La préparation au baptême d'un adulte

Avatar de l’utilisateur
Ami
Censor
Censor
Messages : 195
Inscription : sam. 04 août 2012, 23:50
Localisation : Côte d'azur

Re: Baptême Adulte

Message non lu par Ami » dim. 02 juin 2013, 12:40

:dance: J'ai très exactement le même soucis, je pense fort au baptême, depuis presque toujours, mais quelque chose cloche, j'ai d'abord attribué ça au côté administratif et protocolaire moi aussi, mais ensuite je me suis dit: si ce n'est que ça, même si ça ne me convient pas, je peux bien souffrir cela... Au pire je risque rien, juste d'apprendre des choses, que je serais libre de tenir pour "bonnes à savoir" ou à laisser de côté comme "vérité-potentielle-mais-je-m'en-fiche"...
Pourtant ça bloque toujours, en fait, j'ai une peur bleue (c'est très bête!) :p Un sentiment très fort que le faire serait mon salut, et en même temps ma perte... :sonne: Car je crois en tant de choses que la communauté catholique jugerait incompatible (du moins pour la plupart) avec le fait d'appartenir justement, à cette communauté, je me dis que ce serait malhonnête vis à vis de celle-ci de venir y appartenir, en faisant déjà des secrets, des choses que je devrai garder pour moi... et ces choses je ne suis pas du tout prêt à les abandonner!

Je ne veux surtout pas que mon baptême risque de perdre sa valeur spirituelle à cause de problèmes de consciences, qui n'en sont pas tant que je ne me fais pas baptiser... Cela en ferait un odieux mensonge! :exclamation: C'est donc sans fin! :zut: Et le problème du parrain et de la marraine aussi est un vrai casse-tête!

J'espère que tu auras plus de facilités que moi Duagt! Je te souhaite de réussir à résoudre cela, aller vers les autres c'est toujours un peu compliqué surtout quand on est un tempérament solitaire, mais une fois qu'on a commencé on ne peux plus s'en passer!
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire."

Avatar de l’utilisateur
Griffon
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3171
Inscription : sam. 26 déc. 2009, 20:24

Re: Baptême Adulte

Message non lu par Griffon » dim. 02 juin 2013, 21:14

Bonjour,

C'est intéressant de lire le message au peuple de Dieu émis par le Synode des évêques sur la nouvelle évangélisation. Ce document présente l'Eglise comme " un espace offert par Dieu aux hommes dans l'histoire pour que nous puissions Le rencontrer ".

Une fois qu'on a compris cela, il devient clair que le prince de ce monde fait tout ce qui est en son pouvoir pour détourner les hommes de toute velléité de se rapprocher de l'Eglise.
Il lui colle toute sorte d'étiquettes chargés de décourager, il attaque sesme'ebres pour pouvoir les confondre,....

Mais la vérité vraie, c'est quel'Eglise est une mère qui nous conduit avec assurance à Jésus, une mère pleine de tendresse et d'attention amoureuse qui distribue sans compter aux petits de Jésus tous les dons qu'Elle a reçu de son divin époux.

un moment, il faut pouvoir s'arrêter, et demande à Jésus : Seigneur, que veux-tu que je fasse ?
Et écouter sa réponse en se libérant de tout prejugé.

Cordialement,

Griffon.
Jésus, j'ai confiance en Toi,
Jésus, je m'abandonne à Toi.
Mon bonheur est de vivre,
O Jésus, pour Te suivre.

Avatar de l’utilisateur
Griffon
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3171
Inscription : sam. 26 déc. 2009, 20:24

Re: Baptême Adulte

Message non lu par Griffon » dim. 02 juin 2013, 23:43

voici les références exactes : synode 2012 : message final au peuple de Dieu

Il y a 14 points.
Le 3me point a écrit :L’Église est cet espace offert par le Christ dans l’histoire afin que nous puissions le rencontrer, parce qu’il lui a confié sa Parole, le Baptême qui nous rend fils de Dieu, son Corps et son Sang, la grâce du pardon du péché dans le sacrement de la Réconciliation surtout, l’expérience d’une communion qui est le reflet du mystère même de la Sainte Trinité, la force de l’Esprit qui suscite la charité envers tous.
Il faut favoriser des communautés accueillantes, dans lesquelles tous les exclus se sentent chez eux, des expériences concrètes de communion, qui, avec la force ardente de l’amour, - «Voyez comme ils s’aiment!» (Tertullien, Apologétique, 39, 7.)- attirent le regard désenchanté de l’humanité contemporaine.


Cordialement,

Griffon.
Jésus, j'ai confiance en Toi,
Jésus, je m'abandonne à Toi.
Mon bonheur est de vivre,
O Jésus, pour Te suivre.

Duagt
Ædilis
Ædilis
Messages : 12
Inscription : mar. 28 mai 2013, 23:27

Re: Baptême Adulte

Message non lu par Duagt » lun. 03 juin 2013, 20:04

Quand bien même vous ayez raison sur l'église, je pense qu'il est de mon droit de me faire baptiser, sans devoir passer par un apprentissage imposé, et qu'il faut savoir décorreller les deux aspects.

Je pense que l'apprentissage devrait être fortement conseillé, mais pas imposé.

Avatar de l’utilisateur
FleurDeLys
Censor
Censor
Messages : 63
Inscription : dim. 23 sept. 2012, 12:15
Contact :

Re: Baptême Adulte

Message non lu par FleurDeLys » mar. 04 juin 2013, 10:03

Je comprends votre point de vue, c'est vrai qu'il est parfois difficile de suivre une formation régulière quand on a un travail, une vie de famille, etc. Ma tante a accompagné des catéchumènes de sa paroisse, et pour le moment aucun n'est jamais allé jusqu'au bout, ils ont toujours abandonné, la plupart du temps par manque de temps, difficulté de tenir sur la longueur (2 à 3 ans).
Donc je suis d'accord sur le fait que cette formation devrait être revue différemment pour qu'elle ne soit plus un frein. Peut-être qu'elle pourrait être moins longue, ou imposer un minimum indispensable et proposer d'autres choses facultatives, ou donner le choix d'être seulement baptisé et de pouvoir faire sa première communion et sa confirmation plus tard, quand la personne se sentira prête à reprendre une formation.
De plus, même les baptisés continuent d'apprendre tout au long de leur vie. Ma mère vient de découvrir dimanche dernier, grâce au sermon du prêtre, que l'eucharistie est bien la présence réelle du corps du Christ, auparavant elle était persuadée que c'était seulement la présence de l'esprit du Christ. Comme quoi, on a jamais fini d'apprendre, et même des choses élémentaires.
Bien sûr, tout ceci n'est que mon avis et je comprends aussi tout à fait le point de vue de l'Eglise qui impose cette longue formation, car lorsqu'on veut vraiment mettre le Christ au coeur de sa vie on doit pouvoir trouver le temps de se préparer à se rapprocher de Lui.
http://alleluya.bloxode.com

http://catholicus.webnode.com

nad
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 1151
Inscription : ven. 24 sept. 2010, 23:09

Re: Baptême Adulte

Message non lu par nad » mar. 04 juin 2013, 10:15

bonjour Duagt

Pourquoi demander le baptême si vous êtes satisfait de votre relation personnelle et autodidacte à Dieu?
Pourquoi demander à un fils de l'Eglise qui donc par extension à vos yeux est au mieux un administratif de faire une cérémonie privée spécialement concoctée pour vous ?

Ce qui suit ne va pas vous plaire, mais je n'ai pas pour habitude de parler la langue de bois. Votre démarche de prière et de volonté de vous rapprocher de Dieu est belle. Mais votre entêtement à vouloir tout faire tout seul, que pour vous, à votre façon, dans votre coin est orgueilleux et limite sectaire, c'est une foi autarcique...

Vous posez un jugement sur l'Eglise en ne la connaissant que de l'extérieur. Vous suffit -il de voir une personne pour la connaître? Pensez-vous qu'en lisant les quelques lignes que vous avez écrites nous vous connaissons? Bien sur que non, et pourtant nous vous accueillons comme un frère, sans jugement mais avec un vrai désir de vous tendre la main.

Cette démarche du tout seul, sous couvert de liberté, de libre arbitre, est plutôt révélateur de ne prendre que ce qui vous arrange dans la relation à l'autre. En cela la relation est faussée, elle ne peut pas être vraie.
Une relation d'amour implique de faire des concessions et d'avancer ensemble, cela ne signifie pas qu'il faille être d'accord sur tout mais l'amour l'emporte et ce qui est mis en valeur est ce qui est bon pas le mauvais, c’est cela regarder avec les yeux du Christ. Une relation d'amour implique une obéissance c'est à dire d'accepter de prendre pour mesure une personne, un bien plus grand que nous même et auquel nous nous référons pour être tiré vers le haut.

Le Baptême est une naissance, on ne nait pas tout seul!
La relation à Dieu implique Amour et Vérité. Où est votre recherche de la vérité si vous refusez tous les itinéraires qui peuvent vous y conduire. Votre réflexion personnelle, si elle n'est confrontée à aucune autre est stérile. Or le Baptême est tout sauf stérile c'est un itinéraire celui d'une vie, c'est un départ, pas une fin... avant d'être ermite dans votre vie avec Dieu encore faut-il naître et grandir en Dieu, être éduquer, de même que n'importe quel enfant a besoin de l'amour, des soins, des compétences des adultes pour grandir, vous en tant qu'enfant de Dieu, avez besoin d'être éduqué comme tous vos frères et sœurs en Christ et en humanité. c’est cela aussi le Baptême

Même Jésus a accepté de grandir en apprenant à devenir Fils , en étant éduqué..... et c'est aussi pour cela qu'il a donné à ses frères une mère en l'Eglise et en Marie.....

Le Christ a dit "Je suis Le chemin la Vérité et la Vie" , peut-être serait-il bon de relire le chemin qu'Il nous propose de vivre dans son ensemble et sans sélectionner et au sein de la famille chrétienne... souvenez-vous Notre Père Créateur a demandé à Caïn ce qu'il avait fait de son frère.... il veut que nous incarnions son amour et un amour incarné se donne il ne se satisfait pas de lui même...

en udp
Que le Seigneur vous dévoile la grandeur de son Amour à travers vos frères

nad
"Reste avec nous, car le soir vient et déjà le jour baisse". Et Il resta avec eux. Luc 24, 29
« La parole de Dieu est première dans la mission, non seulement elle est antérieure au sacrement, mais il nous faut croire qu'elle est antérieure à l'annonce proprement dite faite par le disciple qui lui-même est d'ordre sacramentel. » p Christian de Chergé

Duagt
Ædilis
Ædilis
Messages : 12
Inscription : mar. 28 mai 2013, 23:27

Re: Baptême Adulte

Message non lu par Duagt » mar. 04 juin 2013, 20:41

Un amour incarné doit se manifester effectivement.

Mais pour moi il s'agit bien plus d'aimer son prochain dans le quotidien, de faire la charité, de prier sincèrement,

plutôt que de se rendre à des groupes de discussion pendant deux ans pour devoir prouver ses connaissances aboutissant à une certification reconnue.

Cela s'apparente selon moi à un cursus universitaire, mais en aucun cas à la religion.


Enfin c'est en tout cas ce que j'en ai compris.
Et je souhaiterais juste m'unir à dieu sans cérémonie, comme les gens de l'époque, et sans prérequis comme les enfants en bas age.

elenos
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1055
Inscription : mer. 22 août 2012, 14:10
Localisation : France

Re: Baptême Adulte

Message non lu par elenos » mer. 05 juin 2013, 21:30

Duagt a écrit :Bonjour,

Je vous écris car j'ai 30ans et je désire être baptisé.


Mes parents m'ayant laissé le choix de ma religion depuis mon enfance, mon choix s'est tourné vers le christ.
et je prie, tous les soirs sans exception depuis mes 10ans.

.
Concernant le baptême des adultes, les églises sont trop timorées (et ce mot est trop faible!). On se demande bien pourquoi ! Veulent-elles des "paroissiens" dévots ou des chrétiens convaincus? Elles baptisent sans nulle forme de procès un nourrisson qui peut être (souvent hélas) ne remettra plus les pieds dans une église et elles découragent des adultes qui sont déjà chrétiens convaincus (car pourquoi demanderaient-ils le baptême ?). Les églises réformées font de même ! Et sans doute pour les mêmes raisons ! On se pose des questions. Que veulent-elles ? Des sous ? Des génuflexions ? (alors qu'il suffit de prononcer quelques mots pour devenir musulman!) Heureusement il existe pour les adultes des moyens pour couper court à ces simagrées. Certains monastères reçoivent sous forme de "retraite" de trois jours (ou plus) des adultes qui (en outre) peuvent demander le baptême. Ces religieux ont raison de les baptiser ! Ils ne demandent pas au baptisé de devenir moine ! (Relire dans "les actes des apôtres" Chap 8 versets 36 et suivants le baptême (sans cérémonie) par le diacre Philippe du ministre des finances de la reine d'Ethiopie qui revenait de Jérusalem !). Que penser de la réticence de bien des prêtres catholiques (et aussi des pasteurs protestants) à accepter la conversion des musulmans ! Ont-ils tellement peur ? Pas étonnants que ces derniers préfèrent se tourner vers les "évangéliques"! Les églises manqueraient-elles de courage ? Manqueraient-elles d'eau ? Leur restera-il que des larmes pour pleurer ? Trop tard.
Je donne ci-dessous les propos de Michael Lonsdale, l'interprète de frère Luc dans "Des hommes et des dieux", film de Xavier Beauvois sur le sacrifice des moines de Tibéhirine.
Ce catholique assumé est né un dimanche de Pentecôte.
A presque 80 ans, Michael Lonsdale prie tous les jours, des prières spontanées, n’importe où, à n’importe quel moment de la journée. Même dans le métro avec d'autres chrétiens !
Il dit : "J’ai reçu le baptême à 22 ans. Mon père était protestant mais ne pratiquait pas, ma mère, elle, était catholique mais gardait un très mauvais souvenir de son éducation chez les sœurs en Angleterre, à coups de "tu seras damnée", "tu iras en enfer!" mais elle n’est pas restée hostile au Christ. Elle s’est remise à pratiquer après 60 ans, après avoir relu Pascal".
Dernière modification par elenos le jeu. 06 juin 2013, 14:50, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Christophe67
Barbarus
Barbarus

Re: Baptême Adulte

Message non lu par Christophe67 » mer. 05 juin 2013, 22:23

Bonsoir Duagt,

Je vais être un peu à contre courant de l'ambiance générale mais même si je me réjouis de votre envie de baptême je ne peux me joindre qu'à l'avis de Raistlin et Nad et je ne comprends pas pourquoi vous dites aimer le Christ (la tête de l'Église) et que vous rejetiez l'Église (Son corps).
En faisant cela vous rejetez la communauté des croyants car vous souhaitez vivre une spiritualité égoïste jugeant ainsi que personne n'est digne de comprendre ou partager votre relation.
Pouvez vous décemment prier depuis 20 ans en disant au Christ "je t'aime mais je ne t'écouterai pas " ,"j'accepte le Salut par ton baptême mais je rejette cette pratique" ?
Diriez vous à une femme qui demande d'être aimée "je n'aimerai que telle partie de ton corps car il n'y que cela qui me plait et je ne veux rien à voir à faire avec ta famille" ? Assurément non, alors raison de plus s'il s'agit de Dieu ! Si on met des conditions à l'Amour alors ce n'est pas de l'Amour.

Il me semble que vous êtes coincé à un stade de votre foi et que vous n'arrivez pas à en sortir soit par orgueil, soit par peur d'être trompé. Mais si vous en parlez sur un forum c'est qu'inconsciemment vous devez sentir qu'il n'y pas d'issue dans cette relation exclusive.
J'aime cette phrase de Saint-Exupéry qui dit : "Aimer, ce n’est pas se regarder l’un l’autre, c’est regarder ensemble dans la même direction.", ce n'est pas biblique mais je la trouve bien adaptée.

Cependant vous percevez le partage et la compréhension d'une tradition orale, tout aussi importante que la tradition écrite, que l'on acquiert par une catéchisation comme un cursus universitaire. Vous pensez qu'il est de "votre droit" d'être baptisé sans pour autant partager la Foi de l'Église et donc de se conformer à l'enseignement du Christ.
Je vais être brutal, c'est toujours mieux que la condescendance, mais en fait vous sommez Dieu de se plier à vos désirs et je n'y vois pas la réciprocité que demande une relation d'amour.
Voulez-vous être unis au Christ pour combler votre désir ou être conforme avec ce pour quoi il est venu souffrir et mourir pour nous, par Amour.

Je suis conscient que mon langage puisse vous choquer ou paraître dénué d'amour chrétien, mais à la messe je préfère le sermon d'un prêtre qui me rappelle à mes devoirs de chrétien qu'un prêtre qui me dit "tout va bien, rendormez vous". A vous de faire la part entre l'humilité et l'orgueil.

Cordialement.

nad
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 1151
Inscription : ven. 24 sept. 2010, 23:09

Re: Baptême Adulte

Message non lu par nad » jeu. 06 juin 2013, 9:24

Bonjour Duagt

Vous écrivez:
Cela s'apparente selon moi à un cursus universitaire, mais en aucun cas à la religion.
Enfin c'est en tout cas ce que j'en ai compris.
Et je souhaiterais juste m'unir à dieu sans cérémonie, comme les gens de l'époque, et sans prérequis comme les enfants en bas age.
Les gens de l'époque, comme vous dites, ont appelé Jésus Maître selon vous pour quelle raison? Avant de baptiser dans le désert Jean n'enseignait-il pas ? Que pensez-vous qu'ont fait les apôtres quand ils s’asseyaient auprès de Jésus ? qu' ont-ils fait par la suite quand ils étaient envoyés en mission ?
Qu'y a-t-il d'écrit dans les pèlerins d'Emmaüs Luc 24, 27 "Et partant de Moïse et de tous les Prophètes, il leur interpréta les Ecritures ce qui le concernait." Et dans l'Evangile de Jean nombre sont ceux qui ont été enseigné, regardez Nicodème Jean 3...
et Jean, lui aussi a accueilli les enseignements de Jésus mais aussi de Marie qu'il a reçu pour Mère et nous avec au pied de la Croix....

Tous ont accepté de recevoir un enseignement pour ensuite eux même, après avoir compris un infime partie du Mystère d'amour de Dieu pouvoir en vivre, le creuser et témoigner.

Contrairement à une démarche universitaire et à un emploi, vous n'avez rien à prouver, vous n'aurez pas de diplôme, vous serez au bout du chemin baptiser que vous soyez devenu le plus grand théologien ou le plus mauvais n'a pas d'importance. Ni Dieu, ni l'Eglise n'attend de vous un résultat mais simplement répondre à la question de Jésus "veux-tu me suivre " ?

Vous n'aurez pas plus de démarche universitaire quand vous commencer la préparation au baptême que lorsque vous venez sur ce forum. Il s'agit d'échange qui peuvent servir à vous aidez à grandir en fils de Dieu. Ce n'est pas une formation, ni un dressage, c'est une éducation

Quant à votre exemple des enfants baptisés sans prérequis, c'est vrai pour les "tout petit" enfants, cela ne l'est plus quand ils sont en âge de parler et comprendre. Ensuite les enfants font un chemin jusqu'à l'Eucharistie puis la confirmation, cela prend des années et cela se comprend aisément pour aimer il faut aussi connaître et pas uniquement ce qui nous plait... finalement un catéchuménat d'adulte est moins long....

Vous ne pourrez aimer Notre Seigneur que si vous le laissez agir en vous et accueillez Sa Volonté sans résistance à ses enseignements même à travers l'Eglise

En union de prière
nad
"Reste avec nous, car le soir vient et déjà le jour baisse". Et Il resta avec eux. Luc 24, 29
« La parole de Dieu est première dans la mission, non seulement elle est antérieure au sacrement, mais il nous faut croire qu'elle est antérieure à l'annonce proprement dite faite par le disciple qui lui-même est d'ordre sacramentel. » p Christian de Chergé

jeanbaptiste
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3130
Inscription : mer. 30 avr. 2008, 2:40

Re: Baptême Adulte

Message non lu par jeanbaptiste » jeu. 06 juin 2013, 10:29

Elenos,

Je ne comprends pas bien le sens de votre message. Vous parlez de "génuflexion" et de "tu iras en enfer", mais vous savez quand même qu'aujourd'hui ces deux choses-là (parmi d'autres) sont devenues totalement taboues. Et qui aujourd'hui reçois une éducation catholique chez les sœurs ?

Votre message me semble totalement anachronique.

Il a sans doute du sens pour quelqu'un qui a aujourd'hui 80 ans, mais la réalité des jeunes chrétiens d'aujourd'hui est tout autre.

elenos
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1055
Inscription : mer. 22 août 2012, 14:10
Localisation : France

Re: Baptême Adulte

Message non lu par elenos » jeu. 06 juin 2013, 15:06

jeanbaptiste a écrit :Elenos,

Je ne comprends pas bien le sens de votre message. Vous parlez de "génuflexion" et de "tu iras en enfer", mais vous savez quand même qu'aujourd'hui ces deux choses-là (parmi d'autres) sont devenues totalement taboues. Et qui aujourd'hui reçois une éducation catholique chez les sœurs ?

Votre message me semble totalement anachronique.

Il a sans doute du sens pour quelqu'un qui a aujourd'hui 80 ans, mais la réalité des jeunes chrétiens d'aujourd'hui est tout autre.
Anachronique ? Oui sans doute mais je ne faisais que reprendre les termes de Michael Londsdale.
Mais je profite de votre réponse pour dire comme vous "qui aujourd'hui reçois une éducation catholique chez les sœurs ?" Chez les sœurs et même dans des écoles privées prétendues "catholiques". Il y a peu, j'ai fait apprendre et comprendre à un petit neveu du CE1 (école "catholique !) le "Notre Père" et le "Je vous salue Marie" ... lui faire lire ce passage de Saint Luc...

nad
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 1151
Inscription : ven. 24 sept. 2010, 23:09

Re: Baptême Adulte

Message non lu par nad » jeu. 06 juin 2013, 23:54

Bonsoir Duagt

à méditer... :
" « Je reste dans l’Eglise parce que je crois qu’aujourd’hui comme hier, derrière NOTRE Eglise, vit, intangible, SON Eglise, parce que je crois que je ne puis être avec Lui qu’en étant avec et dans Son Eglise. Je suis dans l’Eglise parce qu’en dépit de tout, je crois qu’elle n’est pas essentiellement NOTRE Eglise mais SON Eglise. Concrètement : c’est l’Eglise qui, bien qu’assujettie aux infirmités humaines, nous donne Jésus-Christ et ce n’est qu’à travers elle que nous pouvons l’accueillir comme une réalité vivante et puissante, qui nous interpelle et nous comble hic et nunc. Comme l’écriait Henri de Lubac : "Savent-ils ceux-là qui acceptent encore Jésus, tout en rejetant l’Eglise, que c’est à elle en définitive qu’ils le doivent : Jésus est pour nous vivant, mais sous quels sables mouvants seraient enfouis, non pas tant son nom et sa mémoire, mais sa vivante influence, l’effet de l’Evangile et la foi en sa personne divine, sans la continuité visible de l’Eglise ? Sans l’Eglise, le Christ se volatiliserait, s’effacerait, s’éteindrait. Et que serait l’Eglise si on lui avait pris le Christ ?". Cette constatation élémentaire ne doit pas nous quitter : quelle que soit la somme d’infidélités que l’Eglise contienne et puisse contenir, de même qu’il est vrai qu’elle doit constamment s’étalonner au Christ, de même qu’il n’y a pas d’antinomie entre l’Eglise et le Christ, c’est par l’Eglise, qu’au-delà de la distance de l’histoire, il demeure vivant, il nous parle, il est auprès de nous, en tant que maître et Seigneur. Et pendant que l’Eglise, et elle seule, nous donne Jésus-Christ, et assure sa présence vivante au monde, qu’elle ne cesse de l’enfanter dans la foi et la prière des hommes, elle donne à l’humanité une lumière, un garant, une norme, sans lesquels elle ne serait plus concevable. Quiconque veut la présence de Jésus-Christ dans l’humanité ne peut la trouver contre l’Eglise, mais seulement en elle. La foi est ecclésiale ou elle n’est pas ».

Son Eminence le Cardinal Joseph Ratzinger +
Publié dans : L'Eglise, Epouse du Christ
En union de prière
nad
"Reste avec nous, car le soir vient et déjà le jour baisse". Et Il resta avec eux. Luc 24, 29
« La parole de Dieu est première dans la mission, non seulement elle est antérieure au sacrement, mais il nous faut croire qu'elle est antérieure à l'annonce proprement dite faite par le disciple qui lui-même est d'ordre sacramentel. » p Christian de Chergé

Duagt
Ædilis
Ædilis
Messages : 12
Inscription : mar. 28 mai 2013, 23:27

Re: Baptême Adulte

Message non lu par Duagt » sam. 08 juin 2013, 15:05

Je ne conteste pas le role de l'église.
Je dis juste qu'une fois qu'on a connaissance de la vie de jesus, quon 'a la bible, que l'on croit, et qu'on a la foi, on est pas obligé de passer par l'église.

Qui oserait dire que ma foi est mauvaise ?
Qui oserait contester les veritables miracles (au sens probabilitées) qui se sont produits dans ma vie quand j'en ai eu besoin ?
Si dieu me soutiens et m'aime, et que je soutiens et aime dieu , qui peut me juger ou décider pour moi ?

J'aime penser que c'est par dieu que je me dirige vers le baptême et ce sont des hommes qui sy opposent et se posent en obstacle..
Par jalousie, peur de l'anticonformisme ou toute pensée un tant soi peu sociétale, mais définitivement pas juste basé sur la foi et d'amour.

Lorsque j'entend que des monastere baptisent, pendant des retraites de 3jours etc, cette idée me rapproche, de cette église, cette façon de voir là.

Lorsque j'entend des gens qui sous pretexte de ne pas me comprendre, me jugent et me disent que seule leur foi est bonne, et que ma foi n'est rien si je n'accepte pas de passer par leur "organisation", et leurs "processus", que seule LEUR vision est la bonne, et LEUR façon de voir les choses et de canaliser les hommes comme des moutons.
je me dis qu'on est bien loin des considération humaine.
C'est une église pour l'église, et non pas une église pour l'homme et l'amour de dieu.
Et ça me fait fuir, loin.

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4430
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Baptême Adulte

Message non lu par Kerniou » dim. 09 juin 2013, 17:48

La préparation au baptême n'a rien d'un cursus universitaire sanctionné par un diplôme. C'est un cheminement personnel avec des accompagnants.
Bien souvent, au départ, les aspirants au baptême ne voient pas la nécessité du partage de la Parole ni leur appartenance à l'Eglise des croyants: ils sont habités par leur relation exclusive avec Dieu. Ils découvrent au fil du temps que la relation aux autres est indissociable de la foi.
Que la préparation soit longue, j'en conviens; mais se préparer à recevoir un sacrement ne mérite-t-il pas que l'on donne un peu de son temps pour cheminer vers Dieu ?
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité