Les beaux et bons visages de l'Eglise catholique

« Je louerai le Seigneur de tout mon cœur, je raconterai toutes tes merveilles. » (Ps 9.1)
nad
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 1124
Inscription : ven. 24 sept. 2010, 23:09

Re: Les beaux et bons visages de l'Eglise catholique

Message non lupar nad » ven. 08 janv. 2016, 0:27

Je crois en l'Amour

Message de Notre Très Saint Père François pour le dialogue interreligieux à écouter à méditer et à suivre....


https://youtu.be/uVNJvANki2U

En udp

Belle année d'Espérance et d'unité à tous dans l'Amour Miséricordieux de Notre Père à tous!!!

nad
"Reste avec nous, car le soir vient et déjà le jour baisse". Et Il resta avec eux. Luc 24, 29
« La parole de Dieu est première dans la mission, non seulement elle est antérieure au sacrement, mais il nous faut croire qu'elle est antérieure à l'annonce proprement dite faite par le disciple qui lui-même est d'ordre sacramentel. » p Christian de Chergé

nad
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 1124
Inscription : ven. 24 sept. 2010, 23:09

Re: Les beaux et bons visages de l'Eglise catholique

Message non lupar nad » ven. 16 sept. 2016, 14:07

Hommage à Jacques Hamel : prêtre - Amis du Jardinier de Dieu : http://amis-du-jardinierdedieu.over-blo ... retre.html
"Reste avec nous, car le soir vient et déjà le jour baisse". Et Il resta avec eux. Luc 24, 29
« La parole de Dieu est première dans la mission, non seulement elle est antérieure au sacrement, mais il nous faut croire qu'elle est antérieure à l'annonce proprement dite faite par le disciple qui lui-même est d'ordre sacramentel. » p Christian de Chergé

nad
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 1124
Inscription : ven. 24 sept. 2010, 23:09

Re: Les beaux et bons visages de l'Eglise catholique

Message non lupar nad » jeu. 15 déc. 2016, 11:27

Père Guy GILBERT
extrait de « AVEC MON AUBE ET MES SANTIAGUES »

" NOËL APPROCHE ! "Si tu ne penses d’abord qu’à lorgner les vitrines pour savoir ce que tu vas acheter pour tes gosses. Noël, c’est râpé !
Si tu succombes au désir de tes mômes qui veulent une voiture de police, une mitraillette en plastique et la panoplie complète du para. Noël, c’est râpé !
Si tu commences à dresser la liste des gens à inviter en prenant soin d’exclure les chiants, les emmerdeurs, ceux et celles qui vont troubler la fête tranquille. Noël, c’est râpé !
Si tu ne prends pas le temps de méditer, durant cet Avent, le merveilleux mystère de la nuit de Noël, la pauvreté de l’Enfant Jésus, le dénuement absolu des immigrés qui sont ses parents. Noël, c’est râpé !
Mais si tu lorgnes déjà le jeune couple de chômeur de ton immeuble qui, sans toi “ fêterait “cette nuit-là dans un peu plus de détresse et de solitude. Alors, Noël c’est gagné !
Si tu n’attends pas pour dire à l’ancienne qui vit seule, un mois à l’avance, qu’elle sera ton invitée, pour qu’elle savoure d’avance durant un mois ces quelques heures où elle sera reine. Alors, Noël c’est gagné !
Si tu prends la peine de réfléchir à ce mystère d’amour et de pauvreté qui, au cours des âges, a été défloré, foulé aux pieds et travesti en fête égoïste, faite de beuveries et de gueuletons, Alors, Noël c’est gagné !
Si tu continues, dans l’année qui vient, à vivre ce mystère en pensant que le partage, c’est pas seulement l’affaire d’une nuit. Alors Noël illuminera toute ton année !"


Merci Seigneur de nous faire vivre de ton mystère !
Saint Noël à tous !
udp
"Reste avec nous, car le soir vient et déjà le jour baisse". Et Il resta avec eux. Luc 24, 29
« La parole de Dieu est première dans la mission, non seulement elle est antérieure au sacrement, mais il nous faut croire qu'elle est antérieure à l'annonce proprement dite faite par le disciple qui lui-même est d'ordre sacramentel. » p Christian de Chergé

nad
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 1124
Inscription : ven. 24 sept. 2010, 23:09

Re: Les beaux et bons visages de l'Eglise catholique

Message non lupar nad » jeu. 15 déc. 2016, 11:46

« Un sourire qui vaut de l’or »

Conte de Noël

Il était une fois un vieux berger qui aimait la nuit, son silence, son ciel parsemé d’étoiles. Ces étoiles, il les connaissait par leur nom. En les regardant, il disait souvent à son petit fils :

“Il va venir.”

- Quand viendra-t-il ? demandait l’enfant.

- Bientôt!

Les autres bergers riaient.

“Bientôt! … Tu répètes cela depuis des années !”

Mais le vieux berger ne les écoutait pas. Une seule chose l’inquiétait, son petit-fils aussi commençait à douter.

Et quand lui ne serait plus là, qui donc redirait aux plus jeunes ce que les prophètes avaient annoncé depuis toujours ? Ah ! S’il pouvait venir bientôt ! Son cœur était tout rempli de cette attente.

“Portera-t-il une couronne en or? Demanda soudain le petit-fils.

- Oui! Certainement.

- Et une épée d’argent?

- Pour sûr!

- Et un manteau de pourpre?

- Peut-être.”

Et le petit-fils semblait heureux.

Assis sur un rocher, le garçon jouait de la flûte. Le vieux berger écoutait attentivement la mélodie simple et pure; l’enfant s’exerçait jour après jour, matin et soir pour être prêt quand le roi viendrait.

“Serais-tu prêt à jouer pour un roi sans couronne, sans épée et sans manteau de pourpre ?” demanda un jour le berger.

« Ah non ! » répondit son petit-fils.

“Un roi sans couronne, sans épée et sans manteau, est-ce un roi? Pourrait-il me récompenser pour mon chant? C’est de l’or et de l’argent que je veux!”

Il voulait que les autres ouvrent de grands yeux et le regardent avec envie.

Le vieux berger était triste. Il se demandait qui donc aurait le cœur assez pur pour accueillir un roi sans couronne et sans richesse.

Cette nuit-là apparurent alors les signes qu’il attendait. Le ciel était plus lumineux que d’habitude et au-dessus de Bethléem brillait une belle étoile. Des anges vêtus de lumière proclamaient une joyeuse nouvelle: “N’ayez pas peur ! Aujourd’hui vous est né un Sauveur !”

Le jeune berger se mit à courir au-devant de la lumière. Sous son manteau, tout contre sa poitrine, il sentait sa flûte. Il arriva le premier et regarda l’enfant nouveau-né. Celui-ci, enveloppé de langes reposait dans une mangeoire. Un homme et une femme le contemplaient, tout heureux. Le grand-père et les autres bergers arrivèrent bientôt et tombèrent à genoux devant l’enfant.

Etait-ce là le roi qu’on lui avait promis ?

Non ! Ce n’était pas possible, ils se trompaient. Jamais il ne jouerait son chant ici! Et très déçu, il repartit et plongea dans la nuit. Il ne vit même pas la lumière qui grandissait autour de la grotte. Soudain, il tendit l’oreille. Quels sont ces pleurs dans la nuit ?

Mais il ne voulait rien entendre et pressa les pas pour s’éloigner. Les pleurs continuaient. “Et si c’était l’enfant qui m’appelle”, se dit-il?

N’y tenant plus, il rebroussa chemin. Il vit alors Marie, Joseph et les bergers qui s’efforçaient de consoler l’enfant. Il ne pouvait plus résister!

Tout doucement, il tira sa flûte de sous son manteau et se mit à jouer pour l’enfant. Et tandis que la mélodie s’élevait, toute pure, l’enfant se calma et le dernier sanglot s’arrêta dans sa gorge. Il regarda le jeune berger et se mit à sourire.

Et alors celui-ci comprit dans son cœur que ce sourire valait tout l’or et tout l’argent du monde.


Auteur inconnu

:) Que le Seigneur fasse briller sur chacun d'entre vous son sourire, et votre coeur sera comblé de Sa Joie et de Sa Paix
udp
"Reste avec nous, car le soir vient et déjà le jour baisse". Et Il resta avec eux. Luc 24, 29
« La parole de Dieu est première dans la mission, non seulement elle est antérieure au sacrement, mais il nous faut croire qu'elle est antérieure à l'annonce proprement dite faite par le disciple qui lui-même est d'ordre sacramentel. » p Christian de Chergé

nad
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 1124
Inscription : ven. 24 sept. 2010, 23:09

Re: Les beaux et bons visages de l'Eglise catholique

Message non lupar nad » mer. 01 févr. 2017, 11:59

Homélie du père Henri Boulad

"Tout peut recommencer, retenez cette phrase dans votre vie !"

"Espérer contre toute Espérance"


"Seigneur, donne-nous, malgré nos reniements, malgré nos trahisons de croire en ton amour indéfectible. Je crois que l'amour est plus fort que la haine, je crois que le Jour est plus fort que les ténèbres. Amen"

https://youtu.be/7GgG9Bgm4s4


udp
nad
"Reste avec nous, car le soir vient et déjà le jour baisse". Et Il resta avec eux. Luc 24, 29
« La parole de Dieu est première dans la mission, non seulement elle est antérieure au sacrement, mais il nous faut croire qu'elle est antérieure à l'annonce proprement dite faite par le disciple qui lui-même est d'ordre sacramentel. » p Christian de Chergé

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7169
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Les beaux et bons visages de l'Eglise catholique

Message non lupar Cinci » ven. 03 févr. 2017, 1:29

Bonjour,

Oui, j'aime bien ces homélies du père Boulad. Bonne idée de nous placer la chaîne ici. De mémoire, il me semble que j'avais placé une de ses capsules dans mon fil pour les pénitents. Mais je reconnais que s'abonner à la chaîne serait encore mieux!

:)

nad
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 1124
Inscription : ven. 24 sept. 2010, 23:09

Re: Les beaux et bons visages de l'Eglise catholique

Message non lupar nad » dim. 02 avr. 2017, 22:39

C'est dur de prier ? ...; famille Saint Joseph


https://youtu.be/odQ49SDLGxk?list=PLLh0 ... frsDsmC9fC


Udp

nad
"Reste avec nous, car le soir vient et déjà le jour baisse". Et Il resta avec eux. Luc 24, 29
« La parole de Dieu est première dans la mission, non seulement elle est antérieure au sacrement, mais il nous faut croire qu'elle est antérieure à l'annonce proprement dite faite par le disciple qui lui-même est d'ordre sacramentel. » p Christian de Chergé


Revenir vers « Fioretti et louanges »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité