Décontenancée lors de ma première confession

Avatar de l’utilisateur
archi
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1547
Inscription : jeu. 22 mai 2008, 14:57

Re: Décontenancée lors de ma première confession

Message non lupar archi » sam. 01 oct. 2016, 13:20

Bonjour.

Je ne sais pas ce qui en est de la validité de la confession, mais sur le plan psychologique, ne pas écouter quelqu'un qui dit avoir des choses lourdes à exprimer, sans proposer un rendez-vous à un moment plus approprié si le temps manque, c'est évidemment complètement insatisfaisant.

Pour la validité... j'aurais tendance à penser qu'à partir du moment où LNA regrette sincèrement ses péchés et a eu l'intention ferme de les confesser, Dieu les a pardonnés. Enfin, ce n'est pas moi qui dit ça, c'est l'enseignement le plus traditionnel de l'Eglise :
http://www.salve-regina.com/salve/La_co ... n_parfaite

Mais la validité et la régularité sacramentelles ont de l'importance pour donner la certitude de l'action du Saint-Esprit, selon les normes établies par le Christ et transmises par la Tradition, c'est pour cela que le prêtre a reçu de Dieu le pouvoir de lier et de délier, le pouvoir de remettre les péchés et de les retenir (Mt 16, Jn 20), bref d'attester ici et maintenant l'action divine. Mais un prêtre peut-il vraiment exercer cette autorité vis-à-vis de péchés qu'il n'a même pas pris la peine d'entendre (sans qu'il y ait nécessité urgente d'absoudre)? Au minimum, il y a un sérieux doute.

Mon conseil à LNA (si ça n'est pas déjà fait): prendre rendez-vous pour une confession générale avec un autre prêtre (plutôt que juste avant la messe où le temps manque), et dire tout ce qu'elle avait à dire (en parlant de ce qui s'est passé la 1ere fois et de ses doutes quant à la validité de l'absolution). Ca rejoint ce que proposait Axou. J'ai vu mentionner les prêtres des instituts traditionnels plus haut dans le fil, ils prennent normalement la confession au sérieux, par expérience les prêtres de la communauté de l'Emmanuel dispensent également un "service" (si j'ose employer ce terme) de très bonne qualité, si ce n'est meilleur, sur ce plan. Après, le risque de tomber sur un confesseur peu doué existe partout, mais je pense qu'il est réduit dans ces 2 cas (il y asûrement d'autres façons d'améliorer ses chances de bien tomber, je pense juste à ces 2-là).

In Xto,
archi.
Nous qui dans ce mystère, représentons les chérubins,
Et chantons l'hymne trois fois sainte à la vivifiante Trinité.
Déposons maintenant tous les soucis de ce monde.

Pour recevoir le Roi de toutes choses, Invisiblement escorté des choeurs angéliques.
Alléluia, alléluia, alléluia.

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3860
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Décontenancée lors de ma première confession

Message non lupar Mac » sam. 01 oct. 2016, 17:11

Bonjour archi :)
mais sur le plan psychologique, ne pas écouter quelqu'un qui dit avoir des choses lourdes à exprimer, sans proposer un rendez-vous à un moment plus approprié si le temps manque, c'est évidemment complètement insatisfaisant.
Bien relevé comme observation. :oui:
Les gens ont besoin d'être écouté aussi c'est vrai.

Fraternellement. :coeur:

LNA
Ædilis
Ædilis
Messages : 11
Inscription : dim. 25 sept. 2016, 13:00

Re: Décontenancée lors de ma première confession

Message non lupar LNA » sam. 01 oct. 2016, 18:19

Bonsoir à tous,

Affaire résolue ! Je suis allée me confesser au prêtre remplaçant que je n'avais pas voulu voir la 1ère fois pour de mauvaises raisons (c'est un signe du destin). Il m'a dit que j'avais été absoute avant, mais qu'on pouvait reprendre la confession si j'étais frustrée. Il a été très à l'écoute et ne m'a pas interrompue, j'avais fait une liste. J'en ai profité pour faire le jubilé de la miséricorde qui me tenait à cœur, et juste quand je récitais la prière d'intention du pape François, j'ai entendu la mendiante devant l'église dire qu'elle avait besoin d'une marmite en fonte. J'en ai une, j'ai fait un saut rapidos à la maison avant la messe (que j'attends en ce moment) et elle a sa marmite ! Et moi mon acte de miséricorde ! Je suis soulagée !

chrisorne
Censor
Censor
Messages : 79
Inscription : ven. 10 avr. 2015, 20:53
Conviction : Catholique en recherche

Re: Décontenancée lors de ma première confession

Message non lupar chrisorne » sam. 01 oct. 2016, 19:13

Bonsoir LNA,

Félicitations, c'est un très bonne chose d'avoir dressé une liste et d'être allé voir un autre prêtre. J'espère que vous vous sentez mieux désormais. :)

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3860
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Décontenancée lors de ma première confession

Message non lupar Mac » sam. 01 oct. 2016, 19:47

Bonjour LNA :)
c'est un signe du destin
Je pense aussi!

Félicitation pour votre courageuse décision.

Fraternellement. :coeur:

LNA
Ædilis
Ædilis
Messages : 11
Inscription : dim. 25 sept. 2016, 13:00

Re: Décontenancée lors de ma première confession

Message non lupar LNA » sam. 01 oct. 2016, 20:28

Merci à tous de m'avoir aidée ! :coeur:

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7952
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Décontenancée lors de ma première confession

Message non lupar PaxetBonum » lun. 03 oct. 2016, 11:25

Deo Gratias !
Merci pour la joie que vous apporté au ciel en revenant à la bergerie telle la brebis perdue !
Que le Seigneur vous garde dans sa Paix et sa Joie !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise


Revenir vers « Les sacramentaux »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité