La foi de confiance n'est pas vaine...

« Je louerai le Seigneur de tout mon cœur, je raconterai toutes tes merveilles. » (Ps 9.1)
etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12921
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

La foi de confiance n'est pas vaine...

Message non lupar etienne lorant » lun. 30 août 2010, 19:03

Voici une nouvelle extraordinaire qui ne fera certes pas la "Une" de l'actualité pendant longtemps, mais quoi, cette jeune maman qui a accouché d'un prématuré, qu'on déclare mort, mais qu'elle caline pendant près de deux heures... et qui revient à la vie, çà valait vraiment le coup de terminer la journée là-dessus:

http://www.lavenir.net/article/detail.a ... 100830_047

Alors, pour votre confiance, voici pour vous madame Ogg : trois minutes d'exultation en compagnie de Bach et Ton Koopman et ce merveilleux Choeur...

http://www.youtube.com/watch?v=Bo1x-62W ... re=related

Dieu a manifesté sa miséricorde !

Les liens internet s'effaçant rapidement voici le texte de l'article:

Alors qu'on lui avait annoncé la mort de son bébé prématuré, Kate Ogg, une Australienne, a réussi à ramener son enfant à la vie après l'avoir câliné pendant deux heures.

Pour le premier jumeau, Emily, née prématurément après 27 semaines, l'accouchement s'était bien déroulé. Pour son petit frère Jamie par contre, la situation s'était compliquée et les médecins l'avaient déclaré mort né.

Ne voulant pas le laisser partir, la maman a câliné et a parlé à son bébé mort né pendant deux heures. Le petit garçon s'est alors mis à donner signe de vie. D'abord une première respiration, puis, retrouvant quelques espoirs, la maman a alors nourri son enfant avec quelques gouttes de lait maternel déposées sur son doigt et le nourrisson a commencé à respirer normalement. "Quelques secondes plus tard, il a ouvert les yeux. Après, il a tendu sa main et il a attrapé mon doigt. Les docteurs n'en croyaient pas leurs yeux", a expliqué la maman dans le Mail Online.

Kate Ogg a parlé pour la première fois de son expérience la semaine dernière. Elle a souligné l'importance du lien maternel et du contact peau contre peau avec les bébés malades. Ce contact est appelé "la méthode kangourou" en référence à la poche dans laquelle les femelles kangourous gardent leur bébé au chaud.

Belga
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Revenir vers « Fioretti et louanges »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités