Hypervigilance

Psychologie - Psychanalyse - Psychiatrie - Psychologie sociale - Pathologies psychiques
papillon
Barbarus
Barbarus

Hypervigilance

Message non lupar papillon » sam. 25 juil. 2015, 4:40

Il y a quelque temps, sur un autre fil de discussion (Agir dans le doute, de Sheryne), SergeA me demandait si je conseillerais à
mes enfants (si j'en avais...) de ne pas boucler leur ceinture de sécurité en conduisant, compte tenu que selon les statistiques, la probabilité qu'ils aient un accident est faible.
Cette référence à la conduite automobile n'était pas sans me parler.

Il y a 17 ans de cela, mon conjoint a été victime d'un grave traumatisme crânien. Il a été heurté par un véhicule alors qu'il traversait un boulevard à pied.
Suite à un trauma crânien sévère, comme après un AVC, on perd automatiquement son permis de conduire, cela va de soi.
Malgré certaines séquelles permanentes que lui a laissées son accident, mon conjoint a pu récupérer son permis, plus tard, mais cela a été long et difficile. Il a d'abord dû retrouver une à une les capacités et facultés nécessaires à la conduite automobile.
Mais à la fin de sa longue rééducation, un autre problème l'attendait, que je n'avais pas vu venir : l'hypervigilance.
Après avoir tout perdu et avoir dû travailler si fort pour tout réapprendre, cet homme autrefois si indépendant et si sûr de lui vivait un sentiment de vulnérabilité et d'insécurité bien compréhensible qui le rendait hypervigilant.
A prime abord, on pourrait croire que l'hypervigilance est une bonne chose et un gage de sécurité. Eh bien non.
En effet, si après avoir fait un arrêt obligatoire sur un coin de rue on tarde à repartir, alors que c'est notre tour de le faire, pour être sûr que les autres ne bougent pas, on ne fait que causer de la confusion chez les autres conducteurs qui ne savent plus si on avance ou si on recule, Ce qui risque de se produire, c'est que deux ou trois conducteurs décident finalement d'avancer en même.
temps.
Si on freine brusquement et inutilement après avoir vu sur le trottoir un jeune à vélo qui pourtant ne manifestait aucunement l'intention de s'engager dans la rue, on perturbe la circulation et on risque de provoquer un accident.
C'est avec le temps, peu à peu, que mon conjoint a retrouvé sa confiance. J'ai évité de le surprotéger et de l'encourager à se méfier de tout.

L'hypervigilance est le fruit de la peur et de l'insécurité. C'est aussi un manque de confiance en soi, en la vie, et envers autrui. cela n'a rien de positif.
Personnellement je n'ai jamais conduit dans l'anxiété. J'aime conduire et je le fais de façon très détendue.
Est-ce que cela pour autant est cause d'imprudence et de témérité ? Il n'y a aucun rapport entre les deux. Le fait d'être détendu et confiant ne nous prive pas de notre jugement si on en a un.
Oui, je boucle ma ceinture, je respecte le code de la route et j'évite les excès de vitesse. Et je conduis avec bonheur.
Un accident peut quand même se produire, évidemment. Et on peut aussi glisser sur une marche en sortant d'un immeuble et se fracasser les os en bas de l'escalier. Ça c'est simplement la vie, avec les risques qu'elle comporte et qu'on accepte avec le "deal" de départ. La vie est un tout. On ne s'empêche pas pour autant de monter et descendre des escaliers tout au long de notre vie, n'est-ce pas ?

C'est aussi de cette manière, en toute confiance, que je vis ma vie et ma foi. Pour employer le vocabulaire coloré de SergeA, je suis en effet une "décontractée de la foi" et souvent aussi une "brebis joviale et bondissante" :-D .
En fait, la foi, qui est l'opposé de la peur, ne peut conduire à l'hypervigilance. La religion, elle, le peut très bien et malheureusement on en voit régulièrement des exemples sur ce forum.
Il y a des gens très religieux qui en viennent à voir le mal, le diable et le péché partout, qui vivent continuellement dans la crainte de tomber, qui se sentent menacés et sans défense, hypervulnérables, et qui se culpabilisent de tout et de rien.

Comme l'a écrit Kerniou sur un autre fil :"Grandir dans la crainte permanente du péché n'est pas la bonne initiation à la foi. Cette contre-éducation a fait déserter l'Église et éloigner de Dieu bon nombre de générations précédentes ..."
En effet !
De la même façon qu'un conducteur hypervigilant est un danger pour les autres, le religieux hypervigilant n'est pas dangereux que pour lui-même. Il fait aussi du tort aux gens qui l'entourent.

Les humains, avec leur esprit complexe et tordu ont parfois développé jusqu'au raffnnement l'art de se tirer dans le pied.

SergeA
Senator
Senator
Messages : 798
Inscription : ven. 03 oct. 2014, 15:29
Conviction : Catholique
Localisation : Lyon région

Re: Hypervigilance

Message non lupar SergeA » sam. 25 juil. 2015, 6:38

Bonjour papillon,

merci d'avoir pris le temps de rédiger ce témoignage.
Je me permets de répondre car visiblement, c'est une de mes interventions qui en est à l'origine.

Tout d'abord, désolé d'avoir peut être réveillé de mauvais souvenirs. Je dois avouer que c'est récurrent chez moi, je dois avoir une sorte de sixième sens pour mettre les pieds dans le plat. Étudiant, une amie m'avait surnommé Gaston (pour Lagaffe).

J'ai bien compris ce que vous voulez dire et je suis 100% d'accord avec vous ; ce que vous dites me parait pertinent et logique, alors d'où viendrait le fait que moi, je ne désire plus être une "brebis joviale et bondissante" ? Voila ce que je disais dans ce fil (et je parlais de ceux qui suivent le Christ dans son troupeau) :
Alors il y a ceux, qui dans le troupeau, suivent un chemin plutôt droit, sans se préoccuper de ce qu'il y a autour, en broutant tranquillement et sans chercher midi à quatorze heure, il y a ceux qui gambadent de gauche à droite, en recherchant les petits buissons d'herbe qui semble plus verte, et aussi toutes les autres variantes, les explorateurs, les têtes brûlées, les prudents, etc etc .... (il y a ceux aussi, qui ayant déjà fait l'expérience d'avoir été récupéré au fond du gouffre par le bon berger, veulent dorénavant, marcher strictement dans ses pas, même si il n'y a souvent pas grand chose à brouter, mais qu'importe ...)
Qui peut dire lesquelles de ces brebis seront à l'arrivée ? Pas évident.
Mais statistiquement, si l'objectif est clair, et si c'est celui de passer par la porte étroite en faisant un grand "ouf" de soulagement, l'attitude qui semble la plus raisonnée semble être celle qui voudrait qu'on évite de s'approcher de tous les précipices, même si cela peut sembler excessif à quelques brebis joviales et bondissantes.
Après tout, chacun ses choix. Et sans dénigrer l'attitude prudente des uns ou "optimiste" des autres.
Et bien je pense que je dois être en état d'hypervigilance, et ce n'est pas la religion qui m'y a amené, c'est juste la vie et les expériences que j'ai faites. J'ai beaucoup péché, et pourtant je vous promets que je ne pensais pas faire le mal, je vivais ma vie tout simplement. Mais aujourd'hui je n'ai plus aucun doute sur ce passé qui m'a amené au fond du gouffre.
Alors oui, je suis hypervigilant, et peut être pas encore assez parfois. mais ce n'est pas la religion ça je peux vous l'affirmer. C'est juste que c'est nécessaire pour moi (Gaston la Gaffe) car la capacité de discernement n'a jamais été une de mes qualités et je dois faire avec.

Bien fraternellement. :coeur:

PS: en fait vous l'avez compris, je réagissais à cette phrase : "En fait, la foi, qui est l'opposé de la peur, ne peut conduire à l'hypervigilance. La religion, elle, le peut très bien et malheureusement on en voit régulièrement des exemples sur ce forum. ". Et bien si, pour moi, la foi peut, non pas conduire, mais se vivre dans l'hypervigilance et cela n'a aucun rapport avec la religion. Mais je le répète, il ne s'agit pas d'une règle, mais de mon cas particulier. Mais quoiqu'il en soit, je ne sais pas si le terme d'hypervigilance dans ce cas est vraiment approprié.
.........................................................................................................................................................................................

"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée."

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10013
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Hypervigilance

Message non lupar Fée Violine » sam. 25 juil. 2015, 10:30

Alors oui, je suis hypervigilant, et peut être pas encore assez parfois. mais ce n'est pas la religion ça je peux vous l'affirmer. C'est juste que c'est nécessaire pour moi (Gaston la Gaffe) car la capacité de discernement n'a jamais été une de mes qualités et je dois faire avec.
Dans ce cas, Serge, il vaudrait mieux que vous appreniez à développer votre capacité de discernement. Car l'hypervigilance (dont je n'avais jamais entendu parler) semble liée au manque de confiance en soi, bref au manque de foi plutôt qu'à la foi.

Et merci à Papillon pour son intéressante réflexion ! :)

SergeA
Senator
Senator
Messages : 798
Inscription : ven. 03 oct. 2014, 15:29
Conviction : Catholique
Localisation : Lyon région

Re: Hypervigilance

Message non lupar SergeA » sam. 25 juil. 2015, 10:40

Bonjour Fée Violine,
Dans ce cas, Serge, il vaudrait mieux que vous appreniez à développer votre capacité de discernement.
oui, c'est pas faux !! Mais à 58 ans, je ne suis pas très optimiste ... :-D
Car l'hypervigilance (dont je n'avais jamais entendu parler) semble liée au manque de confiance en soi, bref au manque de foi plutôt qu'à la foi....
Manque de confiance en soi, oui, peur de chuter, peur de pécher ...
Manque de foi, je ne crois pas.
Je ne vois pas en quoi un manque de confiance en soi, soit le reflet d'un manque de foi.
J'ai confiance en Jésus Christ, ... pas en moi et en ma capacité à Le suivre en toute circonstance.
.........................................................................................................................................................................................

"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée."

Avatar de l’utilisateur
Scratchy
Censor
Censor
Messages : 143
Inscription : mer. 22 févr. 2012, 12:30

Re: Hypervigilance

Message non lupar Scratchy » sam. 25 juil. 2015, 10:51

Bonjour à tous,

Ne peut on pas considérer que le scrupule est une forme d'hypervigilance? Pour être scrupuleux, je confirme en tout cas qu'il s'agit bien souvent d'un manque de confiance en soi (et donc aussi des autres avec la peur d'être abandonné).

Du coup, la personne cherche à devenir "parfaite" et s'auto-flagelle inutilement en recherchant, pour ne pas dire disséquer, tous ses actes, paroles et pensées pour voir si ne se cache derrière pas un péché.

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Hypervigilance

Message non lupar Mac » sam. 25 juil. 2015, 11:44

Bonjour, :)

Je crois que papillon livre une réflexion, mais le problème est mal traité. Car Il faut distinguer l'hypervigilance, la vigilance, et l'hyperconfiance. Or l'accident mortel c'est lorsque vous tombez dans l'hyperconfiance. En état d'hypervigilance vous causerez une gêne mais ce n'est pas dans cet état que vous allez prendre des risques inconsidérés et y laisser votre vie. Bien sûr un conducteur doit se tenir en état de vigilance et non d'hyperconfiance, c'est méconnaitre les risques de la circulation routière liés à un déplacement en voiture.

Fraternellement. :coeur:

Avatar de l’utilisateur
Marie du 65
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1747
Inscription : ven. 10 avr. 2015, 21:00
Localisation : LOURDES 65100

Re: Hypervigilance

Message non lupar Marie du 65 » sam. 25 juil. 2015, 12:22

Bonjour,
Je voulais simplement dire à Serge qu'un manque de confiance en soi n'a rien à voir avec la Foi, sur ce point je suis d'accord avec lui.
Nous avons tous un jour ou l'autre douté de notre confiance en nos capacités à voir le monde tel qui est, nous avons peut-être aussi douté de notre Foi, c'est mon cas personnel.

Maintenant, il ne faut pas chercher à savoir ce que pense untel ou unetelle à notre sujet, vivez votre Foi et essayez d'oublier votre passé :-D, je conçois que ce n'est pas toujours chose facile, qui de nous un jour ou l'autre n'a pas péché :)

Voilà c'est ma pensée du moment.
Merci Papillon pour cet échange qui je l'avoue dévie un peu du sujet :)
Tu Aimeras ton Prochain comme Toi-même

Près de Notre Saint Père

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10013
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Hypervigilance

Message non lupar Fée Violine » sam. 25 juil. 2015, 12:54

Je crois que papillon livre une réflexion, mais le problème est mal traité. Car Il faut distinguer l'hypervigilance, la vigilance, et l'hyperconfiance. Or l'accident mortel c'est lorsque vous tombez dans l'hyperconfiance. En état d'hypervigilance vous causerez une gêne mais ce n'est pas dans cet état que vous allez prendre des risques inconsidérés et y laisser votre vie. Bien sûr un conducteur doit se tenir en état de vigilance et non d'hyperconfiance, c'est méconnaitre les risques de la circulation routière liés à un déplacement en voiture.
L'hypervigilance n'est pas meilleure que l'hyperconfiance, un excès n'est pas meilleur qu'un autre. Bien sûr que si, l'hypervigilance peut causer un accident mortel : si les autres automobilistes ne peuvent pas anticiper ce que vous allez faire, et si tout le monde roule vite, ça peut avoir de graves conséquences.

Pour la foi et la confiance en soi, c'est vrai que je me suis exprimée un peu vite, j'ai fait un raccourci: je voulais dire que si on a confiance en Dieu (foi), il est plus facile d'avoir confiance en soi.

SergeA
Senator
Senator
Messages : 798
Inscription : ven. 03 oct. 2014, 15:29
Conviction : Catholique
Localisation : Lyon région

Re: Hypervigilance

Message non lupar SergeA » sam. 25 juil. 2015, 13:01

... je voulais dire que si on a confiance en Dieu (foi), il est plus facile d'avoir confiance en soi.
Oui, par une sorte de lâcher prise ; la confiance en Dieu, la foi, nous faisant dire "Que Ta volonté soit faite ...". Mais il nous reste encore le libre arbitre qui peut être la cause de bien des chutes.

:coeur:
.........................................................................................................................................................................................

"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée."

Avatar de l’utilisateur
Scratchy
Censor
Censor
Messages : 143
Inscription : mer. 22 févr. 2012, 12:30

Re: Hypervigilance

Message non lupar Scratchy » sam. 25 juil. 2015, 13:12


Pour la foi et la confiance en soi, c'est vrai que je me suis exprimée un peu vite, j'ai fait un raccourci: je voulais dire que si on a confiance en Dieu (foi), il est plus facile d'avoir confiance en soi.
Je pense que l'inverse est vrai aussi c'est à dire que si on a confiance en soi on aura plus facile à avoir confiance en Dieu. Le manque de confiance en soi pouvant en effet conduire au désespoir en ce qui concerne la Foi, et à la phobie sociale dans notre vie de tous les jours (l'automobiliste hypervigilant pouvant finir par ne plus prendre sa voiture de crainte d'un accident).

La peur est souvent mauvaise conseillère et irrationnelle.

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Hypervigilance

Message non lupar Mac » sam. 25 juil. 2015, 14:08

Bonjour Fée Violine :)
L'hypervigilance n'est pas meilleure que l'hyperconfiance, un excès n'est pas meilleur qu'un autre.
Si. En conduite entre le pire et le moins pire, on choisit la solution la plus favorable au maintien de la vie des autres usagers. Ainsi, on ne vous sanctionnera pas pour avoir hésité de passer au carrefour, mais pour vous être engagé en entravant la marche normale des autres usagers. Vous avez légalement une obligation de prudence en ce qui concerne la circulation routière notamment dans mon exemple aux intersections, mais pas d'obligation de confiance. Une autre obligation légale est la vigilance. La comparaison que fait papillon est très bien mais les conclusions erronnées partiellement parce qu'elle parle du système machine-homme-environnement qui est bien complexe et règlementé.
Désolé, peut-être que je n'aurais du rien dire!

L'hypervigilance vous le retrouverez chez tous les jeunes conducteurs qui viennent d'obtenir l'autorsation administrative de conduire un véhicule terrestre à moteur, c'est pourquoi d'ailleurs ils ont l'obligation d'apposer la signe distinctif A à l'arrière du véhicule, le fameux disque A qui permet aux autres conducteurs d'adapter leur comportement face automobislistes inexpérimentés. L'hyperconfiance vous le retrouverez chez le jeune conducteur, pas au début, mais lorsque celui-ci a emmagasiné quelques mois d'expérience, c'est une phase où le conducteur a un excès de confiance puisque jusqu'ici, il ne lui est rien arrivé de bien méchant du fait de sa prudence renforcée. Et c'est alors qu'il prend certains risques qu'il ne prenait pas et qu'il se tue; mais la connaissance des ces phases permet d'anticiper et résoudre un nombre important de problèmes , c'est pourquoi il y a une sensibilisation sur ces phénomènes connus. C'est statistique, c'est d'ailleurs pour cela que les autorités compétentes ont augmenté la durée pendant laquelle un jeune a l'obligation de signaler son véhicule par la mention A.
Bien sûr que si, l'hypervigilance peut causer un accident mortel : si les autres automobilistes ne peuvent pas anticiper ce que vous allez faire, et si tout le monde roule vite, ça peut avoir de graves conséquences.
Tout a fait, tout peut arriver dans le système routier qui n'a jamais été un science exacte, mais statistiquement c'est plus fréquent (et plus grave) lorsque on est dans l'hyperconfiance. Par exemple les femmes font plus d'accident que les hommes, mais ces accidents sont moins graves parce que les femmes ont une tendance à la prudence, alors que les hommes aiment bien voir ce qu'il y a sous le capot du véhicule.
Pour la foi et la confiance en soi, c'est vrai que je me suis exprimée un peu vite, j'ai fait un raccourci: je voulais dire que si on a confiance en Dieu (foi), il est plus facile d'avoir confiance en soi.
Tout à fait je suis d'accord. La confiance en Dieu fait naître la confiance en soi, c'est lié automatiquement.

Fraternellement. :coeur:

Jeremy43
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1020
Inscription : dim. 29 sept. 2013, 22:12

Re: Hypervigilance

Message non lupar Jeremy43 » sam. 25 juil. 2015, 14:52

Bonjour,

Merci pour votre témoignage papillon, je pense que c'est ce que Jésus veut, que nous soyons remplis de joie et de vie, c'est cela la vie de l'Esprit mais pour arriver à cela, cela passe par bien des tribulations car Dieu construit sur les ruines, enfin c'est ce que je pense.
Tout à fait je suis d'accord. La confiance en Dieu fait naître la confiance en soi, c'est lié automatiquement.
Personnellement je constate l'extrême inverse et toute la Tradition catholique aussi, s'il y a une règle permanente c'est défie toi de toi même et confie toi en l'autre, en l’occurrence en l'Eternel. La vie de l'Esprit Saint c'est ça, on finit par recevoir tout de Dieu, à devenir comme Jésus obéissant en toutes choses, totalement dépendant de Dieu le Père, on devient serviteur comme les anges et c'est bien plus vrai pour nous car plus on creuse, plus on voit qu'on est pécheurs et qu'on est totalement dépendant de la grâce acquise par le Christ sur la Croix pour vivre.

Pour moi la foi c'est voir le monde tel qu'il est, non selon notre conception ultra limitée, mais selon la Vérité. Il faut donc recevoir cette connaissance qui vient de Dieu et ne peut pas être acquise par notre intellect. L'Esprit vous conduira à la vérité tout entière. On ne peut pas connaître le monde par nous même, c'est impossible et notre connaissance, totalement insignifiante, nous gonfle en plus d'orgueil (on le voit à notre époque qui croit tout savoir alors qu'elle a oublié l'Essentiel et ne connait donc au final rien, mais alors rien du tout). La véritable connaissance, c'est celle de Dieu, de sa nature, de son coeur, de ses pensées, c'est cela qui comble notre coeur et pas cette connaissance scientifique luciférienne qui aboutit à la bombe atomique et à tout ce que nous pouvons voir aujourd'hui. D'un côté on a la connaissance de l'être (du coeur, crée à l'image et à la ressemblance de Dieu) et de l'autre la connaissance du faire/paraître, la connaissance de la chair, qui est contraire à Dieu et soumise au pouvoir du diable. Nous sommes fait pour être et non pour faire et c'est en "étant" que nous pouvons ensuite accomplir les oeuvres que Dieu a prévu de toute éternité.

Dans ma propre expérience, Dieu me montre le fonctionnement du coeur humain et la source du péché, la liaison entre blessures et péché est direct car nous sommes fait pour être aimé et aimer (et le diable joue là dessus en jouant sur l'amour, de l'amour faux, pour nous entraîner vers la perdition en nous séduisant), c'est notre vie car c'est l'essence de Dieu et Dieu est notre vie. Du coup si la grâce surabonde là où le péché abonde c'est justement pour casser le péché à sa source en le noyant dans l'Amour Divin. L'Amour selon Dieu est vraiment celui de la Vérité et de la Lumière (même s'il est aussi extrême tendresse) car la Lumière est la vie de notre esprit, on est loin de notre conception sentimental de l'amour où on a toujours tendance à brosser l'autre dans le sens du poil de peur de froisser la personne, ce qui est contraire au véritable Amour (et Jésus l'a montré, Il allait pas par quatre chemins avec ses disciples alors que c'était ses préférés, mais c'était toujours une autorité aimante qui condamne très sévèrement le mal mais pour élever la personne à sa véritable dignité et non l'enfermer). Le déluge par exemple, c'était une oeuvre d'amour de Dieu, même si on ne le conçoit pas, pareil pour Job et ses épreuves, toutes les souffrances que nous pouvons connaître dans notre vie, toutes sont orientées vers notre Salut, notre seul bien et dans ces épreuves Dieu nous montre la réalité des choses, comme le Christ Il transfigure nos plaies pour que nous puissions à notre tour guérir celles des autres.

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10013
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Hypervigilance

Message non lupar Fée Violine » sam. 25 juil. 2015, 15:17


Pour la foi et la confiance en soi, c'est vrai que je me suis exprimée un peu vite, j'ai fait un raccourci: je voulais dire que si on a confiance en Dieu (foi), il est plus facile d'avoir confiance en soi.
Je pense que l'inverse est vrai aussi c'est à dire que si on a confiance en soi on aura plus facile à avoir confiance en Dieu. Le manque de confiance en soi pouvant en effet conduire au désespoir en ce qui concerne la Foi, et à la phobie sociale dans notre vie de tous les jours (l'automobiliste hypervigilant pouvant finir par ne plus prendre sa voiture de crainte d'un accident).

La peur est souvent mauvaise conseillère et irrationnelle.
Tout à fait !

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10013
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Hypervigilance

Message non lupar Fée Violine » sam. 25 juil. 2015, 15:24

En conduite entre le pire et le moins pire, on choisit la solution la plus favorable au maintien de la vie des autres usagers. Ainsi, on ne vous sanctionnera pas pour avoir hésité de passer au carrefour, mais pour vous être engagé en entravant la marche normale des autres usagers.
On n'est pas obligé de choisir entre la peste et le choléra.
Pour le carrefour, c'était juste un exemple. Il ne s'agit pas de la personne qui prend son temps avant de passer au stop, Papillon décrivait des comportements imprévisibles : "Si on freine brusquement et inutilement après avoir vu sur le trottoir un jeune à vélo qui pourtant ne manifestait aucunement l'intention de s'engager dans la rue, on perturbe la circulation et on risque de provoquer un accident."

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Hypervigilance

Message non lupar Mac » sam. 25 juil. 2015, 15:32

Bonjour Jeremy43 :) ,

Merci pour votre témoignage papillon, je pense que c'est ce que Jésus veut, que nous soyons remplis de joie et de vie, c'est cela la vie de l'Esprit mais pour arriver à cela, cela passe par bien des tribulations car Dieu construit sur les ruines, enfin c'est ce que je pense.

Tout à fait je suis d'accord. La confiance en Dieu fait naître la confiance en soi, c'est lié automatiquement.

Personnellement je constate l'extrême inverse et toute la Tradition catholique aussi, s'il y a une règle permanente c'est défie toi de toi même et confie toi en l'autre, en l’occurrence en l'Eternel.


Je ne comprends pas en quoi ce que vous dites est inverse à ce que dit Fée Violine et ce avec quoi je suis d'accord parce que c'est ce qui se passe dans l'évangile?
Dans ma propre expérience, Dieu me montre le fonctionnement du coeur humain et la source du péché, la liaison entre blessures et péché est direct car nous sommes fait pour être aimé et aimer (et le diable joue là dessus en jouant sur l'amour, de l'amour faux, pour nous entraîner vers la perdition en nous séduisant),
Comment Dieu vous montre cela? Visions? Eventuellement ouvrez un autre fil pour qu'on fasse pas de hs.

Fraternellement. :coeur:


Revenir vers « Psychologie »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités