A la recherche d'une messe traditionnelle?

Avatar de l’utilisateur
Le croisé
Censor
Censor
Messages : 119
Inscription : lun. 11 août 2014, 18:46
Conviction : Catholique romain

A la recherche d'une messe traditionnelle?

Message non lu par Le croisé » lun. 29 déc. 2014, 3:22

Bonjour, :-D

J'ai l'occasion d'aller à une messe de forme extraordinaire mais...je ne sais pas ce que c'est :clap: ! Il me semble que c'est une messe dite en latin... Que faut-il connaître pour pouvoir suivre ? Faut-il apprendre les prières en latin ? Pourriez-vous me donner un schéma détaillé de cette célébration (ce qu'il faut dire/faire...) ?

Et une question pratique : J'imagine que cette Messe est "traditionnelle", donc faut-il être bien habillé (en costume) ? Avez-vous déjà assisté à cette forme de messe ?

Bien cordialement,
Le croisé
Ad majorem Dei gloriam.
« Pour la plus grande gloire de Dieu »

Avatar de l’utilisateur
Toto
Barbarus
Barbarus

Re: Messe selon le rite extraordinaire

Message non lu par Toto » lun. 29 déc. 2014, 21:03

Bonjour cher Croisé!

Oui, la messe extraordinaire est en latin (mais, attention! vous pouvez avoir des messes en latin qui ne sont pas extraordinaires). Je vous préviens tout de suite : si c'est la première fois, et que vous n'avez pas de livret pour suivre, vous risquez fortement d'être perdu. Vous avez des sites (ex : http://www.sanctamissa.org/fr/tutorial/) dont la lecture peut toutefois être une bonne préparation. Autre point : ce n'est pas du tout la même chose si vous allez à une messe basse (lue) ou une messe chantée.
Pour savoir quoi faire, ne vous mettez pas au premier rang et suivez ce que fait votre voisin. Quelques points importants :
-se mettre à genoux lors de la consécration (de la fin du Sanctus au Pater Noster) et avant la communion du prêtre (de la fin de l'Agnus Dei au début du processus de communion)
-on communie à genoux et dans la bouche
Enfin, sur la tenue, vous n'avez pas besoin de venir en costume, mais si vous mettez un pantalon correct et une chemise blanche, et des chaussures autres que tennis, sandalettes ou chaussures bateau, ce ne sera pas plus mal.

poche
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2396
Inscription : lun. 11 mars 2013, 9:28

Re: Messe selon le rite extraordinaire

Message non lu par poche » mar. 30 déc. 2014, 7:17

Il y a cette messe près de chez moi. Ce que je recommande, est de vous asseoir derrière quelques personnes. Levez-vous quand tout le monde se lève. Asseyez-vous quand tout le monde s'assoit. Agenouillez-vous quand tout le monde s'agenouille. La messe est en latin. Vous n'avez pas à connaître les réponses. Le servant de l'autel est le seul qui devrait répondre au prêtre. Vous devriez vous habiller joliment comme vous le feriez quand vous allez à la messe.

Avatar de l’utilisateur
Maxou
Censor
Censor
Messages : 72
Inscription : dim. 29 juil. 2012, 13:11
Localisation : Puy-de-Dôme

Re: Messe selon le rite extraordinaire

Message non lu par Maxou » mer. 31 déc. 2014, 13:23

Bonjour,

La première fois que j'ai assisté à une messe dans le rite extraordinaire, je n'avais pas communié justement parce que je m'étais senti "largué". J'étais plus au spectacle qu'à la messe, donc pas du tout en état de recevoir le Corps du Christ.
Par la suite j'ai réussi à comprendre ce rite et j'y communie quand j'y assiste, bien que je garde mes habitudes dans une paroisse de rite ordinaire.

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3402
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Messe selon le rite extraordinaire

Message non lu par Héraclius » mer. 31 déc. 2014, 19:48

Même si vous ne comprennez pas ce qui se dit, ce n'est pas grave d'ailleurs. Prier sans comprendre, c'est se faire humble et confiant dans la prière de l'Eglise assemblée. Ce n'est pas un mal. ;)
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10957
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Messe selon le rite extraordinaire

Message non lu par Fée Violine » dim. 04 janv. 2015, 10:56

Oui mais quand on comprend les textes qui sont lus, c'est quand même mieux...

Avatar de l’utilisateur
Le croisé
Censor
Censor
Messages : 119
Inscription : lun. 11 août 2014, 18:46
Conviction : Catholique romain

Re: Messe selon le rite extraordinaire

Message non lu par Le croisé » mar. 06 janv. 2015, 0:26

Bonjour,

Merci beaucoup pour vos réponses ! :-D

Je vais y aller ce mardi.

Amitiés,
Le croisé
Ad majorem Dei gloriam.
« Pour la plus grande gloire de Dieu »

Avatar de l’utilisateur
Dies irae
Ædilis
Ædilis
Messages : 38
Inscription : lun. 23 févr. 2015, 21:27
Conviction : Catholique romain

A la recherche d'une messe traditionnelle?

Message non lu par Dies irae » sam. 11 avr. 2015, 10:04

Bonjour à tous !

Depuis quelques temps déjà, j'ai envie de découvrir la messe tridentine : ça me paraît important de ne pas passer à côté de cette liturgie séculaire.
N'y connaissant pas grand chose, je compte aller prochainement à une messe de l'Institut du Christ Roi, avec un vieux missel que j'ai récupéré.
Une question se pose : celui-ci date des années 1920 : est-il encore utilisable, ou bien les changements occasionnés par le missel de 1962 sont-ils trop importants ?

Merci à tous pour vos réponses. :)
Il n'y aura plus de nuit, et ils n'auront besoin ni de lampe ni de lumière, parce que le Seigneur Dieu les éclairera Apocalypse (22,5)

Avatar de l’utilisateur
Toto
Barbarus
Barbarus

Re: Messe Latine : Missel ?

Message non lu par Toto » sam. 11 avr. 2015, 17:49

Bonjour,

Je me réjouis toujours d'apprendre que des catholiques aient à coeur de (re)découvrir les trésors ancestraux de l'Eglise.
Je n'ai évidemment pas de missel de 1920 sous la main, mais je pense que la messe sera suivable tout de même, à quelques exceptions près :

-la Semaine sainte, considérablement remaniée dans les années 50 ;
-quelques fêtes de Saints (ceux qui ont été ajoutés entre 1920 et 1962) ;
-plus, ici ou là, sans aucun doute, quelques minimes modifications.

J'utilise à titre personnel un missel de 1953 sans aucun désagrément.

ghachette
Civis
Civis
Messages : 2
Inscription : mar. 03 mars 2015, 22:30

Messe traditionnelle

Message non lu par ghachette » lun. 18 mai 2015, 16:11

Messe Catholique Traditionnelle en France et dans le centre

Bonjour,

Vous êtes à la recherche d'une messe catholique Tridentine ? ... Ne cherchez plus vous avez trouvé: Berry Catholique site d'information pour la messe de saint Pie V, pour en savoir plus : http://berrycatholique.wpweb.fr/
Pour connaître les lieux de culte en France et dans la région Centre, même site.
ghachette

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Une messe extraordinaire dans le diocèse de Chicoutimi

Message non lu par jean_droit » mar. 16 juin 2015, 9:44

Petite information amusante et triste à la fois.

Certains, peut être, doivent se rappeler les refus répétés de l'évêque de Chicoutimi, au Nord du Canada, aux groupes demandant des célébrations selon la forme "extraordinaire". En contradiction avec les instructions du pape Benoît XVI.

Et voilà qu'une messe "extraordinaire" vient d'être célébrée dans le diocèse ..... par la FSSPX. Malgré les cris d'orfraie de l'évêque. Espérons que l'évêque, cette fois ci, entendra les demandes légitimes des groupes catholiques traditionalistes de son diocèse. Ou, alors, que la FSSPX s'implante. Surtout que les relations entre la FSSPX et le Vatican semblent se "normaliser" .... mais cela c'est une autre histoire.

http://www.riposte-catholique.fr/summor ... imi-canada
Le Motu Proprio dans le diocèse de Chicoutimi (Canada)

22 FÉVRIER 2015 - Notre confrère Paix liturgique avait relayé en 2008 la situation de blocage de l’application du Motu Proprio Summorum Pontificum dans le diocèse de Chicoutimi. Le diocèse de Chicoutimi est situé à 200 km environ au nord de la ville Québec dans la province de Québec (Canada).

L’évêque de Chicoutimi, Mgr André Rivest, s’oppose à la messe tridentine et n’appliquera pas le Motu Proprio Summorum Pontificum dans son diocèse, et ce malgré la demande adressée par 130 fidèles au curé de la paroisse du Sacré-Cœur, Mgr Jean-Roch Gaudin. Ce dernier expose dans sa feuille paroissiale les bonnes raisons (ou les mauvais prétextes) de ne pas appliquer le Motu Proprio. […]

» Après avoir consulté mon équipe pastorale, je suis totalement en accord avec la position de Mgr Rivest qui m’a demandé de vous faire part de sa décision. Je n’autorise donc pas la célébration de la messe sous sa « forme extraordinaire » dans la paroisse Sacré-Cœur », tout en renvoyant » les personnes qui désirent avoir une telle messe » à une église de la ville de Québec, à 200 km de Chicoutimi.

Et pour couper court à toute tentative de recours auprès de la Commission Ecclesia Dei , comme le prévoit le Motu Proprio, Mgr Gaudin répond par avance :

» Ce n’est pas le Pape qui est le premier responsable pastoral et de la liturgie du diocèse, mais l’évêque. Et les Papes ont l’habitude de respecter cette responsabilité, à moins de raisons très très très graves. Le Pape n’interviendra sûrement pas sur ce dossier et n’obligera sûrement pas notre évêque à offrir une messe tridentine dans le diocèse. Il lui demandera seulement des informations supplémentaires et il le respectera dans sa décision. L’évêque aura perdu du temps inutilement« .

Malgré plusieurs tentatives auprès du diocèse et du Saint-Siège, aucune Messe n’a pu être célébrée en application du Motu Proprio à ce jour !

Dimanche 15 février, l’abbé Roy, Fraternité Saint-Pie X, a célébré une messe dans un hôtel de Saguenay répondant à la demande d’une association de fidèles, qui souhaitent la célébration régulière de la messe et des sacrements. L’abbé Roy a confirmé que la FSSPX pourrait un jour ou l’autre s’établir dans ce diocèse « Nous reviendrons. On a comme projet de s’établir ici, mais présentement la communauté n’est pas assez nombreuse« .

De son côté, Mgr Rivest s’est insurgé contre cette célébration qui constitue selon lui une provocation et un retour en arrière.

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7144
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Une messe extraordinaire dans le diocèse de Chicoutimi

Message non lu par Anne » mer. 17 juin 2015, 2:16

Ah.

Et si c'était un retour en arrière qui permettrait que ses églises se remplissent plus qu'à l'habitude ? Il serait intéressant de connaître alors son point de vue...
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Une messe extraordinaire dans le diocèse de Chicoutimi

Message non lu par jean_droit » mer. 17 juin 2015, 7:14

Il y a ou il y avait sur ce forum un membre Chicoutimi.
Bien sûr, sur d'autres forum, il a parlé abondamment du problème des demandes de messes extraordinaires dans son diocèse.
L'attitude de l'évêque est vraiment critiquable : Refuser d'obéir au Saint Père et, surtout, participer à la division des catholiques.
Surtout dans l'état de l'Eglise au Canada français.
Si l'Eglise de France veut s'en sortir il faut que TOUS les courants travaillent main dans la main dans le respect de TOUS et sous l'impulsion évangélisatrice de TOUS les évêques et du Saint Père.
Malheureusement, dans la pratique, c'est loin d'être toujours comme cela.
Prions pour l'unité de l'Eglise.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13434
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Une messe extraordinaire dans le diocèse de Chicoutimi

Message non lu par etienne lorant » mer. 17 juin 2015, 11:23

Comme d'habitude, dans ce type de débat, on trouve toujours un avis et son contraire, puis des avis et des avis contraires... et cela ne mène pas très loin.

Par exemple :

Pour la première fois François contredit Benoît XVI
par Sandro Magister

Le 29 juillet 2013 - E. S. M. - Un point sur lequel Jorge Mario Bergoglio était attendu au tournant, après avoir été élu pape, était celui de la messe selon l’ancien rite.

Certains prédisaient que le pape François ne s’éloignerait pas de la ligne de son prédécesseur. Celui-ci avait libéralisé, par le motu proprio "Summorum pontificum" du 7 juillet 2007, l’usage de la célébration de la messe selon l’ancien rite en tant que forme "extraordinaire" du rite moderne
D’autres, en revanche, prévoyaient que le pape François allait restreindre – ou même carrément supprimer – la possibilité de célébrer la messe selon le rite d’avant le concile Vatican II, même si cela revenait à contredire les décisions de Benoît XVI alors que celui-ci était encore vivant.

Quand on lit un décret qui a été publié, peu de temps avant le voyage du pape François au Brésil, par la congrégation vaticane pour les religieux, avec l'approbation explicite du pape lui-même, il semble bien qu’il faille donner raison plutôt aux seconds qu’aux premiers.

Ce décret est daté du 11 juillet 2013, avec le numéro de protocole 52741/2012. Il porte la signature du préfet de la congrégation, le cardinal Joao Braz de Aviz, membre des Focolari, et celle du secrétaire de cette même congrégation, l'archevêque José Rodríguez Carballo, franciscain.

(...)

Ce sont les cinq dernières lignes du décret du 11 juillet qui suscitent le plus d’étonnement :

"En plus de ce qui est indiqué ci-dessus, le Saint Père François a décidé que tous les religieux de la congrégation des Frères Franciscains de l'Immaculée sont tenus de célébrer la liturgie selon le rite ordinaire et que, éventuellement, l'usage de la forme extraordinaire (Vetus Ordo) devra être explicitement autorisée [sic] par les autorités compétentes, pour tous les religieux et/ou communautés qui en feront la demande".

L’étonnement est dû au fait que ce qui est ainsi décrété contredit les dispositions prises par Benoît XVI. Celles-ci n’exigent, pour la célébration de la messe selon le rite ancien "sine populo", aucune demande préalable d’autorisation :

"Ad talem celebrationem secundum unum alterumve Missale, sacerdos nulla eget licentia, nec Sedis Apostolicæ nec Ordinarii sui" (1).

Et pour les messes "cum populo", elles fixent quelques conditions, mais toujours en assurant la liberté de célébrer.

En général, il est possible d’exercer, contre un décret pris par une congrégation du Vatican, un recours devant le tribunal suprême de la signature apostolique, aujourd’hui présidé par un cardinal qui est considéré comme un ami par les traditionalistes, l'Américain Raymond Leo Burke.

Mais si le décret fait l’objet d’une approbation du pape sous une forme spécifique, comme cela semble être le cas dans cette affaire, le recours n’est pas admis.

Les Franciscains de l'Immaculée devront se conformer à l’interdiction de célébrer la messe selon le rite ancien à partir du dimanche 11 août.

Et alors que va-t-il se passer, non seulement chez eux mais dans toute l’Église ?

Benoît XVI était convaincu que "les deux formes d’utilisation du rite romain peuvent s’enrichir réciproquement". Il l’avait expliqué dans la lettre affligée qu’il avait adressée aux évêques du monde entier pour accompagner le motu proprio "Summorum pontificum" ► "C’est avec beaucoup de confiance et d’espérance…"

Mais à partir de maintenant il n’en est plus ainsi, ou tout du moins pas pour tout le monde. Il ne restera aux Franciscains de l'Immaculée, contraints de célébrer la messe uniquement selon la forme moderne, qu’une seule façon de mettre à profit cet autre souhait de Benoît XVI : "manifester" aussi dans cette forme moderne, "plus fortement que ce n’est bien souvent le cas jusqu’à présent, cette sacralité qui fait que beaucoup de gens sont attirés par le rite ancien".

Il est de fait que l’un des fondements du pontificat de Joseph Ratzinger a été altéré. Par une exception dont beaucoup de gens craignent – ou souhaitent – qu’elle devienne rapidement la règle.

http://eucharistiemisericor.free.fr/ind ... 1_magister
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

cathelyne
Ædilis
Ædilis
Messages : 17
Inscription : lun. 05 oct. 2015, 13:10
Conviction : catholique traditionnel
Localisation : Rhône

La forme extraordinaire du rite romain,trop rare encore

Message non lu par cathelyne » lun. 05 oct. 2015, 17:56

Il y a quelques mois, j'ai été guidé pour assisté à ce trésor qu'est La forme extraordinaire du rite romain, cette messe en latin, tellement différente de la messe actuelle.

Quand j'assistais aux messes actuelles, comment expliquer ma tristesse quand je sortais de l'église alors qu'autour de moi tout le monde était joyeux,
je me suis dit que la messe n'était pas faite pour moi,et me suis détournée.

Ma 1re messe en latin,! quelle surprise et quelle joie!!
Je n'avais jamais connue aussi grande joie !!!

Tout le monde devrai pouvoir assister au moins une fois à cette grande messe, même si il n'est pas toujours facile de suivre pour les néophytes,et j'avoue encore un peu me perdre,mais je ne me décourage pas.

Je trouve dommage de trouver difficilement une église qui la célèbre.
Je suis le pain de vie,
qui vient à moi, n'aura jamais faim,
qui croit en moi, n'aura jamais soif.

NOTRE SEIGNEUR JÉSUS CHRIST

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité