Chant liturgique en langue française ?

Carhaix
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 545
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: Chant liturgique en langue française ?

Message non lupar Carhaix » sam. 09 juin 2018, 23:29

Je n'ai d'ailleurs pas dit que la réforme avait décidé de supprimer les chorales. La conférence épiscopale a supprimé les maîtrises, c'est un fait. Il y a un document écrit qui entérine cette décision. Pourquoi, vous pouvez l'expliquer ? On observe ensuite une réforme radicale de la musique liturgique, la nouvelle chorale intervenant désormais de façon très différente (comme je l'explique plus haut).
Si un tel document existe, je ne l'explique pas. Nul besoin cependant d'être agressif.
Je ne trouve pas ce document. Auriez-vous la bonté de m'indiquer un lien ?
Tout n'est pas sur internet...

J'ai connu un vieil organiste, passé par la maîtrise de Notre-Dame de Paris, et qui a connu cette époque. Du jour au lendemain, tout l'édifice de la musique liturgique s'est effondré sur décision collective des évêques. C'est un fait connu, mais je n'ai pas de texte de référence à ma disposition, désolé. Maintenant, si vous ouvrez les yeux, vous êtes bien obligé de constater qu'on en est passé par là. Sinon expliquez moi comment ça a pu arriver.

Avatar de l’utilisateur
Socrate d'Aquin
Quæstor
Quæstor
Messages : 392
Inscription : mar. 27 déc. 2016, 21:00
Conviction : Catholique romain, "philosophe"
Localisation : Paris
Contact :

Re: Chant liturgique en langue française ?

Message non lupar Socrate d'Aquin » sam. 09 juin 2018, 23:37

Je ne nie pas que la catastrophe soit arrivée; je nie en revanche que la responsabilité doit être attribuée à l'Eglise catholique latine et à son chef, le Pontife romain; je nie tout autant qu'une telle catastrophe soit l'oeuvre du concile Vatican II et de la réforme qui l'a suivi.
Par ailleurs, je vous trouve inutilement agressif. "Si vous ouvrez les yeux" ; "Pourquoi, vous pouvez l'expliquer ?", "Expliquez-moi comment...". Peut-être que je me trompe, mais je ne vois pas pourquoi vous employez un ton que cette discussion ne justifie en rien.

Dieu vous garde.
Sicut enim maius est illuminare quam lucere solum, ita maius est contemplata aliis tradere quam solum contemplari.
(S. Thomas d'Aquin, Somme de théologie, IIa IIae, q.188, a.6, r.)

Avatar de l’utilisateur
Socrate d'Aquin
Quæstor
Quæstor
Messages : 392
Inscription : mar. 27 déc. 2016, 21:00
Conviction : Catholique romain, "philosophe"
Localisation : Paris
Contact :

Re: Chant liturgique en langue française ?

Message non lupar Socrate d'Aquin » dim. 10 juin 2018, 15:35

Au reste, ce fil de discussion ne porte pas sur la meilleure manière de participer à la Sainte Messe.
Sicut enim maius est illuminare quam lucere solum, ita maius est contemplata aliis tradere quam solum contemplari.
(S. Thomas d'Aquin, Somme de théologie, IIa IIae, q.188, a.6, r.)

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2844
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Chant liturgique en langue française ?

Message non lupar AdoramusTe » dim. 17 juin 2018, 18:56

Bonjour,

On vient de me faire découvrir un ouvrage qui vient de paraître :

« Chanter la messe » d'Arnaud Peruta
Editions L'Echelle de Jacob

Image

http://www.echelledejacob.fr/fs/Root/dt ... ernet_.pdf
Faisant suite au livre « Chanter les psaumes » paru en novembre 2017, ce nouvel ouvrage
propose l’ensemble des antiennes d’ouverture et de communion prévues dans le Missel en
français pour les dimanches et fêtes des années A, B et C, dans les traductions actuellement
en vigueur. Ce sont plus de 200 pièces originales, dont plus de 100 motets pour chœur
mixte à quatre voix, qui permettront de renouveler le répertoire des paroisses en le liant
étroitement avec le contexte liturgique. Dans la même veine que pour le premier opus, les
pièces sont écrites dans un langage accessible et adapté au contexte des paroisses.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Avatar de l’utilisateur
Socrate d'Aquin
Quæstor
Quæstor
Messages : 392
Inscription : mar. 27 déc. 2016, 21:00
Conviction : Catholique romain, "philosophe"
Localisation : Paris
Contact :

Re: Chant liturgique en langue française ?

Message non lupar Socrate d'Aquin » lun. 18 juin 2018, 11:34

Bonjour AdoramusTe,

Merci de nous faire part de la publication de cet ouvrage.
L'avez-vous consulté ? Ou mieux, avez-vous écouté le résultat ?
Sicut enim maius est illuminare quam lucere solum, ita maius est contemplata aliis tradere quam solum contemplari.
(S. Thomas d'Aquin, Somme de théologie, IIa IIae, q.188, a.6, r.)

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2844
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Chant liturgique en langue française ?

Message non lupar AdoramusTe » lun. 18 juin 2018, 11:41

L'avez-vous consulté ? Ou mieux, avez-vous écouté le résultat ?
Je ne l'ai pas consulté ni ai pu écouter le résultat. Mais comme je connais bien le préfacier, j'aurai peut-être l'occasion d'y jeter un oeil.

A l'occasion, je me suis rendu compte qu'il n'y avait pas d'antiennes d'offertoire dans le missel de Paul VI. Ce qui explique qu'elles ne font pas partie du répertoire du livre.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Avatar de l’utilisateur
Socrate d'Aquin
Quæstor
Quæstor
Messages : 392
Inscription : mar. 27 déc. 2016, 21:00
Conviction : Catholique romain, "philosophe"
Localisation : Paris
Contact :

Re: Chant liturgique en langue française ?

Message non lupar Socrate d'Aquin » lun. 18 juin 2018, 11:50

Elles ne figurent plus au Missel, mais au Graduel. Leur absence du missel implique que le prêtre n'a pas à les dire de son coté.
Sicut enim maius est illuminare quam lucere solum, ita maius est contemplata aliis tradere quam solum contemplari.
(S. Thomas d'Aquin, Somme de théologie, IIa IIae, q.188, a.6, r.)

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2844
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Chant liturgique en langue française ?

Message non lupar AdoramusTe » lun. 18 juin 2018, 12:48

Elles ne figurent plus au Missel, mais au Graduel. Leur absence du missel implique que le prêtre n'a pas à les dire de son coté.
Je le sais. Mais je dis ça spécifiquement parce que le missel de 2002 fournit des antiennes d'introït et de communion.
Par conséquent, cette absence d'antienne d'offertoire ne me semble pas cohérente.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Avatar de l’utilisateur
Socrate d'Aquin
Quæstor
Quæstor
Messages : 392
Inscription : mar. 27 déc. 2016, 21:00
Conviction : Catholique romain, "philosophe"
Localisation : Paris
Contact :

Re: Chant liturgique en langue française ?

Message non lupar Socrate d'Aquin » lun. 18 juin 2018, 13:05

Oui, c'est vrai que c'est contradictoire. Quitte à revenir à un vrai sacramentaire, autant aller jusqu'au bout.
Sicut enim maius est illuminare quam lucere solum, ita maius est contemplata aliis tradere quam solum contemplari.
(S. Thomas d'Aquin, Somme de théologie, IIa IIae, q.188, a.6, r.)

Avatar de l’utilisateur
Socrate d'Aquin
Quæstor
Quæstor
Messages : 392
Inscription : mar. 27 déc. 2016, 21:00
Conviction : Catholique romain, "philosophe"
Localisation : Paris
Contact :

Re: Chant liturgique en langue française ?

Message non lupar Socrate d'Aquin » jeu. 21 juin 2018, 21:56

Pour ceux que cela intéresse.

Voici l'offertoire Benedicam Dominum du cinquième dimanche après la Pentecôte dans la FERM (quelqu'un saurait-il quand on l'emploie dans la FORM ?).



Et voici son adaptation en français par François Gineste (que l'on voit interpréter le résultat de son travail). Le mieux de tout, c'est qu'il inclue les versets du psaume.



Qu'en pensez-vous ?
Sicut enim maius est illuminare quam lucere solum, ita maius est contemplata aliis tradere quam solum contemplari.
(S. Thomas d'Aquin, Somme de théologie, IIa IIae, q.188, a.6, r.)

Avatar de l’utilisateur
VexillumRegis
Senator
Senator
Messages : 987
Inscription : ven. 21 mai 2004, 22:32
Localisation : Provence

Re: Chant liturgique en langue française ?

Message non lupar VexillumRegis » ven. 22 juin 2018, 15:01

Voici l'offertoire Benedicam Dominum du cinquième dimanche après la Pentecôte dans la FERM (quelqu'un saurait-il quand on l'emploie dans la FORM ?).
11ème dimanche du temps ordinaire.

Avatar de l’utilisateur
Socrate d'Aquin
Quæstor
Quæstor
Messages : 392
Inscription : mar. 27 déc. 2016, 21:00
Conviction : Catholique romain, "philosophe"
Localisation : Paris
Contact :

Re: Chant liturgique en langue française ?

Message non lupar Socrate d'Aquin » ven. 22 juin 2018, 19:23

Merci !
Sicut enim maius est illuminare quam lucere solum, ita maius est contemplata aliis tradere quam solum contemplari.
(S. Thomas d'Aquin, Somme de théologie, IIa IIae, q.188, a.6, r.)

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2844
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Chant liturgique en langue française ?

Message non lupar AdoramusTe » sam. 30 juin 2018, 21:38




Qu'en pensez-vous ?
C'est bien chanté, cela va sans dire. Mais dans le grégorien, les neumes correspondent généralement au sens des mots.
Donc le lien est perdu lorsqu'on garde la mélodie en remplaçant le texte par du français.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1966
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Chant liturgique en langue française ?

Message non lupar Trinité » sam. 30 juin 2018, 23:27

Bonsoir,

Je vous avouerai que j'ai du mal à lire l'écriture en grégorien sur la portée! :)
Questions:

1°- Il n'y a pas d'altérations à la clé?
2°- Il n'y a que des noires et des noires pointées?
3° - Que signifie les barres au -dessus des notes?
4° - la barre de croche est à l'envers!
5° - Sur la portée il y a par moments 2 notes situées au même endroit (alors qu'il n'y a qu'une ligne mélodique...) reliées par une sorte de croche?
6° - L'écriture de la note en petits carrés me perturbe! :)

Merci aux spécialistes! :)

Carhaix
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 545
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: Chant liturgique en langue française ?

Message non lupar Carhaix » dim. 01 juil. 2018, 9:06

C'est la notation carrée mise au point par Solesmes au dix-neuvième siècle, et qui s'inspire de l'ancienne notation neumatique des VIIIe-Xe siècles. Pas d'armure à la clef, sauf parfois un si bémol. Ce ne sont pas des noires pointées mais des points d'addition qui prolongent la durée (sans aucun rapport de fractionnement du temps comme dans la notation mesurée). Les barres horizontales sont des appuis prolongeant la durée (hé oui, c'est redondant). Ce ne sont pas des croches. Pour les notes positionnées verticalement, ce sont des ligatures que l'on lit de bas en haut. Les petits carrés, ou plutôt losanges, sont des courantes, sortes d'ornements censées être plus rapides.
Dans la pratique actuelle, tout se lit de façon égale, et on compte deux temps aux notes pointées ou allongées.


Revenir vers « Musique sacrée et chant liturgique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité