché de l'étrange est assez foisonnant de nos jours et il y a bien du monde qui se proclame guérisseur, médium, désenvoûteurs, exorcistes ou autres. Il existe même des faux prêtres paraît-il.

https://tribunedelyon.fr/2013/06/27/les ... aranormal/

(La ville qui a vu naître Allan Kardec)

Si c'est vrai qu'il y a bien des prêtres catholiques dont l'esprit critique serait un peu trop affûté, avec une mentalité rationaliste desséchante et confinant au manque de foi à l'occasion (pas capable de croire ce que pourtant leur propre Église enseigne sur l'existence des anges, du Diable, des miracles, etc.), l'excès inverse ne serait pas beaucoup mieux s'il faut verser maintenant dans le spiritisme !

Avatar de l’utilisateur
la samaritaine
Barbarus
Barbarus

Re: Le diable a-t-il accès à notre psyché ?

Message non lu par la samaritaine » dim. 08 déc. 2019, 18:58

Cet interview du Père Concetti date de 1996, fait référence au catéchisme de 1992 (le CEC) et se retrouve sur plusieurs sites en lien avec le travail de deuil et parfois avec la médiumnité.

http://asso-cyclamen.fr/pages/ajout/int ... ncetti.php

Je n'ai pas le CEC, il faudrait savoir ce qui est écrit exactement sur le sujet.

Les propos de ce prêtre me parraissent assez mesurés et n'ont rien avoir avec les expériences spirites d'Alan Kardec et le fait de faire bouger les tables….

Oui, selon la communion des Saints, les morts peuvent être proches de nous et nous envoyer des messages (au moment ou nous ne nous y attendons pas, nous sommes nombreux à l'avoir expérimenté)et oui, des personnes doués d'une sensibilité hors norme peuvent percevoir des signes et des messages de l'au delà que le commun des mortels ne perçoit pas. C'est le don de médiumnité.

Pour autant, comment vivre avec ce don? Je crois qu'il faut l'exercer avec une extrême prudence et sans doute, la plupart du temps, n'en faire aucun cas. Et je déconseillerais d'aller consulter un médium car je pense que ceux qui l'exercent sont rares à le faire dans la mesure et la foi et on ne sait pas dans quelle mesure d'autres esprits peuvent venir y mettre leur (mauvais) grain de sel.

J'ai entendu parler d'un cas pour une personne douée de médiumnité qui est sortie exeptionnellement de la discrétion : pour dire à une personne dévorée de culpabilité suite à un conflit avec son père "votre père me charge de vous dire qu'il vous a pardonné, qu'il vous demande pardon et vous demande de vivre votre vie". C'est là agir avec respect et discernement et cela doit je pense, demeurer exeptionnel.

Surtout, chaque personne est libre de parler directement, dans la foi, à son proche défunt, nul besoin de médium : parler à la personne défunte comme on le fait avec les saints, dans la confiance, sans exiger de réponse si question il y a. Demander et ne pas exiger, dans l'humilité de la communion des saints.

En Christ,

Samaritaine

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Le diable a-t-il accès à notre psyché ?

Message non lu par Cinci » mer. 11 déc. 2019, 12:42

Bonjour,

Si on parle de la "compréhension catholique des choses" et sans entretenir d'équivoques, on a la résumé ici de ce qui est la position de l'Église en 2019.
La juste attitude

« Le piège serait de garder un lien exclusif avec nos défunts ; de ne pas les "lâcher". Or ce qui m'aide à faire le deuil, c'est de les remettre avec confiance à Dieu qui peut seul les pardonner, souligne dom Alban. Le plus beau service à leur rendre, c'est de bien vivre aujourd'hui. » Le fruit de notre sainteté leur profitera par la communion des saints. Et cette relation ajustée permettra que l'amour qui nous relie continue de grandir jusqu'à ce que nous nous retrouvions.

http://www.lavie.fr/spiritualite/fetes- ... 76_318.php
ou

Tous les défunts

Cela dit, il est vrai qu’en parlant de communion des saints on pense spontanément aux défunts. « Consciente de la communion qui unit tous les membres du Corps mystique de Jésus-Christ, l’Eglise en marche vers Dieu a honoré avec une grande piété la mémoire des défunts, et cela dès les premiers siècles de l’ère chrétienne », comme le rappelle le concile Vatican II (LG 50). Cette union avec ceux et celles qui sont déjà passés par la mort se réalise de la manière la plus éclatante dans la célébration eucharistique. Dans la communion de toute l’Eglise nous y faisons mémoire de tous ceux et celles qui nous ont précédés, qu’ils aient ou non appartenu à l’Eglise visible, car, comme le dit encore le concile Vatican II, « puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’être associé au mystère pascal. » (GS 22,5) Dans la mesure où Dieu leur communique sa vie, les défunts, chrétiens ou non, ont part à la communion des saints. Parmi eux, il y a les « Saints » que l’Eglise honore et prie plus spécialement parce que, « tout en partageant notre condition humaine, ils reflètent davantage les traits du Christ » (LG 50).


https://catechese.catholique.fr/outils/ ... on-saints/
Le mode de communication avec les défunts c'est la prière d'intercession, la messe, les sacrifices personnels qui peuvent être faits pour eux, la recherche de notre propre sanctification. Quand on bénéficie déjà de la médiation du Christ et de toute l'Église, c'est un non sens que de vouloir passer par des gens dotés d'un soi-disant don de médium.

Voir sur la page de la Conférence des évêques de France :
La foi chrétienne est réaliste : elle sait que les morts se taisent et qu’ils échappent à nos prises. Elle n’encourage pas la recherche des gens qui sont en quête de communication avec les défunts. Mais elle affirme que les relations ne sont pas rompues. Elles peuvent se poursuivre et même s’approfondir. Parmi les défunts, certains ont suivi le Christ avec une fidélité dont l’Eglise aime faire mémoire : en reconnaissant leur sainteté elle nous invite à nous appuyer sur leur témoignage et à compter sur leur soutien.
Elle n'encourage pas la recherche des gens qui sont en quête de communication avec les défunts.

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4457
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Le diable a-t-il accès à notre psyché ?

Message non lu par Kerniou » jeu. 12 déc. 2019, 19:00

Le diable n'est-il pas (un peu ?) en chacun de nous ?
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
Kerygme
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 873
Inscription : jeu. 30 mai 2019, 13:12
Conviction : Catholique romain
Localisation : Argentoratum

Re: Le diable a-t-il accès à notre psyché ?

Message non lu par Kerygme » ven. 13 déc. 2019, 11:00

Bonjour Hantouane,

Le diable se manifeste-t-il dans les airs ?
En posant cette question j'imagine que vous avez lu quelque chose sur la vie de saint Antoine (†356), ou sur la démonologie médiévale.
La biographie de St Antoine (écrite par saint Athanase) décrit que les démons sont partout : qu'ils vivent dans l'air, peuvent prendre toutes les formes y compris celle des animaux et sont à l'origine de toutes les illusions.
J'ai lu (mais je ne sais plus où) que c'est pour cela que notre âme serait accompagnée par des anges à l'heure de notre mort, car la traversée de cet "espace aérien" ou "éthéré" serait l'occasion des attaques spirituelles les plus puissantes ou violentes.
Et a-t-il accès à notre psyché ?
Qu'entendez-vous par là ? En aurait-il une lecture ou une influence sur elle ?
Lorsque l'on a recours par exemple à la voyance, par quel biais le diable intervient-il ?
Comme un appel téléphonique fait au hasard, ne sachant pas qui répond à l'autre bout du fil.
Il ne peut connaitre le futur mais sa grande intelligence lui donne une grande capacité de déduction qui peut être assimilée à une forme de divination. Il pourra donc prédire certaines choses, mais en déduisant des choses vraies il pourra aussi en insérer des fausses.

Mais si on se réfère à ce qu'en disait le père Gabriele Amorth, cela ouvre des portes, donne des prises au malin. Et beaucoup de cas d'infestations voir de possessions ont débuté à partir de là (séance de spiritisme, voyance, planche ouija ...).

Pourtant, j'ai appris que seul Dieu peut nous "sonder", mais peut-être que je me trompe.
Seul Dieu connait quel est notre état dans la grâce, le diable n'y pas accès.


Une petite conclusion.
Il est toujours bon de connaitre son adversaire et comment il agit afin de vouloir éviter ses pièges et tentations. Mais il est très intelligent et nous sommes faibles, il serait présomptueux de penser que l'on peut esquiver en permanence. Et pour gagner à tous les coups, non pas nous mais par la victoire que le Christ remporte pour nous, il y a le sacrement de la Réconciliation.

Mais il y aussi Marie !
Comme le dit le père Amorth dans son livre "Moi, le dernier exorciste" :
Père Amorth : « Quelles sont les vertus de la Madone qui te font le plus enrager ? »

Satan : « Elle me met en colère parce qu’elle est la plus humble de toutes les créatures et parce que je suis le plus orgueilleux. Parce qu’elle est la plus pure de toutes les créatures et je ne le suis pas. Parce qu’elle est la plus obéissante à Dieu et moi, je suis le rebelle ! »

Père Amorth : « Pourquoi as-tu plus peur lorsque je dis le nom de la Madone que lorsque je dis le nom de Jésus-Christ ? »

Satan : « Parce que je suis plus humilié d’être vaincu par une simple créature que par Lui… »

Père Amorth : « Existe-t-il une quatrième qualité de la Madone qui te met en rage ? »

Satan : « Elle me défait toujours, parce qu’elle n’a jamais été effleurée par aucune tache de péché ! »
Satan : “Chaque Je vous salue Marie du rosaire est pour moi un coup sur la tête. Si les chrétiens connaissaient la puissance du rosaire, ce serait la fin pour moi !” »

Cordialement.
« N’aimons pas en paroles ni par des discours, mais par des actes et en vérité. » (1Jean 3,18)

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Le diable a-t-il accès à notre psyché ?

Message non lu par Cinci » ven. 13 déc. 2019, 15:23

La Samaritaine :

Surtout, chaque personne est libre de parler directement, dans la foi, à son proche défunt, nul besoin de médium : parler à la personne défunte comme on le fait avec les saints, dans la confiance, sans exiger de réponse si question il y a. Demander et ne pas exiger, dans l'humilité de la communion des saints.
C'est ça.


Ce qui n'empêche pas des expériences exceptionnelles, des expériences (plus ou moins mystiques) comme on en trouverait parfois dans la vie des saints, quand une personne aurait pu avoir accès, à une ou deux occasions, à une vision et communication directe avec un saint du passé. Seulement, le phénomène est fortuit et le sujet qui en fait l'expérience n'a absolument aucune prise sur le contact en question.

Il n'est pas impossible non plus qu'un défunt se rappel à la mémoire d'untel via un songe. Dans un cas semblable, on pourrait aussi bien imaginer qu'un saint ange de Dieu puisse être à la source de la vision produite en rêve, et comme incitatif pour prier pour la personne. Dans la théologie catholique, il entre tout à fait dans les capacités des anges de produire des effets sensibles sur le psychisme humain ou le travail de notre imagination.

C'est une expérience "'onirique" de ce genre (sorte d'appel à l'aide) qui fut à l'origine de la création d'une fondation chez nous, qui soutient les oeuvres de la Fraternité de Montligeon au Canada. En gros, donner des sous en vu de soutenir des prêtres un peu partout dans le monde tandis que ces derniers diront des messes en faveur des défunts.

Au départ, le phénomène n'est pas sollicité. Mais pas plus qu'avec Joseph dans l'Évangile quand c'est un personnage apparut en songe qui vient lui dire de prendre Marie son épouse et l'enfant avec lui et de prendre le large pour se mettre hors de portée du tyran de Palestine. Idem avec l'apôtre Paul, qui dans un rêve voit un Macédonien lui demander de passer chez lui, donc en Grèce (en Europe), pour venir en aide aux siens. La chose apparaît comme étant une surprise et pouvant faire l'objet d'un discernement en second lieu. Il n'y a pas de médium rémunéré contre argent sonnant se trouvant impliqué là-dedans.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Le diable a-t-il accès à notre psyché ?

Message non lu par Cinci » ven. 20 déc. 2019, 14:51

Il y a quand même "quelque chose" qui me chiffonne. Et, - excusez-moi, parce que j'y tiens. Oui, j'insiste. Je pense que c'est important.

La Samaritaine :
Les propos de ce prêtre me paraissent assez mesurés et n'ont rien avoir avec les expériences spirites d'Alan Kardec et le fait de faire bouger les tables….
Je suis d'accord que le contexte n'est pas identique.




Sauf que dans l'extrait donné précédemment, par le contributeur dit "Solene111", pour reprendre :
C’est ce que soutient le Père Gino Concetti, frère de l’ordre des Franciscains Mineurs, un des théologiens les plus compétents du Vatican et commentateur de l’Osservatore Romano, le quotidien officiel du Saint-Siège.

L’intervention du Père Concetti dans l’article paru est très importante, car pour la première fois s’y trouvent manifestées des tendances nouvelles de l’Eglise au sujet du paranormal, sur lequel, jusqu’alors, les autorités ecclésiastiques avaient formulé des avis nettement contraires. Pour en savoir plus, nous avons interviewé le théologien :

«Selon le nouveau catéchisme, dit tout de suite le père G. Concetti, «Dieu permet à nos chers défunts qui vivent dans la dimension ultra terrestre d’envoyer des messages pour nous guider en certains moments de notre vie. A la suite des nouvelles découvertes dans le domaine de la psychologie sur le paranormal, l’Eglise a décidé de ne plus interdire les expériences de dialogue avec les défunts, à condition qu’elles soient menées avec une sérieuse finalité religieuse et scientifique ».
Non ...

Il n'existe aucune tendance nouvelle dans l'Église au sujet du paranormal et comme pour signifier une sorte de feu vert donné maintenant à tous les fidèles pour qu'ils aillent consulter des voyants ou des médiums.

Le nouveau catéchisme de Jean-Paul II de 1992 ne se réfère qu'à la communion des saints, laquelle n'est ni une nouvelle tendance ni un nouveau concept pouvant briser avec les conceptions plus anciennes de l'Église et ses interdits. Par ailleurs, il n'y est nullement question de "défunts devant envoyer des messages pour guider nos vies dans certains moments plus ou moins critiques". Le CEC n'accorde en rien une telle fonction de guide à nos défunts.

"L'Église a décidé de ne plus interdire les expériences de dialogue avec les défunts..." Non, c'est faux. Je n'ai jamais eu vent de quelque chose de semblable et comme pouvant provenir des autorités dans l'Église, Je n'ai jamais rien lu ni entendu quoi que ce soit de la part des évêques, de prêtres ou même de laïcs engagés sérieusement dans l'Église.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Le diable a-t-il accès à notre psyché ?

Message non lu par Cinci » ven. 20 déc. 2019, 15:34

Juste pour dire ...

Ce qui relance mon "intérêt"si je puis dire pour ce que j'aurai lu dans ce fil, au sujet de ce père Concetti que je ne connaissais pas : c'est que je serai tombé par hasard ces jours-ci (si, si, par hasard croyez-moi) sur une interview de l'ex-femme du défunt chanteur Michel Delpech, qui nous aura quitté un mois de janvier je crois, il y a trois ans ou à peu près. Or c'est justement en cherchant un truc à son sujet que je suis tombé sur l'entrevue de son ex-femme ayant apparemment des dons un peu particulier.

https://www.youtube.com/watch?v=XG2CmvkSqI4

Entrevue réalisée en novembre 2017 à Montréal avec Geneviève Delpech et le docteur Charbonnier. Il vaut la peine de visionner l'entrevue complète.

Partant de cette entrevue et, ensuite, comme de fil en aiguille, je serai remonté jusqu'au fameux père François Brune et disparut lui aussi il y a peu.

https://www.youtube.com/watch?v=1fi_TAnSLf4

On pourrait dire qu'il y a des liens entre le feu père Brune (dissident de l'Église catholique au minimum) et puis madame Delpech, le docteur Charbonnier et ... et probalement aussi le père Concetti en question, non ? Par "liens", je veux dire une même sorte de participation à une grande idée générale assez identique tout de même.

C'est l'idée qu'une sorte d'au-delà existe et puis dans lequel tout serait franchement merveilleux, c'est à dire un au-delà dans lequel nul n'est jugé, un au-delà de joie et de bonheur dans lequel tous entrer sans devoir au préalable être jugé, qui semble être le même pour tout le monde. Et c'est l'idée aussi qu'il existerait des moyens pratiques - hors de l'Église - pour entrer en communication avec nos chers disparus. Soit des technique d'hypnose, transe ... et en passant aussi via des personnes sensibles, des bénévoles, désintéressées on le supposerait.

Tout est bien présenté. Tout y est séduisant, les personnes sympas et tout. Rien à redire de ce côté. Mais le contenu ...

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Le diable a-t-il accès à notre psyché ?

Message non lu par Cinci » mer. 06 mai 2020, 19:33

Peut-on communiquer avec les morts ?


https://www.youtube.com/watch?v=rGxeJelIQ4Q

Le père Auzenet répond :

"... je n'étais évertué une fois à faire l'analyse de ce livre-là. Parce que dans des abbayes célèbres, cette femme passait en donnant des conférences. C'est parfaitement trompeur. Il n'y a pas de communion avec les morts. On se fait toujours rouler dans la farine. Ces sont toujours des esprits qui sont à l'autre bout du fil, des esprits ténébreux, des démons. " (vers 3 : 30 )


"... c'est toujours dangereux de laisser penser parce qu'on a un cas un peu "labelisé" par l'Église catholique, je pense à une personne comme Maria Simma qui recevait la visite d'âmes du purgatoire ... Il est toujours dangereux de laisser penser que ces personnes sont sur le même créneau alors qu'en fait elles font du spiritisme, même si elles ne s'en aperçoivent pas." (vers 6 : 00)

"... je pense à de fausses mystiques ... à Vassula Ryden ... Vassula, fausse prophétesse ... Il y en a d'autres. Soyons bien conscients que nous sommes toujours en face de procédés occultes ..."

Il évoque ensuite le cas de Victor Hugo spirite; ensuite le père Brune (vers 8 : 00) qui prétend lui aussi communiquer avec les morts ... le père Brune qui est un électron libre ... si vous regarder ses vidéos sur Internet, vous verrez que cet homme tient des propos qui sont éloignés de la doctrine catholique, et même de la doctrine chrétienne tout simplement. On est dans le spiritisme. Et évidemment de la part d'un prêtre, c'est problématique ...

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités