Les démons intérieurs

Psychologie - Psychanalyse - Psychiatrie - Psychologie sociale - Pathologies psychiques
YohYoh
Barbarus
Barbarus

Les démons intérieurs

Message non lupar YohYoh » sam. 17 sept. 2016, 18:46

J'aimerais lancer un sujet sur les démons intérieurs, ce sont en fait des monstres qui sont la représentation de nos peurs et de notre moi refoulé qui vient de surgir (maladie mentale, mauvais "esprit"). C'est un peu paradoxal et ça ressemble à Batman ou à Star Wars, mais c'est bien ça, vous avez la phobie d'un animal par exemple et il représente en même temps votre angoisse intérieure qui est votre trouble de la personnalité qui vient de surgir. C'est en fait un peu votre mauvais "esprit". Soit vous le nourrissiez et fusionniez avec lui comme Batman, soit vous le tuiez comme Luc Skywalker qui décapita Dark Vador dans la grotte que son esprit avait faite.

Il y a un professionnel sur internet qui en parle et qui s'appelle Jean Luc Monsempès http://www.institut-repere.com/PROGRAMM ... emons.html.

Voilà, en gros c'est une bataille contre nos ténèbres, comme la mythologie du saint tueur de dragons, en même temps je dois dire que l'image du Christ miséricordieux est un peu similaire, on voit dans ce tableau la lumière qui surpasse les ténèbres, exactement comme sa victoire sur la mort. C'est quand même dans notre bon sens de tuer nos démons intérieurs, sur ce site ils vouent complètement un culte sous-entendu presque "noir" bien que je ne sois pas professionnel, mais ils nous disent bien de voir notre démon et de pactiser avec lui.

J'ai moi même ma propre expérience du démon intérieur comme je l'ai vu dans une hypnose et que j'ai dû ensuite comprendre ce qu'il voulait dire par mon cerveau comme si qu'il était devant une toile de Picasso, on doit gagner quand même quelques points de Qi, en même temps je crois que c'est normal, vu que le démon intérieur est un blocage, une expression, une image, un esprit mauvais, une mauvaise personnalité refoulée en nous et dont on ne veut pas admettre l'existence, c'est vraiment décoder notre cauchemar.

Si vous voulez argumentez, débattre, si vous vous demandez quelque chose, si vous avez une expérience, si ça vous intéresse, si vous voulez élever votre spiritualité, ce post est là. C'est aussi pour vous dire, que pour moi il existe vraiment, ce qui est un peu incroyable.

LaurentM
Ædilis
Ædilis
Messages : 20
Inscription : jeu. 03 sept. 2015, 20:32
Conviction : non croyant

Re: Les démons intérieurs

Message non lupar LaurentM » dim. 18 sept. 2016, 17:29

Le mathématicien Gödel y croyait tellement qu'il est mort fou. Le livre de P. Cassous-Noguès, "Les démons de Gödel" permet d'entrevoir un peu l'univers mental du mathématicien et ce qui le terrifiait.
http://www.laviedesidees.fr/Kurt-Godel- ... de-la.html

Avatar de l’utilisateur
Galilée
Censor
Censor
Messages : 77
Inscription : lun. 22 juin 2015, 22:01
Localisation : Corrèze

Re: Les démons intérieurs

Message non lupar Galilée » lun. 19 sept. 2016, 9:33

Moi je crois aux démons et pas seulement comme une image mentale ou une projection psychologique. C'est l'enseignement du Christ leur existence avérée, c'est aussi celle d'innombrables Saints : Sainte Thérèse d'Avila, Saint Augustin, Sainte Hildegarde, Saint Benoit, etc.
Saint Antoine de Padoue en les voyant leur a lancé qu'ils n'étaient que des monstres de papier, c'est le cas pour un cœur de Saint, près du Christ, mais pour les personnes éloignées de Dieu, c'est une autre affaire.

Les saints décrivent une action démoniaque sur tout un chacun : tentation, vexation, maladies, (tout n'est pas diabolique je ne pense pas ça non plus). Certes ils se servent de nos penchants, de nos faiblesses sur lesquelles on peut soi-même agir psychologiquement. Je ne pense pas pour autant qu'on les créé soi-même dans notre esprit.

Pour certains, leur action est un enfer, comme pour cette personne pourtant suivie par un psy et dont les traitements n'ont aucun effet : http://psychologie.aufeminin.com/forum/ ... -fd5087201
On peut dire que c'est uniquement psychologique, mais c'est renier l'enseignement de beaucoup de saints mystiques et du Christ lui-même.

Au passage il faut savoir que l'hypnose a été découverte et pratiquée avec la naissance du magnétisme (Mesmer) et avec cette pratique, on flirte singulièrement avec l'ésotérisme.
Edgar Cayce a commencé a faire parler ses "voix" en transe juste après avoir été hypnotisé, et ses "voix" savaient quantité de choses sur les gens, donnaient des traitements efficaces, prédisaient l'avenir, etc. C'est l'hypnose qui a été l'élément déclencheur.

Ce genre de voyage intérieur par hypnose, où l'on voit ses propres démons, tiens assez des voyages chamaniques : http://occultismedanger.free.fr/305_hyp ... pnose1.pdf
Fleuris là où Dieu t'a planté

Cepora
Quæstor
Quæstor
Messages : 211
Inscription : lun. 08 sept. 2014, 18:32

Re: Les démons intérieurs

Message non lupar Cepora » lun. 19 sept. 2016, 10:40

Je crois moi aussi, Galilée, que les démons ne sont pas une projection psychologique. Une multitude innombrable de saints en témoigne. Ils peuvent insinuer des pensées, agir sur nous par le biais d'autres personnes, voire même prendre une apparence visible.

Mais je crois aussi que cela doit faire l'objet d'un discernement.

YohYoh
Barbarus
Barbarus

Re: Les démons intérieurs

Message non lupar YohYoh » jeu. 22 sept. 2016, 7:19

Merci pour vos réponse, je vais prendre le temps ensuite de lire les liens.

Mais justement en parlant de mon expérience qui m'a servis à écrire "La haine et la colère", on a tous en nous l'image de la haine, comme celle d'un monstre vampire en métal. Maintenant vous avez les docteurs comme les psychiatres qui ont dressé pour chaque pathologie mentale une liste de symptômes sortis de leur contexte sur Wikipédia, mais leur contexte, c'est bien à ce que pense le malade, quelle est la personnalité du malade atteint de telle ou telle maladie mentale.
Je m'explique : Demain, on vous dit que cette personne est schizophrène, elle délire, elle est incohérente, elle se sent persécutée, etc...
En réalité on peut voir ça différemment, on peut voir la personnalité du malade en entier, et dire que Mr dort debout, Mr est manipulé par des voix dans sa tête, Mr est sans émotions, Mr n'a aucune expression, Mr dessine des symboles géométriques superstitieux, Mr ressemble à un zombie, Mr ressemble à un satanique, Mr a l'air d'un possédé, si demain Mr est médium écrivain, s'il continue il sera médium sorcier, ou médium qui voudra boire du sang...
En fait, la maladie mentale n'est pas simplement une maladie, mais toute une personnalité à part en entière et qui vit aussi dans notre psychisme et avec laquelle on peut pactiser en donnant une forme que je vais développer.
Par exemple quand on regarde une araignée noire sur sa toile avec une tête de mort blanche dessiné sur sa tête. On voit un animal qui dort debout, qui est sans expression, qui fait des symboles géométriques, qui est "médium" pour attraper ses proies, (se sert de manipulations, prestidigitation), qui boit du sang, qui a l'air satanique.
C'est exactement pareil à l'image que l'on donnerait donc à un schizophrène qui ne combat pas sa maladie, il vivra/ trouvera sa force dans la maladie, qui était au départ en même temps sa phobie (l'araignée) et son moi refoulé.

Voilà, maintenant vous pouvez me comprendre de bout en bout mon expérience, depuis mon analyse de mon démon intérieur.

Cepora
Quæstor
Quæstor
Messages : 211
Inscription : lun. 08 sept. 2014, 18:32

Re: Les démons intérieurs

Message non lupar Cepora » jeu. 22 sept. 2016, 10:06

Yohyoh,

La pensée est un phénomène ambigu, équivoque, et antinomique, contradictoire. Elle peut être un obstacle à la paix intérieure, car la pensée peut nous troubler, nous en faisons parfois l'expérience lorsque nous nous mettons en prière.

Parmi celles qui peuvent nous troubler, les Pères distinguent deux sortes de pensées : il y a les fantasmes, qui sont des images, des souvenirs, un souci. Ce sont des pertubations qui donnent l'impression que quelque chose pense en nous. Puis il y a les passions, qui sont reliées à des émotions souvent négatives, comme la peur, la colère ou la haine.

Cela fait partie intégrante du combat spirituel, il existe une abondante littérature à ce sujet : lire l'Échelle sainte de saint Jean Climaque, par exemple, et tout l'enseignement des Pères du désert en général.

Une série d'émissions radio qui développe ce sujet : http://www.patristique.org/-Ecouter-les-Peres-.html

YohYoh
Barbarus
Barbarus

Re: Les démons intérieurs

Message non lupar YohYoh » ven. 23 sept. 2016, 18:51

Oui, je vous crois Cepora, mais moi je vous parle de vos peurs comme des représentations de vos maladies mentales. Ces mêmes peurs donc, ne vous éloignent pas de Dieu dans la prière, mais vous éloignent de Dieu tout court, ce sont vos manque de conscience et d'amour, ce sont enfin toutes vos régressions qui pourraient vous emmener à par exemple tuer quelqu'un un jour.
Vous avez par exemple Marlyn Mnson, qui dit de lui même être devenu sa peur, donc il devait rêver d'être le Christ, et il ressemble maintenant à un antéchrist. Maintenant son image est justement celle d'un monstre rendu fort par sa schizophrénie, comme je l'ai dit le schizophrène, c'est le monstre de haine et d'inconscience.
Maintenant, vous avez des démons intérieurs qui ne sont pas de simples émotions ou de fantasmes, mais qui sont la représentation de votre côté obscure. Vous pouvez donner une image, un esprit, transformer votre peur en quelque chose de vivant, comme vos émotions.
Est-ce que vous n'êtes pas d'accord avec moi Cepora ? Votre cerveau n'est-il pas assez artiste pour donner la même image vivante (une personnalité, une pensée) à votre peur, à vos émotions, à votre maladie mentale ? Par exemple vous avez la colère, la vraie colère bête et méchante, vous êtes attardé, vous avez peur des porcs. Tout ça le cerveau peut l'interpréter comme un troll, un homme-porc bête, qui tape à la massue, et qui veut vous nuire quand vous combattez cet aspect de vous.

Cepora
Quæstor
Quæstor
Messages : 211
Inscription : lun. 08 sept. 2014, 18:32

Re: Les démons intérieurs

Message non lupar Cepora » sam. 24 sept. 2016, 14:18

Maintenant, vous avez des démons intérieurs qui ne sont pas de simples émotions ou de fantasmes, mais qui sont la représentation de votre côté obscure. Vous pouvez donner une image, un esprit, transformer votre peur en quelque chose de vivant, comme vos émotions.
Vous dites que les démons intérieurs sont une représentation de votre côté obscure, mais en les définissant ainsi, n'y a-t-il pas un risque de s'identifer à eux ? Moi je crois que oui, le risque est grand. Je ne nie pas l'importance de nommer ses émotions, et même, pourquoi pas, d'y associer une symbolique. Ainsi, on peut associer à l'orgueil un serpent, ou à la colère un dragon, par exemple. Le but étant de s'en différencier, de les reconnaître, pour finalement les maîtriser.

YohYoh
Barbarus
Barbarus

Re: Les démons intérieurs

Message non lupar YohYoh » sam. 24 sept. 2016, 18:04

Oui on peut s'identifier à ses démons intérieurs, celui qui cherche à nourrir son démon intérieur, va s'identifier à lui c'est logique, "je suis sale comme un cochon, mon ancêtre était un cochon", mais il peut se dire qu'il est son inverse quand il le combat "à l'intérieur de moi, j'ai une maladie, je suis sale, il faut absolument que je devienne l'opposé".
Pour ce qui est de l'orgueil à un serpent, ou la colère à un dragon, c'est difficile de le comprendre.
Moi de source sûre, je peux vous dire que la grande colère c'est l'hippopotame tel Béhémoth, le titan bête qui casse tout avec une massue comme un grand con, c'est son image.
Ensuite le plus grand vampire au monde, tel l'araignée, vous avez le grand requin blanc, qui est le titan noir ressemblant à un deathmetal, à dark vador, c'est l'image absolu de la haine, tel Léviathan.
Ensuite bien sûr que vos démons intérieurs sont des puissances, vous avez bien un gros con de plus d'une tonne, extraordinairement puissant, alors que c'est un gros con, nul démonstration, c'est un constat, il faut le prendre comme ça, et dire que cet esprit existe, en même temps il est à l'image de la vraie colère, c'est l'hippopotame. Un dragon ne symbolise pas la colère, le dragon oriental est un symbole de rage, mais vous pouvez avoir la rage pour sauver des vies, moi je parle de la colère foncièrement mauvaise, attention de ne pas confondre.
C'est comme ça, c'est un constat, et nul démonstration, la vraie haine est symbolisée par le requin blanc, et la vraie colère est symbolisée par l'hippopotame. Pourquoi ? Parce qu'un requin blanc, c'est un zombie, un zombie c'est un schizophrène, et un zombie c'est la haine et en même temps l'inconscience, tout est dit dans deathmetal, je vais rajouter une ligne pour Cepora, metal veut dire sans souffle comme dynamo, sans souffle veut dire sans chaleur/émotions/amour, donc metal c'est la haine, et death, c'est inconscient et c'est évident. Je refais votre culture de jedi :). Maintenant la vraie colère est réservée au gros attardé, le troll hippopotame. Et ils se portent très bien ces animaux avec leur handicap mental, ce sont bien des démons, nul démonstration, c'est un constat de deux personnalités animales c'est tout.
Le but étant de décapiter ses démons, et de non pas les maîtriser, personne ne veut vivre en maîtrisant son retard mental :) .
Ne prenez pas les gens pour des cons Cepora, à vous de bien vouloir me comprendre avec votre abstraction nécessaire.
Par exemple, si vous perdez votre colère, vous perdez votre retard mental, si vous perdez votre haine, vous perdez votre inconscience, nul démonstration, c'est un constat. On peut à la limite le démontrer par l'inverse, l'homme zen est sage (Bouddha, Ganesh), l'homme avec un grand amour a aussi une grande conscience, (le Christ).


Revenir vers « Psychologie »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité