"Magnificat" ou "Prions en Eglise"

Avatar de l’utilisateur
Géraldine
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2113
Inscription : lun. 21 nov. 2011, 15:08
Localisation : Province du Hainaut Occidental Belgique.

Re: "Magnificat" ou "Prions en Eglise"

Message non lupar Géraldine » dim. 21 juin 2015, 13:09

Merci Étienne..... :ciao:
Dirigátur, Domine, orátio mea sicut incénsum in conspéctu tuo.

Avatar de l’utilisateur
Boris
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2482
Inscription : lun. 21 août 2006, 17:46
Localisation : France - Centre (28)

Re: "Magnificat" ou "Prions en Eglise"

Message non lupar Boris » dim. 21 juin 2015, 19:18

Le problème avec Magnificat et Prions en l'Eglise (ou Lisons en l'Eglise, car on entend le bruit de la page qui se tourne dans toute l'église tellement il y a d'exemplaires), c'est qu'ils ... ne sont pas liturgiques !

Comme le dit Jean-Baptiste, ce sont des journaux contenant les textes liturgiques. Il n'y a aucun article de fond sur la Liturgie, son sens, son esprit, l'importance d'une bonne mise en oeuvre de celle-ci (d'ailleurs Bayard serait très mal placé pour en parler, je peux en témoigner de l'intérieur).
Magnificat propose une prière s'inspirant des la Liturgie des Heures ... mais qui n'est pas l'Office Divin ! C'est Canada Dry : ça en a la couleur mais pas le goût.

Il reste "Ma Prière" aux éditions Artège, qui est un peu plus liturgique.

Néanmoins, cela ne remplace pas le seul et unique "Dom Lefebvre", malheureusement plus édité depuis 1965 et la dernière main à la pâte de ce qui est devenu ensuite la forme extraordinaire.
Cette série de missels réalisée par un moine Bénédictin (rien à voir avec l'archevêque du même nom) était véritablement liturgique : explication du sens des rites de la messe, du sens des différentes fêtes et temps liturgiques.

Voilà ce qu'il manque à la fois dans les "missels jetables" et dans les missels complets pour notre temps.

Il y a un énorme chantier autour de la Liturgie à faire en France et probablement dans la partie occidentale du monde francophone.
Car les prêtres diocésains, notamment en France, ne sont pas formés à la Liturgie. Seule une minorité d'entre eux par goût personnel s'y intéresse (en allant par exemple 1 semaine à Solesmes pour apprendre à célébrer, car ça non plus ce n'est pas enseigné ! ).
Les traductions, bien que revues récemment pour les textes bibliques, sont pauvres, quand ce ne sont pas des textes qui remplacent ceux de la version originale latine (cf. le Orate fratres de l'offertoire dont la version française n'a que peu à voir avec les versions latine, italienne, anglaise, ... et qui est d'une pauvreté absolue).

La diffusion de Prière du Temps Présent ou PTP, que certains prêtres surnomment Pourrie Ta Prière, qui se veut être un bréviaire mais sans les hymnes de la Liturgie des Heures, avec des prières litaniques pour Laudes et Vêpres et certaines oraisons qui n'ont rien à voir avec leur version originale latine (donc en fait l'utilisateur de PTP n'est pas en communion avec le reste de l'Eglise), une simplification des antiennes notamment en Avent (il manque une partie des antiennes à Magnificat), ou le répons bref des complies purement massacré (car normalement invariable d'un jour sur l'autre et correspondant à Ps 30.6 En tes mains je remets mon esprit ; tu me rachètes, Seigneur, Dieu de vérité @AELF que l'on retrouve le mercredi aux complies).

Il y a des problèmes dénoncés par Benoît XVI dans son "Jésus de Nazareth" sur la cohérence entre les versets bibliques utilisés de manière "isolés" dans la liturgie (Dieu viens à mon aide, Seigneur à notre secours) et les mêmes versets dans le texte bibliques (Ps 69.2 Mon Dieu, viens me délivrer ; Seigneur, viens vite à mon secours ! @AELF, que l'on retrouve le mercredi de la 3e semaine à l'office du milieu du jour). En latin, ces 2 utilisations sont strictement identiques.



Il y a donc un état d'esprit vis-à-vis de la Liturgie à faire émerger qui serait de faire découvrir la spiritualité profonde contenue dans la Liturgie, lorsque celle-ci est respectée, correctement traduite (permettant de prendre conscience que 90% des textes liturgiques sont bibliques, donc issus de la Parole de Dieu, donc que l'on prie avec les mots de Dieu). Faire découvrir que certains liturgiques ont des formes qui leur sont propres : le trait en carême après la 2e lecture (il faut alors accepter que l'alléluia n'est pas une acclamation de l'évangile mais un répons à la 2e lecture, comme le psaume est un répons à la 1ère lecture, comme dans la Liturgie des Heures il y a un répons bref ou prolixe après la lecture brève ou le capitule), il y a 2 alléluia en temps pascal (1 après chaque lecture), les clins d'oeil entre certaines fêtes liturgique comme le 4e dimanche de carême et la vigile pascale via le graduel, l'introït du 1er Janvier et celui de l'Epiphanie, ...
Donc que la forme de la messe change en apparence pour marquer ces temps liturgiques et nous aider à les vivre.

C'est cet état d'esprit et son explication (appeler mystagogie) que l'on devrait retrouver dans les revues Magnificat et Prions en l'Eglise mais qui malheureusement fait défaut.
UdP,
Boris

Isabella
Censor
Censor
Messages : 59
Inscription : mer. 05 août 2015, 19:19
Conviction : catholique tradi

Re: "Magnificat" ou "Prions en Eglise"

Message non lupar Isabella » jeu. 06 août 2015, 5:34

Magnificat est à mon sens très bien, plutôt intellectuel mais manquerait un peu de visibilité.

Parole et Prière (Ed. Artège) me semble convenir à plusieurs égards. Très bien fait, organisé et interpellant sur la piété et l'action quotidienne. Vie des saints et béatifiés, textes des Pères de l'Eglise, et méditations quotidiennes de celui que l'on suit tout le mois (ex Benoît XVI en juillet, Bx Columba Marmion en août, Chiara Lubich l'an dernier...) donc éclectique mais inspirant car donne envie d'approfondir. Pratique si on va à une messe en semaine.

Bien sûr rien ne vaut un gros missel quotidien pour la forme extraordinaire : celui du Barroux me semble convenir car inséré dans notre époque et néanmoins immuable. Lisible, utilisable facilement dès lors que l'on a pris l'habitude de naviguer avec.
Reste encore la réédition d'un missel belge de 1957 (quotidien et vespéral) qui contient outre tout le socle liturgique de toujours, des conseils et explications fort utiles, notamment sur la confession, ou le jeune. Un seul problème : un point crucial des oraisons du Vendredi Saint n'a pas été modifié, alors qu'il l'a été dans le Missel du Barroux, et, je pense, partout ailleurs.

Avatar de l’utilisateur
Deo Gratias
Quæstor
Quæstor
Messages : 223
Inscription : ven. 01 sept. 2006, 13:04
Localisation : Normandie

Re: "Magnificat" ou "Prions en Eglise"

Message non lupar Deo Gratias » ven. 12 févr. 2016, 17:52

Bonjour'
Je reviens vers vous après un long temps, afin de donner quelques nouvelles par rapport aux "missels jetables ".
J'ai utilisé le missel kephas en trois volumes qui est actuellement épuisé. J'ai aussi utilisé le missel jounel en deux volumes que j'ai conservé. Je me suis abonné à "Magnificat "et à " Parole et Prière ".
Ce que j'aime dans le missel jounel c'est qu'il ressemble à un missel. Ce que j'apprécie chez magnificat ce sont les méditations sur l'évangile du jour et parole et prière ' je n'ai pas aimé le côté volontariste des prières et des résolutions.
Pour en revenir au missel jounel il est déjà obsolète avec la nouvelle traduction liturgique et l'an prochain la refonte de l'ordinaire.
A la fin ça revient cher à l'achat.
CHRISTUS VINCIT!
CHRISTUS REGNAT!
CHRISTUS IMPERAT!

Avatar de l’utilisateur
nano
Ædilis
Ædilis
Messages : 41
Inscription : dim. 20 sept. 2009, 16:42
Conviction : Catholique bien imparfait
Localisation : Gallicanie post-conciliaire ordinaire

Re: "Magnificat" ou "Prions en Eglise"

Message non lupar nano » ven. 12 févr. 2016, 22:27

On voit dans les églises de plus en plus de gens suivre sur leurs smartphones, en mode avion bien sûr, via l'application AELF, à la messe comme à l'office. Pour les méditations, l'Evangile au Quotidien marche bien aussi, FERM et FORM s'il vous plaît. iBreviary n'est pas très simple mais très complet. Pas bon pour les ventes de journaux, tout ça ....

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2547
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: "Magnificat" ou "Prions en Eglise"

Message non lupar AdoramusTe » ven. 26 août 2016, 11:29

Bonjour,

J'utilise Magnificat pour ma prière personnelle, car il est bien pratique d'avoir des textes quotidiens accompagnés de commenaires spirituels.
Mais l'heure est venue du renouvellement, et j'hésite à regarder du côté de "Parole et Prière".

Qu'est-ce qui pourrait me faire passer de l'un à l'autre ? :s
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Avatar de l’utilisateur
Per Mariam
Civis
Civis
Messages : 7
Inscription : jeu. 25 août 2016, 10:11
Conviction : Catholique

Re: "Magnificat" ou "Prions en Eglise"

Message non lupar Per Mariam » sam. 27 août 2016, 22:16

Comme vous pourrez le voir en consultant cet exemplaire en ligne (http://fr.calameo.com/read/000041833731affe6a74f), Parole et Prière est plus complet et, je dirais, plus "spirituel" que Magnificat. On y trouve des conseils pratiques pour nourrir/améliorer sa vie chrétienne ainsi que plus de commentaires issus principalement des saints présentés dans chaque numéro (un numéro = un saint à l'honneur).

Pour l'avoir testé, je trouve qu'il y a des choses intéressantes mais je préfère Magnificat. Parole et Prière est riche, mais je dirais... presque trop ! On finit par s'y perdre et, finalement, par être détourné du contact direct avec la Parole de Dieu.

Mais ce n'est bien sûr qu'un avis personnel.
"Confiance, c'est moi, n'ayez pas peur". (Mt 14, 27)
"Voici ta mère". (Jn 19, 27)
"Avec Marie toute crainte, toute anxiété disparaissent de notre cœur". (Bx Edouard Poppe)
"Le saint Rosaire est une arme puissante. Fais-en usage avec confiance et tu seras émerveillé des résultats". (Saint Josémaria, Chemin, n°558)

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2547
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: "Magnificat" ou "Prions en Eglise"

Message non lupar AdoramusTe » sam. 27 août 2016, 22:35

Comme vous pourrez le voir en consultant cet exemplaire en ligne (http://fr.calameo.com/read/000041833731affe6a74f), Parole et Prière est plus complet et, je dirais, plus "spirituel" que Magnificat. On y trouve des conseils pratiques pour nourrir/améliorer sa vie chrétienne ainsi que plus de commentaires issus principalement des saints présentés dans chaque numéro (un numéro = un saint à l'honneur).

Pour l'avoir testé, je trouve qu'il y a des choses intéressantes mais je préfère Magnificat. Parole et Prière est riche, mais je dirais... presque trop ! On finit par s'y perdre et, finalement, par être détourné du contact direct avec la Parole de Dieu.

Mais ce n'est bien sûr qu'un avis personnel.
Merci Per Mariam. :cool:
En comparant, Magnificat me semble aussi plus liturgique. Il propose aussi les lectures des mémoires en notes, ce qui peut-être utile.
Il y a des chances que je renouvelle mon abonnement pour cette année.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est


Revenir vers « Missels, livres et périodiques liturgiques »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités