Admission à la communion

« Je louerai le Seigneur de tout mon cœur, je raconterai toutes tes merveilles. » (Ps 9.1)
Avatar de l’utilisateur
Théodore
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 583
Inscription : jeu. 07 mars 2013, 23:43
Localisation : Toulouse, France.

Admission à la communion

Message non lupar Théodore » mar. 04 mars 2014, 20:30

Grâces soient rendues au Seigneur, Tout-Puissant Dieu d'Israël ! Le diocèse de Paris, en la personne de Mgr Beau, vient de m'admettre à la communion ! :)

Je vais enfin pouvoir participer pleinement aux messes ! Gloire à Dieu ! :)

(priant pour l'Unité de l'Église, comme toujours :) )

Rappel :
Spoiler!
Pour l’Eglise catholique, la Note française de 1983 intitulée « L’hospitalité eucharistique avec les chrétiens des Eglises issues de la Réforme en France » reste toujours valable. Elle dit en particulier : « Dans le cas où des prêtres et des fidèles catholiques accueillent des frères protestants à la table eucharistique, une hospitalité authentique suppose de la part de ces derniers un réel « besoin » ou un désir spirituel éprouvé, des liens de communion fraternelle profonds et continus avec des catholiques (tels qu’ils sont vécus dans certains foyers mixtes et dans quelques groupes œcuméniques durables), une foi sans ambiguïté quant à la dimension sacrificielle du mémorial, quant à la présence réelle et à la relation entre communion eucharistique et communion ecclésiale, enfin un engagement actif au service de l’unité que Dieu veut »
"Oui, bonheur et fidélité me poursuivront tous les jours de ma vie, et je reviendrai dans la maison du Seigneur aussi longtemps que je vivrai." - Psaume XXIII, verset 6.

Coming Home Network International : http://www.chnetwork.org/

Jean-Mic
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2207
Inscription : mar. 07 févr. 2012, 20:17

Re: Admission à la communion

Message non lupar Jean-Mic » mar. 04 mars 2014, 20:36

Alleluia !
En union fraternelle de prière
Jean-Mic

Toto
Senator
Senator
Messages : 912
Inscription : mar. 04 sept. 2012, 20:21
Conviction : Catholique pratiquant traditionaliste

Re: Admission à la communion

Message non lupar Toto » mar. 04 mars 2014, 21:47

Rien contre Théodore à titre personnel (au contraire, je suis ravi qu'il m'ait rappelé/appris certaines choses sur un autre fil), mais je suis absolument choqué qu'on autorise des protestants, même de bonne volonté, à communier dans l'Eglise catholique, et encore plus qu'on se réjouisse que le plus important sacrement catholique soit donné ainsi à des non-catholiques.
A ce que je sache, il existe des temples luthériens où des pasteurs organisent ce qu'ils croient être une messe ; rien n'empêche aux protestants d'aller là-bas. Est-ce que moi je réclame la possibilité d'aller "communier" aux "messes" luthériennes? S'il m'est déjà arrivé d'assister à un office protestant, je ne suis jamais allé communier. Ou on est luthérien, et on va "communier" chez les luthériens, ou on est catholique, et dans ce cas-là on communie chez les catholiques.
C'est un peu trop facile de rester chez les luthériens, pour je ne sais quelle raison, tout en allant communier à l'Eglise catholique. Un peu de cohérence serait nécessaire.
Je conclus toutefois (et je dois reconnaître que je suis favorablement impressionné) qu'au moins Théodore a pris la peine de contacter l'évêque et attendu l'autorisation ; il vaut mieux cela qu'une communion indue, en cachette.
Quant à l'unité de l'Eglise, elle passera par le retour au bercail des brebis égarées ; pas par un affaiblissement de notre foi catholique ou des communions mixtes.
Précision sur la note que j'ai lue intégralement (pour une fois, la CEF a fait court) : je salue sa plus extrême réserve sur la participation de catholiques à ce qui est appelée la Sainte Cène protestante.
Nous réclamons votre zèle contre les ennemis du célibat ecclésiastique, cette ligue impure, qui se grossit par des transfuges de l'ordre clérical. Jouets de passions séductrices, ils ont présenté des requêtes pour abolir ce point sacré… si honteuses tentatives… Défendre de toutes vos forces, d'après les règles des Canons, une loi de si haute importance, de la conserver dans toute son intégrité, de repousser les traits dirigés contre elle par des hommes que tourmentent les plus infâmes passions.

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Admission à la communion

Message non lupar Mac » mar. 04 mars 2014, 23:40

Bonjour Toto, :)

Théodore croit dans les sacrements de l’Église, en Jésus Christ, il est fil de Dieu par le baptême (reconnu par l’Église), pour moi je ne vois pas ce qu'il y a de choquant à ce qu'un chrétien bien plus catholique que bien des catholiques (qui ne croit pas dans les sacrements) communie dans l’Église de Jésus Christ et assiste à la Sainte Messe. Peut-être qu'il pourrait se confession avant de communier cela je pense que ce n'est pas négligeable.

La lecture de l'évangile selon saint Luc, chapitre 15, versets 11 à 32 :

Il dit encore : Un homme avait deux fils. Le plus jeune dit à son père : mon père, donne-moi la part de bien qui doit me revenir. Et le père leur partagea son bien. Peu de jours après, le plus jeune fils, ayant tout ramassé, partit pour un pays éloigné, où il dissipa son bien en vivant dans la débauche. Lorsqu'il eut tout dépensé, une grande famine survint dans ce pays, et il commença à se trouver dans le besoin. Il alla se mettre au service d'un des habitants du pays, qui l'envoya dans ses champs garder les pourceaux. Il aurait bien voulu se rassasier des caroubes que mangeaient les pourceaux, mais personne ne lui en donnait. Étant rentré en lui-même, il se dit : Combien de mercenaires chez mon père ont du pain en abondance, et moi, ici, je meurs de faim ! Je me lèverai, j'irai vers mon père, et je lui dirai : Mon père, j'ai péché contre le ciel et contre toi, je ne suis plus digne d'être appelé ton fils ; traite-moi comme l'un de tes mercenaires. Et il se leva, et alla vers son père. Comme il était encore loin, son père le vit et fut ému de compassion, il courut se jeter à son cou et le baisa. Le fils lui dit : Mon père, j'ai péché contre le ciel et contre toi, je ne suis plus digne d'être appelé ton fils. Mais le père dit à ses serviteurs : Apportez vite la plus belle robe, et l'en revêtez ; mettez-lui un anneau au doigt, et des souliers aux pieds. Amenez le veau gras, et tuez-le. Mangeons et réjouissons-nous ; car mon fils que voici était mort, et il est revenu à la vie ; il était perdu, et il est retrouvé. Et ils commencèrent à se réjouir. Or, le fils aîné était dans les champs. Lorsqu'il revint et approcha de la maison, il entendit la musique et les danses. Il appela un des serviteurs, et lui demanda ce que c'était. Ce serviteur lui dit : ton frère est de retour, et, parce qu'il l'a retrouvé en bonne santé, ton père a tué le veau gras. Il se mit en colère, et ne voulut pas entrer. Son père sortit, et le pria d'entrer. Mais il répondit à son père : voici, il y a tant d'années que je te sers, sans avoir jamais transgressé tes ordres, et jamais tu ne m'as donné un chevreau pour que je me réjouisse avec mes amis. Et quand ton fils est arrivé, celui qui a mangé ton bien avec des prostituées, c'est pour lui que tu as tué le veau gras ! Mon enfant, lui dit le père, tu es toujours avec moi, et tout ce que j'ai est à toi ; mais il fallait bien s'égayer et se réjouir, parce que ton frère que voici était mort et qu'il est revenu à la vie, parce qu'il était perdu et qu'il est retrouvé. Traduction d'après la Bible Louis Segond.

Mon message n'a pas pour but d'ouvrir une polémique Toto, mais bon faisons confiance à Dieu et à l'Eglise.

Je me joins à votre prière Théodore :
Grâces soient rendues au Seigneur, Tout-Puissant Dieu d'Israël ! :coeur:

Fraternellement. :coeur:

Toto
Senator
Senator
Messages : 912
Inscription : mar. 04 sept. 2012, 20:21
Conviction : Catholique pratiquant traditionaliste

Re: Admission à la communion

Message non lupar Toto » jeu. 06 mars 2014, 23:15

Ah, mais si Théodore, tel le fils prodigue, veut se convertir à la sainte, unique et vraie religion, la religion catholique, apostolique et romaine, qu'il soit accueilli à bras ouverts! Ce que je crains comprendre, c'est que Théodore, tout en restant luthérien, veuille communier chez les Catholiques.
Un peu comme si le fils prodigue revenait en disant : donne-moi de l'argent de nouveau, et puis je repars.
Nous réclamons votre zèle contre les ennemis du célibat ecclésiastique, cette ligue impure, qui se grossit par des transfuges de l'ordre clérical. Jouets de passions séductrices, ils ont présenté des requêtes pour abolir ce point sacré… si honteuses tentatives… Défendre de toutes vos forces, d'après les règles des Canons, une loi de si haute importance, de la conserver dans toute son intégrité, de repousser les traits dirigés contre elle par des hommes que tourmentent les plus infâmes passions.

Jean-Mic
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2207
Inscription : mar. 07 févr. 2012, 20:17

Re: Admission à la communion

Message non lupar Jean-Mic » jeu. 06 mars 2014, 23:24

Cher Toto, vous faites bien peu de cas du discernement opéré par un évêque (Mgr Beau), faisant suite à un avis émanant de la conférence des évêques de France (cité dans le spoiler) ...!?

Jean-Mic

Avatar de l’utilisateur
Théodore
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 583
Inscription : jeu. 07 mars 2013, 23:43
Localisation : Toulouse, France.

Re: Admission à la communion

Message non lupar Théodore » jeu. 13 mars 2014, 13:58

Bonsoir,

Merci à tous de vous joindre à ma joie. Si vous me permettez un trait d'esprit, j'ai fait ma première communion lors des Cendres, et j'ai pas eu de cadeaux. Me suis fait avoir :-D

Cher Toto, premièrement, jamais un luthérien ne parlera de "messe" - terme qui renvoie immédiatement à la prétention à la conception de la messe comme sacrifice propriatoire, que les luthériens rejettent. Je ne peux que vous inviter, si vous ne l'avez déjà fait, à vous informer sur les croyances protestantes, ou, à défaut, luthériennes (permettez-moi de prêcher pour ma chapelle :-D ). Je l'ai fait voici un an pour le catholicisme, je le fait toujours actuellement, et je n'en ai pas été déçu. Il est toujours bon d'avoir une idée juste et adéquate de la foi des "frères séparés" - ou, si vous désirez que je traduise, des "schismatiques", comme vous devez toujours les appeler malgré le changement apporté par Vatican II - que l'on désire contrer leurs doctrines ou simplement les examiner. Autrement, c'est l'incompréhension et le dialogue de sourds.
Je précise le but de cette autorisation à communier : je suis élève de prépa au lycée Stanislas, et y participe activement à la pastorale, ce qui m'amène, de temps à autres, à participer aux messes données pour les élèves. J'y vais également de bon cœur quand le besoin s'en fait sentir spirituellement. Il s'agit d'une cohabitation œcuménique prolongée - étant donné le nombre de mes camarades et amis sur place qui sont catholiques.
Il ne s'agit bien évidemment en aucun cas de systématiser cette communion au sein de l'Église, et il va sans dire que le service divin luthérien du dimanche garde ma préférence.
"Oui, bonheur et fidélité me poursuivront tous les jours de ma vie, et je reviendrai dans la maison du Seigneur aussi longtemps que je vivrai." - Psaume XXIII, verset 6.

Coming Home Network International : http://www.chnetwork.org/

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Admission à la communion

Message non lupar Mac » jeu. 13 mars 2014, 15:20

Bonjour Théodore, :)
Merci à tous de vous joindre à ma joie. Si vous me permettez un trait d'esprit, j'ai fait ma première communion lors des Cendres, et j'ai pas eu de cadeaux. Me suis fait avoir :-D
Vous êtes rigolo. :clap:

Allez un cadeau pour vous. Document historique/archéologique sur le Saint Apôtre Pierre .


Ps : Les dix premières minutes concerne l'histoire/l'archéologie.
Après ces dix premières minutes, ce qui est dommage c'est que ces historiens essaie de faire de la théologie ce qui n'est pas leur domaine et donc là il y a des erreurs du type : Saint Pierre aurait eu le pouvoir de guérir alors qu'il était à Rome alors que l'évangile dit que c'est lorsque Jésus a envoyé ses apôtres en mission.

Fraternellement. :coeur:

Belin
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1878
Inscription : lun. 16 juin 2008, 18:28

Re: Admission à la communion

Message non lupar Belin » jeu. 13 mars 2014, 17:47

c'est une très bonne nouvelle ça, Dieu soit loué. Merci théo pour ce très beau temoignage

Toto
Senator
Senator
Messages : 912
Inscription : mar. 04 sept. 2012, 20:21
Conviction : Catholique pratiquant traditionaliste

Re: Admission à la communion

Message non lupar Toto » jeu. 13 mars 2014, 20:16

Cher Toto, vous faites bien peu de cas du discernement opéré par un évêque (Mgr Beau), faisant suite à un avis émanant de la conférence des évêques de France (cité dans le spoiler) ...!?
Mais je ne conteste absolument pas l'autorité ou l'avis de Mgr Beau, j'exprime ma position personnelle à savoir que tout cela me semble bien dangereux. Et à titre personnel également, je serais évêque catholique, je refuserais évidemment systématiquement toute demande en ce sens, qui, je pense, doit pas mal nuire aux conversions des luthériens vers la vraie foi; si, même en restant luthérien, on peut profiter d'une note oecuménique pour aller communier chez les catholiques, alors les catholiques perdent un très puissant levier d'incitation à la conversion. Ah, mais suis-je bête, le but n'est plus de convertir les luthériens, mais d'entamer un sacro-saint dialogue, naturellement oecuménique, vers l'unité "que Dieu veut". C'est bien, cela ne mange pas de pain. Léon XIII, Pie IX et Pie X étaient quand même plus clairs sur cette unité que Dieu veut, à savoir le retour au bercail des brebis égarés, point.
On peut enfin se demander ce qui serait arrivé si un évêque catholique, fin du XVI siècle, avait proposé de faire communier les luthériens à la sainte communion. Je ne pense pas que son avis aurait été bien reçu.
Je précise le but de cette autorisation à communier : je suis élève de prépa au lycée Stanislas, et y participe activement à la pastorale, ce qui m'amène, de temps à autres, à participer aux messes données pour les élèves.
Peut-être suis-je excessivement indiscret, mais par curiosité, avez-vous parlé avec l'abbé Thierry Laurent de tout cela?
Autre question, quelque chose que je n'arrive pas à comprendre : vous croyez donc en la présence réelle chez les catholiques. Bon. Mais croyez-vous à la présence réelle dans l'eucharistie luthérienne ou pas?
Nous réclamons votre zèle contre les ennemis du célibat ecclésiastique, cette ligue impure, qui se grossit par des transfuges de l'ordre clérical. Jouets de passions séductrices, ils ont présenté des requêtes pour abolir ce point sacré… si honteuses tentatives… Défendre de toutes vos forces, d'après les règles des Canons, une loi de si haute importance, de la conserver dans toute son intégrité, de repousser les traits dirigés contre elle par des hommes que tourmentent les plus infâmes passions.

Avatar de l’utilisateur
Théodore
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 583
Inscription : jeu. 07 mars 2013, 23:43
Localisation : Toulouse, France.

Re: Admission à la communion

Message non lupar Théodore » jeu. 13 mars 2014, 21:59

Peut-être suis-je excessivement indiscret, mais par curiosité, avez-vous parlé avec l'abbé Thierry Laurent de tout cela?
Autre question, quelque chose que je n'arrive pas à comprendre : vous croyez donc en la présence réelle chez les catholiques. Bon. Mais croyez-vous à la présence réelle dans l'eucharistie luthérienne ou pas?
Vous êtes excessivement indiscret, c'est pourquoi je vous répondrai que je l'ai évidemment mis au courant de l'autorisation de l'évêque, et que c'est de lui que j'ai reçu la communion lors des Cendres :>

Je confesse la Présence Réelle dans, au minimum, toute communauté exprimant, par sa structure et sa foi, l'union avec l'Église Universelle (j'avoue ne pas avoir beaucoup réfléchi à la question au-delà des branches chrétiennes historiquement fidèle à la Tradition, donc je donne ce critère très restrictif). Les luthériens se situent, par la doctrine et par l'établissement des pasteurs par l'Église (un pasteur établi par un ou plusieurs pasteurs, eux-même mis en place de la sorte, ceci exprimant le fait que c'est bien l'Église qui donne le ministère), dans la continuité de l'Église Universelle, donc la Présence Réelle y est assurée.
Je pourrais également prendre un autre critère plus lâche ; dans toute Cène où l'anamnèse est faite fidèlement à l'enseignements des apôtres, par un ministre validement ordonné (c'est-à-dire appelé par l'Église pour servir de berger du troupeau), il y a Présence Réelle. Ce qui englobe encore le luthéranisme.

Pour faire bref (ce qui je fais assez rarement :-D ) oui, je crois que les eucharisties luthériennes sont pieuses et valides :)

PS : Si je puis me permettre de vous surpasser dans l'indiscrétion, vous connaissez le Père Laurent ? (ça nous ferait un ami commun :-D ) ( Répondez par MP si vous le désirez ;) )
"Oui, bonheur et fidélité me poursuivront tous les jours de ma vie, et je reviendrai dans la maison du Seigneur aussi longtemps que je vivrai." - Psaume XXIII, verset 6.

Coming Home Network International : http://www.chnetwork.org/

Jean-Mic
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2207
Inscription : mar. 07 févr. 2012, 20:17

Re: Admission à la communion

Message non lupar Jean-Mic » jeu. 13 mars 2014, 22:20

Mais je ne conteste absolument pas l'autorité ou l'avis de Mgr Beau, j'exprime ma position personnelle à savoir que tout cela me semble bien dangereux. Et à titre personnel également, je serais évêque catholique, je refuserais ...
Ben, justement vous n'êtes pas évêque !
Vous semblez en savoir plus qu'eux sur la conduite de l'Eglise. Ne manquez pas de nous faire savoir ce qui est bon et juste !

Jean-Mic

Peccator
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2234
Inscription : mar. 10 sept. 2013, 21:38
Localisation : Près de Paris

Re: Admission à la communion

Message non lupar Peccator » jeu. 13 mars 2014, 22:48

Toto, non seulement vous n'êtes pas évêque, mais vous me semblez faire bien plus cas des lueurs de votre intelligence humaines pour assurer la conversion des hommes que vous n'en faites de l'action de l'Esprit.
Vous oubliez un peu vite que notre mission est de proclamer la Bonne Nouvelle. La conversion, c'est l'affaire de l'Esprit, ce n'est plus de notre ressort.
Non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux. Mc 14, 36

Toto
Senator
Senator
Messages : 912
Inscription : mar. 04 sept. 2012, 20:21
Conviction : Catholique pratiquant traditionaliste

Re: Admission à la communion

Message non lupar Toto » jeu. 13 mars 2014, 23:08

Réponse aux deux derniers messages :
-On ne peut d'un côté, comme l'a fait le concile Vatican II, réaffirmer l'importance du rôle des laïcs, et nous seriner l'égalité partout, pour ensuite empêcher un catholique de s'exprimer, qui plus est sur un forum. Il est quand même paradoxal que ce soit sur un forum où l'on qualifie je ne sais plus quel pape de lefébvrisant, et où on ne supporte pas de voir les textes de Saint Paul, Grégoire XVI ou Pie XI, qu'on ne puisse même plus émettre respectueusement une opinion dissidente à propos de l'avis d'un évêque.
-Quant aux remarques sur la conversion, ici, il n'en est pas question, Théodore n'ayant semble-t-il pas montré sa volonté de revenir à l'Eglise catholique, mais de partage de la communion avec des "frères séparés", pour reprendre la phraséologie conciliaire.
oui, je crois que les eucharisties luthériennes sont pieuses et valides
Ok! A défaut de partager votre raisonnement, je le comprends.
PS : Si je puis me permettre de vous surpasser dans l'indiscrétion, vous connaissez le Père Laurent ?
"Connaître" le Père Laurent est un bien grand mot. Je ne l'ai vu en tout et pour tout qu'une seule fois, lors d'un repas commun, où je l'ai croisé tout à fait par hasard, par le biais d'une connaissance commune.
Nous réclamons votre zèle contre les ennemis du célibat ecclésiastique, cette ligue impure, qui se grossit par des transfuges de l'ordre clérical. Jouets de passions séductrices, ils ont présenté des requêtes pour abolir ce point sacré… si honteuses tentatives… Défendre de toutes vos forces, d'après les règles des Canons, une loi de si haute importance, de la conserver dans toute son intégrité, de repousser les traits dirigés contre elle par des hommes que tourmentent les plus infâmes passions.

Peccator
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2234
Inscription : mar. 10 sept. 2013, 21:38
Localisation : Près de Paris

Re: Admission à la communion

Message non lupar Peccator » ven. 14 mars 2014, 0:08

Je préfère effacer ma réponse qui manquait par trop de charité et surtout de douceur.

Toto, nous ne sommes pas d'accord, mais je n'ai pas envie de me disputer avec vous, surtout que nous sommes en carême. Les chamailleries entre frères sont choses courantes, mais si on pouvait réussir à les éviter, ne serait-ce pas formidable ? Avec l'aide de l'Esprit, nous pouvons y arriver.
Non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux. Mc 14, 36


Revenir vers « Fioretti et louanges »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité