Musique sacrée : pièces pour orgue

Avatar de l’utilisateur
Petit Matthieu
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1544
Inscription : lun. 02 févr. 2009, 20:23
Conviction : catholique
Localisation : Paris

Musique sacrée : pièces pour orgue

Message non lupar Petit Matthieu » ven. 27 févr. 2009, 20:46

Mon père était organiste dans plusieurs églises de ma ville et j'ai la chance d'avoir été initié à cette musique depuis mon enfance. L'orgue est un instrument difficile d'accès à l'écoute, il faut prendre du temps, réecouter, se concentrer pour la comprendre et ne pas en abuser car la fatigue arrive vite.
L'orgue est épuisant, de puissance, de complexité, de mystère.

Pour ceux qui aimeraient découvrir plusieurs grands morceaux d'orgue, parfois très connu, parfois non, je vais vous en faire part ici. C'est un grand bonheur pour moi de partager ces moments intenses, c'est même la première fois que je le fais.

Pour commencer, "Le" monument de Jean-Sébastien Bach : La toccata et fugue BWV 565. Il y a de très nombreuses interprétations, celle là a le mérite d'être très fluide et céleste.
Fameuse, elle l'est à juste titre. Écouter cette œuvre, c'est voyager au plus profond de l'Homme en relation à Dieu.

http://www.youtube.com/watch?gl=FR&hl=fr&v=CTVraVgzC9U
"Ce n’est que pour ton amour, pour ton amour seul, que les pauvres te pardonneront le pain que tu leur donnes."
Phrase finale de saint Vincent de Paul dans le film "Monsieur Vincent".

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7852
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Re: Musique sacrée : pièces pour orgue

Message non lupar Christophe » ven. 27 févr. 2009, 21:46

Merci Matthieu ! :)
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5865
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Musique sacrée : pièces pour orgue

Message non lupar coeurderoy » ven. 27 févr. 2009, 23:45

Merci à vous Petit Matthieu,
j'ai la chance, pour ma part de pouvoir profiter (depuis peu !) de la beauté que cet instrument apporte à l'acte liturgique dans la ville même où on signale la toute première apparition d'un orgue en Occident (chapelle du Palais de Pépin le Bref à Compiègne, ça remonterait tout-de-même à 757 ces vieilles histoires...).
Ce que vous dites est très juste : l'orgue peut être vite fatigant (surtout si ce sont toujours les mêmes morceaux, aux mêmes occasions qu'on entend). J'apprécie peu d'écouter cette musique en dehors des lieux pour lesquels elle a été créée (espace, acoustique liée à des volumes architecturaux qui lui donnent toute sa valeur sans doute). J'apprécie beaucoup pour ma part les Noëls à l'orgue de Louis-Claude Daquin et l'oeuvre du Rémois Nicolas de Grigny, mais notre ami Théophane, organiste lui-même, vous parlerait bien mieux que moi de la symbiose que cette musique entretient avec le Sacré !
Enfin n'oublions pas qu'il existait aussi des orgues portatifs profanes accompagnant le chant du XIVème au XVIème s. notamment : ce sont des oeuvres très fraîches et délicates que nous restituent les enregistrements contemporains de ces partitions exhumées des grimoires de bibliothèques...
Cordialement !
Dernière édition par coeurderoy le sam. 28 févr. 2009, 19:22, édité 2 fois.
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7078
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Musique sacrée : pièces pour orgue

Message non lupar Anne » sam. 28 févr. 2009, 1:49

:wow:

Excellente idée! J' :coeur: !

Cette interprétation est superbe et quel magnifique instrument!

:clap: :clap: :clap:
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Virgile
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1133
Inscription : mer. 14 janv. 2009, 10:33

Re: Musique sacrée : pièces pour orgue

Message non lupar Virgile » sam. 28 févr. 2009, 6:10

Cher Petit Matthieu,
L'orgue est un instrument difficile d'accès à l'écoute, il faut prendre du temps, réecouter, se concentrer pour la comprendre et ne pas en abuser car la fatigue arrive vite.
L'orgue est épuisant, de puissance, de complexité, de mystère.
http://www.youtube.com/watch?gl=FR&hl=fr&v=CTVraVgzC9U
un grand merci pour cette magnifique musique!
J'ai eu la chance, en d'autres circonstances et autres lieux, de pouvoir jouer (comme un pied) tous les jours et pendant des années sur cet instrument - au grand désespoir de mes auditeurs!
Aujourd'hui, faute de temps, je me contente d'un vieux piano tout désaccordé: maigre consolation...
Vous n'indiquez pas si vous pratiquez vous-même cet instrument? (si oui, on aimerait pouvoir vous écouter).
En tous cas vous avez bien de la chance d'avoir été élevé dans une famille où la musique avait toute son importance.
J'ai particulière apprécié ce que vous avez écrit sur l'écoute de cet instrument.

Merci encore.
Amicalement.
Virgile.

Avatar de l’utilisateur
Petit Matthieu
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1544
Inscription : lun. 02 févr. 2009, 20:23
Conviction : catholique
Localisation : Paris

Re: Musique sacrée : pièces pour orgue

Message non lupar Petit Matthieu » sam. 28 févr. 2009, 14:30

C'est un grand plaisir pour moi de partager cela ! Merci pour vos remarques.
Pour vous répondre Virgile, j'ai appris très jeune le piano mais j'ai arretté très jeune aussi, c'est un regret.
Néanmoins j'ai toujours continuer à vivre avec cette musique, à la découvrir. J'ai grandi avec. J'ai parfois rejeté certaines pièces mais au fur et à mesure de l'écoute, de l'attention, un déclic se produit et la mélodie se révèle enfin, on découvre alors ses couleurs, son sens...

Bref, c'est un monde infini. Je suis à la recherche de bonnes interprétations sur internet et c'est pas évident, je cherche et je vous poste une autre pièce sous peu !
"Ce n’est que pour ton amour, pour ton amour seul, que les pauvres te pardonneront le pain que tu leur donnes."
Phrase finale de saint Vincent de Paul dans le film "Monsieur Vincent".

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7078
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Musique sacrée : pièces pour orgue

Message non lupar Anne » dim. 01 mars 2009, 4:22

N'y manquez surtout pas!
:D
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Avatar de l’utilisateur
Petit Matthieu
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1544
Inscription : lun. 02 févr. 2009, 20:23
Conviction : catholique
Localisation : Paris

Re: Musique sacrée : pièces pour orgue

Message non lupar Petit Matthieu » dim. 01 mars 2009, 14:12

Et bien voilà Anne T, chose promise, chose due !
Voilà une pièce d'un compositeur français Charles-Marie Widor (1844-1937), il est connu pour son audace dans la composition. C'est la "Toccata issue de la symphonie n°5 pour orgue", une pièce bien différente de la précédente, une véritable avalanche de notes pour une mélodie simple qui prend de la puissance crescendo.
Voilà deux interprétations différente, la première j'ai eu du mal à la trouver, car pour une première écoute il fallait une interprétation assez sobre et claire pour faciliter la compréhension de la mélodie.
C'est la plus adaptée que j'ai pu trouver, sur internet car mes vieux 33 tours familiaux s'exportent mal sur internet :p

Voilà la première, claire, lumineuse, joyeuse. Le morceau dure en fait 5 mn 35, après l'organiste (un protestant américain, désolé, j'ai écouté la musique avant de le savoir :> ) fait un discours bien protestant, n'y prêtez pas attention.
http://www.youtube.com/watch?v=0Om4UCvbZx4

Et voici une deuxième interprétation beaucoup plus sauvage, puissante et violente. Superbe vidéo, une courte interview de l'organiste en début de vidéo (45 secondes) laisse entrevoir sa sensibilité musicale. A savourer intensément, mais prenez garde, cette musique épuise ! Mais quelle force !
http://www.youtube.com/watch?v=YQOWx67F ... re=related
"Ce n’est que pour ton amour, pour ton amour seul, que les pauvres te pardonneront le pain que tu leur donnes."
Phrase finale de saint Vincent de Paul dans le film "Monsieur Vincent".

Avatar de l’utilisateur
Théophane
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2000
Inscription : sam. 22 janv. 2005, 14:18
Conviction : Catholique
Localisation : France

Re: Musique sacrée : pièces pour orgue

Message non lupar Théophane » dim. 01 mars 2009, 15:30

Je vois qu'on parle de moi. :)

Il y aurait en effet bien des choses à dire sur l'orgue. Pour ma part, je suis organiste depuis quelques années déjà. Je me considère avant tout comme un musicien d'église, en tout cas lorsque je joue de l'orgue (je suis également pianiste), pour la liturgie et pour des concerts. Mon statut n'est pas celui d'une star qui se produit pour se faire des admirateurs, mais plutôt celui d'un laïc engagé, qui met ses connaissances au service de l'Église, dans la mesures où mes autres occupations me le permettent.

La première fois que j'ai accompagné un office religieux, c'était à l'âge de seize ans, pour le mariage de ma sœur. J'ai ensuite continué à intervenir pour la liturgie dans plusieurs églises de ma ville. Parallèlement j'ai pris des cours d'orgue pour perfectionner mon niveau.

Peu à peu je pense avoir acquis une certaine expérience, et de plus en plus je suis convaincu que pour être un bon organiste, pour bien interpréter le répertoire, il faut prendre en compte la dimension spirituelle de l'instrument. C'est une faute de vouloir désacraliser l'orgue et le réduire à un instrument profane. Même dans les concertos pour orgue de Haendel, dont je raffole, qui pourtant ne sont pas des œuvres religieuses, il y a une dimension spirituelle.

Certains organistes sont d'excellents techniciens ou théoriciens, mais il manque quelque chose à leur jeu : le sentiment, l'émotion, et surtout la foi. Nous devons concevoir notre musique comme une prière adressée à Dieu, et comme un service que nous rendons à ceux qui nous écoutent, afin que ce que nous jouons puisse les aider à mieux prier, à se rapprocher du Seigneur, à être animés de ce désir de sainteté.

Je suis bien entendu disponible pour discuter sur ce sujet passionnant. La musique est sans doute, avec la théologie, la seule chose dont je peux parler pendant des heures sans m'en lasser.
« Être contemplatifs au milieu du monde, en quoi cela consiste-t-il, pour nous ? La réponse tient en quelques mots : c’est voir Dieu en toute chose, avec la lumière de la foi, sous l’élan de l’amour, et avec la ferme espérance de le contempler face à face au Ciel. »
Bienheureux Álvaro del Portillo (1914-1994)

Virgile
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1133
Inscription : mer. 14 janv. 2009, 10:33

Re: Musique sacrée : pièces pour orgue

Message non lupar Virgile » lun. 02 mars 2009, 9:49

!
Une deuxième interprétation beaucoup plus sauvage, puissante et violente. Cette musique épuise! Mais quelle force!
Merci pour les deux interprétations. :clap:
Inutile d'ajouter à votre commentaire en ce qui concerne la deuxième: quelle force, en effet!
Avant l'audition: :dormir:
Pendant l'audition: :wow:
Après l'audition: :sonne:

Merci aussi à Théophane pour son rappel sur la dimension spirituelle de l'instrument.
J'ajouterai de la dimension spirituelle de la musique interprétée par un musicien (pas trop inapte, comme moi) qui n'oublie pas pourquoi il joue, et naturellement sur un véritable instrument.
Je n'ai jamais pu comprendre l'usage du magnéto à bandes ou des cassettes dans les églises... est-ce qu'il y a des églises où cela se pratique encore d'ailleurs? Non, j'espère...


Amicalement.
Virgile.

Avatar de l’utilisateur
Petit Matthieu
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1544
Inscription : lun. 02 févr. 2009, 20:23
Conviction : catholique
Localisation : Paris

Re: Musique sacrée : pièces pour orgue

Message non lupar Petit Matthieu » lun. 02 mars 2009, 20:48

Pour l'anecdote, je connais une église où les cloches sont en fait une bande magnétique. Une performance !
"Ce n’est que pour ton amour, pour ton amour seul, que les pauvres te pardonneront le pain que tu leur donnes."
Phrase finale de saint Vincent de Paul dans le film "Monsieur Vincent".

Avatar de l’utilisateur
Petit Matthieu
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1544
Inscription : lun. 02 févr. 2009, 20:23
Conviction : catholique
Localisation : Paris

Re: Musique sacrée : pièces pour orgue

Message non lupar Petit Matthieu » sam. 07 mars 2009, 20:50

Voilà une autre pièce de Bach : la "Toccata Dorienne (BWV 538)"
A la fois grave, sombre cette mélodie ne semble que "monter"... Difficile à exprimer, une pièce dense, rapide, très riche. Une pièce qui évoque la grandeur comme l'angoisse. A vous de la découvrir ( ou de la réécouter !).
La fin de cette pièce est assez mystérieuse.

http://www.youtube.com/watch?v=viFa9SG5x1o

Théophane, n'hésitez pas un instant à nous faire partager votre expérience ! La mienne est plus sauvage, plus décousue que la vôtre je pense.
"Ce n’est que pour ton amour, pour ton amour seul, que les pauvres te pardonneront le pain que tu leur donnes."
Phrase finale de saint Vincent de Paul dans le film "Monsieur Vincent".

Avatar de l’utilisateur
Théophane
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2000
Inscription : sam. 22 janv. 2005, 14:18
Conviction : Catholique
Localisation : France

Re: Musique sacrée : pièces pour orgue

Message non lupar Théophane » mar. 10 mars 2009, 12:21

Cette pièce de Bach est formidable, comme toutes ses autres œuvres d'ailleurs. Je me souviens qu'après mes cours d'orgue il m'arrivait de parler longtemps avec mon professeur des cantates, des Passions, des fugues de ce compositeur. Un jour elle m'a confié ceci : je crois que la musique commence et s'arrête avec Bach.

Je dirais que Bach est justement le compositeur que l'on peut écouter pendant le Carême. Sa musique d'une grande intériorité ne peut porter qu'au recueillement et à la méditation, en particulier les Passions.

Théophane, n'hésitez pas un instant à nous faire partager votre expérience !
Avec plaisir ! ;)
Je pourrais discuter pendant des heures d'orgue, de tuyaux, de registres, de musique sacrée, de liturgie, de Bach et de Haendel... Mais je crois bien que serais capable de parler pendant encore plus longtemps des nombreuses anecdotes que l'on rencontre dans le milieu catholique ! Quand on voit et quand on entend ce dont je suis témoin, il n'est plus possible de condamner les personnes qui quittent l'Église à cause de choses semblables...
« Être contemplatifs au milieu du monde, en quoi cela consiste-t-il, pour nous ? La réponse tient en quelques mots : c’est voir Dieu en toute chose, avec la lumière de la foi, sous l’élan de l’amour, et avec la ferme espérance de le contempler face à face au Ciel. »
Bienheureux Álvaro del Portillo (1914-1994)

Avatar de l’utilisateur
Petit Matthieu
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1544
Inscription : lun. 02 févr. 2009, 20:23
Conviction : catholique
Localisation : Paris

Re: Musique sacrée : pièces pour orgue

Message non lupar Petit Matthieu » mar. 10 mars 2009, 15:31

Cette pièce de Bach est formidable, comme toutes ses autres œuvres d'ailleurs. Je me souviens qu'après mes cours d'orgue il m'arrivait de parler longtemps avec mon professeur des cantates, des Passions, des fugues de ce compositeur. Un jour elle m'a confié ceci : je crois que la musique commence et s'arrête avec Bach.

Je dirais que Bach est justement le compositeur que l'on peut écouter pendant le Carême. Sa musique d'une grande intériorité ne peut porter qu'au recueillement et à la méditation, en particulier les Passions.

Théophane, n'hésitez pas un instant à nous faire partager votre expérience !
Avec plaisir ! ;)
Je pourrais discuter pendant des heures d'orgue, de tuyaux, de registres, de musique sacrée, de liturgie, de Bach et de Haendel... Mais je crois bien que serais capable de parler pendant encore plus longtemps des nombreuses anecdotes que l'on rencontre dans le milieu catholique ! Quand on voit et quand on entend ce dont je suis témoin, il n'est plus possible de condamner les personnes qui quittent l'Église à cause de choses semblables...
Oui, combien d'immenses musiciens ont reconnus Bach comme le plus grand compositeur ! Mozart entre autres. Découvrir l'instrument de l'intérieur est aussi une belle expérience, c'est comme entrer dans une bête mécanique, pénétrer une atmosphère "Jules Verne" en quelque sorte !
Par contre quelles sont ces "choses semblables" ? (oui je suis curieux.. :> )
"Ce n’est que pour ton amour, pour ton amour seul, que les pauvres te pardonneront le pain que tu leur donnes."
Phrase finale de saint Vincent de Paul dans le film "Monsieur Vincent".

Avatar de l’utilisateur
Théophane
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2000
Inscription : sam. 22 janv. 2005, 14:18
Conviction : Catholique
Localisation : France

Re: Musique sacrée : pièces pour orgue

Message non lupar Théophane » mar. 10 mars 2009, 16:00

Oui, combien d'immenses musiciens ont reconnus Bach comme le plus grand compositeur ! Mozart entre autres.
Bach et Mozart sont mes deux compositeurs préférés. Ils ont tous deux un style très particulier qui n'appartient qu'à eux seuls. Dans L'esprit de la liturgie, le Cardinal Ratzinger dit que la musique de Bach ou de Mozart entendue dans une église nous parle de Dieu bien mieux que ne pourraient le faire dix sermons.
Leur musique, même profane, est sans cesse pour moi un sujet de méditation et une occasion de contempler la perfection de Dieu. Lorsque j'écoute les concertos de Mozart, par exemple, j'y vois en quelque sorte une image de l'éternelle jeunesse et de l'éternelle joie qui nous sont réservées dans la vie éternelle.
Découvrir l'instrument de l'intérieur est aussi une belle expérience, c'est comme entrer dans une bête mécanique, pénétrer une atmosphère "Jules Verne" en quelque sorte !
C'est toujours très amusant et intéressant d'entrer dans un orgue. Pour un organiste il est préférable de s'y connaître un minimum. Un jour j'ai donné un concert. Une heure avant le début, alors que je m'échauffais un peu, un cornement est survenu, c'est-à-dire un dysfonctionnement qui entraîne une note prolongée. J'ai dû entrer dans l'orgue pour trouver d'où cela venait.
À ma paroisse, l'intérieur du grand orgue est un véritable labyrinthe : il y a deux niveaux avec des échelles pour y accéder. Quand on y entre, il vaut mieux ne pas être habillé trop chic, parce qu'on en ressort tout sale ! Mais c'est amusant.

Par contre quelles sont ces "choses semblables" ? (oui je suis curieux.. :> )
Ce que l'on trouve dans toutes les paroisses malheureusement : des jalousies, des critiques, des rivalités, quand ce n'est pas de la méchanceté pure et simple. Un paroissien qui dit que la chanteuse ne chante pas bien, une catéchiste qui prétend que l'organiste ne fait que pianoter... Même certains membres du clergé participent parfois à tout cela. Je n'en dis pas plus ; vous savez comme moi que tout ce que l'on écrit sur le net est susceptible d'être lu et utilisé à de mauvaises fins.
Ce que je peux dire en toute liberté c'est que si je n'avais pas eu la foi, cela fait bien longtemps que j'aurais abandonné l'Église catholique. Ce qui m'a poussé à rester c'est peut-être surtout la chance d'avoir pu faire d'autres rencontres, en particulier l'Opus Dei qui me donne une très bonne formation et qui m'aide à comprendre que l'Église est bien plus grande et plus belle que ce que je vois dans ma paroisse ou mon diocèse.
« Être contemplatifs au milieu du monde, en quoi cela consiste-t-il, pour nous ? La réponse tient en quelques mots : c’est voir Dieu en toute chose, avec la lumière de la foi, sous l’élan de l’amour, et avec la ferme espérance de le contempler face à face au Ciel. »
Bienheureux Álvaro del Portillo (1914-1994)


Revenir vers « Musique sacrée et chant liturgique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités