A propos des servants d'autel

Avatar de l’utilisateur
Invité
Barbarus
Barbarus

A propos des servants d'autel

Message non lu par Invité » mar. 15 nov. 2011, 18:19

Bonjour à tous et à toutes,

J'ai 15 ans, convertie au catholiscisme depuis 5 ans, et je suis servante d'autel dans ma paroisse. Nous sommes 6 servants toutes les semaines (c'est à dire aux messes du samedi, du dimanche à 9h00, du dimanche à 11h00, et durant les vacances, nous venons à toutes les messes de la semaine, donc tous les jours à 9h00), 3 garçons et 3 filles ( plus un autre garçons qui va bientôt venir servir, pour l'instant on l'initie.)
Il se trouve que nous trouvons notre rôle réduit. Actuellement, c'est : la procession d'entrée, avec deux cierges, la procession des offrandes (avec le lavabo, etc...), l'évangile avec les cierges, et la procession de sortie, ainsi que la surveillance des petits qui sont assis dans la chappelle lattérale.
Nous (je parle au nom de la totalité des servants de messe, nous avons rédigé ce mot ensemble) n'avons pas le droit de nous agenouiller devant l'autel et de sonner les clochettes, comme celà ce fait dans d'autres paroisses. La dame responsable des enfants de choeur refuse l'achat d'un encensoir. Motif ? "Ca ne se fait plus !".
Hors, bien sûr que si, celà se fait, c'est même inscrit dans le missel ! Mais elle refuse d'entendre raison... Le prêtre nous a dit ne rien pouvoir faire.
Mais rester debout à l'élevation nous paraît être un manque de respect. Et l'encens, celà permet d'honorer Dieu par l'odorat.
Que faire pour régler ce problème ? Ecrire à l'évèque ? Dans ce cas, comment rédiger la lettre ?

Merci d'avance,

Les servants d'autel.

Avatar de l’utilisateur
Cgs
Prætor
Prætor
Messages : 2722
Inscription : mar. 24 mars 2009, 14:20
Conviction : Catholique

Re: Besoin d'aide (servants d'autel)

Message non lu par Cgs » mar. 15 nov. 2011, 18:33

touriste a écrit :Bonjour à tous et à toutes,

J'ai 15 ans, convertie au catholiscisme depuis 5 ans, et je suis servante d'autel dans ma paroisse. Nous sommes 6 servants toutes les semaines (c'est à dire aux messes du samedi, du dimanche à 9h00, du dimanche à 11h00, et durant les vacances, nous venons à toutes les messes de la semaine, donc tous les jours à 9h00), 3 garçons et 3 filles ( plus un autre garçons qui va bientôt venir servir, pour l'instant on l'initie.)
Il se trouve que nous trouvons notre rôle réduit. Actuellement, c'est : la procession d'entrée, avec deux cierges, la procession des offrandes (avec le lavabo, etc...), l'évangile avec les cierges, et la procession de sortie, ainsi que la surveillance des petits qui sont assis dans la chappelle lattérale.
Nous (je parle au nom de la totalité des servants de messe, nous avons rédigé ce mot ensemble) n'avons pas le droit de nous agenouiller devant l'autel et de sonner les clochettes, comme celà ce fait dans d'autres paroisses. La dame responsable des enfants de choeur refuse l'achat d'un encensoir. Motif ? "Ca ne se fait plus !".
Hors, bien sûr que si, celà se fait, c'est même inscrit dans le missel ! Mais elle refuse d'entendre raison... Le prêtre nous a dit ne rien pouvoir faire.
Mais rester debout à l'élevation nous paraît être un manque de respect. Et l'encens, celà permet d'honorer Dieu par l'odorat.
Que faire pour régler ce problème ? Ecrire à l'évèque ? Dans ce cas, comment rédiger la lettre ?

Merci d'avance,

Les servants d'autel.
Bonjour,

Avant d'écrire à l'évêque, il est peut-être possible d'en parler à plusieurs paroissiens, ce qui déciderait le prêtre à changer dans le bon sens. Et au lieu d'écrire à l'évêque, peut-être serait-ce plus efficace de le voir directement, lors d'un rassemblement diocésain par exemple.

Courage en tout cas, votre initiative est louable, il faut juste trouver le chemin, et patienter suffisamment pour changer en douceur les choses !
Cgs
Mes propos qui apparaissent en vert comme ceci indiquent que j'agis au nom de la modération du forum.

Avatar de l’utilisateur
Invité
Barbarus
Barbarus

Re: Besoin d'aide (servants d'autel)

Message non lu par Invité » mar. 15 nov. 2011, 19:32

en fait, le problème, c'est que le prêtre n'interviendra pas. C'est quelqu'un de trés calme et de trés priant (angélus, chapelet à la miséricorde...), et il ne conteste jamais les décisions des différentes équipes, même quand celles ci le dérange (celà se voit facilement). Encore moins celles de la dame responsable des servants, qui a un sacé caractère et qui s'occupe des servants depuis plus de vingt ans, je crois.
Quant à en parler à d'autres paroissiens, nous allons essayer, c'est assez facile durant les messes en semaines.

Merci de votre conseil ! :vatflag:

Avatar de l’utilisateur
GuilhemMaurice
Quæstor
Quæstor
Messages : 324
Inscription : dim. 20 mars 2011, 18:19
Localisation : France
Contact :

Re: Besoin d'aide (servants d'autel)

Message non lu par GuilhemMaurice » mar. 15 nov. 2011, 20:03

touriste a écrit :Bonjour à tous et à toutes,

J'ai 15 ans, convertie au catholiscisme depuis 5 ans, et je suis servante d'autel dans ma paroisse. Nous sommes 6 servants toutes les semaines (c'est à dire aux messes du samedi, du dimanche à 9h00, du dimanche à 11h00, et durant les vacances, nous venons à toutes les messes de la semaine, donc tous les jours à 9h00), 3 garçons et 3 filles ( plus un autre garçons qui va bientôt venir servir, pour l'instant on l'initie.)
Il se trouve que nous trouvons notre rôle réduit. Actuellement, c'est : la procession d'entrée, avec deux cierges, la procession des offrandes (avec le lavabo, etc...), l'évangile avec les cierges, et la procession de sortie, ainsi que la surveillance des petits qui sont assis dans la chappelle lattérale.
Nous (je parle au nom de la totalité des servants de messe, nous avons rédigé ce mot ensemble) n'avons pas le droit de nous agenouiller devant l'autel et de sonner les clochettes, comme celà ce fait dans d'autres paroisses. La dame responsable des enfants de choeur refuse l'achat d'un encensoir. Motif ? "Ca ne se fait plus !".
Hors, bien sûr que si, celà se fait, c'est même inscrit dans le missel ! Mais elle refuse d'entendre raison... Le prêtre nous a dit ne rien pouvoir faire.
Mais rester debout à l'élevation nous paraît être un manque de respect. Et l'encens, celà permet d'honorer Dieu par l'odorat.
Que faire pour régler ce problème ? Ecrire à l'évèque ? Dans ce cas, comment rédiger la lettre ?

Merci d'avance,

Les servants d'autel.
Bonjour,
C'est très encourageant de voir autant de jeunes prêts à servir la messe, même pendant la semaine. Le fait de ne pas s'agenouiller est très curieux: même dans ma paroisse qui est assez protestantinisée, tous les servants de messe s'agenouillent devant l'autel et il y a une espèce de cloche aussi (enfin, c'est un drôle de truc que je n'avais jamais vu auparavant). Pour l'encensoir, ils ne le sortent malheureusement que pour les grandes occasions, mais on sent que les prêtres sont un peu réfractaires ou alors ils ne savent pas l'utiliser... C'est très dommage.
En tout cas, j'aime bien l'encens et les gestes de respect (agenouillement), car ils montrent bien que nous sommes dans l'attente de Dieu, prêts de le recvoir, dans la reconnaissance de son sacrifice et dans un respect qui lui est dû.
Je pense que votre bonne femme ne prend même pas le temps de lire le missel et l'applique à sa manière, à sa sauce, selon sa lubie. C'est le gros problème des progressistes...

Vous avez tous mes encouragements pour votre volonté de rendre service à la messe en la rendant digne et sacrée.
Bonum est confidere in Domino, bonum sperare in Domino

Avatar de l’utilisateur
Invité
Barbarus
Barbarus

Re: Besoin d'aide (servants d'autel)

Message non lu par Invité » mar. 15 nov. 2011, 22:05

Ah si, la dame a un argument : Ca salit les aubes... Argument lumineux s'il en est. Je ne pense pas, en effet, que quiconque, si ce n'est notre prêtre (c'est un saint prêtre, mais trop timide), ait lu un texte du concile ou une encyclique... Si ce n'est nous, les servants et servantes d'autel !
( Souvent, je me dis que dans toutes les paroisses, il faudrait mettre un jeune dans chaque équipe - liturgique, catéchisme- et tout irait beaucoup mieux.)
Donc, comment faire ?

Quant aux remarques sur l'engagement, je me permet de parler au nom des autres servants d'autel : le fait qu'on accepte tout le monde aux servants (handicapés, comme moi et un autre, fille, garçons même pas encore baptisé...), un esprit de franche camaraderie (et même un amour naissant, entre les deux "vieux"), une foi profonde servie par deux prêtres exceptionnelles dont un qui n'hésitent pas à tancer l'assistance ("Je sais qu'il y en a parmis les catéchistes qui ne croient pas au démons... Hérétiques !"), une même envie de servir le Christ font que le "métier" de servant d'autel est pour nous un grand bonheur !

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7144
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Besoin d'aide (servants d'autel)

Message non lu par Anne » mer. 16 nov. 2011, 4:55

:D C'est avec bonheur que je lis votre message, jeune touriste !

Quelle merveille de voir ainsi s'impliquer des jeunes dans le service d'autel ! :clap:

Vous soulevez un point important à mon sens : on a "évacué" une trop grande partie du rôle des servants*. Je l'ai d'ailleurs mentionné, en passant, comme ça, à la dame qui s'occupe des servants dans ma paroisse et qui était bien triste de ne plus avoir d'enfants ou de jeunes intéressés au service : "ben normal, y ont rien à faire, les pauvres enfants !" (Les nôtres en ont encore moins à faire que ce que vous décrivez, imaginez donc ! :exclamation: ).

Je fais une p'tite prière pour vous, et pour votre bon curé vraiment trop timide pour oser s'imposer :( (mais je peux le comprendre, on connait tous de ces paroissiens dictateurs qui ont le don de vous descendre en flammes à la première occasion). Puisse l'Esprit vous venir tous en aide (ainsi, surtout !, qu'à la dame récalcitrante).

P.S. Je ne vois pas comment les aubes pourraient tant se salir, vu que le choeur ce n'est tout-de-même pas le carré de sable de la cour de récré! :siffle:

*Certains diront que ça va avec le reste, et je serai d'accord, mais c'est un autre sujet... ;)
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Avatar de l’utilisateur
Cgs
Prætor
Prætor
Messages : 2722
Inscription : mar. 24 mars 2009, 14:20
Conviction : Catholique

Re: Besoin d'aide (servants d'autel)

Message non lu par Cgs » mer. 16 nov. 2011, 9:04

touriste a écrit :Ah si, la dame a un argument : Ca salit les aubes... Argument lumineux s'il en est. Je ne pense pas, en effet, que quiconque, si ce n'est notre prêtre (c'est un saint prêtre, mais trop timide), ait lu un texte du concile ou une encyclique... Si ce n'est nous, les servants et servantes d'autel !
( Souvent, je me dis que dans toutes les paroisses, il faudrait mettre un jeune dans chaque équipe - liturgique, catéchisme- et tout irait beaucoup mieux.)
Donc, comment faire ?
Bonjour,

L'argument de la dame est un faux argument car :
:arrow: on peut mettre un tapis devant l'autel où les enfants de choeur s'agenouillent
:arrow: un sol propre ne salit pas plus l'aube que lorsqu'elle prend la poussière dans la sacristie
:arrow: chaque enfant de choeur pourrait laver régulièrement son aube

Proposez-lui ces solutions, et tenez bon !
Cgs
Mes propos qui apparaissent en vert comme ceci indiquent que j'agis au nom de la modération du forum.

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3065
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Besoin d'aide (servants d'autel)

Message non lu par AdoramusTe » mer. 16 nov. 2011, 10:14

Bonjour,
touriste a écrit : Il se trouve que nous trouvons notre rôle réduit. Actuellement, c'est : la procession d'entrée, avec deux cierges, la procession des offrandes (avec le lavabo, etc...), l'évangile avec les cierges, et la procession de sortie, ainsi que la surveillance des petits qui sont assis dans la chappelle lattérale.
D'abord, bravo pour votre engagement au service du Seigneur ! :clap:
Nous (je parle au nom de la totalité des servants de messe, nous avons rédigé ce mot ensemble) n'avons pas le droit de nous agenouiller devant l'autel et de sonner les clochettes, comme celà ce fait dans d'autres paroisses. La dame responsable des enfants de choeur refuse l'achat d'un encensoir. Motif ? "Ca ne se fait plus !".
Hors, bien sûr que si, celà se fait, c'est même inscrit dans le missel ! Mais elle refuse d'entendre raison... Le prêtre nous a dit ne rien pouvoir faire.
Mais rester debout à l'élevation nous paraît être un manque de respect. Et l'encens, celà permet d'honorer Dieu par l'odorat.
Que faire pour régler ce problème ? Ecrire à l'évèque ? Dans ce cas, comment rédiger la lettre ?
Ce n'est pas la peine d'écrire à l'évèque. Il ne fera rien.

La question que je pose est : pouvez-vous passer outre cette dame ? Quel est son rôle dans tout ça ?

J'aurai envie de vous dire : trouvez de l'argent et achetez le matériel (ou empruntez-le) et proposez cela au curé, à la sacristie sans passer par cette dame. Les normes liturgiques sont de votre côté.
Quant à la l'agenouillement à la consécration, faites-le quand même, sans autorisation.

Comprenez. Je ne vous pousse pas à la confrontation à cette dame, mais ça sera soit vous soit elle. Soit elle vous suivra, soit elle laissera tomber quand elle en aura marre de ne plus être écoutée.

Connaissez-vous ce très bon ouvrage ? : Cérémonial de la sainte Messe à l’usage ordinaire des paroisses. (http://www.artegespiritualite.fr/t_Livr ... 53950-.asp)
Consultable en livre ici : http://www.ceremoniaire.net/guide/ceremonial-2002/

Tenez bon !
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7144
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Besoin d'aide (servants d'autel)

Message non lu par Anne » jeu. 17 nov. 2011, 5:17

AdoramusTe a écrit : J'aurai envie de vous dire : trouvez de l'argent et achetez le matériel (ou empruntez-le)
Perso, je serai fortement surprise que l'église ne dispose pas de ce matériel... Si c'est comme j'ai déjà vu ailleurs :siffle: , il y a fort à parier que ça amasse la poussière dans le fond d'une sombre armoire quelque part...
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3065
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Besoin d'aide (servants d'autel)

Message non lu par AdoramusTe » jeu. 17 nov. 2011, 9:37

AnneT a écrit :
AdoramusTe a écrit : J'aurai envie de vous dire : trouvez de l'argent et achetez le matériel (ou empruntez-le)
Perso, je serai fortement surprise que l'église ne dispose pas de ce matériel... Si c'est comme j'ai déjà vu ailleurs :siffle: , il y a fort à parier que ça amasse la poussière dans le fond d'une sombre armoire quelque part...
Ca serait encore mieux !
Néanmoins, il faut tout de même acheter les consommables : encens et charbons.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Michel HOLZ
Ædilis
Ædilis
Messages : 32
Inscription : dim. 06 nov. 2011, 9:43

Re: Besoin d'aide (servants d'autel)

Message non lu par Michel HOLZ » dim. 20 nov. 2011, 11:57

Je résume. Le prêtre qui célèbre ne peut rien faire car le pouvoir est entre le main d'une dame qui ne veut pas : elle ne veut pas que les servants s'agenouillent ni utilisent l'encensoir qui doit bien exister encore quelque part. Son argument pour que ça ne se fasse pas dans cette paroisse, c'est que ça ne se fait plus... dans cette paroisse.

Voici qui devrait pouvoir se régler sur un simple mot du curé. Que le prêtre aille voir le curé et qu'il lui explique qu'il n'y a pas lieu de s'opposer à ce que les servants d'autels accomplissent les gestes (génuflexion, encens, etc) que prévoit la liturgie.


A moins que... à moins le prêtre qui célèbre soit lui-même le curé? Que cette dame qui l'empêche, ce soit justement lui qui l'aurait nommée, ou confirmée sur le poste? Si tel était le cas, cela signifierait deux choses: soit qu'il a abdiqué de son pouvoir entre les mains de cette dame... soit qu'elle lui sert d'excuse facile pour stopper vos élans. Dans un cas comme dans l'autre ce serait bien extravagant. Pouvez-vous nous rassurer sur ce point?

Cependant, je voudrais attirer votre attention sur un point. Il y a probablement une voir deux générations d'écart entre cette dame et vous. Vous aimeriez des manières que vous n'avez pas connues, mais elle si. Elle pourrait, si elle est un peu taquine, vous répondre qu'à la grande époque de l'encens et des génuflexions, il n'y avait pas de filles enfant de choeur, et qu'il fallait être baptisé pour servir à l'autel. C'est du reste toujours ainsi dans les pays restés catholiques. Je relis vos messages attentivement et j'observe que ces règles feraient passer votre groupe de six à deux.

Avatar de l’utilisateur
Sapin
Sacerdos
Sacerdos
Messages : 2324
Inscription : sam. 14 juil. 2007, 15:54
Localisation : Montréal

Re: Besoin d'aide (servants d'autel)

Message non lu par Sapin » dim. 20 nov. 2011, 13:36

Je ne comprends pas que ce soit ici sur ce forum que l'on doit régler ce problème. Que voulez-vous faire face des positions et de points de vue liturgiques d'un curé ou d'une équipe de liturgie qui ne vont pas dans le même sens que les servants de messe d'une paroisse? Est-ce que utiliser l'encensoir à la messe est pour occuper les servants de messe parce qu'il n'ont pas beaucoup de chose à faire? Est-ce la liturgie qui est au service des servants de messe ou plutôt les servants de messe qui sont au service de la liturgie et aussi et surtout du prêtre qui préside la célébration? Que l'on soit pour ou contre les décisions prisent dans cette paroisse concernant l'utilisation de l'encensoir nous ne pouvons rien faire, et personnellement je n'aimerais pas moi-même qu'un forum de discussion vienne me dicter quoi faire ou ne pas faire dans ma paroisse et suggère, sur ce point, d'écrire à l'évêque pour se plaindre surtout pour une question d'encensoir? J'ai toujours dit que les curés passent mais les fidèles restent. Les curés ne sont pas éternels dans les paroisses et leurs (nos) décisions ne sont pas des préceptes éternels et changent avec la venue d'un nouveau curé. Alors patience! et mettez tout cela au pied de la croix et bornez-vous à bien servir la messe et pensez que tout ce que vous faites, vous le faites pour le Seigneur Jésus à son autel, pour le bien du prêtre et du mystère célébré pour le bien de la communauté rassemblée.
Père Guy

"J'attends la résurrection des morts et la vie du monde à venir".
credo

Michel HOLZ
Ædilis
Ædilis
Messages : 32
Inscription : dim. 06 nov. 2011, 9:43

Re: Besoin d'aide (servants d'autel)

Message non lu par Michel HOLZ » dim. 20 nov. 2011, 14:07

personnellement je n'aimerais pas moi-même qu'un forum de discussion vienne me dicter quoi faire
Guy, vous avez bien raison - mais je crois que plus simplement la jeune fille nous exposait son cas pour en venir à sa question "comment rédiger la lettre" qu'elle pensait écrire à son évêque.
bornez-vous à bien servir la messe
C'est justement ce qu'elle tente de faire - et son sensus catholicus, lui dit de s'agenouiller pour bien faire. Cela ne va ni contre les usages encore parfois observés, ni contre la tradition dans le sens le plus noble du terme, ni surtout contre les instructions liturgiques, ni encore (et c'est important) contre ce que voudrait le prêtre qui célèbre?

Dans cette histoire il y a d'une part les usages, la tradition, les instructions et la volonté du célébrant - de l'autre côté il y a ce que veut une dame. Il n'est pas dit que pour "bien servir" il faille suivre la dame, au détriment de tout le reste.

Avatar de l’utilisateur
Sapin
Sacerdos
Sacerdos
Messages : 2324
Inscription : sam. 14 juil. 2007, 15:54
Localisation : Montréal

Re: Besoin d'aide (servants d'autel)

Message non lu par Sapin » dim. 20 nov. 2011, 14:48

Michel HOLZ a écrit :
personnellement je n'aimerais pas moi-même qu'un forum de discussion vienne me dicter quoi faire
Guy, vous avez bien raison - mais je crois que plus simplement la jeune fille nous exposait son cas pour en venir à sa question "comment rédiger la lettre" qu'elle pensait écrire à son évêque.
bornez-vous à bien servir la messe
C'est justement ce qu'elle tente de faire - et son sensus catholicus, lui dit de s'agenouiller pour bien faire. Cela ne va ni contre les usages encore parfois observés, ni contre la tradition dans le sens le plus noble du terme, ni surtout contre les instructions liturgiques, ni encore (et c'est important) contre ce que voudrait le prêtre qui célèbre?

Dans cette histoire il y a d'une part les usages, la tradition, les instructions et la volonté du célébrant - de l'autre côté il y a ce que veut une dame. Il n'est pas dit que pour "bien servir" il faille suivre la dame, au détriment de tout le reste.
Bonjour Michel Holz,

Je suis parfaitement d'accord avec vous, mais nous avons ici qu'un côté de la médaille et une seule version des faits, du pourquoi et du comment, nous en savons tout simplement rien. Et voilà que nous ici sur un forum anonyme, nous allons monter en épingle un fait divers d'une paroisse quelconque en encourageant quelqu'un d'anonyme à écrire à son évêque pour une question dont on connais rien de l'histoire finalement, je trouve cela aberrant! Par expérience en paroisse, je me méfie parfois des plaintes de ci et de ça qui souvent sont rapportées d'une manière et d'une seule façon, et prendre position sans connaître en premier lieu la position et le commentaire du curé de cette paroisse, et pour moi un non-sens, tout simplement! Ces servants de messe n'ont qu'à se rassembler, se mettre d'accord, allez voir leur curé, poser le problème et leurs désirs d'améliorer la liturgie de temps à autre.


Bien à vous
Père Guy

"J'attends la résurrection des morts et la vie du monde à venir".
credo

Avatar de l’utilisateur
Invité
Barbarus
Barbarus

Re: Besoin d'aide (servants d'autel)

Message non lu par Invité » dim. 20 nov. 2011, 14:57

Nous ne savions même pas qu'il y avait une différence entre prêtre et curé... Nous en avons parlé au prêtre aujourd'hui, il a proposé d'en parler avec l'équipe de liturgie. Comme il gère deux messes par jour, tous les enterrements, tous les baptêmes, tous les mariages, un groupe de cathéchisme, le chapelet à la miséricorde, l'angélus médité, il a souvent peu de temps pour écouter les "plaintes" et parfois, on n'ose pas le déranger. Il n'y a pas d'encensoir car notre Eglise avait été volée en 87 :(
Au final, on va éviter de forcer la responsable des servants, et régler ça en discutant. L'autre prètre de la paroisse revient d'Afrique en décembre et devrait bien aider aussi ^^

Ecrire sur un forum comme celà peut sembler exagéré, et c'est sûrement peu chrétiens, mais en étant présent tous les jours durant les vacances, tous les samedi et dimanche, au bout d'un moment, on finit par se "rebeller". Mais ce n'est peut être pas trés bien...

@ Michel Hotz : On nous la fait régulièrement cette blague dans la paroisse ;) "Vous qui voulez plus de traditions, pensez que vous mesdemoiselles, et toi qui boîtes, et toi qui n'es pas baptisé, vous ne pourriez servir !" La responsable nous la sort souvent, mais pour rire, jamais méchamment !

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité