Video: le chant perdu de Grégoire

wanderer
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 757
Inscription : ven. 03 sept. 2004, 16:49
Localisation : Haute-Savoie

Re: Video: le chant perdu de Grégoire

Message non lu par wanderer » sam. 13 sept. 2008, 19:33

Boris a écrit : No comment.

Ce qui ne veut pas dire que c'est n'importe quoi et mochissime.
Ca veut dire quoi alors? Quand on veut ne faire aucun commentaire, on se tait au lieu de faire des allusions. :siffle:

Boris a écrit : Il faut participer aux stages de grégoriens à Nantes avec M. Maurice Tillie et acheter son livre "Le Chant grégorien redécouvert".
Ce livre propose plusieurs axes : études des neumes, du grégorien lui-même, de la direction avec la main d'un chœur, de la technique vocale, ...
Ecoutez, je note la référence, pourquoi pas? Pourriez-vous m'en dire plus? Me donner un lien ou une adresse pour que je demande un dépliant.
Boris a écrit : Il faut aussi vous renseigner sur les stages proposés par Solesmes ou auxquels participent certains des moines.
Etant donné l'attitude de Solesmes à l'égard de l'ancien rite (refus de rééditer certains livres, etc...), je ne souhaite pas suivre de stage là-bas.

Boris a écrit : Il faut tout de même être cohérent entre ce que chante le chœur et le petit chœur : il faut qu'il y ait continuité.
La vérité, c'est que sur les pièces peu ornées du kyriale, il y a bien peu de différences entre les deux versions donc la cohérence serait préservée.

Bien à vous,

Wanderer

:)

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2884
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Video: le chant perdu de Grégoire

Message non lu par AdoramusTe » sam. 13 sept. 2008, 22:21

wanderer a écrit : Etant donné l'attitude de Solesmes à l'égard de l'ancien rite (refus de rééditer certains livres, etc...), je ne souhaite pas suivre de stage là-bas.
Réaction typique du tradi-coincé. C'est triste.

1. Pourquoi éditerait-elle des livres qu'elle n'utilise pas elle-même ?
2. A peu de choses prêt, les pièces du graduel sont les mêmes dans les deux formes donc
une formation à Solesmes est parfaitement valable pour la FERM
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

wanderer
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 757
Inscription : ven. 03 sept. 2004, 16:49
Localisation : Haute-Savoie

Re: Video: le chant perdu de Grégoire

Message non lu par wanderer » dim. 14 sept. 2008, 13:03

AdoramusTe a écrit : Réaction typique du tradi-coincé. C'est triste.

1. Pourquoi éditerait-elle des livres qu'elle n'utilise pas elle-même ?
Pourquoi empêche-t-elle d'éditer les livres ceux qui en ont besoin? Voilà la vraie question.
AdoramusTe a écrit : 2. A peu de choses prêt, les pièces du graduel sont les mêmes dans les deux formes donc
une formation à Solesmes est parfaitement valable pour la FERM
Certes, mais l'ordre des pièces est changé, un livre de chant pour la FORM ne peut être utilisé par quelqu'un qui va habituellement à la FERM. Sommes-nous des catholiques de seconde zone que nous n'ayons pas le droit d'avoir un livre de chant comme tout le monde? Nous sommes obligés de commander des versions pirates à la fsspx pour pouvoir chanter, est-ce juste?

Par ailleurs, j'ai toujours été courtois, je vous demande de l'être aussi avec moi.

Bien à vous,

Wanderer

:)

Avatar de l’utilisateur
Sapin
Sacerdos
Sacerdos
Messages : 2324
Inscription : sam. 14 juil. 2007, 15:54
Localisation : Montréal

Re: Video: le chant perdu de Grégoire

Message non lu par Sapin » dim. 14 sept. 2008, 13:29

wanderer a écrit :Pourquoi empêche-t-elle d'éditer les livres ceux qui en ont besoin? Voilà la vraie question.
Bonjour Wanderer,

Je crois que le monastère de Solesmes n'a pas nécessairement vocation d'éditer et de publier des volumes pour la FERM, mais ce monastère, haut lieu de la liturgie catholique, s'est toujours spécialisé dans l'édition et la diffusion d'instruments pour la FORM. C'est plutôt à d'autres monastères, qui ont adopté la FERM, de se spécialiser dans ce domaine d'édition et de réédition de volume pour la liturgie de la FERM comme par exemple Ste-Madeleine-du-Barroux et certains monastères américains. Je sais par exemple, que le fameux Paroissien Romain d'avant concile a été réédité dernièrement et il est en vente au Barroux et ailleurs.

wanderer a écrit :Par ailleurs, j'ai toujours été courtois, je vous demande de l'être aussi avec moi.
Votre remarque ici est très juste et je fais l'appel à tous à rester courtois, polis, et à échanger dans la bonne entente. Je rappelle qu'il n'est pas très ecclésiale de vouloir opposer la FORM et la FERM, ce qui est contraire à la pensée de notre Saint Père le pape Benoît XVI. Notre forum veut ainsi diffuser et faire la promotion autant des richesses de la FERM que de la FORM, vouloir les opposer l'un l'autre n'est pas dans l'esprit de la liturgie d'aujourd'hui.

In Xto
Père Guy

"J'attends la résurrection des morts et la vie du monde à venir".
credo

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2884
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Video: le chant perdu de Grégoire

Message non lu par AdoramusTe » dim. 14 sept. 2008, 15:09

Pourquoi empêche-t-elle d'éditer les livres ceux qui en ont besoin? Voilà la vraie question.
Elle n'empêche personne d'éditer quoique ce soit.
wanderer a écrit :
AdoramusTe a écrit : 2. A peu de choses prêt, les pièces du graduel sont les mêmes dans les deux formes donc
une formation à Solesmes est parfaitement valable pour la FERM
Certes, mais l'ordre des pièces est changé, un livre de chant pour la FORM ne peut être utilisé par quelqu'un qui va habituellement à la FERM. Sommes-nous des catholiques de seconde zone que nous n'ayons pas le droit d'avoir un livre de chant comme tout le monde? Nous sommes obligés de commander des versions pirates à la fsspx pour pouvoir chanter, est-ce juste?
Ne mélangez pas tout. Ce n'est pas une raison suffisante pour dénigrer une formation dispensée par Solesmes.
Par ailleurs, j'ai toujours été courtois, je vous demande de l'être aussi avec moi.
Votre remarque était digne de la frange la plus dure des participants au forum catholique, et ma réponse
était du même niveau, voyez-vous ?
Croyez-le ou non, ça me fait mal de lire de tels propos. Pardon si ma réaction le manifeste un peu trop.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Avatar de l’utilisateur
François-Xavier
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 756
Inscription : dim. 20 août 2006, 23:53
Contact :

Re: Video: le chant perdu de Grégoire

Message non lu par François-Xavier » dim. 14 sept. 2008, 16:46

Wanderer a écrit :Etant donné l'attitude de Solesmes à l'égard de l'ancien rite (refus de rééditer certains livres, etc...), je ne souhaite pas suivre de stage là-bas.
Solesmes ne refuse pas de rééditer quoi que ce soit ! Qu'est ce que c'est que cette histoire ?

Par ailleurs, vous refusez d'aller voir à Solesmes... Sachez "juste" que ce n'est pas l'attitude par exemple, des moines du Barroux.... Bref. Bizarre.
Wanderer a écrit :Pourquoi empêche-t-elle d'éditer les livres ceux qui en ont besoin? Voilà la vraie question.
C'est à tel point que le Liber usualis est en libre téléchargement sur internet, ainsi que le graduel de 1961, ainsi que l'antiphonaire romain de 1908. Alors ??? Je ne sais pas pourquoi les "tradis" (ou plutôt certains d'entre eux : pas le Barroux, justement) font une fixation sur Solesmes. C'est assez effrayant.
Wanderer a écrit :Certes, mais l'ordre des pièces est changé, un livre de chant pour la FORM ne peut être utilisé par quelqu'un qui va habituellement à la FERM. Sommes-nous des catholiques de seconde zone que nous n'ayons pas le droit d'avoir un livre de chant comme tout le monde? Nous sommes obligés de commander des versions pirates à la fsspx pour pouvoir chanter, est-ce juste?
Ecoutez, l'inverse est vrai : comment faisons-nous aujourd'hui, poiur chanter l'office divin ? Nous faisons des adaptations des anciens livres. une fois de plus, si vous n'en êtes pas satisfait, il suffit d'imprimer la précédente édition du Graduel romain, téléchargeable, et on n'en parle plus. Il faudrait peut être arrêter de considérer toujours que les "tradis" sont persécutés, et par Solesmes, en plus (qui a vraiment autre chose à faire que ça...).
AdoramusTe a écrit : A peu de choses prêt, les pièces du graduel sont les mêmes dans les deux formes
Je confirme : le graduel romain de 1975 a été financé par Mme Ward ; avec pour condition de ne changer absolument rien à la partition du graduel de 1961. Donc, même les fautes de l'édition précédente ont été reproduites : c'est pour dire. La seule chose qu'avait réussi à négocier le TRP Dom Prou, c'est les pièces du propre bénédictin, qui sont en annexe, avec une restitution par exemple plus conforme des Strophae.
Wanderer a écrit :
Boris a écrit : Et vous avez suivi cette méthode ... à Solesmes ?
Non, à la schola saint Grégoire à Montligeon.
Ecoutez, la schola Saint Grégoire, pourquoi pas. Mais vous savez, on peut se réclamer "De Solesmes" sans pour autant être agréé par ce "label". Je pense d'ailleurs que les chicayas de musicologues n'avancent pas à grand chose. Une des choses que je remets en cause dans la "méthode de la Schola Saint Grégoire", par ce que c'est comme ça qu'il faudrait l'appeler, plus que la "méthode de Solesmes", c'est l'intérprétation du salicus, - beaucoup plus que le comptage, qui peut rendre bien des services. Un peu de visibilité sur le la modalité et la sémiologie rend évidente une chose : ce ne peut pas être la deuxième note (épisémée) du salicus qu'il faut "entendre" ou "chanter" ou même "exprimer". C'est la troisième. Et il n'y absolument aucun doute là dessus.
Oui, je sais, il faudrait que je fasse une petite démonstration avec partitions à l'appui. Mais je pense - j'imagine ! - que ça risque d'insupporter un certain nombre de gens...

wanderer
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 757
Inscription : ven. 03 sept. 2004, 16:49
Localisation : Haute-Savoie

Re: Video: le chant perdu de Grégoire

Message non lu par wanderer » dim. 14 sept. 2008, 17:32

François-Xavier a écrit : Solesmes ne refuse pas de rééditer quoi que ce soit ! Qu'est ce que c'est que cette histoire ?
C'est toujours ce que l'on m'a dit et je n'ai pas de raison de croire que c'est faux puisque des éditions pirates circulent sous le manteau. Je sais bien que le Barroux a imprimé un livre, mais j'imagine que les droits d'auteur ne sont pas réservés à Solesmes. Ecoutez, puisque mon propos suscite une telle levée de boucliers, je propose d'écrire à Solesmes pour leur demander. Je publierai la lettre ici ainsi que leur réponse. Si j'ai été abusé, je présenterai mes excuses.
François-Xavier a écrit : Par ailleurs, vous refusez d'aller voir à Solesmes... Sachez "juste" que ce n'est pas l'attitude par exemple, des moines du Barroux.... Bref. Bizarre.
Ma foi, ils ne font rien de mal, je ne souhaite pas faire comme eux, moi non plus je ne fais rien de mal.

François-Xavier a écrit : Ecoutez, l'inverse est vrai : comment faisons-nous aujourd'hui, poiur chanter l'office divin ? Nous faisons des adaptations des anciens livres. une fois de plus, si vous n'en êtes pas satisfait, il suffit d'imprimer la précédente édition du Graduel romain, téléchargeable, et on n'en parle plus. Il faudrait peut être arrêter de considérer toujours que les "tradis" sont persécutés, et par Solesmes, en plus (qui a vraiment autre chose à faire que ça...).
Pour le coup, je n'y peux vraiment rien si vous n'avez pas de livre. Que voulez-vous que je vous dise?
François-Xavier a écrit : Je confirme : le graduel romain de 1975 a été financé par Mme Ward ; avec pour condition de ne changer absolument rien à la partition du graduel de 1961. Donc, même les fautes de l'édition précédente ont été reproduites : c'est pour dire. La seule chose qu'avait réussi à négocier le TRP Dom Prou, c'est les pièces du propre bénédictin, qui sont en annexe, avec une restitution par exemple plus conforme des Strophae.
Je dis juste que les textes pour les saints ne sont plus les mêmes et qu'on ne fait que tourner les pages pour trouver les pages et que c'est ingérable dans une chorale. Ecoutez, si j'ai écrit une ânerie, c'est possible, je vais me renseigner, merci de ne m'en prêter qu'une seule, nous gagnerons du temps.
François-Xavier a écrit : Ecoutez, la schola Saint Grégoire, pourquoi pas. Mais vous savez, on peut se réclamer "De Solesmes" sans pour autant être agréé par ce "label". Je pense d'ailleurs que les chicayas de musicologues n'avancent pas à grand chose. Une des choses que je remets en cause dans la "méthode de la Schola Saint Grégoire", par ce que c'est comme ça qu'il faudrait l'appeler, plus que la "méthode de Solesmes", c'est l'intérprétation du salicus, - beaucoup plus que le comptage, qui peut rendre bien des services. Un peu de visibilité sur le la modalité et la sémiologie rend évidente une chose : ce ne peut pas être la deuxième note (épisémée) du salicus qu'il faut "entendre" ou "chanter" ou même "exprimer". C'est la troisième. Et il n'y absolument aucun doute là dessus.
C'est inoui, je n'ai jamais défendu la schola saint Grégoire, j'ai juste dit, ce qui est vrai, c'est à dire que l'ambiance de prière et d'amitié y est magnifique. Pour la nième fois, je n'ai pas d'avis sur ces questions, je me forme, voilà tout. je ne me dis pas de Solesmes ou de quoi que ce soit, je réfléchis. C'est la première fois que j'ai le sentiment que vous ne n'avez pas lu.
François-Xavier a écrit : Oui, je sais, il faudrait que je fasse une petite démonstration avec partitions à l'appui. Mais je pense - j'imagine ! - que ça risque d'insupporter un certain nombre de gens...
Si c'est moi qui suis visé, c'est vraiment inoui de se comprendre si mal. Faites votre démonstration, je ne demande que ça depuis le début du fil. Des arguments rationnels pour m'aider dans le choix de telle ou telle méthode.

Wanderer

:)

wanderer
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 757
Inscription : ven. 03 sept. 2004, 16:49
Localisation : Haute-Savoie

Re: Video: le chant perdu de Grégoire

Message non lu par wanderer » dim. 14 sept. 2008, 17:39

AdoramusTe a écrit : Elle n'empêche personne d'éditer quoique ce soit.
Comme indiqué, je vais me renseigner.
AdoramusTe a écrit : Ne mélangez pas tout. Ce n'est pas une raison suffisante pour dénigrer une formation dispensée par Solesmes.
Je ne dénigre pas l'enseignement. Je dis que d'autres raisons (que je vais vérifier afin d'être juste) font que je n'ai pas envie d'y aller. La formation en elle-même, je n'ai pas d'avis, je suis débutant.
AdoramusTe a écrit : Votre remarque était digne de la frange la plus dure des participants au forum catholique, et ma réponse
était du même niveau, voyez-vous ?
Croyez-le ou non, ça me fait mal de lire de tels propos. Pardon si ma réaction le manifeste un peu trop.
Je crois qu'on descend un peu plus bas que ça sur le FC :p

Mon but n'est pas de vous blesser vous savez, vous prenez certaines choses trop à coeur. Vous devriez présumer de ma bonne foi et de mes bonnes intentions comme je le fais avec vous. Si je suis dans l'erreur, je me corrigerai, je vous l'assure. Simplement, vous refusez les discussions de fond en vous réfugiant derrière des cris d'effroi qui me semblent un peu exagérés. ;)


Bien cordialement,

Wanderer

:)

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2884
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Video: le chant perdu de Grégoire

Message non lu par AdoramusTe » dim. 14 sept. 2008, 21:16

wanderer a écrit :Simplement, vous refusez les discussions de fond en vous réfugiant derrière des cris d'effroi qui me semblent un peu exagérés. ;)
Décidément, je suis encore d'accord avec vous !
J'éviterai à l'avenir d'intervenir dans vos discussions.
Pardon de vous avoir faire perdre du temps.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Avatar de l’utilisateur
François-Xavier
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 756
Inscription : dim. 20 août 2006, 23:53
Contact :

Re: Video: le chant perdu de Grégoire

Message non lu par François-Xavier » lun. 15 sept. 2008, 9:35

Wanderer a écrit :
François-Xavier a écrit : Oui, je sais, il faudrait que je fasse une petite démonstration avec partitions à l'appui. Mais je pense - j'imagine ! - que ça risque d'insupporter un certain nombre de gens...
Si c'est moi qui suis visé, c'est vraiment inoui de se comprendre si mal. Faites votre démonstration, je ne demande que ça depuis le début du fil. Des arguments rationnels pour m'aider dans le choix de telle ou telle méthode.
Pas du tout, non. J'ai seulement peur qu'on me dise que l'important, c'est la foi,pas les mélismes. Argument qui n'est pas complètement dénué de sens. Mais ce n'est pas de foi dont on parle ici, mais de musique.
Parce qu'on est bien obligé de le constater ; le chant grégorien n'est pas nécessaire au salut.

wanderer
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 757
Inscription : ven. 03 sept. 2004, 16:49
Localisation : Haute-Savoie

Re: Video: le chant perdu de Grégoire

Message non lu par wanderer » jeu. 18 sept. 2008, 17:49

Personnellement, je pense que nous devrions arrêter d'avoir peur de tout. Qu'est-ce que ça peut faire si quelqu'un dit ce que vous craignez? Rien du tout.

Par contre, si vous argumentez avec précision, ça peut intéresser les gens qui chantent...

Cordialement,

Wanderer

:)

Avatar de l’utilisateur
Boris
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2475
Inscription : lun. 21 août 2006, 17:46
Localisation : France - Centre (28)

Re: Video: le chant perdu de Grégoire

Message non lu par Boris » sam. 20 sept. 2008, 11:51

Wanderer a écrit :Sommes-nous des catholiques de seconde zone que nous n'ayons pas le droit d'avoir un livre de chant comme tout le monde?
FX a écrit :Ecoutez, l'inverse est vrai : comment faisons-nous aujourd'hui, poiur chanter l'office divin ? Nous faisons des adaptations des anciens livres. une fois de plus, si vous n'en êtes pas satisfait, il suffit d'imprimer la précédente édition du Graduel romain, téléchargeable, et on n'en parle plus. Il faudrait peut être arrêter de considérer toujours que les "tradis" sont persécutés, et par Solesmes, en plus (qui a vraiment autre chose à faire que ça...).
Wanderer a écrit :Pour le coup, je n'y peux vraiment rien si vous n'avez pas de livre. Que voulez-vous que je vous dise?
Rien, justement.
Ne lancez pas de polémiques inutiles.

Wanderer a écrit :La seule chose que j'aurais aimée, c'est lire des arguments à l'appui de telle ou telle méthode et c'est ce que je ne trouve pas dans ce fil pour le moment.
FX a écrit :Une des choses que je remets en cause dans la "méthode de la Schola Saint Grégoire", par ce que c'est comme ça qu'il faudrait l'appeler, plus que la "méthode de Solesmes", c'est l'intérprétation du salicus, - beaucoup plus que le comptage, qui peut rendre bien des services. Un peu de visibilité sur le la modalité et la sémiologie rend évidente une chose : ce ne peut pas être la deuxième note (épisémée) du salicus qu'il faut "entendre" ou "chanter" ou même "exprimer". C'est la troisième. Et il n'y absolument aucun doute là dessus.
Boris a écrit :C'est pour cela qu'elles ont toutes leur limite et c'est pour cela qu'il ne faut pas être crispé sur une méthode ou une autre mais plutôt savoir les utiliser à bonne escient l'une après l'autre, même au sein d'une même pièce.
La question du salicus montre la limite de la méthode de comptage. Si elle a ses bons cotés, et FX ne crache pas entièrement dessus, il faut aussi savoir la mettre sous le boisseau dans certains cas.
Ce qui est sur, c'est qu'elle est complètement artificielle est "inventée" par Solesmes au départ pour permettre, encore une fois, à des débutants de s'initier au grégorien.

Mais certains, pas ici, cherchent à opposer les méthodes.
Et là on tombe dans un artifice encore plus grand !

Il faut au contraire connaitre plusieurs méthodes pour voir la cohérence qu'elles peuvent avoir et ainsi mieux travailler les pièces et mieux les chanter.
Cela demande du temps et du travail, c'est le rôle d'un chef de choeur.
Wanderer a écrit :Etant donné l'attitude de Solesmes à l'égard de l'ancien rite (refus de rééditer certains livres, etc...), je ne souhaite pas suivre de stage là-bas.
Une telle attitude négative ne peut que vous desservir.
Votre petite phrase sous-entend 2 choses :
- une calomnie contre Solesmes, qui a déjà été développée
- la prétention que le grégorien n'est pas le même entre avant 1962 et après, et là, excusez-moi, mais c'est de l'hérésie pure.

Le grégorien est inchangé. Seulement des progrès sont faits dans l'étude scientifique des manuscrit, permettant de retrouver des notations plus précises des pièces, voir de retrouver des pièces.
L'atelier de paléographie de Solesmes diriger par Dom Saulnier est à la pointe de cette recherche qui a permis l'édition d'un nouvel antiphonaire monastique plus traditionnel que le précédent.

Mais ce qui est vraie d'une pièce, est vrai aussi bien pour la FORM et que pour la FERM, sinon c'est considéré que la FERM est morte puisqu'elle ne pourrait (conditionnel) accepter la recherche dans les domaines qui la concernent : connaissance du grégorien, sonorisation d'un lieu, confection des ornements, ...
UdP,
Boris

wanderer
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 757
Inscription : ven. 03 sept. 2004, 16:49
Localisation : Haute-Savoie

Re: Video: le chant perdu de Grégoire

Message non lu par wanderer » sam. 20 sept. 2008, 13:04

Boris a écrit :
La question du salicus montre la limite de la méthode de comptage. Si elle a ses bons cotés, et FX ne crache pas entièrement dessus, il faut aussi savoir la mettre sous le boisseau dans certains cas.
Ce qui est sur, c'est qu'elle est complètement artificielle est "inventée" par Solesmes au départ pour permettre, encore une fois, à des débutants de s'initier au grégorien.

Mais certains, pas ici, cherchent à opposer les méthodes.
Et là on tombe dans un artifice encore plus grand !

Il faut au contraire connaitre plusieurs méthodes pour voir la cohérence qu'elles peuvent avoir et ainsi mieux travailler les pièces et mieux les chanter.
Cela demande du temps et du travail, c'est le rôle d'un chef de choeur.
Sauf qu'il faut bien commencer par quelque chose. J'espérais juste que quelqu'un m'aide ici à avoir une vision claire de ce que sont ces différentes méthodes pour que je fasse un choix. Dois-je m'inscrire par correspondance à la schola saint Grégoire? Dois-je continuer avec mes amis "spécialistes" comme vous les appelez? Eux, ils ont un avis sur la question. je voulais juste entendre d'autres sons de cloche pour m'aider à avoir une vision équilibrée dès le départ.

Boris a écrit : Une telle attitude négative ne peut que vous desservir.
Votre petite phrase sous-entend 2 choses :
- une calomnie contre Solesmes, qui a déjà été développée
- la prétention que le grégorien n'est pas le même entre avant 1962 et après, et là, excusez-moi, mais c'est de l'hérésie pure.

Le grégorien est inchangé. Seulement des progrès sont faits dans l'étude scientifique des manuscrit, permettant de retrouver des notations plus précises des pièces, voir de retrouver des pièces.
L'atelier de paléographie de Solesmes diriger par Dom Saulnier est à la pointe de cette recherche qui a permis l'édition d'un nouvel antiphonaire monastique plus traditionnel que le précédent.

Mais ce qui est vraie d'une pièce, est vrai aussi bien pour la FORM et que pour la FERM, sinon c'est considéré que la FERM est morte puisqu'elle ne pourrait (conditionnel) accepter la recherche dans les domaines qui la concernent : connaissance du grégorien, sonorisation d'un lieu, confection des ornements, ...
Je ne peux qu'exprimer ma lassitude. Je ne vais pas encore écrire une pleine page pour me défendre de tout ce que je n'ai pas dit. Je commence à comprendre qu'un forum internet n'est pas le lieu adapté pour avoir des discussions contradictoires. Moi qui suis quelqu'un de doux, qui m'efforce simplement de rester toujours courtois, je me retrouve toujours dans des malentendus ou des préjugés et des oppositions imaginaires. Je ne veux pas me victimiser car je suis sûr d'avoir participé à cela malgré moi. Je pense qu'il y a beaucoup de gens estimables ici mais nous n'arrivons pas à communiquer. J'ai passé beaucoup de temps ici ces derniers mois et si je regarde les choses objectivement, je n'ai quasiment rien apporté à personne et j'ai le sentiment que malgré les efforts de tous pour dialoguer avec moi, je n'ai presque rien reçu.

Aussi, je pense qu'il est plus sage d'en rester là. Tous autant que nous sommes, si nous avions lu des livres au lieu de nous disputer pour des oppositions souvent imaginaires, nous aurions appris beaucoup plus. Par correction, je posterai la réponse de Solesmes à mon courier quand je l'aurai reçue et puis je pense que je choisirai une autre façon de me former à l'avenir. cela ne m'empêchera pas de contribuer encore au forum de façon épisodique, mais pas dans le domaine liturgique, ce qui est un comble étant donnés mes centres d'intérêt.

Bien à vous,

Wanderer

:)

wanderer
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 757
Inscription : ven. 03 sept. 2004, 16:49
Localisation : Haute-Savoie

Re: Video: le chant perdu de Grégoire

Message non lu par wanderer » sam. 20 sept. 2008, 13:16

Pour info, message envoyé aux éditions de Solesmes:
Bonjour,

Je suis un fidèle qui a l'habitude d'assister à la messe selon la forme extraordinaire du rite romain. Ayant eu le désir de chanter, j'ai rapidement été confronté à la difficulté de trouver un livre de chant adapté à mes besoins.

Au cours de mes recherches, il m'a plusieurs fois été affirmé que s'il était si difficile de se procurer un livre, c'était parce que la réédition de certains livres n'était pas permise par l'abbaye de Solesmes. Désirant porter un regard sur votre action qui ne blesse en rien la justice, je me permets de vous poser ces quelques questions.

1) Existe-t-il certains livres de chant pour le missel de 1962 dont les droits sont la propriété de l'abbaye de Solesmes?

2) Si tel est le cas, quels sont ces livres?

3) Avez-vous déjà reçu des demandes pour rééditer des livres concernant ce missel dont vous détiendriez les droits?

4) Si oui, quelle a été votre attitude à ce sujet et pour quelles raisons?

Avec mes sincères remerciements pour votre réponse,


Avatar de l’utilisateur
Boris
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2475
Inscription : lun. 21 août 2006, 17:46
Localisation : France - Centre (28)

Re: Video: le chant perdu de Grégoire

Message non lu par Boris » sam. 20 sept. 2008, 14:45

Pour Solesmes, tenez-moi au courant mais par MP SVP.
J'espérais juste que quelqu'un m'aide ici à avoir une vision claire de ce que sont ces différentes méthodes pour que je fasse un choix. Dois-je m'inscrire par correspondance à la schola saint Grégoire?
Pourquoi pas pour commencer.

Ensuite, si vous pouvez participer à des stages ici où la (renseignez-vous sur le site de la Schola Saint Maur), cela permettra d'élargir le champ de vision.

Je crois à quelques règles :
- primauté du mot latin, donc de l'accent, sur la mélodie
- ne pas être crispé de la partition : une note pointée est plus longue, elle peut être 2 fois plus longue mais il ne faut pas absolument la tenir trop longtemps sinon cela peut être moche.

Les prêtres de ma paroisse sont un peu crispés de la partition : notes pointées tenues au moins 2 fois plus longtemps que les autres, idem pour les épisèmes horizontaux, ...
C'est parfois troublant et puis surtout il faut avoir le souffle pour les suivre.

Le cas typique est le neume composé de 3 punctum : faut-il triplé la longueur de la syllabe ?
Non. Si vous écoutez les CD de Solesmes, il y a en réalité augmentation de l'intensité sonore sur chaque punctum.

Un prêtre de la communauté Saint Martin nous disait un jour que pour les notes haut perchées, ce qu'il recherchait était le fait que ces notes soient bien "posées" par la chorale, alors c'était le signe de redescendre, même si la partition indique de doubler ou tripler la durée de la note.
Le même nous disait d'apprendre à détacher les neumes : prenons l'offertoire du 4e Dimanche de l'Avent "Ave Maria". Il y a au début de la pièce il y a 4 neumes, le premier correspond aux 5 premières notes (fa sol la sol la), puis le second (fa la fa sol fa mi pointé, le point permet de marquer la fin du neume), le troisième (ré mi fa sol la, avec l'épisème sur le sol) et enfin le quatrième terminant le mot (fa la fa sol la sol pointé).
Avec la Schola Saint Maur nous avions l'habitude de chanter le mot "Ave" d'un coup, aux points près. Mais en décomposant les neumes et en les séparant (sans non plus faire de pause), on obtient un rythme plus proche par exemple de ce qui suit (Maria) avec des répercutions.

Un moine de Solesmes nous disait que les notes haut perchées isolées ne doivent pas être appuyées : ce sont des ornements "passagers" en dehors de la mélodie ou de la teneur du reste de la phrase ou du mot chanté à ce moment là.
Cela simplifie la manière de chanter : plus besoin d'être un pro super expérimenté de la technique vocale.
UdP,
Boris

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités