La liturgie bâclée qui vide les églises

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2867
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Désastre liturgique : que faire ?

Message non lu par AdoramusTe » lun. 24 janv. 2011, 10:46

Fleury a écrit :
AdoramusTe a écrit : La FERM a vocation a s'insérer dans le paysage liturgique actuel et non a être une "réserve" (d'indiens ?) protégée.
S'insérer ?
Définition à préciser... :cool:
Ca veut dire que c'est pour tout le monde et pas pour des petites "chapelles".
De bonnes pages sur ce sujet dans "la messe à l'endroit" de l'abbé Claude Barthe aux éditions de l'Homme Nouveau.
Déjà lu.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Avatar de l’utilisateur
Fleury
Censor
Censor
Messages : 149
Inscription : sam. 18 oct. 2008, 10:08
Localisation : Forêt de Rambouillet

Re: Désastre liturgique : que faire ?

Message non lu par Fleury » lun. 24 janv. 2011, 13:12

AdoramusTe a écrit :
Fleury a écrit : S'insérer ?
Définition à préciser... :cool:
Ca veut dire que c'est pour tout le monde et pas pour des petites "chapelles".
Ce serait en effet l'idéal, encore faudrait-il que cette messe soit accordée là où elle est demandée.
J'étais hier à Rambouillet, un peu par curiosité, pour voir où en était l'application du MP SP, il y avait du monde, entre 150 et 200, et bien messe toujours mensuelle.
La messe hebdomadaire y est toujours refusée, bon, si l'on veut entretenir les "réserves indiennes", pourquoi pas ?
C'est en tout cas ainsi que je l'ai compris.

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2867
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Désastre liturgique : que faire ?

Message non lu par AdoramusTe » lun. 24 janv. 2011, 14:26

1/ On ne peut attendre que les choses qui ont été démontées en quarante ans soit remontées en trois ans. Il faut agir avec diplomatie et patience et prier. En tout cas, les initiatives qui ont suivi ces règles semblent porter du fruit (d'après les témoignages que j'ai entendu lors du dernier Réunicatho)
2/ Par charité pour nos frères victimes d'une liturgie "blessée", cette liturgie classique doit être proposée à tous. Ce qui va à l'encontre du principe de réserve indienne.

Je sais que ce n'est pas facile à entendre mais nous faisons partie du même corps, et quand l'un des membres est malade, c'est tout le corps qui est malade.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Avatar de l’utilisateur
Fleury
Censor
Censor
Messages : 149
Inscription : sam. 18 oct. 2008, 10:08
Localisation : Forêt de Rambouillet

Re: Désastre liturgique : que faire ?

Message non lu par Fleury » mar. 25 janv. 2011, 12:05

OK, j'entends le même discours à la maison :D :D :D
Je reconnais avoir une tendance naturelle à être impatient et ce sont ces arguments que ma femme emploie...je passe :fleur:
Nous nous sommes croisés à Réunicatho, c'est d'ailleurs là que j'ai acheté le livre de l'abbé Barthe.

Avatar de l’utilisateur
Et.H
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 434
Inscription : mer. 04 août 2010, 19:03

Re: Désastre liturgique : que faire ?

Message non lu par Et.H » dim. 30 janv. 2011, 13:16

Bonjour,

Pour en revenir au sujet, j'ai pris rendez vous demain avec la personne chargée de la Liturgie dans ma paroisse. Je vais lui parler de tout ce qui ne va pas : dispositions liturgiques, créations étranges... Si, dans chaque paroisse, les gens se mobilisent, les choses changeront peut-être...

J'espère que l'Esprit Saint me donnera le courage de tout dire...

:boxe: La croisade liturgique continue :cheval2:

PS: le prêtre a porté la chasuble que je lui ai offerte aujourd'hui....ça vous change un homme...vraiment :ange:

Théophile
Quæstor
Quæstor
Messages : 390
Inscription : dim. 20 déc. 2009, 19:21

Re: Désastre liturgique : que faire ?

Message non lu par Théophile » sam. 05 févr. 2011, 10:29

Et alors ? :siffle:

Avatar de l’utilisateur
Et.H
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 434
Inscription : mer. 04 août 2010, 19:03

Re: Désastre liturgique : que faire ?

Message non lu par Et.H » dim. 06 févr. 2011, 20:12

Finalement, la personne chargée de la Liturgie m’a très bien reçu et nous avons discuté durant 3h. Je lui ai apporté 3 documents.

- Le premier que j’ai appelé « Esprit de la liturgie » parle de ce qu’est la Liturgie (textes des papes JP II et Benoit XVI).
- Le deuxième document de trois pages était la liste des choses qui n’allaient pas. Ce document était truffé de renvois vers les textes officiels de l’Eglise. J’ai divisé ce document en 4 axes :
- Déroulement de la Liturgie
- Mobilier liturgique
- Ameublement de l’église
- Vie locale
- Un troisième document consistait en la liste des extraits cités.

Enfin, j’ai offert un Cd contenant les textes intégraux en version html (avec renvois automatiques) :
- Sacrosanctum Concilium (constitution dogmatique du Concile Vatican II)
- Présentation Générale du Missel Romain (édition 2002) (appelée PGMR ou IGMR en latin)
- Redemptionis Sacramentum (2004)
- Sacramentum Caritatis de Benoit XVI (2007)
ainsi que :
- le Cérémonial de la sainte Messe à l’usage ordinaire des paroisses (en pdf)
Ce monsieur m’a expliqué que, bien qu’il soit en charge de la Liturgie dans la paroisse depuis 10 ans, il ne connaissait pas les textes que je lui ai donnés. Visiblement, dans le diocèse, on commente bien Benoit XVI à condition que cela ne parle pas de Liturgie ! Il m’a dit aussi qu’il suivait le prêtre et que c’est souvent le prêtre qui est responsable des abus.

Par la suite, j’ai donné les mêmes textes au prêtre à qui j’ai offert une chasuble. Il m’a prévenu que faire ce que je fais est un jeu dangereux… mais tant pis ! Je ne suis rien, juste un fidèle, donc on ne peut pas me faire un tribunal d’inquisition ! J’ai quand même l’impression que le prêtre veut se débarrasser de moi… :-D

Aujourd’hui, je suis allé à la messe…et je me suis rendu compte que ma croisade est loin d’être gagnée… La messe en question était « une messe de la fête des catéchistes » (leur patron est St Vaast dont nous fêtons la fête aujourd’hui). Cette expression montre que, dans ma paroisse, on ne sait pas ce que veut dire « fête ». Les plus beaux abus liturgiques étaient au rendez-vous ! Une horreur ! Le rite infra-ordinaire fut respecté :-D .
[+] Texte masqué
- Procession d’entrée sans le prêtre (resté à l’autel)
- Faux Gloire à Dieu
- Le Psaume a été supprimé pour être remplacé par un chant de caté mimé par les enfants devant l’autel…un spectacle ringard de maternelle grande section… :mal:
- La deuxième lecture a été supprimée :diable:
- L’homélie, depuis l’autel, était extrêmement courte (a-t’elle eu lieu ?)
- Le prêtre a fait beaucoup d’ajouts dans la partie eucharistique… je ne sais pas si la préface était officielle…
- L’agneau de Dieu a été remplacé par « Donne la paix » qui ne parle ni d’agneau, ni de Dieu d’ailleurs
- Fausse anamnèse (Christ était mort ! Christ est vivant ! Christ reviendra ! Alléluia !)
- L’embolisme du Notre Père a été supprimé ("délivre nous de tout mal...") pour pouvoir rester main dans la main durant la doxologie "car c'est à toi...".
- Les catéchistes ont fait la ronde autour de l’autel pour la communion :saint:
- L’ambiance était « J’appelle la maman un tel pour la prière universelle » : un club « Tupperware ». C’était ni recueilli, ni beau et surtout ringard. :zut:
- Il y avait plein d’autres choses étranges mais cela reste du détail…
- Enfin cette fois-ci, il y avait une prière pénitentielle contrairement à la dernière fois.Point positif !
En gros pour l’instant, mes efforts n’ont pas vraiment porté de fruits…. Le prêtre a néanmoins porté sa chasuble…mais à l’envers ! Il n’a pas vu qu’il y avait un sens… Il a mis le dos devant…cela n’a rien de grave, c’est juste inesthétique. Je lui ai dit à la fin de la messe.
Je vais essayer d'adopter une nouvelle tactique...tout en laissant mijoter les gens un peu, le temps de réfléchir !

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7110
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Désastre liturgique : que faire ?

Message non lu par Anne » lun. 07 févr. 2011, 2:44

Ainsi, selon lui, vous jouez à un jeu dangereux ?! :exclamation:

Sans blague !

Et, à part la perspective de voir un bûcher apparaître dans votre futur plus ou moins lointain :irma: (ce qui est quand même peu probable), quel est ce jeu dangereux auquel vous jouez, d'après vous ?
:sonne:
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Avatar de l’utilisateur
Invité
Barbarus
Barbarus

Re: Désastre liturgique : que faire ?

Message non lu par Invité » lun. 07 févr. 2011, 22:54

Et.H a écrit : Le rite infra-ordinaire fut respecté :-D .
:-D

Avatar de l’utilisateur
Et.H
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 434
Inscription : mer. 04 août 2010, 19:03

Re: Désastre liturgique : que faire ?

Message non lu par Et.H » lun. 07 févr. 2011, 23:41

Bonjour Anne,

A partir du moment où on ne respecte pas les textes de l’Eglise, cela veut dire que l’on apporte sa propre créativité…C’est finalement une forme d’orgueil que de se dire « Tiens, on va faire ça dimanche prochain… ». Mon arrivée avec les textes officiels de l’Eglise peut blesser l’orgueil de certains (je ne vise personne en particulier) et m’attirer leurs foudres.

Maintenant comme je disais, je suis un simple laïc. Je ne pense pas que l’on peut m’interdire d’assister à la messe. Comme je n’ai aucune fonction, je ne risque pas d’être humilié et viré après un procès d’inquisition (croyez-moi ces procès existent…)

De plus, disons que les relations entre les laïcs ne sont pas forcément très bonnes. Je risque de créer des divisions.
Le prêtre, garant de l'unité paroissiale, rique de se faire taper sur les doigts.

C’est pour cela qu’il faut agir avec charité et vérité…

Avatar de l’utilisateur
Et.H
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 434
Inscription : mer. 04 août 2010, 19:03

Re: Désastre liturgique : que faire ?

Message non lu par Et.H » lun. 14 mars 2011, 23:35

Grande nouveauté ! Dans ma paroisse, le Carême a pour couleur liturgique le vert....Bien sûr, la chasuble est proscrite.

Sans commentaire....je n'en peux plus... :mal:

Seigneur Jésus, envoie-nous des prêtres, des vrais prêtres... pas des rigolos, des managers ou des hommes politiques... Envoie-nous des curés d'Ars, des St Jean Bosco, des St Vincent de Paule...Amen

Avatar de l’utilisateur
Chris Prols
Barbarus
Barbarus

Re: Désastre liturgique : que faire ?

Message non lu par Chris Prols » mar. 15 mars 2011, 19:19

Seigneur Jésus, envoie-nous des prêtres, des vrais prêtres... pas des rigolos, des managers ou des hommes politiques... Envoie-nous des curés d'Ars, des St Jean Bosco, des St Vincent de Paule...Amen
Bref, des prêtres qui, s'ils ne sont pas saints, au moins soient validement ordonnés...

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9035
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Désastre liturgique : que faire ?

Message non lu par PaxetBonum » mar. 15 mars 2011, 22:10

Et.H a écrit :Grande nouveauté ! Dans ma paroisse, le Carême a pour couleur liturgique le vert....Bien sûr, la chasuble est proscrite.

Sans commentaire....je n'en peux plus... :mal:

Seigneur Jésus, envoie-nous des prêtres, des vrais prêtres... pas des rigolos, des managers ou des hommes politiques... Envoie-nous des curés d'Ars, des St Jean Bosco, des St Vincent de Paule...Amen

Il serait temps que vous vous rendiez à une messe catholique !
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Et.H
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 434
Inscription : mer. 04 août 2010, 19:03

Re: Désastre liturgique : que faire ?

Message non lu par Et.H » lun. 21 mars 2011, 21:50

Bonsoir,

Dans ma paroisse, dimanche c’était la « messe des familles » : comprenez massacre liturgique. A côté des abus habituels (suppression de la deuxième lecture, suppression de l’embolisme, trafiquage de la PE, bla bla pas terrible…), il y a eu des innovations ! Du premier choix !

Les enfants et le prêtre sont entrés en « procession » depuis le fond de l’église tandis que la première lecture était lue (qui parlait d’Abraham partant de son pays pour se mettre en route) …et hop une pierre, deux coups ! On supprime le chant d’entrée et la première lecture prend sa place.

Ensuite, la messe a commencé. Il y eu un psaume (ouf !), l’évangile et il y a eu un temps de réflexion après. Nous nous avons réfléchi en groupe et là…rien ! Pas de capitalisation, pas d’enseignement du prêtre. Il y a quand même eu des témoignages après le Credo… Ensuite, nous eu droit à une prière péni-verselle. C’était un curieux mélange entre une prière universelle et une prière pénitentielle…

Enfin voilà, les abus liturgiques se portent bien et ils se renouvellent…mais moi je n’en peux plus.

Avatar de l’utilisateur
archi
Prætor
Prætor
Messages : 1696
Inscription : jeu. 22 mai 2008, 14:57

Re: Désastre liturgique : que faire ?

Message non lu par archi » lun. 21 mars 2011, 22:06

Et.H a écrit :Enfin voilà, les abus liturgiques se portent bien et ils se renouvellent…mais moi je n’en peux plus.
J'ai la même réflexion que PaxEtBonum: allez à une messe catholique. Ou même à une liturgie orthodoxe si vous voulez, mais une liturgie digne de ce nom la Parole de Dieu est transmise à travers la liturgie, où le Saint Sacrifice est offert de façon digne, une liturgie qui vous mette au contact des Mystères Sacrés.

Si c'est pour vous énerver à subir des clowneries en lieu et place de la liturgie de l'Eglise, il vaut mieux que vous vous absteniez... peu importe l'obligation, il ne peut y avoir d'obligation à assister à des clowneries sacrilèges, et la 1ere loi dans l'Eglise est le Salut des âmes.

Si vous n'avez vraiment rien d'autre, honorez le dimanche par la récitation privée de l'Office divin. C'est de toutes façons une très bonne idée.

In Xto,
archi.
Nous qui dans ce mystère, représentons les chérubins,
Et chantons l'hymne trois fois sainte à la vivifiante Trinité.
Déposons maintenant tous les soucis de ce monde.

Pour recevoir le Roi de toutes choses, Invisiblement escorté des choeurs angéliques.
Alléluia, alléluia, alléluia.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités