Habillement des religieuses

Avatar de l’utilisateur
Milla
Barbarus
Barbarus

Habillement des religieuses

Message non lu par Milla » ven. 08 mai 2015, 9:57

Bonjour,

Dans Port du voile au travail: un casse-tête juridico-religieux, pierresuzanne a écrit :
pierresuzanne a écrit :Or, le voile n'est qu'un bout de tissu ! Ce qui est important, c'est ce qu'il représente !
Le voile des bonnes sœurs ne concerne qu'elles. Pour être bonnes sœurs, il faut tout de même accepter le célibat, la pauvreté et l'obéissance..... On peut dire que leur voile, il faut le mériter ! [...] le voile des religieuses n'a pas la même signification. C'est juste la survivance d'une mode vestimentaire du Moyen Âge. Il ne symbolise que la pérennité d'un ordre religieux, ... que l'ancienneté d'une spiritualité.
Et en fait, je suis étonnée de lire que le voile que portent les religieuses catholiques n'est "que" la survivance d'une mode vestimentaire moyenâgeuse (qui daterait de... ?). Il n'y a donc aucune signification spirituelle ou religieuse particulière derrière ? Est-ce qu'il y a des moniales qui ne portent pas le voile ?

Merci !

Avatar de l’utilisateur
pierresuzanne
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 636
Inscription : dim. 11 mai 2014, 8:33

Re: Le voile des religieuses

Message non lu par pierresuzanne » ven. 08 mai 2015, 20:20

Le voile des femmes n'est pas une prescription de Jésus.
Le voile est effectivement une habitude vestimentaire.
Paul a commandé aux Corinthiennes de se voiler, mais c'était surtout une façon de leur dire de ne pas s'habiller en prostituées. En effet, les Corinthiennes non voilées étaient prostituées, du temps de Paul à Corinthe.

Au Moyen Âge, les vêtements féminins étaient tout comme ceux des religieuses des ordres cloîtrés.... quoique plus élégants et plus coquets.

Il est bien possible que les religieuses tiennent à leurs vêtements pour de multiples raisons :
-le plaisir d'un beau vêtement qui rappelle l'ancienneté de leur ordre
-le coté pratique pour prier et se tenir chaud dans les vieilles églises un peu froides.
- l'unité avec leurs sœurs, qui portent le même vêtement. Cela fait partie de leur vœu de pauvreté.

Depuis Vatican II, les tenues des religieuses se sont simplifiées. Elles sont même parfois en civil : jupes - pull-over, en particulier dans les ordres séculiers (non cloîtrés).

En fait, le vêtement des religieuses et leur voile sont une tradition, bien davantage qu'une prescription divine. Jésus n'a fait aucun commentaire sur la chevelure déployée de Marie de Béthanie.
L'archéologie et la science peuvent-elles nous apprendre la vérité sur nos religions ?Télécharger gratuitement en copiant collant : https://onedrive.live.com/redir?resid=83935C97F75476A6!103&authkey=!AC2tYNawNpXvvR8&ithint=folder%2cpdf
HISTOIRE ILLUSTRÉE DES MONOTHÉISMES

Avatar de l’utilisateur
Milla
Barbarus
Barbarus

Re: Le voile des religieuses

Message non lu par Milla » sam. 09 mai 2015, 16:26

Bonjour,

Merci pierresuzanne. Est-ce que vous avez des références bibliographiques à m'indiquer ?

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9336
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Le voile des religieuses

Message non lu par Cinci » sam. 09 mai 2015, 19:08

«... la tenue des religieux touche à tous les sens du mot tenue : vêtement et manière de se comporter. La personne humaine étant un tout, l'ensemble de son comportement traduit une certaine manière de voir et de hiérarchiser les choses, peut-être même un certain rapport au corps et à la sexualité. Certes, l'intérieure compte davantage que l'extérieur, mais nous sommes ainsi fait que l'intérieur est éduqué par les actes extérieurs. Le style extérieur d'une communauté montre quelque chose de son tonus spirituel.

[...]

La prise d'habit marque l'entrée au noviciat, après une semaine de retraite spirituelle. La sobriété de la cérémonie ne parvient pas à cacher l'impact de l'événement : on revêt, sinon le Christ que l'on a déjà revêtu le jour de notre baptême et pour l'éternité, du moins l'habit de lumière et d'ombre de l'Ordre des Prêcheurs. Cet habit blanc et noir ajoute à son ampleur médiévale l'éclat de ses couleurs. Dans son genre, il passe pour beau et seyant; mais l'émotion qu'il déclenche est bien plus qu'esthétique, elle est celle de ce que cet habit signifie, la consécration de soi au Christ, comme le rappelle Vatican II. A la consécration à Dieu s'ajoute l'appartenance à un famille religieuse et spirituelle donnée. L'habit fait le moine, car il contribue à lui rappeler qui il est et qui il doit être.»

Source : Thierry-Dominique Humbrecht, La vocation dominicaine, pp. 35; 116 (cf Vatican II, Décret sur la rénovation et l'adaptation de la vie religieuse, chapitre 17)

Avatar de l’utilisateur
pierresuzanne
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 636
Inscription : dim. 11 mai 2014, 8:33

Re: Le voile des religieuses

Message non lu par pierresuzanne » dim. 10 mai 2015, 20:03

Milla a écrit :Bonjour,

Merci pierresuzanne. Est-ce que vous avez des références bibliographiques à m'indiquer ?

J'ai bien quelques citations de la Bible.

Six jours avant la Pâque juive qui sera la dernière, Jésus est à Béthanie chez ses amis, Lazare, Marthe et Marie qui sont frère et sœurs. Jean raconte : « On lui fit un repas, Marthe servait. Lazare était l'un des convives. Alors Marie, prenant une livre d'un parfum de nard pur, de grand prix, oignit les pieds de Jésus et les essuya avec ses cheveux : et la maison s'emplit de la senteur du parfum. » (Jean 12, 1-8). Jésus ne fera aucune remarque à Marie au sujet de sa chevelure déployée. Le voile n'est donc pas une prescription divine.

Concernant les épîtres de Paul, voilà ce qu'on y trouve :

La Lettre de Paul aux Corinthiens suscite toujours la controverse. En effet, il y conseille aux femmes de se voiler : « Voilà pourquoi la femme doit avoir sur la tête un signe de sujétion, à cause des anges » (1 Co 11, 11).
Les Corinthiennes non voilées étaient des prostituées. En fait, la femme doit être décente, mais l’expression de cette décence n'est pas institutionnalisée. En effet, voilà ce que dit Paul ailleurs : « Que les femmes aient une tenue décente ; que leur parure, modeste et réservée, ne soit pas faite de cheveux tressés, d'or, de pierreries, de somptueuses toilettes, mais plutôt de bonnes œuvres, ainsi qu'il convient à des femmes qui font profession de piété. » (1 Tim 2, 9-10).
Cela est exactement confirmé par Pierre (1 Pi 3, 3-4).

De nos jours, le conseil de pudeur demeure. À chaque culture d'en déterminer l'expression.

Quant aux références concernant l'habillement au Moyen Age, il suffit de regarder les œuvres d'art pour savoir que les femmes (et les hommes aussi d'ailleurs) avaient toujours un petit quelque chose sur la tête : le chauffage central n'existait pas !

La tenue des religieuses n'est donc pas une prescription divine, mais c'est un vêtement emblématique qui porte une riche signification. Tout le monde sait reconnaître une religieuse, ou un moine. C'est donc un témoignage.
Par ailleurs, même si les religieuses sont cloîtrées et que personne ne les voit, je suis convaincu qu'il y a une esthétique et une joie à porter ces vêtements qui représentent leurs ordres. Pourquoi se priver de beauté ?
L'archéologie et la science peuvent-elles nous apprendre la vérité sur nos religions ?Télécharger gratuitement en copiant collant : https://onedrive.live.com/redir?resid=83935C97F75476A6!103&authkey=!AC2tYNawNpXvvR8&ithint=folder%2cpdf
HISTOIRE ILLUSTRÉE DES MONOTHÉISMES

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9336
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Le voile des religieuses

Message non lu par Cinci » dim. 10 mai 2015, 22:17

Est-ce qu'il y a des moniales qui ne portent pas le voile ? - Milla
Les soeurs cloîtrées comme les carmélites portent un habit religieux. Pour les autres, c'est assez variable. Les soeurs de la Congrégation de Notre-Dame au Québec par exemple portent des vêtements civils, encore que l'on pourrait se douter qu'il s'agit de soeurs : tenue sobre, décente, classique, aucun clinquant, avec souvent une croix en évidence, etc. Il existe parfois aussi des frères ou des soeurs qui sont tels des membres externes (qui font des voeux) mais qui ne vivent pas en communauté. Ces derniers sont habillés comme vous et moi, bien qu'ils vont porter une croix sur eux habituellement, parfois même un scapulaire dessous la tenue civile ordinaire.

On pourrait dire que les pièces vestimentaires religieuses dans l'Église ne servent pas à isoler la personne comme à signifier un lien spirituel ou un engagement particulier auprès d'une certaine famille spirituelle. Le tissus sert d'appui pour concrétiser une certaine fidélité à respecter, encore que cet appui peut être pratiquement immatériel.

Pour la petite histoire, remarquez qu'il y a du sens à ce que les soeurs de la Congrégation de Notre-Dame ne portent pas d'habits spéciaux, alors que cette communauté de soeurs aura été - innovatrice - la première dans toute l'histoire de France à obtenir l'autorisation de passer la clôture, c'est-à-dire de permettre à ses membres féminins de circuler librement dans tout le pays. Ce fut une particularité de cette nouvelle communauté de soeurs installées alors en Nouvelle-France au XVIIe siècle.

Avatar de l’utilisateur
Rose blanche
Barbarus
Barbarus

Couleur de vêtement des religieuses

Message non lu par Rose blanche » sam. 02 sept. 2017, 22:30

Bonjour tout le monde,

Depuis longtemps déjà, je suis intriguée par la couleur de vêtements des religieuses. Je ne comprends pas pourquoi les religieuses utilisent du noir. Pour moi le noir symbolise la tristesse, le deuil mais peut-être que dans les religions la symbolique de cette couleur diffère de ce qu’elle nous renvoie. Certaines sont tout en noir et d’autres en noir et blanc. Toutefois, lors de reportage à la télévision, j’ai pu voir que certaines communautés n’utilisaient pas cette couleur mais était en blanc bleu ou marine. Si une personne pouvait m’éclairer sur le choix de cette couleur. Je précise que ma question n’est pas un jugement mais juste une interrogation. Malheureusement, en faisant des recherches sur internet, je n’ai pas trouvé de réponse sur le choix de cette couleur.

Merci à tous ceux et celles qui m’apporteront une réponse.

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4214
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Couleur de vêtement des religieuses

Message non lu par Kerniou » dim. 03 sept. 2017, 1:17

Les congrégations religieuses choisissent des vêtements différents pour se différencier les unes des autres. Elles donnent un sens à la forme et à la composition de la tenue, vêtement et voile, comme à la couleur choisie, sachant que le vêtement doit éviter la coquetterie. Il faudrait vous renseigner auprès des communautés.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1055
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Couleur de vêtement des religieuses

Message non lu par Altior » dim. 03 sept. 2017, 18:33

Rose blanche a écrit :
sam. 02 sept. 2017, 22:30
Bonjour tout le monde,


Depuis longtemps déjà, je suis intriguée par la couleur de vêtements des religieuses. Je ne comprends pas pourquoi les religieuses utilisent du noir. Pour moi le noir symbolise la tristesse, le deuil mais peut-être que dans les religions la symbolique de cette couleur diffère de ce qu’elle nous renvoie. Certaines sont tout en noir et d’autres en noir et blanc.
Vous avez raison, la même signification garde le noir en liturgique aussi. C'est la couleur des vêtements d'une Messe de requiem, c'est la couleur du Vendredi Saint. Elle signifie la mort, le deuil. C'est justement pour cela que beaucoup de moines et de religieuses portent le noir, car l'option pour la vie en tant que moine ou moniale est, en essence, une option de vivre en état angélique dès cette vie terrestre. Pour cela, il faut mourir pour le monde. C'est comme si le moine montait sur la croix avec Jésus Christ.

Le blanc signifie la pureté.

D'autres religieux et religieuses portent d'autres couleurs qui, comme dit Kerniou plus haut, ont autre signification symbolique. Par exemple les sœurs de la miséricorde (ordre fondé par la Bx Marie de Calcutta) portent du bleu.

Mais attention! Il ne faut pas confondre les moines/moniales avec les religieux/religieuses. Les religieux/religieuses (comme les franciscains, les jésuites, les dominicains) ne sont pas des moines/moniales, leurs idée centrale n'est pas de vivre en état angélique dès ce monde, n'est pas de mourir pour le monde, mais de vivre en communauté évangélique. C'est pourquoi il choisissent souvent d'autres couleurs que le noir. Il peuvent porter du noir (les jésuites par ex), tout comme d'autres couleurs (par exemple cette couleur spécifique des capucins qui est devenu un nom commun).

D'ailleurs c'est un peu vrai pour la plupart des moines aussi. Les bénédictins, qui forment probablement la plupart des moines, n'ont pas d'habit commun pour tous, mais chaque monastère a ses propres habits. En noir ou noir et banc le plus souvent, mais, en principe, le supérieur peut décider le port de jeans at alors toute l'abbaye doit porter des jeans. C'est cela la tradition bénédictine. C'est pourquoi parler d'un ordre bénédictin n'est pas correcte. On peut parler d'une règle bénédictine, mais non pas d'un ordre.

Fraternellement en Christ,
A.

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10546
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Couleur de vêtement des religieuses

Message non lu par Fée Violine » dim. 03 sept. 2017, 20:09

Altior, il me semble que vous généralisez trop en voyant un lien entre la couleur noire et la vie monastique. Il y a plein d'autres ordres que les bénédictins, et qui portent des couleurs différentes. Ainsi les carmélites sont habillées en marron (avec un voile noir), les clarisses en gris, sans doute pour des raisons pratiques.

Le blanc ne signifie pas spécialement la pureté. Les dominicains et dominicaines sont en blanc pour des raisons historiques et ont gardé cette tradition, c'est d'ailleurs pour cela que les papes sont en blanc à cause d'un pape dominicain (st Pie V, au XVIe siècle). Au départ, c'était simplement la couleur de l'habit des chanoines d'Osma (ville d'Espagne), dont faisait partie st Dominique et quand il a fondé son ordre, les autres se sont habillés comme lui.
les sœurs de la miséricorde (ordre fondé par la Bx Marie de Calcutta) portent du bleu.
Je suppose que vous voulez parler des Missionnaires de la Charité, fondées par ste Teresa de Calcutta ? Elles sont habillées en blanc (la couleur du deuil, en Inde, donc l'équivalent du noir pour nous) avec un liséré bleu sur leur voile (à cause de la Vierge Marie).

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1055
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Couleur de vêtement des religieuses

Message non lu par Altior » dim. 03 sept. 2017, 22:51

Fée Violine a écrit :
dim. 03 sept. 2017, 20:09
Je suppose que vous voulez parler des Missionnaires de la Charité, fondées par ste Teresa de Calcutta ?
Oui, c'est exact, c'est d'elles que je voulais parler. Merci de m'avoir attiré l'attention sur cette confusion.

Par ailleurs, voici un article sur le symbolisme des couleurs: http://lalumierededieu.eklablog.com/le- ... rs-p772724

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité