5 erreurs que vous pourriez faire à la messe sans le savoir

Avatar de l’utilisateur
Christophe67
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1457
Inscription : dim. 08 juil. 2012, 11:56
Conviction : Catholique Romain
Localisation : Alsace

Re: 5 erreurs que vous pourriez faire à la messe sans le savoir

Message non lupar Christophe67 » ven. 11 août 2017, 15:21

1 – Pendant la consécration, faut-il s’agenouiller ou rester debout ?

C'est toujours dans la Tradition allemande et alsacienne.
On s'agenouille au Sanctus et on se relève après l'Anamnèse.

Seul bémol, ceux qui s'agenouillent sont très très minoritaires.

2 — Le signe de la paix

Il n'est pas une obligation mais quand le signe de la paix est échangé deux points m'interpellent :

- il n'est plus envoyé depuis l'autel vers l'assemblée, il faut dire que les enfants de chœur se font rares en ce moment.
- Les gens qui serrent la main comme à leur boucher, leur banquier en regardant quelque part ailleurs en même temps. Si çà les ennuie je préférerai qu'ils ne le fassent pas, mais on ne serre pas la main à son frère dans la foi comme au païen tout en regardant les plâtres.

3 – « Mais délivre-nous du mal ». Amen !

Erreur minoritaire chez moi, on en entend à la fin du 'Notre Père' alors que la prière continue, le amen arrive donc après. Il conclue la prière.

4 – « Par lui, avec lui et en lui… »

Tout comme j'en entend marmonner la prière eucharistique dédiée au prêtre, il ne faut pas formaliser ce sont ceux qui bien souvent extériorisent le plus leur foi. Au pire ils singent, tant que le prêtre lui l'a dit !

5 – Le jeûne eucharistique

Le déjeuner après la messe sinon jeûne jusqu'à midi.



Je voudrais avancer d'autres erreurs communément faites :

- Le lecteur, au pupitre, ne doit pas regarder l'assemblée en lisant. c'est l'attitude de celui qui enseigne, hors on lit les Ecritures et on n'enseigne pas lors de ce moment. Les yeux restent sur le lectionnaire.

- On ne se signe pas après avoir reçu l'eucharistie en prenant congé du prêtre.

- La génuflexion se fait en direction du Christ, vers le Tabernacle quand on entre et sors, vers l'Autel pendant l'Eucharistie. Quand je vais à la messe en Lorraine, le Tabernacle est sur le côté droit et tout le monde, non plutôt le peu qui pratiquent la génuflexion, le fait vers l'autel.

- En l'absence de sacristain, bien vérifier que les bougies soient allumés à l'autel. Cà n'invalide pas la messe mais çà a son importance.

Il en existe encore probablement d'autres.
Cela dit le 'bien faire' est une forme de respect supplémentaire quand il est conjugué à la foi. Mais je préfère quelqu'un qui vient par foi que quelqu'un qui se contente de bien faire, cela n'engage que moi. L'important c'est que le prêtre fasse bien !

Cordialement.
Dernière édition par Christophe67 le ven. 11 août 2017, 15:37, édité 2 fois.
"Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l'oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables. 2Tim 4:3-4

« La compréhension est la récompense de la foi. Ne cherche donc pas à comprendre pour croire, mais crois afin de comprendre, parce que si vous ne croyez pas, vous ne comprendrez pas. » St Augustin

Avatar de l’utilisateur
Christophe67
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1457
Inscription : dim. 08 juil. 2012, 11:56
Conviction : Catholique Romain
Localisation : Alsace

Re: 5 erreurs que vous pourriez faire à la messe sans le savoir

Message non lupar Christophe67 » ven. 11 août 2017, 15:32

Ne savez-vous pas qu'on ne jeûne pas (sauter un repas, j'entends) le dimanche ? Ce que vous préconisez conduit à des absurdités. En gros, il faudrait jeûner le dimanche pour pouvoir communier à une messe vespérale où bien ne jamais communier.
Par ailleurs autrefois, cela n'arrivait jamais car les personnes allaient à la messe très tôt le matin, et il n'y avait pas de messe vespérale.
J'apporte juste une précision, le jeune de 1h correspond au temps nécessaire, non pas à la digestion, mais à ce que le bol alimentaire ne soit plus (estomac vide). Pour une messe vespérale on peut donc manger normalement mais s'abstenir de le faire 1h avant la messe, disons 45mn au plus tard le temps d'arriver à la liturgie Eucharistique et tenant compte que la messe ne dure que 30mn en semaine..

Cela dit certains estomacs sont plus fainéants que d'autres ;)

Cordialement.
"Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l'oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables. 2Tim 4:3-4

« La compréhension est la récompense de la foi. Ne cherche donc pas à comprendre pour croire, mais crois afin de comprendre, parce que si vous ne croyez pas, vous ne comprendrez pas. » St Augustin

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2117
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: 5 erreurs que vous pourriez faire à la messe sans le savoir

Message non lupar Suliko » sam. 12 août 2017, 9:56

J'ai l'impression de me répéter mais j'espère que je me fais bien comprendre cette fois-ci.
Désolée, mais je ne comprends pas vraiment... Qu'est-ce qui pourrait justifier de ne jamais se rendre à la messe le dimanche matin ? Si quelqu'un n'en a pas toujours la possibilité pour des motifs sérieux, mais peut y aller le soir, alors soit. Cependant, qu'il jeûne dans ce cas aussi longtemps que s'il y avait été le matin ou alors qu'il ne communie pas.
Je pense sincèrement que le principal souci pastoral relatif à l'eucharistie devrait être d'en restaurer le caractère sacré, bien mis à mal de nos jours. Et pour le restaurer, il me semble logique de respecter les traditions anciennes, à savoir la communion à genoux et sur la bouche, la confession en cas de péché mortel et le jeûne naturel depuis minuit (ou équivalent en cas de messe du soir). Le code de droit canon nous avertit clairement que ce jeûne est indispensable pour pouvoir communier, sous peine de péché grave. Or, de nos jours, il est vraiment mis à mal par l'autorisation (généralisée) de ne faire que s'abstenir de nourriture 1/4 d'heure avant le début de la messe (ce qui est une vaste blague).
Donnez-moi des exemples concrets qui m'expliqueraient en quoi mes suggestions sont anti-pastorales, parce que je ne vois vraiment pas où vous voulez en venir... Ce qui me paraît vraiment périlleux, c'est de mettre à mal une règle de jeûne eucharistique antique et traditionnellement jugée indispensable sous prétexte de généraliser les messes du soir. Les messes à ces horaires sont devenues courantes, même chez les traditionalistes, c'est vrai, mais alors, à défaut de les supprimer, ne supprimons pas le jeûne strict qui devrait continuer d'aller de pair avec une bonne communion.
L'un des malfaiteurs suspendus à la croix l'injuriait:"N'es-tu pas le Christ? Sauve-toi toi-même, et nous aussi." Mais l'autre, le reprenant, déclara:"Tu n'as même pas crainte de Dieu, alors que tu subis la même peine! Pour nous, c'est justice, nous payons nos actes; mais lui n'a rien fait de mal." Et il disait:"Jésus, souviens-toi de moi, lorsque tu viendras avec ton royaume." Et il lui dit:"En vérité, je te le dis, aujourd'hui tu seras avec moi dans le Paradis."

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3337
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: 5 erreurs que vous pourriez faire à la messe sans le savoir

Message non lupar Kerniou » sam. 12 août 2017, 11:47

J'apprends, à 70 ans, ici et maintenant que les catholiques devraient jeûner le 24 décembre !
Jusqu'à ce jour, jamais, je n'avais entendu parler du jeûne du 24 décembre ...
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2117
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: 5 erreurs que vous pourriez faire à la messe sans le savoir

Message non lupar Suliko » sam. 12 août 2017, 13:37

J'apprends, à 70 ans, ici et maintenant que les catholiques devraient jeûner le 24 décembre !
Jusqu'à ce jour, jamais, je n'avais entendu parler du jeûne du 24 décembre ...
Le code de droit canon de 1917 dit ceci :
Il y a des jours où sont prescrits à la fois le jeûne et l'abstinence: ce sont le mercredi des Cendres, les vendredis et samedis de carême, les jours des Quatre-Temps ;Les vigiles de la Pentecôte, de l'Assomption, de la Toussaint et de Noël
Et si on remonte dans le temps, il y avait plus que quatre vigiles jeûnées...
Il est vrai qu'en 1959 (si je ne me trompe pas), il fut décidé par le pape que la vigile jeûnée de Noël pouvait être anticipée le 23 décembre.
Et de manière générale (et ce bien avant 1959), si une vigile tombait sur un dimanche, elle était anticipée la veille (donc le samedi).
Peut-être, Kerniou, existait-il dans votre jeunesse un indult permettant de ne point jeûner le 24 décembre dans votre diocèse ? Ou peut-être que le jeûne était déjà en train de tomber en désuétude ? Etant plus jeune que vous, je n'ai évidemment jamais connu tous ces jeûnes, abstinences et périodes de carême (sauf du mercredi des Cendres et du Vendredi saint, et encore, bien mollement rappelés et vécus).
L'un des malfaiteurs suspendus à la croix l'injuriait:"N'es-tu pas le Christ? Sauve-toi toi-même, et nous aussi." Mais l'autre, le reprenant, déclara:"Tu n'as même pas crainte de Dieu, alors que tu subis la même peine! Pour nous, c'est justice, nous payons nos actes; mais lui n'a rien fait de mal." Et il disait:"Jésus, souviens-toi de moi, lorsque tu viendras avec ton royaume." Et il lui dit:"En vérité, je te le dis, aujourd'hui tu seras avec moi dans le Paradis."

Avatar de l’utilisateur
Dominus vobiscum
Censor
Censor
Messages : 97
Inscription : jeu. 02 mars 2017, 17:58
Conviction : Catholique

Re: 5 erreurs que vous pourriez faire à la messe sans le savoir

Message non lupar Dominus vobiscum » dim. 13 août 2017, 20:12

Jeuner depuis la.veille?tres peu pour moi.
Je m en tiens au jeune d u heure avant la messe que prescrit l eglise.
Personellement j arrive deja pas a tenir ce jeune pour raison de santer....alors jeuner depuis la veille!!!!
Et puis c est l inclinaison du coeur qui compte.
"l' amour ne se paie que par l amour." St jean de la croix

Avatar de l’utilisateur
Dominus vobiscum
Censor
Censor
Messages : 97
Inscription : jeu. 02 mars 2017, 17:58
Conviction : Catholique

Re: 5 erreurs que vous pourriez faire à la messe sans le savoir

Message non lupar Dominus vobiscum » dim. 13 août 2017, 20:14

J'ai l'impression de me répéter mais j'espère que je me fais bien comprendre cette fois-ci.
Désolée, mais je ne comprends pas vraiment... Qu'est-ce qui pourrait justifier de ne jamais se rendre à la messe le dimanche matin ? Si quelqu'un n'en a pas toujours la possibilité pour des motifs sérieux, mais peut y aller le soir, alors soit. Cependant, qu'il jeûne dans ce cas aussi longtemps que s'il y avait été le matin ou alors qu'il ne communie pas.
Je pense sincèrement que le principal souci pastoral relatif à l'eucharistie devrait être d'en restaurer le caractère sacré, bien mis à mal de nos jours. Et pour le restaurer, il me semble logique de respecter les traditions anciennes, à savoir la communion à genoux et sur la bouche, la confession en cas de péché mortel et le jeûne naturel depuis minuit (ou équivalent en cas de messe du soir). Le code de droit canon nous avertit clairement que ce jeûne est indispensable pour pouvoir communier, sous peine de péché grave. Or, de nos jours, il est vraiment mis à mal par l'autorisation (généralisée) de ne faire que s'abstenir de nourriture 1/4 d'heure avant le début de la messe (ce qui est une vaste blague).
Donnez-moi des exemples concrets qui m'expliqueraient en quoi mes suggestions sont anti-pastorales, parce que je ne vois vraiment pas où vous voulez en venir... Ce qui me paraît vraiment périlleux, c'est de mettre à mal une règle de jeûne eucharistique antique et traditionnellement jugée indispensable sous prétexte de généraliser les messes du soir. Les messes à ces horaires sont devenues courantes, même chez les traditionalistes, c'est vrai, mais alors, à défaut de les supprimer, ne supprimons pas le jeûne strict qui devrait continuer d'aller de pair avec une bonne communion.

Et pourquoi pas le.coup de fouet quand a fauter....tant qu on y est!!
"l' amour ne se paie que par l amour." St jean de la croix

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1948
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Localisation : France

Re: 5 erreurs que vous pourriez faire à la messe sans le savoir

Message non lupar Relief » dim. 13 août 2017, 20:28

Jeuner depuis la.veille?tres peu pour moi.
Je m en tiens au jeune d u heure avant la messe que prescrit l eglise.
Personellement j arrive deja pas a tenir ce jeune pour raison de santer....alors jeuner depuis la veille!!!!
Et puis c est l inclinaison du coeur qui compte.
Soyez rassuré, cette obligation qui vous semble si pénible ne concerne pas les personnes ayant un problème de santé.

Avatar de l’utilisateur
Dominus vobiscum
Censor
Censor
Messages : 97
Inscription : jeu. 02 mars 2017, 17:58
Conviction : Catholique

Re: 5 erreurs que vous pourriez faire à la messe sans le savoir

Message non lupar Dominus vobiscum » dim. 13 août 2017, 20:30

Jeuner depuis la.veille?tres peu pour moi.
Je m en tiens au jeune d u heure avant la messe que prescrit l eglise.
Personellement j arrive deja pas a tenir ce jeune pour raison de santer....alors jeuner depuis la veille!!!!
Et puis c est l inclinaison du coeur qui compte.
Soyez rassuré, cette obligation qui vous semble si pénible ne concerne pas les personnes ayant un problème de santé.
Oui je le sais bien et c est tant mieux!!
"l' amour ne se paie que par l amour." St jean de la croix

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2117
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: 5 erreurs que vous pourriez faire à la messe sans le savoir

Message non lupar Suliko » lun. 14 août 2017, 16:04

Jeuner depuis la.veille?tres peu pour moi.
Je m en tiens au jeune d u heure avant la messe que prescrit l eglise.
Personellement j arrive deja pas a tenir ce jeune pour raison de santer....alors jeuner depuis la veille!!!!
Et puis c est l inclinaison du coeur qui compte.
Je serais tout de même bien curieuse de savoir quelle maladie pourrait vous empêcher de vous priver de nourriture et de boisson pendant un laps de temps malgré tout relativement court... Le code de droit canon me paraît assez strict en écrivant :
Celui qui n'a pas observé le jeûne naturel ne peut être admis à la très sainte eucharistie, à moins de péril de mort ou de nécessité d'empêcher une irrévérence à l'égard du sacrement.
Les malades qui gardent le lit depuis un mois sans espoir sérieux d'une rapide convalescence peuvent, de l'avis prudent de leur confesseur, recevoir la très sainte eucharistie une ou deux fois par semaine, bien qu'ils aient pris auparavant quelque médecine ou quelque chose sous forme de breuvage.

Résumé : le jeûne eucharistique n'admet guère de dérogations, contrairement au jeûne du carême et des temps de pénitence. Pour ne pas s'y soumettre, il faut donc des motifs vraiment graves, comme le péril de mort ou l'alitement depuis un mois ou plus sans espoir sérieux de guérir rapidement ! Et même dans ce dernier cas, il n'est pas permis de manger quoi que ce soit, mais juste de prendre si nécessaire un médicament avec une boisson !
Morale de l'histoire : si vraiment vous êtes atteint d'une maladie qui ne vous permet pas de vous abstenir de manger et/ou de boire depuis minuit sans vous mettre en grave danger, parlez-en à un prêtre. Peut-être une dérogation exceptionnelle est-elle permise pour vous (cela me semblerait logique et juste). Mais dans tous les cas, un cas particulier ne saurait abolir la règle.
L'un des malfaiteurs suspendus à la croix l'injuriait:"N'es-tu pas le Christ? Sauve-toi toi-même, et nous aussi." Mais l'autre, le reprenant, déclara:"Tu n'as même pas crainte de Dieu, alors que tu subis la même peine! Pour nous, c'est justice, nous payons nos actes; mais lui n'a rien fait de mal." Et il disait:"Jésus, souviens-toi de moi, lorsque tu viendras avec ton royaume." Et il lui dit:"En vérité, je te le dis, aujourd'hui tu seras avec moi dans le Paradis."

Avatar de l’utilisateur
Dominus vobiscum
Censor
Censor
Messages : 97
Inscription : jeu. 02 mars 2017, 17:58
Conviction : Catholique

Re: 5 erreurs que vous pourriez faire à la messe sans le savoir

Message non lupar Dominus vobiscum » lun. 14 août 2017, 19:38

Jeuner depuis la.veille?tres peu pour moi.
Je m en tiens au jeune d u heure avant la messe que prescrit l eglise.
Personellement j arrive deja pas a tenir ce jeune pour raison de santer....alors jeuner depuis la veille!!!!
Et puis c est l inclinaison du coeur qui compte.
Je serais tout de même bien curieuse de savoir quelle maladie pourrait vous empêcher de vous priver de nourriture et de boisson pendant un laps de temps malgré tout relativement court... Le code de droit canon me paraît assez strict en écrivant :
Celui qui n'a pas observé le jeûne naturel ne peut être admis à la très sainte eucharistie, à moins de péril de mort ou de nécessité d'empêcher une irrévérence à l'égard du sacrement.
Les malades qui gardent le lit depuis un mois sans espoir sérieux d'une rapide convalescence peuvent, de l'avis prudent de leur confesseur, recevoir la très sainte eucharistie une ou deux fois par semaine, bien qu'ils aient pris auparavant quelque médecine ou quelque chose sous forme de breuvage.

Résumé : le jeûne eucharistique n'admet guère de dérogations, contrairement au jeûne du carême et des temps de pénitence. Pour ne pas s'y soumettre, il faut donc des motifs vraiment graves, comme le péril de mort ou l'alitement depuis un mois ou plus sans espoir sérieux de guérir rapidement ! Et même dans ce dernier cas, il n'est pas permis de manger quoi que ce soit, mais juste de prendre si nécessaire un médicament avec une boisson !
Morale de l'histoire : si vraiment vous êtes atteint d'une maladie qui ne vous permet pas de vous abstenir de manger et/ou de boire depuis minuit sans vous mettre en grave danger, parlez-en à un prêtre. Peut-être une dérogation exceptionnelle est-elle permise pour vous (cela me semblerait logique et juste). Mais dans tous les cas, un cas particulier ne saurait abolir la règle.
La regle qua imposer l eglise c est:1heure avant la messe.
Cette regle je la suis sauf quand ce n est pas possible a cause de ma santer.
Je suis accompagner et j agis dans l obeissance.
"l' amour ne se paie que par l amour." St jean de la croix

Avatar de l’utilisateur
Christophe67
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1457
Inscription : dim. 08 juil. 2012, 11:56
Conviction : Catholique Romain
Localisation : Alsace

Re: 5 erreurs que vous pourriez faire à la messe sans le savoir

Message non lupar Christophe67 » mer. 16 août 2017, 12:15

Soyez rassuré, cette obligation qui vous semble si pénible ne concerne pas les personnes ayant un problème de santé.
Oui je le sais bien et c est tant mieux!!
Mais on peut essayer de faire des efforts selon ses capacités, non pas pour le "il faut faire" mais pour l'esprit de sacrifice.

Je suis diabétique type 2 et je pourrais me retrancher derrière pour ne pas jeûner du tout mais "étrangement", sans aucune volonté de vouloir mettre ma santé en jeu, quand j'offre un jeune régulier ou pendant toute la période de carême, tout se passe très bien.

Il y a deux jours de jeûne obligatoire, les faire c'est très bien. Faire plus c'est encore mieux mais pas si c'est fait dans l'esprit de "bien faire" ou "mieux que les autres". Deux jours dans l'esprit du jeûne ont probablement plus de fruits que 5 jours dans la pratique du jeûne, c'est à mon sens ce que veut nous enseigner l'Eglise.

Les autres jours de jeûne doivent être des offrandes ou des pénitences, pour nous mêmes et aussi pour les autres. Et j'oserai dire, dans l'esprit chrétien surtout pour ceux qui ne jeûnent pas.

Certains jeûnent mieux, d'autres prient mieux et chaque pratique à sa puissance propre; c'est avec les forces de chacun que l'Eglise avance, ensemble.


Cordialement.
"Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l'oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables. 2Tim 4:3-4

« La compréhension est la récompense de la foi. Ne cherche donc pas à comprendre pour croire, mais crois afin de comprendre, parce que si vous ne croyez pas, vous ne comprendrez pas. » St Augustin

Avatar de l’utilisateur
Christophe67
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1457
Inscription : dim. 08 juil. 2012, 11:56
Conviction : Catholique Romain
Localisation : Alsace

Re: 5 erreurs que vous pourriez faire à la messe sans le savoir

Message non lupar Christophe67 » mer. 16 août 2017, 12:28

Je suis accompagner et j agis dans l obeissance.
Je plussoie, on peut ne pas être d'accord avec tout mais c'est l'Eglise qui à la charge de mener le troupeau.
On ne peut vouloir la défendre et reculer dès que quelque chose ne nous plait plus, il faut accepter ses qualités mais aussi ses défauts.
Et nous avons ce devoir d'obéissance, non pas comme une servitude mais comme un acte de confiance.

Si celle-ci préconise des choses à minima c'est parce qu'elle sait qu'il y a des faibles, aux plus courageux d'offrir à maxima.

C'est comme une marche à l'armée, les plus forts aident les derniers car c'est la cohésion et l'arrivée de l'ensemble qui compte, et non la performance personnelle.


Cordialement.
"Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l'oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables. 2Tim 4:3-4

« La compréhension est la récompense de la foi. Ne cherche donc pas à comprendre pour croire, mais crois afin de comprendre, parce que si vous ne croyez pas, vous ne comprendrez pas. » St Augustin

Avatar de l’utilisateur
Dominus vobiscum
Censor
Censor
Messages : 97
Inscription : jeu. 02 mars 2017, 17:58
Conviction : Catholique

Re: 5 erreurs que vous pourriez faire à la messe sans le savoir

Message non lupar Dominus vobiscum » mer. 16 août 2017, 17:49

Je suis accompagner et j agis dans l obeissance.
Je plussoie, on peut ne pas être d'accord avec tout mais c'est l'Eglise qui à la charge de mener le troupeau.
On ne peut vouloir la défendre et reculer dès que quelque chose ne nous plait plus, il faut accepter ses qualités mais aussi ses défauts.
Et nous avons ce devoir d'obéissance, non pas comme une servitude mais comme un acte de confiance.

Si celle-ci préconise des choses à minima c'est parce qu'elle sait qu'il y a des faibles, aux plus courageux d'offrir à maxima.

C'est comme une marche à l'armée, les plus forts aident les derniers car c'est la cohésion et l'arrivée de l'ensemble qui compte, et non la performance personnelle.


Cordialement.

En fait j aimerais pouvoir jeuner comme les autres,mais je ne peux pas meme si mon soucis de santer n est pas grave du tout.
Donc je respecte le jeune d une heure avant la messe,mais des fois ce n est pas possible et j en suis navree.
Ensuite je suis dans l obeissance donc ce n est pas une question d envie ou pas.

Il faut de tout pour faire un monde.
Je n y suis pour rien.
"l' amour ne se paie que par l amour." St jean de la croix

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7130
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: 5 erreurs que vous pourriez faire à la messe sans le savoir

Message non lupar Cinci » mar. 19 sept. 2017, 4:50

Bonjour,

C'est juste pour solliciter l'avis de nos experts liturgistes. Il s'agit d'un cas vécu. C'est la deuxième fois que je tombe sur une Messe (deux églises différentes) présidée par le même vicaire que je ne connais ni d'Ève ni d'Adam.

"Bizarre", comme disait Louis Jouvet.

Simple : le président de l'Assemblée reste assis pour la totalité de l'office. La lecture du texte de l'Évangile est faite par une paroissienne, et c'est même elle qui aura lu un texte supplémentaire en guise d'homélie. L'autel? inutilisée. Pour la consécration des espèces? une petite table basse poussée pas très loin. La communion? distribuée par des fidèles. A la deuxième occasion, ce fut le même scénario. Mais ajoutez-y encore que ce même président demande cette fois que tout le monde reste assis durant la messe. La lecture du psaume fut escamoté, le 2e lecture fut carrément supprimée dans la foulée; avec une lecture de l'Évangile réalisée par un des lecteurs de la paroisse pour finir.

Le vicaire n'est pas si vieux, pas malade, la taille de guêpe d'Emmanuel Macron, se déplace d'un bon pas alerte comme tout le monde, comme vous et moi, je le constate une fois la célébration terminée.

Mon sentiment? La Messe n'y sera plus qu'une caricature de Messe en pareille circonstance. "Je viens de me faire voler quelque chose, les enfants." Je fais part ici d'un sentiment. Je n'affirme rien sur le caractère de la Messe elle-même, valide ou invalide. Je dis mon impression. Durée de la Messe : 30 minutes.

Ce que je me demande : Y a t-il des circonstances particulières (hors le cas de santé) où un prêtre en paroisse pourrait être autorisé à célébrer une Messe en position assise? consacrant les espèces ailleurs que sur l'autel? Je me demande si un prêtre peut éviter de lire lui-même la Parole le dimanche. Car c'est la première fois que je vois ça. Je n'ai pas eu la chance encore de rencontrer des personnes que je connais et qui pourraient sûrement me donner leur avis là-dessus. Je suis un peu surpris ...


Revenir vers « La forme ordinaire du rite romain »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité