Divine liturgie orthodoxe russe et d'Europe de l'est

Avatar de l’utilisateur
Valtortiste91
Censor
Censor
Messages : 78
Inscription : lun. 27 avr. 2009, 18:59
Conviction : Catholique romain
Localisation : Essonne (France)
Contact :

Divine liturgie orthodoxe russe et d'Europe de l'est

Message non lupar Valtortiste91 » jeu. 19 mars 2015, 11:36

en guise de conclusion, je partage avec vous ce chant (avec un peu d'avance).
Vous voilà avec l'humeur joyeuse ! Je vous remercie de ce chant sacré orthodoxe. Je vous avoue que Divna Ljubojević me change nettement du P. François Brune :)
Ce doit être un chant de Pâques, mais si je comprends le mot Xristos, je n'ai pas le sens de Anesti.
Bonne journée

Avatar de l’utilisateur
Valtortiste91
Censor
Censor
Messages : 78
Inscription : lun. 27 avr. 2009, 18:59
Conviction : Catholique romain
Localisation : Essonne (France)
Contact :

Goûts musicaux et liturgie orthodoxe

Message non lupar Valtortiste91 » jeu. 19 mars 2015, 11:44

En retour, puisque vous me faites découvrir cette très impressionante chanteuse serbe, et que je suis, à mes heures perdues, choriste et baryton, je vous poste l'universel chant. Car Oce nas, je sais traduire.

Avatar de l’utilisateur
Valtortiste91
Censor
Censor
Messages : 78
Inscription : lun. 27 avr. 2009, 18:59
Conviction : Catholique romain
Localisation : Essonne (France)
Contact :

Goûts musicaux et liturgie orthodoxe

Message non lupar Valtortiste91 » ven. 20 mars 2015, 22:09

Merci Valtortiste91, je n'avais pas encore écouté cette version. Elle est bouleversante. A noter l'excellente traduction du notre Père, ( mieux serait : et ne nous laisse pas succomber à l'épreuve) c'est bien celle-ci qui ne trahit pas la prière du Seigneur...
Bouleversante en effet, ceux à qui j'ai fait écouter cette version sont pris par le calme et la profondeur du chant. Je l'ai d'ailleurs mis sur mon facebook.
La dernière note de basse est unique. Et quelle foule !

En surfant sur les vidéos de Divna Ljubojevic à la suite de la sélection que vous nous proposiez, j'ai été frappé par le titre : "Oce nas" car mon chemin spirituel m'amène à dire quotidiennement le "Je Vous salue, Marie" en serbo-croate : Zdravo, Marijo, milosti puna ... bien que cela ne soit pas mes origines, du moins humaines.
Plus accessoirement, je récite les autres prières fondamentales dans cette langue, afin de m'unir chaque jour à la source de ma Grâce qui coule en Bosnie (comme je vous l'ai dit, je suis un "recommençant", mais il y a 25 ans maintenant)..
C'est vous dire l'intensité émotionnelle de ce que vous m'avez fait découvrir.

Sur la traduction "ne nous laisse pas succomber à l'épreuve", vous avez parfaitement raison : je ne sais quel théologien (je pense à Jean Carmignac sans le vérifier) analysait pertinemment comme vous le faites.
Je ne sais si cette traduction est une pratique courante dans l'Eglise orthodoxe serbe, mais cela ne ferait que rajouter à la beauté de sa liturgie.

Avatar de l’utilisateur
Valtortiste91
Censor
Censor
Messages : 78
Inscription : lun. 27 avr. 2009, 18:59
Conviction : Catholique romain
Localisation : Essonne (France)
Contact :

Goûts musicaux et liturgie orthodoxe

Message non lupar Valtortiste91 » dim. 22 mars 2015, 22:29

...Avez-vous senti que Dieu vous enseigne par cette théologie en musique ? J'en suis heureux pour vous.
Les morceaux que j'ai écouté en boucle sont au nombre de quatre principalement :
- Oce nas
- The song of Salomon ou Cantique des cantiques
- Agni Partene (O Vierge pure)
- Liturgie au monastère de Vavedenje - Serbie
Je n'en saisis que quelques mots : Gospodi, Blago, Amen (prononcé Amin), Partene, ... et bien sûr Oce nas. Mais cela me met en prière et qui prie, travaille en Dieu.
C'est comme cela que je suis bien.
L'enseignement me vient des textes que je travaille et des recherches qu'ils induisent.
C'est ma balade dans la nature à moi :)

Avatar de l’utilisateur
Valtortiste91
Censor
Censor
Messages : 78
Inscription : lun. 27 avr. 2009, 18:59
Conviction : Catholique romain
Localisation : Essonne (France)
Contact :

Goûts musicaux et liturgie orthodoxe

Message non lupar Valtortiste91 » mar. 24 mars 2015, 23:11

Merci pour toutes ces considérations que vous apportez sur les différentes façons de remercier Dieu, selon les différentes confessions ici évoquées par vous. Et merci pour Brahms, il y a de très beaux moments.

Je reviens tout de même et ce faisant je fais une pierre deux coups, à l'affirmation du père Brune qui consiste à dire : "au fond, on peut très bien vivre son chemin spirituel en dehors de l’Église" et j'y apporte les quelques éclairages chrétiens de saint Jean de Cronstadt en m'appuyant sur la documentation du livret concernant le disque de Divna Ljubojevic intitulé : La Divine Liturgie de saint Jean Chrysostome. Ce même CD que vous semblez apprécier.
Bonne lecture et belle écoute....
Le Requiem allemand de Brahms est certainement le plus spirituel de ceux que je connaisse: il n'est constitué que d'une sélection des plus beaux textes de la Bible. Brahms l'a écrit à 35 ans au moment où il venait de perdre sa mère. Sa composition conduit, en sept étapes, l'éprouvé jusqu'à la félicité. Elle commence et finit par le même mot "Selig !" "Bienheureux !".
---------------------------
Pour le P. Brune, il manque le contexte de l'affirmation. Je voudrais bien croire qu'il rejoint ce que proclame Lumen gentium. En bref : Si le Christ (dont le corps est l'Eglise au sens théologique du terme et non pas institutionnel) est l'unique porte, ceux qui l'ignorent en toute bonne foi, sont aussi promis au Salut. Les voies sont différenciées, mais l'achèvement est le même. Paradoxe apparent difficile à comprendre pour certains. Mais en pénétrant dans ce mystère on s'aperçoit qu'il n'y a pas de paradoxe en Dieu et que ce n'est pas pareil, pas le même chemin, d'être baptisé ou non.

Ce qui n'exclut pas que Jésus est mort pour toute l'humanité et que Pierre proclame : "En vérité, je le comprends,
Dieu est impartial : Il accueille, quelle que soit la nation, celui qui le craint et dont les œuvres sont justes
". (Actes 10, 34-35).

Pour bien souligner l'universalité du Salut, Jésus a pris soin de justifier, comme premier racheté, une racaille ni baptisée, ni honorable : Dismas, le bon larron.
Je reste persuadé (peut-être à tort) que le P. Brune nie l'Eglise fondée par le Christ et qu'il s'y substitue, commettant le péché initial d'orgueil. Seul Dieu trinitaire peut réformer l'Eglise, mais aucun homme ne peut l'équivaloir dans ce rôle.

C'est donc une chose de croire que le Salut s'ouvre au-delà de l'Eglise catholique institutionnelle, c'en est une autre de croire qu'on peut la négliger et s'y substituer.

Mon intuition est très forte le concernant, elle est constante, mais ce n'est qu'une intuition.

Ainsi, dans le texte de Maria Valtorta que vous aviez mis en exergue, j'ai pointé une phrase, en mettant à jour et en indexant le chapitre :

"Je n'étais plus que l'Homme. Et je n'étais plus qu'un homme qui n'est plus aidé par Dieu." Cela pourrait légitimer l'affirmation du P. Brune sur "Dieu qui se retire", mais le contexte qu'il laisse apparaître ne colle pas avec la Rédemption.
--------------------------------------------
Sur les textes et la vidéo :

Vous avez eu raison de me cultiver sur la liturgie de saint Jean Chrysostome, sans quoi on perd le sens de ce que l'on entend et donc une partie de la beauté. Je poursuivrai ma recherche.

Les monastères sont des lieux privilégiés où éclosent la liturgie. L'extrait que vous m'avez mis de Divna est celui que j'ai écouté principalement aujourd'hui, mais je l'écoutais en une seule vidéo et non divisée en dix.

Cela contribue à mon monastère, à mon Ora et Labora (prie et travaille) cher à saint Benoît.

Si j'assistais à une liturgie dans le monastère de Vavedenje, ou un autre, je prierais certainement avec profondeur, mais je ferais de même dans la communauté de Taizé ou dans celle des fraternités de Jérusalem.

Mais, vous le disiez fort bien par vos textes : la liturgie, et la liturgie de qualité, sont fondamentales, à commencer par le signe de croix et l'oraison préparatoire.

Dans beaucoup d'endroits, même dans ceux où j'ai agi, il y a loin de la coupe au lèvres. Je me remémore (et cela me fait sourire) la grève de prière que j'ai entreprise dans une messe qui dérivait en anarchie. J'ai pensé : "Dieu, si tu n'arrêtes pas ce foutoir, j'arrête de te prier" !

Mon indignation a dû le faire sourire; en tous cas les choses se sont arrangées : pas tout de suite, mais peu après.

Avatar de l’utilisateur
Valtortiste91
Censor
Censor
Messages : 78
Inscription : lun. 27 avr. 2009, 18:59
Conviction : Catholique romain
Localisation : Essonne (France)
Contact :

Goûts musicaux et liturgie orthodoxe

Message non lupar Valtortiste91 » mer. 25 mars 2015, 10:31

Je continue à approfondir la liturgie orthodoxe. Les textes que je lis développent la transcendance de Dieu par rapport aux fidèles et son immanence. Divna et l'ensemble Melodi sont en parfaite osmose.
Mais avez-vous connaissance d'une vidéo qui rend compte d'une telle liturgie, non en seule musique, mais aussi en images ?
Merci.

Avatar de l’utilisateur
Valtortiste91
Censor
Censor
Messages : 78
Inscription : lun. 27 avr. 2009, 18:59
Conviction : Catholique romain
Localisation : Essonne (France)
Contact :

Goûts musicaux et liturgie orthodoxe

Message non lupar Valtortiste91 » mer. 25 mars 2015, 12:42

...La liturgie, il faut d'abord la vivre et la ressentir. C'est elle qui d'ailleurs détermina ma conversion.
...
Merci beaucoup : je ne doutes pas de la puissance des liturgies, comme vous nous l'avez rappelé dans votre choix de textes. Je ne doutes pas que Jésus, présent au milieu d'elles, puissent parler à un cœur qui le cherchait tant.
Toute conversion est belle car elle unit au Coeur même de Jésus. La vôtre est votre trésor.
La page que vous nous avez partagée sur celle de Véronique Lévy en témoigne.
Je vais donc m'enrichir maintenant de la vôtre.
Toute mon amitié.

whisperhill
Ædilis
Ædilis
Messages : 43
Inscription : jeu. 30 mars 2017, 18:04
Conviction : Catholique

Chants sacrés orthodoxe russes

Message non lupar whisperhill » jeu. 01 juin 2017, 9:51

Personnellement j'écoute de tout mais dans les musiques liées au sacré voilà deux échantillons :

- Ma version favorite de la passion de saint Matthieu par Otto Klemperer (je trouve que son tempo très lent fait ressortir le tragique de l'oeuvre, c'est vraiment ma version de prédilection avec celle de Herreweghe et d'Harnoncourt) :

https://www.youtube.com/watch?v=mc3bS2E7GME

- Chants sacrés russes (c'est peut-être orthodoxe mais ça m'est égal, ça me calme ou me réduit mon anxiété ou tristesse selon les moments) :

https://www.youtube.com/watch?v=JhHXqNjV284

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8377
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Divine liturgie orthodoxe russe et d'Europe de l'est

Message non lupar Cinci » jeu. 01 juin 2017, 19:08

Merci pour ces échantillons, Whisperhill. J'adore :coeur: Et tous les interprètes de la version de Klemperer font partis de mes artistes fétiches de l'art vocal. Fantastique. J'ai placé un signet sur tout cela.

Avatar de l’utilisateur
Géraldine
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2122
Inscription : lun. 21 nov. 2011, 15:08
Localisation : Province du Hainaut Occidental Belgique.

Re: Divine liturgie orthodoxe russe et d'Europe de l'est

Message non lupar Géraldine » jeu. 01 juin 2017, 19:21

:) Connaissez vous l'Eglise Orientale de Chevetogne en Belgique ?
Et l'église russe à Bruxelles ?
Les vêpres en slavon y sont de toute beauté.
Pour l'Eglise Orientale de Chevetogne, c'est un oncle de mon mari,Prieur qui en a eu l'idée.
L'atmosphère y est recueillie et très belle.
Un peu plus h as utilisé,l'église Latine.
Les moines sont aussi de grands artisans en cloisonnage et pour nombre d'icônes.
Dirigátur, Domine, orátio mea sicut incénsum in conspéctu tuo.


Revenir vers « Musique sacrée et chant liturgique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit