Page 1 sur 2

Se couvrir la tête

Publié : lun. 15 juin 2009, 20:41
par Philomene
Cela fait maintenant 6 ans que j'ai pris la décision de me couvrir la tête quand je vais à la messe. Car je sais que c'était l'usage dans l'Église catholique. Je suis à la recherche de textes officiels sur le sujet. Est ce que il existe des recommandations officielles comme pour la liturgie ou chaque femme peut faire comme elle veut depuis Vatican II. D'avance merci.

Re: Se couvrir latête

Publié : lun. 15 juin 2009, 21:45
par Columbanus
Depuis Vatican II, hormis chez les traditionalistes et quelques autres îlots (dont peut-être l'Opus Dei), la pratique s'est perdue, n'étant même pas mentionnée dans le Code de Droit Canonique de 1983. Ceci dit, cela ne veut pas dire abrogée; il suffit donc remonter un peu plus loin:

1) Première épitre de Saint-Paul aux Corinthiens, chapitre 11:
http://bible.catholique.org/1ere-epitre ... hapitre-11
http://www.sourcedevie.com/html/C251-au ... ion-p7.htm

2) Le code canonique de 1917 (§ 1262):
http://www.clerus.org/clerus/dati/2001- ... c509674666

Bonne soirée et bonne lecture,

Columbanus.

Re: Se couvrir la tête

Publié : lun. 15 juin 2009, 23:48
par Philomene
Merci beaucoup pour ces références.
:oui:
can. 1262
§ 2 Quand ils assistent aux fonctions sacrées, spécialement à la messe, soit à l’église, soit au dehors, les hommes doivent être découverts, à moins que les circonstances n’imposent le contraire, ou que les usages n’exigent qu’ils restent couverts; quant aux femmes elles doivent avoir la tête couverte et être vêtues modestement, surtout quand elles s’approchent de la sainte table.

Re: Se couvrir la tête

Publié : mar. 10 juil. 2018, 22:49
par Xenia
Chez nous en Allemagne, on n'est pas obligé de couvrir sa tête pour les femmes, dans l'église. Quand j'étais enfant, c'était la mode pour les femmes de porter un chapeau le dimanche pour être bien vêtue. Ma grand-mère portait toujours un chapeau quand elle sortait de la maison. Mais ce n'était pas une obligation religieuse.

Re: Se couvrir la tête

Publié : mer. 11 juil. 2018, 17:46
par Kerniou
En France, comme en Allemagne et dans les pays et régions catholiques, je suppose, avoir la tête couverte à l'église n'est plus une obligation pour les femmes depuis le concile Vatican II. Mais il y a, aussi, les coutumes et traditions locales ...

Re: Se couvrir la tête

Publié : mer. 11 juil. 2018, 20:39
par gerardh
_________

Bonjour,

Je voudrais citer 1 Corinthiens 11, 4-5 : "tout homme qui prie ou qui prophétise ayant quelque chose sur sa tête, déshonore sa tête, et toute femme qui prie ou qui prophétise, la tête découverte, deshonore sa tête sa tête, car c'est la même chose qu'une femme qui serait rasée.

La lecture peut se continuer jusqu'au verset 10.


_______

Re: Se couvrir la tête

Publié : sam. 14 juil. 2018, 17:12
par Kerniou
Merci, Gérardh, pour la référence de votre réponse qui m'interroge plus qu'elle ne m'éclaire sur le pourquoi de cette pratique ...

Re: Se couvrir la tête

Publié : sam. 14 juil. 2018, 17:24
par Carhaix
À mon avis, lire des phrases de saint Paul sans les contextualiser est totalement dénué de sens.

Re: Se couvrir la tête

Publié : sam. 14 juil. 2018, 17:35
par gerardh
______

Hello Kerniou,

La lecture de la suite du passage, non seulement jusqu'au verset 10, comme je l'ai suggéré, mais au-delà, devrait vous éclairer, au moins sur la pensée de Dieu dont l'apôtre était l'interprète.

Bien sur, cela pourrait poser beaucoup de questions sur les positions respectives de l'homme chrétien et de la femme chrétienne. On pourrait aussi se référer à Ephésiens 5, 22-33. Bien sur la pensée divine a été l'objet de beaucoup d'exagérations dans les deux sens, certains en déduisant indûment que la femme était inférieure à l'homme, d'autres en considérant les passages de Corinthiens et d'Ephésiens comme obsoletes et caducs.


________

Re: Se couvrir la tête

Publié : sam. 14 juil. 2018, 18:01
par Kerniou
Vous avez raison, Carhaix.
Merci de votre réponse.

Re: Se couvrir la tête

Publié : sam. 14 juil. 2018, 18:46
par gerardh
_____

Bonjour,

Qu'entend-on par contextualiser ? Cela signifie t-il relativiser ou argumentant le fait qu'il faudrait tenir compte de l'époque et de la région concernés ?


________

Re: Se couvrir la tête

Publié : sam. 14 juil. 2018, 19:21
par Invité
En paraphrasant le livre de Joël, l'important n'est sans doute pas de revêtir un vêtement particulier, mais bien de se revêtir du cœur du disciple.
  • Joël 2, 13 : Déchirez vos cœurs et non vos vêtements, et revenez à l'Éternel, votre Dieu ; car il est compatissant et miséricordieux, lent à la colère et riche en bonté.
A quoi peut bien servir une tenue particulière, si votre cœur n'est pas pur et aimant ?
  • Matthieu 23, 27 : Malheureux êtes-vous, scribes et pharisiens hypocrites, parce que vous ressemblez à des sépulcres blanchis à la chaux : à l’extérieur ils ont une belle apparence, mais l’intérieur est rempli d’ossements et de toutes sortes de choses impures.
La sagesse populaire le dit : l'habit ne fait pas le moine.
Autrement dit : la tenue ne fait le disciple, le croyant appelé à la sainteté par son baptême.
  • Galates 3, 27-29 : En effet, vous tous que le baptême a unis au Christ, vous avez revêtu le Christ ; ... vous ne faites plus qu’un dans le Christ Jésus. Et si vous appartenez au Christ, vous êtes de la descendance d’Abraham : vous êtes héritiers selon la promesse.
Reprenant les mots de l'apôtre Paul, laissez donc tomber vos interrogations sur la tenue ; revenez à l'essentiel :
  • Colossiens 3, 12 : Puisque vous avez été choisis par Dieu, que vous êtes sanctifiés, aimés par lui, revêtez-vous de tendresse et de compassion, de bonté, d’humilité, de douceur et de patience.

Re: Se couvrir la tête

Publié : sam. 14 juil. 2018, 23:47
par Carhaix
_____

Bonjour,

Qu'entend-on par contextualiser ? Cela signifie t-il relativiser ou argumentant le fait qu'il faudrait tenir compte de l'époque et de la région concernés ?


________
Est-ce que cela doit nous suffire d'acter que tel doit avoir la tête découverte, ou la tête couverte ? Sommes nous des robots qui exécutent des ordres sans se poser des questions ?

Il y a un sens à ces histoires de chevelure. Et bien sûr plusieurs niveaux de lecture. Je n'ai pas une connaissance très étendue sur la question, mais je me souviens de l'histoire de Samson, et des nazoréens. Il existe une pratique prophétique où on ne doit pas se raser la tête pendant un certain temps avant de pouvoir accomplir un vœu, je crois me rappeler. Et cela évoque les quarante jours du Christ au désert, Christ qui est d'ailleurs appelé le nazoréen.
Alors peut-être que saint Paul fait référence à ces pratiques, très anciennes et ancrées dans le judaïsme. Je m'interroge.

Et pour revenir au temps présent, vous avez peut-être remarqué que peu de gens sont en état, aujourd'hui, de "prophétiser".

Voilà pourquoi il faudrait être prudent lorsqu'on établit des ponts entre des propos sybillins lus dans la Bible et nos pratiques contemporaines, sachant que le cœur du christianisme n'est pas de créer une Loi bis axée sur des rites extérieurs.

Re: Se couvrir la tête

Publié : lun. 16 juil. 2018, 16:15
par gerardh
_______

Bonjour Invité,

Vous avez parfaitement raison. Il faut voir des cœurs sanctifiés, mais aussi obéir à la parole de Dieu quant à la couverture des croyants.


__________

Re: Se couvrir la tête

Publié : lun. 16 juil. 2018, 16:26
par gerardh
______

Bonjour Carhaix,

Non, nous ne sommes pas des robots. Nous avons raison de nous poser des questions, mais ensuite d'obéir à la Parole de Dieu, telle qu'elle nous soit rapportée dans le NT (ce qui n'est pas en tout point les pratiques de l'AT). Ainsi il n'y a pas de rapport entre les pratiques du naziréat et la couverture de la tête des croyants du NT. Cela dit nous devons être des naziréens de cœur.

Pour le temps présent, il y a des prophètes, peut-être pas au sens de l'AT, mais des hommes qui sont capables de présenter la parole de Dieu en rapport avec les circonstances du moment. On en parle par exemple en 1 Cor 12. Cela dit il est vrai qu'il y a peu de femmes prophétesses, où si cela a lieu c'est dans la sphère privée que cela arrive parfois.

Les passages de 1 Cor sont clairs et non pas sibyllins. Cela dit il est vrai que nous ne sommes plus sous la Loi mais sous la grâce.

________