Le baptême des enfants

Avatar de l’utilisateur
Teano
Prætor
Prætor
Messages : 2279
Inscription : sam. 30 avr. 2011, 18:07
Conviction : Catholique romaine

Re: Baptême

Message non lupar Teano » mer. 27 avr. 2016, 14:59

Bonjour Daiz,

Vous voulez baptiser et circoncire votre fils, né juif mais sans la liturgie du baptême et sans la conséquence du sacrement donc faire de votre fils un chrétien.

Il y a peut-être une explication rationnelle à votre souhait.

Maintenant, j'aimerais attirer votre attention sur le minimum de respect que chacun est en droit d'attendre des autres à propos de sa foi et des ses rites. Vous demandez à un prêtre de participer à ce qui sera davantage une mascarade qu'un baptême.

Nos sacrements ne sont pas des produits en libre-service.

Dans la joie de Marie,

Teano
"« Sous l’abri de ta miséricorde, nous nous réfugions, sainte Mère de Dieu. Ne repousse pas nos prières quand nous sommes dans l’épreuve, mais de tous les dangers, délivre-nous, Vierge glorieuse et bénie »"


Messages dans cette couleur (ou à peu près...) : modération du forum

Avatar de l’utilisateur
hussard
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 402
Inscription : mer. 30 sept. 2015, 15:56
Conviction : Catholique
Localisation : Austrasie

Re: Baptême

Message non lupar hussard » mer. 27 avr. 2016, 15:13

Bonjour,

1- que signifie être "juif de naissance" ?
Si cela veut dire que ses parents sont de religion juive, cela ne signifie pas que l'enfant l'est. D'après votre description, ça n'a pas l'air d'être le cas puisque ni vous, ni votre mari ne pratiquez de religion.
Si cela signifie que sa mère est de race juive, le catholicisme est universel et embrasse toute l'humanité : la race de l'individu ou de ses parents n'est donc pas un obstacle.

2- vous exprimez le souhait de le faire "baptiser" mais "sans non plus être obligés de faire toute la cérémonie traditionnelle". Or, qu'est-ce que le baptême ?
C'est par essence une cérémonie sacramentelle directement issue de la tradition apostolique (du vivant de Notre Seigneur Jésus-Christ). La proposition que vous évoquez (baptême sans cérémonie traditionnelle) exprime donc un non-sens, un paradoxe.

3- comme l'ont expliqué les précédents intervenants, le baptême, par définition, fait du baptisé un fils de Dieu, et le fait entrer dans la communauté chrétienne (catholique). C'est l'acte d'initiation chrétienne par définition. Encore une fois, vouloir faire baptiser quelqu'un sans qu'il ne devienne chrétienne exprime un non-sens.

En conclusion, je pense que vous devez avoir une idée très floue du baptême étant donné les questions que vous posez... le baptême est une cérémonie traditionnelle qui fait d'un homme un chrétien.

Par ailleurs, il y a une contradiction évidente entre le fait de vouloir recevoir un rite religieux alors qu'on n'adhère pas à la religion en question. :clown:
« Sufficit Tibi Gratia Mea » St Paul (2 Co XII:9)
« Il faut tout calculer, mais ne pas tout craindre. » Cardinal de Bernis
« Quand il n’est pas nécessaire de changer, il est nécessaire de ne pas changer. » Georges Bidault
« Il faut être avare de son mépris, vu le grand nombre de nécessiteux. » Chateaubriand
« La meule des dieux moud lentement, mais elle n'en moud que plus fin. » Proverbe pythagoricien

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8521
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Baptême

Message non lupar PaxetBonum » ven. 29 avr. 2016, 8:22

J'ai trouvé la solution à votre quadrature du cercle : faites circoncire votre enfant par un prêtre et faites le baptise par un rabbin.
Comme cela vous aurez les 2 cérémonies sans aucune signification.
Un peu comme aller se marier devant un plombier et faire réparer sa tuyauterie par un prêtre.
Après il faut bien avoir en tête que dans ces conditions il n'y a aucune garantie décennale à attendre…
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

titeberrie
Civis
Civis
Messages : 3
Inscription : ven. 22 juil. 2016, 18:05
Conviction : Catholique

Devrais-je faire un baptême sous condition?

Message non lupar titeberrie » lun. 25 juil. 2016, 11:03

Bonjour,

Je me pose une question qui peut paraitre un peu bizarre mais peut aurez-vous des conseils à me donner.

Je suis actuellement en catéchuménat dans le but de me faire baptiser, ce que j'attends avec impatience mais j'ai eu un doute affreux.
Je me suis souvenue qu'il y a quelques années, alors que je n'étais pas vraiment encore de croyance chrétienne (on va dire que je voulais déjà être baptisée par ce que je pensais que c'était important mais que je ne connaissais pas la plupart des points importants de la foi chrétienne), je connaissais une personne qui m'était très proche qui avait été baptisée adolescente et je lui avait demandé comment s'était passé son baptême et si elle pouvait me montrer.

C'était un baptême par immersion que cette personne avait reçu et je lui avait posé la question alors que nous étions parti nous baigner (c'était l'été). Elle m'avait alors tout simplement dit qu'elle allait me montrer comment s'était passé son baptême et par deux fois m'avait plongée dans l'eau en me disant "Je te baptise au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit" pour me montrer.

En me souvenant de cela, j'ai eu très peur de m'être déjà fait baptisée et de n'avoir pas pu bénéficier de toutes les grâces baptismales (puisque je connaissais mal la foi chrétienne je n'avais pas alors de repentir plus poussé que cela pour mes péchés). J'ai donc fait des recherches sur la position de l'Église et j'ai vu que pour que le sacrement ait pu être valide il aurait fallu que la personne qui m'a plongé dans l'eau et qui a prononcé la formule baptismale ai eu envie de me baptiser.

J'ai donc demandé à la personne en question si elle s'en souvenait et elle m'a dit qu'elle était certaine de ne pas avoir voulu me baptiser à ce moment là. Mais est-ce que quelqu'un sait si par précaution, au cas où la personne ne se souviendrait pas que même à un seul instant elle ait pu vouloir me donner le baptême, il faudrait mieux que j'en parle à prêtre ou à ceux qui m'accompagnent dans mon parcours de catéchuménat pour peut être faire un baptême sous condition.

Voilà, merci à ceux qui auront tout lu et qui auraient peut être un ou plusieurs conseils à me donner.
Dernière édition par titeberrie le lun. 25 juil. 2016, 22:44, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
prodigal
Senator
Senator
Messages : 934
Inscription : mar. 09 juil. 2013, 10:32

Re: Devrais-je faire un baptême sous condition?

Message non lupar prodigal » lun. 25 juil. 2016, 14:19

Je crois connaître la réponse : Il n'y a aucun doute, vous n'êtes pas encore baptisée.

L'intention de votre amie n'était clairement pas de vous baptiser. Quand on parle d'intention on ne parle pas d'inconscient ou de désir caché ou de je ne sais quoi, on parle de quelque chose qui se manifeste objectivement. Ici, ce qui manifeste que votre amie ne voulait pas vous baptiser c'est qu'elle vous l'a dit, et vous a dit ce qu'elle faisait : vous montrer comment cela se passe.
Vous pouvez donc poursuivre votre catéchuménat en toute sérénité. :fleur:
Paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté

titeberrie
Civis
Civis
Messages : 3
Inscription : ven. 22 juil. 2016, 18:05
Conviction : Catholique

Re: Devrais-je faire un baptême sous condition?

Message non lupar titeberrie » lun. 25 juil. 2016, 15:42

Merci beaucoup prodigal :)

J'avoue que votre réponse me rassure. Je me sens un peu plus sereine.
Que Dieu vous bénisse et vous garde :)

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8521
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Devrais-je faire un baptême sous condition?

Message non lupar PaxetBonum » lun. 25 juil. 2016, 16:12

Comme Prodigal je puis vous rassurer : la personne ne voulait pas vous baptiser et vous, vous ne vouliez pas recevoir hic et nunc le sacrement.
Soyez tranquille.
Mais par esprit de vérité et d'humilité parlez en au prêtre qui vous accompagne.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3463
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Devrais-je faire un baptême sous condition?

Message non lupar Kerniou » lun. 25 juil. 2016, 18:16

La réponse de Prodigal est la bonne.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

titeberrie
Civis
Civis
Messages : 3
Inscription : ven. 22 juil. 2016, 18:05
Conviction : Catholique

Re: Devrais-je faire un baptême sous condition?

Message non lupar titeberrie » lun. 25 juil. 2016, 21:34

Bonsoir,

Merci pour vos réponses. :)

PaxetBonum, à vrai dire dans le passé j'ai eu vraiment de mauvaises idées que je mettais en application, j'ai fait beaucoup d'erreurs que je regrette et il se trouve que parmis celles-ci, quand mon ami m'a montré comment se passait le baptême, je me suis dit que ça pourrait me baptiser et j'ai moi eu l'intention de me faire baptiser. :oops:

Je ne sais pas si ça peut changer la validité ou non validité du sacrement. Mais je pense que vous avez raison et que le mieux c'est que j'aille voir un prêtre pour lui demander son avis.

Avatar de l’utilisateur
jeje
Quæstor
Quæstor
Messages : 249
Inscription : sam. 16 juil. 2016, 9:05
Conviction : nouveau baptisé
Localisation : Haute Normandie (76)

Re: Devrais-je faire un baptême sous condition?

Message non lupar jeje » mar. 26 juil. 2016, 12:13

Bonjour,

Moi aussi j'ai eu ce problème [...] mais je me souvenais qu'à une période mon père me taquinait; une fois il m’avait jeter de l'eau bénite et je voulais voir ce que cela faisait d'avoir de l'eau bénite je n'en avais jamais touché encore avant; il m'en a balancé en me disant "spiritus sante" un truck du genre, [...], mais bon il n'a pas dit je te baptise, je ne pense pas avoir été baptisé. On m'a même fait croire que je m’étais soi-disant auto baptisé en pensée parce que dans ma tête quelque chose me faisait dire; j'avais eu peur pendant un moment; même des fois j'ai ce doute, mais c'est fait pour nous faire arrêter sur le chemin du baptême.

C'est énervant ce genre de truck. Cela fait mal et met en doute notre cheminement ver le baptême, je pense à la confession; quand je le pourrai, je parlerai quand même des péchés commis avant le baptême car moi aussi j'ai des doutes pareils qui me viennent en tête et cela me perturbe.

saperlipopette
Censor
Censor
Messages : 174
Inscription : dim. 29 mai 2016, 18:30
Conviction : catholique

Re: Devrais-je faire un baptême sous condition?

Message non lupar saperlipopette » lun. 01 août 2016, 14:45

Bonjour Jeje
Le baptême efface les péchés commis avant. Il m'est donc pas nécessaire de s'en confesser.
Ad Majorem Dei Gloriam

Avatar de l’utilisateur
Prokofiev
Ædilis
Ædilis
Messages : 39
Inscription : jeu. 01 sept. 2016, 13:11
Conviction : Catholique

Délai pour un baptême

Message non lupar Prokofiev » lun. 19 sept. 2016, 14:09

Bonjour,

Je suis catéchiste et j'accompagne un catéchumène vers la confirmation. C'est une nouvelle expérience pour moi et j'en suis très heureux.
Mon catéchumène s'est récemment marié aux Pays-Bas, un mariage catholique. Sa jeune épouse n'est pourtant pas baptisée (sûrement une dérogation?)
A ma grande surprise (agréable) elle s'est présentée hier avec son mari en "auditeur libre" à notre session de lecture de la parole, ce qui montre qu'elle est également intéressée. Lorsque, après la séance, je lui ai proposé de commencer un cheminement vers le baptême elle m'a répondu que la délai la décourageait beaucoup. En effet, si elle commence maintenant, elle ne pourra être baptisée que mi-2018. :(
Ce délai est-il normal ? Il me semble terriblement long. Combien d'adultes renoncent au baptême à cause de ce délai ?

Je sens chez elle une réelle curiosité (sinon, elle ne serait pas venue, je pense), comment trouver les mots pour lui donner la patience nécessaire ? L'engager à sauter le pas ?

Merci de votre éclairage.

Cepora
Quæstor
Quæstor
Messages : 220
Inscription : lun. 08 sept. 2014, 18:32

Re: Délai pour un baptême

Message non lupar Cepora » lun. 19 sept. 2016, 18:41

Lorsque, après la séance, je lui ai proposé de commencer un cheminement vers le baptême elle m'a répondu que la délai la décourageait beaucoup. En effet, si elle commence maintenant, elle ne pourra être baptisée que mi-2018. :(
Ce délai est-il normal ? Il me semble terriblement long. Combien d'adultes renoncent au baptême à cause de ce délai ?

Je sens chez elle une réelle curiosité (sinon, elle ne serait pas venue, je pense), comment trouver les mots pour lui donner la patience nécessaire ? L'engager à sauter le pas ?

Merci de votre éclairage.
Bonjour Prokofiev,

Ce délai ne devrait pas décourager. Je le crois nécessaire pour évaluer ses réelles motivations, pour cheminer et découvrir la foi de l'Eglise : c'est un chemin d'initiation. Ce chemin doit aboutir à une conversion, un réel changement dans sa vie, dans son rapport aux autres et au monde. Il doit aboutir à une transformation, un retournement, un renoncement au péché et aux oeuvres de Satan.

Jean-Francois
Civis
Civis
Messages : 4
Inscription : ven. 24 févr. 2017, 23:12
Conviction : Je suis Chrétien .

Sur le baptême

Message non lupar Jean-Francois » sam. 25 févr. 2017, 1:35

Est ce que le Baptême nous valide pour le ciel d'avance ? Est ce que avec ce cadeau on est sauvé quoi qu'il arrive ?

Altior
Senator
Senator
Messages : 929
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionnaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Sur le baptême

Message non lupar Altior » sam. 25 févr. 2017, 14:48

Est ce que le Baptême nous valide pour le ciel d'avance ? Est ce que avec ce cadeau on est sauvé quoi qu'il arrive ?
Oui. Par le Baptême on est pardonné pour le péché originel et pour toutes les péchés personnels faites jusqu'au moment du Baptême. Il est même plus fort que la confession, car après la confession et l'absolution on est pardonné seulement des conséquences spirituelles des péchés, tendis que les conséquences temporelles subsistent. Autrement dit, après une absolution on peut aller au Purgatoire, mais après un Baptême on va directement au Paradis. C'est pourquoi, pendant le III-ème et IV-ème siècle, beaucoup de gens avaient pris l'habitude de reporter leur Baptême jusqu'à l'antichambre de la mort.


Revenir vers « Les sacramentaux »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité