Se couvrir la tête

Carhaix
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 476
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: Se couvrir la tête

Message non lupar Carhaix » lun. 16 juil. 2018, 17:53

______

Bonjour Carhaix,

Non, nous ne sommes pas des robots. Nous avons raison de nous poser des questions, mais ensuite d'obéir à la Parole de Dieu, telle qu'elle nous soit rapportée dans le NT (ce qui n'est pas en tout point les pratiques de l'AT). Ainsi il n'y a pas de rapport entre les pratiques du naziréat et la couverture de la tête des croyants du NT. Cela dit nous devons être des naziréens de cœur.

Pour le temps présent, il y a des prophètes, peut-être pas au sens de l'AT, mais des hommes qui sont capables de présenter la parole de Dieu en rapport avec les circonstances du moment. On en parle par exemple en 1 Cor 12. Cela dit il est vrai qu'il y a peu de femmes prophétesses, où si cela a lieu c'est dans la sphère privée que cela arrive parfois.

Les passages de 1 Cor sont clairs et non pas sibyllins. Cela dit il est vrai que nous ne sommes plus sous la Loi mais sous la grâce.

________
C'est l'éternel problème. Les catholiques ne prennent pas pour point de départ la Bible, mais l'Église, tandis que les "scripturalistes" transforment la Bible entière en Table de la Loi (et je me demande parfois pourquoi ils croient dans le Christ, dont ils n'ont pas besoin en fin de compte, l'Ancien Testament répondant totalement à leur conception légaliste de leur rapport à Dieu).

Ceci étant, certaines choses recommandées par saint Paul se sont historiquement appliquées aux ordres religieux, et je pense tout à coup que les moines ont toujours porté la tonsure, se couvrant la tête d'un capuchon dans certaines circonstances, se découvrant dans d'autres circonstances, alors que les religieuses ont toujours porté le voile, ou la cornette (enfin, jusqu'à Vatican II). Est-ce en application des paroles de saint Paul ?
Par ailleurs, il est vrai aussi que dans la société laïque, tout le monde, hommes et femmes, avaient la tête couverte (jusqu'à la dernière guerre), les hommes se découvrant à l'Église, ou en présence d'une autorité hiérarchique (par exemple, les paysans se découvraient en présence d'un noble, ou du roi, d'un juge, etc., Et les messieurs de la cour se découvraient en présence du roi. Seul le roi restait couvert, sauf quand il entrait dans une église). Est-ce là aussi en application des mots de saint Paul ? Peut-être. Mais quel en est la signification ? J'aimerais bien la connaître. Il y a probablement à cela dès raisons bien précises. Et je suis sûr que ce n'est pas sans rapport avec l'histoire de Samson, et peut-être même avec des rites beaucoup plus anciens. Je pense notamment au statut de la chevelure chez les anciens Francs, qui était en rapport avec la royauté. On trouve des traditions analogues chez les Japonais. Mais je perçois tout cela très confusément.

Toujours est-il que tout à coup cette tradition millénaire s'est rompue soudain dans les années cinquante, ce qui coïncide avec la libéralisation de la société, l'émancipation, la société de consommation, Vatican II et mai 68, la fameuse "Nouvelle société" prêchée par Chaban lors de son discours de politique générale en 69 qui rompt avec le gaullisme, et toutes les lois sociétales qui ont suivi.

Il faut s'interroger sur le sens de cette rupture, et peut-être aussi son bilan à l'heure actuelle.

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4608
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Se couvrir la tête

Message non lupar gerardh » lun. 16 juil. 2018, 20:47

_______

Bonjour Carhaix,

Pour moi, c'est la grâce et non la Loi, et je me réjouis qu'il en soit de même pour vous.

Mais il y a dans le NT des indications qui ne sont pas du ressort de la Loi. Notamment le Seigneur a dit : je vous donne un commandement nouveau c'est de vous aimer les uns les autres. De manière moins importante, les indications données dans la première épître aux Corinthiens sur la manière pour les femmes chrétiennes de couvrir leurs têtes n'est pas une Loi mais une pieuse invitation dont elles devraient tenir compte.


__________

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3793
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Se couvrir la tête

Message non lupar Kerniou » mar. 17 juil. 2018, 18:55

Il faut dire qu' à l'époque de Jésus, les femmes sortaient toujours, me semble-t-il, la tête couverte d'un voile ...
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Carhaix
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 476
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: Se couvrir la tête

Message non lupar Carhaix » mar. 17 juil. 2018, 19:52

Il faut dire qu' à l'époque de Jésus, les femmes sortaient toujours, me semble-t-il, la tête couverte d'un voile ...
C'était encore le cas dans les années 1930. Un chapeau, un fichu, une coiffe quelconque. Et les messieurs, pareil. Tous portaient un chapeau ou une casquette.

Invité
Barbarus
Barbarus

Re: Se couvrir la tête

Message non lupar Invité » sam. 21 juil. 2018, 18:15

C'était encore le cas dans les années 1930. Un chapeau, un fichu, une coiffe quelconque. Et les messieurs, pareil. Tous portaient un chapeau ou une casquette.
... qu'ils quittaient en entrant dans l'église, ou au passage d'un prêtre, ou devant un convoi funéraire, ou ..., etc.

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3793
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Se couvrir la tête

Message non lupar Kerniou » dim. 22 juil. 2018, 1:59

Vous avez raison Carhaix, c'était encore le cas dans les années 50 où les gens et en particulier les femmes ne sortaient pas "tête nue" à fortiori pour aller à l'église ... et surtout pas "en cheveux"( les cheveux sur le dos;) ce qui paraît tout à fait normal de nos jours ... évolution, de la mode et des habitudes.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.


Revenir vers « La forme extraordinaire du rite romain »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités