En prévision de l'Avent ...

« Je louerai le Seigneur de tout mon cœur, je raconterai toutes tes merveilles. » (Ps 9.1)
Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7125
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

En prévision de l'Avent ...

Message non lupar Cinci » dim. 29 nov. 2015, 16:39

Je veux remercier notre Seigneur pour cette belle grâce que fut cette journée de recollection. Le tout était organisé par les fraternités monastiques de Jérusalem, avec des petites soeurs de Jésus et la participation du nonce apostolique pour le Canada.

Je ne m'attendais à rien du tout. Déçu ? Au contraire ... Il régnait une paix dans la place. Il fallait entendre le silence plein quand nos deux conférencières nous auront tour à tour offert une revue de l'expérience de conversion du bienheureux père Charles de Foucauld, ensuite de sa vie et jusqu'à sa mort le 1er décembre 1916.

Je dois dire que je connaissais bien mal le père.

Je n'aurai rien perdu pour attendre car le panorama offert était magnifique. Les mots qui me viennent en fait sont émouvant et touchant. Pour moi ce fut une découverte. Et une double découverte même ! Je dis double car il fallait voir la figure du nonce installé lui-même à 20 pieds de moi. Quelle concentration impressionante ! Il n'était pas difficile d'y lire une attention soutenue et une émotion réelle bien que contenue, tout le temps qu'aura duré l'exposé. J'y aurai découvert un homme très gentil par surcroît, incroyablement humble et accessible. Je parle de Mgr Luigi Bonazzi.

C'est toujours «assez stupéfiant» de constater l'énorme fossé séparant la réalité de terrain d'hommes d'Église semblables d'un côté; de l'autre, la représentation de «légende noire» charriée dans la sphére publique, dans le cinéma ou la littérature.

[...]

Du père de Foucauld, j'aurai compris son importance pour l'Église actuelle. Sa spiritualité d'avant-garde était littéralement celle des grands textes de Vatican II. Oui, avant-l'heure. Il ferait lui-même le complément de Thérèse de Lisieux à quelque part. On nous aura expliqué comment le frère Charles sera passé du miséricordié à celui qui est miséricordieux.

Il y a beaucoup de points que j'ai aimé entendre. Et pourquoi, par exemple, il était fondamental d'être miséricordieux d'après Charles de Foucauld. Il donnait lui-même six raisons qu'il classait dans l'ordre suivant :

1. Dieu le demande
2. L'exemple est donné par Jésus lui-même
3. Ce que l'on fait au plus petit c'est à Dieu qu'on le fait
4. Parce qu'il faut aimer comme Dieu aime
5. On porte ainsi les hommes à aimer Dieu
6. Pour la miséricorde en elle-même, la bonté, etc.

Pourquoi le péché ? Il disait que le péché donne lieu à un plus grand bien : la miséricorde. Figure aimable : sa méthode d'évangélisation au Sahara ne consistait pas à faire des prêches mais aurait consisté plutôt en des temps d'adoration, l'eucharistie, le partage fraternel (les dons, l'aide, l'écoute ... don d'aliment, don de médicaments ... le père détournait même des sous qu'il pouvait recevoir de la France (sa famille) pour racheter des captifs, des esclaves, sans rien demander en retour (zéro prosélytisme, pas de pression morale). Il disait des pécheurs qu'il fallait les aimer, être miséricordieux pour eux, aimer leur âme. Il pouvait recevoir de 60 à 100 personnes par jour dans son oasis de Béni Abès. «Il suffit d'un moment pour que le coeur se retourne mais il prend du temps pour apprendre à aimer», disait-il.

Quel cadeau !

[...]

Lu sur le chemin du retour (j'ai juste été re-saisi comme jamais par la beauté du passage) :
  • «... à celui qui nous aime, nous a déliés de nos péchés par son sang et a fait de nous un royaume, des prêtres pour Dieu son père, à lui la gloire et la puissance pour les siècles. Amen! Voici il vient parmi les nuées, et tout oeil le verra même ceux qui l'ont transpercé et toutes les tribus de la terre feront sur lui le deuil, oui, amen ! »
... celui qui nous aime, nous a déliés de nos péchés ... celui qui nous aime ... définition de Dieu ...
  • «En toute vérité, je comprends que Dieu n'est point partial, mais qu'en toute nation celui qui le craint et pratique la justice est agrée de lui. [...] Vous savez, vous [...] comment Dieu l'a oint d'Esprit Saint et de puissance, lui qui a passé en faisant le bien et en guérissant tous ceux qui étaient tyrannisés par le diable, parce que Dieu était avec lui»
... en toute vérité, je comprends que Dieu n'est point partial ...


Bénis sois-tu, Seigneur, pour toute cette somme de bien que tu auras fait dans la vie du père Charles de Foucauld et tout le bien opéré à travers sa vie au bénéfice de tous. Loué sois-tu pour ce vrai visage de toi que tu nous aura reflété au travers ce frère universel.

:)

helios
Censor
Censor
Messages : 118
Inscription : dim. 17 août 2014, 18:40

Re: En prévision de l'Avent ...

Message non lupar helios » jeu. 17 déc. 2015, 11:33

Bonjour Cinci
Merci pour ce moment de grâce. J'ai eu, en vous lisant, le sentiment de devenir meilleur.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7125
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: En prévision de l'Avent ...

Message non lupar Cinci » jeu. 17 déc. 2015, 20:13

Bonjour,

C'est bien aimable à vous. Je veux vous remercier. Il fait un moment que j'attends de trouver l'enregistrement de la présentation verbale que le nonce apostolique Mgr Luigi Bonazzi aura fait lors de cette journée du 28 novembre dernier. S'il y a moyen de l'obtenir, je vais glisser le lien par-ici.

;)

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7125
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: En prévision de l'Avent ...

Message non lupar Cinci » ven. 18 déc. 2015, 15:38

Une vie inutile - Charles de Foucauld

http://www.netforgod.tv/s/perm.php?dt=11_03&lg=FR

(Un film de 30 minutes)


Revenir vers « Fioretti et louanges »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités