Missel du rite tridentin

jeanbaptiste
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3130
Inscription : mer. 30 avr. 2008, 2:40

Re: Missel du rite tridentin ?

Message non lu par jeanbaptiste » jeu. 30 juil. 2009, 21:03

Je ne souhaite étiqueter personne, ni mener personne au bucher. Je croyais sincèrement que vous étiez lefebvriste. Vous me dites que vous ne l'êtes pas. Très bien.
St. François d’Assise avait du panache… Le Christ avait du panache… St. Paul, St. Jean-Baptiste, etc… Oui, quand on croit à la vérité, on témoigne de la vérité. Le panache va avec.
Je n'ai jamais dit le contraire. Lorsque je dis que je ne sacrifierai pas le panache à la vérité c'est par rapport à votre intervention précise sur ce sujet. Ma phrase n'a de sens que dans ce contexte bien précis.
Foi… Liturgie… vous n’auriez pas tendance à tout confondre ?
Non, car il s'agissait pour moi de montrer l'inanité de votre raisonnement, pas autre chose.
Une habitude, apparemment, dès que le débat frôle le concile Vatican II. Les sceptiques sont vite suspects d’hérésie !
Vous surinterprétez. Vous n'avez pas compris que je m'en prenais à votre raisonnement, je n'ai jamais prétendu ou sous-entendu que vous étiez hérétique.
Mais vous ne devez pas ignorer les nombreux témoignages de gens qui disent avoir cessé complètement la pratique à cause des nouveautés.
Je ne le nie pas. Ce que je nie depuis le début c'est l'idée selon laquelle les "nouveautés" sont intrinsèques au missel de Paul VI. Nous tournons en rond.
Et laissez-moi vous dire que si on n’avait pas habitué les gens à l’idée d’une Eglise où on fait ce qu’on veut comme on veut, et qui n’affirme plus son enseignement avec PANACHE, ils n’en seraient sûrement pas à dire de telles fantaisies.
Premièrement, je suis d'accord avec vous. Deuxièmement je n'apprécie guère l'emphase mise sur le terme de panache qui semble pour le coups sous-entendre des choses peu appréciable me concernant fondée sur une incompréhension totale de mes propos.

Mais je vous en prie, arrêtons-nous là, nous sommes d'accord sur l'essentiel, vraiment. Il ne reste que cette histoire de missel.

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5864
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Missel du rite tridentin ?

Message non lu par coeurderoy » ven. 31 juil. 2009, 8:02

Rigolo (et sympa) votre échange ! Par panache vous pensiez "honneur" sans doute car ce mot me fait penser au pauvre Cyrano. Je ne pense pas que ni le Christ ni François d'Assise
aient eu du panache (j'apprécie pourtant ceux qui en ont, et suis parfois pratiquant...) : courage de la vraie charité plutôt non ? celle de la Vérité souvent, et de la sainte impertinence chère à Bernanos...Car, selon l'esprit du monde, ce n'est pas du panache que pardonner à la femme adultère, à un ennemi, ou déposer le baiser au lépreux... François y a acquis mépris et rejet...
Ceci dit nous manquons pas mal de Cyranos ces temps-ci !
:cyrano:
Dernière modification par coeurderoy le dim. 02 août 2009, 14:55, modifié 1 fois.
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

jeanbaptiste
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3130
Inscription : mer. 30 avr. 2008, 2:40

Re: Missel du rite tridentin ?

Message non lu par jeanbaptiste » ven. 31 juil. 2009, 10:29

Oui, il me semble que le terme de panache ne soit pas ici très bien employé ;) Mais qu'importe, je crois que nous nous sommes entendus sur ce qu'il signifiait dans ce contexte précis.

Avatar de l’utilisateur
philémon.siclone
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1825
Inscription : lun. 13 juil. 2009, 0:58
Localisation : Ciel-sur-Mer

Re: Missel du rite tridentin ?

Message non lu par philémon.siclone » dim. 02 août 2009, 14:23

Je maintiens ma terminologie. Oui, le Christ sous les jets de pierres, les insultes, les crachats et les coups, avait du panache. Cela n'a rien à voir avec l'honneur. Et même plutôt, comme vous avez raison de le souligner, le panache va souvent avec le déshonneur, la vindicte populaire, la honte publique. C'est lui, le Christ, qui avait raison, et ses détracteurs qui avaient tort, et c'est cela avoir du panache : témoigner de la vérité, même si cela doit coûter la vie et l'infâmie, témoigner fermement, avec courage, en gardant son calme et sa dignité, et sans se dérober, et marcher au supplice tout en pardonnant de bon coeur à la foule ignoble. Le panache, c'est le mépris pour la convenance hypocrite, c'est le mépris pour la sécurité que procure la lâcheté, c'est le mépris de la mort. La beauté du geste, la noblesse du courage, et toujours et encore le témoignage de la vérité : voilà ce qu'est le panache.

St François avait du panache, lorsqu'il vivait dans la nudité, le froid, la faim, au mépris des richesses, et conspué par les "braves gens". St Jean-Baptiste avait du panache quand il sermonait les puissants, jusqu'à son exécution dans sa prison. St Paul avait du panache lorsqu'il enseignait les chrétiens, lorsqu'il fuyait ses ennemis (oui, même dans la fuite) dans sa corbeille desendue le long des remparts, et lorsque son navire faisait naufrage, ou lorsqu'aveugle on le menait par la main.

Mais les braves et honnêtes gens, la foule qui crie "à mort" sans rien risquer, l'argent que l'on verse pour acheter un silence ou une trahison, et les mots que l'on censure pour ne pas choquer les bien-pensant au détriment de la vérité et du salut des âmes, tout cela c'est le contraire du panache. Je ne vois pas quel autre mot employer.
Anima nostra sicut passer erepta est de laqueo venantium
Laqueus contritus est, et nos liberati sumus

Notre âme s'est échappée comme un passerau du filet de l'oiseleur,
Le filet s'est rompu, et nous avons été délivrés.
Ps. 123

Avatar de l’utilisateur
Popeye
Le vrai marin
Le vrai marin
Messages : 707
Inscription : sam. 19 nov. 2005, 12:31

Re: Missel du rite tridentin ?

Message non lu par Popeye » dim. 02 août 2009, 15:24

J'apprécie grandement les interventions de notre égyptologue distingué, un peu plus à l'ouest .


Image

Harfang
Persona
Persona
Messages : 1427
Inscription : mar. 09 sept. 2008, 23:45

Re: Missel du rite tridentin ?

Message non lu par Harfang » lun. 31 août 2009, 17:09

Bonjour, pour revenir au sujet, je suis moi aussi en pleine découverte de la liturgie tridentine et grâce à Dieu l'Institut du Christ Roi Souverain Prêtre en célèbre près de chez moi. Seulement je suis un peu perdu avec tout ces missels et ces versions. Le prêtre qui m'a répondu au téléphone m'a dit qu'on y célébrait des messe selon le rite Saint Pie V, j'ai suivi un peu les liens donné mais j'hésite car j'aimerai aussi un missel complet dans lequel on puisse trouver le temporal, le sanctoral et les offices du soir.

Celui-ci est-il donc fait pour moi ?

Etant un "nul" en la matière j'attend vos conseils et/ou vos liens vers des missels à acheter en complément de ceux en début de post.

Merci d'avance.
« O Crux Ave Spes Unica ! »
http://vidi-aquam.blogspot.com/

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3043
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Missel du rite tridentin ?

Message non lu par AdoramusTe » lun. 31 août 2009, 17:54

Harfang a écrit : Celui-ci est-il donc fait pour moi ?
Oui.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Avatar de l’utilisateur
Sapin
Sacerdos
Sacerdos
Messages : 2324
Inscription : sam. 14 juil. 2007, 15:54
Localisation : Montréal

Re: Missel du rite tridentin ?

Message non lu par Sapin » mar. 01 sept. 2009, 0:08

Je possède un exemplaire de ce missel romain quotidien complet latin-français de Ste-Madeleine. Il est très bien fait, complet, je le recommande.
Père Guy

"J'attends la résurrection des morts et la vie du monde à venir".
credo

jeanbaptiste
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3130
Inscription : mer. 30 avr. 2008, 2:40

Re: Missel du rite tridentin ?

Message non lu par jeanbaptiste » mar. 01 sept. 2009, 0:42

Vous pouvez également regarder :

Missel de Dom Lefebvre (bénédictin) :http://www.priceminister.com/offer/buy/ ... ncien.html

Missel Feder (jésuite) : http://www.priceminister.com/offer/buy/ ... Livre.html

Je les possède tous les deux, ils sont très bons.

Le missel édité par le Barroux (bénédictin) (préface de Ratzinger, ça ne se refuse pas ;) ): http://www.clic3s.org/paiement/pai_barr ... 51.66.179#

Je ne le connais pas, mais il a bonne réputation.

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3043
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Missel du rite tridentin ?

Message non lu par AdoramusTe » mar. 01 sept. 2009, 11:16

jeanbaptiste a écrit : Le missel édité par le Barroux (bénédictin) (préface de Ratzinger, ça ne se refuse pas ;) ): http://www.clic3s.org/paiement/pai_barr ... 51.66.179#

Je ne le connais pas, mais il a bonne réputation.
Oui, et tout particulièrement parce qu'il a été purgé de toutes les prières et autres dévotions dégoulinantes de piété du XIXème siècle.

Un inconvévient par contre : le kyriale en notation musicale moderne.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

deniserp
Quæstor
Quæstor
Messages : 200
Inscription : ven. 04 janv. 2008, 0:35

Re: Missel du rite tridentin ?

Message non lu par deniserp » dim. 25 oct. 2009, 23:35

Pour ma part, je viens d'aller aujourd'hui pour la première fois à la paroisse Saint-Eugène/Sainte Cécile à Paris parce que je voulais découvrir la FERM. J'ai été frappé par la qualité de la liturgie et si je ne suis pas venu avec un missel, je me suis tout de même retrouvé dans le livret de messe, je n'étais pas trop perdu. J'aimerai beaucoup vivre cette liturgie au sein de ma paroisse mais je n'ose pas demander malgré le Motu Proprio Summorun Ponctificum de 2007. Quoiqu'il en soit, cela a vraiment été une expérience très enrichissante pour moi.

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3043
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Missel du rite tridentin ?

Message non lu par AdoramusTe » lun. 26 oct. 2009, 0:59

Il faudrait que cette forme soit proposée dans toutes les paroisses et pas simplement pour ceux qui la demandent. C'est bien ce qu'a réaffirmé Mgr Pozzo, nouveau secrétaire de la commission Ecclesia Dei. C'est un trésor qu'il faut continuer à perpétuer, qui nous permet de savoir d'où nous venons. Une oeuvre de salut, somme toute !
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

deniserp
Quæstor
Quæstor
Messages : 200
Inscription : ven. 04 janv. 2008, 0:35

Re: Missel du rite tridentin ?

Message non lu par deniserp » mar. 27 oct. 2009, 19:10

Je veux bien, mais le problème c'est que cela ne nous est pas proposé. De plus, je veux bien essayer de travailler à promouvoir cette forme liturgique au sein de ma paroisse, mais vous avouerez tout de même que cela est difficile tant il y'a de préjugés non seulement sur la langue latine (alors que l'on sait très bien que ces préjugés sont faux), mais aussi à mon avis sur la forme liturgique elle-même. La solution serait sans doutes de dire à ces gens là que nous ne voulons pas non plus supprimer la forme ordinnaire de la paroisse. Ce qui à mon avis correspond plus à la peur des fidèles qui croient que la FERM si elle était célébrée dans la paroisse va remplacer la FERM.

Avatar de l’utilisateur
Cgs
Prætor
Prætor
Messages : 2722
Inscription : mar. 24 mars 2009, 14:20
Conviction : Catholique

Re: Missel du rite tridentin ?

Message non lu par Cgs » mar. 27 oct. 2009, 19:48

Bonsoir,

N'y a-t-il pas aussi un problème sur la formation des prếtres ? Combien de prêtres diocésains, aujourd'hui, sont capables de célébrer la Sainte Messe en FERM ? A-t-on des chiffres sur là-dessus ? Est-ce que cette liturgie est étudiée obligatoirement au séminaire ?

Bien à vous,
Cgs
Mes propos qui apparaissent en vert comme ceci indiquent que j'agis au nom de la modération du forum.

Avatar de l’utilisateur
Théophane
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1996
Inscription : sam. 22 janv. 2005, 14:18
Conviction : Catholique
Localisation : France

Missel tridentin

Message non lu par Théophane » dim. 19 sept. 2010, 17:52

Il me semble qu'il faut différencier la FSSPX de l'ICRSP, parce que ce dernier fait partie de l'Église catholique et est fidèle à son magistère. Quant à l'application correcte du Concile, il va de soi que les abus liturgiques et les approximations doctrinales n'en font pas partie. Néamoins, même s'il est légitime d'utiliser le missel de saint Pie V, celui qui veut être en communion avec l'Église doit aussi reconnaître et adhérer au nouveau missel, celui de Paul VI
« Être contemplatifs au milieu du monde, en quoi cela consiste-t-il, pour nous ? La réponse tient en quelques mots : c’est voir Dieu en toute chose, avec la lumière de la foi, sous l’élan de l’amour, et avec la ferme espérance de le contempler face à face au Ciel. »
Bienheureux Álvaro del Portillo (1914-1994)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 2 invités